jeudi 16 juillet 2015

Une pollution " estimée " à 100 milliards et... 7 milliards d'impôts en plus !


" Le rapport de la commission d’enquête du sénat donne depuis mercredi matin des sueurs froides à tous les Français : la pollution de l’air coûte 100 milliards d’euros à la France. 42 000 « décès prématurés », « un tiers de la dette grecque » ! Les images choisies par les communiqués officiels donnent le ton. Mais comment en arrive-ton à faire ce calcul ? Voici les coulisses de cette supercherie.


Si les enfants apprennent dès leur plus jeune âge à ne pas additionner les torchons et les serviettes pour comprendre les mathématiques, il n’en est pas de même pour les auteurs du rapport qui donnent pêle-mêle les grandes causes de la pollution de l’air dans un joyeux inventaire qui va du diesel aux produits chimiques des agriculteurs, en passant par la rénovation du Panthéon1. Les particules fines cohabitent avec les pesticides, les voitures avec les monuments historiques, l’ozone avec l’azote, les cancers avec l’asthme et même l’absentéisme dans les entreprises, le tout devant achever de nous convaincre que l’homme est un loup pour l’homme et qu’il faut faire quelque chose.

Qu’on se rassure, la solution est déjà trouvée : il s’agit de faire accepter aux Français de nouvelles taxes. Comme le fameux consentement à l’impôt est un peu mis à mal, il faut, pour emporter l’adhésion du contribuable, le convaincre que tout cela est pour son bien. Et c’est très exactement ce qui est dit avec cette tentative de créer la panique : on meurt trop tôt. Sauf si on accepte de payer un peu plus d’impôts.

Ce qui laisse néanmoins perplexe est que ce chiffre affolant s’est répandu comme une traînée de poudre dans tous les médias ce mercredi alors que le rapport n’a pas encore été publié ! Comment les journalistes peuvent-ils savoir ce qu’il y a dans l’étude puisqu’elle n’est pas encore publique ? Il n’y a eu que le communiqué de presse, ils n’ont pas pu faire leur propre enquête et se contentent donc de répéter benoîtement ce qu’on leur a dit. L’État aurait tort de se priver d’un aide de camp aussi efficace.

Un coup d’œil sur le site du sénat permet de comprendre comment a été élaboré le rapport : 50 heures d’auditions (en à peine 4 mois) des « acteurs » contre la pollution, une sorte de lutte participative dont on trouve le détail ici et qui ne contient qu’un seul médecin (un chef de service de pneumologie). Le rapport a été élaboré par des politiques et des administratifs.

Mais comment a-t-on calculé le coût ? Des données ont été récoltées concernant les hospitalisations, les consultations, les transports sanitaires mais comment peut-on savoir si le patient est hospitalisé ou en arrêt de travail à cause de la pollution ? Ce n’est pas noté dans son dossier médical. Donc à moins d’avoir additionné tous les diagnostics de troubles respiratoires et de leur donner comme cause la pollution, il n’est pas possible d’identifier un rapport de cause à effet. Même un pic de consultations pour problème respiratoire, lié dans le temps à un pic de pollution pourrait n’être qu’une corrélation. Ou pire, pourrait avoir comme cause des troubles d’anxiété.

Regardons quelques détails qui, eux, sont scientifiquement prouvés et permettent de se faire une petite idée personnelle sur cette question de pollution de l’air qui coûte si cher à la société.

Prenons l’exemple le plus utilisé dans l’étude : l’asthme. D’après l’étude, il serait en forte augmentationà cause de la pollution de l’air. Or aucune étude médicale ne prouve cette corrélation. L’asthme est une maladie du système immunitaire. Ce qui est scientifiquement prouvé, c’est que l’asthme est d’origine immunitaire et génétique. Ce qui est scientifiquement prouvé, c’est que ce sont les pollens qui représentent les allergènes les plus fréquents.

Leïla Aichi explique bien qu’il y a un manque d’études scientifiques pour prouver la corrélation entre pollution et problèmes de santé. Qu’à cela ne tienne : le manque d’étude est déjà une preuve en soi qu’il y a danger caché.

Enfin, lorsque l’argument avancé est l’augmentation du nombre de cas d’affections respiratoires en consultation, ce qui prouve que la pollution augmente et crée des problèmes de santé, on pourra rétorquer que le nombre de consultations médicales augmente partout, de toute façon, pour toutes les causes, et surtout celles qui sont futiles et remboursées. On peut donc faire dire aux chiffres absolument ce qu’on veut : il suffit de tordre les courbes, faute de les inverser.

La rigueur scientifique qui entraînera de nouvelles augmentations d’impôts n’est nulle part remise en cause. « Des » études prouvent… Lesquelles ? Faites par qui ? Avec quels chiffres ? Collectés de quelle manière ? La pollution est qualifiée d’ « aberration économique », comme si l’aberration économique n’était pas flagrante dans d’autres domaines. C’est ce rapport qui est une aberration scientifique. Tous les moyens sont décidément bons pour faire accepter aux Français, qui ont déjà peu de culture scientifique, des idées ésotériques pour ne pas dire franchement malhonnêtes. La taxe sur l’air qu’on respire n’est pas bien loin.

Article paru sur Contrepoints sous le titre: Coût de la pollution: L'imposture


Et une question qui me taraude: Combien de journalistes et autres individus répandant cet affreux chiffre de 100 milliards ont pris le temps de lire ce rapport de plus de 300 pages, on ne peut plus orienté, le rapporteur étant sénatrice EELV et les personnes interrogées, pour la plupart, elles aussi, favorables à la cause.

Enfin, la seule chose à retenir, c'est la principale proposition (n°12) émise: aligner la taxation du diesel sur celle de l'essence, un réajustement qui, d'ici 2020, devrait rapporter à l'Etat plus de 7 milliards d'euros par an (base étude Cour des comptes 2011, cf page 61) ! Une paille ! Gageons, à voir avec quel empressement La Royale s'est jeté sur ce rapport sans l'avoir lu, que l'Etat saura se bouger les fesses pour passer très rapidement une loi en ce sens...

Bon, okay, l'Audacieux avait promis qu'il n' y aurait plus d'augmentation d'impôts, c'est vrai ; comme il est vrai et bien connu que pour le porte-monnaie du lambda moyen, impôts et taxes, cépapareil !

Folie passagère 2846.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. Aurais-je un jour l'audace d'arrêter de travailler pour cesser de nourrir la bête ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dame Ginette: Non, désolé, tu es priée de travailler encore et encore ne serait-ce que pour payer à la place de ceux qui ne le peuvent pas: solidarité citoyenne oblige !. merci.

      Supprimer
  2. La droite va louper le train de la protection de l'environnement en l'abandonnant à la gauche. Faut-il rappeler que la nature ou la planète ou l'environnement n'ont pas de couleur politique?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'écologie est une idéologie ..récupérée par les politiques ...

      si l'on retirait tous ces écolos zinzins et que l'on avait une approche raisonnée (avec de vraies preuves scientifiques) .. je pense que l'on s'apercevrait que l'on nous manipule grave !
      C'est un nouveau moyen de pression sur l'individu...manger bio (alors que je ne suis pas persuadé que le maraicher qui vend ses produits sur le bord des route est vraiment des produits sains) montrer du doigt certaines technologies soit disantes polluantes etc... juste pour mieux nous taxer tout en formatant les esprits

      bientôt l'oxygène sera payant ....comme le gaz et l'eau...

      Supprimer
    2. A propos de BIO, il y a par chez moi un éleveur de kiwis label BIO ( oui ça pousse très bien en Bretagne), tous ses arbres sont plantés en bordure d'une route particulièrement fréquentée par des camions et autres véhicules et ça toute l'année. Si ces kiwis la sont bio je veux bien manger mon chapeau mais je n'en gouterai jamais .

      Supprimer
    3. Pangloss: ben oui, il faudrait rappeler que planète et nature n ont pas de couleur politique... autant parler à des sourds. je rappelle pour la forme que le précédent pouvoir a fait énormément pour l environnement mais que pour s en rendre compte, il faut chercher tellement les médias ont été peu soucieux de nous informer là dessus

      Supprimer
  3. La Madone du poitou n'avait plus rien pour se faire entendre , le match est lancé : les écolocons EELV contre celle qui dépense sans compter pour entretenir sa forme (ecotaxe, voiture électrique , l'A381 , ....)
    Ce que je trouve formidable ce sont les sommes annoncées , ils ont oublié qu'un devis doit être détaillé .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: Un devis ? Mouarf ! savent-ils seulement ce que ce mot veut dire. La Madone ne travaille qu au coup de com' alors tes devis hein, tu sais où tu px te les mettre ?

      Supprimer
    2. J'ai peur que vous n'ayez une fausse idée d'elle.

      Supprimer
  4. bon à partir d’aujourd’hui , j'arrête de respirer.....c'est mauvais pour ma santé.....ah les cons !! ils nous auront tout fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Le probléme est que l argent des taxes ne sert pas à dépolluer quoique ce soit,mais la pollution devient l occasion d une rente confortable et donc une industrie prospére!

      Supprimer
    2. Ça n'a pas l'air cauchemardesque dit comme ça mais on pourrait croire que c'est à double sens, non?

      Supprimer
    3. Géo

      Malgré les travaux de N.Tesla sur l électricité et le fait qu un satellite soit énergetiquement autonome pour des siecles gràce à des puces au carbone notamment,on continue à imposer les energies fossiles polluantes,pour la rentabilité,
      ...et on créé des taxes soi-disant écolo sur le dos du citoyen,forcé d utiliser ce qu on lui impose.

      Supprimer
  5. Géo

    Bonsoir

    Il est impossible d augmenter des taxes sur le diesel puisqu on nous martéle qu il n y a plus d inflation en France.

    Si des polluants peuvent effectivement etre relargués par des arbres au printemps,il est bien impossible de determiner leur part de responsabilité dans les allergies!
    Il y a les poussieres,acariens de l humidité,moisissures,les causes psychosomatiques genre diverses angoisses somatisées,peut etre des causes génétiques en certains cas,
    Et le fait de tout aseptiser rendrait l organisme inapte à assimiler des substances autrefois acceptées,d où la production d histamine en réaction,qui declenche les crises.

    Assez malhonnete en effet de regrouper tous ces facteurs comme dus à la pollution.

    À quand une taxe sur ceux qui polluent les esprits et les moeurs dans ce pays?
    De gros polluants sur deux pattes qui rapporteraient enfin des soussous au lieu de nous en faire perdre inutilement

    Bonne soirée à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Au temps pour moi,j ai omis les pollens,les poils de certains animaux,etc...

      Supprimer
    2. @ Géo
      "À quand une taxe sur ceux qui polluent les esprits et les moeurs dans ce pays?"

      Bonne idée. :o)
      Qu'il faudrait appliquer très rapidement tant la recette serait une corne d'abondance inépuisable, et donc le remède définitif à TOUS nos problèmes financiers. Et autres, si l'on veut bien pratiquer le même amalgame que tous ces
      grands malades.

      Supprimer
  6. Bravo pour la richesse de ton argumentation!
    Sans aller aussi loin, ce le fait longtemps que ce genre d'agrégation me donne des boutons.
    "la pollution de l'air coûte tant", l'alcool coûte
    tant, "," l'absentéisme coûte tant." etc...
    Il n'y a finalement que la connerie dont le coût n'a pas été mesuré... mais en additionnant les chiffres, on doit crever le PIB!
    Et je te fais grâce du nombre de morts épargnées par: les limitations de vitesse; la lutte contre le tabac; l'interdiction de cueillir des fruits sur des échelles pour les moins de 16 ans; le fait de ne pas manger trop salé; de faire du jogging.; la lutte contre le surpoids... Et j'en passe...
    Un jour j'avais aditionné et découvert que, vu le nombre de morts évitées, il n'y aurait plus de décès d'ici 2017. Mais je ne suis pas bon en maths.

    ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Gridou
      "Un jour j'avais aditionné et découvert que, vu le nombre de morts évitées, il n'y aurait plus de décès d'ici 2017. Mais je ne suis pas bon en maths."

      Au regard des maths telles que pratiquées par nos poly-tocards, je pense que vous êtes meilleur que vous ne le pensez. ;-)
      Quant à votre raisonnement, lui au moins, il tient la route. Si j'ose dire !... ;o))

      Supprimer
  7. Chez EELV, ils s'attaquent aux résultats scientifiques alors que la science est une discipline qui fonctionne par elle-même, elle ne fait pas de politique. Mais pour l'exploitation des progrès scientifiques il existe plusieurs politiques : l'ignorance, le déni ou la collaboration.
    EELV pratique le déni, quand on lui présente le résultat d'une étude démontrant que 1 + 1 = 2 (et qu'on peut la reproduire), ils utiliseront des arguments tels que la peur, les pots de vin, l'extrapolation du risque très faible pour mieux vendre le principe de précaution. Tant qu'ils auront cette attitude, il est vital d'ignorer leurs rapports.

    RépondreSupprimer
  8. Cela me fait penser aux fameux OGM ou l'on prend comme modèle le rat et ou l'on déduit que ces produits créent des cancers.... Problème .. le rat développe des cancers de façon (naturelle) plus importantes que d'autres modèles animaux....
    L'OGM est peut être mauvais mais autant se servir d'un modèle animal fiable !
    et l'on construit ainsi des théories !!!

    Une étude déjà ancienne montrait qu'aux Etats unis des enfants de milieux peu favorisés et pas toujours très propres développaient moins de problèmes ensuite de type allergie et autres petits bobos. A méditer !!!! .... Et si le système immunitaire de moins en moins mis à l'épreuve dans nos sociétés évoluées hyper stressantes et angoissantes( points également à prendre en compte dans pas mal de problèmes respiratoires) y perdait son latin

    Nous vivons de plus en plus dans l'ère du pseudo scientifisme et de l'approximation.... Il n'y a qu'à s'intéresser à certaines médecines alternative pour s'en rendre compte surtout lorsque l'on connait le sujet ...J'en sais quelque chose !!!

    Les politiques et les journalistes le savent et manipulent et orientent tout un peuple avec des idées biaisées uniquement par intérêt .... car derrière ces milliard annoncés il y a des intérêts financiers évidents ( taxes et lobbies écologistes)...

    Le plus triste est de constater combien un peuple est manipulable.....

    En attendant moi j'ai une sérieuse allergie au socialisme, à l'écologie et à tous ces représentants malhonnêtes... comment dois-je me soigner?



    RépondreSupprimer
  9. 42000, un chiffre tiré d'on ne sait où, tarte à la crème, qui revient en boucle régulièrement dans la communication gouvernementalo-écolo.

    J'ai trouvé cet article qui tentait déjà de remonter à son origine :
    http://epi.proteos.info/index.php?post/2013/03/03/Sign%C3%A9-Furax%3A-le-di%C3%A9sel-qui-tue

    Et bien sûr, les média reprennent ça en boucle sans que leur "fact-checker" ne creusent vraiment : Quand c'est plus que vrai, c'est trop beau !
    Amike

    RépondreSupprimer
  10. c'est pourtant très simple le seul fait que ce " rapport " ait été présenté et " coaché " par une sénatrice écolococoverte lui enlève toute crédibilité, comment croire a l'objectivité d'un bidule alors que les intervenants du premier au dernier sont a la fois juges et parties...? enfin, si eelv faisait de l'écologie, cela se saurait depuis longtemps...j'ai lu aussi que dans ce rapport le cout estimé sur la santé est dans une fourchette de 67 a 98 milliards je crois, 30 milliards d'estimation a la ramasse... , c'est bon, dites madame je peus avoir une mission pour faire vos rapports aussi, je penses avoir les compétences vu la précision... bon c'est pas tout ça, mangez 5 fruits et légumes (bios) par jour, ne mangez pas trop gras, pas trop salé, pas trop sucré, pas trop de viandes, pas trop de laitages, pas trop de poisson, pas bon pour la biodiversité marine... pas d'alcool, ne fumez pas ( ou alors du hasch c'est bon pour l'économie des quartiers " populaires " ), ne baisez pas en dehors des clous, ca coute cher a la sécu, prenez les transports en communs si vous etes un prolo ( les voitures sont cacaboudin, sauf si vous etes assez ecoloconscients et que vous avez les moyens de vous payer une hybride, pas donnée quand meme... ) j'attends le jour ou l'on va finir par nous donner la liste de ce que l'on pourrat encore faire, 10 lignes peut etre ? avec les verts actuels nous mourrons tous quand meme, mais en bonne santé ! bon on se sera fait ch..., mais quel soulagement... c'est dangeureux la vie, 100% de morts...

    RépondreSupprimer
  11. Plus je réfléchis et plus je trouve que, salafistes convaincus, incendiaires de voitures et quelques autres individus nuisibles exceptés , le nombre de " morts prématurés" est proprement insupportable.
    La notion même de " morts prématurés" est d 'ailleurs, en elle même, une source de réflexions métaphysiques intéressante.
    Je m ' étonne que la madone du Poitou ( que j ' espérais restée aux USA avec l ' Hermionne) n'ait pas recruté au ministère de l ' écologie une ou un chargé de mission ( de la promotion Voltaire si possible) chargé des morts prématurés.

    RépondreSupprimer
  12. Je me pose une qestion idiotz,la reouverture des centrales au charbon chez nos voisins d'outre-Rhin, est elle bonne pour notre santé ?
    Mais ce n'est pas grave, l'État a besoin d' argent, alors ça va taxer.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen