jeudi 9 novembre 2017

A propos du Général de Gaulle...


" Dans le tumulte des hommes et des événements, la solitude était ma tentation. Maintenant, elle est mon amie. De quelle autre se contenter quand on a rencontré l'Histoire ? "
Général Charles de Gaulle.

" Le général de Gaulle vivait alors ce qu'on appelait pas encore sa traversée du désert. Retiré à Colombey, il écrivait ses mémoires. Chaque semaine ou presque, il venait passer un jour ou deux à Paris pour des rendez-vous. Il recevait dans un salon de l’hôtel La Pérouse, près des Champs-Elysées. C'est là que j'arrive, par une belle journée de juillet 1950, pour rendre visite à mon oncle et lui dire au revoir avant mon grand départ. Il m'interroge un peu sur la Haute Volta, sur ce que j'en sais, sur ce que j'en imagine. Et soudain, le voici qui s'agenouille devant moi, et le front baissé vers le sol, les mains jointes, me demande ma bénédiction. je suis stupéfait ! Charles de Gaulle est un grand homme, une figure déjà de l'histoire de France... il est aussi mon oncle, ce qui suffit à forcer mon estime et ma déférence. mais à cet instant, humble et modeste, il m'apparaît, et avec quelle force et quelle évidence, comme un homme et comme un chrétien."

François de Gaulle, neveu du général, alors tout jeune prêtre missionnaire.



Résultat de recherche d'images pour "charles de gaulle photo officielle"


Il y a 47 ans le Général mourait. Et aujourd'hui, ils s'en revendiquent tous alors que pas un d'entre eux n'aura jamais sa grandeur, sa droiture et l'honneur d'avoir vraiment servi la France.



Résultat de recherche d'images pour "charles de gaulle tribune"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

37 commentaires:

  1. “Rien ne rehausse l'autorité mieux que le silence, splendeur des forts et refuge des faibles.”

    Dans une période où le bavardage inutile est roi, où la transparence se veut reine, où l'action se dilue dans des discours, il est utile de se remémorer cette phrase du Général.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  2. C'est, hélas, le dernier homme d’État que la France ait connue, bien que l’épisode de l’Algérie ne soit pas ce que je préfère chez ce Monsieur...
    Quant à tous ces glandus qui se réclament du "grand homme" ce sont des petits nains insignifiants mais, malheureusement, nuisibles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GfB: ah l Algérie ... on ne finirait pas d en parler tant il y a à dire.
      Quant aux autres nains, nuisibles en effet pour la plupart

      Supprimer
    2. l'algérie ce n'était pas entièrement de sa faute, les deux gros (USA URSS) poussaient l'europe a se décoloniser (la liberté des peuples a bon dos quand il s'agissait surtout de finir d'affaiblir la vieille europe pour mieux raffermir sa propre puissance)La France aurait été isolée sur la scène européenne et mondiale, ce qui aurait été sans doute encore pire que de perdre toutes ses colonies et son influence sur le maghreb

      Supprimer
    3. C 'est vrai que le FNL était soutenu et armé par Naser et l' URSS !

      Supprimer
  3. C'est quand on se remémore ce qu'était la figure de De Gaulle - et quels que soient les désaccords qu'on ait pu avoir avec sa politique, au cours de sa longue carrière - on mesure à quel point l'état français a été dégradé, et souvent par ceux qui osent sans honte, se réclamer de lui.
    Merci, mon cher Corto, de nous avoir remis en mémoire le dernier de nos héros !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: oui sans doute le dernier de nos héros politiques, un homme d'Etat au sens noble du terme, pas comme aujourd'hui

      Supprimer
  4. Cet homme là avait une vraie vision pour la France . En lisant des ouvrages sur la Résistance , il m'est apparu qu'il y avait dans son combat une vraie Foi dans la libération de la France en des temps où le découragement aurait et a pu prendre le dessus . Je pense que sa foi profonde était qu'on ne transigeait pas avec le Mal tel que l'incarnait le nazisme . Et cette capacité de se projeter plus loin que les réalités présentes et les désastres signe la grandeur de l'homme . Aujourd'hui , tout le monde se précipite à Colombey dans ce petit cimetière , meme ceux qui combattaient Le Général ! ça en est presque cocasse ! A l'heure où l'on demande d'enlever la croix dominant le monument dédié à Jean-Paul II à Ploermel, sur les hauteurs de Colombey domine cette croix de Lorraine venue d'Anjou et qui est devenue signe du combat pour une France libre de la domination du Nazisme et cette croix en s'opposant à la svatika témoigne aussi de ce que le Christianisme porte de valeurs civilisatrices quoiqu'en pensent nos bons laicards qui veulent l'éjecter d'un monument qui porte hommage aussi à un autre Grand Homme qui nous a légué ce fameux " N'ayez pas peur ! " . Que De Gaulle et les siens reposent à l'ombre de cette croix qui est un signe de confiance dans les Résurrections de nos vies et de nos peuples . Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: magnifique commentaire ! Vraiment.

      Supprimer
    2. Anne : merci Corto pour ce texte que je trouve " incroyable".. et merci marguerite pour la justesse de votre commentaire, qui est beau.

      Supprimer
    3. @ Marguerite
      Néanmoins, il ne faut pas oublier, malgré ce qu'il a prétendu à partir de 1940, qu'il n'est pas à l'origine de la Résistance (la vraie) que, bien au contraire, il a tout fait pour neutraliser et dont, sans la moindre honte (et d'Angleterre où il s'était "mis à l'abri" !), il s'est attribué le mérite sous le nom de FFI.
      Pas d'autre commentaire sur cette bassesse dont il était coutumier (Cf ses "exploits" du temps où il était "ordonnance", et tous les autres...).

      Supprimer
  5. Il y a surtout que tous ceux qui se réclament de lui n'ont rien de plus pressé que de le trahir. C'était déjà vrai de son vivant, ça l'est encore plus aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La trahison est une tradition philosophico-politique en France depuis 1940 Que ce soit a Berlin, Moscou, Washington, Bruxelles, Pékin, Doha, Riyad etc, les élites cherchent et se trouvent de nouveaux maitres a l'étranger

      Supprimer
  6. Voir tous ces collabos honorer ce grand résistant a quelque chose de surréaliste...
    Tous ces traitres à leur pays encenser ce grand patriote, amoureux de la France, de sa culture et de son histoire est vraiment vomitif...eux qui n'ont de cesse de La rabaisser, de L'effacer, de La fondre dans un grand n'importe quoi...
    " Une certaine idée de la France" qu'il disait le Général...et pour tous ces trous du c.., c'est quoi "leur idée de la France" ?
    Pauvre général et pauvre "cher et vieux pays"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nana: c'est aussi ça le pb, c'est que ceux que l on a maintenant, impossible de savoir ce qu ils veulent ^pur la France, sauf peut etre Macron mais lui ce qu il veut pour le pays ne me dit rien qui vaille

      Supprimer
  7. "Mon cher et grand pays "




    Avec une pensée aussi pour Madame de Gaulle.
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anonyme: commentaire supprimé parce qu anonyme et stupide

      Supprimer
  9. Tous ces insignifiants et minables, qui viennent se vautrer et se faire prendre en photo devant la tombe de l'Homme qui a sauvé notre FRANCE me dégoûtent, même la triste teigne hidalgo a eu le culot de venir salir à tout jamais le gravier du cimetière de Colombey, ils n'ont même pas honte ces cafards !?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La présence d'Hidalgo, maire de Paris, est parfaitement justifiée, Paris ayant reçu la croix de la Libération. En revanche celle des différents mouvements d'extrême-droite qui ont toujours haï De Gaulle est grotesque. Olivier

      Supprimer
    2. aucun de ces politocards avides de places, prébendes, ors républicains et autres gratifications n'aura jamais honte.
      Ils ont subi dès leur plus jeune age une "hontecotmie" ((c) H16) totale, absolue et définitive, sans aucun espoir humain de repousse. Les miracles, ça existe, mais c'est à la grâce de Dieu et il faudrait, dans le cas d'espèce, que ces cuistres aient le courage de demander le dit miracle.

      Popeye

      Supprimer
    3. Olivier: aller sur la tombe de de Gaulle impose certaines obligations comme la droiture, l’honnêteté, un amour de la France et des Français, etc... pour moi Hidalgo n'avait donc pas à y aller comme tous les autres cuistres

      Supprimer
    4. À OLIVIER: Mme hidalgo n'est pas Paris, ni bien sûr la France et "les gens d'extrême droite qui ont toujours haï de Gaulle"? Vous oubliez les socialos et son mentor le ténébreux Mitterrand qui a tant craché sur l'Homme du 18 juin et qui pourtant, était comme hidalgo loin de lui arriver à la cheville.

      Supprimer
  10. Oui, c'était ça, la France. La grandeur, la respectabilité, le sens du devoir et de l'intérêt commun. Lui croyait qu'il y avait une culture française.
    On en est bien loin aujourd'hui, avec Culbuto négociant avec Leonarda puis macrounette méprisant "ceux qui ne sont rien mais néanmoins responsables de crimes contre l'humanité" ...
    Et dire qu'on (pas moi !) a renvoyé De Gaulle à Colombey en 1969 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. gérard: pour etre tout à fait honnête, on ne peut pas dire que VGE, Chirac et même Sarko aient été dignes du Général mais il est vrai que Culbuto a battu des records et que Macron aurait tendance à se prendre pour plus grand que le général. Autrement dit, pas un pour relever l'autre

      Supprimer
  11. Djihadisme : «Même égarées, nos filles ont droit à un procès», témoigne une mère.

    Oui bien sûr mais là ou elles sont commis leurs crimes et là ou elles pourront éponger leurs dettes, c'est à dire Irak, Syrie, Yémen, ... !
    Si c'est pour venir se faire loger, blanchir et nourrir à nos frais, ici, en francarabia c'est non !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parker: c'est évidemment non, y compris pour les enfants .

      Supprimer
  12. La diminution du nombre de vrais Hommes d'Etat dans tous les pays d'Europe est inversément proportionnelle aux progrès de la mondialisation. Il n'y a pas qu'en France, hélàs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juliette: je mettrais un léger bémol avec Merkel qui malgré sa connerie avec les migrants a une certaine hauteur

      Supprimer
  13. Je sais pas pourquoi je repense à cette vieille légende:
    "Un jour, les oiseaux s'étant réunis pour élire un roi, on décida que la couronne serait à celui qui s'élèverait le plus haut dans les airs. Aussitôt, l'aigle prit son vol et il plana, une heure durant, petit point à peine visible dans le ciel. Lorsqu'il redescendit, il demanda aux spectateurs : "Eh bien, suis-je votre roi ? - Oui, oui !" s'exclama l'assemblée. A ce moment, une voix s'éleva, celle d'un petit oiseau blotti entre les ailes de l'aigle : "Pardon ! C'est moi qui suis monté le plus haut, puisque je suis toujours resté au-dessus de lui !" Tout le monde put alors constater de visu que le petit oiseau avait réellement approché le soleil de très près : le bout de ses ailes en étaient tout roussi. C'est une chose qu'on peut d'ailleurs encore constater aujourd'hui. Les assistants hésitaient, perplexes, lorsqu'un vieux hibou trancha : "C'est l'aigle notre roi, car lui seul a eu la force de monter dans les cieux... Quant à l'autre, le petit, il sera notre roitelet !"
    Ah, si... ça y'est... je me disais aussi qu'il devait bien y avoir un rapport !

    RépondreSupprimer
  14. Et aujourd'hui, j'essaie de suivre quelques minutes m. Macron dans les tranchées et je l'entends débiter ses fantasmes .. Avec horreur.
    C'est une atteinte à la mémoire des morts combattants héroïques que je salue toujours par un petit geste à la Toussaint. Avec ma famille.
    Mon grand père qui résista aux tortures, mon oncle mort à 20 ans sur un champ de bataille, les autres résistants dans l'honneur, les voilà reniés dans un grand magma de mots.. Non !
    Je veux bien la paix évidemment et ma famille fut famille d'accueil pour l'Alliance française sans demander les nationalités. Mais je n'oublie pas pas. C'est un devoir.
    Je sais que vous n'aimez pas Libération ! Mais je parcours le plus possible de journaux ( "je descends l'imprimé "disait Michel Au diard ).
    Hier, 9 novembre, un historien publiait sa chronique sur Oradour sur Glane.Un beau jour d'automne récent, il se recueille dans la ville martyre et pense à ce tragique jour de juin doré aussi où près de 700 habitants furent assassinés en deux heures selon une technique bien rodée dans tant d'autres endroits.
    Remember ! Souviens -toi !
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
  15. Se réclamer du gaullisme n'est qu'une posture comme se dire républicain, démocrate ou citoyen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour nous, c'est du vécu
      Madame Chocolat

      Supprimer
  16. Il a quand même servi la soupe aux communistes et toujours préféré Moscou à Washington.

    RépondreSupprimer
  17. Les Français parlent aux Français :
    "" Les carottes sont cuites pour la Méluche "
    Je répète : "Les carottes sont cuites pour la Méluche "
    Suite à un article de Marianne intitulé : "L 'alerte de Mélanchon " , les Mélanchonistes du forum sont dépités ! ! Ils n 'ont plus le feu sacré !
    Autres Info que je n 'ai pas trouvé ici :
    " Rachel Garrido quitte la vie Politique " ! Ouf , bon débarras !
    Il semble que le Leader Minimo est dans une mauvaise passe . Il se plaint que les jeunes ne le suivent pas !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa