lundi 11 juin 2018

Qui va remplacer Lampedusa ?... Zemmour avait encore raison !

L'Italie et Malte ont courageusement refusé d'accueillir le bateau Aquarius, chargé de 629 migrants. C'est finalement l'Espagne avec son nouveau gouvernement socialiste qui l'accueillera. On peut parier que Mariano Rajoy, renversé par les socialistes du PSOE il y a peu, n'aurait pas accepté cela.

Mais que disait donc Eric Zemmour, il y a tout juste trois jours dans le Figaro Vox ? Voyons voir, ou plutôt lisons-le...




«Le bon temps pour les clandestins est fini ; préparez-vous à faire les valises.» Le patron de la Ligue, Matteo Salvini, a le sens de la formule qui fait mouche. Ce n'est pas un hasard s'il a choisi le poste de ministre de l'Intérieur, laissant à ses alliés du mouvement M5S les ministères sociaux. À ce poste, on peut encore montrer qu'un État déterminé a les moyens d'agir. Encore faut-il qu'il le soit.

C'est toute la question posée par l'affaire italienne. Celle de la légitimité démocratique est derrière nous. Elle s'est réglée par un compromis à l'italienne: les vainqueurs des élections ont renoncé à «leur» ministre des Finances europhobe ; le président de la République italienne et les milieux européens de Bruxelles qui le soutenaient ont renoncé à empêcher une majorité «populiste» de gouverner.

Désormais, c'est à Salvini de jouer. D'abord parce que l'immigration fut le thème qui l'a porté au pouvoir. Ensuite parce qu'il doit montrer qu'il peut expulser massivement les clandestins (il a promis 500.000 renvois) et arrêter la déferlante migratoire sur les côtes italiennes. Salvini s'en est déjà pris aux ONG qui, sous couvert d'humanisme, sont les complices des passeurs. Il devra utiliser la marine italienne non pour sauver les migrants mais pour les arrêter, voire détruire leurs barques. Il devra enfin tenir tête aux juges européens qui ne manqueront pas de dénoncer des pratiques contraires aux «droits de l'homme». Osera-t-il? Il devra aussi faire pression sur les pays de l'autre côté de la Méditerranée - Tunisie, Maroc et, au-delà, les autres pays d'Afrique pour qu'ils reprennent leurs ressortissants. Au temps de Ben Ali en Tunisie et de Kadhafi en Libye, ces pays bloquaient les migrants pour qu'ils ne se déversent pas sur l'Europe - preuve que c'est possible. L'Algérie n'hésite pas à renvoyer brutalement les migrants qui essayent de s'installer chez elle. 

On croit toujours en France que l'immigration est un phénomène qu'on ne peut maîtriser, une sorte de fatalité qu'on doit subir. C'est faux. Les mouvements démographiques sont une guerre qu'on veut gagner ou qu'on accepte de perdre. Comme le note l'historien Pierre Vermeren, le milliard de Chinois pauvres n'a jamais débarqué dans le Japon riche parce que l'État japonais s'est organisé pour qu'il en soit ainsi. Aux États-Unis, depuis l'arrivée de Trump, l'immigration venue du Mexique s'est beaucoup réduite. 

Emmanuel Macron et les dirigeants de l'Europe répètent que chaque nation ne peut rien faire seule et que la question migratoire ne pourra être résolue qu'ensemble. C'est exactement l'inverse. Ensemble, les Européens ont prouvé qu'ils ne font rien. Les États qui l'ont décidé ont bloqué toutes les routes migratoires - la Hongrie en est le meilleur exemple. Et la Pologne montre qu'il est possible d'accueillir une immigration choisie: ils ont accepté des Ukrainiens et refusé les musulmans. Un pays peut s'inquiéter de la révolution «populiste» italienne: c'est l'Espagne.

Qui va remplacer Lampedusa? Cadix? Malaga?


Eric Zemmour
Résultat de recherche d'images pour "eric zemmour"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

20 commentaires:

  1. Excellent commentaire du plus gaulois des sépharades!
    En tout cas,du courage intellectuel et des arguments sans fard...
    Les chiens de garde de l'antiracisme,pétitionnaires et délateurs de tous gabarits retroussent déjà leurs babines,montrent les crocs et se préparent à le déchirer...

    Salvini aura-t-il le courage de résister aux objurgations qui vont lui arriver dessus de tous côtés,détruire les embarcations de clandestins et les revoyer d'où ils viennent?

    Hum...dans le contexte du terrorisme moral pro-migrant,qui règne presque partout en Europe de l'Ouest,cela me paraît faire beaucoup pour un seul homme.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Vendémiaire
      +1.
      J'ajoute que, les pays de l'Est ayant connu le joug soviétique (et en ayant beaucoup souffert), n'ont pas oublié ; eux. Ils nous ont montré leur détermination et ont prouvé que c'était possible.
      Si eux le peuvent, pourquoi pas nous ? Il faut et il suffit de le vouloir.
      Salvini semble prendre le même chemin et montrer, lui aussi, sa détermination. Espérons qu'il réussira jusqu'au bout.
      Et, quitte à paraître utopiste, je m'accroche à l'espoir de voir naître (un jour ?) une contagion salutaire et bénéfique. Si, bien sûr, nos cons-patriotes se décident à ouvrir les yeux et à voter moins mal...

      Supprimer
    2. Quelques beaux spécimens de chiens de garde de l'antiracisme :

      Esther Benbassa :
      « Salvini le néo-fasciste réinvente ces bateaux pleins de Juifs en fuite dont nul ne voulait dans les années noires »

      Jacques Attali :
      « Intolérable situation pour des centaines de femmes et d'enfants à la dérive sur un bateau en Méditerranée ! Quels ports français vont s'ouvrir ? »

      David Nakache :
      « Nice doit ouvrir son port à l'Aquarius !
      Montrons enfin le visage d'une France solidaire et humaniste. »

      Raphaël Glucksman :
      629 êtres humains, 123 mineurs, 7 femmes à la dérive.
      Et un homme fier de « fermer ses ports ».
      Ces mouvements ne sont pas simplement « populistes », ils sont d'extrême-droite.
      Et l'extrême-droite au pouvoir ne se modère jamais. »

      Etc...

      On appréciera comme il se doit, à leur juste valeur, ces belles envolées lyriques. Pour ma part j'aime assez le "enfin" de Nakache. Ne parlons pas de la réaction de Benbassa, un monument.

      Supprimer
    3. Et voilà que ce matin, le Corse Siméoni propose d'ouvrir un port corse à l'Aquarius... Connaissant un peu l'aversion des Corses pour tout ce qui ressemble de près ou de loin à un muzz, si cela se fait, ça va swinguer.

      Quant à Salvini et le nouveau gouvernement italien, ils vont avoir fort a faire, Bruxelles va leur mettre tous les batons possibles dans les roues

      Supprimer
    4. Géo

      "Attali: intolérable situation...bla bla bla "

      La seule intolérable situation est que ce genre d individu puisse avoir la parole en France.Partisans de la traite négrière.Pourquoi n ouvrent-ils pas leurs propriétés à ces "migrants" afin que leurs actes soient enfin conformes à leurs propos, tous ces Pharisiens?

      Supprimer
  2. Ce matin j'ai écrit en réponse à un article :
    " Embarquer des mineurs sans leurs parents et certainement sans papier cela s'appelle "enlèvement " ou " Kidnapping " !
    La question reste : que fait la justice , la police des frontières , la douane , l'état contre les associations qui contournent la loi pour soi disant une cause humanitaire . Le trafic d'humain est considéré comme de l'esclavage qui est aboli depuis longtemps .
    Il y a intérêt à bloquer la frontière espagnol sinon les passeurs vont se faire un fric monstre .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: a voir les réactions outragées de tous nos bien pensants suite à la décision de l Italie et de Malte, je pense que les passeurs ont encore de beaux jours devant eux

      Supprimer
  3. soyons patients, après ce sera Nice, Marseille où autres villes , pas Monaco, z'ont pas la place :) :)

    RépondreSupprimer
  4. Merci Corto de partager ce billet d'Eric Zemmour.
    Comme toujours : excellent, brillant, lucide et clairvoyant ; et en plus, juste et courageux. Grand merci à lui aussi qui, tout comme vous, ne se décourage pas. Malgré l’importance de l'adversité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franzi: Zemmour paie cher ce courage...

      Supprimer
    2. @ Corto
      Oui, et même très cher.
      Son mérite n'en est que plus grand.

      Supprimer
  5. Entendu ce matin que zemmour avait encore le droit de parole bien que condamné, en opposition à un gentil rappeur qui niquent les laïc ( surement assez profond pour bien le sentir) et qui doit faire un concert au bataclan, mais lui pas condamné ( et pour cause, on se couche devant l'islam conquérant). Pas toujours d'accord avec Z mais au moins il voit le monde tel qu'il est, enfin je pense que sur ce blog tout le monde est conscient du monde réel dans lequel on vit, pas de chimère sur le migrant analphabète et illettré ( y' a des stats là dessus, on est loin du mythe des ingénieurs qui ont fuit leur pays..) qui connaitrait la littérature française sur le bout des doigts ( ^^rire).
    bonne soirée
    DD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DD: Yann Moix hier soir sur BFM: il faut accueillir tous ces migrants, on se prive de forts potentiels d'ingénieurs, d'esprits libres, d'intellectuels, etc Je cite de mémoire...

      Supprimer
    2. Géo

      Donc ce Moax avoue publiquement vouloir voler les richesses et les futurs espoirs de l Afrique!

      Supprimer
    3. @corto yann moix ?
      Le balais à chiottes de France 2 ?

      Supprimer
  6. Bravo les Italiens ! Mais j'ai l'impression que les vagues de migrants finiront par débarquer dans ce pays dirigé par des abrutis vénéneux qu'est la France ! Ils vont probablement porter le pays volontaire, ces malades mentaux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Corse Siméoni se propose d ouvrir un port corse...

      Supprimer
  7. Vous demandiez hier : "Qui va remplacer Lampedusa ?", mon cher Corto, eh bien, ce matin on le sait, c'est la Corse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: j ai vu, ce Siméoni est taré s'il s'imagine que les Corses vont laisser faire ce débarquement ... auquel je ne crois pas

      Supprimer
  8. Géo

    "Qui va remplacer Lampedusa Cadix Málaga?"

    C est drôle,j ai manqué répondre Nice Marseille Gruissan ou la Corse et voilà qu'un nuage de k.fards médiatisés s emploie à vouloir forcer les Français à accueillir encore des gens dont ils n ont rien à faire et qui n ont rien à faire d eux pas plus que les dits K.fards n ont en réalité souci des uns ou des autres.
    Les migrations n intéressent que le grand capital mondialiste dont le but est de recruter de la main-d oeuvre à très bas coût au détriment des autochtones car cela fait baisser les salaires,détruit leurs droits acquis et la cohésion des nations.
    Et puis un Africain se contentera de pouvoir acheter quelques sacs de pâtes,se disent-ils.
    On les voit encore les esclavagistes des temps "modernes" qui sortent de leur tanière avec de beaux slogans humanitaires pour essayer de justifier ce qui ne l est pas.Toujours les mêmes à l affût.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Fiers d'être Européens