jeudi 16 juin 2016

CGT vs Police: Une question de dehors et de dedans

Douce France...




(cliquez sur " regardez-là maintenant si  besoin )

" Dans les manifestations, c’est la CGT, en dehors des manifestations, ce sont des casseurs. Essayer de détourner le débat sur la CGT, alors que le problème ce sont les casseurs, c’est un nouveau procès d’intention contre la CGT. Il n'y a aucune relation entre les manifestants et les casseurs." Des militants photographiés avec des pavés ? " Chacun essaie de se défendre parce que c'est assez violent ce genre de contacts. "

Philippe Martinez, commandant en chef de la CGT

" Nous n'avons pas à faire à des enfants de chœur, nous avons à faire à des voyous, des extrémistes déterminés qui veulent en découdre avec la police de manière bien plus violente. Certains sont prêts à aller très loin, y compris, je pense, à tuer un policier. Les condamnations de ceux qui sont interpellés sont très légères et cela aussi heurte les policiers stigmatisés, insultés. On ne peut pas nous laisser attendre une heure, face à des casseurs qui détruisent des vitrines, saccagent des panneaux publicitaires et se servent des tubes néons à l'intérieur pour taper sur les policiers. L'Etat doit prendre ses responsabilités. Il faut que la République nous protège, que les consignes soient claires. "



Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance Police Nationale

Tout est question de point de vue, donc, une question de " dedans et de dehors ".
___________________

Compte tenu d'un agenda fort chargé en cette fin de semaine: Prochain billet, lundi. Le taulier prie ses aimables lecteurs de bien vouloir l'excuser pour cette interruption momentanée des programmes ( les commentaires seront néanmoins publiés )

Bon week-end à tous, même en Socialie !

Folie passagère 3207.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

19 commentaires:

  1. Vu que les casseurs sont cagoulés, rien ne dit qu'ils ne font partie de la manif et donc de la CGT...de plus ce "syndicat" a commis il y a peu de temps des tracts anti police...je dis ça, je dis rien...
    La CGT, se crispe sur des positions du passé, leur faiblesse les conduit à durcir de plus en plus leur contestation et toute cette violence en est la conséquence. Martinez est un type parfaitement irresponsable et ce qu'il dit le rend pleinement responsable de cette escalade de la violence...
    Je comprends que la police se sente démoralisée, attaquée par le bas, des missions énormes mais dans l'impuissance et pas soutenue par le pouvoir...Où vont-ils aller chercher la motivation ? La chienlit s'installe et ils n'ont pas l'ordre clair et net d'y mettre fin...

    RépondreSupprimer
  2. Alfred de Musset disait déjà, mon cher Corto, "Il faut qu'une porte soir ouverte ou fermée"! Je n'ai pas pu ouvrir votre vidéo, c'est qu'elle est donc fermée. Qu'aurais-je appris de plus que je ne sais déjà si elle avait été ouverte ? Que nous sommes en état d'urgence, mais que des manifestations de masse (quoiqu'en dise la préfecture de police) continuent à être autorisées alors qu'elles se terminent de plus en plus violemment par des caillassages de policiers qui n'en peuvent plus. Que le pouvoir socialiste ne veut pas interdire ces manifs pour ne pas contrarier encore plus ce qu'il croit encore être son électorat. Qu'il choisit alors de laisser faire les casseurs en tablant que les violences finiront par retourner les électeurs contre la CGT, donc contre Mélenchon qui grimpe dangereusement dans les sondages.
    Les interpellations le pouvoir sait les faire quand il s'agit de La Manif pour Tous et même des supporters de foot, mais pas des manifs de la CGT, car ces casseurs le pouvoir ne les connaît pas et ne sait pas qui ils sont.
    Mais à part ça, nous sommes en guerre.

    RépondreSupprimer
  3. C'est violent dès le début, pas pu tenir.

    RépondreSupprimer
  4. Ce soir JT de la 2. On nous montre une video de Crétins Gravement Tarés attaquant des CRS et on précise bien qu'ils étaient armés de bâtons. Puis la journaliste va montrer la video à un responsable CGT et lui demande ce qu'il voit.
    La réponse est digne du camarade Staline (même Martinez ou B. Hamon n'auraient pas osé (Filoche, peut-être ?)).
    http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-jeudi-16-juin-2016_1491891.html
    A partir de 8mn.30

    Droopyx

    RépondreSupprimer
  5. Au Royaume-Uni, on vient d'assassiner une députée européiste. CGT ou pas, la violence contre les Européistes ne cessera d'augmenter. Allez-vous lutter contre le chômage et la pauvreté ou instaurer une dictature pour continuer la même politique?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Jard

      On parle de l acte d un déséquilibré,dont le frère affirme qu il n était pas violent.
      Cette femme était connue pour son action pro-migrants.
      Mais à qui va profiter le crime,alors que les partisans du Brexit semblent l emporter.
      Obama était déjà venu apporter son soutien aux pro-U.E.
      Le député Nigel Farage,qui,lui,milite contre l U.E.,a déjà subi deux tentatives d assassinat semble t il,selon les rapports d expertise sur les "accidents".

      Encore une affaire glauque.

      Supprimer
  6. Quelqu'un saurait-il où est Sarkozy ce week-end ? C'est pour avoir une idée de où pourrait se trouver "le taulier" !

    RépondreSupprimer
  7. Corto
    J'ai connu (il y a longtemps !)des manifs encadrées par le service d'ordre de la CGT: c'était impressionnant,et personne ne s' avisait de broncher!
    Par ailleurs,les casseurs sont quand même détectables...
    Alors soit la CGT est débordée par sa base,et n'ose le reconnaitre...
    Soit des casseurs s' affublent de dossards de ce syndicat...

    Dans tous les cas,vu les moyens de surveillance actuels,et les dispositifs de renseignements accrus avec l'état d'urgence,il est inconcevable que la police ,ou l'équivalent des anciens RG
    n'ait pas ciblé ces casseurs.
    Il y a donc manifestement volonté du trio Valls Cazeneuve Hollande de laisser cette situation s' envenimer,qu'elles qu'en soient les conséquences...pour l'image du Pays,et pour les commercants (entre autres...)
    Je rêve d'un tribunal d'exception où ces sinistres politicards seraient traduits pour mépris du peuple et haute trahison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Gridou

      "du fait des moyens ...et dispositifs actuels...inconcevable de ne pas cibler les casseurs..."

      C est la même chose que le fait d être incapables de neutraliser des islamistes fichés et armés même avec de simples couteaux pour égorger,islamistes bien décidés à nous occire,
      dans un pays pourtant équipé d armes modernes sophistiquées et de forces d intervention armées jusqu'aux dents.
      On ne peut pas nous raconter que l on ne les connait pas,ceux-là.

      C est donc bien les partisans minoritaires d'une idéologie malfaisante dirigée contre nous qui sont à l oeuvre ici!
      Et protégés par ce " gouvernement".
      Y a t il beaucoup de voix à Droite qui s élèvent contre celà?

      Supprimer
    2. Geo:d'accord à 150 pour cent!
      De toutes façons, tout se trame bien au delà de nos politiciens...

      Supprimer
  8. J'étais dans le quartier Necker (boulevard des Invalides) le 14 juin. Aux premières loges. Au moment ou j'entrais dans l'immeuble oo j'avais à faire, j'ai été pris à partie par des militants CGT qui m'ont craché dessus et menacé avec leurs tiges de drapeaux (j'ai été éraflé au bras et au torse). La gardienne apeurée m'a vite fait rentrée , armée d'un extincteur, elle avait très peur qu'ils mettent le feu (la porte d'entrée de l'immeuble est en bois). Donc des cégétistes. Certains m'on dit que ce n'en étaient pas mais "des anars déguisés en cégétistes" (lol). Or ils avaient bien le profil du cégétiste moyen (plus très jeunes pour la plupart...)

    RépondreSupprimer
  9. J'aime bien Martinez qui déclare tranquillement
    qu'il est légitime de se défendre contre les
    Forces de l'Ordre en leur balançant des pavés
    dans la gueule!
    Bon week-end et amitiés.

    RépondreSupprimer
  10. Le principal syndicat de police Alliance a manifesté en marge des manifestations contre la loi El Khomri contre la "haine des flics" mais avec tout le lot habituel à peine voilé de réclamations en tout genre (manque de moyens, d'effectifs etc.), sans doute à juste titre.

    Le premier paradoxe est qu'un syndicat comme Alliance, que je qualifierais clairement de droite, manifeste contre le manque de moyens de la Police, et en même temps, la tendance politique que représente ce syndicat critique en général l’État et fait l'apologie du privé.

    Le deuxième paradoxe est qu'en fait, police et manifestants CGT réclament, au fond, la même chose : davantage de moyens de l' État...Et si une connivence venait à s'établir entre eux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Elie
      "Le deuxième paradoxe est qu'en fait, police et manifestants CGT réclament, au fond, la même chose : davantage de moyens de l' État...Et si une connivence venait à s'établir entre eux ?"

      L'un affaiblit le pays depuis bien trop longtemps (CGT)
      L'autre est affaibli par un état sans consistance plus apte à servir de paillasson qu'a autre chose!
      l'un empêche l'état d'avoir les moyens en le ruinant de façon directe et indirecte nuisant du même coup à ceux qui sont chargés de notre sécurité !
      un combat d' un syndicat de voyous prenant en otage la population et réduisant sa liberté contre un combat de gens travaillant pour que chacun puisse rester libre !

      entre les 2 un idéal qui ne doit pas être tout à fait le même au service des autres!

      Supprimer
    2. (suite) Encore cette semaine : ce policier qui a refusé de serrer la main de Hollande et de Valls, pour protester contre le "manque de moyens" : seulement 3 voitures dans son commissariat (en avait-il davantage du temps de Sarkozy ?)

      Supprimer
    3. en avait-il d'avantage du temps de Sarko.. et bien que ces grands donneurs de l'histoire depuis 2012 corrigent le coup.. En 4 ans tout de même il y avait de quoi faire avec une gouvernement en 2012 ayant tous les pouvoirs !!!
      arrêtons cette hypocrisie permanente ...

      Supprimer
  11. Images insoutenables d'une chienlit devenue insupportable,qui donne de la France une image désastreuse à l'étranger.
    Comme un raccourci de la déliquescence actuelle et de la faiblesse(volontaire?) de l'Etat:L'enfant de trois ans qui a assisté à l'assassinat de son père et de sa mère par un taré d'islamiste,a continué son calvaire en assistant ensuite à l'attaque de l'hôpital Necker où on l'avait transporté,par la vermine et la racaille gauchiste.
    Et tous ces amalgames,cette mauvaise foi....
    Qu'un islamiste commette un massacre dans une boîte gay et ce sont les manifestants opposés au mariage homosexuel qui en sont les vrais responsables!
    Qu'un autre taré,solitaire et dérangé celui là,mais que des medias,pour une fois trop heureux d'en faire la preuve par l'exemple,se dépêchent de présenter comme un neo-nazi,assassine une députée britannique pro-européenne,et ce seront tous les partisans du "Brexit"qui,par amalgame et glissements,seront stigmatisés par le parti du bien....

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  12. http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160617.OBS2861/municipales-en-italie-le-populisme-a-la-conquete-du-pouvoir.html
    Padovani, vaut le détour, pour échapper à son populisme rance , stalinien.
    L'avantage en ex-URSS c'est que l'on ne peut pas profaner les cadavres sous terre, il suffit tout simplement de marcher.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.