lundi 29 août 2011

Au jeu des Primaires, c'est quoi les différences ?


Je n'étais pas à La Rochelle. Vous me direz cela semble normal: je ne suis ni socialo, ni gaucho, ni sympathisant.

Par contre, j'ai regardé les infos, écouté et lu. Bref, du boulot d'observateur extérieur. Je dois avouer que, en d'autres circonstances, j'aurai bien fait le déplacement. Parce qu'un truc où l'on vous donne la possibilité de vous marrer non-stop pendant 2 jours... Normalement, je prends d'office. Car disons le tout de suite, La Rochelle, vu de l'extérieur, s'est transformé en grosse poilade. Poilade car à quel jeu de dupes n'avons-nous pas assisté. Bal des faux-culs ou bal masqué ? Ils ont dansé sur l'air de Tous Unis, les aminches; Dansons la Carmagnole, camarades. Tous ensemble contre Sarko et...chacun pour soi. Les "espoirs" de la gauche pour 2012 ont même fait une jolie photo, main dans la main, z'yeux dans les z'yeux, je te déteste mais j'te souris. A mourir de rire, cette photo !

Non, en fait, ce qui m’intéressait, c'était d'essayer de comprendre ce qui pouvait différencier les différents candidats. La question n'est pas débile si l'on part du principe que l'un des 3 6 sera peut-être notre futur(e) président(e).

Baylet, on s'en tape, inexistant. Vals, j'ai compris qu'il avait une belle gueule et qu'il était le plus à droite (donc aucune chance, si ce n'est, le cas échéant, le ministère de l'Intérieur). Montebourg, lui, c'est un cas, on sait qu'il n'a aucune chance mais il est là et on a compris que son vocabulaire politique et son champ lexical se limitaient à un seul mot: démondialisation-tion-tion ! ( Ne sera même pas ministre ).

Et puis après, il y a les 3 cadors. Eux, ils ont joué au jeu du cékikalaplusgrosse affluence à chaque apparition. Ben à vrai dire, je n'en sais pas plus que ce que nous annoncent les sondages: 1) Hollande, 2) Aubry, 3) Royal. Tiercé dans le même ordre à l'applaudimètre rochelais.

Mais, intrinsèquement, au menu comme à la carte, c'est quoi les différences ? Vous avez compris, vous ? A part, Moi, c'est moi et Nous battrons Sarko... A part, les ego qui semblent aussi démesurément développés... A part le fameux Projet qu'ils ont tous validé (comme 95% des militants)...

Non décidément, je n'ai toujours pas compris ce qui pouvait les différencier ces 3 là. Et à lire la presse ou les différents comptes-rendus, j'ai l'impression que je ne suis pas le seul.

Aussi me permettrai-je de lancer un défi impossible (?) et/ou un vrai challenge à quelques blogueurs de gauche, mais qui veut pourra aussi jouer:

Êtes-vous capables, de façon aussi précise que possible, avec clarté et concision, de me dire ce qui différencie Aubry, d'Hollande et de Royal ?

C'est vrai qu'à part l'envie de devenir calife à la place du calife, si il n'y avait pas de différences entre ces 3 là, à quoi peuvent-elles bien servir ces Primaires ?

Folie passagère 805.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

44 commentaires:

  1. Bah, les primaires à droite se joueront dans les urnes en mai 2012 puisque tous les ténors vont sans doute y aller (Villepin, Borloo, Bayrou, Sarkozy, Dupont-Aignan, Villiers, etc...) Les socialos sont juste ridicules avant les autres. Mais je te l'accorde, ces primaires sont une connerie comme on en a rarement inventées.

    RépondreSupprimer
  2. @olivier autissier: A droite, pas de primaires en tt que telles, juste plusieurs candidats qui se présenteront avec de réelles differences ou complementarité et qui a pleine voix ou demi-mots soutiendront Sarko au 2eme tour.

    Quant aux primaires socialistes, quelle erreur stratégique ! depuis quand dévoile-t-on à l'ennemi ses intentions avant la bataille ! Lao Tseu s'en retournerait ds sa tombe !

    RépondreSupprimer
  3. Quelle différence entre "juste plusieurs candidats qui se présenteront avec de réelles différences ou complémentarité" et "les primaires à droite se joueront dans les urnes" ? Je n'en vois pas vraiment. ?

    RépondreSupprimer
  4. moi, je sais....

    1- Aubry s'habille à la Blanche Porte, pas les 2 autres

    2- Ségolène a changé de coiffure, pas les 2 autres

    3- Hollande a quelque chose à mettre dans son pantalon, pas les 2 autres

    ps ! pour hollande, elles sont peut-être molles mais faut vérifier et je suis pas cliente

    RépondreSupprimer
  5. Il y a parait-il une différence, mon cher Corto, Ségolène assure qu'elle n'augmentera pas les impôts, les deux autres : aïe, aïe, aïe !
    D'aucuns disent quand même - de mauvaises langues sans doute - que les socialistes ne pourront pas tenir leur projet sans augmenter les impôts.
    qui croire, et dans le doute...

    RépondreSupprimer
  6. Boutfil m'a fait exploser de rire. Même bronzé, l'intérieur du fromage ne change pas, on s'en doute.

    RépondreSupprimer
  7. @olivier autissier: quelle différence ? c'est qu a droite, pas besoin de primaires, les choses semblent plus claires.

    @boutfil: Pour Hollande, moi aussi je ne suis pas client. maintenant, Vals, si d'aventure...

    @marianne: j'avais noté cette différence question fiscalité. Pour leur Projet, rappelons qu'il fut basée il y a a peine 5 mois sur une hypothèse de croissance de 2,5% pour 2012 ! Et déjà aucun économiste ou esprit averti n'y croyait, ils l'ont pourtant tous signé ...

    @Lika: moi aussi elle me fait rire car, à chaque commentaire, elle me rappele une pub dont le slogan était : le bon sens près de chez vous ! C'est tout Boutfil !

    RépondreSupprimer
  8. Je pense que nous n'avons pas les mêmes options, mais je partage globalement ton analyse...Le principe même des primaires est une aberration monumentale... Qu'un parti, qu'un syndicat, que toute autre structure organisée, définisse avec ses adhérents ses orientations me semble relever d'une sains démocratie interne...Comme tu le souligne, le PS a un projet validé par 95% de ses adhérents...Il appartient donc à ce parti de choisir en interne celui ou celle qui va porter ce projet. Moi, simple citoyen, je ne vois pas pourquoi on me demande de voter lors des fameuses primaires, pour le candidat du PS que je préfèrerais voir se présenter pour les présidentielles... Je ne suis pas adhérent au PS, ce n'est pas mon problème... Au 1er tour, en tant que citoyen, je ferai mon choix.
    Le PS s'est foutu dans la merde avec ses primaires, ce qui est préjudiciable à toute la gauche...Je suis "de gauche", mais je ne suis surtout pas au PS...Je ne suis pas non plus un "gaucho"...bien que ça a été tout le rêve de ma vie de galoper dans les pampas argentines...

    RépondreSupprimer
  9. Un peu partial comme observateur quand-même... :D

    RépondreSupprimer
  10. @ Boutfil,

    Renseignements pris pour Martine, c'est Vert-Baudet.

    @ Corto,

    La Rochelle, inaugure une festival de l'humour politique après les Francopholies.

    Valls serait homo, je me disais aussi un bel homme comme cela, c'était trop beau pour être un homme à femme.

    Question de ma fille aînée:

    "Pourquoi les homosexuels sont ils souvent de beaux garçons,

    Réponse du père:

    "Je suis un bel homme te pas du tout attiré par les hommes"

    Retour de bâton de la fifille:

    "Tu ressembles plutôt à un gros beauf et tu es toujours mal habillé"; Fermez le ban.

    Ouf! Elle a 20 ans ce n'est plus une enfant!

    Toujours des problèmes avec ton haut débit,prends donc un débit de boisson. désolé j'ai pas pu résisté.

    RépondreSupprimer
  11. Quelle différence y a-t-il entre les candidats ? Puisqu'on me le demande...

    Quelle différence y a-t-il entre Coppé, Borloo, Fillon et Sarko ? Et pourquoi finalement, vous avez choisi Sarko ?

    Ben c'est pareil. Sauf que ça se fait devant les militants au PS et que si l'on plante des couteaux, on le fait par devant. Ce n'est pas que ça fasse moins mal, mais c'est une sorte d'honnêteté intellectuelle qui manque un peu à la droite...

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  13. @GRANPA ma fille à moi me dit, c'est pas avec les potes que tu as que je vais me trouver un mari...elles sont terre à terre hein?

    RépondreSupprimer
  14. BOUTFIL,

    Terre à terre et elles nous ne ratent, les méchantes!

    RépondreSupprimer
  15. coucou et voila que je n arrive meme plus a laisser de com chez moi ! grrr

    RépondreSupprimer
  16. @AVIS ! Suis désolé de ne pas répondre a tout le monde. neanmoins, je dirais que suite à ce billet 3 blogueurs de gauche ont donné suite , non pas pour répondre à ma question mais pour en gros me demander ce que cela pouvait bien me foutre (sic) de savoir quelle difference il y avait entre les 3 candidats de tête. et qu'est-ce que j'en avais à foutre des primaires socialistes ?

    Le plus beau est ici d'autant plus surprenant que le monsieur en question est généralement plus "calme "
    Y aurait-il de la tension a gauche pour ne pas aimer etre titillé sur ces fameuses primaires ?

    RépondreSupprimer
  17. Euh...
    J'ai sans doute répondu avec trop de subtilité...

    RépondreSupprimer
  18. Mais moi je voudrais jouer pas seulement sur les trois.

    Par ailleurs paradoxalement, oui cette Rochelle était sans doute l'une des plus conviviales.

    RépondreSupprimer
  19. @ Corto,

    Qu'attendais tu d'un socialiste surtout pas d'humour sauf dans le choix de leur représentant à l' élection Présidentielle.

    Âpres Cruella de la rue de Solferino, on aura peut être droit à mémère la tricheuse ou Holland l'autre mangeur de fromage.

    RépondreSupprimer
  20. @cc: bienvenue ici ! ce n'est pas que tu as répondu avec ou sans subtibilité, c'est surtout que tu n as pas répondu du tout :)

    @romain blchier: Et bien ravi que cette chaîne te plaise ( ça n a pas l air d être le cas de tt le monde ) et si tu veux répondre sur les autres, pas de problème ! cordialement.

    @grandpas: si, si, je te jure je connais des socialos qui ont beaucoup d'humour. Tiens même Hollande a parait-il, d'avis autorisé beaucoup d'humour. Il va nous le prouver, n'a-t-il pas annoncé "nous arrivons !"

    RépondreSupprimer
  21. Les universités d'été du parti socialiste, on s'en branle. Les socialistes se retrouvent entre eux: ils écoutent les discours de leurs leaders, ont l'impression de vivre un grand truc et trouvent ça forcément génial... C'est le propre de tous les meetings. Au final, ils s'auto-persuadent qu'ils sont les meilleurs et qu'ils vont gagner. C'est une bulle hors de la réalité. Or, le problème, c'est justement ça: par autisme ou par volonté de faire l'autruche, le PS vit depuis trop longtemps hors des réalités. La preuve: les deux favoris sont Martine Aubry et François Hollande. Des gens du passé, qui vivent encore en 1981, comme en témoignent leurs références à Mitterrand et leurs propositions (retraite à 60 ans, augmentation du budget de la culture, taxer les riches, blablabla). Ils n'ont pas encore compris que la mondialisation, qui avait changé la donne, n'était pas une partie de plaisir au pays des Bisounours. D'ailleurs, c'est pas pour rien que les Français font davantage confiance à la droite pour affronter la mondialisation (ils votent à gauche pour les élections locales et à droite pour les élections nationales). Montebourg l'a compris mais il n'a aucune chance.

    L'idée d'une primaire, très américaine en soi, n'est pas mauvaise... Sauf qu'elle va à l'encontre de l'idée d'un parti structuré et réellement représentatif de ses militants. C'est révélateur, ça. Si l'on se croit obligé de consulter les militants, c'est qu'il y a un problème au bureau politique. Depuis que le PS organise des primaires, il a perdu deux élections présidentielles (2002 et 2007) qui étaient pourtant gagnées d'avance (et gagnables, quoi qu'on en dise, face à une droite sortante).

    Et là il convient de rappeler que c'est Hollande qui dirigeait alors le PS. Les partisans de Martine Aubry n'ont pas tort quand ils rappellent que Hollande fut un secrétaire général nullissime, incapable de tenir ses troupes (cf. le bordel lors du référendum pour le traité constitutionnel de l'Union européenne). Ça, pour ironiser, il est fort, on l'a vu encore ce weekend et ceux qui le regardent avec les yeux de Chimène se sont sans doute évanouis d'extase. Ça évite de se poser les bonnes questions.

    En fait, rien ne distingue fondamentalement Aubry de Hollande, à part peut-être leur positionnement stratégique: au second tour, Aubry ratissera les voix sur sa gauche et Hollande ratissera au centre. De toutes façons, aucun des deux ne gagnera.

    RépondreSupprimer
  22. Si tu estimes que je n'ai pas répondu, c'est que tu ne vois pas les différences entre Coppé, Fillon, Borloo et Sarko...Ou que tu pense que les hommes sont interchangeables, que ce sont des robots...

    Ou que tu ne connais rien de la communication politique...

    Au fait ? C'est un blog politique, là ? :)

    RépondreSupprimer
  23. @ Corto,

    Il faut une sacrée dose d'humour pour partager la couche de Cruella durant 35 ans.

    CC,

    Allez , toi qui connais tout sur la communication politique, dis nous tout. Et surtout fais donc bénéficier les socialistes et leurs militants de ton savoir car apparemment, ils pédalent dans la merde, il est vrai quand on a pour totem ou emblème une rose qui pousse sur du fumier;la chienlit , on est passé maître.

    RépondreSupprimer
  24. Corto,

    Je viens de t'envoyer un nouveau mail,croisons des doigts

    RépondreSupprimer
  25. Humour de droite, sans doute : finesse, délicatesse, distinction, classe...

    RépondreSupprimer
  26. Rectification cher CC, je ne suis pas de droite mais je déteste les pompeux moralistes de gauche.

    Ce n'est pas de l'humour mais la sinistre vérité, 15 ans de gauche à l' assemblée Nationale et à part mettre la chienlit en France, vois pas ce que les gauchistes on fait.

    Ah si nous priver de l' indexation des salaires sur l'indice des prix, résultat depuis ces années de paradis socialiste (Mitterrand, Maurois dit "Gros-Quinquin" et les 40 voleurs, nous avons perdu un peu plus de 100% de notre pouvoir d' achat et ne comptons pas sur la droite pour nous faire des cadeaux.

    La privatisation de la Poste fut une décision socialiste.

    J' ose pas aller plus loin sinon tu déchirerais ta carte du PS.

    RépondreSupprimer
  27. Je n'ai pas de carte et je suis une fille.

    Sinon, je suis assez contente des 35 heures, de la suppression de la peine de mort, du pacs...

    Et surtout, vu que la droite détruit le service public et n'a pas l'intention d'arrêter alors que la gauche dit qu'elle va faire le contraire, j'ai envie d'y croire. Naïveté, sans doute. Mais au moins, il faut essayer.

    Mais on s'éloigne du sujet. Corto demande quelles sont les différences entre les candidats. Je réponds juste en disant que les différences sont aussi évidentes que celles qui existent entre Coppé, Borloo et compagnie. C'est tout.

    RépondreSupprimer
  28. @cc: ce n 'est pas bien de répondre par une pirouette . je ne demande pas les différences entre Borloo , Coppé et cie, le problème ne se pose pas ( pour l instant ) mais entre Hollande , Royal et Aubry ! Et comme beaucoup, hop, tu fais diversion.

    RépondreSupprimer
  29. Mais enfin, ce n'est pas une pirouette : il y a des personnalités différentes, des sensibilités différentes, des plus à droite, des plus à gauche, des plus sympathiques, des plus sérieux...Et c'est à chacun d'en juger.

    RépondreSupprimer
  30. @cc: et bien voila, tu as répondu: La différence entre les 3 c'est qu'ils sont différents. Bien, bien, bien...

    RépondreSupprimer
  31. ...alors que tu affirmes qu'ils sont pareils dans ton billet...

    RépondreSupprimer
  32. CC

    Détruire le service public, tu n' as pas lu mon petit commentaire, la privatisation de la Poste(service public) a commencé sous un gouvernement de gauche.

    Avec l’Europe , certains secteurs de l'économie doivent être ouverts à la concurrence donc ce que les petits gars du PS promettent c'est du pipeau.

    Les 35 heures n'ont créé aucun emploi ce qui était l’intérêt selon Martine de cette loi mais ont par contre plombé certaines petites PME.

    La peine de mort, les meurtres ont ils arrêté, non. Il est vrai que comme le disait Badinter : " Ce n'est pas parce q'un homme a tué une fois qu'il recommencera"; les parents de victime de certains assassin apprécieront cette remarque.

    Je suis certain d'un fait, le gars qui touche à mon épouse ou un de mes enfants, je lui refais la gueule à coups de batte de base-ball.

    Vous êtes une dame, avec un pseudo comme CC, désolé je ne pouvais savoir.

    Pour les différences entre les politiciens de droite, une saute aux yeux,

    A)Borloo picole pas les autres enfin moins certainement.

    B) Sarkozy est petit pas les autres

    C) Fillon est marié à une anglaise pas les autres.

    D) Coppé a une tête à claques, les autres aussi je le reconnais mais je suis sur qu'il a une petite quéquette, il a un petit nez.

    RépondreSupprimer
  33. ...donc ?
    On ne croit plus à la politique ? On laisse des intérêts supérieurs nous gouverner ? On vote FN ? Que fait-on ?

    Oui, croire aux promesses politiques, c'est naïf. Mais je crois aussi que la politique, c'est le peuple qui la fait, en faisant pression et en pouvant faire pression parce qu'il a le droit, légitimement d'exiger ce pour quoi il a voté. Mais pour cela, il faut voter...

    On a le droit de ne plus croire à la démocratie...Mais il ne faut pas se plaindre de la perdre.

    Et je continue de préférer le projet proposé par la gauche que le non projet proposé par la droite...

    RépondreSupprimer
  34. @ CC ma chère enfant, car je crois que vous êtes jeune, vous avez encore toutes vos illusions et c'est super bien...
    mais..mais..la démocratie, ? ne serais-ce point nos dépités de toutes tendances et forts attachés à la démocratie qui se sont assis sur le résultat du référendum sur la constitution européenne dont les français (entres autres.. ) ne voulaient pas ?

    Le pacs, je vous l'accorde, les 35 heures nous ont bien minés les emplois, mais ce qui me surprends le plus dans les paroles de Mme Aubry et consort c'est les 100 000 emplois " jeunes" qui seraient crés avec leur programme

    c'est avoir la mémoire bien courte..on nous l'a déjà faite celle-là et non seulement ça n'a crée que peu d'emplois mais en plus ils étaient tous limités dans le temps...je le sais pertinement pour avoir été à la barre à cette époque et les emplois financés n'ont pas pu être renouvellés....sans compter l'usine à gaz que c'était pour le mettre en place !

    Moi aussi, j'y ai cru, et quand vous dites on vote quoi alors ? je pense que beaucoup de gens vont faire un sacré coup de semonce au premier tour, j'habite un quartier populaire et je peux vous dire que les primaires PS, dans le coin, tout le monde se marre !!

    RépondreSupprimer
  35. La droite n' a pas encore dévoilé son projet afin que les ignares du PS ne le copient pas!

    J'ai fréquenté durant 15 à mon petit niveau des politiciens de droite et de gauche, le constat est le même, seul la place les intéresse et aussi le sou qui va avec, le reste ils s'en moquent et surtout des électeurs qui les ont mis au pouvoir.

    Ils s'en soucient au moment de la remise en cause de leur mandat, là ils font la tournée des popotes.

    @ Corto

    Toujours dans le jus pour tes mails ?

    RépondreSupprimer
  36. Lire 15 ans, j'ai mangé un mot.

    RépondreSupprimer
  37. OK...Tous pourris. Par conséquent, laissons les faire.

    C'est logique.

    RépondreSupprimer
  38. Nous avons malheureusement les politiciens que nous méritons.

    De toute que vous soyez d'accord ou pas , ils font ce que bon leurs semble.

    RépondreSupprimer
  39. Si nous les méritons, ne changeons rien : tout baigne...Logique !

    RépondreSupprimer
  40. @cc: mais bien sur que nous les méritons puisque c'est nous qui les élisons et reconduisons les mêmes depuis 40 ans. qu'ils soient de droite ou de gauche. C'est le résultat du cumuls des mandats!
    La politique est devenue un métier avec plan de carrière etc..

    Tiens, il y a un truc qui les rassemblent bien les Hollande, Royal, Aubry ( mais aussi les Sarko, Copé et consorts ) ils ont tous au minimum 30 ans de mandats sans discontinuer ou presque.

    RépondreSupprimer
  41. @grandpas: oui ca remarche mes emails et j ai vu ton dernier

    RépondreSupprimer
  42. CC,Corto,grandpas, etc,

    au fil de vos discussions, il me semble effectivement qu'il n'y ait pas une grande différence de ligne politique entre Hollande, Aubry ou Royal. Mais ce ne sont pas les seuls candidats à la candidature que je sache. Et-puis la ligne politique est une chose et la personnalité une autre.

    Un Président de la République Française a énormément de pouvoir décisionnel personnel, en particulier s'il y a urgence. Quand il faut faire un choix rapide en son âme et conscience, la ligne politique du parti passe systématiquement après.

    On le constate très bien déjà quant-aux réactions de ces trois-là sur un même sujet, ce que l'on prend d'ailleurs souvent pour des dissensions, qu'ils sont tout simplement différents. En clair, ce ne sont pas des moutons qui obéissent au grand gourou, ils sont bien vivants et leurs cerveaux fonctionnent bien au-delà de l'ambition élective.

    On trouve également au PS des lignes politiques divergentes comme celle de Valls ou Montebourg, là y'a pas photo, ceux qui me disent c'est kif-kif, c'est qu'ils ont du caca dans les yeux et les oreilles.

    Je ne dis pas que la primaire socialiste ne soit pas une arme à double-tranchant, elle semble d'ailleurs déjà poser pas mal de problèmes dont le premier est clairement éthique.

    Ils sont en train d'essuyer les plâtres sur une méthode innovante de désignation d'un candidat à la présidentielle, est-il besoin de préciser que la gauche en général est toujours un peu en avance sur son temps, je trouve assez malhonnête de leur tomber systématiquement dessus à bras raccourcis à chaque fois qu'ils veulent ajouter un peu de démocratie et d'humain à leur combat quotidien.

    J'irai personnellement beaucoup plus loin. Une pré-élection globale ne me déplairait pas. Le principe démocratique français faisant que l'on accepte la règle selon laquelle on adopte la ligne politique du président élu au-moins pour la durée de son mandat, tout le monde devrait pouvoir extraire un candidat un candidat de chaque parti en lice. De-plus, les résultats pourraient déjà mettre chacun à sa place lors de la création du gouvernement.
    Je suis sûr que ce que je dis là est l'avenir.

    Je comprends bien qu'en matière de technique ou de logistique nous ne soyons pas encore trop à la page mais laissons déjà le PS faire son truc et arrêtons de le harceler sur ce point précis.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient