vendredi 26 janvier 2018

Pourquoi je n'ai pas regardé l'Emission Politique avec Laurent Wauquiez...



Pour une fois, hier soir, il y avait plusieurs choses à regarder à la télé. Les deux derniers épisodes d'une série policière plutôt bien faite, un nouveau feuilleton sur la Guyane, deux très bon films, un bon documentaire sur les porte-avions ou... L'émission politique avec Laurent Wauquiez.

Je n'ai pas regardé Laurent Wauquiez me contentant de l'écouter en replay en même temps que je rédige ce billet. Pourquoi ? Parce que le générique avec la voix de Léa Salamé m'a découragé. Le ton était donné - Laurent Wauquiez présenté comme admirateur de  l'homme politique le plus cynique et le plus odieux de  la télévision US, Franck Underwood - ce serait une émission à charge. Comme d'habitude. Une émission durant laquelle l'invité n'est pas là pour être écouté mais pour être exécuté, une émission avec un objectif: pousser l'invité dans ses derniers retranchements et si possible, le ridiculiser; qui plus est si il est de droite. Depuis le débat avec Fillon et l'ignoble Christine Angot, Léa Salamé ne pourra plus jamais me compter parmi ses téléspectateurs. La politique n'est pas un spectacle disait un jour Manuel Valls; Pujadas puis aujourd'hui Salamé ont avec l'Emission Politique tué le débat. N'est pas François Henri de Virieu qui veut.

Première question ? Des personnages politiques suivants, Angela, Thérésa May ou le jeune chancelier " fasciste " d'Autriche, duquel vous sentez-vous le plus proche ? Salamé est trop intelligente pour penser que Wauquiez allait tomber dans le piège, elle n'avait qu'un but, amener Wauquiez à dire - ou à sous entendre -  qu'une alliance avec le FN était possible. Wauquiez a eu la bonne réponse: Tant qu'il sera président des LR, il n'y aura aucune alliance avec les élus du FN. Avec les élus, ce qui en aucune manière implique qu'il ne faut pas chercher à reconquérir les électeurs devenus frontistes. Bien au contraire !

Un générique, une première question ont suffi à me faire changer de chaîne.

Alors aujourd'hui, tous les chroniqueurs se gaussaient: Wauquiez, le score d'audience le plus faible depuis la création de l'Emission Politique. Oui et alors ? Comment aurait-il pu en être autrement ?

Tenez, moi, je n'ai appris que vers 18h en rentrant de Paris que Wauquiez était l'invité de Salamé. Ensuite, c'est oublier que les Français ont été gavés, tels des oies, de politique ces derniers 18 mois, entre des primaires interminables et des élections présidentielles et législatives pestilentielles. Pas difficile d'imaginer qu'ils puissent être las et/ou écœurés. Moi le premier, gavé que je suis par les manipulations journalistiques et la désinformation organisées par les médias. Si je veux savoir ce que veut Wauquiez, je n'ai pas besoin de Salamé. Pas de temps à perdre à écouter une émission dont je sais à l'avance où, quand, comment et avec qui Salamé va essayer de coincer Wauquiez: Minc, une lesbienne, une pseudo psy muzz, du cousu de fil blanc. Enfin, pour avoir suivi l'élection à la présidence des Républicains, je connais par cœur le discours et les idées de Laurent Wauquiez. Alors, pourquoi l'écouter hier soir ?

(Sacré Langlet, qu'est-ce qu'il peut être mielleux)

Léa, comme les grosniqueurs aujourd'hui, tentent de nous faire croire que Les Républicains sont ultra-divisés, un parti en décomposition, un parti au bord de l'implosion. Mais bordel, c'est oublier que LR est le premier parti politique de France en nombre d'adhérents à jour de leur cotisation: 235 000 !. On tente de nous faire croire, à grand renfort de publicité sur les déclarations aussi foireuses que scandaleuses d'une Portelli ou d'un Maël de Calan, que Wauquiez ne fait pas l'unanimité au sein des LR; mais p'tain, c'est oublier qu'il a été élu par 75% des adhérents ! Avec le même battage médiatique, on nous fait tout un plat du retrait de Juppé, de Bussereau et de quelques autres mais c'est oublier de dire que ces mêmes dinosaures n'ont rien à voir avec les adhérents et sympathisants LR. Les Juppé d'aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec les fondateurs du RPR qu'ils furent, ils ont viré au centre depuis bien longtemps, la droite molle face à une gauche molle. Ils sont les fossoyeurs des LR d'avant Wauquiez. Et pour avoir assisté à maintes réunions politiques, je peux le garantir, ces personnages n'ont plus rien à voir, et depuis longtemps, avec les militants de base qu'ils n'ont jamais su ou voulu entendre. Bon débarras, qu'ils aillent se faire voir ailleurs !

(Reportage: Comment Wauquiez peut-il être contre l'accueil des migrants alors que sa ville du Puy est sur le chemin de St Jacques de Compostelle. Là, on est en pleine manipulation. Ridicule !)

Même avec le replay, j'ai du mal...

Enfin, bref et j'arrête là la retransmission tant le déroulé est prévisible.

Que pense-je de Laurent Wauquiez ? Le gars est incroyablement intelligent, brillant, aussi sinon plus diplômé que Macron, cultivé. J'adhère à la quasi totalité de ses idées, y compris à celle qui voudrait que les LR aillent reconquérir les électeurs frontistes que les Juppé, Raffarin, Coppé et consorts ont su si bien ignorer et snober en se pinçant le nez depuis trop longtemps. Wauquiez est aujourd'hui, qu'on le veuille ou non, le représentant d'une droite forte, désireuse de ne pas se laisser plus que de raison entourlouper par Bruxelles, sûre de ses valeurs et fière de ses racines, hostile à la vague migratoire, soucieuse du respect de l'état de droit, désireuse que les notions d'autorité et de respect soient restaurées, hostile au droit à l’assistanat,...

Comme Sarkozy en son temps, Wauquiez est l'homme politique dont je me sens le plus proche. Sans réserve, j'irai donc tracter et battre le pavé pour lui si besoin était. Et besoin il y aura vu comment les médias, la gauche dans son ensemble et la Macronie vont s'acharner contre lui.

Le seul problème avec lui, avec Wauquiez, et pour une fois me voilà d'accord avec cette grognasse de François Degois, c'est que pour l'instant et depuis longtemps, je doute de sa sincérité, de sa réelle capacité à défendre ses convictions et je regrette son manque évident de charisme. Il a 4 ans pour remédier à cela.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

48 commentaires:

  1. Je pensais comme toi et pourtant je trouve qu'il a pris pas mal d'épaisseur et il a été très bon. Vraiment, il m'a agréablement surprise et j'ai regardé l'émission jusqu'à la fin.
    C'est dommage qu'il n'y ait pas eu plus de pub sur cette émission, il sait convaincre et pourtant, c'était seul contre tous. Il m'a redonné un souffle d'espérance.
    Il y a enfin une vraie opposition à la politique de Macron.
    Un esprit vif, intelligent et plein d'humanité.

    RépondreSupprimer
  2. Faute de télé, je n'ai pas regardé, mais je dois avouer que le déferlement de hainr de la part des pseudo-élites me le rend sympathique. C'est comme pour Trump, tout ce qui est outrancier est dérisoire.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi j'ai été agréablement surpris par sa prestation .s'il tient bon la barre quant aux idées qu'il déploie et sait s'entourer de gens nouveaux en virant les vieilles badernes macron-compatibles ; l'espoir pourrait renaitre.Quand au charisme , on a eu Hollande au pouvoir.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dieter: De ce que j en ai vu, sa prestation était bonne en effet. Pendant la campagne de 2012, Hollande a été très bon, très charismatique ( discours du Bourget, par ex) c'est dès le lendemain de sson élection que ça c'est gaté

      Supprimer
  4. J'ai suivi la fin de sa prestation par manque de temps mais j'ai été agréablement surprise par celle ci . Tout était fait pour le piéger . Nathalie Saint Cricq odieuse de odieuse , ricanant , supputant des alliances contre nature , se gaussant des réponses de Wauquier , coupant la parole ; Salamé justifiant toutes les questions sournoises de sa consoeur ( vous comprenez , on veut savoir ...et patati et patata ! ) . L'obséquiosité vis à vis des " bons " candidats et le rentre dedans vis à vis du Président des LR !!!! Rien de nouveau sous le soleil ! Et ils sont indéracinables ces journalistes odieux , payés avec nos sous et qui n'ont même pas le respect de ceux qui les payent ( à moins qu'on leur graisse la patte ailleurs ) .Ne nous étonnons pas que plus de 60 pour cent des Français puissent penser que les journalistes sont soumis à un pouvoir politique ... et face à ça je trouve que Wauquiez ne s'est pas mal défendu . Etre de droite en France est honteux pour les détenteurs du pouvoir médiatique . Ils préfèrent être à plat ventre devant Macron et sa clique ! Quel courage ! quel pays à genoux ! La caricature vaut pour eux d'analyse politique ! Sarkozy en a fait les frais , Fillon a été démoli et Wauquiez est en train de tâter du système bien rodé de ces pauvres types( au féminin et au masculin ) . Qd Brice Couturier a annoncé ses scores à la fin de l'émission somme toute assez honorables ça devait grincer chez ces tristes sires imbu.e.s de leur pouvoir d'endoctrinement ....! Il y a quelque chose de pourri au Royaume du Service dit public et au Royaume de France ! Je me calme et bonne soirée sans rhume et sans Léa Salamé and co ... Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marguerite: + 1 ! et c'est bien pour tout ce que tu décris que j ai de plus en plus de mal a regarder ce genre d'émissions, ça devient même quasi insupportable

      Supprimer
  5. Merci pour ce billet. Il a fait de brillantes études, il me semble qu' il connait très bien le monde oriental, ce n' est pas du tout le blaireau qu' on tente de nous présenter ou que l' on serait tenter d' imaginer.Je l' ai juste écouté face à Minc sur Youtube. Bon...je ne voudrais pas m' arrêter sur la forme, mais quand même il est juste pénible à écouter. il récite et comme vous je doute de la sincérité du bonhomme. Qui est l' abruti qui le conseille en com'?? C' est devenu le nerf de la guerre.
    Ceci étant, il m' a un peu redonné le sourire, et je vais le suivre de près ainsi que ceux qui l' entourent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Stéphane: ns sommes d accord sur toute la ligne

      Supprimer
  6. je demande à voir, nous avons été tellement déçus souvent que j'avoue que je n'y crois plus guerre à leurs discours ! récupérer les électeurs du FN, c'est pas gagné non plus, je crois que les gens en ont soupé de leurs discours dont les programmes sont reniés dès le lendemain de leurs élections !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense comme toi, Boutfil !
      Je suis surtout inquiète de ce que nous vivons. Wauquiez est jeune, il reprends le flambeau, mais je pense que nous n’avons plus le temps d’attendre, surtout pour nos enfants...

      Supprimer
    2. Boutfil & Crisfi: il a été plutot bon mais comme vous, je demande a voir sur la durée. Récupérer les électeurs du FN, ça me parait très faisable surtout quand on voit le merdier qui règne au QG de ce parti.

      Supprimer
  7. Ben moi aussi, je doute de sa sincérité.
    Je crains que, ayant senti le sens favorable du vent, il ne parle que par rapport à cette orientation.
    Parler ne suffit pas pour convaincre.
    Bref, je ne le suis pas (du verbe suivre) et je reste sur mon quant-à-moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. isabelle: il a 4 ans pour convaincre et qui d autres pour défendre nos idées ?

      Supprimer
  8. Après le cataclysme de la Présidentielle, mon cher Corto, Wauquiez a fait une entrée extrêmement honorable sur France 2, si on tient compte de sa très faible notoriété. Contrairement à ce que les Salamé et autres Lenglet attendaient, il s'en est très bien sorti. Il n'était que de voir leurs mines contrites pour s'en rendre compte.
    Aujourd'hui on peut, sans risque, affirmer que les LR ont un chef, qu'il ne plaise pas à madame Keller, c'est plutôt bon signe !
    Mais là où je serai en désaccord avec vous, c'est lorsque vous dites douter de sa sincérité. Cela me paraît un peu facile, et je n'aime pas les procès d'intention.
    Que Wauquiez ait pu ou dû se livrer à quelques contorsions idéologiques dans son parti, pour arriver où il en est c'est bien possible. Mais à partir d'aujourd'hui c'est une nouvelle page de la vie politique qui s'ouvre pour lui, pour l'instant elle est vierge, et il mérite qu'on lui fasse confiance. La partie sera très dure et rien ne dit qu'il réussira, c'est pourquoi j'espère que tous aux LR, comme vous, l'aideront sans aucun état d'âme en n'ayant en ligne de mire que l'avenir de notre pays et de son peuple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Josette Ninet bravo Marianne Arnaud militante auprès de NS puis de Fillon, je ne doute pas un instant de la sincérité de L.Wauquiez, il n'a rien à envier au charisme de Macron fait de culot et d'arrogance, lui au moins peut parler de la famille il en a une, pas m'as tu vu, une épouse discrète il n'a pas été un mauvais ministre et en tous cas un gestionnaire de sa région qui lui a valu les félicitations de la Cour des Compte, je lui fais confiance
      quant au 1er commentaire, j'aurais pu l'écrire..., avant le dernier §

      Supprimer
    2. @Marianne & Josette: quand je dis que je doute de sa sincérité, c'est parce que je connais bien le bonhomme depuis un moment, je l ai suivi dès qu il fut élu député, le plus jeune à l'époque il me semble et même si je l aime bien, meme si je ne vois pas qui d'autre, je remarque qu'il n a jamais fait d'étincelles jsuq'au jour où il a gagné sa région. Il a eu beaucoup de revirements, a souvent mis quelques convictions sous ses mouchoirs et s'est même parfois renié. Alors oui, je doute de sa sincérité, je demande à voir par la suite

      Supprimer
  9. Je ne regarde pas ces émissions de propagande subversive: lorsque le visiteur est de gauche, c'est de la réclame, lorsqu'il est de droite, c'est du lynchage et lorsqu'il est du FN c'est une exécution. Et quant il s'agit de Macron, c'est la glorification de la niaiserie et le bal des courtisans concourants pour le premier prix de flagornerie !
    Je comprends que Vauquiez est sorti à peu près indemne des gémonies télévisuelles..tant mieux !

    RépondreSupprimer
  10. Toujours courageux, Corto, et plein de bonne volonté pour essayer d’aider à reprendre le dessus ! Comme je disais à Boutfil, je crains que l’on n’ai plus temps d’attendre 4 ans, à lutter, ferrailler, palabrer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Crisfi: ça fait des mois , voire des années que j entends dire qu on n a plus le temps d'attendre et puis je constate: la droite a perdu une élection qui était imperdable, alors Wauquiez, oui parce que je ne vois personne d'autre mais on attendra les européennes d'abord puis les municipales puis... enfin 2022 et si Wauquiez n’arrive pas d ici là à convaincre et à passer à un statut d'opposant number one à Macron, statut qu il n'a pas encore loin s en faut, on se rebouffera du Macron

      Supprimer
  11. Eh bien moi, au moins pour l'instant, je lui fait confiance.
    Il dit ce qu'il va faire ; et il le fait, lui.
    Tout en étant à l'écoute des Français...

    En Auvergne-Rhône-Alpes, non seulement il a reçu les félicitations de la Cour des Comptes pour la gestion de son budget, mais il a pris bon nombre de décisions nécessaires bien que difficiles, particulièrement du fait des cris d'orfraies poussés par l'éternelle et désastreuse "bien-pensance". Il a tenu bon quand même ; à la grande satisfaction de ses administrés.
    Notamment pour ce qui concerne la sécurité et "l'accueil forcé" des envahisseurs terrorislamistes.
    Alors, bien sûr, il est abondamment critiqué par les merdiasses et les gauchiasses. Ce qui finit de me le rendre sympathique.

    Ceci dit, depuis le 6 mai 2012, je ne regarde plus du tout la boîte à mensonges (sauf une fois, pour Laurent Gerra imitant Culbuto !). Il faut dire que, déjà avant, j'étais bien loin d'amortir mon impôt audiovisuel... Tant de nullitude (et de conneries) me fatiguent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franzi: et bien moi, je demande à voir. Qu'il arrive déjà à se positionner intelligemment en tant qu'opposant principal à Macron et on verra. Pour le reste,c'est vrai, sa région est bien géré, sa ville aussi, mais il n'a pas encore la dimension nationale et encore moins internationale.

      Supprimer
    2. @ Corto
      Complètement d'accord sur tous ces points.
      D'autant plus que je ne l'observe (un peu) que depuis son mandat de Maire du Puy. Que je n'habite pas... Il faut être de la région et connaître l'état de la ville à son arrivée pour pouvoir mesurer l'ampleur de la remarquable tâche accomplie.
      A la Région, il confirme brillamment.
      Bien sûr, il lui reste à faire ses preuves à plus haut niveau. Mais il est ambitieux tout en restant humain, il apprend vite et méthodiquement. Et il est toujours dangereux d'aller plus vite que la musique...
      Il vient de prendre les rênes d'un parti moribond. Attendons de voir ce qu'il va en faire. Quand je vois le départ de tous ces traîtres, je ne peux que me réjouir de l’assainissement du parti. Et quand je vois que cela n'influence nullement sa position, je reprends un peu d'espoir.
      Certes, jusqu'à l'Elysée, il y a une longue route (lourdement piégée) et encore beaucoup d'apprentissage à faire.
      Mais nul ne peut TOUT connaître et, selon moi, le plus important est de savoir bien (voire très bien) s'entourer ; de personnes loyales et compétentes.
      DONC : au vu de ces éléments, mon avis est plutôt positif, mais ce n'est pas un mandat en blanc. A confirmer par la suite...
      Par ailleurs, comme vous le dites fort justement, QUI d'autre ??? Tous partis confondus...
      Alors, en attendant qu'il confirme, ou qu'un meilleur candidat apparaisse (plus ou moins miraculeusement), je lui laisse le champ libre et lui accorde une confiance, non pas aveugle mais "surveillée"...

      En outre, bien qu'il soit plus diplômé que le Microbe Pestilentiel, il garde les pieds sur terre, pour autant que je puisse en juger.
      Lors d'une réunion politique de Fillon, il était présent, ainsi que le lamentable Hortefeux (dont, par charité, je tairai l'état...) et V. Pécresse (très hautaine et distante). Lui s'est montré très à l'écoute des gens au milieu desquels il s'est longuement immergé. Pour avoir discuté avec lui, je l'ai trouvé empathique, chaleureux mais ferme, et très attentif.
      Bien sûr, c'était AVANT les Régionales. Mais quand même...

      Même si nous sommes dans l'urgence, nous ne sommes pas encore débarrassés du Microbe Pestilentiel... Nous devons donc attendre ; et mettre à profit ce délai pour bien nous préparer. Même si, sur ce plan, je doute beaucoup de la capacité de mes compatriotes à se délivrer des perfusions quotidiennes de mensonges d'Etat. :(
      Patience, et qui vivra verra...

      Supprimer
  12. Géo

    Ne jamais perdre de vue que la Salamé est à cette place,malgré son incompétence sa banalité et son regard pesant et malveillant,parce que son père est un copain de Giorgy Schwartz,connu sous le palindrome de George Soros,qui a subventionné la campagne du macron davantage encore que les Rothschild.
    "Move On" du Soros et..."En Marche".
    D ailleurs la marque de fabrique de Soros est visible sur la photo du billet:un troupeau de "migrants" sur l eau,maintenant on déporte les gens avec leur consentement c est la seule différence.Les médias affichent leur goût pour l esclavagisme un peu trop quand même à mon sens quand ils prônent ces déportations de masse.
    Avec ses expressions bovines Salamé incarne le vide médiatique comme le macron incarne le vide politique.
    C est Bobonne qui officie dans la boite à couillons qu'est devenue la télé française avec vos sous.
    Ses sourires destinés au public vus sur des photos sont autant d ovnis incongrus tellement ils sont contraints et opposés à sa nature réelle.
    Les politiques,pour espérer être connus ou gardés en l esprit du peuple et lorsqu'il n y a pas moyen de les censurer car trop dérangeants,sont contraints à passer des épreuves avec ce genre de débats méphitiques indignes de toute démocratie,
    tels des petits singes obéissants que les bateleurs publics d antan soumettaient à des tours ridicules,mais tant prisés par la foule pour des raisons peu avouables.Les bateleurs avaient sûrement eux aussi leurs animaux préférés et les autres.Le petit singe doit suivre le parcours non pas du Tendre mais du soumis si il veut espérer ne pas être censuré par la suite.
    Un vrai changement en France ne sera possible qu'après un effondrement total,quand le pays à terre sera ramassé par des volontés assez puissantes pour le redresser et qui recueilleront le maximum de suffrages populaires.
    Sinon tous ces débats ne servent à mon sens qu'à masquer les réalités ou à les travestir avec les vaches sacrées qui définissent le politiquement correct ressassé dans l obsession par toute une clique de parasites aux ordres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Et à propos des volontés assez puissantes pour redresser le pays,il ne s agit pas ici de ces oligarques satanistes logés au coeur de la FM de plus en plus visibles pour peu que l on regarde leurs actes et leurs pitreries symboliques et qui,par des attentats sous faux drapeaux ou en laissant faire les infra-humains de service,cherchent à tirer profit de ces attentats pour supprimer les libertés fondamentales auxquelles chacun a droit,en se gardant bien de résoudre le problème,
      mais d authentiques gouvernants qui aient à coeur les intérêts de leur pays et non pas de vils imposteurs dont macron le petit ou salamé et nombre d autres font partie(ils sont des employés au même niveau malgré l artifice des titres prétendus définir leurs fonctions en terme de hiérarchie)
      Imposteurs dont ils font partie en toute conscience de l'être et méprisant les Français.
      Pas foutu de régenter intelligemment un chien celui là et ça veut être le nouveau roi des européens avec ses chasses rétrogrades.Peuh!

      Supprimer
  13. Wauquiez se retrouvera dans le même piège que ses prédécesseurs,
    interdit d'alliance à sa droite et donc sans assise suffisante
    sauf à pactiser avec les centristes ventre-mou. Les media
    continueront à lui savonner la planche pendant que Macrounette
    coulera des jours heureux. L'avenir s'annonce saumâtre...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A moins que nous vivions "un moment prérévolutionnaire" dont l'un des symptômes "a permis à Trump de se faire élire par le peuple américain, contre ses élites et ses campus" ? C'est l'idée que défend Denis Tillinac qui termine son article ainsi : "Voilà pourquoi nos gouvernants n'ont pas tort d'avoir peur de leur ombre : ils titubent en aveugles sur un volcan en instance permanente d'éruption."

      Supprimer
    2. Nouratin: le centre,il est désormais chez Macron alors que Wauquiez ne s'amuse pas à aller le câliner, ça ne servira à rien si ce n'est à le diluer. Il aura bien suffisamment à faire avec les merdias
      Amitiés

      Marianne: si seulement, mais depuis combien de temps parlons nous de cet état " prérévolutionnaire " qui est toujours " pré " ?

      Supprimer
  14. Totalement d’accord sur Salamé, Langlet, Saint Cricq et autres malfaisants du genre Fabienne Keller, Minc, .... Je ne peux plus les écouter.

    Quant à Wauquiez il a beau être major de plusieurs promotions..., porter en permanence une parka rouge..., il me donne aucune envie de le suivre. Il va probablement permettre à Macron de dynamiter totalement la droite « républicaine ». Malheureusement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roland: a part lui qui vois tu pour défendre nos idées ?

      Supprimer
  15. Et dire que Hollande doit peut-être son élection à tous ces gens qui ne supportaient plus de suivre un Président qui portait des talonnettes ?

    RépondreSupprimer
  16. Si Wauquiez manque de charisme,comme tu le dis,cela risque d'être un réel handicap pour lui: Sarkozy avait peut être beaucoup de défauts,mais il en possédait à revendre.
    J'espère pour lui qu'il en a un peu plus que cette huître de Juppé,véritable mètre étalon pour en déterminer l'étiage ;)
    Wauquiez est-il plus diplômé que le résidu de la cuisse de Jupiter,le larbin de Paul Ricoeur,bref la tête de bite olympienne?
    Affirmatif!
    Reste une énigme,dont je ne m'explique pas la cause: le virage des cutis de Toubon et Juppé,naguère pour une immigration zéro et qui risquent de tomber à gauche si une bonne âme ne les retient pas...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  17. Eh, bien ! moi j'ai écouté car c'est en fait la première fois que je l'entendais à un débat contradictoire, si l'on peut dire, tant la pensée unique dégouline devant ceux que Wauquiez a très bien nommés :les Courtisans ! Et pan dans la tronche de Minc ! Et qu'il faille a tout moment demander le respect pour terminer au moins son argumentaire pour ne pas dire ses phrases dénote bien la curie ambiante. Ce Griveaux m'avait déjà énervé pendant la campagne de 2017 où il coupait systématiquement la parole (je me souviens que c'était à une femme).
    Ça en devient fatigant !
    Donc, je suis heureuse que Wauquiez soit plus intelligent que les autres et si Mâcon n'installe pas une Dictature d'ici 2022, nous aurons de superbes joutes oratoires ! Pour info, c'est Wauquiez qui a alerté sur les classes moyennes laminées par un système financier fou alors qu'il était (jeune) ministre du budget.
    Bon, pour l'instant il ne fait ni plus ni moins que ce que préconisait l'UMP dans les années 1990 où un certain Alain Juppé faisait la pluie et le beau temps !
    Et donc être d'accord avec le FN pour dire que le temps est pourri ferait de nous des adeptes ?
    Courage, ne fuyons pas !

    RépondreSupprimer
  18. lol...idem pour moi, j'ai zappé au bout de 15 mn...en plus je crois qu'il manque quelque chose à Wauquier...la niaque...mais tout ce qui est Salamé je boycotte en principe...comme tu dis aucune objectivité, toujours à charge quand les invité ne sont pas de sont côté gauchiasse bobo.

    RépondreSupprimer
  19. Pas regardé le tribunal de la bien pensance télévisuelle.
    De ce que je vois et entends de Wauquier par lui-même ne m'incite pas à l'optimisme.
    Il a des idées presqu'en conformité avec celles des nationaux frontistes et de leur proximité et il n'est pas foutu d'avoir le courage d'affronter les gauches qui lui intiment l'ordre de ne pas parler le vrai français. Pourtant le constat est clair la France a besoin d'une contre révolution morale et sociale et donc politique. Une majorité de Français l'attend.

    RépondreSupprimer
  20. Suis complètement dégoutté par ces émissions et les guignols qui les présentent.Ce que je ne comprend pas c'est que jamais au grand jamais un invité, qui sait pertinemment qu'il y va pour être dézingué, n'ai balancé un pavé dans la marre en disant à ces branleurs de pseudo journaliste politiques leurs quatre vérités... Pourquoi personne ne dit à cette pétasse de Salamé que si elle est là ce n'est pas pour ces compétences...
    ou alors tout cela est bien orchestré et tout le monde se retrouve après l’émission autour d'une coupette????


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'étais étudiant, on s'opposait aux gauchistes qui bloquaient la fac. M6 venait régulièrement faire des reportages et nous interviewer : curieusement toutes nos interventions étaient éliminées au montage. et c'était nous qui étions les fascistes qui balançons de fumigènes dans des cars de retraités. Débattre avec un abruti de gauchiste (redondance !), c'est comme parler de végétarisme avec un alligator.

      Supprimer
    2. Oui !

      Madame Chocolat

      Supprimer
  21. Bonjour Corto, moi je l'a regardé car Figaro Vox comme Atlantico m'avaient demandé d'en faire un compte rendu et je l'ai fait en tant "qu'éditorialiste amateur", eh bien, dans un contexte de lynchage odieux, il n'en est tiré avec habileté. De là à y voir notre sauveur providentiel, une sorte de Macron de droite, il n'en est pas question pour moi! Maxime Tandonnet

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour - je n'ai pas regardé l'émission, incapable de supporter Léa Salamé et autres. Mais j'ai apprécié son intervention samedi après-midi... Il a intérêt - et nus aussi - à susciter des mécènes et appuis - sinon, qui d'autre ?
    Et puis, enfin un couple plein de fraîcheur !

    Bonne fin de dimanche à toutes et tous
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
  23. Pourquoi, Maxime Tandonnet ? Pouvez-vous vous expliquer ? Merci
    Madame Chocolat

    RépondreSupprimer
  24. Je t'explique pourquoi tu n'as pas regardé l'émission : parce que c'est un charlot, et parce que LR sont des charlots :
    https://www.youtube.com/watch?v=Ko-txe-HxTg

    RépondreSupprimer
  25. Quel intérêt de regarder des émissions politiques à la télé ? On connait déjà la fin . Tant qu'à faire je préfère les pubs pour les savonnettes on y croise parfois de jolies femmes.

    RépondreSupprimer
  26. Hors sujet, le nutellagate. Aux USA, ils ont le Black Friday, nous on a eu le Brown Friday, on n’est pas dans la merde. En apprenant la nouvelle à Versailles, Marie-Antoinette Macron, aurait déclaré : « Ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent donc du nutella, les gens de rien, les nuts ».

    Et Trump d’en rajouter une louchée avec son franc parler redneck : « La France est décidément un shithole. Les surrender monkeys se battent plus pour du nutella qu’ils ne l’ont jamais fait pour leur pays ».

    Tout ça, vous ne le lirez jamais dans vos journaux favoris, c’était en off :0 )))

    Noone

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour nonne - ne pouvez-vous pas laisser tomber les rapprochements -nuls - ( veuillez m'excuser ) avec la reine Marie Antoinette dont tout le monde doit savoir qu 'elle a été victime des calomnies les plus basses et les plus sordides. L'histoire de la "brioche " est inventée alors basta s'il vous plaît là dessus.
      Son rôle a été celui d'une véritable ministre de la culture au point que le "style " c'est elle. Le style dit "Louis XVI " !
      Merci
      Madame Chocolat

      Supprimer
  27. Quelle sévérité, même ici chez vous, mon cher Corto, à l'égard de Wauquiez qui s'essaie tant bien que mal à sauver ce qui peut l'être encore de ce qu'on appelait la Droite !
    Car quoi qu'en pense monsieur Tandonnet, et bien qu'il serait naïf d'imaginer qu'il puisse encore exister un "sauveur providentiel" de la France, il est de plus en plus probable que si Wauquiez ne parvient pas à mettre de l'ordre dans son parti, LR ne réussira pas à occuper cet espace politique qui devrait être le sien, et qui se situe entre les Marcheurs à sa gauche et le FN à sa droite !

    RépondreSupprimer
  28. bonjour corto, wauquiez trés diplomé, " droit" honnete apparemment etc... mais manque de charisme. il en a encore moins que notre cher président actuel ( qui est un mauvais acteur et n'est pas charismatique non plus, à mon avis )
    anne

    RépondreSupprimer
  29. pour ce qui est de la sincérité, j'ai un exemple personnel qui peut être eclairant:
    effectivement, moi même, j'étais modéré, centre, voire centre gauche encore dans les années 2000
    2004, puis séduit par sarko ministre de l'intérieur, la montée de la vague Zemmour et les émeutes de l'automne 2005, progressivement et en une dizaine d'années, je me retrouve aujourd'hui bien ancré à droite, en aillant même voté FN (par colère ou conviction, ça dépand des sujets) ...juste pour dire qu'une évolution est possible, commencer par la ligne jacques Barrot pour se retrouver sur une ligne buissonnière est non seulement envisageable mais c'est aussi ce que je constate chez beaucoup de gens autour de moi

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient