mardi 9 juin 2015

Affaire Merah, père et fils: les curieuses révélations de Sihem Souid...


Juste en passant, ce curieux article du Point: 

"  La DGSE aurait acheté le silence du père de Mohamed Merah.

Le père de Mohamed Merah aurait monnayé la remise aux services secrets français de deux vidéos d'une durée de 20 minutes chacune qu’il détenait depuis la mort de son fils. Celles-ci montreraient les dernières minutes de la vie du terroriste pendant lesquelles il expliquerait ses collaborations avec les services de renseignements français.

Albert Chennouf-Meyer, le père d’Abel Chennouf, une des victimes assassinées par Mohamed Merah, a déposé plainte pour destruction de preuves. Le parquet de Paris vient juste de décider de l'entendre sur l'ensemble de ces faits. Cela vient après qu’il a dénoncé la lenteur de traitement de sa plainte.

Une arrestation « éclair » 

Mohamed Benalel Merah a été interpellé vers 10 heures vendredi 5 juin, pour séjour illégal sur le sol français, et a été reconduit en direction d'Oran à 13 h 25 le jour même. Cette arrestation « éclair » n'est pas passée inaperçue. Elle a déclenché la colère des avocats d’Albert Chennouf-Meyer, maîtres Béatrice Dubreuil et Frédéric Picard, qui expriment « leur indignation devant la précipitation dont ont fait preuve les autorités publiques alors qu'il était absolument impératif qu'il soit entendu concernant les vidéos enregistrées et l'argent monnayé en échange de son silence ».

Mohamed Benalel Merah aurait fait l'acquisition d'un terrain avec la somme qu’il aurait reçue de la DGSE. "

Pourquoi curieux ?

Tout simplement parce qu'il est étrange, pas courant en tout cas, de lire dans un journal à grand tirage un article rédigé par une collaboratrice directe de Christiane Taubira, Sihem Souid, article révélant d’éventuelles manœuvres et bizarreries de la police et de la DGSE...

Folie passagère 2801.
Résultat de recherche d'images pour "sihem souid"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

30 commentaires:

  1. que de la magouille encore et toujours !

    RépondreSupprimer
  2. Un coup de chapeau à ton oeil de lynx! Il fallait voir la coupure... Jusqu'où iront ils? Le palmipede enchaîné faisait état de remous au sein des renseignements français, mais là c'est énorme!

    RépondreSupprimer
  3. @Gridou et Boutfil: magouilles et compagnie, c'est fort ^possible, mais plus fort encore c'est de lire une collaboratrice de la garde des sceaux torpiller la police avec cet article. Parce que c'est bien de cela dont il s agit. Où a-t-elle eu ces informations ?...
    Etonné que cet article ne fasse pas plus jaser

    RépondreSupprimer
  4. Taubira sait tout ,voit tout,entend tout , ce serait étonnant qu'une collaboratrice ne sache rien . L'hallali contre le gvt commence en coulant certains piliers du pouvoir .
    Ceci étant les avocats ont toujours les moyens d'aller en Algérie pour discuter affaire avec Merah .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: qu une Taubira recrute une nana pareille, ça en dit long sur le bordel que la ministre veut mettre dans le système. Je ne vois pas autrement.

      Supprimer
  5. Ils me semble que la petite Sihem avait déjà bien cogné sur la police de l'air et des frontières...
    Valls père et fils sont dans un avion,puis au stade,dites bonsoir à Mr Platini les enfants,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, elle essayé de faire le plus de mal possible à l'institution policière qui l'avait pourtant accueillie en son sein. Bon, elle n'était qu'adjointe de sécurité, un de ces agents portant épaulettes bleu gitane sans le moindre grade. Embauchés en CDD pour une durée de trois ans, ils n'ont que la qualité d'agents de police judiciaire adjoints, de fait ils n'ont aucun pouvoir d'enquête et ne peuvent pas auditionner. A priori, pour ce qui m'est venu aux oreilles, elle n'a pas supporté qu'on ne lui ouvre pas les bras en grand en lui permettant de devenir gardien de la paix. Passer le concours comme les autres ne collait pas avec l'idée qu'elle se fait d'elle-même. Du coup, elle a déblatéré sur l'institution et sur ses collègues. Quant à ses qualités d'auteur (sans "e" final parce qu'il ne faut quand même pas déconner), il faut savoir que son bouquin a été écrit pas un "nègre". par ailleurs, elle n'apporte jamais la moindre preuve, le moindre élément pour étayer ses accusations, tombées à point nommé pour le PS qui en fera une icône, ce qui va la propulser dans les arcanes du marigot politocard. Dans le fond, elle est dans son rôle, celui de la beurette qui a réussi à faire son beurre et qui monte au créneau pour défendre le siens, et uniquement ceux-là. Donc, ses ennemis sont tous ceux qui portent un uniforme. Il faut être de gauche pour accorder le moindre crédit à ce qu'elle dit ou écrit.

      Supprimer
    2. @Koltchack: merci pour ces précisions, compléteés par elles de Tonton ci-dessous.
      Je n'accorde aucun crédit à que elle peut raconter mais comme dit a Claude Henri ci-dessus, son recrutement au ministère de la justice en dit long sur les intentions de la Taub'
      Après, que le Point lui donnede l audience, ça me sidère

      Supprimer
    3. J'ai lu et relu. L'article, les liens que tu donnais, les ajouts des lecteurs, dont certains super documentés et bien étayés.
      Et je ne comprends toujours pas.
      L'existence même de bases vidéos de20'
      tournées (comment? ) juste avant l'assaut?
      Communiquées au père (par qui et comment? )Quand?
      Vendues à la DGSE, l'argent servant à acheter un terrain, où, selon qu'elle source d'information?
      Et, cerise sur le gâteau, une journaliste du Point, ex fliquette condamnée pour diffamation, recrutée (comment, quand, à quel poste? ) par le ministère de la justice?Qui publie ce qu' elle veut, au conditionel, (un peu facile, le procédé! ) J'ai longtemps fréquenté les administrations centrales mais ça,je n'avais jamais vu!
      Je veux bien être pris pour un con, mais dans des limites décentes et là, la ligne blanche est franchie...
      Mais surtout, ultime question:à quoi rime ce b***el et quel est le but réel de cette manoeuvre? Et à qui bénéficie t elle? Voulait on dézinguer la police, les services speciaux, ou faire une nouvelle fois la preuve que certains rouages du ministère de la justice sont devenus incontrôlables, voire subversifs? (euphémisme! )

      Supprimer
  6. tonton flingueur9 juin 2015 à 16:53:00

    ahurissant, soyons clair, pour ma part je ne crois pas un instant a cette histoire de vidéos et de merah d'égout agent de la DGSE, que cette petite merde ait roulé dans la farine les gus censés le surveiller, en adoptant une attitude a l'occidentale est le plus probable, ce n'était pas le premier, ce ne sera pas le dernier, c'est il semble une stratégie maintenant clairement établie... de plus franchement, prendre pour paroles d'évangiles toutes les conneries que va pouvoir sortir l'immondice qui a éjaculé momo sans plus s'en préoccupper par la suite et qui a mulitiplié les actes délinquants, c'est se foutre de la gueule du monde... non, il s'agit une fois de plus , et la ca me parait beaucoup plus grave, de légitimer la théorie du complot, sous l'ere sarkozy vous remarquerez, auprès de toute la "djeunesse" populaire qui en est déja convaincue et ne demandes que ca... mais qu'attendre d'autre de la part d'une "conseillère" de la taube qui avec elle ne rate pas une occasion de cracher sa haine et son mépris de la France, de son histoire et de son peuple... cette souid avait déja étalé toute sa haine revancharde avec son "livre" sur le racisme de la police, elle ne manques jamais une occasion de "stigmatiser" l'odieuse islamophobie de la sociéte, bref c'est dans la continuité, ce qui est grave, c'est que comme taubira, elle ait été nommée a un poste important, qu'elle ait un réel pouvoir de nuisance, et table ouverte au Point... cette nana est dans la lignée de mouvements comme les indigènes, les indivisibles, et autres assocs racialistes et islamistes, a croire que pour avoir un poste au gouvernement socialiste, il faut d'abord et avant tout hair la France...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: ahurissant est bien le mot parce que tout de même, la nana, en plus de tout ce que tu dis est qui est vérifiable, est recruté pat la chancellerie, au service de Taubira et elle se permet d'une part de jouer les journaleuses , sans rien prouver, mais en plus de "baver " sur la police, partenaire naturel de la justice ??? Non mais on est où là? Et en admettant que ses infos soient vraies, d'où les tient-elle ? a-t-elle le feu vert de la chancellerie pour les divulguer, c'est du grand n importe quoi !

      Étonnamment, je me demande bien pourquoi, elle m a bloqué sur twitter, je ne peux plus donc suivre ses élucubrations qui valaient leur peson de cacahuètes, tout à fait dans la veine des Indigènes

      Supprimer
    2. Je plussois au commentaire de tonton :
      Un coup de billard à 3 ou 4 bandes. Plus que la révélation d’une pseudo-affaire secrète et la mise en cause d’institution, j’y vois surtout l’opportunité de rajouter une énième casserole à un ex président (qui lui, au moins tenait son rôle) en faisant accroitre que toute l’affaire avait été monté de toute pièce, peu avant des élections qui paraissaient mal engagées. Quand bien même ce « déballage » aurait une once de réalité, - ce qui est peu probable et plus que douteux, et surtout reste à prouver –, faire « monter en sauce» cette « info » est du pain béni, à un peu moins de 2 ans de l’échéance, et un prochain rendez-vous dans moins de 6 mois.
      Dénigrez, dénigrez (homme politique, institution régalienne, ou Nation,…), il en restera toujours quelques chose
      Je pense que ce n’est que le début : un temps mis en sommeil, le « cabinet noir » dévoilé et dénoncé par VA (celui qui n’existe pas et n’est qu’une vue de l’esprit de « parano »), va se remettre à fonctionner à plein régime : Notre dernier président digne de ce nom (et ce malgré toutes les erreurs et bourdes qu’il a pu commettre), étant l’homme à « abattre », avec comme objectif de le rendre inéligible, ou au moins éliminable dès le premier tour.
      Autre option, non exclusive des autres, cette révélation par la garde des « sots », via personne interposée, pourrait être le résultat d’une lutte d’influence au gouvernement. Un moyen pour elle de mettre en difficulté le 1er sinistre, et justifier son pouvoir de nuisance en prouvant qu’elle détient des dossiers sur chacun… Une façon de se prémunir d’un futur siège éjectable… ?

      Gillen

      Supprimer
  7. EUH... quel est le but de la manoeuvre pour cette femme ? s'auto torpiller ? quelqu'un va bien finir par réagir ... ( son histoire tient assez mal la route )
    anne

    RépondreSupprimer
  8. L'article du Point que vous citez, mon cher Corto, est rédigé au mode conditionnel, donc pour moi, il n'est pas crédible.
    En revanche, on peut tout de même se demander à quel jeu joue le magazine Le Point ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "à quel jeu joue le magazine Le Point ?"

      Très certainement un renvoi d'ascenseur, je ne vois aucune autre possibilité.

      Supprimer
  9. Encore une histoire de cornecul où on ne sait plus qui manipule qui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: et bien là, j ai envie de dire : " Taubira à la manoeuvre "

      Supprimer
  10. AVIS ! : tiens, on dirait que mon billet dérange sur twitter:

    "Compte suspendu
    Le profil que vous essayez de voir a été suspendu. Pour retourner au fil d'actualité de votre page d'accueil, cliquez ici."
    Etrange

    RépondreSupprimer
  11. Bizarre, bizarre....
    On se demande pourquoi elle a été recrutée comme "chargée de mission au service de l'accès au droit et de l'aide aux victimes".
    Je n'ai rien trouvé sur le net qui prouve une quelconque compétence ni activité dans ce domaine
    (Elle a par contre allumé Valls quand il était à l'intérieur : "Un texte à charge contre le ministre de l'Intérieur «et sa cohorte d'islamophobes» qui a rapidement été retiré du site de l'hebdomadaire.")
    On se demande pourquoi elle a été recrutée par le Point (vu la qualité de ses chroniques et les commentaires qu'elles suscitent...) ?
    Et pourquoi elle s'y maintient.
    Et pourquoi tout le monde a l'air de trouver normal qu'un conseiller ministériel soit aussi chroniqueur régulier dans un média (pour arrondir les fins de mois parce que l'indice est bloqué ?)
    Il serait intéressant de voir si elle bénéficie aussi de l'abattement fiscal des journalistes (maintenant que V. Trierweiler n'est plus à l'Elysée on pourrait peut-être le supprimer).
    La seule justification à ces petits boulots précaires et à ce silence sur leurs aspects contradictoires semble être la bienveillance de l'honorable et grandiose et humaniste et compétente et stigmatisée-mais-ils-n'auront-pas-mon-suicide Madame la Garde des Sots.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @droopyx. Je plussoie! Et ne trouve trace d'aucune Sihem Souid dans l'organigramme du service de l'accès au droit et de l'aide aux victimes... Un "shadow cabinet" ? Surtout qu'il parait que l'on ne se bouscule pas pour rester longtemps au "vrai" cabinet de Taubira...

      Supprimer
    2. @Droopyx et gridou: perso, qu une " cadre sup " du ministère de la justice tienne chronique dans un journal et balance , sans avancer la moindre preuve, ce type d'infos dépasse l'entendement. Et vu que ce n est pas la première fois qu elle balance, c'est que forcéme nt elle est protégée. par qui ? y a pas a chercher loin.

      Supprimer
    3. Ce n'est plus la socialie, mais un califat!
      Je veux bien qu' 'elle soit protégée, mais de là à ce que le Point se discrédite ainsi, c'est dur à avaler, non? A quoi il joue, Pinault?

      Supprimer
  12. Tiens, la belle m'a bloqué. Mouahaha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: Bienvenu au club ! Plus étonnant encore, et c'est la première fois depuis que je blogue, impossible depuis ce billet de balancer sur twitter mes billets via Labs Teads ( ex ebuzzing ). je ne suis pas parano mais bizarre tout de même " compte suspendu " à partir d ebuzing...

      Supprimer
  13. Réponses
    1. @Vlad: mais elle s en fout que tu ne la supporte pas, elle se fout de tout ce qui ne lui ressemble pas. un peu comme Taubira en somme !

      Supprimer
  14. De retour de la planète Mars ..... Y aura t-il un député pour poser les questions qui vont bien (Merah bossant pour la DG, son père acheté par la dite DG, Sihoud qui bosse à la botte ou à l'escarpin de la taube et au Point, ....) à l'Imam Cazeneuve, à la grande pretresse Taubira ou à l''hystérique de Matignon.
    Car pour une affaire, c'est une affaire. Et là Platini ne pourra pas apporter son aide très tardive à l'une ou l'autre de nos huiles frelatées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: cet article du Point a été lu mais combien savent qui est la personne qui l a écrit ? Quasi personne et pourtant, dès lors que cette nana bosse pour le ministère de la justice, il y a là un véritable scandale. mais bon, comme en ce moment, depuis 2012 en fait, tout passe, no problemo; allons y Folleville !

      Supprimer
  15. Cette fille est à moitié dingue, elle sue la haine par tous les pores de la peau , et tout ça caché sous une belle couche de mythomanie galopante ... ça fait peur , je dois dire :(
    Annette Lanonymette

    RépondreSupprimer
  16. Géo

    Bonsoir
    Je ne comprendrai jamais l interet qu ont ces gens à ruiner l avenir d un pays où leurs propres coreligionnaires sont légion et sans avenir en agissant comme ils le font.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique