mercredi 6 avril 2016

Quizz Photo ( Niveau de difficulté: presque facile )

Mais qui est donc ce monsieur ceint de l'écharpe rouge de Grand-Croix, grade le plus élevé dans l'ordre de la Légion d'Honneur ?


Questions subsidiaires: Qui a décoré ce monsieur ? Quand ?

Bonne soirée, même en Socialie !

Folie passagère 3129.
Résultat de recherche d'images pour "grand croix de la légion d'honneur"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

30 commentaires:

  1. tu t'es pas trop cassé la tête là hein !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: certes, mais j ai précisé " billet de fainéant "

      Supprimer
    2. @Boutfil: ceci dit, pas si innocent que cela mon billet, vois mon commentaire à Mozart plus bas. Président a fait remettre au président panaméen la LH en juillet 2013. Debut 2014, celui-ci, avec un mandat d arrêt aux fesses prenait la fuite. Depuis, on ne sait top où il se trouve mais nargue tout le monde sur twitter

      Supprimer
  2. Ricardo Martinelli du Panama

    Belle soirée à vous

    Mozart

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mozart: Exact décoré par décision de président en juillet 2013.

      Supprimer
  3. L’ambassadeur de France, Hugues Goisbault, a remis de la part de François Hollande cette grande distinction française à Ricardo Martinelli lors de la commémoration du 14 juillet au Panama.

    Dimanche dernier, a été célébrée la commémoration du 224ème anniversaire de la prise de la Bastille.

    Cette évènement s’est déroulé dans le cadre prestigieux de l’Hôtel Bristol de Panama City en présence du Président Ricardo Martinelli, les plus hautes autorités politiques du Panama et de représentants de la vie économique et culturelle, ainsi que la présence de la communauté française du Panama.

    Hugues Goisbault, l’ambassadeur de France, a remis officiellement au nom du Président de la République Française, Monsieur François Hollande, la médaille de la Grande Croix de l’Ordre National de la Légion d’Honneur.

    Après la visite en début d’année de Monsieur Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères, au Panama et la visite officielle du Président Ricardo Martinelli en France le 31 mai 2013, cette cérémonie de remise de distinction renforce les liens de fraternités établis entre la France et le Panama depuis plus d’un siècle.

    Mozart
    Belle soirée.... manquait cela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mozart: Il manque autre chose: Depuis 2014 le Ricardo est en cavale et a quitté son pays poursuivi par une dizaine de chef d accusation pour corruption, trafic d influence, etc... Le truc, c'est que la décoration lui a été remise en juillet 2013, qu'il a fui en début 2014. L Elysée ne pouvait pas ne pas etre au courant, ou bien les gens chargés de conseiller notre Président sont bien nuls. L'un n 'excluant pas l autre !

      Supprimer
    2. @Mozart: erreur, depuis 2015, le mandat d arrêt et la fuite

      Supprimer
  4. Facile! On a vu sa photo dans plusieurs tweets aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  5. bonjour Corto,

    le président Martinelli recevant la breloque des mains de l'ambassadeur de France au nom du persiflant.
    faire et défaire, c'est déjà travailler....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ecto: absolument, mais lis mon com a Boutfil et à Mozart...

      Supprimer
    2. mais lis mon com

      Quant au mien il devait puer de la gueule...
      Allez va, je vous oublie, vous êtes définitivement trop triste, trop imbu de vous-même.
      Tchao !

      Supprimer
    3. @Fredi M: combien de fois t'es tu engagé a ne plus revenir ici ?

      Supprimer
  6. L’ambassadeur de France, Hugues Goisbault, a remis de la part de François Hollande cette grande distinction française à Ricardo Martinelli president du Panama lors de la commémoration du 14 juillet au Panama.

    On file bien la LH à l'autre arabe alors pourquoi pas à celui là?
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GFB: oui sua que le gars était déjà mouillé jusqu au cou ds de sales affaires ( Hollande ne pouvait l ignorer ou alors il est bien mal renseigné), qu en 2015, mandat d'arret contre lui, qu il est en fuite depuis.

      Supprimer
  7. Pas si facile...j ai tente d identifier l'étoile rouge (drapeau?). A mon avis un président d un ex pays de l ancienne urss
    Matador

    RépondreSupprimer
  8. Prem's !

    Le président du Panama Ricardo Martinelli, nommé Grand Croix de la Légion d'Honneur le 14 juillet 2013.

    À noter que depuis le 21 décembre 2015, Ricardo Martinelli est visé par un mandat d'arrêt, car il est soupçonné d'avoir été au coeur d'un vaste réseau de détournement de fonds publics. On reproche aussi au multimillionnaire, qui a quitté le Panama - il serait aujourd'hui en cavale - d'avoir fait surveiller illégalement plus de 150 personnes. Âgé aujourd'hui de 63 ans, il est très présent sur le réseau social Twitter. Il est visé par une douzaine d'enquêtes pour détournement de fonds, crimes financiers, distribution de pots-de-vin et de grâces présidentielles illégales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Elie Arié: ah que non, à 20:34, vous etes loin d etre prem's
      Vous lisez parfaitement Valeurs Actuelles d après ce que je vois, vous pourriez les citer !
      ceci dit, j' en parle plus haut dans un ou deux commentaires.
      Compte tenu de l importance du personnage, Président du Panama, tout de même, je suis étonné que Hollande ait fait décorer un gars dont on savait déjà à l époque qu il était vérolé jusqu au trognon.

      Supprimer
    2. Ha la vaaaaache !
      Il a fait surveiller illégalement 150 personnes ?
      Mais, mais, mais..... comme Mitterand, alors ?
      Incroyable'!
      Et comme, comme, comme.... Manouel ?

      Putain, j'ai peine à y croire !

      Supprimer
  9. facile , très facile , enfantin même , on dirait que vous voulez injurier nos intelligences ( à nous tous qui venons sur ce blogueu )
    c'est si évident que je n'en dirais mot , ce serait triompher sans gloire ( puisque j'aurais vaincu sans périls ) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ha !
      Avouez que je vous ai mystifié, sur ce coup là !
      Vous saurez jamais si je savais où si j'ignorais

      Supprimer
  10. Facile !

    C'est le président du Panama et c'est l'Andouille qui l'a décoré en début de mandat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Hollande, éminent représentant de feue la gauche morale décorant un gars dont on savait qu il était vérolé jusqu au trognon... ! voir les commentaires précédents

      Supprimer
    2. Vous n'ignorez pas mon cher CORTO qu'au XIXème siècle la coutume voulait que n'importe quel gugus un peu fortuné pouvait moyennant quelques Louis d'or (beaucoup même) se faire octroyer la LH. L'argent bien sûr ne tombait pas dans les caisses de l'état mais dans la poche de celui qui avait parrainé l'affaire. Vieille coutume de la Ripoublique donc... Aujourd'hui les Louis d'or on été remplacés par des Euros ou des Pétro-dollars selon la qualité ou l'origine du récipiendaire...

      Supprimer
  11. Réponses
    1. @Elie Arié: Minute papillon ! trop de trolls venant polluer ici, j ai mis la modération des commentaires, hélas, depuis un an environ, n ayant pas les yeux en permanence sur l écran, j ai une vie, moi, monsieur, la validation n arrive pas toujours aussi vite que le voudrait ceux qui déposent des commentaires

      Supprimer
  12. Et l'autre, le culbuto de l'Elysée, il a même pas honte. Vos pariez ?
    Marie lo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il avait honte, de quoique ce soit, il y a bien longtemps qu'il serait allé s'assoir sur un tas de fumier et se recouvrir de cendre. Ce personnage ne connaît pas la honte, à un point honteux -pour l'humanité.

      Quant à la gauche morale (commentaire de Corto à 23h03), il vaut mieux parler, depuis Mitterrand, de gauche amorale. Et ce qui nous sert de président n'a pas arrangé les choses -loin s'en faut !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa