jeudi 1 décembre 2016

Amis sarkozystes, Nicolas n'est pas une rock star


Le résultat de la primaire de la droite et du centre a marqué la fin de la carrière politique de Nicolas Sarkozy. C'est un fait incontestable quel qu’en furent les conditions. Des gauchistes se sont déplacés en masse pour empêcher Sarkozy de revenir, des frontistes aussi. Des gens de droite ont voté Fillon pour ne pas revoir Sarkozy, d'autres, pour les mêmes raisons, ont voté Juppé. Et Sarkozy s'est rétamé avec un score, sans doute injuste, de 20,6%. C'est ainsi.

Amis Sarkozystes, nul ne peut me contester le fait d'avoir été un fervent soutien de celui qui fut, selon moi, sans aucun doute, l'un des meilleurs Président de la République depuis au moins Mitterrand et rien ne pourra m'empêcher de penser qu'il aurait pu revenir et reprendre la fonction, l'expérience en plus, de manière bien plus brillante. Mais il a été viré, et c'est peut-être mieux ainsi pour le pays comme pour lui.

Amis Sarkozystes, je vous lis sur les réseaux, sur Fessebook et sur Twitter et ce que je lis me laisse pantois. On valse entre l'idolâtrie et fanatisme. Certain(e)s se répandent tels des amants égarés, sans plus personne à aimer. D'autres n'arrivent pas à s'en remettre, ça pleure, ça chouine et ça tempête. J'en lis qui vivent une véritable tragédie grecque quand d'autres n'hésitent pas à se sentir seuls, presque mourants. Il y a ceux qui utilisent la calomnie et l'intox pour taper sur Fillon utilisant de fait les méthodes qu'ils dénonçaient quand elles étaient utilisées contre Sarko. Il y en a qui, photo à l'appui, ont déchiré leur carte du parti et qui ostensiblement font savoir à la terre entière qu'ils " quittent la politique " et le parti. Il y a ceux qui veulent créer un nouveau parti " Sarkozy " et ceux qui veulent se réunir, à déjeuner, pour parler du grand homme. Ceusses qui déclarent la guerre à Fillon ( après avoir voté massivement pour lui au second tour ), à Jupé, à Copé, à Solère, à la terre entière de ceux qui n'ont pas voté Sarko. Ceusses qui, s'ils en avaient le pouvoir , excommunieraient  les 3 255 922 personnes qui ont préféré voter pour " ces fumiers qui doivent tout à Sarko ". Et enfin, ceusses qui l'affirment haut et fort qu'en 2017, ils ne feraient pas le déplacement aux urnes ou bien qu’ils voteront pour Marine Le Pen... 

Non mais oh, on se calme, on arrête le délire là. Sarkozy n'est pas Johnny, Sarkozy n'est pas une rock star dont on pleurerait à chaudes larmes la mort. Sarkozy est un politicien qui a perdu un combat politique. Point barre. Et ce combat, cette primaire, dois-je vous rappeler que ce sont les adhérents - entre autres vous, les veufs et veuves éplorées du moment - qui l'ont voulu en disant " oui " massivement là aussi aux nouveaux statuts du parti, statuts établis et approuvés par son président du moment. Vous ne vouliez pas de cette primaire, vous condamnez aujourd'hui cette primaire; vous la dites truquée, vous la voyez mascarade et échafaudez toutes les combinaisons impossibles d'un possible complot. Ben alors, pourquoi donc avez-vous signé pour les statuts, pour cette primaire, pourquoi êtes-vous allés voter ? Au premier et au second tour ? Vous vous dites aujourd'hui farouchement opposés au programme de Fillon mais vous avez massivement voté pour lui. Soit vous ne l'avez pas lu, soit vous voilà plébisciter un homme qui vous propose un programme que vous ne voulez pas. Non mais allo quoi ! Un  peu de cohérence, que diable. Un peu de tenue et pour certains, estimez-vous heureux que le ridicule ne tue pas, vous seriez morts depuis déjà une dizaine de jours, depuis le 20 novembre au soir.

Amis Sarkozystes, il a perdu, il a perdu contre les médias, contre la gauche, contre ces mêmes  3 255 922 personnes, il a perdu contre " les petits pois ", victime de bien trop d'acharnement, victime de ce cabinet noir, victime de certains de ses " amis ", nous sommes d'accord, mais c'est ainsi, il a été battu. Sèchement. Et d'après ce que j'ai cru comprendre, il est finalement pas si malheureux de quitter la scène politique...

Alors arrêtez de vous en prendre au monde entier, ne vous gourez pas de combat: Les adversaires ne sont pas Fillon, Retailleau, Larcher et tous ceux qui ont rallié, non sans quelques perspectives alléchantes, le gagnant de la primaire; c'est le jeu ma pauvre Nicole. Notre adversaire, c'est la socialie, c'est Hollande et sa clique, c'est ce Président qui depuis bientôt 5 ans a désacralisé comme jamais la fonction, qui en se ridiculisant avec brio à maintes reprises a ridiculisé le pays. L'adversaire, c'est cette idéologie héritée des heures les plus sombres de la Révolution, celle qui a gangrené l’éducation nationale et la justice. C'est Taubira, c'est Macron,c'est Montebourg, c'est Hamon, c'est Filoche, c'est Touraine, c'est Pujadas, Neumann et Ruquier. L'ennemi, c'est Bayrou. L'ennemi, c'est le chômage, la précarité, la vague migratoire: les socialistes ont échoué partout, passons à autre chose. Stop ou encore ? Stop au massacre des valeurs auxquelles nous tenons ? Stop aux politiques progressistes qui dézinguent la famille, nos racines, notre héritage et qui lobotomisent vos enfants. Stop aux emplois aidés et aux formations imposées qui nous coûtent un bras tout en garantissant un retour chez Pôle Emploi. Stop ou encore ?

Rien n'est gagné pour Fillon, rien n'est gagné pour notre camp, rien n'est gagné pour nos valeurs, rien n'est gagné pour espérer voir la France se redresser. Tout est à faire. Nous avons été 2 904 246 à voter pour Fillon, il faudra que nous soyons au minimum 10 millions au premier tour de la présidentielle, 18 millions au second tour pour dégager la Socialie. Et ne me dîtes pas que vous irez au Front, c'est le sursaut du pays que vous voulez, pas le chaos. Alors, on arrête de chouiner et de pleurer sa mère, on laisse peinard Sarko et on se mobilise, tous derrière Fillon. 

Non ?

Folie passagère 3377.
Résultat de recherche d'images pour "françois fillon"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.

47 commentaires:

  1. Beau coup de gueule ! Et moi, quelqu'un qui ne se met pas le catholique derrière l'oreille, ça me plaît.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: moi aussi, ça me plait, beaucoup même
      besos

      Supprimer
  2. Le Roi est mort, vive le Roi. Il convient juste de le mettre sur le trône.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: nous verrons par la suite mais, vois-tu quelqu un d autre actuellement pour monter sur le trône ?

      Supprimer
  3. Bien dit! Si j'étais de droite, je voterais Fillon. Et si j'étais de gauche, peut-être aussi. Mais ça, c'est si je votais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pa,gloss: parce que en plus tu ne votes pas ? shame on you

      Supprimer
  4. Bonsoir Corto,

    "... celui qui fut, selon moi, sans aucun doute, l'un des meilleurs Président de la République depuis au moins Mitterrand...": tu ne prend spas un gros risque en plaçant la barre très bas! -;)
    Je pense que l'intéressé a eu tort de penser qu'il pouvait revenir. Indépendamment de son appartenance politique, qui voudrait de Jospin après son formidable gadin de 2002? il a très ma l apprécié son rejet dans une très grande partie de al population. Maintenant et quelque soit son opinion sur le bonhomme, la messe est dite et j'apprécie, connaissant un peu tes idées, la justesse du ton et la simplicité sage de ton billet.

    Bonne soirée malgré la Socialie (dont on mesure une fois de plus l'effet délétère dans le système d'éducation avec l'enquête sur les brillantes performances constatées en Sciences et en Maths).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: perso, mais comme je le soutenais c'était difficile de le laisser paraitre, je pense aussi que l idée de revenir, du moins pour la présidentielle, n était pas une bonne idée.
      Bonne soirée a toi aussi

      Supprimer
  5. Oui! On se mobilise pour Fillon! Et c'est une sarkozyste qui parle!

    RépondreSupprimer
  6. D'ici l'élection présidentielle beaucoup d'événements peuvent encore toucher le pays. Sarko n'est peut être pas encore mort politiquement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Roland: si j avais une seconde pensé que Sarko puisse de nouveau revenir, crois-tu que j'aurais fait ce billet ?

      Supprimer
  7. Je ne me reconnais pas dans la plupart des sarkozystes que tu as décris. Cependant ma position est claire, je suis contre le principe des primaires et je n'y ai pas participé, je n'ai jamais fait parti d'un parti politique. Je considère Mr Sarkozy comme la personne la plus capable à diriger le pays, je me suis mis à l'apprécier pendant son mandat présidentiel (ce qui peut expliquer que je n'ai pas été déçu par des promesses non tenues.

    Quelque part, lorsqu'on ne participe pas à une élection, est-ce qu'on garde le droit de dire quelque chose dessus? En somme, je reste à ma place en restant en retrait, je n'ai pas de raisons pour voter pour le vainqueur des primaires et de toute façon ça me gêne de reporter comme ça mon vote sur un autre candidat, même avec des idées proche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Judex
      +1.
      Pour ce qui me concerne, bien que farouchement opposée à cette Primaire de malheur, j'ai fait l'effort de me déplacer pour voter CONTRE le pire ; à savoir Ali Jupoland.
      Ceci dit, même si je peux me contenter de son programme, je n'accorde AUCUNE confiance à Fillon.
      Au-delà de sa façon de trahir, comment faire confiance à un homme qui, après de grands serments audiovisuels, se transforme avec complaisance, et dès le lendemain, en serpillère ; face à un simple concurrent... Qu'imaginer lorsqu'il sera face à un Chef d'Etat ?
      Je ne peux vraiment pas laisser dire, sans réagir, qu'il serait courageux.

      Néanmoins, je suis le même raisonnement que Corto et, sauf à trouver mieux, je me résignerai à voter pour lui plutôt que pour Marine. Sans illusions...
      Entre la peste et le choléra, toujours choisir "le moins pire"...

      Supprimer
    2. @Judex: ah mais je préfères largement les gens qui n ont pas été voter à cette primaire que ceux qui y ont été et qui, gros-jean comme devant, ne se satisfont pas du résultat.

      Je considère... comme toi mais le sort en a décidé autrement alors faut viser ailleurs pour défendre nos idées et si possible gagner. C'est aussi simple que cela

      Supprimer
  8. Il fallait que ce soit dit, bon coup de gueule. Il faut avancer au lieu de pleurnicher. Corto bravo.
    J-J S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JJS: si je pensais qu un autre candidat soit capable de l emporter, je n aurais pas fait ce billet. Avançons !
      merci a toi

      Supprimer
  9. Ce soir la rock star c'est François Hollande, mon cher Corto, qui a décidé, entre la poire et le fromage, de ne pas se présenter à la présidentielle de 2017 !

    RépondreSupprimer
  10. Bien dit Corto il faut maintenant mettre le paquet sur notre candidat. Et pendant ce temps le capitaine de pédalo vient de se saborder ! Toute la socialie est en émoi. Le mollusque s'écrase comme une merde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jipé: la Socialie en émoi ? pas sur, la socialie libérée d un sacré poids.
      Mais rine n est gagné alors mettons le paquet 5ans avec tous ces nuisibles c'est assez, largement

      Supprimer
  11. Notre adversaire, c'est la socialie [YES] c'est Hollande [C'EST PLUS ! YEEES !!!] et sa clique [HÉLAS ELLE VA SE RECASER ET CONTINUER A NUIRE] , c'est ce Président qui depuis bientôt 5 ans [A RÉUSSI TANT DE GRANDES CHOSES SI GÉNIALES ET MERVEILLEUSES QU IL A DIT].

    Gens de droite dite républicaine, arrêtez de sodomiser des diptères en plein vol. Nous avons un candidat qui a un programme. L'un est peut-être trop ci et pas assez ça, l'autre trop ça et pas assez ci.

    Ce n'est pas le problème. On soutient. Et on garde nos critiques pour le beau programme de Che Mélenchon el Chavezador.

    Droopyx

    P.S. J'écris vite ce commentaire avant que ne soit voté le délit d'entrave au vote de gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: je parierais bien, suite au retrait de l'autre tanche,que le delit d entrave ne sera pas voté.
      belle journée, en tout cas.

      Supprimer
  12. Réponses
    1. @Grandpas: merci mon ami ! ( on te voit samedi en 8 ? )

      Supprimer
  13. P'tain la montre ! OK je sors !

    RépondreSupprimer
  14. Annie

    Alerte, notre président qui a un bilan formidable, qui a presque tout réussi, ne se représente pas !

    RépondreSupprimer
  15. Hors sujet, mais quel kif de voir le gros mou malfaisant se débiner, juste après avoir expliqué comment il avait été bon !!!

    RépondreSupprimer
  16. AVIS ! Gardez vos commentaires sur le renoncement de ce qui nous sert de président pour le prochain billet. MERCI !

    RépondreSupprimer
  17. Bon, je ne vais pas voter pour lui, mais j'espère qu'il sera élu, histoire que tu constates que cette droite est morte et mortifère. Pas par méchanceté, mais parce je suis ébahi - je l'ai déjà dit - qu'un esprit aussi lucide que le tiens s'accroche à ces lambeaux putrides de démocratie. Le Pen, le chaos ? Peut-être, mais je n'ai pas le goût à savourer cette lente agonie de mon pays au chevet duquel se penchent des charlatans repus et rigolards.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ]pharamond: je me m'accroche pas à ces lambeaux putrides de démocratie. Et d'une parce que quoi qu on en dise, ici, c'est pas la Corée du Nord , et de deux, je fais avec ce que l on a.
      Pour Le Pen, le chaos, j ne suis convaincu, en tout cas pour 2017, mieux je suis convaincu que si elle était élue, ce à quoi je ne crois pas un instant, elle ne tiendrait pas 6 mois, que dis-je, un mois, le temps des législatives

      Supprimer
    2. Ce n'est certes pas la Corée du Nord, mais tu constates comme moi que le pays se délite chaque jour un peu plus, tes billets sont là pour en témoigner. Comment croire que cette dégringolade ne vient que des socialistes ? Comment imaginer qu'il y ait une différence entre les Socialistes et Les Républicains ? Ils sont tous issus du même Système made in UE. Je ne voterai peut-être pas pour Marine, mais je ne participerai pas à cette mascarade funeste.

      Supprimer
  18. Très beau billet, Corto. Surtout quand on pense à vos convictions et engagements.
    J'admire, mais ne peut pas adhérer complètement.
    Certes, dans la mesure de mes moyens, je ferai le nécessaire pour sauver la France des mains de ces ordures qui la tiennent captive et la détruisent. Mais ne me demandez pas d'adhérer, et encore moins de lui faire confiance.
    2016 et 2017 seront pour moi des années noires : 2 années consécutives où je n'aurai pas pu voter POUR quelqu'un (constructif), mais seulement CONTRE (affligeant).
    Et, parce que je ne peux avoir confiance en ce succédané de véritable patron, je me sens non pas "veuve", mais "orpheline" (bien que je sois plus vieille que lui !).
    Mais ainsi va la vie, et la route continue. Plus tristement encore...
    Pour autant, pas question pour moi de baisser les bras.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: je ne demande pas qu on adhère, moi aussi j aurais préféré Sarko et ne fais pas entièrement confiance à Fillon mais qui d'autre pour nous éviter à nouveau la gauche ?

      Supprimer
    2. Le vrai côté positif avec Fillon, c'est qu'au moins,on ne tombera pas de haut vu qu'on a un déjà bien perdu confiance. NS avait généré trop d'espoirs déçus.
      Ses petites phrases type, "Si les paquets de cigarettes deviennent anonymes, bientôt ce seront les vins et fromages" ou les doubles frites... c'était très souvent too much.
      Ce qui lui a vraiment nuit, après la crise, surtout la crise, sa trop grande communication sur trop de sujets et pas assez sur le fond.
      Mais il ne faut pas désespérer des politiques puisque notre bon président a enfin pris une bonne décision.CCLM

      Supprimer
    3. @ Corto
      Là est bien le vrai problème. Désespérant.
      Pour l'instant, personne d'autre en effet.
      Il faudra donc se résigner à se contenter du "moins pire".
      Sans confiance, sans illusion, et la peur au ventre de ce qu'on va laisser à nos enfants. Du moins, pour ce qui me concerne. :)

      Supprimer
  19. Là où je suis d'accord avec toi, c'est qu'il ne faut pas se tromper d'adversaire. Et celui-là est principalement la Gauche qui aura fait tant de mal à notre pays. Et je ne rentre pas dans les détails, il y aurait tant à dire. Les Extrêmes ne sont pas ma tasse de thé. Mais je continue de croire que la campagne des Présidentielles ne commence que maintenant et je veux écouter et comparer les programmes. Celui de Fillon est drastique. Pourra-t-il tenir ? Mis à part l'homme qui a (trop) oeuvré pour arriver à ce stade, je suis encore perplexe sur ses choix de société. Entre les paroles et les actes... Et il arrivera peut-être un moment où il faudra voter contre ce que nous ne voulons plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @IDEL: là, aujourd'hui, qui d autre que Fillon pour faire gagner nos valeurs en 2017 ? Le programme de Fillon est aussi drastique que mal interprété ou détourné. Drastique ? a un cheval malade, on ne donne pas de l aspirine, à la France , il faut un remède de cheval.
      Mais je ne suis pas un perdreau de l année, y a pas chèque en blanc ni marqué pigeon, on verra comment il évoluera ces 5 prochains mois.

      Supprimer
  20. Une petite gourde sur BFM, ce soir, a dit, en gros, qu'il avait eu tort d'indexer sa politique sur les chiffres du chômage qui n'avaient finalement pas tant d'importance !

    Le hors-sol est impressionnant. Elle mériterait d'avoir tous les jours 500 chômeurs devant chez elle !

    Droopyx

    N.B. Pardon pour "petite gourde" c'est sexiste, machiste, et méprisant.
    Merci de remplacer par "jeune experte médiatisée, consciente des difficultés des français, des inégalités dues au grand capital et de la tragédie que peut être le chômage pour les catégories défavorisées".

    RépondreSupprimer
  21. Quoi il faut un sursaut et pas le chaos ? Mais si il faut le chaos ! il ne me reste peut être pas longtemps à vivre et toute ma vie je n'aurai vu qu'un immonde monde politique incapable, magouilleur, veule, vicieux (ballets roses et bleus de ma jeunesses, Le Troquer), etc. Oui le chaos, la saignée, la mise à plat, les règlements de comptes, les exécutions de politiques (tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens) que le monde politique m'amuse une fois dans ma vie. Gagnant en Mai, Fillon n'aura aucune chance d'appliquer le 1/10 de son programme. Fin Mai : grève des fonctionnaires, de l'EDF, des camionneurs, SNCF, plus généralement de toutes les fainéasses. N'oubliez pas de faire vos stocks début Mai! Ca sera le chaos, et il faudra bien que les Français non fainéasses défendent leur bout de gras.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @ anonyme

      Si vous patientez...peut être bien deux à trois ans,quand le système financier porté à bout de bras par des gens cupides et incompétents qui trafiquent les comptes pour masquer les faillites bancaires va s effondrer,votre voeu sera exaucé.

      M est avis que des politiques doivent avoir des vertiges quand il leur arrive d ouvrir les yeux sur la situation réelle.

      A côté de ça,les grèves que vous citez c est de la roupie de sansonnet.

      Bon courage à tout le monde,"socialistes" inclus.

      Supprimer
  22. Vous aurez remarqué, mon cher Corto, que je ne me prononce pas encore sur Fillon. J'attends patiemment que la campagne de la présidentielle commence pour connaître TOUS les candidats, les entendre et comparer les programmes. Tout ce qui va se dire jusque là, étant donnée la pétaudière en laquelle les socialistes ont transformé ce pays, sera du n'importe quoi auquel il ne faudra surtout pas se fier

    RépondreSupprimer
  23. Cher Corto, votre coup de gueule est certes fort bien tourné et frappé au coin du bon sens.
    Cependant, je pense que vous conviendrez que l'on émette quelques réserves sur un éventuel blanc seing donné à Mr Fillon et ses acolytes.
    Ces gens grenouillent dans le marigot politique depuis si longtemps,
    Ont ils fait tout ce qui était en leur pouvoir pour la France et les français lorsqu'ils en avaient l'opportunité?
    Se sont ils mis personnellement en danger pour faire ce qui était nécessaire et non uniquement pour que leurs carrières durent le plus longtemps possible
    Les socialistes et la gauche en générale sont une vérole dont il faut se débarrasser, c'est une évidence, mais qui est, ou sera le plus apte à le faire réellement?
    Nous n'avons pas besoin d'un dirigeant qui se contente de mesures aussi efficaces qu'un cautère sur une jambe de bois mais de quelqu'un qui fasse un grand ménage quitte à passer par une période de chaos sans doute inévitable. On ne peut plus vivre dans ce pays comme si de rien n'était...

    RépondreSupprimer
  24. La Gauche est l'adversaire avec un grand A! Sauf que la Gauche, il n'en reste plus que quelques débris flottant par-ci par-là, vu que le Grand Timonier du Pédalo a décidé de saborder son parti, après avoir consciencieusement envoyer la France par le fond.
    Je me demande bien comment, après une telle capitulation sans honneur (j'ai un bilan du tonnerre de Brest, mais j'ose pas me présenter devant les électeurs, ces p... d'ingrats), le pauvret qui voudrait représenter le PS pourrait faire beaucoup mieux que 7-8%.
    Heureusement, les programmes des siamois du marxisme attardé, les Mélepenenchon, sont des plus débiles, parce sinon, ils pourraient venir nous les briser.
    Toutes mes félicitations, mon cher Corto, pour ce beau billet d'humeur.

    RépondreSupprimer
  25. Bien parlé! De toute façon, en effet, la partie n'est
    pas encore gagnée pour Fillon et il serait étrange que
    les Sarkozystes ne se rangent pas derrière lui comme un
    seul homme.
    Et comme le grand ennemi Hollandouille vient lui aussi
    de se faire dégonder, l'honneur est sauf, match nul!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  26. Entièrement d'accord @franzi et marianne: + 1 Il y aura peut-être d'autres candidats, HG je l'ai écouté - interview très très intéressante. François Fillon - pour qui j'ai voté, selon la suggestion de Nicolas Sarkozy à cause du programme le plus proche du sien - verra peut-être que forcer sur la TVA entre autres - ne pourra satisfaire les petites gens dont Nicolas Sarkozy avait le souci avec la diminution immédiate des impôts. Potasser les programmes des candidats droite-centre déclarés et je verrai alors.
    Maritée Victorion l'anonyme

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.