mardi 7 juin 2016

La dictature des minorités, version 2016.


Cette photo illustre bien ce que l'on pourrait appeler exemple type de la dictature des minorités. Un cégétiste peut, à lui tout seul, faire braire des milliers de voyageurs. Il est cégétiste, il a donc le droit de descendre sur les voies alors que cela est rigoureusement interdit aux usagers; usagers qui, qu'on le veuille ou non sont pourtant, quelque part, propriétaire des dites voies.

Enfin, bref, voilà à quoi on assiste depuis des jours: une minorité de gens empêchent une majorité d'autres gens de vivre normalement, d'aller travailler et de gagner leur vie. ces derniers n'auront pas de compensation. La partie de la majorité des gens qui n'est pas impactée par les grèves ne se cotisera pas pour aider ceux qui pâtissent du merdier ambiant. Les petits artisans, nul ne les aidera à compenser la perte d'heures de travail, les chantiers qui s'éternisent ni à calmer les banquiers qui chouinent. Rien ne compensera le fait que des milliers de petites gens auront à transférer en jours de congés les jours où ils n'auront pas pu aller travailler. Rien ne compensera la fatigue et le stress engendrés par des transports en trains et en métros bondés.


" Rien n'est épargné à la CGT et aux cheminots en grève (réunions secrètes, culpabilisation des grévistes, acharnement médiatique, etc.) " ose clamer le syndicat ! Pauvres bichons incompris et mal-aimés. Rien ne leur est épargné, t'as qu'à croire. Et à nous, à tous ceux qui souffrent et qui galèrent avec ce blocage, de quoi sont-il épargnés ? Pas de la souffrance, de la chaleur dans les transports en communs, des retards, des pertes de revenus ou d'activité, etc...


Quant aux minorités qui bloquent, rassurez-vous, ça cotise à tout va pour aider à l'effort de guerre et ça négocie le paiement de tout ou partie des jours de grève.

La collectivité, dans son ensemble, vous et moi et contribuables réunis, devra d'une manière ou d'une autre payer le prix fort parce qu'une minorité de grévistes ou de glandus, tantôt à la SNCF, tantôt chez les aiguilleurs du ciel ou ailleurs ( Nuit Debout) - aujourd'hui, ce sont les agriculteurs qui s'y mettent - aura décidé de faire prévaloir ses droits sur ceux de la grande majorité.

On aurait pu croire que les inondations et leurs conséquences auraient infléchi le jusqu’au-boutisme de ces monstres d'égoïsmes, solidarité nationale oblige, pensez-vous, " Ils ne sont pas responsables des inondations " ont-ils osé dire ! Et puis d'ailleurs, ils ne sont responsables de rien, ces grévistes qui empoisonnent nos existences; les méchants, ce ne sont pas eux, ce sont les patrons, le gouvernement, la droite, l'extrême-droite, l'Europe et qui bon leur semblera, mais aussi, disons-le, les millions de Français qui, finalement, se laissent faire, encore et encore.

Ceci dit, ces empêcheurs de vivre normalement auraient bien tort de se priver, ils ont un allié de poids: un gouvernement et un président qui, après avoir tout fait pour mettre les gens dans la rue, cèdent maintenant à tous les caprices et revendications obsédés qu'ils sont par un euro de football qu'il ne faut en aucun cas entacher, un euro qui doit absolument se tenir et une présidentielle en ligne de mire. Alors, il cède, il recule, il paie (avec vos sous), il baisse les bras et abandonne, encore, en rase campagne, toutes velléités de réforme. Les minorités sont en passe de gagner. Elles gagneront.

Quant à la majorité, celle qui ne demande qu'à bosser et à vivre paisible, elle n'a qu'à la fermer et assister affligée au naufrage d'un pays dans lequel le consensus n'existe plus.

Folie passagère 3198
Résultat de recherche d'images pour "grèves sncf"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

44 commentaires:

  1. Tiens Corto, balade toi dans l'espace public avec une batte de base-ball comme un cégétiste soi disant pour maintenir l'ordre ! ça va pas le faire.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureux pas de batte de baseball, américain non un manche de pioche,restons français.

      Supprimer
    2. @Homo Orcus: Bien sur que ça ne le fera pas ! je ne ferais pas 50 mètres

      Supprimer
  2. Cette minorité n'aura aucun mal à finir sa fin mois contrairement à la majorité de travailleurs , artisans , libéral qui vont souffrir du manque à gagner .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: ils se foutent éperdument de ceux qui en plus de ne pas etre syndicalistes ne finiront pas le mois si ce n'est en serrant les dents et la ceinture

      Supprimer
  3. On a vu dans la région de Marseille les dégâts causés par la CGT,le port qui végète,le chantier naval de La Ciotat infoutu d'évoluer et la ville sinistrée quant à la gare St Charles on y a vu des arrêts de travail pour les motifs les plus futiles ! Merci encore nos vaillants cegetistes sans qui la vie serait si triste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jipé: n oublions pas Sud et FO, ils ne valent pas plus cher et particulièrement FO quand il s agit de Marseille

      Supprimer
  4. Corto:plus un! Mais que n'entend t on pas des voix de "grands élus " se joindre à la tienne?
    On ne peut plus crier sa colère qu'au travers de ton blog?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: ah mais certains grands élus donnent de la voix. Pécresse et 70 élus d Ile de France ont écrit une tribune incendiaire ds je ne sais plus quel carad, Sarkozy chaque jour, , comme tous les autres candidats a la primaire de la droite, encore faudrait-il que les médias relaient...

      Supprimer
  5. Bonsoir Corto,

    Je n'attends qu'une seule chose, c'est que la SNCF disparaisse du paysage. Des que j'aurai la possibilité de prendre une autre compagnie, bye, bye, la société nationale des courageux fainéants (c'est quand même dans la grève que l'employé de cette entreprise donne toute sa dimension). Ceci dit, on a encore parfois quelques belles surprises. Hier, devant prendre un train de banlieue, j'avais composté mon billet et j'attendais mon train. J'apprends que des c... du syndicat le plus merdique de ce pays avaient envahiles voies à Montparnasse et qu'il n'y avait plus de train. Et bien, l'employé au guichet n'a fait aucune difficulté à me rembourser mes 2,20 euros. Je me dois de le souligner.
    Sur les délires avancés par tous les abrutis de ce syndicat, je t'engage à lire un article paru sur Contrepoints consacré à la SNCF intitulé "SNCF: record européen de l'inefficacité". Tu peux également aller voir sur le site de JP Chevallier les papiers qu'il a consacré à ce tonneau des Danaides institutionnel. Il n'y a plus rien à en tirer, il n'y a que de l'argent à perdre. Cette entreprise est rentrée, vu l'absence de gestion qui la caractérise, dans une spirale mortelle dont elle ne pourra jamais sortir tant elle est gangrénée. Je crois qu'ils sont nombreux à le pressentir ou à le savoir dans les syndicats d'où la violence des réactions. Après, ils savent qu'il n'y a plus rien.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SNCF, Sur Neuf Cinq Fainéants.

      Supprimer
    2. @H pas de spirale mortelle pour la SNCF tant qu elle aura l Etat derrière elle, Etat, donc le contribuable, qui remettra au pot aussi longtemps que nécessaire. Et tu verras que même la concurrence etrangère n y fera rien. Et contrairement à ce que tu avances, les syndicats le savent bien, alors ils continuent et ils continueront.

      Supprimer
  6. Il faut lire l'histoire de la cgt pendant la guerre d'Indochine pour savoir qu'ils sont anti-français.Des saboteurs.
    Marie-France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marie France: je la connais bien cette histoire. Qui se souvient que la CGT, aux ordres du parti communiste français, et donc de l " internationale communiste " avait ordre de tout faire pour gêner l appro des militaires déployés là bas. Elle sévissait particulièrement à Marseille

      Supprimer
  7. Après avoir eu la peau de la SNCM, la CGT s'attaque aux deux autres compagnies qui desservent la Corse. Heureusement que les Corsica ferries (compagnie italienne pavillon italien et équipage italien) sont là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: et Corsica Ferries cartonne, elle !

      Supprimer
  8. Combien est-ce que ça va nous coûter, cette lâcheté du gouvernement?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: combien , je n en sais rien ( la sncf annoncer perdre +/- 15 millions chaque jour et l on parle de 7 milliards de cadeaux depuis janvier ) ce que je sais c'est que les cadeaux d aujourd'hui font les dettes de demain . Après eux le déluge ?

      Supprimer
  9. Dans un réent sondage du Point, mon cher Corto, à la question :"Abuse-t-on du droit de grève en France ?"
    92,4% (31598 votants) répondent OUI
    7,6% (2604 votants) répondent NON

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un questionnaire en ligne des lecteurs, sans constitution préalable d'échantillon représentatif, et limité aux lecteurs d'un hebdo ce qui constitue déjà un biais, n'est pas un sondage.

      Supprimer
    2. @marianne: 7,6 disent non; doit on y voir une corrélation avec les 8% de grévistes a la sncf aujourd'hui ?

      Supprimer
    3. Désolé Elie,
      C'est un sondage représentatif du lectorat du site du Point.
      On peut ensuite en déduire ce qu'on veut au niveau national.
      Droopyx

      Supprimer
  10. La CGT a tout de même réussi un exploit : celui de se rendre de plus en plus impopulaire auprès des Français, alors que la majorité d'entre eux sont hostiles à cette loi El Khomri, qu'elle était censée combattre.
    Ce sont vraiment des nuls.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ele Arié: si ils n étaient que nuls , ça pourrait encore passer mais ils sont en plus nuisibles et dangereux

      Supprimer
  11. Ils sont pathétiques ces gens du gouvernement,à implorer ainsi le cégétiste en chef stalinoïde de savoir terminer une grève.

    Hollande:S'il te plaît camarade Joseph Martinez,il faut savoir terminer une grève,c'est ton père spirituel Maurice Thorez qui le disait jadis;sois sympa,rends-moi mon EURO de Foot,j'en ai bien besoin en ce moment...
    -T'as raison,mon con,je terminerai la grève et je te rendrai ton ballon seulement quand mon petit chantage aura réussi,quand tu auras retiré ta loi et lorsque tous ceux que je fais chier depuis un bon moment viendront me le demander en rampant.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vendemiaire: c'est à peu près ça ! :)

      Supprimer
  12. Tranche de vie en Socialie occupée ...

    Hier matin, bouchons comme d'hab, mais un peu plus fournit .. Au détour d'un rond point, des drapeau rouge sang qui flottent au vent, au milieu de chaque voie de circulation un gland avec un chasuble, soit rouge sang, soit jaune fluo, floqué des trois lettre de mes couilles, CGT. Les glands en question ralentissent le flux des voitures pour distribuer des tracts, format A4. Ma mine, pas tibulaire, mais presque, a vite fait comprendre au gland en question qu'il valait mieux que ma vitre reste fermée et que c’était pas la peine d’insister ... Je vis quand meme sous le chasuble, un petit logo ERDF. Mais c'est bien sur, à quelques mètres de ce rond point, se trouve le siège régional d'ERDF-ENEDIS ... Journée d'action qu'ils appellent, les glandus en chasuble ne venaient pas de loin ... Plus tard dans la journée, au bureau, situé a quelques encablures du fameux rond point, à 13h30, Paf l’écran du PC s’éteint, la lumière s’éteint, les machines s'arrêtent, ... Plouf coupure d'électricité, un rapide coup d’œil à la fenêtre me fait constater que les bâtiments alentours subissent la chose. Je descends vite fait au pied de mon bâtiment, pour voir si des agents ne serait pas en train d'intervenir sur le poste de distribution. Personne. L'echo des alarmes au loin me fait comprendre que quelques quartiers environnants sont eux aussi touchsé. Petit appel a ERDF, description de la coupure et nommage des transfos touchés ou suspectés de l’être ... L'opératrice, gentille comme tout, me réponds que apparemment y'a un problème mais que d’après son système d'information ça reviendra à 15H... A ma demande de savoir si c’était du a une action syndicale ou autre elle a laissé échappé un léger gloussement, et m'a répond qu'elle ne savait pas ... a 14h30, soit pile poil une heure après le coupure, la fée électricité est reviendu, avec 30 minutes d'avance sur l'horaire prévu. Miracle ...

    Cet après midi j'apprends que les négociations à la SNCF sont sur le points de bien se finir ...

    Ce soir 20h15, je me prends un mail m'informant que mon TGV de jeudi soir ne roulerait pas, mais que c'est pas trop grave car l'a SNCF m'invite a décaler ou annuler mon voyage ... Ok et comment je fait pour les nuités d’hôtels et les autres trucs à destination réservées et payées des mois à l'avance , tout comme ce putain de billet de train d'ailleurs hein comment je fait ? Je m'assoie dessus ? heureux de pouvoir gratuitement bénéficier d'un remboursement a titre gracieux par ce que des putains de rouges de merde ont empêcher mon train de rouler ? Si je prends le train, c'est que j'ai des putains de choses a faire une fois a destination ... Je prends pas le train pour assurer du CA à la SNCF ...

    Putain 8% ...

    --
    Pwet, la coupe est pleine ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vilain ronchon !

      Tous les médias te le diront, le français est contre la loi el'Konnerie et soutient la mobilisation syndicale, même si sur le 2ème point un chouia d'irritation peut commencer à apparaitre.

      Les râleurs ne sont rien que des réacs. qui ne comprennent pas la solidarité des travailleurs. Peut-être parce qu'ils sont traumatisés par des inondations totalement imprévisibles à cause des 2 capteurs sur Paris qui étaient faux et de ceux qu'on avait oublié de mettre sur les affluents.

      Heureusement le gvt. est resté très ferme dans les négociations et tout va bien se passer pour l'Euro. même si cela va engendrer quelques très menues dépenses un peu plus tard.

      Droopyx

      Supprimer
    2. Oué Ronchon, je l'ai dit, mine pas tibulaire, mais presque.

      Hourra. Moyennant une visite en personne aux guichets de la gare et ce de bon matin, j'ai réussi a prendre un billet sur le train d'avant qui lui roulera ... Enfin, normalement, sauf vagissements syndicaux sur les voies ou autre pudique accident de personne ( je vous ai parlé du problème technique a la composition du train ? )

      Vivement la privatisation, l'ouverture a la concurrence, hyperloop , les voitures autonomes ...

      --
      Pwet

      Supprimer
    3. @Pwet: Sauf vagissements syndicaux... c'est justement la le problème on ne sait jamais quand ils mettent bas ces glandus

      Supprimer
    4. Géo

      @Corto

      Et,en outre,beaucoup de leurs militantes sont moches!

      Supprimer
    5. Géo

      militantes CGT,bien évidemment.
      Moches...et acariâtres.

      Supprimer
  13. Ce qu'il y a d'effrayant c'est que, au nom du droit de grève, sont commises des tas d'infractions qu'exclut le droit de grève sans jamais être poursuivies.

    Le droit de grève c'est un droit constitutionnel encadré par la Loi consistant à arrêter de travailler de façon collective et concertée en vue de satisfaire des revendications professionnelles. Plus des modalités spécifiques à certains secteurs (préavis, service minimum etc...).

    Tout le reste, blocages, barrages, déshabillages, séquestrations, dévastations, descentes sur les voies, grèves de solidarité avec d'autres professions... ne relève pas du droit de grève au nom de la "violence sociétale" mais du pénal.

    Gattaz a incité les chefs d'entreprises à porter plainte. Comme le fait fort justement remarquer Verhaeghe, ils ont autre chose à faire (sans compter les menaces URSSAF, Fisc, I.T...). Par contre pourquoi les C.I.C. et le Medef ne le font-ils pas ? Un patron qui prononce un lock-out s'en prendra un max, un syndicaliste, même pas employé dans l'entreprise qu'il bloque ne risque presque rien !

    J'attends la mise en examen de M. Martinez pour atteinte à la propriété privée, entrave à la circulation, entrave à la liberté du travail, incendie volontaire, dépôt illégal d'ordures sur la voie publique, pollution etc... la vidéo de son exploit existe et elle est de bonne qualité puisque les journalistes étaient là.

    Tant que les exactions commises dans le cadre "du droit de grève" ne seront pas systématiquement poursuivies et condamnées, et que le gvt. n'arrêtera pas de court-circuiter les directions des entreprises en accordant un max. on pourra toujours pleurer sur le manque de dialogue social en France !

    C'est devenu de plus en plus un jeu de rôle syndicats/politiques à fort impact médiatique à visées internes. Mais hélas, aussi en dehors de nos frontières. Tous les autres pays ont intérêt à montrer que chez nous c'est le b....l et qu'il vaut mieux investir chez eux.

    Le "dialogue" patron de Titan / Montebourg / Syndicats / Avocat des salariés a été un modèle !

    A force d'idéologie et de fiscalité, nous réussissons à écarter l'investisseur français et en particulier le petit actionnaire pour favoriser les entreprises financières ou les fonds étrangers.

    Un fonds chinois veut porter sa participation dans Accord à 29% (blocage moins 1%). Heureusement L’Élysée suit le dossier. Si ça foire, on le rentrera comme "investissement" alors qu'il ne s'agit que d'un achat.

    A quand des investissements productifs dans un pays qui les sanctionne au niveau interne (fiscalité, contraintes, réglementations...) ou les décourage au niveau externe (réglementations, bordels sociaux généralisés...) et vient même d'imaginer la transparence et surtout la publicité des comptes dans les filiales ! (pas un seul de ces crétins démagogiques a-t'il jamais lu un article sur "l'intelligence économique"). Y-a-t'il à la CGT, à Sud ou au Gvt. un seul permanent qui suit la presse internationale ?

    Mon choix est fait. Aux prochaines élections je vote G. Marchais. Au moins son programme est clair : 'taisez vous Elkabbach" et "Liliane, fais les valises".
    Zut, il est parti au paradis des travailleurs.

    Bon tant pis, je vais voter Mélenchon. Zut il a glorifié Chavez et il y a pénurie de préservatifs, PQ, et bière au Vénézuéla. A moins que... ou .... et... bof...

    Bref, une offre syndicale peu représentative et très vindicative et une offre politique très vindicative (surtout dans les même camps entre eux) et peu représentative, les 2 étant très expressives...

    Merde ! Et que l'on applique un peu la Loi avant de discuter du sexe des anges, de la rémunération des patrons, ou de l'interdiction du commerce de l'ivoire (même des sculptures renaissance !) ou du Roundup, du maïs dit OGM. ou de l'interdiction des voitures pas bobos dans Paris.

    Droopyx


    e




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon cher Droopyx,

      dites vous que "l'amnistie sociale" proposée immédiatement après que les séants de gauche se furent posé sur les banc de l'assemblé n'a pas été oubliéé, elle a même envoyé un signal fort ... ( tiens je linke l'Immonde pour le coup ... Le Figaro jugeant mon adblock indésirable http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/04/24/quelles-sont-les-limites-de-l-amnistie-sociale-proposee-par-le-front-de-gauche_3165723_823448.html)

      Puis ce qu'on par le de signal fort, le bordel ambiant n'est pas tant destiné Toutvabien-Savamieux 1er, mais a son successeur ...

      --
      Pwet

      Supprimer
    2. @Droopyx: mettre Martinez en examen ? mais il ne demandent que ça ! Il ne prendra rien, ou si peu, quelques mois avec sursis au maximum , et encore et deviendra un héros ! Ces connards de la CGt, de Sud ou de FO n'ont pas l avantage du nombre mais celui de la détermination et ça, vois-tu, c'est imparable. Enfin jusqu'ici et pour encore longtemps

      Supprimer
  14. H.S.

    M.... comme disait Cambronne (ce héros qui fit de la défaite de Waterloo une victoire), Ségolène Royal ne peut être candidate au secrétariat général de l'ONU !

    C'est trop d'injustitude ces règlements idiots !
    Il est temps que la France quitte le conseil de Sécurité pour qu'elle puisse postuler avec 99,99999999 % d'être élue.

    Droopyx

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les réactions hostiles commencent quand même à se généraliser ; le gouvernement cède car il croit encore que la CGT est exclusivement composée d'électeurs du second tour pour Hollande.

      Or, beaucoup de militants et de sympathisants CGT sont déjà politiquement du côté du FN mais ne peuvent le dire ouvertement. Mélenchon est en train d'essayer de récupérer cet électorat au 1er tour pour justement qu'il reste à gauche pour le second.

      Quant à l'importance exorbitante donnée à la CGT au regard de son poids réel, elle est à l'aune de celle donnée aux partis politiques qui ne rassemblent que quelques dizaines de milliers de militants ou à celle des journaux qui presque plus personne ne lit.

      La réalité est que les syndicats, les partis et les médias officiels ne représentent plus rien. Ce sont donc des réalités virtuelles que l'on essaie de nous imposer comme des vraies.

      La France ressemble de plus en plus à ces dictatures dirigées par des autocrates déments et qui organisent des événements de manière totalement artificielle et qui ne servent qu'à alimenter la propagande.

      Le système est en train de perdre pied. Le pouvoir n'est pas encore à prendre ; il sera bientôt à ramasser.

      Supprimer
    2. @Ribus: " La réalité est que les syndicats, les partis et les médias officiels ne représentent plus rien " Vrai ? Faux ? difficile à dire mais en tout cas , ce sont "eux " qui font la politique du pays...

      Supprimer
  15. Pour avoir assisté aux réunions syndicales pour voter le début ou la continuité d'une grève, vote à main levée, je peux vous assurer que ce système est tout sauf démocratique.
    Pour le reprise du travail, le vote se fait à bulletins secrets.
    J'ai posé la question , pourquoi l' appel ou la continuité des grèves ne se faisaient pas avec des bulletins.
    J'ai failli me faire lyncher par les délégués syndicaux et leurs camarades très à gauche comme certains adhérents du NPA.

    RépondreSupprimer
  16. Jean Noel Chopalin8 juin 2016 à 13:18:00

    La CGT, c'est comme la manif pour tous.... trois quatre excités qui bêlent dans la rue. On devrait passer tout ça au karcher.

    RépondreSupprimer
  17. Il est (presque) amusant de noter que, d'une certaine façon, la CGT applique à elle-même ce qu'elle dénonce pour les autres : la centrale (la branche) renvoie la décision aux fédérations (les entreprises).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Elie: En parfaite contradiction, donc, avec la suppression exigée de l'article 2 du projet de loi el Connerie

      Supprimer
  18. Pour une fois je ne partage pas votre opinion :
    pour moi, on devrait profiter de l'occasion pour tous les soutenir pour faire sauter Hollande (sans trop de casse) au lieu de pleurnicher pour quelques désagréments.
    Tout le pays qui se soulèverait contre ce président, ça aurait de la gueule !!!

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.