lundi 18 avril 2016

Le communiqué du Parti Socialiste que vous ne lirez pas


" Plusieurs nuits de suite, la place de la République et ses environs ont subi des dégradations : les murs ont été recouverts de jets de peinture, de tags, des devantures de magasins et des vitres ont été brisées, des poubelles incendiées. Des détritus et déchets s'amoncellent chaque soir et nécessitent chaque matin l'intervention onéreuse des services de la voirie. Au même moment, l'agence de la Société Générale a également été vandalisée à coup de peinture rouge et de graffitis.


Ces actes de malveillance s’inscrivent dans une tendance récente dans laquelle plusieurs villes de France (Bordeaux, Nice, Rennes, Nantes, Lorient, Le Mans, entre autres…) ont été, à des degrés divers, victimes de détériorations et de casses. Certains de ces dommages étant particulièrement violents, à l’image des incidents qui ont eu lieu à Rennes ou à Paris lorsque des centaines de manifestants #NuitDebout, partis en direction de l'Elysée, ont affronté les forces de l'ordre avec jets de pierres et de bouteilles.

Vendredi soir, c'est le philosophe et académicien Alain Finkielkraut, venu en simple observateur, qui a été copieusement insulté et expulsé de ce lieu qui se voulait lieu de rassemblement, de partage, d'échange et de souvenirs... Charlie...

Le Parti socialiste réitère son total soutien à l’ensemble des habitants de ces territoires qui doivent depuis bientôt quinze jours subir ces nuisances tant visuelles que sonores. En s’attaquant à tous ces lieux publics ou privés, ce sont non seulement des lieux de Vivre Ensemble qui sont attaqués, mais c’est la légitimité même de leurs existence que l’on cherche à contester. Cela, plus encore que les dommages contre les biens, nous ne le tolérons pas.

Le Parti socialiste condamne fermement ces actes de vandalisme et ces atteintes aux personnes et souhaite vivement que les auteurs puissent être poursuivis. Il rappelle que la démocratie se nourrit de débats, mais qu’elle exclut les insultes et les attaques contre les biens.
Le Parti Socialiste, le 18 avril 2016"

Ce communiqué que, bien évidemment vous ne pourrez pas lire puisque totalement fantaisiste, a été largement inspiré d'un autre, bien réel, celui-ci

" Dégradations de locaux du PS : la démocratie, ce n’est pas le vandalisme

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, le siège de la fédération PS du Nord a subi plusieurs dégradations : les murs ont été recouverts de jets de peinture, de tags et des vitres ont été brisées. Au même moment, la permanence de Bernard Roman, député de la 1ère circonscription du Nord, a également été vandalisée à coup de peinture rouge et de graffitis.

Ces actes de malveillance s’inscrivent dans une tendance récente dans laquelle plusieurs locaux du Parti socialiste (à Montluçon, Grenoble, Guéret, Valence, Villeurbanne, Toulouse, Alès, Nantes, entre autres…) ont été, à des degrés divers, victimes de détériorations et de casses. Certains de ces dommages étant particulièrement violents, à l’image de l’entrée de la fédération de Loire-Atlantique, à Nantes, qui a été détruite à la meuleuse…

Le Parti socialiste réitère son total soutien à l’ensemble des militants de ces territoires. En s’attaquant aux locaux des sections, des fédérations et des permanences parlementaires, ce sont non seulement les outils de l’engagement politique de ces militants qui sont attaqués, mais c’est la légitimité même de leurs convictions que l’on cherche à contester. Cela, plus encore que les dommages contre les biens, nous ne le tolérons pas.

Le Parti socialiste condamne fermement ces actes de vandalisme et souhaite vivement que les auteurs puissent être poursuivis. Il rappelle que la démocratie se nourrit de débats, mais qu’elle exclut les insultes et les attaques contre les biens.

Le Parti Socialiste, le 48 mars de l'an 2016  "

Quelle bande de charlots !

Folie passagère 3143.
A Rennes, le mouvement a connu sa plus forte mobilisation samedi soir.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

37 commentaires:

  1. Toucher aux locaux du parti officiel du camp du bien, c'est mal. Casser les installations du camp du mal, c'est bien. C'est simple comme bonjour.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  2. Je disais donc : Parce qu'il reste encore des bureaux du Parti socialiste en France ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: Je sais, ça parait surréaliste mais il semblerait bien qu il en reste

      Supprimer
  3. "Atelier démocratie participative".
    Fort bien.
    On leur demande s'ils sont favorables à la proportionnelle aux législatives ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lamouette: déconnes pas, vont pas aimer, ce serait jugé provocateur

      Supprimer
  4. Géo

    Bonsoir

    Dans certaines circonstances,les "socialistes" peuvent avoir intérêt à ce que de mystérieux vandales viennent dégrader leurs locaux.

    C est une pratique régulière que nous pouvons relever,dans le cours de l'Histoire.

    Pour redorer son blason,se victimiser,justifier des mesures,des attitudes ou détourner l attention...

    Pas forcément valable pour tous les actes de vandalisme,mais pour certains...

    On peut être aussi débordé par les éléments les plus radicaux des factions qu on a contribué à faire prospérer,

    Le Golem dont on perd le contrôle...

    Il eut été bien que ces "socialistes" condamnent fermement divers dégradations et dénis de justice frappant autres qu eux mêmes.

    L inverse démontre un esprit sectaire,étriqué et une mentalité de gens repliés sur leurs acquis et des dogmes autistes.

    Ils ont renié les idées qui firent naitre le socialisme.
    Se sont vendus à des dogmes rigides,des compromissions en tous genres,au goût des prébendes,à la corruption...

    Les populations ne sont plus dupes de l imposture.
    Les rancoeurs s accroissent.
    Qui seme le vent...

    Celà promet une fameuse ambiance électorale pour 2017.
    Si les élections ont lieu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Corto

      Objet:les photos de ton billet.

      De nuit"atelier démocratie participative."Un "rond de sorcières" version citadine.
      De jour,panneau "bigarré" et derrière,à croire que Bruce Lee,revenu,s est entraîné a tout casser lors d un entrainement intensif.(la fureur du dragon?mdr)

      Supprimer
    2. @Géo: comme généralement les casseurs sont soit des rcailles venues de banlieues soit des "djeun's" antifas, les socialistes n y touchent pas trop. Les premiers par peur , les seconds car ce sont des "alliés " idéologiques

      Supprimer
    3. Ouaip GEO, je suis de moins en moins certains qu'elles aient lieu ces élections. Je suis persuadé qu'on nous prépare à l'absence d'élections... Au nom de la sécurité et de la préservation de la démocratie bien sûr, cela s'entend. Bah, qu'est ce que vous croyez les amis ? Que 'mongolito" va laisser son trône à quelqu'un d'autre ? C'est le pire dictateur qu'on ai eut depuis Adolphe, surtout depuis qu'il fait le numéro de clown avec el caudillio... Tous les jours ils inventent de nouvelles conneries pour nous culpabiliser d'être Français. Ce soir, j'ai entendu sur "radio PS" que des entreprises pourraient être pénalisées pour discrimination à l'embauche. Une chose est sûre, la connerie, elle, ne fait pas de discrimination. Dommage, si on repérait les cons plus rapidement, on pourrait les noyer à la naissance.

      Supprimer
    4. @leo brancier: tu peux commenter autant que tu veux sauf pour écrire des conneries plus grosses que toi et moi réunis. Comparer Hollande a Hitler est aussi stupide que ce que faisaient les jeunes socialistes , ou Axel Kahn, en comparant en 2012 Sarko a Hotler

      Supprimer
    5. Ouaip Corto ! Qu'est ce qu'il nous reste à nous autres pauvres hères sinon à raconter des conneries. En fait, je ne fais pas réellement une comparaison. J'essaye d'expliquer qu'il faut bien remonter le temps pour trouver une époque en France où les libertés étaient aussi restreintes. Même si l'on n'est pas encore arrivé à la parité, je pense que çà ne pas devrait pas tarder. Je ne jette pas l'anathème, je tente de trouver des références extrêmes... Mes parents qui ont vécu l'occupation (mon père dans les FFL, ma mère dans la résistance) m'ont expliqué leurs vies et l'ambiance du moment. Désolé mais j'y trouve beaucoup de similitudes... Na !

      Supprimer
    6. Corto, réflexion faite, tu as raison. Je me souviens de ces "bavures" verbales outrancières et j'en ai été très horrifié à l'époque ! Et pourtant, le nain, c'est pas ma tasse de thé... Méa culpa donc.

      Supprimer
    7. Géo

      @Léo Brancier

      Très difficile de comparer Hollande à Hitler,mais,en revanche,il y a j en suis convaincu,de grands cartels financiers liés à des forces obscures,rituelisées au sein de sociétés secrètes,rêvant toujours d asservir le monde sous leur joug tant financier qu idéologique,et ils sont actuellement dans une phase offensive,comme lors de toute catastrophe collective,
      et suis persuadé que les Hollande,Valls,Van Rompuy,Junker,Merkel,Obama etc...et quantité d autres,sont leurs marionnettes,soit volontairement,soit à leur corps défendant ou sous la menace de chantages divers,pour servir leurs intérêts colonisateurs.
      Et que les antagonismes volontairement exacerbés entre races,religions,(voire entre sexes et générations,)et les factions genre antifas,Nuit debout et voyoucratie de banlieues,extrémismes divers,écolos,sont les idiots utiles qui sont créés ou manipulés pour parvenir à leurs fins.

      Si on regarde les Francs-maçons,par exemple,il y a l affilié de base,qui peut être de parfaite bonne foi,et les "supérieurs inconnus",au delà d un certain grade (dont on n est pas sur que les impétrants de base connaissent même l existence de ces grades),et ils utilisent les forces des adeptes pour des objectifs que les premiers désavoueraient,Supérieurs qui constituent eux mêmes un ordre dans l ordre,et peuvent être dirigeants d autres sociétés ou mouvement,et très élitistes,d un racisme et ségrégationnisme tout à fait opposés à l apparence que leur société veut donner,
      Idem pour d autres mouvements,dont les adeptes de base sont ignorants des objectifs des supérieurs...
      Un vrai marigot à crocodiles qui s agitent et relié à des éggrégores peu reluisants.

      Quant à nous voir comme des pauvres hères,ce n est pas forcément le cas,tout dépend du niveau de conscience que nous avons sur les choses.
      Les pauvres hères,ne faudrait il pas les voir dans tous ces idiots utiles,qui servent des intérêts glauques qui leur sont hostiles,mais ça ils ne le savent pas,de purs esclaves qui servent et adorent les idées de leurs maîtres qui les considerent tels des moins que rien...

      Supprimer
  5. et ils pourraient aussi parler des dégradations dans le quartier Stalingrad par les migrants!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: et pi quoi encore, les migrants , pas touche, ce sont des victimes. Okay ?

      Supprimer
    2. @BOUTFIL : Stalingrad ! Voilà la solution. Mais bien sûr, Stalingrad ! Comment n'y ai-je pas pensé plu plutôt ? Cà c'est une très bonne idée Stalingrad...

      Supprimer
    3. ben....faut avouer, elle est pas mauvaise après tout.....

      Supprimer
  6. Bonsoir Monsieur Corto :
    A l'avant-dernière ligne du texte on peut lire : "Le Parti Socialiste, le 48 mars de l'an 2016 ".

    Le quarante-huit mars existe donc pour le Parti Socialiste ?!

    Sous le règne du président "normal" nous sommes définitivement passés dans une autre dimension... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ana Maria: c'est comme ça que les glandus de la place de la République ont décidé de compter désormais les jours: Nuit Debout a commencé le 30 mars, soit il y a 18 jours, nous sommes donc le 48 mars. Compris ? Je sais, c'est débile, alternatif, fruit d intenses discussions et de débats interminables, mais c'est ainsi. Et je te souhaite un bon 49 mars, demain!

      Supprimer
    2. Géo

      @Ana Maria et Corto

      De plus en plus à l ouest,les trimardeurs du calendrier.

      N est ce pas une référence au 35 mai,de Erich Kastner?
      Les gens arrivent au pays de Cocagne,le pays où tout ce que vous désirez est exaucé(sans effort).
      Et les jeunes font la classe à leurs ainés.Ils les rééduquent.

      La version du pays de Cocagne par le peintre Brueghel est plus réaliste,je crois.

      On y voit des gens assez rustres,avachis,ne faisant rien de leurs dix doigts et regardant le temps passer.
      Attendant que ça leur tombe tout cuit dans le bec...
      Sans entrer dans les détails,je crois que le peintre avait bien compris que le pays de Cocagne n était pas le lieu génial qu on pourrait s imaginer,mais un piège terrible où l on s enferme dans une passivité indécrottable.
      Sans chercher à évoluer.

      En raison des slogans proférés à Avignon,"où l'on pend les patrons sous le pont",il semble que l ennemi de ces manifestants soit l effort.
      Nous marchons complètement à côté de nos pompes.




      Supprimer
  7. Et aucune mise en garde à vue
    pourtant quand de jeunes Identitaires grimpèrent sur les murs du Ps que ve vit on pas comme police et zuop au poste
    je n'ai pas connaissance de la suite judiciaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofs; tsssiit ! je te renvoie au commentaire de Le Nain, tout en haut !

      Supprimer
    2. @balerorf : Jeunes identitaires dis tu... Ouaip, tu parles sans doute de jeunes vandales (qui ne détruisent rien je crois), d'extrême droite sans doute (sais toujours pas ce que sait l'extrême droite) racistes bien sûr, intolérants de surcroît, qui bafouent la liberté d'expression de ceux qui ne sont pas d'accord avec eux, et qui font preuve d'un esprit fasciste en prétendant revendiquer leurs origines. Je pense n'avoir rien oublié...ah ! si, probablement blancs et peut-être même chrétiens ! Quelle horreur ! La démocratie en "socialo-merdie" ne peut s'accommoder de tels dangereux individus. Je propose qu'on les interne tous dans des camps militaires. Comme cela, à la sortie, après quelques mois d'entraînement intensif, ils pourront lutter à armes égales avec la diversité culturelle de nos amis de toutes les autres classes politiques. Ouaip, je sais, c'est un fantasme, mais on a le droit de rêver non ?

      Supprimer
  8. Épatant, dis-donc ! Mais que prends-tu pour être en telle forme ? Et pourrais-tu m'en refiler deux trois -grammes, cachetons, qu'en sais-je ? deux trois, pas plus ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al Weest: chut, là , je peux pas dire, des fois qu il y aurait du monde qui nous lise

      Supprimer
  9. Pendant qu'un petit groupe de branleurs assis se prépare à la veillée,les armes participatives et citoyennes déposées au vestiaire ont été laissées à la garde vigilante des pandores.

    Vendémaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vendemiaire: les pandores, on leur a demandé de reste vigilant mais de ne surotu pas provoquer les branleurs assis

      Supprimer
    2. Vous ne croyez pas si bien dire, voir le lien suivant:
      http://www.lepoint.fr/societe/nuit-debout-le-temoignage-stupefiant-d-un-crs-18-04-2016-2033237_23.php

      Supprimer
  10. Dans la Manche : nombre d'adhérents jeunes socialistes , 25 d'après Ouest France!!!!!!!!

    Assez comique : hollande défenseur des droits de l'homme en Egypte, d'une surprenante timidité en Arabie Saoudite, en Algérie etc. Pourquoi ?


    Annie

    RépondreSupprimer
  11. Ce qu'on aimerait bien voir, c'est non pas un communiqué mais une véritable action du PS sur ça :

    http://www.marianne.net/celine-pina-islamisme-ce-n-est-pas-invasion-barbus-c-est-beaucoup-plus-insidieux-100242188.html

    RépondreSupprimer
  12. tonton flingueur19 avr. 2016 à 00:35:00

    ah mais tu te trompes Corto, la première partie de ton édito aurait très bien put etre publiée par le parti sociétaliste, mais le 1er Avril seulement...! faut pas croire, ils ont de l'humour les saucialauds, la preuve hollande a dit sans rire que ca allait mieux et cambadeliquescence estime qu'on doit en reprendre une portion pour 5 piges, si ce n'est pas a se tordre de rire ça...

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Corto, pardonnez mon ignorance, ici nos médias n'élaborent pas : quel est le but poursuivi par Nuit debout ? Myrto303

    RépondreSupprimer
  14. Allez, pour le fun, tapez 'les pisseurs de Sète' sur votre moteur de recherche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Jipe

      C est la génération "Pisse and love!"

      Ceci dit,il va falloir rebaptiser la place de la république,à Paris,"place Vespasien"!

      Bien l impression que cela va tourner comme à Notre Dame des Landes.
      Et qu on ne fait pas qu uriner,mais en voie de devenir un dépôt de matières fécales,à certains endroits,cette place...et de "résidus" d abus d alcool?

      L air du temps est de plus en plus chargé.

      Supprimer
  15. Dégrader les permanences du PS, un parti politique dont l'actuel président issu de ses rangs fait tant pour la grandeur de la France et si peu intéressée.
    Non vraiment, ces jeunes des malappris.
    Et puis notre bonne maire de Paris, elle qui aime les jeunes, qu'elle portera pas plainte.
    C'est à désespérer de cette jeunesse.

    RépondreSupprimer
  16. On pourrait aussi parler des pisseurs de Sète:http://grincheux.typepad.com/weblog/2016/04/uriner-contre-le-ps-a-setede-trahir-ses-%C3%A9lecteurs.html

    La vidéo vaut son peson d'or

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa