dimanche 11 octobre 2015

Alain Juppé: Un homme en colère !


Marrant tout de même pour un gars qui ne perd pas une occasion de tacler ceux de son (supposé ) propre camp... Vous en pensez quoi de Juppé ? Vous en pensez quoi de ce billet qu'il a publié hier sur son blog ?
" Piquer une bonne colère est parfois salutaire. Et aujourd’hui les raisons d’être en colère ne manquent pas ! 
Contre l’abaissement du débat public, la course à la vulgarité, la recherche du bon mot, ou mieux encore du gros mot qui fera la une des médias … et en même temps nourrira la dérision quotidienne que ces mêmes médias entretiennent avec délectation au détriment des hommes politiques. 
Contre le nouveau « politiquement correct » que nous serinent à longueur de bavardages télévisés les chantres du déclinisme, les nostalgiques d’un prétendu « âge d’or », les Cassandre qui annoncent l’effondrement de la civilisation occidentale. 
Contre les partis qui jouent sur les peurs des Français et dessinent le visage d’une France ratatinée dans ses égoïsmes, frileuse devant le monde global, barricadée dans d’illusoires frontières nationales, prête à jeter aux orties l’union construite si patiemment avec nos voisins européens. 
Contre les falsificateurs qui diffusent le mensonge sur les réseaux sociaux et profitent d’un lâche anonymat pour attiser les haines. 
Contre la sottise qui inspire la caricature d’une France de race blanche et insulte du même coup les Français de Guadeloupe, les Français de Martinique, les Français de Guyane , la belle société multiraciale de la Réunion, je n’oublie pas les Polynésiens, les Calédoniens de toutes origines, nos compatriotes venus d’Asie, du Vietnam par exemple… pardon de ne pas citer tous les Français qui savent que la patrie française ne se définit pas par la couleur de la peau mais par le partage du bien commun que constituent les valeurs de la République, la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, l’égalité entre les femmes et les hommes, le respect de la laïcité. 
Contre l’arrogance des bien-pensants qui se réclament bruyamment des racines chrétiennes de la France sans y être vraiment fidèles. Certes notre pays a des racines chrétiennes, ce qui ne veut pas dire qu’elles soient exclusives ! J’ai été élevé dans la religion catholique et j’y demeure attaché. C’est pourquoi j’ai retenu des Evangiles, des Pères de l’Eglise, de l’enseignement des papes que les valeurs chrétiennes, c’est l’amour du prochain, l’accueil de l’étranger, le respect de l’autre, l’attention porté au plus petit, au plus faible, au plus pauvre. 
Voilà, j’avais envie de vous dire tout cela. Naturellement, on se calme. J’ai une confiance inébranlable dans le bon sens des Français. Alors, ensemble, résistons aux vents mauvais. Faisons-nous confiance. "

Et si le bon sens des Français n'était pas celui auquel semble croire Juppé, il fait quoi " le meilleur d'entre nous " ?

Alain Juppé en colère, laissez-moi rire...

Folie passagère 2930.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

28 commentaires:

  1. Il est donc contre De Gaulle dans ce cas qu'il prenne une au PS et encore.

    RépondreSupprimer
  2. Démoralisé par la gauche, scandalisé par la droite, horrifié par l'extrême droite, que vais-je voter, car j'irai voter ? Blanc, houps, pardon, non noir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jeanmi: une bonne idée, je préfère encore les votes blancs - aujourd'hui comptabilisés séparemment des nuls - qu une abstention

      Supprimer
  3. @grandpas; il essaie juste de faire en 2017 ce que Hollande a parfaitement réussi en 2012 en allant ratisser au centre et a droite tous ceux qui ne voulait plus de Sarko. Juppé cherche donc a ratisser à gauche et au centre tous ceux qui en ont marre et de Sarko et de Hollande

    RépondreSupprimer
  4. J'ai un problème avec ce robinet d'eau tiède qui veut se faire passer pour de la colère. C'est ratissage large, venez les gogos, les déçus, les amers. Hollande pourrait tout à fait le dire;;;Et même Sarkozy à moins d'enlever l'attachement aux racines chrétiennes car je crois me souvenir que les clochers d'église ne lui font ni chaud ni froid.
    Du bla bla bla
    Nina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nina: pas compris, a qui les clochers d église ne font ni chaud ni froid ?

      Supprimer
  5. Et pendant que Juppé pérore en se donnant le beau rôle, mon cher Corto, on apprend que déjà un Français sur trois se dit prêt à voter pour Marine Le Pen en 2017 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Comment en vouloir à ces 30% ?

      Supprimer
    2. ouais je vais voter le pen puisque l'abstention...vous connaissez le proverbe qui ne dit mot consent cela marche avec les femmes maltraités comme en politique (pardon pour la comparaison mais j'en ai tellement marre) donc comme il ne reste que le crachat dans la gueule va pour le crachat d'autant plus que le FN malgré ces innombrables défaut reste le parti le plus proche du peuple français et des valeurs de droite donc autant voter pour lui

      Supprimer
  6. "Contre le nouveau « politiquement correct » que nous serinent à longueur de bavardages télévisés les chantres du déclinisme, les nostalgiques d’un prétendu « âge d’or », les Cassandre qui annoncent l’effondrement de la civilisation occidentale."
    Cela va faire plaisir à Morano, Zemmour, Finkie, Raspail, Onfray.... et à de nombreux commentateurs de ce blog de savoir qu'ils sont maintenant dans le « politiquement correct ».
    Juppé ne doit jamais lire un journal, ni regarder la télé et encore moins écouter les chaines de Radio France !
    Droit dans ses bottes (une à droite, une à gauche), en zigzag dans sa pensée.
    Droopyx

    P.S. "J’ai une confiance inébranlable dans le bon sens des Français." Dans ce cas, il ferait mieux de les écouter au lieu de stipendier ceux qui veulent une union des Nations et refusent le rassemblement des administrations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: ben quoi, que fait Juppé en disant cela ? Il inverse les valeurs, les causes et effets, le bien et le mal, le politiquement correct et le politiquement incorrect, bref, au même jeu que celui pratiqué par les socialos depuis des années !

      Supprimer
  7. En tout cas, maintenant que le Chef a pris une décision de convenance (électorale) personnelle, toute la presse amie et tous les politiciens de droite vous le répètent : la France n'est pas blanche, et de Gaulle n'a jamais existé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ce connard de Sarko " la France n'est pas une race" Nadine a raison ce t... du c..n'a aucune conviction ,dégage, du vent,va chier...
      T'as écouté cette bouse de Guillon hier "chez" Ardisson?traitant Nadine de fille routier,émigrée Italienne avec toute l'ironie et la supériorité de la petite merde du camps du bien,sous les rires et les applaudissements de Pécresse...On est morts et on le sait pas

      Supprimer
    2. @Zen aztec: désolé, Guillon, c'est au dessus de mes forces, je préfère encore un discours de Hollande, c'est dire !

      Pour Sarko, j aurais un avis plus nuancé ( ce qui ne veut pas dire que je cautionne son comportement vis a vis de Morano)

      Supprimer
  8. C'est dommage qu'on n'ait pas les chiffres des " venants des dom tom " et des "venants d'afrique noire" .. histoire de voir qui fait nombre en matière de couleur ... Si on a parlé de " minorités" ( créole/ noire/ asiatique/autres)c'est bien qu'il y avait une "majorité" ( blanche / devenue " caucasienne " pour pas effaroucher ) .. À force de divaguer à côté de leurs pompes , il ne va plus rester personne pour qui voter .. Annette Lanonymette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Annette: tu as parfaitement raison, surtout que si l on considère la France à l'échelle du temps, tous ces Français cités par Juppé, à qui je reconnais le droit de se revendiquer Français, ben ils sont tout de même de fraîche date :)). Et c'est toute l ambiguité surjouée par les médias dans la tirade de Morano, la France n'est peut etre pas une race blanche mais la majorité de sa population a toujours été, et est encore blanche.

      Supprimer
    2. pas un président de la république ni un président du conseil, ni un premier sinistre, ni un quelconque chef d'entreprise artiste savant écrivain important de notre histoire nationale qui est ou qui fut d'une autre couleur que blanc (monerville et dumas et encore celui ci est blanc au trois quart sont les rares exceptions qui confirme la règle) Voila une preuve de l'égalitarisme délirant de notre époque les traines savates d'outre-mer ou des banlieues françaises (pardon pour les non blancs qui vivent ailleurs mais il est souvent plus intéressant et plus instructif de parler des mauvais elèves que des bons)valent autant sinon plus que l'écrasante majorité du pays Arretons donc de parler de France métissée puisque cela risque de "discriminer" ceux qui ne peuvent pas avoir d'enfants les noirs albinos qui sont déjà blancs les pauvres, les attardés mentaux et autres handicapés physique dont tout le monde se fout (sauf lorsque ceux ci bossent ou gagne des médailles pour la patrie comme des valides susucre)

      Supprimer
    3. Les lorrains, les savoyards sont "français" bien après les iliens.... La France est une entité mouvante.... la France de l'an 1000, ne ressemble pas à celle de l'an 2000 etc...
      Continuer à vivre dans le formol.

      Supprimer
  9. N'y a-t-il personne qui a porté plainte contre Uderzo qui présente une Gaule peuplée de Blancs? Asterix est à bannir de la France moderne? De toute façon, la pensée correcte veut que tous les pays soient des républiques qui respectent les droits de l'homme. Alors la France là dedans?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GKC, : Patiente un peu. Il y en a bien eu pour accuser Hergé de sale raciste et colonialiste et demander l interdiction de Tintin au Congo. A ce rythme viendra bientôt le tour d'Uderzo d'être la cible de ces connards

      Supprimer
    2. Il me semble que certains adorateurs de "l'anti-racisme" accusèrent Tolkien de racisme car les orcs étaient noirs et les elfes blonds aux yeux bleus.

      Supprimer
  10. De la bouillie pour invertébrés préparée dans la cuisine de bisounours and co...Aux chiottes Jupé

    RépondreSupprimer
  11. c'est de la colère médiatico-électoraliste, celle qui est censée attirer le Gauchiard
    sans faire fuir le Centriste...c'est balèze tout de même, moi je trouve...
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: oui, ben là, a part exciter les journaleux qui voient en lui un bon moyen de niquer Sarko, il me semble que Juppé s'est raté dans les grandes largeurs

      Supprimer
  12. Il espère nous faire bander avec ça ?
    Pardon pour le langage mais y a des fois, je suis un rien vénère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @isabelle C. : de tout coeur avec toi, nous sommes deux !

      Supprimer
  13. tonton flingueur12 oct. 2015 à 00:20:00

    le bon sens auxquel semble tant tenir juppé est surtout de tout faire pour que ce genre de gus ne puisse plus jamais avoir un poste de responsabilité a la tete de la France, les carpettes n'ont rien a faire a ce niveau, elles doivent rester a leurs places , au niveau du sol...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique