lundi 17 novembre 2014

Etat Islamique: Monstre un jour, monstre toujours...


Bon, et bien le moins que l'on puisse dire c'est que les islamo-terroristes de l'autoproclamé Etat islamique n'ont pas lésiné ce coup-ci; z'ont décapité 18 soldats syriens et un ressortissant américain qu'ils détenaient depuis 1 an. Monstres un jour, monstres toujours, n'est-il pas ? 

Mais là, comble de l'horreur, rendez-vous compte, parmi les bourreaux, il y a un Français, un prénommé Maxime. Et voilà qui a l'air d'étonner tout le monde, en tout cas, tous nos médias. Fallait bien que cela arrive tout de même, je ne vois pas pourquoi nous serions épargnés par cette gangrène islamo-terroriste. Pensez donc, ça fait 40 ans que l'on nous dit que l'Islam est une religion d'amour et de tolérance, alors que de temps en temps, quelques uns de nos compatriotes, de confession muzz ou récemment convertis, se laissent embrigadés peu à peu par des ultras de la cause, statistiquement c'était prévisible. Et comme le nombre de musulmans ou de personnes se réclamant de confession musulmane ne cesse d'augmenter en France, on peut gager ma tête sur un billot qu'il y aura d'autres Maxime. C'est mathématique.

Ceci dit quelques remarques. La première c'est l'attitude des médias, assez obscène, disons-le, franchement dégueulasse, qui s'en vont fouiller les campagnes françaises pour retrouver la moindre personne ayant connu le Maxime afin d'obtenir l'interview sensation. Fogiel sur RTL se vantait d'avoir retrouvé un "ancien ami" (sic) - forcément ancien, manquerait plus qu'il le soit encore - qu'un correspondant local de la radio allait interroger, sur le parking d'un Mac Donald (sic), ce sera exclusif, ce sera sur RTL ! Même le nom de famille du Maxime nous est asséné et répété; tant pis pour les parents, la famille et les amis de ceux-ci; comme si leur croix n'était déjà pas assez lourde à porter, il leur faut encore subir l'humiliation médiatique, le fils de..., les parents de...

La deuxième, c'est comme le souligne la copine Boutfil, les monstres, ils en ont décapités 19 en tout, les 18 soldats syriens ont eux aussi une mère, un père qui aujourd'hui ne doivent plus savoir à quel saint se vouer pour comprendre cette horreur. Ce serait bien que les médias ne les oublient pas, ces dix-huit sacrifiés sur l'autel de la barbarie. 

La troisième, c'est que pour une fois, Boubakeur n'a pas tardé à réagir. Je suis allé sur le site de la Grande Mosquée de Paris, l'homme s'est fendu d'un communiqué qui m'a paru un peu curieux, je copie colle: 


"La Mosquée de Paris condamne énergiquement l’ignoble exécution de Peter Kassig et des 18 soldats syriens par des nervis se réclamant de l’État islamique (Daech). L’appartenance à la religion musulmane de Peter Kassig, ancien militaire reconverti dans l’action humanitaire au profit des populations syriennes, ne l’a pas épargné de la folie meurtrière et barbare de ses bourreaux. La dérive délirante de ces assassins les met au ban de l’humanité et leurs crimes ne sauraient d’aucune manière être justifiés par de prétendues recommandations religieuses." Simple, concis mais selon moi ambiguë.

Et de m'interroger sur le sens de cette phrase: "L’appartenance à la religion musulmane de Peter Kassigne l’a pas épargné de la folie meurtrière et barbare de ses bourreaux " Est-ce à dire que les musulmans et les convertis peuvent avoir, doivent avoir ou ont, en principe, plus de "chances" d' être épargnés par ces monstres ? Le fait d'être musulman aurait-il pu, ou du, constituer une circonstance atténuante pour Kassig ci-devant le tribunal expéditif de Daech ? Sans doute, me dira-t-on, que je cherche à couper les cheveux en quatre... Possible. Pas sûr. Personne n'a à être ainsi martyrisé et ce quelque soit sa religion, ses options politiques ou sa sexualité.

Avec ces gens de l'Etat Islamique, nous avons affaire à des tordus, à des monstres, à des barbares; le problème c'est qu'ils se revendiquent du même prophète que Boubakeur et ses coreligionnaires. Ils se revendiquent du même Dieu que ceux qui, dernièrement, en Allemagne, mettaient sur pied une police de la Charia. Ils agissent au nom du même Allah que priaient Merah ou Nemmouche. Ils lisent le même Livre que celui que lisent l'épicier de la Goutte d'or, Ribery, Cat Stevens, Mohamed Ali, les fidèles de la Grande Mosquée ou bien encore le gars qui était assis en face de moi dans le train hier. La lutte contre les barbares de L'EIIL ne pourra pas se gagner sans l'aide des musulmans du monde libre. Ou ces derniers se battent à nos côtés contre les islamo-terroristes - parce qu'il s'agit bien d'un combat, d'une lutte à mort - ou bien ils se rendent complices de ces monstres et de leurs exactions. Les musulmans du monde libre (J'entends par là des comme qu'on a chez nous, ceux dont on nous dit qu'ils sont compatibles avec la République, la démocratie et toussa) doivent s'engager formellement dans cette lutte, faute de quoi, un doute subsistera quant au camp qu'ils soutiennent, une suspicion de complicité s'instaurera.

Ils doivent sans détours ni ambiguïtés s'engager à nos côtés, vite. C'est la seule possibilité qu'ils ont de nous faire admettre qu'ils sont avec nous. Mais peut-être est-il déjà trop tard. D'ailleurs, je crains qu'il ne soit trop tard.

Folie passagère 2538.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

37 commentaires:

  1. "Personne n'a à être ainsi martyrisé et ce quelque soit sa religion, ses options politiques ou sa sexualité."Sans doute,mais c'est quand même comme ça que ça se passe depuis que le monde est monde,et à part chez nous les bisounours c'est pas prêt de changer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen aztec: bien sur que c'est comme cela que ça se passe. mais depuis au moins quelques dizaines d années, où et par qui cela se passe-t-il ? Le pb est bien l Islam , c'est donc lui qu il faut combattre. Point barre :)

      Supprimer
  2. Bonsoir Corto,

    La photo que tu as mis en illustration suffit pour comprendre l'horreur qui règne aux confins de la Syrie et de l'Irak, aucun besoin d'y ajouter une vidéo. Les journaleux se grandiraient donc (la marge de progression est énorme) à se tenir à une attitude plus circonspecte mais quand on a été marqué du sceau de la c..., on ne peut échapper à son destin. C'est entre autres pour cela que je vomis cette profession. Gilles Devers, sur son blog, fustige également la cécité égoïste de nos merdias: http://lesactualitesdudroit.com/2014/11/17/daech-loccident-bafoue-legalite-humaine/.
    En ce qui concerne le suspect du jour, je crois qu'on peut le qualifier d'ex-français. Son camp n'est pas le nôtre. Le nihilisme dont s'abreuve notre élite auto-proclamée trouve là un aboutissement qu'elle ne peut renier. Voilà où mène la négation de son passé et de sa culture. J'espère sincèrement que cette "élite" aura un jour des comptes à rendre.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: sur ce type de sujet les journalistes effectivement sont marqués du sceau de la connerie et de l indécence, c'est pas nouveau. Tiens, hier, le Figaro faisait paraître 1 article d un philosophe , je crois, qui expliquait tout simplement la dérive du Maxime par en gros, ce garçon a "un problème identitaire." en gros, c'était la faure de notre société si il avait mal tourné. Un peu simpliste mais une pleine page pour nous dire que la victime finalement n était peut pas uniquement Peter Kassig.

      Supprimer
  3. Mais pourquoi, mon cher Corto, vous fatiguer à traiter de ce problème mineur ? Vous savez bien que le seul problème de taille que nous ayons actuellement, en France, est celui de la position que Sarkozy a prise concernant le mariage gay !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le dis franchement je ne vote pas pour Sarko mais écouter ce soir en voiture les nervis de Etat mdadiatique égorger Sarko déformant dans l'annonce ses paroles pour ensuite disserter tre eux de leurs idées
      ça donne des envies de meurtres legitimes

      Supprimer
    2. @ balerofr

      Et au lendemain du G20 où on a vu "les grands de ce monde" jouer à la guerre froide avec suffisamment de réalisme pour que Poutine quitte la réunion avant le déjeuner de clôture, deux pages dans Le Figaro consacrées à Sarkozy sur le thème : abrogera, abrogera pas, la loi Taubira ?
      Les "élites" de ce pays marchent sur la tête !

      Supprimer
    3. @marianne & balerofr: ha ben le coup du Sarko, il est tout de même bienvenu pour nos " elites", d un seul coup d un seul ça permet de montrer du doigt la vilaine droite, d évacuer momentanément la gauche nullissime et d occulter le reste comme effectivement l échec patent du G20, la livraison des Mistral, les millions de chômeurs, Jouyet vs Fillon, j'en passe et des meilleures ou des pires

      Supprimer
  4. La "majorité pacifique" des musulmans n'a aucune importance

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=28d04OHyhwU

    RépondreSupprimer
  5. "Est-ce à dire que les musulmans et les convertis peuvent avoir, doivent avoir ou ont, en principe, plus de "chances" d' être épargnés par ces monstres ?"

    Ben non ! Demande aux 18 soldats syriens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribeelle: mais Boubakeur n en parle pas des 18 soldats syriens, qui entre nous soi dit n'étaient peut etre pas musulmans

      Supprimer
  6. Le Tribunal pénal international de La Haye a-t-il ouvert une enquête pour crime contre l'humanité , j'entend par "Humanité " les non-croyants qui sont menacés par cette engeance qui se dit religieuse ? Nous sommes tous concernés , il n'y a que nos politiques qui n'osent pas trop s'exprimer sur la question , seulement que des discours creux qui ne font peur à personne .
    Le Coran n'est qu'une apologie pour la violence contre les infidèles et depuis des siècles aussi arrêtons de nous boucher les yeux , le mal est profond mais on peut encore soigner ce cancer .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'Islam est-il compatible avec les valeurs européennes ?

      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=hnTqUrHYoxc

      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jmkO7IY4vVM

      Supprimer
    2. Une seule solution : interdiction de l'islam tel qu'il est aujourd'hui et destruction des mosquées en pays chrétien, sans cela il n'y aura point de salut.

      Ceux qui pensent le contraire se trompe très lourdement.

      Supprimer
    3. @Claude Henri: je n y avais pas pensé mais oui, pourquoi, par exemple, le TPI n a-t-il pas ouvert cette enquête pour crime contre l Humanité ? sans doute les preuves accablantes dont peut disposer tout un chacun ne suffisent-elles pas. Et puis, remarques, difficile d ouvrir une enquête sur Daesch ( faut dire Daesch , ça évite de prononcer le mot islamique qui rappelle trop islam), ça impliquerait d une manière ou d une autre l'Islam, le Coran, les muzz... alors avant qu elle ne soit ouverte... il va y avoir un paquet de têtes qui vont tomber.

      Supprimer
  7. Décapités, non égorgés comme des moutons quant aussi soldats syriens des chiites qui sont aux yeux des sunnites des apostats donc des mécréants et pour le silence des musulmans d'Europe ou d'ailleurs,ils sont consentants car ils ne disent mot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Il ne faut jamais perdre de vue cette opposition entre sunnites et chiites. La haine qui sépare ces deux communautés est sans commune mesure. Les partisans de l'EIL sont des sunnites des plus extrémistes. Les alaouites, sous-branche du chiisme à laquelle appartient Bachar el Assad, est moins considéré que les chiens par les sunnites. Egorger un chien ou un soldat alaouite relève donc pour ces derniers d'une démarche identique. Le relatif silence de la communauté française, très majoritairement si ce n'est exclusivement sunnite peut donc s'expliquer en partie. Cela ne l'excuse en rien mais permet seulement de comprendre. N'ayons aucun soucis, dans le cas inverse, l'horreur serait identique.
      Faut-il que les pays occidentaux aient besoin du pétrole des pétro-monarchies pour tolérer de telles choses?

      Supprimer
    2. @H et Grandpas: c'est vrai qu il faut régulièrement rappeler cette histoire de rivalités sunnites/chiites, je m emmêles parfois les pinceaux, mais j ai un moyen pour m y retrouver: les deux tendances se réclament du même Livre et/ou du même prophète, donc, le danger c'est bien l Islam. Un peu simpliste, possible mais tout de même une réalité.

      Supprimer
  8. Hé hé... Pardonne-moi mon cher Corto mais cette fois-ci, tu as lu un peu vite : il s'agit de reconversion non religieuse, mais dans l'humanitaire.Il m'a fallu lire deux fois ton passage et Boubakeur pour trouver l'astuce. Mais je chipote, car tu as raison, sur le fond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West; taratata mon bon ami chipoteur qui aime me titiller: converti à l Islam pendant sa captivité et reconverti professionnellement de bidasse à humanitaire. Apparemment sa maman au Kassig avait suivi le même chemin, ou l avait précédé, puisque nous avons tous pu la voir voilée dans le poste

      Supprimer
  9. Nous sommes en guerre contre l'état islamique, nous bombardons ses positions. Un Français qui s'enrôle dans une armée ennemie risquait le poteau il y a quelques décennies. Actuellement, il risque quelques petites années de prison où, auréolé de gloire, il va retrouver d'autres islamistes radicaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: les temps changent, il faut respecter la dignité de la personne humaine. Dernièrement la justice française a condamné un qui revenait du Djihad: il a pris 7 ans fermes, sera libéré au bout de 3 ou 4 ans et roule ma poule, il aura payé sa dette à la société

      Supprimer
  10. Ton indignation, Corto, est la mienne et comme toi, je crains fort pour l'humanité qui se trouve
    en grand danger (le 11 septembre à New-York et 21 septembre à Toulouse, eh oui à Toulouse, en furent les prémisses). L'optimisme béat n'est plus de mise...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @crisfi: je suis certain que nos autorités et politiques sont bien conscientes du problème et savent très bien, comme nous, qu'on va s'en prendre une sévère, nous ou un de nos pays alliés, sous peu. On va donc subir , restera a savoir quelle sera notre réaction une fois l émotion et la douleurs passées, les morts enterrés. Et là, je crains le pire...

      Supprimer
  11. Une question me taraude plusieurs en fait : ce sont tous ces français partis là-bas. N'y aurait-il que des convertis ? Quelle faille identitaire les ont poussé à épouser une religion si étrangère à nos contrées ?
    Je vois dans tous ces convertis la faillite de notre société qui a voulu à tout prix nous faire oublier qui nous étions, d'où nous venions. C'est la faillite du renoncement à notre identité chrétienne à notre héritage. J'y vois aussi la trahison de nos élites qui a permis cela. La nature a horreur du vide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M.

      Bayrou, catholique et grand ami de Juppé, illustre bien votre propos en rendant hommage à Abd el-Kader qui n'a pas hésité à pratiquer la décapitation.

      http://www.islamisation.fr/archive/2014/10/30/francois-bayrou-inaugure-une-allee-emir-abd-el-kader-un-prof-5479219.html

      Supprimer
    2. Excellente la lettre d'Alexis Arette à Bayrou ....

      Supprimer
    3. @Fredi M: l'inauguration de cette allée Abdel machin n'est-elle pas une preuve éclatante de la trahison de nos élites

      Supprimer
  12. tonton flingueur18 nov. 2014 à 00:45:00

    oui, je me demandes quel genre d'etre humain il faut etre pour en égorgé un autre a genoux devant soi, et pour ensuite lui detacher la tete du corps ... c'est probablement le résultat d'une trop grande" islamophobie "et de trop de "discrimination" dans les pays occidentaux envers la religion de paix d'amour et de tolérance... enfin c'est ce qu'on nous dit... (n'est ce pas kalfon?)je dois avouer aussi avoir ressenti un certain malaise a voir la mère de abdul rahman kassig , puisqu'il faut le nommer comme ca maintenant , voilée a la télé... jusqu'ou iras la soumission de certains envers cette idéologie mortifère? quand a boubakeur... la takyia comme d'hab , quand au musulmans "occidentaux" il suffit de se balader sur youtube et ces vidéos pour savoir ce qu'ils pensent ... on a du souçi a se faire..., mais bon tant qu'on auras des "cellules de déradicalisation" chères a bouzar et cazeneuve a l'intérieur ...on ne peut qu'etre rassuré... enfin par pitié qu'on arretes de nommer ces petites ordures " Français" c'est insultant pour nous tous... ils ont choisis la guerre sainte alors nommons les par leur vrais noms : des ennemis, et ceux qui les excusent içi , pour ce qu'ils sont , des traitres.

    RépondreSupprimer
  13. « Lors du repas de rupture du jeûne du mois sacré de ramadan, j’adresserai aux musulmans de France un message de confiance. Un message qui souligne combien la France est une terre de liberté qui respecte les croyances de chacun et qui considère que le fait que l’Islam est la deuxième religion de France est une chance pour la France ».

    « Au-delà des musulmans de France, c’est toute une nation qui reconnaît, ici, la grandeur, la finesse et la diversité de l’Islam. C’est toute une nation qui dit aussi que l’Islam a toute sa place en France, parce que l’Islam est une religion de tolérance, de respect, une religion de lumière et d’avenir, à mille lieues de ceux qui en détournent et en salissent le message ».


    Manuel Valls

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pourquoi Pas: c'est marrant, avec Manuel on est jamais surpris, il fait ce genre de discours à chaque fois, un coup avec les mots Islam et musulmans, et un autre coup avec la religion juive en changeant juste les mots ou peut s en faut, cela dépend de la fête a laquelle il s'invite. Le jour où il fera la même chose avec la religion catholique...

      Supprimer
  14. Il convient de se souvenir du discours récent d'une ministre de la République sur l'assasinat de Gourdel accompagnant les dénégations des musulmans de France :
    " L'islam n'a rien à voir ..."

    http://videos.tf1.fr/infos/2014/valerie-pecresse-l-islam-n-a-rien-a-voir-dans-ce-qu-il-s-est-passe-8491519.html

    Nina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nina: la pauvre pécresse, elle est entourée de muzz, tu ne veux pas qu en plus elle se fasse elle aussi lynchée ? Plaisanterie mise a part, c'est un excellent exemple de la démission/trahison de nos élites dont parle Fredi M plus haut. Et pourtant, j aime bien Pécresse

      Supprimer
  15. Donnez la main, ils voudront le bras. Dans toute relation, il y a ce risque-là. Et si on cède à ce détournement du vivre ensemble si chers à nos politiques, c'est l'engrenage puis une spirale qui risque d'entraîner les plus honnêtes d'entre nous ( ceux qui veulent et croient aux relations de respect des autres et donc de soi-même) vers une forme de dépression espéré par ces "fauves" qui se nourrissent de cette relation "dominant-dominé".
    Lorsque notre société aura compris qu'il faut des règles valables pour tous pour le bien commun d'une nation dont on devrait susciter la fierté, alors peut-être, on pourra les combattre parce qu'on aura le courage de le faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel: "Lorsque notre société aura compris qu'il faut des règles valables pour tous pour le bien commun" Le truc qui coince, c'est que ces règles existent déjà mais qu elle fonctionne à coup de deux poids deux mesures, et que par ailleurs le bien commun varie en fonction de "l'idéologie" qui est au pouvoir.

      Supprimer
  16. Je trouve les dernières phrases de l'article débiles, celles où les musulmans doivent choisir leur camp mais il est déjà trop tard.... :D Elles résument à elles seules l'idéologie derrière l'article en question. Toujours la même rengaine finalement... Et toujours le même genre de débiles derrière ces mots qui visent "bêtement" et subtilement à augmenter la haine et la peur vis à vis d'une tranche de la population. toujours la même, bizarrement.... (manipuler l'opinion publique)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa