lundi 28 septembre 2015

L'euthanasie, c'est pas que pour les grands...


Le Grand Orient de France organise un colloque sur la fin de vie des enfants...

" Les débats ont repris sur la question de la fin de vie. Suivant la demande du Président de la République Française, Monsieur François Hollande, un important travail a été réalisé pour modifier la loi actuellement en vigueur. 

Le Professeur Didier Sicard, a remis un très important rapport au Président de la République ; et le Comité Consultatif National d’Ethique a publié de multiples avis sur la question de la fin de vie.

Aujourd’hui, le rapport de présentation et texte de la proposition de loi de MM. Alain Claeys et Jean Léonetti, créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie constitue en quelque sorte « l’aboutissement » sur la question. 

Les propositions faites à partir de ce rapport ont été fortement amendées, quelques batailles juridiques et médiatiques à propos d’un malade en fin de vie, mettent en évidence l’extrême difficulté d’aborder l’espace sacré que représente la mort. 

Cependant la question de la fin de vie des enfants est, pour ainsi dire, très peu abordée.

A ce sujet, nous pensons qu’une réflexion complémentaire s’impose. En effet, il est difficile de réduire cette partie concernant les enfants, au seul statut de mineurs placés sous l’autorité parentale.

Nous souhaitons pouvoir aborder ce sujet sous l’angle médical, juridique, éthique et philosophique, en mettant en avant la question de l’autonomie des mineurs. L’objectif de ce colloque est donc d’informer et de débattre mais aussi au travers de la singularité de la fin de vie es enfants, d’éclairer les débats philosophiques et législatifs sur la fin de vie."

La devise de ces braves gens, c'est : " Faire avancer concrètement la société "... On n'en doute pas un instant !

Les mêmes qui à propos de l'invasion migratoire actuelle n'hésitent pas à écrire: " La tragédie présente doit donc être le creuset d’une renaissance et d’un renouveau du rêve européen."

Folie passagère 2916.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

37 commentaires:

  1. Cher Corto, si vous le permettez je voudrais vous adresser un petit compliment. Je trouve en effet que vous avez un flair politique extraordinaire et l'art de débusquer les petits détails qui "tuent" dans le flot incessant des nouvelles. Vos textes sont toujours d'une lucidité impitoyable, en plus d'être fort bien documentés. Merci à vous pour ce travail de défrichage !

    RépondreSupprimer
  2. Si on colle cette nouvelle à côté du discours filmé de Renaud Camus que j'ai eu hier, on a une exemple terrible de ce qu'il analyse dans la déviance actuelle de l'éthique ( analyse ET dénonce ..)
    Annette Lanonymette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anette: si c'est le discours qu il a fait il y a quelques jours à Paris, nous sommes d accord. Je regrette qd même toujours un peu chez Camus, son style oratoire un peu alambiqué. Totale déviance en effet ou ce qui fut bien devient mal , tout cela au nom d un progressisme aussi forcené que stupide mais qui convainc , hélas, bien du monde.

      Supprimer
    2. Oui c'est celui qui date de la semaine dernière .. Il s'adressait plutôt ou aussi aux intellectuels , genre ma génération .. Mais en gros les grandes lignes étaient claires :( ... Annette Lanonymette

      Supprimer
  3. Géo

    Euh...

    Si je comprends bien,on envisage de retirer aux parents d enfants malades le droit de décider pour leur progéniture en cas de maladie grave?

    Une belle ingérence dans la vie familiale en ce cas.

    Est ce bien celà?

    J estime que,dans la mesure où les parents ne sont pas reconnus indignes ,ils doivent rester au centre de la famille et ne pas se voir supprimer leur statut au profit d un systeme genre" khmer rouges"où le laboratoire de l homme nouveau n a donné qu un monstre glacé.

    La comparaison peut paraitre éxagérée mais c est la premiere image qui est venue.

    Et puis ces tripatouillages auxquels veulent se livrer
    les francs-maçons n augurent rien de bon pour l avenir.
    Ils s en foutent,des enfants
    Ce qui les interesse,c est d appliquer leur idéologie.
    Le vrai débat,à mon avis,il est là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la loi belge, à ce que j'ai compris, l'accord des deux parents est nécessaire pour que les médecins- euthanisateurs puissent procéder à la mise à mort des enfants mineurs.

      Supprimer
    2. Géo
      @ Marianne

      Hélas,j avais bien lu!j aurais voulu me tromper.
      Le film"soleil vert"!
      Nous finirons bien par arriver à ce type de société, si personne ne met un arret à ces dérives sectaires.

      Perso,dés que l Etat et les francs-maçons réunis mettent leurs griffes et leurs cornes quelque part,les buts deviennent nauséabonds.
      Les buts cachés qu on ne nous dévoile pas,sous couvert de bonnes intentions apparentes
      Tous ces gens sont trop dogmatiques et leurs essais revelent trop d échecs pour pouvoir leur accorder un iota de confiance.

      Supprimer
    3. Géo

      Et où s arrete l enfance?

      Selon l age,ils auraient peut etre quelque chose à dire,eux aussi?

      Supprimer
    4. @Géo: C'est tout a fait cela, les FM "envisagent ", et l on sait leur capacité de nuisance ou de conviction, rien de moins que d'évoluer vers une euthanasie active pour les enfants, enfants que l on aura au préalable dégagé de tout interventionnisme parental.

      @marianne: Pour les belges, je ne sais plus ce qui est prévu mais là, pour lire entre les lignes, ce serait, dans " l'idéal " franc-mac , sans les parents

      Supprimer
  4. Ne doutons pas, mon cher Corto, que Hollande s'étant complètement discrédité à l'intérieur - avec son chômage de masse, sa dette et ses impôts - et à l'extérieur - avec les prises de position ridicules et inopérantes de sa diplomatie - va essayer de reprendre la main avec l'aide mortifère du Grand Orient de France, pour nous imposer cette euthanasie des enfants, sans fixer de limite d'âge, ainsi qu'elle existe déjà depuis février 2014, dans ce merveilleux pays qu'est la Belgique où, nous dit-on, elle a été votée sans aucune difficulté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: "va essayer de reprendre la main " ou va-t-il etre pris " par " la main par les Francs-Mac, voyez-vous la nuance ? :)

      Supprimer
  5. " Faire avancer concrètement la société"

    Ben tiens ! Le progressisme n'est jamais qu'une forme du primitivisme. Les spartiates se débarassaient des nourrissons qui ne correspondaient pas à leurs critères de viabilité en les jetant dans le gouffre des Apothètes, les anciens scandinaves les abandonnaient dans la forêt à la merci des loups, etc. Ce qui nous est proposé n'est jamais qu'un retour en arrière, les joies du paganisme antique avec la bonne conscience en plus. Parce que si les anciens assumaient leurs actes en les justifiant par la nécessité de ne pas s'embarrasser de bouches inutiles à nourrir car incapables de travailler et/ou de se battre, nos progressistes ont pour seul et hypocrite argument que c'est pour éviter à ces enfants de vivre une vie difficile et parfois douloureuse. La vérité étant plutôt qu'ils ne veulent pas s'embarrasser à assumer ces enfants et que les regarder, quand on n'est pas de leur famille, est gênant. Ils nous refont le coup de l'Aktion T4, avec quand même, parce qu'il ne faut pas déconner, un prêchi-prêcha mielleux pour masquer leur dégueulasserie.

    Euthanasie = Etat nazi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ajoute que les sommets de l'abjection ont été dépassés par le choix de la couleur pastel pour le fond et la présence de l'ours en peluche. Le tout pour suggerer qu'on tue ces petits anges par amour.

      Supprimer
    2. Géo

      @Koltchak

      +1
      Avec les égorgements de moutons, encouragés par l Etat, pour la fete de l Aid,il y a effectivement de nettes similitudes symboliques avec des sociétés antiques dans lesquelles les rites sacrificiels étaient à l honneur!
      Il y a des économies à faire ailleurs,pour la Sécu,que sur le dos des enfants.


      Supprimer
    3. @Koltchack: je te rejoins complètement: ne pas s emmerder avec des enfants handicapés ou " en fin de vie " difficile, suite logique du " combat " pour l euthanasie pour les adultes, suivant en cela l exemple belge . Les ordures ! Tu as noté le petit ours et la couleur du papier, on dirait presque, comble de l obscénité, un faire part de naissance

      Supprimer
    4. @ Koltchack et Géo
      +1.

      @ Corto
      D'accord pour dire que c'est le comble de l'obscénité. Et de l'horreur...
      Mais très différent du cas des adultes qui disposent, pour peu qu'ils aient été un peu prévoyants, de leur libre-arbitre.
      Alors que les enfants sont sous la responsabilité de leurs parents (encore vrai pour l'instant ; après, nul ne sait plus.. :'o(( ). Parents auxquels incombent l'immense et affreuse charge de trancher...
      C'est quand même incroyable que ce ramassis de décérébrés, incapables de faire quoi que ce soit de positif dans leur domaine de responsabilité, se vengent de leur incompétence sur les enfants, après avoir tout fait pour détruire les Français, notre civilisation, et tutti quanti.
      Le plus atroce étant naturellement ce qu'ils font des enfants : programmer des orphelins, les vendre comme des objets, et s'en débarrasser comme tels s'ils ne leur conviennent pas ; ou plus...
      Ignoble.
      Pour de pareils monstres, on devrait réhabiliter la torture jusqu'à ce que mort s'ensuive. Les porcs !
      Pardon pour ces animaux dont on dit, à juste titre, que tout est bon en eux. Contrairement à ces socialopards et leurs complices.

      Supprimer
  6. "l’Alliance maçonnique a pour but le développement moral de ses membres et la pratique des principes humanitaires."
    Ils ont encore beaucoup beaucoup de boulot à faire sur eux-mêmes !

    L'opinion de Koltchak me semble une parfaite synthèse de leur discours "un prêchi-prêcha mielleux pour masquer leur dégueulasserie."

    Et quand on pense qu'il y a des médecins dans ces officines !

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: des médecisn, des intellectuels, des ministres de la défense de la justice ou de la santé, des flics, et même un ou deux évèques... autant dire que ces gens là ont les relais nécessaires pour mettre en route leurs degueulasseries

      Supprimer
    2. Géo

      Il y avait des medecins dans les camps nazis,ils mutilaient des gens pour voir les effets et injectaient des produits toxiques pour tester !

      J ai visité des enfants en service oncologie d un grand hôpital(la femme d un collégue gardait des gosses confiés par la DDASS.Certains etaient malades.On allait passer des moments avec eux selon nos horaires et les leurs)

      Je dirai:moyenne d age de 8 à 13 ans à peu prés ,de ce que j ai vu,dans ce service.
      J en connais un,actuellement(14ans)leucémie,espérance de vie:quelques mois.
      N a pas envie de mourir.Faudra t il l euthanasier malgré celà?

      Les trous du culs maçonniques feraient mieux d aller les voir au lieu de débattre sur le fait de les euthanasier sans l accord des parents et sans le ressenti des enfants,qui,selon leur age,sont trés capables de ressentir les choses et de deviner,meme quand on leur cache leur etat réel.
      Tout dépend aussi du degré de maturité,mais,en regle générale,ils paraissent conscients de certaines choses
      Décider arbitrairement de leur mort est une ignominie de cerveaux tordus comme on les trouve dans ces sectes-loges maçonniques entre autres.

      Si Hollande laissait faire celà,ce serait le dernier des immondices.

      Supprimer
    3. @ Géo
      Il l'est déjà.
      Mais que trouver de plus innommable ?

      Supprimer
    4. Géo

      @Franzi

      Quand j ai vu Hollande n invitant aucun enfant blanc sur une photo de noel à l Elysée,j ai compris qu il n avait rien à foutre des enfants des autres.
      Independamment de l insulte faite à tout un peuple,
      nous noterons que Noirs,Arabes ,musulmans ,seraient les derniers des couillons à se fier à ce type et ses potes francs-maçons manipulateurs,
      Vu la façon dont il utilise leurs enfants pour sa propagande malsaine.

      Les musulmans et Noirs qui voteront pour lui seront des cocus de premiere!

      Pourront courir vite,pour tous ceux qui y vivent,pour qu il les sorte des cités sans avenir pour eux .

      C est cuit et biscuit.
      Quand un pays est ruiné ,c est toute sa population qui est dans le gouffre.

      Reste à voir la proportion d abrutis chez les muz qui,à défaut de s abstenir,vont voter pour lui et se faire couillonner dans les grandes largeurs.
      Les memes muzz qui voteraient pour un type qui veut retirer aux parents tout pouvoir décisionnel sur leurs gamins sur un sujet gravissime et dont les copains prônent l euthanasie aussi sur leurs progénitures!

      Supprimer
  7. Bonjour Corto,

    Je partage tout à fait le point de vue de Koltchak. Ce qui m'impressionne le plus, c'est la fascination qu'exerce cette culture de mort sur une population qu'on pouvait croire éduquer. L'avortement est devenu sous l'influence des ces malades un moyen contraceptif et ces TDC de journaleux se gardent bien de montrer au bon peuple à quoi a conduit aux US ces dérives dans une société consumériste (la loi Veil initiale me convenait parfaitement, pas ce qu'elle est devenue). Sous couvert de progressisme, nous assistons en direct à la plus importante régression civilisationnelle de l'histoire de l'humanité. 70 ans après la chute du nazisme, les thèse d'Hitler triomphent sous le couvert d'une bien-pensance nauséabonde au possible. Si des individus ont survécu aux camps, s'ils ont trouvé au fond d'eux-mêmes cette parcelle d'humanité qui leur a permis de faire un pas de plus et de s'en sortir, c'était pour infirmer totalement ces thèses et affirmer l'échec définitif de leurs et de leurs supporters.
    La certitude et la crainte de la mort sont le propre de l'homme. On ne peut pas échapper à cette perspective mais il est également dans le propre de l'homme et dans la préservation de sa dignité d'affronter cette issue avec courage et responsabilité qui ne peut être qu'individuelle. Tout le monde n'est pas égal sur ce point mais jusqu'à présent, notre civilisation avait su armer les individus moralement pour faire face. Personnellement, je refuse cette lâcheté collective qu'on tente de nous vendre comme un progrès. Faire fi de principes millénaire, c'est supprimer le squelette autour duquel s'articule nos sociétés. Sa disparition signifierait la fin programmée de notre culture et de ce qui nous a structuré jusqu'à aujourd'hui. Ces modernes Prométhée peuvent rêver de dérober le feu aux dieux mais ils oublient tous que le feu, ça brûle et ça détruit.

    Bon après-midi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: fascination pour la culture de la mort et ambition suprême pour l Homme nouveau... les deux sont liés et dès lors, on se retourve encore avec un truc qui ressemble en bien des points au nazisme

      Supprimer
  8. A propose de l'Aktion T4, Wikipedia nous rappelle que le film "Une existence sans vie" se termine par la phrase « N'est-ce pas l'exigence de la charité : délivre ceux que tu ne peux guérir ! ».
    Ce slogan est tellement similaire à ceux qui nous sont assenés aujourd'hui, y compris sur la "fin de vie". Le discours nazi était identique à celui qui nous est seriné chaque jour ainsi que les moyens de la propagande.
    Nous vivons une triste époque, veille de changements tragiques, dont les thuriféraires nous diront encore une fois, plus tard, nous ne savions pas !
    Nous n'apprenons jamais.
    Charles Monge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @C Monge: " delivre ceux que tu ne peux guerir " c'est tout a fait ça avec sous-jacent: n ayons que du beau, du solide, du fort... de l'Aryen, quoi !
      la folie de ces hommes est aberrante !
      comme tu dis, nous n apprenons jamais rien, mais encore faudrait-il que le " petit peuple " soit informé de ces bouleversements que ces fadas préparent

      Supprimer
  9. Le plus "amusant" est de loin le nom de l'adresse email pour s'inscrire au colloque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Let's comment: oh purée ! j avais point vu, ils ne doutent de rien ces FMacs ! Bioéthique ! non mais !

      Supprimer
  10. Quand on connait les petites magouilles et petits services entre amis que se rendent les maçons entre eux, quand ils ont décidé de nuire à quelqu'un, leur humanisme et charité proclamée font bien rigoler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Buck Dany: s'agit pas dans leur esprit de nuire à quelqu un mais bien de préserver et d améliorer " la race " ! okay, je sors !

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      D améliorer le cheptel humain de telle sorte qu il rapporte et soit au service d interets exclusifs de castes et de loges sans aucune valeur humaniste.

      C est l idée des camps de concentration et d extermination modernisée,fardée de telle façon que la renaissance de ces camps sous une forme moins aisément identifiable passe inaperçue .
      Je ne sors pas!

      Supprimer
  11. tout a fait d'accord avec H, la loi Veil du départ était acceptable, si on l'avait appliquée telle quelle, avec son volet d'information pour la contraception mais, après avoir avorté des milliers d 'enfants, il devient utile de finir le boulot ,tuons les,et les vieux avec, qu'il ne reste que ceux utiles à la société, jusqu'à 40 ans, après ceux au chômage, les malades, les dépressifs, les bouches inutiles seront envoyés vers l'au-delà voir si l'herbe est plus verte, quelle belle société nos enfants vont avoir ! dans le fond, ils traitent de fachos tout ceux qui ne pensent pas comme eux tout en appliquant le pire du régime facho, Hitler doit rigoler dans son enfer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Et,si on manque de nourriture,on pourra meme trouver une solution pour nourrir les bien portants productifs avant que leur tour n arrive.
      (Soleil vert)

      Bon appetit à tous,c est l heure du souper.

      Supprimer
  12. Entièrement d'accord avec @Boutfil , après les enfants ce sera les retraités impotents ou les malades qui coûtent chers à la SS , sigle qui nous rappelle la belle époque des années 40 .

    RépondreSupprimer
  13. Eh oui! Le Grand Orient c'est un creuset, aussi!
    En tout cas ils ont largement contribué à creuser notre fosse.
    Quelle bande de salauds, tout de même!
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  14. Bientôt "La fin de vie des précaires", "La fin de vie des chômeurs longue durée", ...
    Une inversion des courbes et des valeurs.

    RépondreSupprimer
  15. bonjour corto

    terrible en effet,
    et malheureusement, les médecins ne protègeront de pas grand chose ...

    http://droit-medical.com/perspectives/la-forme/57-serment-hippocrate-serment-medical

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen