mercredi 5 novembre 2014

Comment différencier une vraie polémique d'une polémique bidon...


Comment mesurer qu'une polémique est une vraie polémique ? Comment différencier une vraie polémique d'une polémique bidon, c'est à dire montée de toutes pièces ?


Partons de la définition du mot polémique, Wikipedia suffira à nous éclairer:

Le terme de polémique (du grec πολεμικός, polêmikôs « qui concerne la guerre », « disposé à la guerre», polêmikon museion, musée de la guerre, « batailleur, querelleur ») désigne une discussion, un débat, une controverse qui traduit de façon violente ou passionnée, et le plus souvent par écrit, des opinions contraires sur toutes espèces de sujets (politique, scientifique, littéraire, religieux, etc.).

On le voit pour qu'il y ait polémique, il faut nécessairement un objet de polémique, des opinions contraires, une controverse mais il faut aussi que (l'objet de) la polémique entraîne des réactions multiples, qu'elle prenne de l'ampleur, qu'elle trouve un écho dans ou par les médias, qu'elle soit relayée; faute de quoi, la polémique est mort-née. Le soufflet retombe, on passe à autre chose. La polémique doit faire vendre (une audience, du temps d'antenne, des journaux, des discours...) faute de quoi elle sera aussitôt remisée au rayon des rogatons. Elle doit être suffisamment "chargée" de symboles ou de souffre pour pouvoir durer dans le temps, pour être entretenue, pour continuer à vendre.

Prenez l'exemple du Fouquet's. En soi, la petite collation prise par Sarkozy un soir de victoire dans cette brasserie autrefois huppée et bien fréquentée n'avait pas d'importance, Mitterrand y avait bien sa table réservée. La polémique prit de suite parce que justement la brasserie est dite "huppée" et parce qu'un Président à peine élu, piégée par sa bourgeoise d'alors, a d'autres choses à faire que d'aller se goberger entre amis pendant que des milliers de gens l'attendent place de la Concorde. Le Président des riches était né. La polémique "Fouquet's" anime encore. La gauche continue de s'en régaler.

Prenons maintenant "l'affaire" Sagnol. J'en ai fait un billet ce matin. Les ingrédients sont a priori bons: ça cause d'Afrique, de "joueur typique africain", de noirs, de blancs et de football (donc d'argent, de fierté, des Bleus,...). Tout pour régaler les éjaculateurs précoces tels que SOS Racisme, Pape Diouf ou bien encore Thuram. Même le parti socialiste, jamais en retard au démarrage, se fendra d'un communiqué spécial. Ça fleure bon le duel racistes versus antiracistes, les premiers étant forcément de droite et blancs, les seconds de gauche et/ou noirs. Ya bon Banania. Normalement. Au JT de 13 heures de France 2, propriété d'Elise Lucet, toujours en pointe pour défendre la veuve, l'orphelin, la gauche et la diversité, on aura beau interroger cinq bonhommes pour leur faire dire que c'est pas bien ce qu'a dit Sagnol, pas de bol, tous diront qu'il n'y a pas sujet à polémique mais Elise aura meublé cinq minutes d'antenne. Elle aura attisé la polémique. Itélé en parlera, BFM en parlera, les journaux écriront et la polémique naturellement devrait s'emballer.

Queue-de-chie, ce soir, demain ou après demain cela sera oublié. D'abord parce que tout le monde, enfin toute personne un peu avertie, sait bien que Sagnol n'est pas raciste, que ces propos ne le sont pas, ils sont même plutôt sensés, ils ont une vérité. Ensuite parce que Sagnol n'a pas l'envergure médiatique d'un Sarkozy ou d'un Rémi Fraisse. Il n'est pas porteur. Enfin parce que, peut-être que les gens en ont ras le bol de ces histoires qui ne font qu'enrichir les assoc' droitsdelhommistes, les pisse-copies et les médias. Une dernière raison qui fait que cette polémique ne prendra pas c'est que les polémistes se sont trompés d'objet ou n'ont pas osé l'aborder de manière frontale. Les propos de Sagnol ne sont pas racistes mais ils auraient pu permettre, de lever un lièvre: Les gens en ont peut-être marre de voir des équipes de foot (ou d'un autre sport) qui ne leur ressemblent pas.  Se rappeler ici les propos de Georges Fraîche qui avait déclaré en 1996 qu'il y avait trop de noirs dans l'équipe de France. Ou bien encore l'affaire des quotas en 2010: " Tempête raciale sur le football français". Là, il y avait eu polémiques. De vraies polémiques, on s'en souvient encore.

Ainsi, pour qu'une polémique soit une vraie polémique, il faut: Un personnage célèbre et /ou d'influence (par sa fonction ou ce qu'il représente), un sujet "choc", de circonstance, parfaitement identifiable et une résonance dans l'opinion publique. Faute de quoi, nous n'avons droit qu'à un petit bouillon médiatique fade et sans intérêt.

Enfin, toujours pour savoir si une polémique "marche", il suffit d'en faire un billet de blog. Si celui-ci s'avère être un bide sans précédent (nombre de vues absolument ridicule), vous pouvez gager que la supposée polémique n'en est pas une.

Je le sais, j'ai testé ce matin et j'ai battu un record.

Folie passagère 2525
D'accord, as d'accord: atoilhonneur@voila.fr

33 commentaires:

  1. Un record de lecteurs absents?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Orage: absents visiblement ou pas intéressés. 50% des visites sur ce blog proviennent de mots clés tapés sur Google, par exemple : " Sagnol polémique " ou "Sagnol raciste ". Si un billet a moins de succès c'est en partie parce que " les gens " n ont pas été suffisamment intéressés par le sujet pour se renseigner sur google.
      Et le billet de ce matin a été le plus grande bide depuis la création de ce blog même s'il s'est un peu "repris " ce soir.
      Tu comprends ?

      Supprimer
  2. Je souhaite être un peu faire dans la provoc, ce soir, pourquoi pas? Et ce n'est pas la superbe photo exigée par Thuram en 1998, une photo des joueurs "blacks", exigence dénoncée par Dugarry,imaginerait t-on une photo demandée par Dugarry ou Barthez entre "blancs" cela serait ridicule et aussitôt condamné, heureusement..

    Alors ce connard de Thuram, extrémement raciste, me gave, comme toute la ligue du business du racisme. Ces gens font du mal à la France et aux français,ils s'en fichent ils sont payés par nos impôts et perçoivent en outre toutes les amendes prononcées, ils ont donc intérêt à faire du buzz, et faire condamner tout ce qui bouge, c'est bon pour leur business.

    Et sinon tu as raison, on ne s'identifie pas à une équipe française trop colorée, un peu oui, moyennement encore oui, mais trop, non.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ladyWatterllo: depuis quand y aurait-il provocation à dire ce qui est vrai ? :)

      Supprimer
  3. La "polémique" ne fera pas long feu...mais les associations subventionnées et procédurières ont saisi l'os à ronger...le pauvre Sagnol se retrouvera devant les tribunaux et ils ne le lâcheront que contre espèces sonnantes et trébuchantes...
    Tous ces gens à l'affût de la moindre parole concernant les "noirs" oeuvrent avec constance à faire progresser le racisme grâce à leur vision exclusivement racialiste du monde...
    Quant à Thuram, il ne suffit visiblement pas d'avoir de jolies lunettes pour réagir intelligemment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: je crois plutot que sur ce coup là aucune plainte ne sera déposée contre Sagnol pour les raisons évoquées ci-dessus. Ils peuvent appeler en renfort Thuram ou Pape Diouf, ça ne marchera pas. Pour le reste bien d accord avec toi.

      Supprimer
  4. Pour moi une bonne grosse polémique s'évalue sur sa capacité à durer et sur le nombre de polémistes qui en tirent profit, Pour l'instant, juste le PS pour complaire à l'électorat d'origine africaine et la LICRA pour abonder son tiroir caisse.

    Si c'est un bide elle retombera comme un soufflet depuis longtemps sorti du four. Demain le discours de notre roi nu risque de l'éclipser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille: La durée, absolument. demain sagnol sera balayée par les agriculteurs, NDDL et le show Holalnde. Donc pas bonne polémique.

      Supprimer
  5. AVIS ! un tweet de Taubira qui vaut son peson de bananes:

    https://pbs.twimg.com/media/B1tbaUuIcAAA2Kl.png

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tonton flingueur6 nov. 2014 à 00:18:00

      effectivement ... des cerveaux a lessiver... on comprends pourquoi toutes les " républiques démocratiques" de gauche ont toujours été les paradis de la liberté d'expression...remarques c'est aussi le cas chez nous maintenant puisqu'il faut faire gaffe a tout ce qu'on dit ou écrit...je crois que le plus rageant c'est la morgue insensée avec laquelle les gens de "gauche" peuvent se permettre d'écrire des conneries aussi énormes sans jamais etre inquiétés et avec le sentiment d'etre de courageux résistants... taubira s'imagine etre très lyrique alors qu'elle n'est que gonflée de vanitée... ceci dit je ne suis pas persuadé comme toi qu'il n'y auras pas de suite , la police de la pensée est toujours prete a faire un exemple et avec le succès du livre de Zemmour elle ne vas pas rater une occasion de remettre un méchant blanc a sa place... les yeux baissés et demandes pardon a genoux...d'ailleurs as tu vu qu'une conférence de zemmour a été annulée a Deauville sous un pretexte bidon ce dont le Ps se félicite,
      çensure? vous avez dit çensure...?

      Supprimer
    2. @Tonton: oui j ai vu pour Zemmour à Deauville, j en ai même parlé dans un précédent billet " zemmour doit etre exécuté ". Pour le reste, nous verrons, mais je ne pense pas qu il y aura de suite.

      @Orage: Quoi qui est introuvable ?

      Supprimer
  6. Ils feront feu de tout bois afin de masquer l'échec de président et de ses sbires du gouvernement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: ils ne vont pas se géner !

      Supprimer
  7. Est-il possible que cette polémique n'intéresse pas les lecteurs de droite ou latins, ce qui est déjà un signe, mais que la gauche tente de s'en emparer pour conforter sa haine de la France et des Français?
    jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jard: c'est en gros ce que je dis ds ce billet, non ?

      Supprimer
  8. Une polémique c'est un bon fumigène, pour tous ceux qui n'osent pas regarder derrière le rideau de fumée.
    Dans ce cas précis, ils confortent leur idée d'une France raciste. Bingo pour les assoces, et encore un coup de bluff des socialos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: Va , les socialistes de la rue de solferino ont déjà oublié Sagnol, Ils ont fait leur communiqué pour montrer qu ils ne sont pas encore tout a fait morts et puis c'est tout.

      Supprimer
  9. ça me fatigue tout ça !!!
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: et moi donc ! mais je crois que j en ai trouvé une encore plus fatigante...

      Supprimer
  10. Jean Paul Pipotin6 nov. 2014 à 09:51:00

    Je ne vois pas pourquoi vous parlez de l'équipe de France de foot... les propos de sagnol visent les africains qui jouent la coupe d'afrique des nations et donc d'africains qui jouent pour leur pays d'origine.
    Les supporters d'un équipe, veulent que leur équipe gagne, point final, peu importe sa composition. Au rugby, en ce moment, ça ne gagne pas, St André fait appel à des tongiens, des suds africains, si avec ces mecs, ça fonctionne, tout le monde s'en foutra de savoir d'où ils viennent.
    Au basket, Tony Parker rapporte des titres, tous les amoureux de ce sport voit en lui, un grand joueur de basket et tout le monde s'en cogne qu'il ait une mère hollandaise, un père américain, qu'il soit né en Belgique.
    Au handball, c'est la même chose pour Karabatic, il est croate, et ça n'a aucune importance, il gagne et c'est tout ce qui compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pipotin "Je ne vois pas pourquoi vous parlez de l'équipe de France de foot... les propos de sagnol visent les africains qui jouent la coupe d'afrique des nations et donc d'africains qui jouent pour leur pays d'origine." Faux, ce n'est pas ça dont parle Sagnol. mais de toute façon , on s en fout de Sagnol et de cette polémique sans interet.

      Supprimer
    2. Jean Paul Pipotin6 nov. 2014 à 11:45:00

      C'est pourquoi vous en faites deux billets... ça n'a pas d'intérêt mais vous en parlez.

      Supprimer
    3. Ça n'a pas d'intérêt, et Corto relève le fait que les divinités du progrès exploitent le filon du racisme à mort.
      Vous avoir du mal à comprendre les billets mr Pipo?

      Supprimer
    4. @Pierre: Visiblement, lui pas comprendre ou peut etre n ais je pas été assez clair: deux billets pour montrer que cette polémique n en est pas une, tout de même !

      Supprimer
  11. On s'en fout de la polémique, c'est du pur bidon pour pisser de la copie.
    En revanche cette affaire illustre de façon éclatante le régime de terrorisme intellectuel
    sous lequel nous vivons; dès qu'il s'agit des Africains, des Musulmans, des femmes ou
    des homosexuels on ne peut plus émettre la moindre opinion, fondée ou pas, peu importe,
    sans risque de se voir cloué au pilori médiatique. C'est devenu insupportable!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de voir l'extrait d'une émission dans laquelle la fille cachée de Mitterrand fait un procès à zemour.
      Le progressisme hargneux dans toute sa splendeur. Un bijou de socialisme.

      Supprimer
    2. @Nouratin: je ne suis ni journaliste, ni politique, ni éditorialiste, ni SOS raciste, donc, oui, je epux dire que cette polémqiue ne mérite pas le nom de polémqiue, on aurait du se foutre royalement des propos de Sagnol car placés au coin du bon sens. D'aucun en ont vu le moyen de se faire éventuellement de la thune ou de la notoriété. Les cons. Déçu neanmoins que Sagnol n ait pu résister a la pression et ait fait desexcuses.

      Supprimer
  12. Les joueurs sont noirs et les entraîneurs, les arbitres, les dirigeants sont blancs. En France, au Brésil, aux USA et parfois en Afrique. Et pourquoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que les joueurs gagnent plus que les entraineurs, les arbitres et les dirigeants...

      Supprimer
    2. Jean Paul Pipotin6 nov. 2014 à 15:54:00

      En NBA, il y a des entraineurs noirs (Doc Rivers, Byron Scott par exemple) et des dirigeants noirs (Jordan est propriétaire des Charlotte Bobcats et Magic Johnson vient d'entrer au capital de l'équipe de foot de LA)
      Sinon, Pape Diouf, ça ne vous dit rien ? il a été président de l'OM a un moment. Et Makélé entrainait Bastia jusqu'à cette semaine.

      Supprimer
  13. Willy Sagnol vient de ridiculiser violemment, sur BFM, Thuram la Licra et consort.

    Les petits inquisiteurs passent désormais pour de pathétique fouteurs de merde !!

    Bravo Willy !!

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa