mardi 26 avril 2016

34 milliards ! Pas vraiment ... 8 sur 34, c'est pas pareil !


Après le ridicule Hé oh ! d'hier, depuis ce matin, on claironne à qui veut l'entendre que la France ( cocorico ! ) a obtenu un énÔrme contrat pour la fourniture de tout plein de sous-marins à l'Australie. Rendez-vous compte, les amis, un contrat de 34 300 000 000 d'euros ! 34,3 milliards et du boulot à la DCNS pour des années. Jean-Yves Le Drian l'a dit: c'est fantastique !

Oui, sauf que la part des industriels français dans ce contrat n'est " que " de 8 milliards d'euros, 23% du contrat global, que le contrat inclue le transfert de technologie  et que l'essentiel de la fabrication sera faite en Australie.

Alors certes, ne boudons pas notre plaisir, celui de notre Président, de notre ministre-de-la-défense-président-de-la-région-Bretagne, des 200 sous-traitants de la DCNS et des 4 000 employés de celle-ci, sans compter la création de 2 000 emplois annoncée, mais ramenons les choses à leur juste valeur: 8 milliards sur 34, 3 milliards d'euros. Merci !

Folie passagère 3154.
Résultat de recherche d'images pour "porte voix"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

28 commentaires:

  1. Sur 50 ans, maintenance comprise !

    Aucun contrat signé, c'est seulement l'ouverture des négociations....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Absolument ! mais négociations exclusives, tout de même !
      Marrant ces emballements médiatiques parfaitement orchestrés, non ?

      Supprimer
    2. Ouaip, Corto, négociations... Pas encore abouties les négociations... Comme dab, une annonce et après plus rien ! En supposant que le contrat aille à terme, en supposant dis-je, pas un seul commentaire sur les conséquences du transfert de technologie. Comme le TGV, les automobiles et autres, tout cela fabriqué sur place et après on n'en vend plus... Faudrait demander au amerloks qu'ils viennent fabriquer des boing chez nous et aux chinois de venir faire monter leurs PC dans une de nos régions. S'en foutent nos maquereaux seul compte l'effet d'annonce. D'ailleurs, je ne vois pas bien où est la gloire de lebrillant et consorts, ce n'est certainement pas grâce à eux que les entreprises Françaises sont capables de telles réalisations !

      Supprimer
  2. Peut-être juste un bluff de Malcolm Turnbull, le 1er Ministre australien, en vue des législatives anticipées en juillet...
    Il n'a pas vraiment la cote, le Turnbull. Il aura voulu la jouer Toumou avec des promesses d'avenir meilleur.
    Il pourrait bien subir un "putsch" à son tour et alors, quid des négociations à venir ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Une maladie présidentielle assez répandue, rappelles-toi des Rafale pour le Brésil sous Sarko ou las 130 Rafale pour l'Inde qui finalement s'oriente juste sur une trentaine, vendre la peau de l'ours avant de l'avoir chopé .

      Supprimer
  3. Pépère s'empresse de se déplacer pour faire un discours. 2017 approche.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: Sommes-nous encore dupes ? Pour une fois, j étais même d accord avec un Cégétiste de la DCNS qui ce midi ne pavoisait pas sur ce contrat

      Supprimer
  4. C'est comme les Airbus: la France fait cocorico mais les autres pays européens participent à la construction.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: eh oui ! des cocorico bien singuliers

      Supprimer
  5. Nos Merdias avec un M majuscule, ils le valent bien, seront, sur ce coup, une fois encore fidèles à eux même. Aucune investigations, aucunes questions qui dérangent, ils se contenteront de clamer "34 milliards" histoire que le clampin moyen s'esbaudisse devant un tel coups d'éclat de Ducon1er.
    Ne doutons pas un seul instant que ces 8 milliards seront rondement et promptement dépenser dans de nouvelles conneries sociétale ou iront pour partie dans les poches de nos tenant de la bienpensance...Nos petits cafards seront bien nourris pendant encore un bon moment...GfB

    RépondreSupprimer
  6. En espérant que l'Australie ne désire pas utiliser ses sous-marins pour faire la guerre.
    De toute façon, heureusement il y a l'Égypte, l'Égypte.

    RépondreSupprimer
  7. Hé oh, Corto ! Quand Le Drian vous dit que "c'est fantastique", vous pourriez vous réjouir tout de même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: mais je me réjouis, je me réjouis de voir comment les médias savent s emballer sans même chercher à décortiquer les choses. Il aura fallu attendre le JT du soir de TF1 pour entendre enfin un journaleux émettre quelques réserves sur ce contrat fantastique

      Supprimer
  8. C'est vraiment étonnant toutes ses négociations qui devraient être secrètes tant qu'elles ne sont pas finalisées , en plus des révélations mensongères qui ne correspondes aucunement à la réalité . Depuis ce début de quinquennat ce ne sont que mensonge et cela finira par des mensonges de plus en plus gros comme le tour de taille de bidochon .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: ça pour les mensonges, ils sont balaises, au moins pouvons-nous les créditer de cela.

      Supprimer
  9. Fini le pédalo,voilà les scaphandriers cyclistes.
    Marie-France

    RépondreSupprimer
  10. Avec les moins 60000 chômeurs de mars,c'est bizarre cet enchaînement de bonnes nouvelles après le tout va mieux de pépère,le hé! ho! la gauche c'est du genre à peine préparé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen: c'est plutot bien markété dommage, je crois que personne n est dupe

      Supprimer
  11. Ce qui m'a surpris le matin, c'est la déclaration de leDrian disant que ça va créer quelques milliers d'emplois en France ...
    Mais juste quelques milliers d'emplois pour 34 milliards ???????
    Soit il s'est trompé en voulant plutôt dire des millions au lieu de milliers, soit il y avait anguille sous roche.
    Votre article dit tout.
    Mais la stratégie était avant tout électoraliste en interne en Australie : le nouveau gouvernement australien voulait faire un pied de nez à l'ancien gvt qui était pro-Japon.
    De plus, DCNS offrait de fabriquer en Australie quitte à brader afin d'obtenir le contrat au détriment du Japon et de l'Allemagne qui prévoyait de faire tout chez eux.
    Juste pour terminer, imaginez Sarkozy faire le fanfaron comme l'a fait Hollande aujourd'hui, les médias se seraient bien lâchés ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sen: le premier ministre australien l'a dit très clairement hier: les 12 sous marins seront fabriqués en Australie, dans le sud de l australie a-t-il précisé. Alors les milliers d emplois de Le Drian, hein... j attends de voir.

      Imaginez Sarkozy...je me souviens quand celui-ci avait affirmé un peu vite la vente de Rafale au Brésil... le déchainemenent médiatique... quand ça a foiré... Et quasiment rien, quand pépère s'est vautré avec les commandes de Rafale pour l Inde...

      Supprimer
  12. Autre info : le premier ministre australien était directeur de Goldman Sachs en Australie.
    J'imagine que pendant son dîner avec lui ce soir, Hollande lui fera la leçon à lui le méchant de la finannnnnce ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sen: la finance, tu parles, c'est le meilleur allié de Hollande puisqu'elle lui fout a peu près la paix depuis 4 ans

      Supprimer
  13. Il faut raison gardée dans cette affaire, la part de la France ne sera pas celle annoncée loin de là, les Américains ont eu la partie armement, THALES "devrait" avoir le sonar, la construction et la maintenance se feront en Australie (normal ce sont eux qui alignent les dollars).
    En ce qui concerne les "milliers d'emplois" en France, ce soir sur FRANCE 3 Bretagne, la directrice adjointe de DNCS n'en parlait pas, malgré l'insistance de la journaliste, elle a même dit que le plan de "compétitivité" de la société était toujours d'actualité, on peut donc traduire logiquement que de créations nettes il n'y en aura point et sûrement pas chez les "petites mains", peut-être en R&D et encore ! mais les ingénieurs australiens ne sont plus bêtes que les nôtres, et donc basta pour le chômage ici dans notre beau pays.
    Ce qui me faisait le plus mal en voyant le reportage ce soir c’était les ouvriers de DCNS interrogés à la sortie de leur boite, tous contents de la super nouvelle, je crois que les lendemains qui chantent seront durs pour pas mal d'entre eux, et ça c'est une faute de la part du gouvernent et des médias.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Arravane: j ai vu aussi, mézavi que ce contrat ne ferait que pérenniser l emploi existant, ce qui est déjà pas si mal, mais n en créera quasiment pas.

      Supprimer
  14. Ce qui est terrible dans cette affaire c'est que les HUIT milliards sont un investissement (et non un coût)) pour l'Australie. Le transfert de techno permet de dupliquer pour une forte rentabilité. On a connu le même phénomène avec le TGV coréen.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  15. d'ici que les australiens aient compris à base de quelles technologies les français voudront construire les sous-marins, ils se rétracteront . . .

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP