vendredi 29 avril 2016

Pas de panique, Cazeneuve et Valls sont en colère...

Bon, hier, comme depuis quelques temps, le mix #NuitDebout et Loi Travail ont fait leur office: le bordel un petit peu partout. Des policiers blessés, certains grièvement, des voitures brûlées, des poubelles incendiées, la routine quoi ! J'imagine que la plupart d'entre vous avez visionné les images de ce qu'il est convenu d'appeler " des débordements " ou " des incidents en fin de manifestation ", etc... Mais avez-vous vu celle-ci ?:
Avouez que de voir l'image de la bêtise incarnée a quelque chose de fascinant, non ?

Alors ceci étant: L'étudiant attardé qui est à la tête de l'Unef a mollement condamné ces débordements même si, dit-il, la stratégie policière n'est sans doute pas pour rien dans ces incidents de parcours. Okay . Quant à lui, le Sinistre de l'Intérieur, il était colère et a regretté que certains, les fauteurs de troubles, ne soient pas en amour avec la République. Il a même demandé à la justice de punir sévèrement les casseurs. Okay.

Bon, mais une fois qu'on a dit ça ? hein ? On fait quoi ?

Et bien 3 ou 4 heures plus tard, ça recommençait de plus belle, la nuit fut agitée du coté de la République et de Stalingrad, les cocktails Molotov ont volé dans un sens et les bombes lacrymo dans l'autre.

Et ce matin ? Cazeneuve était à nouveau en colère et même l'hystérique de Matignon, actuellement sous le soleil de Nouméa, nous a expédié un coup de menton bien senti.: " Je condamne avec force... ", blablabla, on connaît la suite.

Euh...

Certains se demandent pourquoi, alors que nous sommes en état d'urgence, les manifestations sont autorisées ? Je ne sais pas trop sauf à imaginer, je sais, c'est impossible, que certains finalement y trouvent leur compte...

Doit-on interdire toutes les manifestations, quel qu’elles soient ? Et ce malgré nos sacro-saints principes (sévèrement écornés depuis quelques temps, je le reconnais) de liberté de manifester et d'expression ?

Je dirais oui, absolument. Merde, tout de même, quand même ! Ne sommes-nous pas en " état d'urgence ", soyons cohérents !

Je sais, je sais, la cohérence, toussa, venant de nos guignols... soupirs

Folie passagère 3158.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

47 commentaires:

  1. j ai surtout une pensée pour le policier qui est grièvement bléser. l état ou se qui en reste est à bout de souffle !! peur de la gauche ultras de la méchante droite et de la super méchante droite pauvre france

    RépondreSupprimer
  2. moi qui vient de Rennes l ultras gauche y est toute puissante donc rien de surprennent au bordel avec en sous main la bénédiction de la mairie de cette belle ville qui ce dégrade d année en année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @samava: je ne m explique pas pourquoi effectivement Rennes et Nantes sont si souvent aux mains des antifas et autres ultragauches, il doit y avoir une explication mais je ne vois pas laquelle

      Supprimer
    2. La persistance de la tradition Bonnets Rouges ?

      Supprimer
    3. @estelle 92 : Bonnets rouges, je ne sais pas mais ce qui est sur c'est qu en cédant aux bonnets rouges le GVt a montré son premier véritable signe de faiblesse et de manque total d autorité

      Supprimer
  3. Ils n'interdisent rien,bien que nous soyons en Etat d'urgence...
    -La jurisprudence Malik Oussekine: ils sont tétanisés à l'idée d'une bavure policière.
    -La proximité idéologique avec les manifestants-casseurs,même si ce sont des socialistes rose-bonbon qui dirigent l'Etat.
    - quoiqu'ils ne l'avoueront jamais,naturellement,un Sur-moi de gauche qui regarde la violence comme légitime lorsqu'elle est révolutionnaire.
    Tu ajoutes la chose qui n'aurait jamais dû quitter sa ville de Tulle et son conseil général et qui a érigé en style d'action politique la maxime d'Henri Queuille et en art le ménagement de la chèvre et du chou et tu finis avec un horrible petit bonhomme à l'intérieur,toujours dans l'incantation et jamais dans l'action,tu secoues et voilà ce que tu obtiens,grosso modo...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vendémiaire: je n aurais pas mieux dit, je suis même fort mécontent de n'avoir pas su l'écrire

      Supprimer
    2. tonton flingueur29 avr. 2016 à 18:54:00

      @Vendémiaire
      comme Corto, pas mieux ;-)je crois que ce qui en rajoutes une couche dans l'exaspération c'est que l'on n'auras jamais autant entendu que dans ce quinquennat les mots , intolérable, inexcusable, condamnable, honteux, punis sévèrement, impitoyable ect ect ad nauséaum... quand dans les faits nous avons un ministricule de l'intérieur totalement a la ramasse... tiens pour rimer, pitoyable...

      Supprimer
    3. @ Vendémiaire :
      Fort juste et très bien dit.
      Vous avez simplement oublié de préciser qu'il est plus facile de s'attaquer aux dangereuses familles avec poussettes garnies qu'à ces gentils casseurs et calmes agresseurs n'aimant pas le bleu !

      @ Tonton Flingueur :
      Pour être pitoyable, c'est pitoyable. On tient là au moins le record de la galaxie.

      Supprimer
    4. @Tonton: Incantation et méthode coué, très en vogue depuis 2012

      Supprimer
  4. Le problème est que si, on voulait là, maintenant tout de suite, stabiliser la situation et revenir à une vie "normale" dans notre pays on serait obligé de "neutraliser" pas mal de monde. les petites racailles de merde qui ne pensent (si tant est qu'elles puissent penser) qu'à casser, les gauchiards de tout poils, la plupart des syndicalistes dont l’intégralité de la cgt, les trois-quart de la classe politique de tout bords avec confiscation de leurs biens personnels, etc etc Enfin un sacré ménage que personne n'a actuellement les couilles d'entreprendre.
    Il est vrai que l'on a que ce que l'on mérite mais là! ça fait un peu trop je trouve...
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: clair que cela ferait du monde a embastiller. L"autre pb, c'est que les casseurs, ceux qui ont été interpellés, et bien ils savent très bien qu ils ne risquent pas grand chose à mettre le boxon. Une nuit de GAV ? Une comparution immédiate ? allez, au max 3 ou 6 mois de prison qu ils n é effectueront jamais ? Pour quoi se priveraient-ils dès lors de se livrer à leur jeu préféré: foutre le bordel

      Supprimer
  5. Tout est pitoyable dans ce quinquennat : le clientélisme, les zigzags, l'incompétence, l'arrogance, les coups de menton.
    Des paroles mais pas d'actes.

    Et pendant ce temps-là, Le Figaro s'extasie devant "le fin tacticien et redoutable homme politique,... qui dispose d'une qualité rare".... (l'humour) : "Avant 2017, Hollande réendosse son costume de Monsieur petites blagues"
    "Au Scan, l'un de ses visiteurs du soir se réjouit de cet état d'esprit. "Il a tous les registres de l'humour: l'humour drôle, l'humour sérieux, l'humour qui tue, l'humour supérieur, l'humour simple et banal...""

    Encore un an à supporter ça de la part des merdias !

    Moi, les blagounettes de Cavamieux (calamiteux me propose le dico, c'est pareil), elles ne m'ont jamais fait rire. Par contre, je ne me lasse pas de ses bourdes et je vous les remets juste pour ne pas oublier :

    C'est le Président de la France qui parle :
    "Je demande aux Français de ne pas aller dans les zones à risques parce que c'est dangereux"
    "Il y a aussi le défi de la mondialisation parce que le monde n'est pas facile et parfois, il n'est pas gentil"
    "Les terroristes, qui n'hésitent pas à recourir à des armes qui peuvent tuer"
    "Il n'y a rien de plus terrible pour un soldat déjà anonyme que de mourir inconnu"
    "Il y a ceux qui n'attendent plus rien. Je fais en sorte de leur apporter ce qu'ils attendent"
    et la liste n'est pas exhaustive (Chinois vs Japonais, Egypte vs Tunisie, Macédonie, Péruviens vs Boliviens...)

    De Gaulle avait eu ce commentaire lapidaire envers Lebrun :
    "Au fond, comme chef de l'Etat, deux choses lui avaient manqué : qu'il fût un chef ; qu'il y eût un Etat"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: + 1 !
      Ne rigole de ses petites blagues que ses obligés et parasites. Je ne cesse de me dire que ce type n'est pas stupide, il a tout de même réussi a se faire élire mais quand je l écoute, je relis ou réentends ses blagounettes, je le regarde, y a pas, y a quand même un truc, il est forcément stupide.
      Je me demande même s'il ne serait pas malade, malade dans le sens "abimé du carafon ". Observe le quand il parle mais surtout quand il marche, observe son bras gauche, on dirait qu il a le syndrome d'Asperger .

      Oui encore 1 an, au minimum, à supporter cela.

      Supprimer
    2. @ Gilly
      Merci pour le rappel. :)
      Effectivement, il ne faut surtout pas oublier une telle qualité (négative, bien sûr).

      @ Corto
      Je me pose la même question que vous...
      N'ayant jamais entendu parler du syndrome que vous soupçonnez, j'ai fait une rapide recherche. Fructueuse ! Votre diagnostic me semble erroné en raison d'une incompatibilité majeure :
      "Les bons côtés du syndrome d’Asperger : une grande honnêteté, la fidélité dans les rapports humains ; de la fiabilité et de la loyauté."
      Rien de tout ça chez le sujet concerné ! ;o)

      Et je plussoie votre citation de conclusion.

      Supprimer
    3. @Franzi: vu sous cet angle, effectivement Asperger ne convient pas :) Ceci dit observe le bine notre Flan national, toujours cette raideur du bras gauche , typique de certains mlades :)

      Supprimer
    4. Peut-être une explication à l'entêtement de Nullard :
      https://lh3.googleusercontent.com/DO0BgTl9ISYG9BCuWSaw6-EdxuHywW8wly_diyWlVtbMjiE2-cAsE3otdSKOxJBiG1ZLZZk9do2CLztzP3eO2WAYDR58tc14Pzw6hTg=s0

      Et aussi le credo du Flan :
      https://lh3.googleusercontent.com/f9a2Zij54BmwFm0Twm4lrPDO_hlyqcE0IRAOcpsR7kLArRWsn_RNSQWISbMOOdcumwSI0Ttli3f9N1YC6PmUDHPp389wuVntVdn8lh9K=s0

      Merci Google. ;o)

      @ Gilly :
      Erreur de manip'...
      Cette phrase vous était destinée :
      "Et je plussoie votre citation de conclusion."

      Supprimer
    5. Géo

      @Franzi

      C est très clair,en effet!

      Supprimer
  6. en passant "place salvador allende"(vous m'excuserez de ne pas mettre de majuscules ) dans le très chic VIIéme arrondissement hier soir, je me suis fait la réflexion suivante : "ce dont ce pays à besoin, c'est d'un Augusto Pinochet".
    Fermer les bans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kampfereit: Un Pïnochet peut etre pas, mais un de Gaulle ou un Orban pourquoi pas :)

      Supprimer
    2. Ouaip, un Robespierre, un Danton, un St Just, il y en a d'autres...En fait, il y en avait d'autres... Foutu maintenant...

      Supprimer
    3. @léo: Ceux que tu cites étaient des horreurs, les fossoyeurs de la monarchie, les initiateurs d'une laîcité forcenée et obligée, les premiers bouffes-curés, de fervents anti-cathos, etc...

      Supprimer
    4. Ouaip, c'est certain. En fait, quand je les cite, je parle surtout de la méthode. Pour le fonds c'est différent. Les enjeux ne sont pas les mêmes, mais la démarche est un peu semblable à mon avis : chercher par tous les moyens à se débarrasser d'une classe dirigeante corrompue, sectaire et inefficace. Les battre aux élections ne servira pas à grand chose si on les éradiquent pas totalement. D'où l'intérêt qu'il y aurait à avoir quelques "affreux révolutionnaires" pour faire le sale boulot. On n'y échappera pas. Glop !

      Supprimer
  7. Il serait cocasse qu'un barbu se fasse sauter au milieu de ces rassemblements joyeux et festifs pour des marches blanches (c'est du racisme, pourquoi blanches ?), des appels aux bisous, et des contorsions amusantes des politiques soient de nouveau à l'honneur. Après l'état d'urgence, la loi martiale ?

    Bon, les barbus auront l'occasion de rencontrer les vierges au moment du raout de foot, il paraît que des rassemblements sur des zones bien délimitées vont leur faciliter la tâche.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: ne certainement pas s en réjouir mais il y a fort à parier qu on va s en prendre une autre d'attaque de barbus. Politiquement, ce serait assez bien pour le pouvoir en place qu elle ait lieu, cette attaque, en mars prochain...

      Supprimer
    2. Dis-donc, Corto, c'est oublier un peu vite que Merah n'a pas réussi au président d'alors...

      Pour le reste, rien à redire : tout ceci est consternant, pitoyable, affligeant. France apaisée (©Ducon). Quand même, merde, quand même ! (©Vals)

      Supprimer
    3. @Al Weest: je ne crois pas que Merah est desservi Sarko ni même servi le Flan, la consternation était telle que la récupération politique a été relativement " saine " à l époque

      Supprimer
  8. Géo


    Bonjour

    On peut voir la liberté d agir dans la connerie,l égalité dans la connerie(pas de risque de dépassement de tête vers l'intelligence),la fraternité dans la connerie(l indigence et l incapacité à créer:n ont pas encore inventé l eau chaude ,ceux là,quant à inventer la roue,désolé,il eut fallu marcher très longtemps,avec eux...certainement tout le temps d existence impartie à l humanité).
    Quant aux dirigeants,ils ont trouvé leurs sections populaires,leurs crétins utiles que les ennemis du pays se réjouissent d avoir.
    Les animaux sont bien plus évolués et respectueux que ces minables en vidéo.Aucune comparaison possible!
    Seraient vite calmés,chez V. Poutine...ou ailleurs,là où tout gouvernement digne de ce nom existe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: je crois que Vendémiaire, plus haut, résume parfaitement pourquoi le GVT ne reagis pas plus que cela à ces débordements...
      Chez Poutine -et on peut reprocher tout plein de choses au bonhomme- au moins l ordre regne-t-il

      Supprimer
  9. anne : surtout une pensée pour le policier blessé.. j'espére qu'il n'aura pas de séquelles. on parle d'hémorragie cérébrale. aurait pris le pavé coté G du crane...

    Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, disait que le pire pour un enfant, n'était pas le manque d'amour dans son foyer, mais le manque de COHERENCE...qui est plus déstructurant. je pense que c'est pareil pour le pays.
    on dit cela ou cela,on veut faire une loi, ensuite, aprés moult agitation, on recule... tout le monde a perdu du temps. On inverse le sens des mots, ( genre : pavoiser...pour des morts ), on dit n'importe quoi, n'importe quand.. on fait n'importe quoi, avec deux poids deux mesures
    pas de lignes directrices... ca flotte..impression de " bordel" permanent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anne: j ai cru entendre parler d une centaine de policiers blessés, plus ou moins gravement, sur toute la France hier. Et comme dirait la pub: Et c'est pas fini, ça va continuer.

      Une impression ? seulement ? une certitude, oui, flottement, improvisation, amateurisme, laxisme... depuis 4 ans.

      Supprimer
  10. Billet très tendancieux !
    Qu'on se le dise, toutes les manifs qui portent atteintes aux valeurs de la république socialiste ne sont pas autorisées (manif pour tous, anti-immigration, anti-GPA ou PMA...).
    Les manif Loi Travail, Nuit Debout, Intermittents, SNCF... sont des manifs légitimes que seuls quelques éléments incontrôlés et extrémistes prennent comme alibi pour justifier de légers débordements qui ne sauraient entacher la noblesse de ces expressions populaires de mécontentement s'exprimant pourtant en général de façon festive dans le calme et la dignité.

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien dit ! Et il serait condamnable d'exploiter ces incidents à des fins populistes.
      Les policiers ont su protéger les manifestants de ces quelques perturbateurs (je me demande même s'il ne faut pas plutôt les appeler éléments provocateurs ?), c'est tout ce qu'il faut retenir.

      Supprimer
    2. @Droopyx et PLC: à Calais, Cazeneuve a interdit désormais toutes manifestations.Que ce soit en soutien ou contre les migrants. Curieusement, le calme est revenu.
      Pourquoi pas à Paris et ailleurs ? Je vous renvoie au commentaire plus haut de Vendéiaire

      Supprimer
  11. Z'avez pa compris, ces gens ne veulent pas de tout ce qui symbolise la lumière, ils veulent rester dans l'obscurantisme le plus crasse, voilà , facile à comprendre...
    matador

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @matador: Eclairé de la sorte, je comprends mieux leur acharnement à descendre ce réverbère, jusqu'à le rouer de coup de pied, une fois, le monstre à terre

      Supprimer
    2. Géo

      Merci à toi,Corto!
      Grâce à ta vidéo,je peux mieux essayer de percevoir,d appréhender ce qui se passe dans la partie tetale des créatures qui n ont qu un neurone pour tous(tous pour un et un pour tous!)et qui sont obligées de se le partager...
      Et toutes les difficultés à se connecter à un synapse pour en recevoir l impulsion électrique.
      (Peut être pour cela...ils essaient de se brancher au réverbère pour avoir le courant nécessaire?)

      Supprimer
    3. Géo

      Ceci écrit,l explication de Matador est très subtile et...éclairante sur la nature des forces auxquelles nous sommes confrontés et qui veulent rester tapies dans l ombre des politiques actuels!
      Je la prends au sérieux,au delà de l humour de Matador.

      Supprimer
  12. J'ai reçu ça ce matin et j'avoue que ça m'a fait rire.
    Alors ne boudons pas notre plaisir.

    - Moi président, je remercie "Mlle Nassifatou Diallo et son violeur DSK", sans lesquels je ne serais pas président aujourd’hui.

    - Moi président, je remercie "Marine Le Pen et son Front National" pour ses nombreux votes blancs qui m'ont gentiment laissé passer (alors que seulement la moitié de ces électeurs-là auraient pu me bloquer !).

    - Moi président, je remercie "François Bayrou" qui a également su faire de l'antisarkosysme primaire et qui a ainsi fait voter pour moi, bien que mes idées soient à l'opposé des siennes.

    - Moi président, je remercie "Mélenchon et son extrême-gauche stalinienne" d'avoir vilipendé violemment et méchamment, à ma place, le "candidat sortant d'avance" et d'avoir ainsi dégagé mon chemin.

    - Moi président, je remercie "tous les syndicalistes et autres improductifs" qui ont voté pour moi et qui auront plein de nouveaux postes improductifs, payés par les impôts croissants des Français moyens.

    - Moi président, je remercie "tous les médias" d'avoir fait à ma place, pendant 5 ans, sur les ondes radio, télé et journaux, une campagne socialo-communiste avec l'argent public, ce qui rend théoriquement mon élection illégitime ....

    - Moi président, je remercie "l'Islam de France" qui va bientôt fêter son Printemps arabe chez nous.

    - Moi président, je remercie "tous les français" qui ont voté pour la ruine de la France.

    Merci à vous tous, j'ai réconcilié la France car, avec mon air con et ma vue basse, je vous ai tous bien entubés !

    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: j'en veux surtout à Bayrou et aux médias, pour le reste, c'est le jeu . Quant à Président, y a pas à dire, qui l eut cru, c'est un sodomite, version actif, de première !

      Supprimer
  13. Je ne sais même pas s'il faut encore s' étonner devant tant d'incompétence crasse.

    RépondreSupprimer
  14. Y'a vraiment plus rien qui tienne debout dans notre pays, même les lampadaires !
    Espérons qu'une autre jeunesse existe derrière ces petits morveux...
    Quand des jeunes, décérébrés, manifestent pour défendre des "idées" d'un autre siècle, que d'autres ne pensent qu'à détruire, que d'autres encore rejettent violemment ce que nous sommes, la France a-t-elle encore un avenir ? Les faits n'encouragent pas à l'optimisme. Nos dirigeants étant totalement incompétents et débordés, c'est pas gagné. La France apaisée qu'on nous avait promise est plus que jamais la France à feu et à sang. Les coups de menton et les "fermes condamnations" seraient presque comiques tant ils sont dérisoires...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais effectivement cela devient presque comique.
      La Franec a t elle encore un avenir ? Je pense qu on est a une période charnière et que c'est plus que jamais maintenant qu il faut réagir si on veut éviter le naufrage total. Comment je ne sais pas trop mais il me semble évident, qui plus est avec nos actuels guignols du GVT, qu on est entrain de scier la branche sur laquelle ns sommes assis. Et à la différence d un passé assez récent, je ne crois pas qu un simple rétablissement économique suffira

      Supprimer
  15. Mais ils sont utiles, les idiots. Ils servent à discréditer l'opposition à la loi El-connerie. On dirait même qu'on les cultive (comme des légumes, hein, pas comme des têtes bien faites). ce faisant, nos "élites" jouent avec le feu : Ces gauchos, ces zadistes et compagnie, apprennent à se grouper, se battre, s'organiser, se reconnaitre, ont quelque sympathies pour les islamistes au titre de la même haine de la suprématie occidentale en général et du capitalisme en particulier, voir des juifs qui en tireraient les ficelles selon eux. Tous ensembles, ces crétins décérébrés formeront l'armée qui cherchera à nous anéantir.
    Alfred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alfred: Bien sur qu ils jouent avec le feu. Ton commentaire complète bien celui de Vendémiaire plus haut

      Supprimer
  16. Tout le monde est furieux, ici, mon cher Corto ! Pourtant on nous dit et on nous le répète, ça va bien ! Il n'est que de voir les mines réjouies des journaleux sur les diverses lucarnes, pour en être convaincus. Alors réjouissons-nous, et vogue la galère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: oui vogue la galère... Entendre Nicolas Doze qui du jour au lendemain passe du pessimisme à presque l euphorie, on se marre. Mais là, comme dit juste au dessus a Nana, je ne crois pas que le rétablissement économique du pays suffise à dissiper les malaises et les tensions

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen