mardi 14 juillet 2015

Intervention de François Hollande: Pas de quoi en faire un billet de blog !


Non mais attendez; vous attendez quoi ? Que je vous fasse un compte-rendu de l'intervention de Président ? Moi, je veux bien mais comment puis-je ? Comment puis-je vous résumer rien ? Hein ? J'ai beau être un blogueur d'opposition de première bourre mais à l'impossible, chers amis, nul n'est tenu. Alors certes, il a causé, 45 minutes, interrogé qu'il était par deux sangsues du PAF, autant dire qu'il ne risquait pas grand chose. Et effectivement, même sans notes et sans filet, il ne pouvait que bien s'en sortir. 

20 minutes de blabla sur la Grèce que même que c'est grâce à lui, auto-proclamé ciment à prise rapide du couple franco-allemand, que la situation s'est  débloquée et que même que, nous a-t-il dit, il a conseillé le Grec Tsipras qu'est son ami en lui disant: " Aide la France à t'aider " ! C'est pas de la balle, ça ? Digne de rentrer dans le dico des citations, non ? Après quoi, pendant dix minutes, il nous a parlé - à ce moment, j'avais fini mon p'tit punch du 14 juillet - de l'Iran et de ces négociations qui n'en finissaient pas, depuis 12 ans, mais que maintenant, grâce à son Fafa qui a bien œuvré tout en se montrant intransigeant, ça allait se décanter et qu'une ère nouvelle allait commencer et que bientôt les industriels français, ils pourraient faire tout plein de business avec cette saloperie d'Iran nouvelle démocratie qu'était le pays des Ayatollahs. Et pi, heu, la bombe, faut pas donner la possibilité de l'avoir à tout le monde, " Imaginez que l'Arabie Saoudite ou qu'Israël l'aient "... Même pas Chazal ou Pujadas pour lui dire à Président qu'Israël, ça faisait belle lurette qu'elle l'avait la bombinette...

Et pi enfin, il a causé de la France, de nous, de vous et de moi. Que le terrorisme, c'était mal mais qu'il était là avec tout le pognon qu'il a mis sur la table et les militaires dans la rue pour tout faire pour nous protéger. Que le chômage, toussa, c'est grâce à toutes les mesures que lui " le président le plus audacieux " (sic ! et si, si, il a dit ça, même que Pujadas, il a tiqué) avait pris que ça allait aller mieux; mais attention, ça irait mieux si on avait d'la croissance et que le 1,2% prévu, c'est pas ça qui donnerait du taf pour tous, donc, heu, il fallait poursuivre, heu, les efforts et que, heu, ça finirait par payer. Marrant pour un mec qui nous avait promis 1,7% en 2013, 2% en 2014 et 2 à 2,5% pour 2015 et 2016 ! Cerise sur le gâteau, tout de même, et cadeau pour la Fête Nat', il a fait une annonce, Président, il nous a annoncé qu'il allait pondre une loi sur le numérique... On est sauvés !

Et pi, comme il causait d'la France, Pujadas, il a voulu se montrer incisif, mordant, presque insolent, en osant demander à Président si celui-ci allait se représenter en 2017. Parce que 2017, voyez-vous, chers téléspectateurs-trices, c'est dans moins de deux ans (heureusement qu'il est là pour nous le rappeler le gnome); Alors Président, pensez-vous à vous représenter ? Et l'autre, bonhomme, tout empreint de solennité et de grandeur, nous dire que non, l'heure n'était pas à ce genre de supputations, sous-entendu je ne suis pas en campagne, et que pour l'instant, voyez-vous, il n'avait qu'une préoccupation: Les résultats ! Il nous fallait maintenant, après tout ce qu'il avait engagé, des résultats, que ceux-ci allaient forcément venir et que faute de résultats, ben non, heu, il ne ne pourrait pas se représenter devant les, heu, Français. (Pour un peu, on en serait presque à souhaiter cette absence de résultats)

Et pi, heu, voilà, c'est tout, vous pouviez enfin vaquer à vos occupations, Président a parlé, Pujadas est heureux, Chazal semblait toute humide. C'est tout. Et vous auriez voulu que je vous fasse un compte-rendu ? Avec quoi ? Y avait rien. Vraiment pas de quoi faire un billet de blog !

Notes de l'auteur:

- Si jamais, on vous dit que cette année Président n'a pas été sifflé en descendant les Champs, sachez que cela est faux comme peut en témoigner la vidéo, une parmi d'autres, à voir ICI
- Si, on vous dit qu'il n'y a eu aucun incident ces 13 et 14 juillet, sachez, là aussi, que c'est faux, la preuve ICI ou LA ou bien encore ICI et LA

- Les " heu ", les " qui ", les "même si que " et la syntaxe un peu curieuse de ce billet ne sont pas le fait du taulier du blog, ils ne sont que la retranscription la plus fidèle possible du talent oratoire et de l'élocution de Président.



Folie passagère 2842.
Résultat de recherche d'images pour "Défilé 14 juillet 2015"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

47 commentaires:

  1. eh bien tu as du courage de t'etre "tapé " le discour de moije 1er ... les rares extraits que j'ai pu voir m'ont confirmé dans l'idée que je n'ai rien manqué... franchement l'entendre dire qu'il est un président " audacieux " ça vaut son pesant d'or non? quand a la confrérie pisse papier et passe plat qu'en attendre d'autre que sa servilité habituelle, on ne mords pas la main qui vous nourrit et plutot grassement d'ailleurs... sinon, effectivement a croire qu'il ne c 'est passé aucun " incidents " , pourtant je confirmes les articles que tu mets en lien, dans ma commune du val de marne j'ai entendu sans surprise les sirènes de flics et des pompiers une bonne partie de la nuit, mais j'ai du rever.... c'est comme pour l'incendie de la raffinerie dans le sud, un acte " malveillant " on vous dit, ce doit etre l'acte d'un déséquilibré as usual... déprimant. Mais bon, du moment que flanby et camba sont heureux, que demandes les sans dents, ces gueux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: pas un président audacieux mais " un des présidents les plus audacieux " ce qui n est pas tout a fait pareil ! Et sa bourde sur Israël qui d autre que lui pouvait la faire ? Personne.

      L important, comme tu dis, c'est qu il soit content de lui, non ? C'est-y pas chouette un président heureux ?

      Supprimer
  2. Regardé QUE le défilé , pas écouté l'autre benêt cela m'aurait coupé l'appétit mais vu ton com et celui de quelques twitteriens je n'ai rien raté .
    Je me suis demandé si les armes étaient chargées ?
    Les sifflets je les ai entendu en direct par un ami qui était sur les Champs et qui me téléphonait .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude henri: Perso, je suis blindé donc il peut causer ça ne me coupera pas l appétit. Et désolé de te décevoir, les armes ne sont pas chargées.

      Supprimer

  3. En voyant la descente des Champs du pignouf encadré par la garde républicaine à laquelle ils ont cru bon d'ajouter 3 monospaces, alors qu'il se jette sur tout ce qui bouge pour une photo pendant ses déplacements de pré-campagne, on peut se dire que les communicants ont un peu trop forcé sur les "symboles" si chers à nos journaleux.

    "Une certaine idée de la France" ose-t-il. Pauvre Général, transformé en toupie dans sa tombe, à force d'entendre ses idéaux et ses propos repris par n'importe qui et en toutes circonstances...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gilly: pauvre général, plaise à Dieu qu il ne voit pas de là où il est ce qui se passe ici en 2015 :)

      Supprimer
  4. Comment, notre grand homme de retour de Bruxelles après avoir sauvé l'Europe, mon cher Corto, a été hué pendant le défilé, je ne peux pas le croire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Vous n y croyez pas ? c'est tout a fait normal les JT n en ont pas parlé... forcément !

      Supprimer
  5. J'ai bien fait...de faire autre chose que d'écouter ce guignol..
    Votre "sens du devoir de blogueur" vous honore mais attention, à trop forte dose, écouter ce qui nous sert de président peut s'avérer dangereux pour le bien être nerveux et la santé mentale !
    Ce qui m'a le plus plu dans ce que vous relatez, c'est "le président le plus audacieux", il a vraiment dit ça ?
    De toute façon, ces gens-là ont élevé le mensonge et l'auto-satisfaction au rang d'arts majeurs !
    Foutus pour foutus, finissez bien ce 14 juillet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: je me dois de te rassurer, tout va bien et oui, ila osé dire cela ! dingue, non ? Et avec le sourire !

      Supprimer
  6. Heureusement, il y a eu le défilé. Après, je n'ai pas écouté: je déjeunais. Hollande parlait pendant que j'avais la bouche pleine. Ce type n'a aucune éducation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: aucune éducation en effet, moi , j avais aussi la bouche pleine mais je suis d un coup resté bouché bée quand il a parlé d'audace et d Israel qui n avait pas la bombe. On a éclaté de rire et on s'est resservi un coup de rosé !

      Supprimer
  7. 5 paragraphes en bloc pour ne rien dire, c'est beaucoup. Tu pas de quoi faire un billet fait donc 1 photo, 5 grand paragraphes,,et un Ps qui aurait pu faire un autre billet.

    Aucun conseil à te donner (je m'en garderais bien). Mais le silence est aussi une bonne manière de faire de la politique sans trop écœurer les gens... (Car pour gagner la prochaine élection. Faudra pas faire comme la précédent en écœurant ceux qui pourraient voter à droite...)
    Et ce consternant 14/07 présidentiel aurait pu valoir du silence et de l'indifférence, sans doute plus utile que 5+1 paragraphe pour "ne pas en parler"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ FalconHill
      Vous vous êtes levé du pied gauche ?
      Parce que, c'est vrai qu'il n'y a rien à retenir du discours de présiFlan. Comme à l'ordinaire, complètement inconscient de son inaptitude et béatement imbu de lui-même. Alors qu'il y a belle lurette qu'il est très largement en dessous des 100 000 lieues sous les mers, chères à Jules Verne (j'espère que, contrairement à l'Huître précitée, vous connaissez...).
      Mais il est tout aussi vrai que nous sommes nombreux à apprécier qu'on nous montre régulièrement (mais pas à chaque fois : ce serait beaucoup trop lourd et désespérant !) la vacuité et, souvent la dangerosité, du Nullisime hors-normes.
      Et d'un, ça nous évite de nous farcir ces blas-blas inintéressants, annonés encore pire qu'un gamin de 3 ans, et d'une fatuité aussi immense que sa nullitude (selon la syntaxe chère à son ex et future, j'ai nommé mme royalE).
      C'est pourquoi je suis très reconnaissante à Corto de se dévouer pour écouter toutes ces horreurs et, à défaut de pouvoir y trouver la "substantifique moëlle" qui n'y est pas, de nous faire sourire par sa retranscription du néant.
      Car, deuxio, Corto sait parfaitement se servir d'une plume aussi fine qu'acérée et, par sa faconde de bon aloi, il nous évite de sombrer dans la plus noire et profonde désespérance.
      Rien que pour ça, il devrait être remboursé par la Sécu.
      Le gouffre abyssal dans lequel le Pédalonaute raté plonge notre pays suffit amplement à plomber tous les comptes de la France et le moral de ceux qui aiment encore ce qui fut un beau pays.

      Si vous n'appréciez pas, c'est dommage pour vous. Puis-je me permettre un conseil ?
      Recouchez-vous, puis relevez-vous en prenant grand soin de poser d'abord le pied droit. Vous verrez, tout ira bien mieux. ;-)

      Supprimer
    2. @FalconHill: aucun conseil a me donner... mais le silence etc...

      Puis-je encore faire ce que je vx sur mon blog ?

      Supprimer
    3. @Franzi: et pi en plus même que, heu, faire ce genre de billet m amuse ! alors, hein, en période si morose, on va pas se gêner, n'est-ce pas ! :)

      Supprimer
    4. Hollande en président audacieux .. rien que cet extrait montre toute la vacuité de ce type et de tous ceux qui comme des mouches à M... tournent autour.
      Quant à l'écoeurement à propos du précédent président ( qui n'avait pas sa cour de journaliste pour le défendre) .. avec Hollande on en est déjà à vomir .......
      être de Gauche aujourd'hui se résume à un seul paragraphe .. Profiter du système et de l'argent des autres .. de ceux qui se décarcassent, pour imposer une idéologie bourgeoise complètement décalée des réalités du monde. La France s'effondre avec car cette idéologie.. Elle a simplement oublié le pays...au profit d'intérêts communautaires allant de la fonction publique en passant par des réseaux douteux et diverses religions.

      Franchement effectivement il est préférable de se taire...tant cette idéologie a abaissé le pays en 40 ans

      mais t'inquiètes de nouveaux chapitres se préparent bien plus gros que ces paragraphes

      Supprimer
  8. De l'audace, toujours de l'audace, encore de l'audace !!!!
    Il n'a pas expliqué pourquoi la croissance et l'emploi sont meilleurs chez nos voisins (et les "journalistes" ne l'ont pas demandé).
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: la servilité des journalistes ne cesse de me sidérer chaque jour un peu plus

      Supprimer
  9. Je ne sais pas ce qui me scotche le plus, son côté protecteur ou son côté audacieux… :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. libresechanges: les deux m inquiètent venant de ce charlot

      Supprimer
  10. Merci, Corto, de t'être ainsi dévoué. Je ne regrette rien... Si, quand même, dans le résumé de ce soir sur la 2, je suis tombé sur
    le "vous en connaissez, vous, des présidents aussi audacieux ? "
    J'avais vu ça sur tweeter, et pensais que c'était un commentaire de ces médias aux ordres. Mais non! C'est presiflan lui même qui s'envoie des fleurs! Je n'avais jamais vu ça. Pujadas avait vraiment changé de perruque pour des prunes, président fait son service lui même... c'est plus sûr ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      J avoue que je ne me rappelle pas de régne présidentiel aussi calamiteux,mais pour l audace..
      A la limite,un sapré culot pour mentir et manipuler,mais est ce de l audace???

      Supprimer
    2. @gridou: eh oui, c'est lui-même personnellement qui s auto congratule et se décrète " president des plus audacieux " fallait oser, il a osé !

      Supprimer
  11. Merci Corto, vous êtes vraiment courageux,pour moi c'était au dessus de mes forces de le voir et encore moins de l'entendre, mais quel régal de vous lire, c'est toujours un plaisir, juste et bien balancé, merci encore.

    Trissia

    RépondreSupprimer
  12. Géo

    Euh...
    Je croyais que ceux qui décidaient de l essentiel dans les négociations avec l Iran,c était les USA!
    La France étant à leurs ordres.
    Mais si on dit que c est Valls qui fait tout,alors...

    "Aide la France à t aider".

    On se croirait dans un film comique à tonalité faussement dramatique.

    Pfuuuuit!
    Cette réflexion d une abyssale profondeur...

    Ça rappelle ces scénes où le bourreau,jouant aussi le rôle du bon pére compatissant,exhorte la victime à etre compréhensive et à collaborer au traitement visant à la rééduquer.

    "Confesses tes crimes au Parti et tu auras un bon repas,des couvertures chaudes et des piqures vitaminées.Ça va aller mieux,tu vas voir,et,au procés,tu devras collaborer,sinon..."

    Oui,et bien mine de rien,je trouve sa phrase révélatrice d une mentalité plutôt morbide et cauteleuse.

    Bonne soirée à tout le monde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @géo: morbide ou cauteleuse, y a pas une de ses phrases à laquelle j accroche. Comment cela pourrait-il être autrement ? ce gars est à l ouest complet et il ne s en rend même pas compte, bien évidemment, personne dans son entourage pour le lui dire. Alors, il continue ! Pitoyable.

      Supprimer
    2. Géo

      Bonsoir Corto

      Oui,pour etre clair et sans intention hostile,je dirai soupçonner depuis un certain temps un probléme mental.
      Ça n excuse pas tout,loin s en faut,mais ces répétitions obsessionnelles et morbides sur la repentance,ces sensations d etre ailleurs lors des rares discours que j ai pu entendre,donnent l idée d un monarque entouré d une troupes de courtisans flagorneurs pas toujours plus équilibrés que lui,au narcissisme envahissant(lui de meme),qui le confortent dans l illusion de la réussite personnelle.
      Et les propos révélés par Gridou sur l autosatisfaction confirment!

      Bonne soirée à toi et merci pour le résumé du discours,je n aurais pas eu le courage d écouter.

      Supprimer
  13. On ne peut qu'admirer votre conscience professionnelle de blogueur pour avoir consenti à vous taper cette séance d'auto-satisfaction encadrée par des journalistes dont la complaisance est la caractéristique principale ... A noter qu'hier en fin de journée notre Président MoiJe 1er a osé faire référence à l'héritage gréco-latin de notre civilisation , l'année même où l'enseignement du grec et du latin est congédié des programmes ... bien sûr il paraissait un peu fatigué par sa nuit blanche et réciter un texte écrit mais ces références aux racines historiques de notre " civilisation " m'ont semblé une étape de conversion ...! Encore bravo pour votre effort courageux car pour ma part j'ai vite zappé ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: il en reparlé aujourd'hui de la Grèce et de notre civilisation. Il la défonce d un côté avec sa reforme des collèges et l encense de l autre quand ça l arrange. Schizo ou tartuffe ? Les deux peut-etre

      Supprimer
  14. Géo

    Voir un article,dans
    "Les moutons enragés":

    Armée de l Air française,la moitié des avions cloués au sol.

    Pour ceux que ça interesse en ce 14 juillet.

    Parait aussi que des chars,Leclerc,seraient rendus en Pologne,en prévision d un possible conflit avec la Russie.

    RépondreSupprimer
  15. Quand je pense qu ' ils étaient tous là , dans la tribune , à la merci d ' un coup de filet fastoche de la grande
    muette , sans effusion de sang, pas une balle , direction le mitard ... puis déclaration de l ' état d ' urgence
    par un général couillu ... I had a dream , comme disait l ' autre con : )

    Jérôme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jerôme: la part de rêve, c'est important ça :)

      Supprimer
  16. Bonne nouvelle, mon cher Corto ! Depuis le14 juillet de l'an de grâce 2015, il n'y a plus d'attentats en France. Il n'y a plus que des "actes malveillants".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ben oui, quoi, de la simple malveillance, faut pas affoler les foules et ceci dit en passant vs me piquez mon next billet, là

      Supprimer
  17. Monsieur Corto
    Dans le "Parisien" un sondage : "Hollande est-il un président audacieux?" Pour voir les résultats il faut voter. Ce que j'ai fait. Donc, à cette heure, 84% de non, Hollande n'est pas un président audacieux. C'est clair et net comme résultat.

    http://www.leparisien.fr/politique/francois-hollande-est-il-un-president-audacieux-14-07-2015-4944235.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ana maria: qu'est-ce que tu vs que je te dise: il s'est encore vautré !

      Supprimer
  18. Merci pour ton courage, Corto, personnellement je suis incapable de l'écouter plus d'une minute !
    Marie-Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marie6françoise: l'abnégation du blogueur est incommensurable ! :)

      Supprimer
  19. @corto j'ai cherché en vain un Président qui aurait dit "je suis un président des plus audacieux " à part Kim Jong-Un, y aurait-il un lien de parenté ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: au moins le Kim, vu d'ici, est-il drôle

      Supprimer
  20. Et ça nous fait un joli billet quand même! Chapeau! Avec cet hurluberlu et les fadaises
    qu'il débite ça demande une sacrée dose d'abnégation.
    On retiendra seulement le coup du "président audacieux" parce que celle-là, tout de
    même, il fallait la faire!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: il a osé, rien ne lui fait peur surtout pas le ridicule.

      Supprimer
  21. Et Julie ? Hein ! Elle était où ça Julie? Au lit ? Hein !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ifuku: entrain d'intriguer sans doute quelque part:)

      Supprimer
  22. Écrire un article aussi conséquent sur la base du néant est un exercice de haute volée parfaitement bien réalisé. Chapeau bas, Corto

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen