mardi 19 avril 2016

Toi aussi, passe un bon moment: Deviens migrant, c'est trop bon !

On vit une époque formidable, n'est-il pas ?


Il paraît que la vie de migrants, c'est vachement dur. Ils quittent tout, traversent la mer à leurs risques et périls, errent sans fin d'un pays à l'autre avant d'échouer dans un camp ou pour les plus chanceux au Vatican. Il y en a qui meurent parfois à cause d'une houle trop forte ou dans un camion frigorifique abandonné... On sait aussi qu'ils nourrissent grassement des réseaux de passeurs sans scrupules qui se font des couilles en or avec ce commerce de chair humaine. Ben oui, quoi, vous n'êtes ni sourds ni aveugles, comme moi, vous regardez les infos et lisez les journaux, au moins de temps en temps. On sait. On sait tout de cette chienne de vie. Okay ?

Et bien, voyez-vous, y en a qui n'en savent pas assez et qui veulent en savoir plus sur la condition de migrants. Si, si, je vous jure, y en a qui veulent se faire migrants. Pour voir. Je vous jure que c'est vrai.

Alors, il y a une troupe de théâtre qui a monté un spectacle vivant ( c'est hachement mieux qu'une nature morte ) qui va permettre aux bobos - parce qu'à priori, pour l'instant, il n'y a que ces idiots pour tenter l'expérience - de devenir migrants le temps du show-performance. C'est-y pas de la bonne ça ? Le spectacle, que dis-je , la performance, ça s’appelle : " Ticket ", un peu comme un ticket pour l'enfer. Tu payes ta place ( à partir de 9 euros ) et tu vas devenir migrants pendant une heure et demi. C'est cool, non ? Trendy.

Tenez, respirez l'atmosphère, ayez envie: 

" Une expérience physique et sensorielle où le spectateur est littéralement embarqué dans un camion avec Mohand et Meng, deux migrants, un Algérien et un Chinois qui tentent de gagner l'Angleterre. Pas de scène à distance et de fauteuils confortables. Il y a d'abord l'attente, dehors en silence. Puis un dénommé King Phone cheveux gominés et chaussures croco qui débarque et nous bouscule littéralement. Nous ne sommes plus de simples spectateurs mais des clandestins à sa merci. 

Pas le choix, il faut courir puis se baisser. Se taire. Puis se cacher et s'entasser vite dans un camion, matérialisé par un caisson. Et dans le noir le plus complet deux hommes nous rejoignent par le toit. Leur but qui devient le nôtre aussi, c'est l'Angleterre. Un voyage dans une quasi obscurité avec seulement des sons comme repères. Le moteur du camion, les conversations du chauffeur, le bruit d'un bateau. On a beau se dire qu'après le spectacle on va rentrer chez soi. Il n'empêche. L'habillage sonore traduit bien cette atmosphère pesante, l'angoisse de se faire prendre… "


" Ticket est un spectacle sur l'immigration clandestine. Entre documentaire et fiction, cette expérience embarque les spectateurs dans un camion, au plus près des conditions de voyage des migrants quelques heures avant de passer la frontière. "


( Vous aurez noté que les deux migrants sont l'un Algérien, l'autre Chinois et qu'ils ne sont donc pas syriens et qu'aucun des deux ne s’appelleSalah ou Mohamed...)

Waouh, crénom, une expérience physique et sensorielle, voilà de quoi raconter aux collègues le lendemain: " Tu sais quoi, hier soir, j'ai été migrant, c'était pas cool mais sensoriel, physique même. Tu vois, on te met en condition, comme eux. J'ai pris mon pied. P'tain qu'ils doivent souffrir les migrants, t'imagines, dans des camions et toussa. Oh ouais j'te jure, tu devrais y aller c'est top, on s'y croirait. J'en reviens pas, tu vas aimer, c'est sûr et en plus c'est pas cher, 9 ou 12 euros, trop bon ".

En plus, le truc, ça se passe au Musée de l'Immigration à Paris, idéal pour permettre à nos bobos bolosses de s'immerger vraiment, d'y être, quoi, de ressentir... Même que la compagnie qui a monté le truc, elle s'appelle: " Le Collectif Bonheur Intérieur Brut "; si avec ça, tu ressors pas kiffé par le show, c'est que t'es pas un vrai bobo, j'te le dis !

Bientôt, une immersion ( payante ) dans une téci ? Le grand frisson à Trappes ou Sarcelles ?

Pourquoi donc ais-je, parfois, l'envie de distribuer des baffes ?

Allez, tiens, aux bobos, je vais leur faire cadeau d'une petite photo, ils devraient aimer, j'suis sûr:

Folie passagère 3145.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

38 commentaires:

  1. AVIS ! : je viens de lire que des professeurs amènent leurs élèves voir cette " pièce "... pour qu'ils comprennent...

    RépondreSupprimer
  2. tonton flingueur19 avr. 2016 à 18:54:00

    gerbeant...! quand a ta proposition d'immersion en "téci" , a mon avis ce serait peut etre légèrement trop sensoriel et physique, littéralement, pour nos bobos ! probablement meme au dela de leurs espérances, les cocards ca pique...! babtous fragiles, ils ne connaissent pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: Bah, on fait bien ainsi au Brésil où des Tout Operateurs amènent le touriste visiter les favellas qui craignent. Tiens, ça devrait même etre obligatoire pour tous les politiciens: immersion 15 jours en téci

      Supprimer
    2. FMK avait commis un article sur la tentative grotesque de mettre des politrouks dans une émission télé genre "vis ma vie"
      je cite de mémoire
      "ce serait gag de les voir dans la position de millions de nos contemporains , vivant dans la téci , les mômes camés , la fille harcelée par les gnoules , les escadrins qui puent la pisse, les ascenseurs toujours en panne, la bagnole incendiée et qu'on n'a pas pu assurer , les traites à payer , la boîte pourrie qui dégraisse......."

      Supprimer
    3. @Kobus: Oui mais FMK est un doux rêveur...

      Supprimer
  3. Les organisateurs du spectacle ont-ils droit à 7% de pertes humaines parmi les spectateurs ?
    Sinon où est le grand frisson ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @la mouette: le grand frisson c'est d avoir l impression d y etre mais juste l impression, faut pas déconner , non plus

      Supprimer
  4. Géo

    Bonsoir Corto

    Ridicule et indécent.
    Au point où c en est,pourquoi ne pas reconstruire arènes et Colisée?

    On ferait des combats de (faux)immigrés et les gens montreraient leurs blessures à leurs proches après le spectacle?

    On ferait aussi des naumachies,les candidats couleraient pour de vrai sur leur bateau.
    Tant pis pour ceux qui ne savent pas nager.

    (On peut realiser des tempêtes artificielles,de nos jours.)

    En d autres temps,cela aurait passé pour poisson d avril...ou ç'aurait frisé l internement d office avec ces idées saugrenues.

    Les élèves n ont que cela à faire,en outre,d aller voir ces simagrées?

    King-machin pourrait coller aussi des vraies baffes,dépouiller les candidats pour de bon?

    Ça va mal dans les caboches!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Et puis il y a des centrales qui vieillissent mal,on pourrait peut être aussi organiser des catastrophes nucléaires?
      Les candidats devraient réparer le réacteur avec les moyens du bord et rester dans les lieux malgré l alerte de dépassement de seuil?
      On peut aussi déguiser les candidats à ces expériences en pingouins et divers oiseaux de mer en leur collant des plumes,et on les largue prés d un pétrolier sinistré?

      Y'a plein d idioties à faire avec cette conception des choses.

      Supprimer
    2. @géo: ça va mal dans les caboches ? non, non, tout va bien, on est juste entrain de marcher complètement sur la tête !

      Supprimer
    3. Ouaip GEO ! Aime bien ta dernière proposition. Sûr que ça leur ferait un souvenir "périssable"...

      Supprimer
  5. Pitoyable...S'ils veulent des sensations sensationnelles, pourquoi ne tenteraient-ils pas le grand voyage dans les pays d'origine des migrants ? Et tant qu'à faire qu'ils y restent ! Et vous nous informez que des profs y emmènent leurs élèves, endoctrinement et propagande ! Bientôt le seul rôle de l'école sera de formater les esprits des enfants, on y arrive à grands pas, Bécassine s'en occupe...mais suis-je bête ? On y est déjà, y'a qu'à voir et entendre les petits cons place de la république !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: qu ils y restent? penses tu, ils vont au spectacle, ils en ressortent tranquilou, tout aussi propre sur eux qu en y arrivant, ils auront juste frissonné un brin et c'est tout

      Supprimer
  6. Je ne réussis pas à me souvenir le nom du film auquel tout ça me fait penser, un film "télé-réalité" avant l'heure, années soixante dix, "le prix de la vie", un truc comme ça...

    Bref, on y est (presque). Flippant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: " Le prix du danger " avec Michel Piccoli en animateur déjanté et Gérard Lanvin en candidat rebelle à la fin. Quand tu sais pas, tu demandes. Ne me remercies pas.

      Supprimer
  7. Préparons nous à en voir en masse des migrants quand le bruit se répandra dans toute l'Afrique qu'en France il suffit d'avoir 18 ans pour toucher tous les mois QUATRE FOIS le salaire mensuel moyen au Mali...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: Président est en campagne, la planche a billet tourne à plein régime ! les migrants, ils sont les bienvenus en Europe, le pape en accueille, Merkel fait porte ouverte, la France finance les camps de Grde Synthe et l'AME, Cazeneuve les accueille en leur serrant la main: ça baigne, Welcome Refugees !

      Supprimer
  8. Beuaark !
    Amélie Nothomb avait raison quand elle a écrit Acide Sulfurique
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_sulfurique_%28roman%29

    Cela donne envie de monter un spectacle "passage du rideau de fer" avec barbelés, tirs à balles réelles et dobermans. dans le rôle de ceux qui tentent de passer la direction du musée, le collectif concepteur de cette "oeuvre", et ceux qui le subventionnent.
    Quand aux profs qui emmènent les enfants là dedans, je songe à une émission de téléréalité "la liberté et l'abondance en Corée du Nord". Ceux qui survivent auront droit à un séjour dans un chateau de la CGT pour se retaper.

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: tu lis Nothomb, toi ? va falloir que je me rencarde alors.
      Et comme tu le subodores et comme on peut parier sans risque: spectacle subventionné !

      Supprimer
  9. Question: Les acteurs de cette chienlit, peuvent-ils violer des spectatrices.
    Sinon, où est l' intérêt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Non, ils ne peuvent pas. Nos lois ne le permettent pas. On joue à armes inégales avec ces gens là

      Supprimer
  10. Ah, je me suis trompé, ce qu'on veut distribuer aux djeunns c'est pas 4 fois le salaire moyen du Mali (55E/mois), mais HUIT fois.
    Avec ça, toute l'Afrique va vouloir migrer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: hé, ho, patrie des droits de l homme, chez nous, l'accueil c'est oui !

      Supprimer
  11. on ne sait plus quoi dire à la fin ! tout devient tellement cinglé qu'on se demande quand et où toutes ces conneries finiront , les bobos parisiens iront jusqu'au bout de leur connerie et crois moi, ils sont pas près d'atteindre le fond !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: et attends, t as pas tout vu: y a une association (validée par la direction de science-po ) qui organise... un Hijab day !

      Supprimer
    2. Tiens, regarde : https://pbs.twimg.com/media/Cga2gd_W8AE_pdc.jpg

      Supprimer
    3. Un hidjab day ! ca parait intéressant... Je vais me renseigner pour y aller. Je pense qu'après cette expérience qui sera très certainement très mouvementée, je serai hors circulation à la Santé ou ailleurs. Mais je suis persuadé que le jeu en vaut la chandelle. Aime bien les expériences ultimes où le participant s'évertue à enfreindre les règlements du jeu...Après, en sortant de taule, j'organiserai des "Dr GUILLOTIN days" pour les amateurs de sensations très fortes. Expérience ultime s'il en est. Avec 11 000 vierges à l'arrivée de la tête dans le panier. Le tout payant bien évidemment...

      Supprimer
  12. En fait d'expérience ultime, que diriez-vous d'essayer la vie d'un dhimmi, ou d'un arménien en 1915?
    L'avantage est qu'il n'y a même pas besoin de prendre un ticket, on déjà est prélevés à la source. Et pas besoin de se déplacer, le "spectacle" viendra à nous tout seul. Il suffit d'attendre en continuant sur cette voie.
    Quand j'étais collégien on nous en faisait des tonnes sur l'holocauste (on ne disait pas encore la shoah) en nous disant qu'il fallait se souvenir pour éviter que ça recommence. Mais on nous a toujours fait croire que nous serions dans le camp des coupables à cause de notre racisme indécrotable. Personne n'envisageait l'inverse. Pourtant, tout se met en place pour cela.

    Alfred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alfred: où l on voit qu'avec les " progressistes ", l'inversion des valeurs est un mode de fonctionnement

      Supprimer
  13. et par d'autres que vous, bien sûr, qui vous exprimez nommément...

    RépondreSupprimer
  14. Il y a aussi un concept qui pourrait être super trendy:
    On organise un concert dans une salle parisienne avec un groupe lambda style: "Y gueule of quelque chose" et en plein milieu on envoie des terroristes tirer dans la foule et les forces de l'ordre mettent deux plombes à intervenir... Çà, çà ferai un carton, c'est le cas de le dire...
    Ah on me dit dans l’oreillette que ce concept a déjà été utilisé, mais les spectateurs n'étaient pas au courant... Ah ces bobos parisiens toujours à la pointe de la mode.
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: Rhoooo ! T'es vraiment pas Charlie, toi

      Supprimer
  15. Vivre dans l'angoisse en toute sécurité ,bientôt 15 jours dans un goulag, pour Alcatraz ça marche pas mal , vivre une journée avec une ceinture d'explosif pour avoir le grand frisson ,il y a tellement de possibilité pour egayer les soirées des bobos que la liste est interminable.
    Hors sujet mais qui m'a égayer ce matin ;en Autriche ,2000 migrants font la grève de la faim pour avoir 2000 euros par mois en argent de poche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les migrants en Autriche faisant la gréve de la faim c'était en septembre 2015 http://www.medias-presse.info/nouvelle-revendication-des-refugies-en-autriche-2-000-euros-par-mois/39311
      Depuis il ont du beaucoup maigrir...GfB

      Supprimer
    2. @Claude Henri et GfB: ils font la grève pour avoir 2000 euros, mais ils auraient bien tort de ne pas demander, on donne !

      Supprimer
    3. Erratum ce n'est pas 2000 migrants mais 20 , mon doigt à fourcher

      Supprimer
  16. Et si je participe, j'aurai-t-y droit aux allocs d'intermittent du spectacle?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha non , c'est que pour les vrais

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique