vendredi 28 novembre 2014

Election Présidence de l'UMP: Mode d'emploi et commentaires


Conduisant la voiture, j'écoutais les Grandes Gueules sur RMC avec cette question du jour s'adressant (faussement) aux adhérents de l'UMP: L'élection pour la Présidence va-t-elle bien se passer ?

Manifestement, l'animateur tentait de raviver les mauvais souvenirs de l'élection de 2012 qui virent s’écharper, sur fond de fraudes manifestes, Copé et Fillon. On sait ce qu'il advint: l'UMP d'alors se couvrit de ridicule et chacun de sortir petit à petit les dossiers compromettant et de décocher flèches acérées. N'ayant jamais mis les pieds rue de Vaugirard, j'imagine néanmoins sans difficulté l'odeur pestilentielle et l'ambiance délétère qui devaient y régner, sans doute à peu près les mêmes que celles qui empoisonnèrent la rue de Solférino en 2008.

M’intéressant cependant à cette élection, j'ai donc été fouiller sur le site de l UMP, suivi la mise en place des procédures pour le vote électronique,  pris connaissance de l'information diffusée pour que chaque adhérent puisse voter correctement et ma conclusion est sans appel: L'adhérent UMP qui dirait de ne pas avoir pu voter, c'est qu'il l'aura bien voulu.

Lettres d'information personnalisées, messages sms, emails, tweets, la Haute Autorité de l'UMP et les trois candidats en lice, Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire et Hervé Mariton, n'ont pas lésiné sur les moyens pour que chaque militant sache comment voter.

Le vote électronique pour le premier tour débute ce soir à 20 heures et se clôturera demain samedi à 20 heures. Pour le second tour, s'il devait avoir lieu, ce serait du vendredi 5 décembre 20 heures au Samedi 6 décembre 20 heures. De l'avis général, le nouveau Président devrait être connu à l'issu du premier tour soit demain samedi 29 novembre vers 21 ou 22 heures. Chaque militant aura reçu son code personnel et son mot de passe plusieurs jours, voire quelques semaines à l'avance, muni de son numéro d’adhérent, il n'aura plus qu'à se connecter au site de l'UMP: www.presidentump2014.fr pour pouvoir voter. Pour ceusses qui n'ont pas d'ordinateur ou qui préfèrent prendre en vrai le pouls de cette élection, des bureaux ont été ouverts un peu partout en France (liste disponible sur le site de l'UMP).

Des fraudes sont-elles possibles ? Sans doute, il est toujours possible de truander un brin mais quel intérêt ? Le corps électoral est suffisamment " étroit ", un peu plus de 260 000 votants, pour que les procédures mises en place et les contrôles au dépouillement en limitent au maximum le risque. L'UMP, tant vis à vis de ses militants que vis à vis des Français, n'a plus droit à l'erreur.

Reste maintenant à patienter et voir qui deviendra le prochain président de l'UMP. Les sondages prédisent une large victoire de Nicolas Sarkozy (+/- 70% des suffrages), Bruno Le Maire devrait obtenir 20 à 25 % des voix et Hervé Mariton 5%. Nous verrons.

La campagne électorale s'est-elle bien déroulée ? Chacun jugera. Pour ma part, il me semble que oui même si l'on peut regretter d'une part le peu d'audience médiatique accordée à Hervé Mariton et l'absence d'un débat télévisé réunissant les trois candidats. Par ailleurs et pour tout vous dire, j'ai beau avoir suivi l'ensemble de cette campagne, hormis sur quelques points très précis comme le mariage zinzin, je ne saurai aujourd'hui souligner les réelles différences programmatiques entre les 3 prétendants. Je suis persuadé qu'in fine, globalement, le vote se fera à " l'affect ". Une question de personne, de personnalité plus qu'une question de programme.

Rendez-vous donc samedi soir ou dimanche matin pour connaître le nom de celui qui mènera l'UMP, premier parti d'opposition à la clique qui nous gouverne, au combat pour les prochaines échéances électorales: les départementales en mars 2015, les régionales en fin d'année 2015 ( sous réserve d'une énième modification des dates par le gouvernement).

Folie passagère 2553.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

33 commentaires:

  1. Le suspense n'est pas vraiment haletant mais les scores seront intéressants.
    L'étiage sarkozyen se situant aux alentours de 70% les écarts en plus ou en moins
    se révéleront sûrement significatifs. Pour ma part je regarderai de près le score de
    Mariton, l'oublié des media, je serais désolé qu'il ne fasse pas au moins 10%.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autant que Hervé Mariton est, sur le plan intellectuel, ce qu'on peut appeler une très grande pointure. C'est sans doute une des raisons pour lesquelles nos media incultes ont préféré le zapper.

      Supprimer
    2. @Nouratin & Marianne Tout l enjeu, voire le seul si j écoute les médias, est là: le score de Sarkozy. Une journaleuse de l'Im-Monde disait ce midi en substance: à moins de 75%, ce sera bien la preuve du retour raté de Sarkozy !
      Pour Mariton - sympathique le garçon - je serais bien surpris qu il fasse plus de 5%. Il n’est pas assez fin politique et a malheureusement pour lui le charisme d'une moule cuite.

      Supprimer
    3. Bien d'accord avec vous.
      Il me semble qu'Hervé Mariton est l'un de nos rares hommes politiques estimables.
      Il a de vraies idées et du courage (il s'est mélé du mariage zinzin (comme dit l'honorable tenancier) alors qu'il n'avait que des coups à prendre).
      Je pense que les media l'ont ignoré non point seulement pcq que "c'est une pointure" mais surtout parce qu'il a réellement des convictions et qu'elles sont sont éloignées de la doxa médiatique.
      A l'inverse en ce qui concerne Le Maire, outre que j'ai peu de goût pour les endives (bel argument indépassable, non?), le fait qu'il soit le chouchou des mêmes media me rend hyper méfiant...

      Supprimer
    4. Pulcino: Pour Mariton tu as raison: il a des convictions et des positions bien tranchées sur bien des sujets et c'est peut être bien ce qui coince. Pas "mainstream".
      Le Maire me semble sincère et droit mais doit une bonne part de son incontestable succès aux médias qui en effet le voient comme un bon rempart contre Sarkozy et tout ce qui est peut nuire a Sarkozy est bon a prendre pour les médias. Je n oublies pas cependant qu il doit son ascension à... Sarkozy et j ai toujours un peu de mal avec les gens qui crachent dans la soupe. Globalement, de ce que j ai suivi ses idées sont hormis quelques points très proches de celles de Sarko.

      Supprimer
    5. @Corto74

      Une moule cuite, c'est agréable au palais !
      Un Sarkozy réchauffé, c'est moins sûr.
      Il aurait du écouter Bernadette qui lui a déconseillé de se présenter à la présidence du PMU

      Linnocent

      Supprimer
  2. « M’intéressant cependant à cette élection, j'ai donc été fouillé sur le site de l UMP »

    Fouillé, vraiment ? Mais qu'est-ce que c'est que ces méthodes policières d'un autre âge ! J'espère au moins qu'ils vous ont rendu intégralement le contenu de vos poches après la fouille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux d'un autre âge ? m 'enfin, je ne fais qu'imiter des gens comme Arfi, Lhomme ou Davet. A la différence près que je me débrouille seul, n'invente rien et ne dis que la vérité

      Supprimer
    2. @Didier Goux: et me voila accroché au Mur des Modernoeuds ! Pfff !

      Supprimer
    3. C'est ce qu'on appelle, mon cher Didier, n'avoir aucun sens pédagogique !

      Supprimer
    4. @marianne et didier Goux: Crénom, de bon matin, je viens de me mettre deux claques ! Corrigé !

      Supprimer
  3. Etienne des collines28 nov. 2014 à 14:07:00

    Sait on si les Vaudous Tiberi ont fait appel aux zombies pour bourrer les urnes comme d'habitude ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paraît qu'ils sont allés prendre conseil chez les socialauds de Bouches du Rhône.
      rocardo

      Supprimer
    2. Etienne des collines28 nov. 2014 à 16:47:00

      Bien sur, aucun parti ne fonctionne démocratiquement, pas plus le PS que l'UMP, et encore moins le FN ou les partis sectaires Troskystes.
      Les élections des présidents sont des pantalonnades. C'est juste un coup de com pour redorer un bateau qui coule.

      Supprimer
  4. La gauche et les médias sont très intéressée par cette élection.
    Car à défaut de bonnes nouvelles sur les résultats du gouvernement, ils voudraient bien que la presse les oublie un certain temps et que les tous les objectifs des caméras soient tournés sur cette élection qu'ils souhaitent désastreuses pour l'UMP.
    De quoi alimenter les show TV de iTélé et BFM.
    Un score à la Poutine pour Sarkozy pousserait les médias à s'interroger sur des risques de fraude : car s'interroger c'est gratuit mais surtout très rentable pour la presse.
    Espérons que le vote électronique soit bien robuste car gérer 280000 votes en moins de 24h demande un sacré équipement. De plus, ce n'est pas dans l'intérêt de Juppé que l'élection se déroule dans de mauvaises conditions sinon il serait pointé du doigt, et donc mal vu pour 2017.
    Espérons aussi que leMaire qui part battu ne fasse pas de scandale, car après ses revirements de ces quelques derniers jours, il est capable de dénoncer une quelconque fraude, lui qui veut absolument connaitre les résultats département par département.
    On croise les doigts pour que tout se passe sans encombre et qu'une très large majorité (unanimité ?) se prononce pour le vainqueur du scrutin qui aura un sacré travail de transformation à faire avant 2017.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @SEN: cette élection mérite quand même un minimum d attention de la part des journaleux qui effectivement ne rêvent que d une chose c'est que Sarko se prenne une claque ( voir mon com a Nouratin et marianne ci dessus )
      Pour le système il est dit qu'il est suffisant costaud pour encaisser un vote de l ensemble des adhérents en 30 minutes.
      Personne selon moi a l UMP, ni même Mariton ou Le Maire, n'ont intérêt à moufter. Ils le savent bien, le mouvement n a plus droit a l'erreur et les 3 candidats ont validé le système et la procédure mis au point par la Haute Autorité et validés par le Triumvirat ( Juppé, Fillon, Raffarin ).
      Je pense que tout se passera bien mais n est guère d illusion, il y aura sans doute quelques chicaneurs au preleir rang desquels, on devrait trouver les journaleux

      Supprimer
  5. Le résultat du scrutin de ce week-end, mon cher Corto, ne fait aucun doute, d'où la rage de certains journalistes, je pense à Ruth Elkrief, le visage déformé par la haine, prédisant la guerre à l'UMP !
    En revanche un scrutin qui risque de poser beaucoup de problèmes, s'il avait bien lieu, c'est celui de la primaire de la droite en 2016, où l'actuel délégué national du PS chargé des élections reconnaît qu'un certain nombre de socialistes iront voter pour soutenir Alain Juppé afin d'éviter un second tour Nicolas Sarkozy face à Marine Le Pen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ah cette Ruth ! J ai lu je ne sais plus où un jour un article qui démontrait assez bien la haine d'une partie de la "communauté juive", la vieille, la bien établie, la bourgeoise boboïde vis à vis de Sarkozy ce "juif de sang mêlé " parvenu, simple avocat etc... Et qui en plus est de droite. De vieilles inimitiés dont on ne saurait faire etat.
      Pour 2016, le problème que vous évoquez n est pas a minimiser et je suis curieux de savoir comment ils vont faire pour l'éviter.

      Supprimer
  6. 260 000 votants UMP contre 43 millions de votants toute classe politique confondue je ne dirais que BOFFFFFF! A part réveiller les merdias qui vont nous bassiner avec des théories plus ou moins fumeuses je ne vois pas ce qui changera lundi . La bataille pour la présidentielle n'est qu'en 2016 pour préparer l'élection 2017 et d'ici là présiflan aura bien trouvé quelques scandales de plus pour agrémenter notre quotidien .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Herni: mais personne a l UMP a demandé à ce que cette élection soit assimilée à un tour de chauffe de 2017. ça, c'est bien une construction des médias. Alors en confondons pas tout, ne jouons pas le jeu des médias, ici, de ce soir a demain ce sont potentiellement 268 000 militants qui sont appelés a choisir leur président. Point barre.
      Quant a Présiflan , qu il commence déjà a nettoyer ses écuries

      Supprimer
  7. Ce qui risque d'être très intéressant c'est le nombre d'abstention et de vote blanc .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Calude Henri: abstention, oui, vote blanc, je crois, a verifier, que ce n est pas possible

      Supprimer
  8. Mariton est bien brave mais son obsession, la loi Taubira, commence à me gonfler. Je ne l'ai vu s'exprimer dans les médias que pour s'en prendre à Sakozy, dire qu'avec lui, il n'y aurait plus de guerres des chefs - mouarf, quelle autorité ! - et parler du mariage gay. Encore un à qui l'exposition médiatique a donné des ailes.
    Le Maire, lui, c'est l'énarque dans toute sa splendeur. Très bon sans doute comme ministre mais certainement pas comme meneur d'hommes. Je suis comme toi, j'ai du mal à trouver des qualités à quelqu'un qui a mangé dans la gamelle pendant des années et qui maintenant vient cracher dedans.
    En plus, d'une arrogance crasse. Je l'ai entendu un jour répondre à un journaleux qui l'interrogeait sur les primaires en lui demandant s'il aurait confiance en son organisation. Sa réponse : "Non, si ce n'est pas moi qui l'organise". Un vrai rassembleur....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Mariton va payer dans les urnes son obsession anti mariage zinzin et Le Maire son arrogance et ses revirements: un coup je quitte l UMP si je ne suis pas élu, un coup, je travaillerais avec Sarko. Mézavi qu il est encore un peu jeune, un peu vert mais je le verrais bien en tant que ministre de premier plan de Sarko si d aventure Sarko, en 2017...

      Supprimer
  9. Dans les merdias, un vrai consensus : tout sauf Sarkozy. Seul Valeurs Actuelles le soutient.
    Un exemple, en une de Ouest France.
    La photo des 3 candidats : Sarkozy, de profil, la mine sévère entouré de Le Maire et Mariton, de face, souriants.

    Ce canard perd des lecteurs et connaît des difficultés pour se maintenir. Je vais donc attendre avec gourmandise qu'il coule, corps et biens, pour ne pas avoir compris que la neutralité est essentielle pour un quotidien qui veut durer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Et tout le pb de Sarkozy est là: deux ans qu il a pour convaincre, par delà les manips médiatiques, qu il peut etre président a nouveau. A se demander, qui en France fait les élections: les électeurs ou les médias ? J ai bien ma petite idée.

      Supprimer
    2. @Gilly: Bruno Le Maire a commis un faux pas ce soir. Alors que les candidats s'étaient engagés à clôturer la campagne hier soir, Lui s est permis ce soir d'envoyer un message vocal par téléphonique a , parait-il, un bon millier de militants pour les inviter a poursuivre la campagne. Ila été rappelé a l ordre par la Haute Autorité.

      Supprimer
  10. Quelqu'un a réussi à voter parceque je n'arrive pas à me connecter sur le site !!!
    Brrr ! Encore un coup de Juppé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sen: ça sature, faut réessayer plus tard ou demain

      Supprimer
  11. Je vais paraître pour un paranoïaque, mais je suis certains que des gauchistes essaient par tous les moyens de saturer le site de l'UMP. Je suis sûr que ce n'est pas difficile à faire pour des pirates.
    Du coup je n'ai toujours pas voté.
    Espérons que l'UMP a prévu de conserver les adresses IP de tous ceux qui ses ont connectés pour vérifier qu'il n'y a pas eu de tentatives de piratage et éventuellement les poursuivre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @SEN: il est fort possible que des gauchiards s'amusent à cela. La haute Autorité a confirmé qu ils avaient prévu dans le système le moyen d isoler les adresses IP curieuses . Mais peu importe, il sufit de réessayer plus tard et ça marchera. Y a jusqu a demain soir 20h. Sur twitter, nombreux sont ceux qui annoncent avoir essayé plusieurs fois avnat d y arriver enfin.

      Supprimer
  12. AVIS ! Communiqué de la Haute Autorité à 22h40:

    Haute Autorité de l'Union : Le point à 22h30 sur le déroulement du vote
    Les militants de l'UMP votent depuis 20h. Dès 20h30, 30 minutes après l'ouverture du scrutin, la Haute-Autorité enregistrait déjà près de 8 000 votants.

    S'agissant de la surveillance du système, la Haute-Autorité a constaté une attaque extérieure. Il s'agit de l'un des risques anticipés et les dispositions prévues ont été mises en oeuvre. Cela a pu, cependant, avoir pour effet de ralentir l'accès au site du vote.

    A 22h10, la Haute-Autorité enregistrait plus de 10 000 votants. A 22h30, plus de 11 700 votants. La Haute-Autorité communiquera ainsi régulièrement sur le déroulement du scrutin.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa