mercredi 29 novembre 2017

Si vous aimez la belle littérature: Rolandin


Je n'ai pas la plume d'un Didier Goux pour vous décrire le plaisir que j'ai eu à lire le troisième bouquin écrit par l'ami Rémi Usseil. Il avait écrit Berthe au Grand pied, je m'étais régalé et avais découvert avec surprise que je pouvais lire ce parler médiéval que Rémi a su nous rendre accessible. Il avait récidivé, le bougre, avec Les Enfances de Charlemagne que j'avais dévoré quasiment d'une traite. Et me voilà avoir refermé cet après-midi Rolandin, fils de Gisèle, la sœur de Charlemagne, et de Milon, le Duc d'Anjou de l'époque. Imaginez, les deux tourtereaux forts aisés, dont Charlemagne refusa l'union, être obligé de fuir la colère d'icelui, sans sou ni maille...  Une fuite qui sera le début d'une succession d'aventures épiques pour celui qui deviendra le célèbre Roland; Roland de Roncevaux dont on chantera jusqu'aux fins fonds de l'Italie la bravoure et les exploits.

" Je ne vous dirai rien des péripéties qui vous attendent dans Rolandin ; seulement qu'il y est question d'amour, de fidélité, d'honneur, de respect, de lignage, de bravoure, de récompense et de pardon, entre autres choses. Aucun de ces mots, bien sûr, ne figure dans le “glossaire des termes désuets” que Rémi Usseil a établi en fin de volume. Mais il n'est pas impossible que, si on venait à rééditer Rolandin d'ici quelques lustres, il faudrait songer à les y introduire. En attendant ces temps barbares, piquons droit sur l'Italie de Roland ! "

Alors, si vous aimez la belle littérature,
si vous aimez l'Histoire de France, romancée avec talent, les histoires d'amour et de chevaliers courageux, si vous aimez les beaux textes et les belles gravures,
Ne vous privez pas, lisez Rolandin et puisque la période s'y prêtera bientôt: pensez à l'offrir !

Rolandin de Rémi Usseil,
préface de Jacques Trémollet de Villers
aux éditions Les Belles Lettres

Résultat de recherche d'images pour "roland au combat gravure par gustave doré"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

21 commentaires:

  1. Je serai curieux de savoir combien d’écoliers voir de lycéens et même, soyons fous d'étudiants connaissent Charlemagne, Berthe et qui plus est Roland?????
    je pense qu'en revanche ils sont incollables sur le dernier i phone, les émissions du crétin hannouna ou autres merdes du même tonneaux
    Beurk!
    MDCC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charlemagne , ils n 'aiment pas : il a inventé l 'école !

      Supprimer
    2. Géo

      Disons qu'il lui a donné une nouvelle impulsion,les monastères diffusaient l enseignement et elle existait déjà dans l Antiquité.

      Supprimer
  2. Notre ami Remi Usseil a beaucoup de talent et ses livres sont superbes, des cadeaux de Noêl pour personnes de qualité , pensez-y

    RépondreSupprimer
  3. De ce pas, j'y cours et me réjouis d'avance de lire ces épopées qui ont fait notre pays. Ce n'est point nostalgie c'est le goût ( oublié) d'une prose qui n'a rien d'inclusive, tout au contraire. La chevalerie, autre terme pour dire aux belles dames combien elles sont avenantes sans passer pour un vil harceleur !
    Une autre époque !


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      À Idel

      Au sujet des dames médiévales j ai trouvé il y a peu de temps l ouvrage en trois tomes de Georges Duby,qui à mon sens se lit aussi avec plaisir:
      "Dames du 12ème siècle"

      Portraits variés de femmes médiévales,connues ou non,qui nous plongent dans la vision que les hommes en avait alors,diverses facettes de la Femme révélées au lecteur.L ambiance de l époque parait très bien restituée.

      Supprimer
    2. @Geo,merci. J'ai un penchant pour les livres d'Histoire parce qu'ils me rappellent qu'il n'y a rien de neuf sous le soleil mais que bien des Hommes n'apprennent rien d'elle, ce qui fait qu'elle est un éternel recommencement.
      J'ai eu l'immense plaisir d'entendre Georges Duby en conférence sur "les femmes et le pouvoir au XII e siècle.Grandiose !

      Supprimer
    3. Géo

      Erratum:
      Lire"la vision que les hommes en avaiENT..."

      À Idel

      J'avais raflé,dans la foulée,un livre de Régine Pernoud,
      "La femme au temps des cathédrales"

      C est une étude qui montre en particulier que le Christianisme ne fut pas l oppresseur de la gent féminine comme on se complait à le dire et l'importance de l amour courtois en ces temps.

      Georges Duby:une référence en la matière mais je crains qu'il soit quelque peu oublié,comme tout ce qui a réelle valeur.Quelques uns de ses exposés ou conférences sont visibles sur le Net(sauf si supprimés récemment).

      Supprimer
  4. J'avais déjà offert Berthe au Grand Pied à mes petits fils lycéens, cette année ils vont recevoir Rolandin. Merci Corto ! Je ne perds jamais une occasion de leur faire découvrir nos racines.
    Et en fait, il s'avère qu'ils aiment bien, surtout un, passionné d'histoire de France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Michelle: des petits fils lycéens qui aiment l histoire, faut les chérir !

      Supprimer
  5. Ouais, mais Roland a commis une faute militaire grave: s'engager dans un défilé sans tenir les crêtes, c'est une bêtise qui lui a coûté la vie ainsi qu'à ses compagnons...
    JDx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Il était convenu avec les Vascons(Basques)que l armée passerait sans problèmes comme elle était arrivée sans encombres,Pampelune ayant ouvert ses portes,mais au retour Roland a pillé cette ville amie,pour des raisons où le désir de butin était sûrement prédominant(par frustration d une campagne militaire peu gratifiante?).Pour se venger les Vascons ont détruit l arrière-garde.
      C est Pierre Narbaitz qui a le mieux exploré ces faits moralement peu reluisants en comparaison de la légende avec les musulmans.

      Supprimer
  6. C'est noté pour la lecture de ce roman.

    J'ai été longtemps fan des romans historique ayant comme trame l'histoire de France et parmi tous les écrivains de talents, homme comme femme, j'ai surtout été séduit par
    Robert MERLE et ses romans sur : Fortune de France, tome 7 : La Volte des vertugadins
    "Fortune de France" nous fait revivre les guerres de religion jusqu'à 1599, date de l'Edit de Nantes. Pour autant la France n'est pas pacifiée, et les dernières années du règne de Henri IV voient l'intolérance religieuse renaître avec violence. .. C'est ce que nous fait découvrir cette étourdissante"Volte des vertugadins", à travers l'histoire de la famille de Siorac.

    RépondreSupprimer
  7. Politiquement pas très correct, probablement ... ces gens-là n'aimaient pas beaucoup les mahométans, ne se privaient pas de le dire et encore moins de faire des amalgames ou de leur foutre sur la gueule quand l'occasion se présentait.
    Heureux temps !
    Saint Charlemagne (ben oui, il a été canonisé) priez pour nous !

    RépondreSupprimer
  8. Annie

    Bonne idée de cadeau pour Noel. Je sais déjà à qui je vais l'offrir.
    Pour les amoureux des chats, je conseille une bande dessinée désopilante "Putain de chat" par Lapuss. A mourir de rire. (Je ne suis pas actionnaire)

    RépondreSupprimer
  9. Géo

    Puisqu'il est question de cadeaux de Noël et d époque médiévale,(mais aussi de donner de l urticaire aux anti-chrétiens et des convulsions violentes aux maîtres du macron si ils touchent tels ouvrages,brandissez les ouverts sous leurs yeux si vous en croisez un!),
    je ne résiste pas au désir d inciter à se procurer des reproductions de livres d Heures,
    dont:
    "Les Très Riches Heures du duc de Berry" manuscrit enluminé du 15ème siècle.
    Textes de Edmond Pognon,éditions Liber

    Et
    "Les Grandes Heures d Anne de Bretagne" miniatures de Jean Bourdichon

    Par Régine Pernoud,éditions de Crémille

    Richement illustrés

    Maisons d'Éditions précisées ici car possiblement très peu connus voire édités.

    (Si Madame Chocolat me lit et ne connaissait pas ces livres,il est garanti qu'elle va beaucoup aimer,mais pas qu'elle!)

    RépondreSupprimer
  10. anne
    trés bonne idée... tres beaux livres , avec belles illustrations, en sus du texte. j'avais franchement été surprise de la qualité et du bon goût.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anne: le mot est bien choisi: on est avec Rolandin dans le bon gout

      Supprimer
  11. Excellente idée de cadeau! Merci.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nouratin: de rien !et oui, c'est une excellente idée cadeau

      Supprimer
  12. Commandé. Un cadeau dont je profiterai.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient