lundi 15 janvier 2018

Ainsi va la vie en Macronie... (14)

- Le Conseil Départemental de la Gironde, sous présidence socialiste, a décidé (avec les sous du contribuable) de refaire la devanture de son immeuble. ça donne ça:


Papa est une fille et maman porte la moustache... (et ce n'est même pas une affiche pub pour des cosmétiques)

- L'avez-vous remarqué ?: Dans un unanimisme qui fait plaisir à voir, toutes les chaînes de télévision ont décidé de ne plus commenter, chaque mois, les chiffres du chômage comme cela se faisait auparavant.  Il est vrai que Macron lui-même a décidé et imposé à son équipe de ne les commenter, éventuellement, que tous les trois mois.

- Les gauchistes voudraient faire passer Macron pour un ignoble individu qui ose, avec sa pseudo loi immigration, trier les migrants comme on trierait le bon grain de l'ivraie. Le Clézio, Martinez, Hamon et compagnie y sont tous allés de leur petit mot pour critiquer Jupiter; la palme revenant à l’inénarrable Julien Dray qui a comparé cette tentative de recensement des migrants à la rafle du Vel d'Hiv' (CF le billet d'Ivan Rioufol) La belle affaire ! Méchant Macron qui néanmoins a accepté les quotas d'importation de migrants imposés par Bruxelles... Ces idiots se sont-ils seulement posé la question de savoir ce que la population pensait de ces importations et de cette vague migratoire ? Personnellement, je n'en pense pas grand bien, je dirai même plus: un migrant de plus, c'est un migrant de trop.

- Remarquez qu'on va finir par nous faire rentrer dans la tête que les migrants, c'est rien que des gentils: Un collège catholique du Var tente une expérience " intéressante ". Trente élèves vont être immergés parmi des migrants. Le jeu, initié par des étudiants en Master Immigration et Droits des Étrangers (sic), consiste à ce que les collégiens vivent le parcours administratif des migrants...

- Le saviez-vous ? Nous avons 17 députés arabo-musulmans à l'Assemblée Nationale dont 10 à La République En Marche ! Du jamais vu. Les Dray et consorts nous diront qu'ainsi la diversité est enfin représentée; moi j'dis: Grand remplacement et musulmanisation vont de paire, c'est une affaire qui roule.

- Trump aurait qualifié Haïti et quelques pays africains de " pays de merde " (notez le conditionnel utilisé par tous les médias). Moi, je ne l'ai pas entendu dire, aucun enregistrement de cette supposée saillie trumpienne n'a été fait. Marrant comment le monde entier anti-trump arrive à s'offusquer d'un propos que personne n'a entendu. Le gouverneur qui a rapporté la chose n'était même pas présent à la dite réunion. Ceci dit, je suis assez d'accord avec Trump, certains pays sont des pays de merde. S'ils ne l'étaient pas pourquoi donc leurs ressortissants, par dizaines de milliers, migrent vers des pays pas-de-merde comme le notre ou l'Allemagne ?

- Ce soir, sur une chaîne de télévision française, un documentaire: " Trump est-il (vraiment) fou ? "

-  Pas nouvel impôt qu'ils ont dit les Macron et compagnie: Et hop, à la surprise générale, l'an nouveau nous a apporté une nouvelle taxe: la taxe inondation pour les villes et zones situées en zone inondables.

- Macron avait promis la suppression de 120 000 postes pour l'ensemble des fonctions publiques pendant son mandat. Pour 2018, seulement 1 600 suppressions ont été programmées. Va falloir mettre les bouchées doubles, je n'ose imaginer que Jupiter ait pu mentir.

- Pour Macron, La prison ne  doit pas être " la réponse quasi-systématique pour les peines à un certain niveau ", a-t-il préconisé, plaidant pour la mise en place " massive " d'autres peines comme les travaux d'intérêt général ou le bracelet électronique. Voilà qui me rappelle l'odieuse ministre de la Justice du quinquennat précédent.

- Nouvelle priorité de Macron: faire entrer la baguette au patrimoine mondial de l'Unesco...

- Mathieu Gallet qui n'est pas du tout le petit ami d'Emmanuel Macron mais qui est tout de même l'actuel PDG de Radio France vient d'être condamné en première instance à un an de prison avec sursis pour favoritisme du temps où il était PDG de l'INA.

- Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, a déclaré: " Les Français ont besoin de preuves d'amour ". L'amour, en Macronie, c'est: la hausse de la CSG, la hausse des prix des carburants, du gaz, des timbres, des tarifs de stationnement, des péages, de l'électricité, des assurances, la hausse du nombre de place pour accueillir les migrants, etc... C'est beau l'amour.

- Rixe entre bandes de jeunes: un mort. Et il faudrait s'en étonner ?

- Pour des raisons de sécurité ou à cause de l'insécurité qui y règne, certaines stations du métro parisien ne seront plus desservies.

- Alain Juppé a annoncé ne pas renouveler son adhésion aux Républicains pour 2018. Enfin une bonne nouvelle ! Bon, il a juste oublié de préciser que, déjà, en 2017, il ne l'avait pas renouvelée. L'acharnement anti-Wauquiez est en marche !

- Deux ou trois commentateurs de ce blog m'avaient signalé que dans les " restos " Mac Do on ne pouvait pas, sur les ordinateurs mis à la disposition des clients afin de les conserver plus longtemps sur place, consulter mon blog. J'ai vérifié. C'est vrai.

Bonne soirée à toutes zé tous, même en Macronie !

Résultat de recherche d'images pour "macronie"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

27 commentaires:

  1. Déliquescence d'un système mediatico-politique dont la mort est inéluctable mais l'agonie va nous sembler bien longue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dieter: dont la mort est inéluctable... j aimerai en être sûr !

      Supprimer
  2. "Nous avons 17 députés arabo-musulmans à l'Assemblée Nationale dont 10 à La République En Marche !"
    Je suis de plus en plus muette. J'assiste à la destruction totale de la France, de l'Europe et que puis-je faire à mon minable niveau (de contribuable quand même !) ?
    Les bras m'en tombent. Au fond j'attends que tout change, que la France redevienne la France que je connaissais dans les années 70-80.
    Mais je crois que je quitterai cette terre en expérimentant l'horreur.
    J'ai eu beaucoup de respect pour mes parents, mes grand-parents. Ils étaient taillés dans le roc. Ils avaient vécus la/les guerres. Ils s'étaient tenus droits. Ils n'ont pas fait de concession. Ils ont résisté en silence ou avec les armes. Ils ont peu raconté.
    Que vois-je aujourd'hui ?
    La France vendue à l'encan, les politiques et médiatiques qui dansent sur le volcan, pleins d'enthousiasme et qui mènent le pays à sa fin.
    C'est triste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dame Ginette: la France d'avant, je crois qu il faut faire une croix dessus, hélas. Il nous reste à rester droit dans nos bottes, dénoncer toujours les délires progressistes en tous genre et la musulmanisation du pays en espérant qu'un sursaut... l'espoir fait vivre, dit-on.

      Supprimer
    2. Faire une croix dessus ? Ce sera bientôt interdit ! Faire un croissant dessus, peut-être ?

      Supprimer
  3. Géo

    Toutes ces nouvelles...

    L effondrement d un pays,c est cela même.
    Nous y sommes.
    Il ne se produit pas brusquement mais s étale dans la durée par un effritement progressif des murs porteurs de la maison nationale en quelque sorte.

    C est une désagrégation à l image du travail des termites.L intérieur est rongé mais l ensemble tient encore et extérieurement il n y parait pas sauf aux yeux d un spécialiste(elles sont trés rusées ces petites bêtes!)et un jour venant quelque soudain brutal claquement de porte cause l effondrement des parties vermoulues.

    Qui va donc claquer la porte cette fois?

    Le macron et ses sbires sont ce qu'ils sont,idem les malfaisants d une diversité qui ne représentait que de petits groupes d individus mais qui tendent à croitre par parasitisme,de même pour ces transgenres inclusifs déglingués et tous les corrompus incompétents.
    mais ces gens ont du pouvoir parce que,sans vouloir nullement les excuser loin s en faut,les moeurs et le sens des valeurs fondatrices d une civilisation évoluée,ces murs porteurs,ou les piliers de notre cathédrale commune,sont tant altérés faute d entretien régulier que n importe quelle gale peut s'y incruster y proliférer et poursuivre son travail de sape.
    On finirait presque par confondre cette gale avec le matériau de construction quand on est habitué à vivre dedans.
    Ils sont les produits de la déliquescence d un monde qui a perdu le sens de valeurs éternelles.(c est à dire sises au delà de la dimension temporelle).

    RépondreSupprimer
  4. Pensez-vous que ce soit aux politiques de s'occuper de nos identités sexuelles ? Qu'ils aillent d'abord s'allonger sur les divans du psy pour se libérer de leurs propres problèmes d'identités et qu'ils nous laissent nous débrouiller avec les nôtres ! Qu'ils gèrent la cité mais qu'ils nous laissent gérer ce qui relève de notre histoire intime et personnelle . On dirait que tout est fait pour brouiller les repères et déboussoler les gens dans un monde déjà suffisamment insécurisant . Et cette volonté de formater les intelligences et les consciences est insupportable . Que ces donneurs de leçons nous foutent la paix ! C'est de l'intrusion dans les consciences et cela finit par devenir oppressant ! Au lieu d'aider les gens à s'accepter de façon saine dans leur identité sexuée on les perd dans des élucubrations idéologiques dont on aimerait connaître les finalités . Pour Juppé , il sera mieux dehors que dedans notre grand sage qui n'a pour but que de faire sombrer la Droite . est ce qu'il a réglé sa cotisation à LREM ? Tout cela est tellement décevant .... Wauquiez aura intérêt à s'accrocher car la partie est loin d'être facile avec cette chasse à l'homme programmée ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: tout est effectivement fait pour brouiller les repères, que ce soit dans l'intime ou dans le politique. Tiens regardes Macron qu'a-t-il fait pour si merveilleusement etre élu: ni de droite ni de gauche, voilà qui a non seulement cassé le paysage classique mais qui aussi bien brouillé les esprits

      Supprimer
    2. Tout est fait c'est vrai pour brouiller tous les repères, instiller plus ou moins insidieusement des pensées délétères. Un exemple en passant qui m'a ulcérée il y a quelques jours. Une pub à la radio pour donner son sang. Dans la même veine (si j'ose dire) subliminale que les clips contre le racisme où de jeunes noirs ou arabes étaient agresssés par des petits blonds forcément racistes.
      Enumération donc de prénoms " Fatou, Medhi..etc donne leur sang... Jean-frnçois, Chloé..etc ne donnent pas leur sang.. Donnez votre sang.. etc". Mais qui cautionne et choisit ce type de publicités orientées et malfaisantes à tout point de vue?

      Supprimer
    3. Pub qui est passée en boucle à la radio et à la télévision. ..
      Tout est "organisé"...

      Supprimer
  5. Le problème des suppressions de postes de fonctionnaires est qu'il faut continuer à payer leurs titulaires devenus retraités. Le mieux eût été de ne jamais embaucher au risque de tarir la source de ceux qui votent bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Théo: certes mais je suis sûr que Fillon avait raison, supprimer 500 000 postes c'étaait possible, ça l est encore mais comme tu dis tarir la source, faut du sacré courage pour cela.

      Supprimer
  6. Alain Delon a raison

    soyons heureux de quitter ce pays de merde ( qui n' est pas la notre

    nous devons donc coloniser Jupiter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      "Delon a raison...partir"

      Pourquoi faudrait-il "partir",on a tout notre temps,nombre de choses ignorées à découvrir.Bien l'intention d enterrer tous ces blaireaux et d aller danser sur leurs tombes.
      Non mais!

      Supprimer
  7. "C'est ce lundi 15 janvier à 20h, heure de Paris, qu'est officiellement lancée la nouvelle webtélé baptisée « Le Média », qui se veut antisystème et qui promet d'être indépendante bien que ses trois fondateurs soient proches de l'ex-candidat à la présidentielle, leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon."

    Cela risque d'être amusant, non, mon cher Corto ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marianne: amusant, je ne sais pas sauf a considérer que le baratin de la France insoumise est rigolo.

      Supprimer
    2. Financée par qui sinon le système des cons tribuables ?

      Supprimer
  8. Le collège du var n'a rien inventé, j'ai trouvé un livre à la bibliothèque que l'on m'a " fortement" conseillé, ça s'appelle PARIS PARADIS, je te conseille d'aller voir sur internet, à lire à des mômes dès 3 ans, 3 volumes, selon les âges, qui vantent l'arrivée et la vie des jeunes migrants, sans papiers bien sûr, édifiant ! j'ai refusé de le lire aux gamins , on m'a regardé d'un sale œil....

    Les stations fermées c'est pour une soit disant " grande " manif

    Les travaux d'intérêt général, c'est une foutaise, plus aucune administration ni association ne veut se lancer dans le truc, trop risqué de recevoir des" chances pour la France" ingérables, nous avions tenté l'expérience chez nous il y a plus de 10 ans, les juges d'application des peines pleuraient déjà pour trouver des places, il n'y a aucun suivi en cas d'échec et les frais sont à la charge des employeurs

    Les bandes de jeunes et les rixes, dans le 19 eme, c'est courant, entre les bandes d'Africains et de juifs, ça castagne dur, vaut mieux pas se trouver vers la rue Petit et les environs certains soirs

    vive la vie en Macronie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: Paris paradis, rien que le titre est une énorme connerie mais je vais aalller voir

      Supprimer
  9. Tout à fait d'accord avec vous sur ce point, Corto: les gens qui sont prêts à quasiment tout pour fuir les pays en question sont bien les premiers à penser (même si c'est avec leurs pieds) que ce sont des "trous de merde"....

    RépondreSupprimer
  10. La baguette est un produit tout à fait récent qui date de la fin du XIXe siècle et qui a vu le jour à Paris. Quand je pense qu'on nous vante le bon pain d'autrefois qui n'était pas salé avant le XIXe siècle, qui était destiné à tremper dans la soupe, je trouve que le c'était mieux avant est le fruit de ceux qui n'y connaissent rien. Lire les livres de Madeleine Ferrières, ça remettra les idées en place.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nain: sans compter que, par exemple, sur les 9 points vendant de la baguette dans mon coin (boulangeries ou hypers) pas un ne fait lui même ses baguettes, tous utilisent des patons surgelés

      Supprimer
  11. Nous vivons une époque formidable! Nos politiques, hommes et femmes, sont, mais alors vraiment en dessous de tout! Ils sont une synthèse de toute la médiocrité, de la lâcheté et du pouvoir de nuisance dont seul l'humain peut être capable vis à vis de son semblable. Il va falloir qu'un de ces quatre, ça pète. Il doit y avoir encore quelques personnes sensées qui ne pourront plus supporter la pétaudière actuelle bien longtemps. Du moins je l’espère?

    MDCC.

    RépondreSupprimer
  12. La France d'avant .... elle a commencé à disparaître à la fin de la première guerre mondiale. Tout s'est accéléré dans les années 50 comme l'a bien fait remarqué Patrick BUISSON dans ses ouvrages et ses magnifiques reportages sur la fin de la paysannerie parus sur la chaine "Histoire".
    J'aimerai bien voir la tête de mes grands parents devant les affiches de propagande du conseil départemental de Gironde ....

    RépondreSupprimer
  13. Que de "bonnes" nouvelles... :(
    Misère !
    Enooooorme soupir.

    RépondreSupprimer
  14. "des pays pas-de-merde comme le notre" ? Plus pour longtemps, je le crains. Ceux qui fuient les shitholes vont aider nos politiciens et media à recréer un environnement qui leur est familier.

    RépondreSupprimer
  15. Super la devanture ! La diversité, les djeun's, tout y est. Un beau symbole de la France d'aujourd'hui, et spécialement du Bordelais, qui a évidemment à se faire pardonner le commerce triangulaire ...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient