vendredi 8 juin 2018

Pour que la France, ou ce qu'il en reste, reste la France !

Il paraît que ce tract fait polémique. Je le trouve très bien ce tract même si le slogan manque un peu d'originalité puisqu'il a déjà été utilisé dans le passé par Mitterrand, Sarkozy et... Nadine Morano. Les médias ont fait monter la polémique, comme à chaque fois qu'ils peuvent cornériser Wauquiez; la thématique du tract serait trop frontiste. Et comme si les médias ne suffisaient pas, quelques branquignols de la droite molle macron-compatible (Calmels, Pécresse, Jupé-de-Calan et quelques autres) sont aussi montés au créneau pour dénoncer soit la bêtise du slogan soit la supposée dérive frontiste de Laurent Wauquiez.


Très bien ce tract ? Pas tout à fait. Le slogan aurait du être: " Pour que la France, ou ce qu'il en reste, reste la France "; c'était pourtant simple d'y penser, non ?

Pour les mous du genou cités plus haut, il serait temps qu'ils se décident soit à rejoindre En Marche, les portes sont grandes ouvertes, soit qu'ils la ferment une bonne fois pour toutes et qu'ils digèrent enfin le fait que Laurent Wauquiez a été élu à la régulière par 70 % des adhérents.

L'idée en vogue en ce moment, largement véhiculée par nos serviles medias, c'est: l'Union des Droites... Il faudrait que les droites, de la molle aux extrêmes, s'allient pour rendre l'alternance possible en 2022. Ce faisant, médias, LREM et quelques noeuds-noeuds de la droite molle instillent l'idée que les LR de Wauqiez devraient s'allier avec le Front Rassemblement National ou comment utiliser à nouveau l'épouvantail que représenterait Marine, sa clique et les adhérents du RN et faire de Wauquiez un pote à Marine... C'est stupide ! Et d'une parce que Wauquiez a maintes fois répété qu'il ne s'allierait pas avec le RN et de deux parce qu'il n'y a aucun intérêt à s'allier avec des gens qui n'ont qu'une idée en tête: vous chercher des poux, vous dézinguer et prônant la sortie de l'Euro, ce que ne souhaite pas une très large majorité des Français.

L'un des objectifs de Wauquiez, auquel j'adhère, n'est donc pas de s'allier avec la bande à Marine mais bien de regagner le vote des électeurs partis au RN. Cela aurait du être fait depuis longtemps. Le RN n'a pas le monopole des questions migratoires et de la défense de notre souveraineté. Le RN n'a pas le monopole de la défense de notre identité. Le RN n'a pas le monopole de la lutte contre l'Islamisation du pays.

Cessez d'avoir honte d'être de droite !

Wauquiez est le nouvel homme à abattre des médias, tout sera fait pour lui nuire. Dernier exemple en date ?: Le Parisien titrait hier: " Mais où est donc passé Wauquiez " laissant ainsi croire que ce dernier était invisible, absent de la scène médiatique et du jeu politique,... alors qu'en fait il est en voyage en Irak au près, entre autres, des Chrétiens d'Orient depuis déjà trois jours. Quant à BFM, ils osaient la question: Y a-t-il un problème Wauquiez chez les Républicains ?  Ils ont même été capables, hier, de débattre pendant 20 minutes sur son cas en occultant totalement son voyage... Quand Mélenchon va à Moscou, tout le monde le sait, quand Wauquiez se déplace à Mossoul ou Bagdad, tout le monde doit savoir... qu'il y aurait un problème Wauquiez chez Les Républicains.

Un problème Wauquiez chez Les Républicains ? En tout cas pas pour les 70% d'adhérents ayant voté pour lui.

Quant à Wauquiez, il a compris qu'il avait le temps pour lui. On verra... Et puis, qui d'autre que lui à ce jour ?


D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

18 commentaires:

  1. Un voyage auprès des chrétiens d'orient n'intéresse pas nos médias aux ordres , d'autant que ceux ci ont été abandonnés à leur sort par nos politicards soumis aux muzz .....Vauquier n'a qu'a attendre les elections europeennes et municipales pour faire l'inventaire de ses vrais amis et voir les couilles molles tourner leur veste et rejoindre la gamelle lrem.Les choses alors seront claires et la lutte pourra commencer....

    RépondreSupprimer
  2. Sur C News, un reportage en début d'après-midi ou il se disait que Wauquiez était moqué sur les réseaux sociaux pour une photo le montrant à Mossoul en costume devant des combattants et des immeubles en ruines. Bruno Jeudy a mis une explication: le gouverneur de la région était aussi en costume. Il aurait du faire comme macron qui aime se déguiser et arborer le costume de Rambo.

    Annie

    RépondreSupprimer
  3. Annie

    Oups ! je n'avais pas vu la photo en question à la fin du texte.

    RépondreSupprimer
  4. Regardez la une des magazines de cette semaine, il n'y en a que pour Macron chez Match et Gala, journaux fort populaires.

    C'est difficile de lutter contre les médias qui font l'élection. Il faudra beaucoup de bourdes et de sang pour avoir une chance, hélas.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  5. La lute contre l'islamisation de la France n'est le monopole de personne. Et personne n'a fait autre chose que faire des discours (ou des conneries. cf l'Islam de France de Sarko).
    Il serait temps que quelqu'un s'y mette.

    RépondreSupprimer
  6. Une chose est sûre : que les couilles molles de la droite molle répondent favorablement aux appels du pied de LREM pour les prochaines élections et il n'y aura plus de droite du tout.

    Bien, excellente même cette plainte de l'avocate de 27 victimes et ayants droit des massacres du Bataclan contre la responsabilité et l'impéritie des services de l'Etat.
    C'est ce qu'auraient dû faire toutes les autres victimes,chaque fois que des fichiers S,répertoriés comme islamistes,le plus souvent multirécidivistes, ont pu tranquillement passer à l'acte et massacrer le plus de monde possible.

    Il est patent,pourtant,que Cazeneuve a été d'une incompétence noire et crasse,durant son passage catastrophique à l'Intérieur,avant d'être promu premier ministre intérimaire par le plus ridicule de tous les présidents de toutes les républiques réunies.
    Décidément,on est les champions en France pour donner du galon aux incompétents...

    Vendémiaire.


    RépondreSupprimer
  7. La photo ne s'affiche pas. Dommage ???

    Quant au slogan, c'est déjà mieux que rien (ou que du microbien), mais j'aurais préféré et, sur ce point, j'irais plus loin que vous : "Pour que la France redevienne la France".
    Je sais : il y a beaucoup de pain sur la planche ; et il va falloir du temps et du courage. Beaucoup de temps, et beaucoup, beaucoup de courage. Et QUI pour s'y coller ?

    Par ailleurs, je me moque comme d'une guigne que Les Ripoux En Marche me considèrent comme une abominable nauséabonde. A vrai dire, j'en serais même plutôt fière. ;o)

    RépondreSupprimer
  8. Que les français soient en majorité pour l’euro qui a détruit les économies des pays du sud avec cette monnaie trop forte pour eux et trop faible pour l’Allemagne ( voir le solde Target) générant de très grands déficits et de très grands excédents ce qui est normalement interdit ,prouve simplement leur peu de connaissances en économie.

    RépondreSupprimer
  9. Les Républicains ?
    Je n'y peux rien, je n'arrive pas à les prendre au sérieux.
    Peut-être qu'en changeant de nom ? Ce serait une bonne idée, originale.
    À vrai dire j'attends l'équivalent français de l'AfD, sans trop y croire, mais je peux espérer.

    RépondreSupprimer
  10. Ce billet est plein de contradictions : vous dites «cessez d'avoir honte d'être de droite» mais vous refusez aussitôt l'alliance avec toutes les droites. Si c'est ça l'idée alors la droite peux bien rester dans les oubliettes de l'histoire.
    Mais s'il y a urgence pour que la France reste la France et si toutes ces droites
    sont sincères dans l'envie de défendre ce qu'il en reste, alors elles doivent dépasser leurs égos et leurs querelles de chapelle.
    Nous saurons juger de la sincérité des uns et des autres.

    RépondreSupprimer
  11. Il va de soi qu'il n'est nullement question de trouver ce tract choquant, mon cher Corto. En revanche ce qui choque c'est qu'il semble déranger certains membres des LR. Peut-être se sentent-ils une certaine responsabilité dans la désintégration de la France due à l'abandon de la politique d'assimilation qui nous avait permis de fabriquer de vrais Français pendant plusieurs générations.
    Quant à Wauquiez, s'il est indéniable qu'il soit le patron des LR, il paraît non moins indéniable que nombre de LR se sont dressés contre lui, tandis que d'autres sont déjà prêts à rejoindre LREM à leur tour, ainsi que l'a encore confirmé le Premier ministre hier au soir.
    Laurent Wauquiez donne donc l'impression de devoir se battre le dos au mur à un moment où les Français ne font plus confiance aux partis politiques qui se sont partagés le pouvoir depuis cinquante ans pour le résultat que l'on sait.

    RépondreSupprimer
  12. La majorité des Français sont pour l'euro, pas sûr mon ami, ceux qui s'intéressent à ce qui se passe alentours, certainement pas, la France est accrochée comme une moule à son rocher à l'économie allemande, elle sera la dernière alors que la majorité des européens relèvent la tête ils disent qu'ils en ont marre de se faire bouffer la laine et les libertés sur le dos par ce "machin dictatorial" Macron croit se sauver en suivant Merkel qui l'a déjà renvoyé dans la ligne des 22, il va se brûler les ailes , quand à la droite elle est bien mal patron....

    RépondreSupprimer
  13. Petit rappel aux européistes, béats ou non, mais fervents partisans de la monnaie à cours forcé : la France, et quelques autres petits pays comme la Grande-Bretagne, l'Italie, l'Allemagne, l'Espagne même, ont existé AVANT la dictature de Bruxelles, et leur situation était objectivement bien meilleure dans les décennies et siècles antérieurs, malgré les difficultés. Avoir conditionné les masses à croire que le retour en arrière serait une apocalypse, comme si ces traités scélérats étaient valables pour les mille ans à venir, voire plus encore, donne simplement la mesure de la sottise de nos contemporains, ignorants de l'histoire, et polarisés sur leurs petits intérêts immédiats. Le club qu'on ne peut quitter à son gré, c'est un camp de concentration.
    Pour Wauquiez l'hypocrite, s'il a su choisir une jolie doudoune rouge pour se distinguer dans une foule de grisâtres et aussi pour faire vaguement peuple (à voir sa fiche wikipedia, c'est comique), il n'est probablement pas plus intelligent que l'individu qui joue au premier ministre ou à "Bruno le rigolo" (c'est ce dernier qui se vantait de ce surnom dans une émission sur un média de propagande).
    La France est morte et le restera sauf très improbable miracle. Tenir un langage fort pour mieux se coucher, c'est ce qu'on fait TOUS les politiques depuis des décennies. Et ceux du rn ne vaudraient sans doute pas plus, mais pas moins.

    RépondreSupprimer
  14. j'en ai plus que marre de la flagornerie des médias vis à vis de macron et du désingage systématique de Wauquiez. Je m'interroge qu'a bien pu promettre macron aux médias pour qu'ils lui servent la soupe comme ça, Ek Krief, Neuman, Barbier, même Brunet .... pour ne citer qu'eux sont écœurant de servilité. Toutes les infos le concernant sont édulcorées, et toutes les infos concernant Wauquiez sont toujours présentées et analysées de façon négatives.
    Je zappe la plupart du temps les chaînes infos tant ça me dégoute.

    RépondreSupprimer
  15. L’offensive des média contre Wauquiez n’est pas, à mon avis, le fait du hasard. Il avait fait un premier choix stratégique pour d’abord prendre la direction du parti en adoptant d’emblée une ligne politique Pasqua-Seguin. Il a donc été élu sans problème président du mouvement.

    Il sait très bien qu’aujourd’hui encore , ses plus redoutables ennemis sont à l’intérieur et non à l’extérieur. La question qui se pose n’est pas son intelligence mais sa capacité de résistance : Wauquiez aura-t-il les couilles pour tenir ? Si c’est le cas, il a un boulevard devant lui et c’est pour cela que le Régime commence à s’inquiéter et à lancer la meute des journaleux sur lui.

    L’autre raison de ces attaques est l’effondrement et la dislocation du FN devenu RN. Si le RN descend en dessous des 10 % de vote, c’est une catastrophe pour Macron qui ne pourra plus profiter du système mis en place par Mitterrand. D’ailleurs, il est assez clair que le Régime chercher à sauver Marine Le Pen. Wauquiez va sans doute en récupérer une bonne partie des électeurs RN sans trop se fatiguer ; il suffit de rester sur la ligne qui lui a permis de prendre les rênes du parti.

    Mais, le plus dur reste à venir car il va être massacré par tous les media pendant des mois et des mois ; Bruno-Roger Petit doit y être pour quelque chose. Il va falloir qu’il soit solide et habile et aussi sans pitié ni scrupule face à ses adversaires y compris dans le parti. En matière de communication, il faut à mon sens qu’il en fasse le minimum pour l’instant.

    RépondreSupprimer
  16. La haine de la droite n'est pas nouvelle. Les seuls qui y échappent sont ceux qui font semblant d'être de droite et qui se soumettent en permanence aux exigences de la gauche, comme les sieurs Jupé et Rafarin par exemple !

    RépondreSupprimer
  17. "La France, ou ce qu'il en reste..."
    ça me fait penser à la scène de la 2cv. pulvérisée, dans "le Corniaud", quand Bourvil constate avec fatalisme:
    "Ah bah maintenant, elle va marcher beaucoup moins bien forcément !"

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient