mardi 15 décembre 2015

C'est beau un peuple qui se suicide avec tant de zèle

Afficher l'image d'origine

L'ami l'Amiral, royaliste de son état, nous livre, dans un commentaire laissé sur mon précédent billet, son sentiment post-élections régionales. J'ai aimé ce commentaire même si je ne partage pas tout. Il soulève néanmoins une question, question que je vous pose en fin de billet...

" Il n'y a pas à dire, après avoir lu la presse, avoir regardé jusqu'à la nausée les débats d'après résultats, vu les reportages où le quidam de la rue est interrogé, je n'ai qu'une réflexion : c'est beau un peuple qui se suicide avec tant de zèle.


Ils sont tous là, les ténors et seconds couteaux de la république, à se contenter mutuellement : "on a gagné". Ils sont applaudis par la plèbe qui ne sait pas pourquoi elle est contente, mais comme on lui a dit qu'elle devait l'être, et bien elle l'est.

Mais qu'est-ce qui a été sauvé au fait ? La France ou le régime qui permet à tous ces pousse-mégots de faire leur pelote ?

Bon, on ne va pas s'attarder sur le PS et ses soutiers, ils représentent le parti de l'étranger. Il n'y a rien de plus à dire à leur sujet qui n'ait déjà été dit. Mais la droite supposée gaulliste, qu'a-t'elle fait au juste, sinon, depuis que Chirac a pris les commandes de l'appareil, détricoter tout ce que le général avait construit ? Il voulait une France souveraine, ils ont contribué à la dépouiller de sa souveraineté pour la transférer à l'Union européenne, et comble de la trahison, ils lui ont fait réintégrer l'OTAN. Il voulait une France maîtresse chez elle, libre d'accepter ou refuser qui entendait s'installer sur son sol, ils ont créé le regroupement familial, ouvert les frontières en grand, naturalisé à tour de bras. Et on pourrait continuer ainsi durant des heures.

Il n'y a qu'un seul parti qui entend redonner à la patrie tout ce qui lui a été volé par le mensonge et la duperie (traité de Lisbonne). Il n'y a qu'un seul parti qui entend défendre notre histoire, notre culture, nos traditions. Et comme de juste, l'union des gamellards de droite et de gauche s'est entendue pour, encore une fois, l'empêcher d'avoir ne serait-ce qu'une seule région.

Moi je dis : Bravo les gars ! Depuis 30 piges, des types, soi-disant adversaires, se passent et se repassent le pouvoir, vous mentent, vous volent, vous accablent d'impôts et de taxes, laissent les juges rouges rendre une caricature de justice, ont la police dans leur viseur dès qu'elle s'avise de faire correctement son travail, ont laissé la racaille s'installer et pourrir des villes entières, ont refusé d'écouter les services de renseignements lorsqu'ils tiraient la sonnette d'alarme, foutent en l'air l'instruction publique, ont contribué à la désindustrialisation de la France, n'ont jamais fait la moindre vraie réforme pour sauver la sécu et les retraites. De droite comme de gauche, ils sont collectivement responsables de ce foutoir. Et comme des cons, vous revotez pour eux. 

C'est juste magnifique, comme pouvait l'être le spectacle de la flotte se sabordant dans la rade de Toulon. Magnifique et terrible à la fois. "

Bien, et maintenant, on fait quoi ? On fait quoi, concrètement ? On fait quoi qui tienne la route ? Sans partir dans des délires guillotinaires, on fait quoi ?

Folie passagère 3009.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

28 commentaires:

  1. Toujours ta fameuse question.
    Alors que tu sais très bien qu'on n'a rien le "droit" de faire, à part voter, travailler et fermer sa gueule. Je trouve ça profondément malhonnête.

    RépondreSupprimer
  2. T'es rigolo, toi! Tu votes DLF ou FN, c'est tout. Le reste n'est que du blabla.
    Did (jard)

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que j'ai commencé à répondre à votre question dans mon dernier commentaire sur votre article précédent, mon cher Corto! Il n'y a plus qu'à le positionner ici.

    RépondreSupprimer
  4. Aucun suicide dans cette affaire -sauf celui,noble,de Venner (par ailleurs conchié par le quartier-maître ! Nulle beauté ou grandeur. La bêtise profonde et la veulerie... et le désespoir d'en être.

    RépondreSupprimer
  5. Au cours du repas de famille dominical, mon tonton anti lepéniste frénétique rappelait à tous avant le déplacement au bureau de vote que Hitler était arrivé au pouvoir démocratiquement et soutenu par une majorité du peuple. Il nous foutu une de ces trouilles. En plus la discussion s'est orienté sur la déportation des juifs.
    J'ai gardé mon sang froid et j'ai voté correctement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allende au Chili a été élu dans les mêmes conditions qu'Hitler, et il s'apprêtait à faire de son pays un Cuba continental. Le Chili était quadrillé par des officiers de la Stasi, du KGB, et des autres satellites de l'URSS. Des milices paysannes et ouvrières armées étaient en train de se former. Le rouges valent bien les bruns.

      Quant au FN, je défie quiconque de trouver la moindre trace de fascisme dans son discours. A un moment donné, il faut raison garder et conserver le sens qu'ont les mots.

      Supprimer
    2. Hitler n'a pas été élu, il a été nommé par calcul politique d'Hindenburg sur suggestion de Von Papen alors que les dernières élections donnaient le parti nazi (du reste en quasi-faillite à ce moment-là) en perte de vitesse.

      Il faut arrêter avec ces conneries de "Hitler a été élu", c'est un travestissement de l'histoire et ça trahit une totale méconnaissance des institutions de la République de Weimar.

      Supprimer
    3. Géo

      @Bruno
      +1

      "Investig action prise de pouvoir par Hitler,chronique d un coup d Etat financé"

      Supprimer
  6. Je viens de répondre dans le précédent billet. Sinon Solko a écrit un fort bon billet qui conforte mon opinion: face aux liquidateurs, il n'y a qu'une seule solution qui n'a pas encore été essayée :

    Tout à sa communication politique d’après-campagne, NKM (Nathalie Kosciusko-Morizet) vient de lâcher une perle symptomatique des absurdités qui s’entendent un peu partout : « on ne redressera pas la France avec des réactionnaires !» Vouloir redresser la France, en effet, c’est admettre qu’elle s’est effondrée. Or les « réactionnaires » en question n’ayant jamais été au pouvoir, à qui la blonde hirsute attribue-t-elle l’effondrement ? A ceux là-même qui auraient selon elle la capacité de la redresser, bien sûr. Outre l’illogisme de cette proposition, le flou sémantique de la seconde : qu’entend-elle par réactionnaires ? Certes, le terme est à la mode dans les cercles bobos que la dame habituée à parler pour ne rien dire fréquente. Mais s’il avait du sens et un contenu lors de son apparition en 1794 pour désigner globalement les opposants à la Révolution Française, voire encore après la guerre contre la Prusse, les opposants à la République, quel corps de doctrine désigne-t-il réellement lorsqu’il est brandi avec mépris par des politiciens de son genre ?

    Surtout lorsqu’elle oppose réactionnaire à visionnaire : de quelle vision chaotique s’agit-il ? Jusqu’où peut-on aller dans la dérégulation totale et le libéralisme absolu, l’abolition apparente de toute autorité et de toute hiérarchie et la création d’une caste dominante parfaitement, elle, réactionnaire, à moins de supprimer, après les frontières et la monnaie, après les bouleversements culturels, linguistiques, politiques et religieux infligés au peuple par cette fameuse « ouverture à l’autre » qui insidieusement devient « déni de soi », la notion même de souveraineté nationale ? Un réactionnaire serait donc pour NKM un véritable défenseur de la souveraineté et de la culture françaises, souveraineté et culture qui se définiraient par un manque de vision, un aveuglement total…J’ai juste l’impression qu’entre Valls, Macron, NKM, et tant d’autres quadras/quinquas de leur acabit, bien malin qui distingue encore une ligne de partage. Preuve est faite qu’il faudra bien plus qu’une élection pour se débarrasser de tous ces Philaminte et ces Trissotin qui tiennent les rênes du pays, et continueront, comme leurs mentors parfois septuagénaires de la pseudo-élite, à le conduire dans le mur, sans un sursaut radical qui ne pourra forcément venir (s'il vient) que de là où plus personne ne l’attend.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Corto,

    Constat sévère mais lucide. Je n'adhère pas à l'intégralité des constats mais je ne peux renier la conclusion. L'image de la flotte de Toulon après le sabordage est très représentative. Nous, on a simplement Normal 1er à la place de l'amiral Laborde. Pour notre gouverne, il avait au moins fait une belle première guerre mondiale et a laissé une trace dans l'histoire de l'aéronautique navale. Normal 1er, lui, restera le prince de l'insignifiant.

    Bon après-midi

    RépondreSupprimer

  8. Petit extrait que j'ai piqué sur un tableau de l'"Indice de légitimité de nos élus" établi en fonction du nombre des habitants, des inscrits, des votants, des blancs et nuls. Ce qui devrait donner matière à réfléchir sur le fonctionnement de notre démocratie :

    - Au-dessus de 20 : Marine Le Pen FN (21,45) Nord-Pas de Calais... Bertrand élu (13,18)
    Marion Maréchal-Le Pen FN (20,42) PACA Estrosi élu (13,33)

    - Au-dessus de 15 : Jean-Yves Le Drian DVG (17,34) Bretagne élu
    Florian Philippot FN (16,50) Alsace-Champagne....Richert élu (11,82)
    Bruno Retailleau DVD (15,95) Pays de Loire élu
    Louis Aliot FN (15,42) Languedoc-Roussillon... Delga élue (11,83)
    Sylvie Montel FN (15,18) Bourgogne-Franche-Comté Dufay élue (11,09)

    - En-dessous de 10 : Gilles Penelle FN (9,02) Bretagne
    Wallerand de Saint-Just FN (8,19) Ile-de-France
    Jean-Pierre Masseret DVG (7,37) Alsace-Champagne-Ardenne...
    Christophe Canoni FN (6,17) Corse

    RépondreSupprimer
  9. Excellent commentaire en effet. Merci de le mettre à l'honneur.
    Alors, on fait quoi ? Certainement pas voter LR, ce qui revient à accepter "l'alternance" des responsables du chaos. Marine Le Pen est la dernière chance d'éviter la guerre civile. Elle ne passera pas en 2017. Le coup d'après peut-être...

    RépondreSupprimer
  10. Géo

    Bonjour

    Un peuple qui se suicide,ou un peuple que des affairistes assassinent,avec son aveuglement?
    J ai écrit un mot à la fin du dernier billet sur "qu est ce qu on fait"
    Ben c est tres mal parti et l humanité ne sait pas évoluer autrement que par crises dramatiques,c est comme celà ici,alors ,pour reprendre Koltchak,le sursaut radical,ou la tuile monumentale,nous rameneront(et pas qu en France)à une vision plus réaliste des choses et à des comportements plus sains.
    L Histoire est une vallée d ossements(Hegel)

    RépondreSupprimer
  11. Je pencherais pour la marche des lemmings.
    Quant à la flotte française,elle aurait pu faire comme le cuirassé Yamato,sortir en mer et se batte jusqu'à la mort.

    RépondreSupprimer
  12. Anonyme a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "C'est beau un peuple qui se suicide avec tant de z..." :

    Le point de vue d'un ex diplomate :

    http://www.jacques-myard.org/#!2%C3%A8me-tour-des-%C3%A9lections-r%C3%A9gionales-victoires-introuvables-13-d%C3%A9cembre-2015/c1q8z/566e8bee0cf23910687a5160

    http://www.jacques-myard.org/#!R%C3%A9gionales-Coup-de-semonce-sans-surprise-6-d%C3%A9cembre-2015/c1q8z/5665a94d0cf2a72d69b68ca8

    RépondreSupprimer
  13. lamouettejoviale (https://lamouettejoviale.wordpress.com/) a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "C'est beau un peuple qui se suicide avec tant de z..." :

    "sans un sursaut radical qui ne pourra forcément venir (s'il vient) que de là où plus personne ne l’attend."

    Tu penses qu'un Breton ou un Nantais....?
    Ca serait vraiment de l'inattendu ^^

    RépondreSupprimer
  14. La nolonté:action de ne vouloir rien faire.
    presqu'un oxymore.
    marie-france

    RépondreSupprimer
  15. amouettejoviale (https://lamouettejoviale.wordpress.com/) a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "C'est beau un peuple qui se suicide avec tant de z..." :

    Encore +1
    On est déjà entrés dans la campagne des présidentielles.
    C'est ça la vie politique, en planète mondialiste.
    D'une campagne à la suivante.

    RépondreSupprimer
  16. Anonyme a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "C'est beau un peuple qui se suicide avec tant de z..." :

    " Bien, et maintenant, on fait quoi ? On fait quoi, concrètement ? On fait quoi qui tienne la route ? Sans partir dans des délires guillotinaires, on fait quoi ?"

    On arrête de diaboliser le FN et son programme, même économique.

    On regarde calmement :
    - ce qui ne va vraiment pas (cet article sur le site d'Aliot par exemple http://www.nationspresse.info/in-memoriam/hommage-au-colonel-jean-marie-bastien-thiry-1 )
    )
    - ce avec quoi on n'est pas d'accord mais où on a peut-être tort (comme certains points d'économie par exemple, tels que la stupide privatisation d'EDF),
    - et ce sur quoi on est d'accord.

    Et on demande à Sarkozy, ou autre, de s'allier avec lui sur un programme précis, plutôt qu'avec les centristes, ou avec les européistes.

    Ah ? Sarkozy ne s'intéresse qu'à détricoter la France et à transférer ses pouvoirs à l'UE (traité de Lisbonne, transferts de pouvoirs budgétaires de 2011) ? Eh bien si ça se confirmait, il faudrait changer de cheval...

    RépondreSupprimer
  17. On fait Quoi? bonne question.
    D'un coté, Le problème est que, le clampin moyen de ce pays est tellement formaté depuis des décennies que j'ai peur qu'il n'y ait pas énormément de gens qui aient encore le nombre de neurones suffisants pour réfléchir et avoir le courage de se lever et dire non à ces nullissimes de gauche comme de droite.
    Le commentaire de Brindamour est assez révélateur. Tonton coco a foutu la trouille à tout le monde avec le grand vilain Adolf... C'est marrant on ne fait pas peur quand on parle de Staline ou Mao alors qu'Adolf à coté c'est un gamin...

    D'un autre coté, Ne vous inquiétez pas pour votre avenir...vous n'en avez pas!!!

    Bonne fin d'année en absurdie.
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, il manque bel et bien un Adolf à ce pays sens dessus dessous, un Adolf qui sache trancher dans le vif avec énergie, qui sache remettre à leur place ceux qui doivent l'être. Oui, je sais, on va illico me traiter de fachonazi d'esstrême drouate, mais mon Adolf, il s'écrit avec un "phe" à la fin. Il nous faut trouver le nouvel Adolphe Thiers. Et s'il faut qu'il envoie la troupe, et bien ce sera un moindre mal, tout plutôt que la disparition du peuple français, le vrai hein, pas celui qui peut exhiber une carte d'identité distribuée on ne sait trop comment. Tout plutôt que la disparition de la nation souveraine. Tout plutôt que la propagation de la culture de mort.

      Je sais, j'ai conscience de ce que je dis peut avoir de violent pour les esprits écouillés de beaucoup de nos concitoyens qui préfèrent déposer des fleurs et des bougies plutôt que de réagir en hommes, qui préfèrent attendre la mort plutôt que de faire face et tenter de sauver des vies, qui haïssent les armes alors qu'elles ne sont que des outils entre les mains des hommes qui sont libres de les utiliser pour le bien ou pour le mal. Mais si j'en suis arrivé là, c'est tout simplement parce que j'en crève de voir ma patrie livrée à des ordures qui la soldent. Si j'en suis arrivé là, c'est parce que je crois que nous sommes arrivés à la dernière ligne droite quant à ce qui est du respect du sort des urnes.

      Supprimer
  18. Pangloss a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "C'est beau un peuple qui se suicide avec tant de z..." :

    On fait quoi? Certainement pas aller applaudir Sarko ou Hollande (dans le même sac que Giscard, Chirac et Mitterrand qui nous ont amenés où nous nous trouvons). Mais, puisqu'il n'y en a pas un qui veut ou peut nous sortir de la merde, il ne reste plus qu'à ne voter pour personne. Quand on refuse le système il faut aller jusqu'au bout du raisonnement en espérant qu'une abstention massive secouera le cocotier.
    On peut aussi se faire plaisir en jouant les groupies pour tel ou tel qu'on pare de quelques qualités dont il n'a jusqu'ici donné aucune preuve.

    RépondreSupprimer
  19. NOURATIN a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "C'est beau un peuple qui se suicide avec tant de z..." :

    Superbe en effet! A la question "on fait quoi", je crois
    bien que j'ai la réponse : ben rien...ou plus exactement
    on fait semblant, comme d'habitude. Et ça continuera encore
    et toujours jusqu'à ce que vienne à se réaliser l'hypothèse
    de Houellebecq et que nous finissions dans le giron d'un
    quelconque calife, bien calés au fond d'une bonne charia.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Charia et calife:
      Pas pour moi,merci,les systemes politico-religieux bons pour les tarés et les esclaves serviles d imams démoniaques et dégénérés

      Supprimer
  20. Michelle a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "C'est beau un peuple qui se suicide avec tant de z..." :

    On s'enfonce de plus en plus, jusqu'où pourrons-nous descendre avant le sursaut salutaire ?
    Hors sujet, mais en parlant de se battre, avez-vous vu ces jeunes femmes chrétiennes en Syrie qui prennent l'uniforme et les armes pour lutter contre l'EI? (pendant que tous ces jeunes immigrés fuient..) Je veux saluer leur courage.

    RépondreSupprimer
  21. Géo

    Bonjour

    Un peuple qui se suicide,ou un peuple que des affairistes assassinent,avec son aveuglement?
    J ai écrit un mot à la fin du dernier billet sur "qu est ce qu on fait"
    Ben c est tres mal parti et l humanité ne sait pas évoluer autrement que par crises dramatiques,c est comme celà ici,alors ,pour reprendre Koltchak,le sursaut radical,ou la tuile monumentale,nous rameneront(et pas qu en France)à une vision plus réaliste des choses et à des comportements plus sains.
    L Histoire est une vallée d ossements(Hegel)

    RépondreSupprimer
  22. grandpas a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "C'est beau un peuple qui se suicide avec tant de z..." :

    Je pencherais pour la marche des lemmings.
    Quant à la flotte française,elle aurait pu faire comme le cuirassé Yamato,sortir en mer et se batte jusqu'à la mort.

    RépondreSupprimer
  23. Je suis un peu étonné de lire que le PS s'en est bien sorti aux régionales. Si on se rappelle des analyses des précédentes régionales, le succès du PS était structurel: Les niches électorales financées par la répartition, le cosmopolitisme des CSP, la droite coincé par le FN... Stricto sensu, la droite a fait un bon résultat, qui aurait pu être meilleur comme dit précédemment. Et il ne faut pas oublier non plus le charcutage électoral que Valls n'a pas manqué de pratiquer.

    Que faire ? Ce qu'on conçoit bien s'énonce clairement. Le choix de Sarkozy pour les Républicains s'est avéré vain. Les Conservateurs était un meilleur programme...

    Amike

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique