mercredi 14 décembre 2016

Après les bougies et les ballons multicolores...


Modernoeud ne manque jamais d'imagination quand il s'agit d'exprimer sa compassion avec ceux qui souffrent, avec ceux qui sont morts ou son indignation vis à vis de toutes les mochetés du monde et de l'univers.

Souvenez-vous, il y a eu ces attendrissants " Je suis Charlie ", les crayons brandis à bouts de bras et les ballons multicolores montant au ciel. C'était beau, c'était les attentats contre Charlie et l'hyper casher. Les grands rassemblements où l'on vit la foule applaudir la police et Renaud embrasser un flic quand Guignol 1er remontait à pied, sur trois cent mètres, l'avenue bras dessus, bras dessous, avec les grands de ce monde. C'était beau.

On a salopé La République, mais ce n'était pas grave puisque c'était avec des bougies, des fleurs et des dessins. On y a même chanté, la guitare à la main: " plus jamais ça ", " même pas peur ". C'était beau.

Mais les catastrophes se sont enchaînées les unes après les autres, alors on a continué avec nos bougies, nos ballons et nos chansons. Comme d'habitude, ces habitudes qui lassent au bout du compte. Il fallait donc innover. On innova.

Il y eut Orlando, Istambul et je ne sais plus... Alors, en plus des petites bougies, on a illuminé les bâtiments publics aux couleurs des  pays endeuillés par la barbarie. Il y eut Orlando, on coloria la Tour Eiffel aux couleurs de l'arc en ciel, un attentat en Turquie, la Tour en rouge avec un croissant, un truc au Brésil, la voici en vert, jaune, bleu. Etc... Guerre, attentats, indignations, coloriage. Le 13 novembre, Nice, la Tour en Bleu-blanc-rouge, et tous les pays qui étaient solidaires nous imitèrent: le Capitole, l'opéra de Sidney... C'était beau. C'était so-li-daire, co-lè-re, in-di-gna-tion. Plus jamais ça. Nous sommes Charlie all over the world.

Et puis il y eut Alep. La ville où seul l'affreux régime de Bachar, soutenu par le non moins affreux Poutine, massacre la population et accessoirement les gentils rebelles. Épouvantable, le monde entier des indignés de service et la mairesse de Paris découvraient que les armes, ça tue. Il fallait encore innover. Et là, pas question de ballons de toutes les couleurs, pas question de pieuse solidarité avec nos bougies lumineuses, inimaginable de mettre La Tour aux couleurs de la Syrie, ce sont celles de Bachar. Alors comment faire ? Comment faire pour exprimer notre colère, notre indignation et notre compassion envers les morts et les blessés ?

Fastoche, la mairesse a réponse à tout: Eteindre La Tour. Il suffisait d'y penser. Gageons que l'initiative devrait être reprise ci ou là.

Paris sera noir, Paris sera triste ce soir, n'est-ce pas; mais ne s'agit-il pas, tout de même " de condamner l'insupportable et de manifester le soutien de Paris aux habitants d'Alep ". Merde, tout de même !

Folie passagère 3388.
Résultat de recherche d'images pour "hidalgo"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

30 commentaires:

  1. Ils en n' ont mis du temps pour s'apercevoir que les gens d'Alep souffraient mais avec
    les gentils rebelles ils etaient heureux.Non seulement ce sont les occidentaux qui sont
    responsables de cette guerre mais encore ils ont le culot de salir ceux qui libére Alep
    Va comprendre dans quel pays nous vivons,a vomir!!
    J-J S

    RépondreSupprimer
  2. Si elle pouvait fermer sa bouche.
    Elle disait que Trump était stupide, pour une fois elle savait de quoi elle parlait.

    RépondreSupprimer
  3. Il est extrêmement curieux que la situation humanitaire au Yémen, qui est catastrophique, ne produit pas les mêmes cris d'orfraie, la même mobilisation citoyenne du camp du bien et la dénonciation vigoureuse des assassins et des affameurs à la tribune de l'ONU.

    Peut être est ce parce que l'Arabie Saoudite est à la manoeuvre et que Mimolette est copain comme cochon avec eux. Euh, non, pas comme cochon, comme cul et chemise.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  4. Noire la Tour ? Tant mieux, belle illustration des horizons où nous mènent les branques qui nous gouvernent...
    Noire aussi, la Anne hildingo de votre illustration. Elle a le regard mauvais la socio-bobo-franco-hispano.

    RépondreSupprimer
  5. Il va falloir un moment pour eux avant de comprendre qu'ils peuvent éteindre toute la villes, se rouler par terre en tapant ou grimper aux arbres leur cinéma est totalement inutile pour la situation des victimes. Mais du moment qu'ils en tirent un bénéfice en terme d'images, ils continueront dans l'erreur jusqu'à tant que les votants demandent à voir des faits.

    RépondreSupprimer
  6. Pour une fois qu'elle prend une initiative qui ne coûte
    pas un rond, tu ne vas tout de même pas protester!
    Bonne soirée obscure.

    RépondreSupprimer
  7. Il se trouve que j'en connais , des véritables habitants d'Alep , et bien tout ce quilW veulent c'est le retour d'El Assad , avec la paix qui va avec ( et oui Poutine comme allié ) ...
    Je n'en peux plus de ce que j'entends ici ou là ( et je ne parle même pas de cette déclaration de guerre aux russes que, heureusement dans notre malheur , tout le monde a pris pour une vague guignoletie de plus ..)
    Annette Lanonymette

    RépondreSupprimer
  8. Lamentable, Minable, Pitoyable la liste des qualificatifs dont on peut affubler ces sinistres cuistres est sans fin.
    Bachar n'est certes pas un enfant de Marie mais s'il n'est plus là bonjour le bordel dans cette région où les occidentaux ont toujours fait les pires conneries.
    C'est une merde noire depuis les accords Sykes-Picot de 1916.
    Et le crétin élyséen qui ramène sa science, pauvre type. Non content d'armer les rebelles , qui entre nous sont les fumiers d'Al-Nosra organisation armée terroriste islamiste d'idéologie salafiste djihadiste affiliée à Al-Qaïda, Dugland 1er vient donner des leçons au tsar de toutes les Russie?
    Quant aux allumeurs de bougies de tout poils qu'ils se les carrent bien profond leur bougies ça fera de belles illuminations de Noel....

    RépondreSupprimer
  9. Corto:tu ne me suspectes pas,je l'espère, d'Hidalgophilie avancée. ..
    Mais je ne suis pas choqué de l'extinction de la Tour Effel ce soir...

    Le Nain a raison: Alep n'est pas seule...Le Yémen paie lui aussi son écot des soubresauts des querelles entre chiites et sunnites...

    Parcequ'à y regarder d'un peu près, les grands foyers de guerres civiles,avec tout ce qu'elles comportent dorénavant d'atrocités sur les plus démunis,femmes et enfants,sont peu ou prou liés à cet antagonisme issu de querelles de tribus à la mort de Mahommet...

    Qui torture qui à Alep?
    Le sanguinaire Assad,et son allié Poutine?
    Les "rebelles", armés par l'Occident,dont une partie rêve de transposer sur notre sol les atrocités commises au nom d'Allah?

    Comment avoir une idée plus précise des opérations en cours,quand on sait que la quasi totalité de nos médias est à la remorque d'une doctrine officielle dérivée des fantasmes d'un pseudo philosophe égaré?

    Tout ce que je sais,moi,c'est que Noël se pointe sur un état de délabrement de la planète rarement atteint depuis le dernier conflit de 40 -45.

    Que l'ONU ne sert plus à rien sinon à émettre des voeux pieux sur le sexe des anges.
    Que notre pays est devenu la
    courroie de transmission des émirats arabes,en échange de quelques crédits et provisions de bouche...

    Il y a sans doute une démarche électoraliste dans la décision d'Hidalgo...Mais pour une fois je m'y rallie.
    La tour ,notre tour, n'a aucune raison de briller à l'approche des fêtes de Noël.

    RépondreSupprimer
  10. côté éteinte, elle a pas besoin de la tour la bignole, c'est pas la reine des éclaireuses surtout au niveau des idées, elles sont pas éclairées

    RépondreSupprimer
  11. A Alep, ce sont d'horribles massacres de civils.
    A Mossoul, ce sont de magnifiques victoires de la coalition,qui ne peut éviter des dégâts collatéraux, n'est-ce pas ?

    Va comprendre kèk chose, mec.

    Ah ben si... Les Russes et Bachar font le boulot d'un côté et l'Occident de l'autre.

    Y en a marre.
    Marre de la désinformation, du bourrage de crâne, de l'aveu involontaire d'ignorance qui s'érige quand même en certitude.

    Que Dame Hidalgo éteigne tout ce qu'elle veut.
    A commencer par sa partialité, ça nous ferait du bien.
    Pour ne pas dire pire.

    RépondreSupprimer
  12. hidalgo fait ce que les socialistes font de mieux partout ou ils sévissent, couper les lumières et étendre l'obscurité...

    RépondreSupprimer
  13. Géo

    "Le Figaro.fr Paris capitale maçonnique"

    C est rigolo à mon sens qu ils décident d éteindre l oeil de Sauron,la Tour Eiffel,un symbole architectural connu mondialement.
    C est certainement un signe de dégénérescence et de confusion complète au sein de cette classe politique de médiocres qui font n importe quoi et se désavouent eux mêmes.
    Ne conviendrait il pas de rire de ce fait?

    Est ce bien sensé,à chaque événement particulier,de colorier différemment un amas de ferraille qui a certes quelque allure mais en réalité assez banal,exception faite de son gigantisme.

    Par ailleurs,si nous comparons les réalisations de la chrétienté aux leurs,il est clair que sans l art et l architecture du monde chrétien,qui imprègne tout le pays,il ne resterait pas grand chose en France.

    Donc,un non-événement qui témoigne encore de la présence d une médiocratie galopante.

    Une ville de Syrie est sujette aux exactions de la guerre et pour marquer leur échec les politiques éteignent une "tour" symbolique.
    Pour marquer sa hargne face à une contrariété un gamin peut aussi casser un jouet ou bouder dans le noir.
    Il y a beaucoup d infantilisme dans l acte d éteindre cette "tour",à mon avis,
    et quelque part aussi dans le fait de l illuminer à des couleurs précises lors d un événement mondial,ça fait théâtral et superficiel.
    Mais chacun selon ses goûts,sauf qu ici,l éclairage coûte cher,en l état actuel de l évolution de nos techniques sur Terre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      La tour Eiffel ne fait elle pas plutôt"meccano géant",restaurant ou non?

      "www meccano
      découvre les incroyables meccanoïds.
      En savoir plus"

      Supprimer
  14. Lacordaire, Henri
    L'agonie est un combat comme la naissance
    Quelquefois les peuples s'éteignent dans une agonie insensible, qu'ils aiment comme un repos doux et agréable ; quelquefois ils périssent au milieu des fêtes, en chantant des hymnes de victoire et en s'appelant immortels.
    Elle (la société) semble vouloir finir dans l'apothéose théâtrale ; elle magnifie sa décadence avec une ostentation vaniteuse ; une outrecuidance charlatanesque et délirante. - à rapprocher de Coelho
    Rome n'est pas tombé à cause des barbares mais à cause de l'impôt, de la bureaucratie et du chômage qui l'accompagne. Les problèmes étaient masqués par les jeux, l'assistanat et les subventions.
    L'intrusion des barbares n'est que l'effet des causes précitées.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  15. Normal que nos illuminés idéologiques préfèrent le noir. Beaucoup plus facile pour cacher leurs coups bas et leurs petits réseaux.
    Cette récupération sur la Syrie est lamentable. La encore la France n'a pas été très brillante. Nos représentants politiques feraient mieux de faire profil bas, eux qui ne sont jamais à la hauteur !

    RépondreSupprimer
  16. Et si on éteignait l'Élysée ?
    Jipe

    RépondreSupprimer
  17. l'ONU a aussi signalé il y a quelques jours que des groupes djihadistes présents à Alep-Est tiraient sur les civils tentant de fuir.
    Hidalgo avec les économies d'éclairage va pouvoir faire nettoyer quelques rues de Paris .
    Elle aussi doit participer au concours de la plus grande connerie dite ou faite avec le couple Hollande Royal .

    RépondreSupprimer
  18. Finalement, éteindre la tour Eiffel ne fait qu'obéir à l'arrêté du 25 janvier 2013, "relatif à l'éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels afin de limiter les nuisances lumineuses et les consommations d'énergie", mon cher Corto.
    Arrêté qui stipule dans son article 1 :
    "Le présent arrêté s'applique aux installations d'éclairage des bâtiments non résidentiels, recouvrant à la fois l'éclairage intérieur émis vers l'extérieur de ces bâtiments et l'illumination des façades de bâtiments..."
    La tour Eiffel et les autres monuments de Paris sont en contravention avec et arrêté.
    Plongeons donc Paris dans le noir ! Après tout, ne sommes-nous pas en guerre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      En outre,toute cette pollution lumineuse artificielle empêche de voir les étoiles par ciel dégagé,spectacle magnifique,offert à chacun à son apothéose en pleine campagne,qui devrait faire méditer les idéologues tarés,mais il est parait que les cochons ne lèvent pas les yeux vers le ciel.

      Supprimer
    2. Marianne,
      Les textes législatifs « disposent » et les contrats « stipulent » selon le formalisme juridique.
      Du temps de Vedel, prof de droit public et de droit administratif en particulier, ce genre d’arrêt était voué à être dégommé. C’était un jeu comme un autre mais cela prouvait que l’on avait encore confiance dans la justice. Son coup de maître a été de faire sauter l’arrêt Coquatrix/Olympia que Giscard avait du haut de sa grandeur considéré comme un théâtre et non un music-hall. Manœuvre grossière pour réduire la fiscalité de Coquatrix.
      Tous les autres music-halls parisiens se sont déclarés « Théâtre » selon le principe de l’égalité devant la loi fiscale.
      Un pote (élève de Vedel) avait garé sa 2cv pourave sur « Place réservée au premier conseiller de la Cour de Cass » La limousine du conseiller arrive et ordre est donné au chauffeur de faire virer cette bagnole de gueux et d’assigner le faquin. Résultat, c’est le conseiller qui l’a eu dans l’os, pas de privatisation du domaine public. Cependant, l’arrêt dézingué peut-être repris dès le lendemain.
      On se marrait bien à cette époque.
      Homo Orcus

      Supprimer
  19. AVIS !: absent pour toute la journée... A ce soir !

    RépondreSupprimer
  20. TOUT ce qui est relaté dans les média officiels à propos du (des ?) conflit syrien est faux. On en vient à commémorer la défaite des Djihadistes, opportunément rebaptisés "rebelles".

    Les Syriens et les Russes pilonnent Alep Est pour libérer la ville, tout le monde est d'accord. Mais quid de la bataille de Mossoul en Irak ? Pourtant les Français sont engagés aux côtés de l'Irak et de l'OTAN. Avant l'offensive, ils diffusaient des reportages depuis le porte-avions CdG, des officiers décrivaient les objectifs. Depuis, plus rien ,silence total dans nos média.

    Bref nos média se livrent à une véritable propagande de guerre en faveur de l'installation d'un régime Islamique en Syrie. En pas qu'en France ; hier, l'info de la tour Eiffel était relayée tout l'après-midi lors des flash info de la Radio-Télévision Suisse...

    RépondreSupprimer
  21. @Jef Koone: je plussoie!Ce qui nous sert de gouvernement embringue notre Pays dans une voie dont nous ne voulons à aucun prix:celle des salafistes.
    Et ce sans aucune information,ni consultation d'aucunes sortes ...
    Le pire des délits que l'on reprochera à Hollande et à sa clique ,ils seront intégralement responsables des attentats à venir 😈!

    RépondreSupprimer
  22. Pour tous ceux qui pleurent, gémissent et geignent au sujet du bombardement d'Alep-Est : combien étaient-ils durant la seconde guerre mondiale pour se scandaliser de l'écrasement complet des villes de Hambourg, Dresde ou Berlin entre 1940 et 1945, sous les raids aériens successifs ou conjugués de la RAF, de l'USAAF et de l'Armée Rouge ?
    Rappelons quelques chiffres : 20000 à 50000 morts sous les bombardements à Berlin entre 1940 et 1945. 25000 morts pour le seul bombardement de Dresde du 13 au 15 février 1945. 45000 morts sous le bombardement de Hambourg en juillet-août 1943.

    RépondreSupprimer
  23. Donc, si je résume, la Tour est en grève dans la journée et éteinte la nuit.
    Si j'étais chinois, je ne suis pas sûr que je prendrais le risque de venir me faire dévaliser à Paris pour voir ça !

    Droopyx

    RépondreSupprimer
  24. Les USA et ses toutous Otanisés soutiennent le gouvernement irakien dans sa lutte contre l'Etat islamique. Nous n'aimons pas l'EI, mais il est soutenu par l'Arabie saoudite et le Qatar que nous aimons.

    Nous n'aimons pas le président Assad en Syrie. Nous luttons contre l'EI en Irak, mais nous soutenons et finançons l'EI en Syrie à hauteur de 500 millions de dollars pour détrôner Assad.

    Nous n'aimons pas l'Iran mais l'Iran soutient le gouvernement irakien en lutte contre l'Etat islamique. Donc, certains de nos amis soutiennent nos ennemis et certains de nos ennemis sont nos amis, et certains de nos ennemis se battent contre nos autres ennemis, que nous ne voulons pas voir perdre, mais nous ne voulons pas que nos ennemis qui se battent contre nos ennemis gagnent.

    Si les gens que nous voulons battre sont effectivement battus, il se peut qu'ils soient remplacés par d'autres que nous aimons encore moins. Et tout ça a commencé lorsque nous avons décidé d'envahir un pays pour sortir des terroristes qui n'existaient pas jusqu'à ce qu'on les créée et que l'on y retourne pour les faire sortir.

    Praise the Lord and pass the ammunition

    We tortured some folks (Obama)

    RépondreSupprimer
  25. Si demain l'état islamique perd la guerre, hidalgo éteint tout Paris.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient