samedi 31 mars 2012

Réélection de Sarko ? Il y a des signes qui ne trompent pas !


Il y a deux mois environ, on nous promettait la défaite de Sarkozy. Toute la Socialie le proclamait à qui voulait entendre: Il ne repassera pas, Sarkopipo, bilan nul et catastrophique. La gauchosphère l'assurait: Sarko, t'es foutu. Chacun y allait de sa belle plume; des plumes trempées dans l'acide d'un antisarkozysme primaire pavlovien.

Les degauches ont mis du cœur à l'ouvrage, bien aidés en cela par les médias, pour orchestrer une entreprise systématique de démolition ( et de désinformation ) à l'encontre de Sarkozy. Les réseaux sociaux s'y sont mis; c'est vrai, à gauche, ils ont toujours eu une longueur d'avance à ce niveau là. Les degauches saturaient twitter, les hashtags fleurissaient; du plus rigolo au plus débile: #sarkopipo, #sarkotesfoutu, #sarkovoyou, #sarkothon, #sarkocon etc...

C'était même gravé dans le marbre des analyses sondagières à ingurgiter de force sur tous les écrans: Au premier tour, Sarko largement battu. On a vu du 35% Hollande vs 23% pour Sarkozy. Au deuxième tour, la calotte, on a lu du 60/40. L'avoinée assurée, Sarko, t'es foutu le peuple (de gauche) aura ta peau...

A en croire tout cela, l'homme politique était mort !

Et puis, petit à petit... Les choses ont changé. Sarkozy est entré en campagne et il l'avait promis, ça dépoterait. Promesse tenue, ça dépote et ça décoiffe. La droite que l'on disait divisée est rassemblée, seul Villepin a préféré s'évaporer plutôt que de mettre un mouchoir sur sa haine pour Sarko. Les discours se succèdent, le ton change. Délivré de son habit de Président, Sarko se révèle un redoutable candidat. Il parle et défend un bilan qui est bien loin d'être aussi indéfendable que se plait à le croire la gauche.

Il y eut un frémissement, puis un changement de tendance, les sondages ne dégueulaient plus les mêmes salades. Les courbes se sont croisées. Sarko en tête au premier tour... Bayrou à la ramasse, La Meluche dans le vent, Hollande et La Marine pris dans le pot au noir d'une campagne démarrée bien trop tôt. Les réseaux sociaux sont pris d'assaut par les Sarkozystes. Je me sens nettement moins seul sur twitter. Les degauches ont perdu le monopole d'occupation du net. On se le partage, on se le dispute. On l'occupe chacun à sa manière.

Il se dit aujourd'hui que Sarko pourrait l'emporter même au second tour. J'ai même lu des degauches parler d'une cohabitation future. Sarko était battu, aujourd'hui des degauches le voient gagner et une cohabitation se mettre en place après les législatives, c'est nouveau ça, un autre signe

Je le reconnais, j'ai parfois eu des doutes; aujourd'hui, je n'en ai quasiment plus. Sarkozy gagnera le 6 mai prochain. Il y a des signes qui ne trompent pas: l'évolution du discours des degauches est un de ces signes.

Folie passagère 1105.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

18 commentaires:

  1. Ton article est excellent . Je suis sur Twitter depuis février 2011 et j'y ai lu les pires horreurs sur Sarkozy à en être écoeurée . Twitter ne leur appartient pas et nous le leur avons montré. Mais les insultes que nous recevons sont graves et personnellement cela me blesse .
    En tout cas , bravo pour tes billets . Continue

    @Pinsondesarbres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pinsondesarbres: merci à toi ! moi aussi j en ai pris plein la figure mais bon, on est blindé. Ce qui me choque le plus c'est de voir comment des gens à priori intelligents arrivent a balancer de si petites choses.
      Bonne soirée a toi

      Supprimer
    2. @pinsondesarbres : L'insulte étant un des modes de communication politique classique, quoi que puissent en dire les coui...s molles actuelles qui font dans le politiquement correct et le propre sur soi, je n'entrevois que deux solutions dans votre cas. Soit vous arrivez à vous endurcir, soit il vous faut laisser tomber le militantisme.
      Le jeu politique est un jeu de voyous qui ne respectent aucune règle. Bien sûr, il faut sauver les apparences, il faut que la façade reste propre, mais l'arrière cour ressemble plus à celle d'un clandé de quartier borgne qu'à la cour proprette d'un immeuble de la rue de la Pompe.
      Et dites-vous bien que vous avez de la chance, les communistes ne représentent plus rien ou presque aujourd'hui. A leur grande époque les campagnes étaient musclées. Au propre comme au figuré. Les petits jeux actuels sur les réseaux sociaux me semblent bien puérils et gentillets à côté de ce que j'ai pu connaître en mon jeune temps. Bien que j'en sois revenu, je regrette cette époque. Il n'y avait pas de faux semblants, deux visions du monde s'opposaient, inconciliables. On ne cherchait pas à entretenir des illusions dangereuses comme aujourd'hui.

      Supprimer
    3. @koltchak: tu as en partie raison. Il n'empêche que ce que l on peut lire sur twitter , sur certains blogs ou sur FB est parfois confondant de bêtise. Ce qui peut se comprendre. Là où je comprends moins c'est lorsque ces insultes, bêtises proviennent de gens qui font , même petitement, autorité ds le "monde de gauche ": des journalistes , des blogueurs "influents ", des éditocrates, voir parfois des caciques du PS. Il faut le lire pour le croire et effectivement se blinder.

      Supprimer
    4. Cela n'a rien d'étonnant en vérité. La politique ayant plus à voir avec la passion qu'avec la raison, il est normal de trouver des "sages" perdre tout sens de la mesure, emportés qu'ils sont par l'hybris. Il fut même un temps, pas si lointain que ça, où les insultes et parfois les coups fusaient dans l'hémicycle, le saint des saints de la république.

      Tout cela pour dire qu'il ne faut pas s'étonner. Ce ne sont que des hommes et des femmes qui n'ont rien de plus que le vulgum pecus. La république n'a jamais ajouté la moindre once de dignité, de respect, de sagesse à ceux qui ont fait profession de la servir. Pour ma part, j'ai même toujours pensé qu'elle était plutôt un excellent révélateur de cuistres et de rustres. J'en veux pour preuve qu'elle a pu susciter des Marchais et Mélenchon et que ces derniers se sont trouvés des suiveurs voire même des laudateurs.

      Supprimer
  2. A mon avis, tu as du acheter une boule de cristal à Lourdes ou alors plus surement, t'as trop fumé de foin acheté chez tes copains des cités! C'est bon de rêver!:):)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nigloo: meme pas, je nai pas de boules de cristal, je ne fume plsu d'herbe qui f rire, je me contente de lire , d'écouter et d observer. Le discours des degauches est depuis 3 semaines environ nettement moins affirmatif quant aux possibilités de leur mou champion de gagner.

      Supprimer
    2. j'observe aussi: ton copain à Besançon, 4000 personnes, 8000 en 2007, y'a des signes qui ne trompent pas!:)

      Supprimer
  3. Il est vrai, mon cher Corto, que je ne fréquente aucun des lieux que vous citez, à part un seul que j'ai repéré dans votre blog-roll il y a assez longtemps déjà, et où je me permets de mettre mon grain de sel.
    C'est très étrange de constater que cette personne très impliquée dans la campagne de François Hollande n'écrit des billets que pour dénigrer Sarkozy, et quand il lâche Sarkozy c'est pour s'en prendre à ses ministres.
    Et rien sur Hollande !
    Aujourd'hui il en est à invoquer "la peur de gagner" pour expliquer qu'ils vont peut-être perdre, ou à compter sur les erreurs de stratégie de Sarkozy pour espérer tirer leur épingle du jeu.
    Et toujours rien sur Hollande !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: j ai lu son billet à l'autre Pigenel. Effectivement, ce type de gens étaient sûrs d'eux il y a encore peu, et les voila parler de " peur de gagner " ou de cohabitation ( ce qui sous-entend de facto la victoire de Sarko ). Venant d un gars qui est partie prenante de la campagne de Hollande ça ne manque pas de sel.

      Rien sur Hollande ? ben il va pas se tirer une balle ds le pied non plus !

      Supprimer
  4. Cela se rapproche et devient donc réel, la perspective de prendre cinq ans avec Hollande et son programme inspiré de Terra Nova rend Sarkozy moins pénible à vivre. De plus, le PS ne devrait pas survivre à un nouvel échec, j'adorerai.
    Jard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je constate que malgré la pub faite par l'éxilé fiscal le plus connu de notre beau pays et en plus soutien de votre ami, certaines vues ont encore besoin de correction!

      Supprimer
    2. @jard: Bienvenue ici et entièrement d'accord avc toi. A la différence que je ne suis pas sur du tout que si élu, Hollande tienne 5 ans

      Supprimer
  5. quand même surpris par la relative faiblesse de la fille à papa de Saint Cloud dans les sondages ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @parisien libéral: moi pas vraiment surpris. Ses propositions economiques et en particulier la sortie de l'euro n ont convaincu personne. Elle n est tt simplement pas crédible, seul son discours anti immigration la maintient à flot. je la verrai meme atterir avec tout juste 10%

      Supprimer
    2. "La fille à papa de Saint-Cloud"

      A part les communistes, et encore il y a des exceptions, et les rigolos de l'extrême gauche, vous connaissez beaucoup de politiciens qui ne soient pas des fils et filles à papa ?

      Pourquoi se montrer méprisant envers le seul candidat qui se soucie véritablement de la patrie et de son peuple ? Programme économique mis à part (de toute manière quel parti propose un programme économique viable ?), tous s'alignent sur le politiquement correct, la bien pensance, la logorrhée des lobbies immigrationnistes du métissage.

      Quant aux libéraux, je me souviens qu'en 2007 lorsqu'AL avait fait allégeance à Bayrou il y avait eu plus que du mou dans la corde à noeuds, ce qui avait provoqué une scission d'où naquit le PLD. PLD aujourd'hui suce la roue du petit gars Bayrou, lui aussi. C'est fou ce qu'on peut se marrer avec les libéraux. Comment prendre ces gens au sérieux ? Et encore les partis officiels font sérieux, il faut lire ce qui se dit sur les fora libéraux.

      Supprimer
    3. @koltchack: Je n ai aucune "méprisance " vis à vis de La marine. Mais je n aime pas sa façon qu elle a de se soucier "véritablement de la patrie et de son peuple". quant a son programme économique... soupirs et incompétence. Même Hollande tient mieux la route qu elle.

      Supprimer
    4. Je ne tiens pas Marine et le FN en particulière estime, ce ne sont que des républicains, cependant il ne faut pas se voiler la face, sans mauvais jeu de mots. Il faut garder à l'esprit que les musulmans ne sont pas intégrables et encore moins assimilables. Tout bon musulman, selon le canon qui a cours de l'autre côté de la Méditerranée, à le devoir de se soumettre, c'est le sens de l'islam, à des obligations telles que la prière cinq fois par jour, la polygamie, éviter tout contact avec les impies, etc. Toutes choses qui les empêchent de partager notre mode de vie. Les élites ont pu croire, un temps, qu'ils changeraient, mais ce n'était qu'un rêve. L’islam à la française dont on nous rebat les oreilles est au mieux une vaste blague. Pratiquement, c'est une trahison perpétrée par tous ceux qui se sont repassé le pouvoir depuis 1975. L'islam a contrario du judaïsme et du christianisme ne cherche pas à conjurer la violence et la haine, bien au contraire, il les entretient et les exalte. En offrant la citoyenneté aux musulmans on a fait au mieux de ces gens des individus écartelés entre deux loyautés.

      Pour l'heure, il n'y a que Marine et ses partisans qui soient conscients de ces problèmes et osent les aborder sans circonvolutions. On nous promène avec le petit Merah qui aurait été un des rares à s'être entraîné en Afghanistan, en affirmant qu'ils ne seraient qu'une centaine en Europe, dont une bonne moitié en France. Comment expliquer alors qu'un salafiste, sénégalais, a été récemment arrêté alors qu'il s'apprêtait à emmener 30 "jeunots" niçois là-bas ?

      Se soucier de la patrie et de son peuple cela consiste non seulement à défendre son sol mais également ce qui fait sens, notre sang, notre race. J'utilise ce terme au sens du XVIIIème siècle, à savoir nos lignages. Quel sens aurait la France si elle n'était plus majoritairement peuplée de français ? Et je ne parle pas de détenteurs de papiers d'identité distribués à n'importe qui pourvu qu'il soit né sur notre sol ?

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP