mercredi 24 août 2016

Communautarisme muzz et désastre à venir...

Afficher l'image d'origine

Ils commencent sérieusement à me les briser menu avec leur burkini-machin, leur djellaba-truc, leur niqab et autre hidjab. Plus on tente d'en limiter ou d'en interdire le port et plus on en voit apparaître. Dans certains quartiers on ne voit que ça. Et là où il y a encore 1 an, il n'y en avait pas, ils y sont maintenant. Tenez, même sur MES plages du Cotentin, j'en ai vu; inimaginable, 6 mois plutôt. Et cet après-midi, j'en ai vu un demi-troupeau dans ma bonne ville. Autrefois, des Françaises se battaient pour avoir le droit de ne pas porter de sous-tifs et aujourd'hui d'autres Françaises font de la provoc' pour pouvoir porter le voile ou s'ensacher de la tête aux pieds. Question d’identité, de liberté, de religion ?  Où c'est qu'on va ? Jusqu'où ira-t-on ?

Plus on tente d'en limiter ou d'en interdire le port et plus on en voit apparaître. A croire qu'ils ou elles le font exprès. Y en aurait-il moins si le port de ces étouffoirs venait à être autorisé ? Un gars à la radio, une bonne conscience de gauche dont j'ai oublié le nom, affirmait doctement qu'en les interdisant, nous, pays des Droits de l'Homme et de la liberté, on victimisait ces gens-là et que par voie de conséquence, nous serions coupables d'atteindre à leur liberté d'être ce qu'ils sont. Et hop ! Nous voilà devenus liberticides. Des baffes ! On est en France, on s'habille à la française. Cela parait si simple.

Oups, on me dit qu'ils sont 7 millions, à la louche, que fera-t-on lorsqu'il y en aura 1 puis 2 puis 3 millions puis... qui, Français ou pas, se bâcheront de la tête au pied ? On les verbalise ? On installe sur les trottoirs des radars à voiles, la contredanse qui arrive directement à la maison ? Mais ils s'en foutent des contredanses, ils ne les paieront pas. D'ailleurs, combien ont été verbalisé ? 22 qu'il a dit le sinistre Cazeneuve, cet été, sur NOS plages. Autant dire rien puisqu'aucune, aucun, n'ont été verbalisés à Cergy-le-Haut ou à Garges-les-Gonesses, encore moins à Barbès.

Autant que moi elles vous dérangent ces bâchées et ces salafistes en djellaba,  nous sommes d'accord, mais comment fait-on pour limiter cette aussi odieuse que ridicule mode vestimentaire, mode vestimentaire aussi revendicative qu'idéologique ? N'est-il point trop tard pour revenir dessus ? Peut-on encore circoncire ces coups de boute-feux contre notre identité et notre p'tain de sacro sainte laïcité ?

On a merdé, on a laissé faire. Nos politiciens ont merdé à ce sujet, ils ont laissé faire. Le ver est dans le fruit et si dans mon jardin et avec mes pommiers je sais comment l'éradiquer, ce ver, là, je ne sais pas et je suis certain que personne n'a la solution. C'est bien là le problème. Sommes-nous condamnés à voir nos rues, nos trottoirs, nos magasins, nos villes et nos quartiers envahis par tous ces emburquanibé(e)s ? Sommes-nous condamnés à voir ici ce qui nous insupporte à Londres, à Bruxelles, à Dubaï, à Téhéran, à Abou Dhabi... ou à Sarcelles  ?

Le communautarisme muzz gagne chaque semaine, tous les jours, du terrain et personne ne semble pouvoir enrayer le désastre à venir. Pourquoi ?

Folie passagère 3275.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

84 commentaires:

  1. Géo

    Bonsoir Corto

    "Comment faire?"

    Pourquoi ne pas taxer à la source comme articles de luxe tous ces voiles et gandourahs?
    Les entreprises vendant ces articles feraient l'objet d une super taxe exceptionnelle du style pétrolier,(ça tombe bien ils viennent de là-bas!) et les vêtements coûteraient une fortune,tels des articles de mode dernier cri,un peu comme des pierres précieuses,en fait.
    Les entreprises ou magasins les vendant seraient forcés à répercuter la taxe à la vente et aussi une taxe speciale rien que pour le fait de les proposer à la vente,ainsi les gens qui les achèteraient devraient donc consacrer une part importante de leur budget à cet effet.
    Ce serait un droit de port(pas de porc,hein?) que les fanatiques de ces accoutrements devraient payer,dont une partie des ressources irait aux éleveurs porcins en difficulté,par exemple?
    Une façon de participer à la solidarité nationale en échange de notre tolérance.
    Une tolérance qui serait accordée à ces voilées en échange d une dîme trés élevée.
    Naturellement,selon l état de l Économie du pays,cette super taxe pourrait être augmentée.
    Je pensais il y a peu à des règles de taxation des tissus au Moyen âge dont nous devrions nous inspirer(Taxation sur les poulaines selon leur longueur,par exemple...)

    Maintenant,si l on préfère les amendes,pourquoi s embêter à les récupérer sachant que les gens ne paieraient pas?
    Autant prélever à la source,sur allocs et salaires éventuels,leur montant,avant versement aux intéressés.
    Par exemple:300€ d amende pour le port du niqab et 600 en cas de récidive.
    Il faudrait juste adapter la législation à cet effet,
    mais cela implique que nous commencions à devenir réaliste.
    Aucun risque actuellement dans notre pays.
    (Je ne rigole pas.Voir déjà le bénéfice à faire au profit du pays.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Pas bête du tout,la référence de Grandpas à Mustapha Kemal,plus bas!

      Si l on veut résoudre le problème de populations plutôt ignares,
      ne convient il pas de voir les choses tel que le feraient les dirigeants d un ancien empire multiracial et pluriconfessionnel comme il en existait depuis longtemps?
      C est à dire sous l angle du contrôle des minorités en les intégrant dans l Empire,grâce notamment à un régime spécifique à elles qui inclurait l impôt,c est à dire une dîme spéciale et appliquée aussi aux lieux de culte de cette communauté.
      C est à dire que chaque mosquée devrait payer sa dîme à la collectivité sous peine d être rasée.
      Une contribution à l effort collectif pour marquer son allégeance à celle ci.
      Libre à ceux que cela dérangerait de partir.
      Que ferait d autre un Mustapha Kemal avec les moyens de notre époque?
      Il irait certainement jusqu à pucer les vêtements en cause pour lutter contre la fabrication artisanale qui naîtrait pour frauder ces taxes et contrôler strictement leur importation quand créés à l Etranger,
      ou bien taxer les familles concernées à la source par un prélèvement sur leurs revenus d où qu ils viennent.
      Ce qui impliquerait une utilisation des forces de police dans une conception plus autoritaire de l État.
      Ce mode de gouvernement serait en accord avec celui de régimes dont proviennent ces moeurs inhabituels chez nous.Les gens concernés devraient s y adapter ou partir.

      Mais notre cerveau d occidental " moderne" bloque sur cette conception des choses qui serait pourtant la plus réaliste.
      Rien à voir avec du " fascisme",ce mot étant,dans ce contexte,inadéquat.

      Supprimer
  2. Cazeneuve demande que les arrêtés soient appliqués de manière mesurée.

    " de manière mesurée " Ou l'infraction est constatée, ou elle ne l'est pas !? Ce sinistre qui n'assume pas est un boulet pour la France.

    Jean-Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JeanPierre: n oublions pas que ce type est franc-mac alors tout ce qui peut nuire à l'eglise, comme son soutien au muzz, sert ses interêts

      Supprimer
  3. Faire comme un certain Kemal Atatürk, demander à ce que les prostituées portent ce sac à linge, les jours qui suivirent aucune femme ne s'habillait ainsi.
    Remarque, si on obligeait toutes les musulmanes portaient ce truc, on saurait combien ils sont réellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: Ataturk n est plus de ce monde hélas, a la place le monde a hérité de cet odieux Erdogan

      Supprimer
  4. Nous pouvons arrêter ce désastre, mais nous ne sommes pas prêts à le faire. Notre morale nous en empêche. Nous ne sommes pas encore conscients de l'ampleur du danger que symbolisent ces bouts de tissus.
    Alfred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alfred: perso, j en suis pleinement conscient. Mais hormis une démarche 0 tolérance, je ne vois pas comment l arrêter

      Supprimer
  5. J’ai déjà mis ce lien mais je ne résiste pas à l’envie de le remettre car ces gens envahissent notre espace et impose leurs manières de vie chez nous, partout, la ou justement le religieux doit être absent .. à l’hôpital par exemple la ou l’enfant doit naitre loin de toutes ces idéologies et religions conquérantes, intolérantes et peu respectueuses.
    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10210420530535390&set=a.1503881202802.2068523.1407407593&type=3&theate

    Ou alors elles accouchent chez elles…et si cela ne leur plait pas… il y a bien d’autres pays ou elles peuvent vivre ainsi . Qu’elles y aillent!

    Pareil pour le reste car toutes ces façons de faire ont plutôt tendance en effet à montrer une image de la femme dégradée, avec un incroyable retour en arrière, des femmes sans doute bien peu libres et aux comportements et attitudes imposées!

    Ou alors cette façon de faire des femmes c’est du militantisme. elles sortent en uniforme … ni plus ni moins et l’on doit tolérer cela! Imaginons un peu: si certains extrémistes français se baladaient en chemise brunes! .. il y aurait un tollé immédiat généralisé totalement justifié. Pourquoi condamner dans un sens et pas dans l’autre…

    Dans les 2 cas nous devons refuser! Pour nous protéger et protéger nos enfants car ce que font tous ces musulmans chez nous qui imposent leurs visions du monde progressivement et inéluctablement peut être assimilé à un viol de nos consciences et de notre liberté. Merde ils ne sont pas chez eux ces envahisseurs et si ils veulent rester dans notre pays ils doivent accepter notre mode de vie. Sinon dehors! point barre comme tu le dis parfois Corto

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: j avais vu déjà cette lettre. Hélas, c'est de plus en plus fréquent mais de moins en moins combattu.
      Déhors ? Whynot mais comment virer 1 ou 2 ou 3 millions de personnes dont je suis prêt a parier que personne ne voudrait

      Supprimer
    2. C'est hélas le genre de problèmes (ce témoignage FB) auquel Sarkozy ne s'attaquera pas véritablement de façon sérieuse et systématique s'il est réélu, même s'il prétend le contraire (peut-être bien de bonne foi d'ailleurs, il pensait probablement en 2007 qu'il allait réellement passer le Kärcher avent de se faire "castrer" par la gauche et la presse). À la seconde même où il sera(it) réélu, toute la haine de de la gauche politique et journalistique se polarisera instantanément sur lui comme les mouches autour d'une tartine de confiture, comme c'était le cas de 2007 à 2012 à chaque prise de parole, chaque proposition de loi, chaque "polémique", chaque mouche qui pète. Je précise qu'à l'époque je prenais en général sa défense face aux accusations de racisme/nazisme/ultra droite dont il faisait quotidiennement l'objet, les jugeant ridicules et insupportables d'excès.

      Alors même s'il a l'endurance pour encaisser les coups (il faut le lui reconnaître), Sarko reste un sentimental à qui il importe finalement tellement d'être dans le camp des gentils que sur le long terme il cède pouce par pouce du terrain au politiquement correct ("hé ho je ne suis pas d'extrême droite moi!"), et par rebond aux revendications communautaristes muzz.

      Alors oui il sera 2 fois plus stricte qu'Hollande, c'est un moindre mal, mais la situation est devenue 5 fois pire voire quasi hors de contrôle en l'espace d'un quinquennat. Il va accepter quelques compromis pour plaire à la bienpensance de gauche qui ne fera de toute façon que l'insulter, et finalement dévier du cap qu'il se sera fixé. La situation extrêmement préoccupante de la France ne permet plus cela. Il lui manque une vision qui rende son action intangible face aux injonction de la bienpensance. Qu'est Sarkozy au fond? quelle vision de la France a-t-il? qu'est la France pour lui? moi je ne sais pas. Je ne sais pas s'il le sait. Il est dans le flou.

      Lecteur fidèle de votre blog, je commente toutefois rarement et le fais cette fois non pour vous chercher des poux mais pour essayer contribuer modestement au débat :)
      A bientôt.

      Supprimer
    3. Si l'on n'ose pas remettre en place les choses.. c'est des millions de blancs qui subiront l'oppression et 1 2 ou 3 million qui partiront... je pense d'ailleurs que l'exode a commencé...

      Supprimer
    4. Le conseil d'état a légiférer
      Le BEURKINI est légal...
      Putain ca craint

      Supprimer
  6. Combien sommes-nous en France à pousser silencieusement ce coup de gueule régulièrement ?
    Des millions, sans aucun doute, à se dire qu'on n'en sortira jamais.
    C'est une nouvelle Occupation, avec ses collabos qui s'affichent ostensiblement et ses résistants qu'on cherche à décrédibiliser ou à museler avec le soutien des médias et de la justice.
    La France a connu beaucoup de guerres et vu bien des ennemis essayer de l'annexer. Il n'y a pas de raisons pour qu'elle ne le puisse pas encore avec un homme qui n'a pas peur de mener la résistance.
    Actuellement, je n'en vois qu'un qui puisse le faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups ! Lire :
      Il n'y a pas de raison pour qu'elle ne puisse pas encore être sauvée par un homme qui n'a pas peur de mener la résistance.

      Supprimer
    2. SARKO Président !

      Supprimer
    3. @Gilly: la résistance, il ne faut plus rien laisser passer, absolument plus rien. Le problème c'est que certains politiques sont prêts à toutes les compromissions pour rester au pouvoir ( il suffit de se rappeler le souhait du PS de donner le vote aux étrangers)
      Comme toi, je pense que Sarko est le seul, aujourd'hui, qui puisse faire quelque chose.

      Quoi qu'en pense DAME Ginette :)

      Supprimer
  7. PS (post-scriptum bien sûr)

    Dans le contexte actuel, après l'assassinat de 2 policiers chez eux, je trouve ignoble que les visages des policiers qui ont verbalisé la voilée à Cannes n'aient pas été floutés.
    Cazeneuve, toujours prêt à sauver le muzz et la mosquée, a préféré lécher les babouches du CFCM plutôt que de s'en indigner. Il fait partie sans aucun doute possible d'une des catégories de Français que j'évoquais dans mon premier commentaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Pour la photo à Cannes, je suis quasi persuadé que c'est une mise en scène, une provocation délibérée de cette bonne femme. T'as déja vu une bonne femme aller à la plage sans sac ? et se coucher ostensiblement sur des galets forts inconfortables ? Moi pas.
      Quant à Cazeneuve...

      Supprimer
  8. Et oui, Sarkozy le disait ce soir, ce pays n'est pas gouverné. Ça va mal se terminer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Crisfi: pour sur que ça va mal se terminer, tous les signes annonceurs sont là

      Supprimer
  9. +1 Corto,
    il est d'ailleurs presque risible de voir que toute une partie de la gauche, qui n'a que l'égalité hommes/femmes a la bouche , prendre fait et cause pour la défense du " burkini " , rien que ce mot devrait leur mettre la puce a l'oreille puisqu'il ne s'agit ni plus ni moins que de la contraction de burka et de bikini, cherchez l'erreur ... !
    De plus l'argument habituel que l'on ne cesse d'entendre comme quoi il permet a des femmes de "profiter " des joies de la plage puisque sinon elle ne se baignerait pas est vraiment puant de mauvaise foi, on pourrait leur retorquer que la burka doit dans ce cas etre aussi considéré comme un instrument de liberté puisqu'elle autorise aussi les femmes a sortir de chez elle ... ou alors, mais ce ne serait pas possible n'est ce pas ? peut etre que cette gauche tellement " tolérante " et "ouverte " (ouverte dans ce cas me fait irrésistiblement penser a des cuisses largement ouvertes... ) considère t- elle, que finalement ce qui est bien et allant de soi pour les occidentales , ne l'est pas pour les autres ? vous reprendrez bien un peu de discrimination ... ?
    enfin il faut une bonne foi pour toutes que cette gauche se pose la question de savoir quelle type de société elle entends laisser aux futures citoyens , quand toute une génération de gamins, garçons et filles sont habitués comme maintenant, a considérer que leurs mères, soeurs, cousines, petites amies , pour etre des femmes "respectables " , se doivent d'etre au minimum, voilées, on peut légitimement se demander ce qu'il adviendrat des femmes non voilées dans quelques années quand tout ces momes auront grandis...
    enfin, la cerise sur le gateau comme dit Gilly, est la servilité avec laquelle le sinsitre pantin de l'intérieur c'est empressé de jouer les carpettes ( tapis de prières, ou paillasson au choix )pour la CFCM, les calculs électoraux de cette gauche sont a gerber ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton : +1 !
      Je me réjouis tout de même de voir à quel point les " gens " commencent à prendre la mesure du délire ambiant et semblent réaliser, enfin, que cette gauche est réellement à gerber.
      Très curieux d entendre ce que les candidats de gauche à la présidentielle vont proposer en matière d identité, d'immigration et de lutte contre l islam...

      Supprimer
  10. Bonjour.



    ..." personne ne semble pouvoir enrayer le désastre à venir. Pourquoi ?".



    Une grande partie de la réponse à votre question est peut-être cachée dans ce lien :



    Islam assassin : la Licra ose déposer plainte contre Christine Tasin | Résistance Républicaine


    Si, anonyme, je puis me permettre.

    RépondreSupprimer
  11. Les muzz appliquent un principe bien connu : pour faire une révolution il faut des femmes et des bouchers.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Homo ORcus et Chan: et des enfants effectivement => le gars qui s'est fait récemment et délibérément exploser en Turquie avait 14 ans ! 50 morts !

      Supprimer
  12. Il y a le Djihad dur, celui qui fait 80 morts à Nice et 3000 aux tours jumelles de Manhattan. Et puis il y a le Djihad mou, celui qui se glisse insidieusement dans notre vie quotidienne et notre environnement, en multipliant les avancées marginales. Ici ce sera le micro-jihad pour le voile, là un petit jihad pour l'aménagement des menus de la cantine, ailleurs un autre jihad pour l'ouverture des piscines. Et à chaque fois ces "djihadistes mous" trouvent l'appui de compagnons de route, d'idiots utiles qui volent à leur aide au nom de la liberté et de l'égalité.
    Le temps est venu d'une riposte globale. Et il serait bon, pour commencer, de dénoncer la manoeuvre et de montrer que nous ne sommes plus dupes.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement cela .. de mini djihad pour mieux nous diviser et mieux nous dominer ensuite. Il faut être aveugle inconscient inconséquent immature cynique et irresponsable pour ne pas voir cette réalité.

      Supprimer
    2. @Blaise: le djihad mou ou rampant, s'installant doucement ( de moins en moins doucement ), c'esttout a fait cela.
      La riposte ? Il y a les ripostes extrêmes, genre expulsion, mais l ennemi est très nombreux et nous n osons pas réellement le combattre pour le moment.

      Supprimer
  13. " On est en France, on s'habille à la française. Cela parait si simple. "
    Non ! Justement puisqu ' on est en France on est libre de se vêtir
    à notre gré - sauf à poil , mais cela n ' est pas se " vêtir " : )

    Par contre qu ' un maire prenne un arreté interdisant telle ou telle
    tenue dans sa commune semble parfaitement normal .
    Ce n ' est pas une LOI gravée dans le marbre , c ' est juste que
    le premier magistrat estime que dans sa ville on a pas le droit
    de se ballader en uniforme SS , avec un masque cachant le visage ,
    à poil , seins nus , en slip et débardeur etc ... c ' est la même
    chose qu ' un couvre- feu pour les ptiots , le jet de papiers gras ou de
    mégots , les klaxxons cucaracha et les crachats façon Zidane !
    Le brave homme (ils sont nombreux ) ne veut pas qu ' une tenue provocatrice
    en pays chrétien risque de déclencher des bagarres , rixes et autres coup de couteau .

    C ' es t une mesure de prévention à l ' égard d ' une religion qui veut
    s ' imposer par tous moyens , même les plus brutaux et criminels .

    Les kippas , turbans sikhs , et autres bhoudisteries ne gênent personne ,
    et le plus grand respect doit être accordé aux soutanes , robes de bure
    et autres vêtements des petites soeurs , puisque nous sommes bien depuis
    1500 ans en pays chrétien - malgré les coups de boutoir de la raie-publique
    maçonne et des ponctionnaires de Bruxelles haineux .

    Voila . Quand on est débordé par les doryphores , on ne traite pas le mildiou : )

    A part ça , c ' est bien aimable à vous d ' avoir mis à l ' ancre votre
    canote pour reprendre vos billets , merci !

    Labolisbiotifool

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @labolisbiotifoul: si j avais su l ambiance qui règne dans ce pays depuis mon départ, je crois bien que j aurais patienté un peu avant d'accoster au port.

      Supprimer
  14. Pour prendre les bonnes mesures, mon cher Corto, il faudrait d'abord avoir une connaissance précise de ce qui se trame contre notre société et la manière dont cela s'accomplit avec la complicité avouée ou inconsciente des media et des politiques.
    Je vous propose donc la lecture de cet entretien avec l'historien Guylain Chevrier qui analyse comment l'islam veut nous imposer son projet politique :

    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/07/28/31001-20160728ARTFIG00159-l-urgence-de-la-laicite-face-au-projet-de-societe-de-l-islam-politique.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: précise, nous ne l avons peut être pas. Mais dans les grandes lignes , ce qui se trame me semble très clair.
      Je m en vais lire ce Chevrier

      Supprimer
  15. Il y a aussi cet article d'un site suisse, clamant "Suisses réveillez-vous", mon cher Corto, qui pourrait nous intéresser dans la mesure où il décrit les différentes phases de progression du djihad dans les pays européens.
    Ainsi on peut déduire de cet article que nous avons déjà largement dépassé la "Première phase dite du "jihad" furtif" pour être entrés dans la "Deuxième phase dite du "jihad" défensif" et peut-être même sommes-nous au début de la "Troisième phase dite du "jihad" offensif" ?

    http://lesobservateurs.ch/2016/08/15/recolonisation-islamique-de-leurope-quelques-chiffres-y-reflechir-dominique-schwander/

    RépondreSupprimer
  16. Ma réponse se fera par l'intermédiaire d'une journaliste : http://tl.gd/n_1sp18o6
    Par contre j'ai un témoignage d'un couple d'algérien , le mari est venu en France il y a une vingtaine d'année pour sa liberté de pensée (sic) , sa femme depuis quelques temps pleure et ne veut plus sortir , elle a peur voir venir la charia .
    Nous aurons peut être la chance d'être débarrassée de ce fléau par la volonté de ceux qui la connaissent , espérons ...........ou par les femmes qui attendent une égérie pour lever le drapeau de la liberté face au retour de l'esclavage féminin .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: elle est très bien cette journaliste mais quand je lis un ou une muzz se plaindre des dérives des fous d allah, je me mefie toujours un peu.

      Supprimer
  17. Le burkini et autres sacs poubelles ne sont que les prémices.
    Nous avons 7 millions de musulmans ENVIRON et a peu près 20% de la population d'origine africaine, soit disons, 14 millions. L'Islam étant presque exclusivement africain en France.

    MAIS

    les blancs font moins d'enfants.
    Les blancs jeunes quittent la France.
    Les blancs vieux meurent (papyboom).
    Les africains font environ 2X plus d'enfants.
    Les africains arrivent par wagons entiers et se regroupent.

    Aujourd'hui 1/3 des nouveaux nés ont au moins un parent d'origine africaine.
    Entre 2035 et 2040 les africains seront majoritaires au niveau des naissances.
    En 2050 les africains seront majoritaires.

    Il est donc facile de prédire que l'Islam ne va faire que croître exponentiellement et que les problèmes ne font que commencer.
    Les musulmans sont en position de force.
    Ce sont eux qui ont fait pencher la balance et fait élire Hollande (voté à 97% pour).
    Les musulmans constituent les 2/3 de la population carcérale.
    Ils sont majoritaires dans nos 750 ZUS ou ils caillassent environ 1X par jour quelque part en France la police.
    20% des musulmans soutiennent l'état islamique (sans être terroriste eux même)
    50% estiment que la charia est supérieure aux lois de l'état.

    Chaque attentat les renforce, et les conversions se multiplient, de même que le discours victimaires et les revendications (doublement de mosquées demandé par Boubaker après Charly Hebdo).
    Nos services secrets sont totalement débordés d'une part, et dépassés d'autre part, car l'état islamique parvient à retourner les taupes qu'on leur envois en bombes humaines.

    L'état ne contrôle plus la situation à aucun niveau. Les émeutes des quartiers de 2005 ont scellé notre sort : ils savent que l'état cède.

    Londres a élu un maire musulman et après avoir interdit les pub trop sexy, voila maintenant qu'il met en place une police de la pensée sur Internet.

    A moyen terme, l'islamisation de la France est inévitable, car, n'ayant pas peur de la mort ou de la prison, avec des juges ultra-laxistes qui plus es, ils sont en totale impunité et imposent DEJA leur lois : avant c'était dans les cités, maintenant, c'est dans l'espace public.
    La théorie qui prévaut en France, c'est que l'Islam est le meilleur rempart contre le terrorisme.
    Moi je dis : good cop, bad cop.
    Le scénario à la Houlebecq ou la France élit un musulman pour avoir la paix et ou le scénario de contre-colonisation s'achève est relativement probable étant donné l'absence TOTALE de réaction du peuple jusqu'ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yoananda:

      a ton MAIS je rajoute

      ET: en France, le premiere religion pratiquée est l'Islam, ce n'est plus le catholicisme. Au dernières stats: 8% de la pop musulmane française se disent pratiquants réguliers pour 4 % des gens qui se disent catholiques

      Supprimer
    2. Merci ! Je l'ignorais.
      Oui, il est clair que si on compare les vrais pratiquants, ceux qui "pèsent", les musulmans sont loin devant.

      Je rajoute encore ceci :
      il y a 30 ans, on aurait pu résoudre la question islamique dans la douceur. Il aurait fallu stopper l'immigration, ou, à minima le regroupement familial et autre mesures fortes.

      Petite parenthèse, le regroupement familial a été "inventé" pour mettre fin à l'épidémie de viol ... soit dit en passant ! Cologne n'est pas nouveau ... Bref.

      Donc aujourd'hui, par rapport ou en es rendu : on ne pourra pas régler cette question dans le cadre de l'état de droit républicain.
      Au mieux, on pourra la contenir, la cacher sous le tapis, quelques années de plus, mais en empirant les choses pour le futur.

      Vous pouvez tous constater qu'on est encore TRES TRES loin de ce genre de remise en question.

      On peut en déduire une chose : tout va dépendre de comment le joue les musulmans. S'ils sont malins et qu'ils se tiennent relativement à carreaux et avancent leurs pions tranquillement sans faire trop de vagues, alors ... la France finira de s'islamiser.

      Conclusion : notre destin n'est plus entre nos mains.

      Supprimer
  18. Rappelle-moi qui a déclaré être partisan du métissage et qui a institué le Conseil Français du Culte Musulman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis prêt à parier que si Sarko devient président, il aura un ministre musulman. Un ou plus. Bi-national, ce serait la cerise sur le gâteau.

      Supprimer
    2. @Pangloss,
      oui ça serait logique : ce serait une forme de message aux musulmans : comme on vous tape dessus (sans oser le dire) on fait un signe ostentatoire "qu'on vous aime" pour faire passer la pilule ...

      Mais ça ne ferait que faire entrer le vers dans le fruit encore plus profond.

      Je crois qu'on n'est pas au bout de nos surprises.

      Supprimer
  19. Tu as tort,c 'est R Millet qui a raison:http://richardmillet.wixsite.com/siteofficiel/single-post/2016/08/25/Tous-en-burkini-
    Toutes ses chroniques sont du concentré de bon sens

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen aztec: c'est bien pour cela qu il est dans ma blogroll :)

      Supprimer
    2. @zen: un brin excessif cependant :)

      Supprimer
  20. Corto
    Si je mets à part la stratégie purement électoraliste que tu et nous dénonçons quotidiennement, il me semble que nous souffrons tous inconsciemment d'un syndrome proche de la repentance.

    Aussi bizarre qu'il puisse paraître, je le rattache à l'enseignement laïc que j'ai connu, qui m'a inculqué un profond respect d'autrui, et la nécessité d'essayer de s' ouvrir à d'autres cultures sans les juger.
    Je parle certes pour ma generation (le respect d'autrui et de ses biens a,semble t il, disparu dans de nombreuses couches de notre société. ..)
    Mais il m'a été enseigné:
    un , que je ne devais pas me considérer comme supérieur à des gens pratiquant d'autres coutumes que les miennes;
    deux, que mes propres coutumes avaient conduit mes ancêtres à bafouer les droits de l'homme des autres civilisation.

    Je m'exprime maladroitement,mais pense profondément que cet enseignement là est à l'origine d'une propension naturelle à accepter qu'autrui envahisse mon espace traditionnel,et y implante ses propres habitudes.
    Tu remarqueras,au passage,que ce vague sentiment d'acceptation et repentance d'un comportement passé n'est pas très éloigné de la notion de péché originel: il y a là un parallélisme à établir entre nos racines judéo chrétiennes et la foi des instituteurs laicards qu'un érudit plus pointu que je ne suis pourrait étudier...

    Pour en revenir au sujet, je pense que nombre d'entre nous ont,plus ou moins obscurément,le réflexe(acquis) de tolérer les us d'autrui.
    Le problème apparaît dès lors qu'autrui devient tout à la fois:
    -"excédentaire": "je ne me sens plus chez moi", car ils saturent mon espace.
    -agressif et affichant ouvertement une volonté de prise de pouvoir.
    Al'acquis ( volonté de tolérance ) se substitue alors l'inné ( réaction de défense normale d'un groupe qui se sent agressé par un autre groupe).Phénomène étudié en éthologie...

    Nous sommes parvenus à ce point de rupture,depuis une vingtaine d'années.
    Nos politiques n'ont pas su,puis n'ont pas voulu ( pour de sordides intérêts electoraux) prendre en compte ce phénomène.
    La montée des partis "souverainistes" ou "communautarismes" , (ne jouons pas sur les mots... ) tient uniquement à ça.
    Et nos politiques traditionnels restent englués dans leur volonté du "correct" et de la bienséance là ou le peuple leur crie que"trop c'est trop".
    Ceci étant, les musulmans continuent eux, à nous tester,pour toujours gagner un peu plus, burkas non réprimées, bikinis dans les piscines (là où l'on interdit aux hommes des maillots de bain trop longs pour des raisons légitimes d'hygiène! ) .Et ils sont puissamment aidés, en cela,par des médias quasiment tous acquis aux thèses du lèche babouches...

    Je partage ton indignation et vois moi aussi," mes "plages de Charente Maritime s' emburkiner...

    Mais,comme toi,j'attends encore qu'un leader autre que Marine Le Pen appelle un chat un chat,fasse fi du syndrome de repentance et dise clairement aux muz' du monde entier que chez nous,en France, stop,ça suffit et on ne joue plus.
    Parce que la panoplie est large, depuis les amendes et arrestations jusqu'à la suspension de toute assistance publique ou médicale...
    Et que l'on entend bien l'utiliser.
    Tiens,le gus qui se pointe en détaillant ça clairement...je vote!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Gridou

      "le gus qui se pointe en détaillant ça clairement...je vote!"

      Ah bien,Gridou,j ai déjà un électeur si je me pointe à la présidence de la république.
      Taxes sur vêtements(et aussi sur barbes trop longues et trop "typées=Pierre 1er)
      Prélèvements d amendes à la source sur les prestations sociales( et réquisitions de ceux qui ne peuvent pas payer ou de leurs gosses pour exécuter des travaux militaires)
      mosquées taxées...
      Taxations et amendes fixées selon les origines sociales de la personne,ceci pour éviter les passe-droits donnés par la richesse de certains.

      L Histoire nous donne des exemples pour résoudre le problème et l on perd le syndrome de la repentance dont tu parles quand on voit les remèdes appliqués.
      C est même plutôt réjouissant de voir le travail à accomplir et la façon de remplir les caisses vides d un État.
      A tel point que,si l'on veut,les gens concernés finissent d eux mêmes par abandonner leurs usages ou par partir sans qu il soit nécessaire de les y forcer.

      Des raisons d être positifs et voyons plutôt ce qu un régime fort que nous finirons tôt ou tard par avoir pourrait faire de constructif,car il y a toujours moyen de positiver les choses et de renverser la situation en tirant avantages d elle.

      Supprimer
    2. @Gridou: ce commentaire est tout simplement parfait !

      Supprimer
  21. Je serais tentée de répondre: l'Armée, solution à court terme, le temps d'oser faire le ménage dans ces cités et autres lieux incompatibles avec un État de Droit. Il ne s'agira pas de faire de la politique politicienne mais de rétablir l'ordre républicain en attendant que l'aveuglement des uns et les revendications ostentatoires des autres se calment si tant est que ce soit possible.
    En tout cas, la France se perd, se dilue dans le communautarisme alors qu'elle a tout lieu d'être fière de ses valeurs.
    Mais ça, c'était avant !
    Je ne suis pas sûre d'avoir raison mais je voudrais susciter ce débat-là puisque nous sommes en guerre et qu'il faut nommer les choses pour les affronter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel: sauf erreur de ma part, en France, avec un Etat de droit, l'armée ne peut constitutionnellement intervenir pour des opérations de maintien de l ordre ou de " nettoyage ". Il faudrait donc changer le droit pour que cela puisse être et c'est certainement pas la gauche qui osera

      Supprimer
    2. Géo

      Sauf erreur,l Armée n est elle pas intervenue inconstitutionnellement au moyen-orient et en Afrique,ces dernières années?
      Les interventions guerrières françaises ont elles été précédées d un débat parlementaire?

      Mais,de toute,évidence,une constitution peut être réformée.
      Ce qui parait impossible et utopique à réaliser actuellement(taxes et amendes sur les intégristes musulmans et toute la soumission intégrale qui leur sera exigée,répression féroce des émeutes...et tout le reste,peut basculer en un instant historique à la stupéfaction même de ceux qui croyaient ces choses impossibles.
      Ce sont les grandes surprises que l Histoire réserve.

      Supprimer
  22. Bonjour à tous , je me souviens avoir vu " mes " premières " Belphégor " avenue Montaigne il y a une quinzaine d'années . Chaque jour elles venaient faire leurs achats chez Chanel , Dior et autre boutiques de luxe . Accompagnées par des gardes du corps , elles circulaient en groupe , et je peux vous assurer que personne ne s'en plaignait , il est aisé de comprendre que le mercantilisme se moque de la provenance de l'argent .
    Depuis longtemps nous savons que ce phénomène prendrait une ampleur telle qu'elle envahirait l'Europe après s'y être installée insidieusement , mais , ainsi tu le dis Corto ainsi que tes " habitués ", tous les gouvernements ont laissé faire et nous en connaissons tous les motifs ; ils sont multiples évidemment . Si le prochain gouvernement ne prend pas des mesures drastiques , voire impopulaires pour les bisounours , l'alternative me parait celle-ci soit l'islamisation du pays avec guerre civile , soit une révolution du peuple ..Hélas , je ne suis pas certaine que les français soient capable de réagir à l'instar de nos aînés contre les nazis .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Chan: mais tes Belphegors de ce temps là ne dérangeaient effectivement personne, les mêmes que je voyais au Fouquet's ou a Genève car elles etaient peu nombreuses et dépensaient. Aujourd'hui, elles sont bien trop nombreuses et ne dépensent pas plus que toi ou moi voire moins.
      D accord avec toi pour le prochain GVT

      Supprimer
  23. Pourquoi? Parce que beaucoup de gens sont comme toi, ils râlent mais votent pour une droite qui ne veut pas résoudre le problème et l'assume à peu près aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Jard… mais il faut arrêter cette hypocrisie permanente!… Depuis des années dès que la droite monte le ton elle se fait taper dessus.. Rappelles toi l’histoire du Karcher de Sarko… sur le fond il avait bien raison de dire cela … et pourtant tout le monde lui est tombé dessus … Toute la médiacratie ( dont 80 % des journalistes votent à gauche) et tous les socialistes !
      Imagines 5 minutes un pays ou la gauche pour faire passer ses idées serait confrontée à une presse dont l’idéologie serait à 80 % de droite! .. rien ne se passerait vraiment pour modifier un mode de pensée

      Dès que certains osent dire une certaine vérité ils sont immédiatement cassés…et non seulement l’on utilise la presse et l’opinion mais l’on va jusqu’à utiliser la justice aux ordres de gardiens de murs pour casser encore un peu plus ceux qui osent aller contre ce qui doit être dit.
      Voila le pays dans lequel on vit .. Et en plus ce sont les mêmes qui ensuite vendent la France par démagogie à l’Islam qui en profite bien sur!

      Et si par hasard un groupe de blancs ( oui de blancs, de gens qui sont chez eux depuis des centaines d'années) qui en ont assez s'ennervent.. On criera à l'attaque fascite!

      Que proposes-tu?

      Actuellement en France personne ne pourra réellement faire bouger les lignes tant que le pouvoir de la presse restera nuisible..

      Supprimer
  24. Je ne dis plus burkini mais beurkini : beurk, beurk ,beurk ...

    RépondreSupprimer
  25. On pourrait autoriser toutes les vêtures si, d'un autre côté, la loi était appliquée partout avec la même rigueur (rien que la loi mais toute la loi): fin des zones de non-droit, pas d'accommodement (dé)raisonnable, fin de la culture de l'excuse, sanction systématique de toute délinquance (y compris l'immigration clandestine qui doit aboutir à l'expulsion réelle des contrevenants), pas deux-poids-deux-mesures dans les jugements, retour d'une vraie liberté d'expression (fin du terrorisme intellectuel et du politiquement correct), etc.


    RépondreSupprimer
  26. CeltiqueDeBanlieue25 août 2016 à 11:57:00

    Je ne sais plus quoi répondre cher Corto, vous résumez à merveille ma pensée "Ils commencent sérieusement à me les briser menu avec leur burkini-machin, leur djellaba-truc, leur niqab et autre hidjab".

    Je ne reviendrais pas sur la responsabilité des gouvernements successifs depuis des décennies, vous êtes plusieurs à en parler bien mieux que moi qui n'était pas né ou trop jeune pour qu'en toucher une fasse bouger l'autre (ou pour voter simplement).

    Nos avis divergent sur le vote 2017, mais l'un dans l'autre j'ai peur que le mal soit fait. Je m'en vais me construire un chalet dans la montagne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Celtiquedebanlieue: perso, ça fait 5 ans que j ai un bout de bicoque bien planquée au fin fond du trou du cul de la France. Au cas ou :) Et bien même là... j ai appris qu une commune voisine allait accueillir une 40taine de migrants. Grrr !

      Supprimer
  27. Tous ces musulmans qui, pas à pas, nous imposent leurs coutumes rétrogrades ne peuvent le faire que grâce à l'ignorance crasse des Français sur l'islam. Et lorsque certaines choses sont trop criantes pour qu'ils les ignorent, certains trouvent encore le moyen de dire que "l'islam ne peut qu'évoluer dans le sens de nos valeurs"...
    Ce poison que l'on a laissé s'installer nous tuera plus surement qu'une guerre atomique...
    L'islam politique( qui est en fait l'islam tout court )a un but et il se donne les moyens de l'atteindre. Le temps ne compte pas et, tantôt par la "douceur", tantôt par la violence, il grignote du terrain...Aujourd'hui, il est en phase de conquête et l'occident le laisse faire et même l'aide sous prétexte de nos sacros-saints droits de l'homme..."donnez-nous nos droits selon vos valeurs, nous vous les retirerons selon les nôtres"...
    Il ne se passe pas un jour sans que la question de l'islam ne soit évoquée. Quand c'est pas pour ses méfaits, ce sont ses revendications ou son éternelle victimisation. Et tout ça avec la complicité, parfois active, de ceux qui sont censés défendre "nos valeurs", et d'une population déboussolée qui ne sait plus qui elle est.
    L'Europe a anéanti le nazisme car c'était une doctrine politique...il sera beaucoup plus difficile de lutter contre un totalitarisme enrobé dans une religion et, où que je regarde je ne vois personne de la trempe de Churchill ou de DE Gaule pour prendre la tête de la résistance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CeltiqueDeBanlieue25 août 2016 à 14:47:00

      "donnez-nous nos droits selon vos valeurs, nous vous les retirerons selon les nôtres"

      Je la retiens celle-ci, c'est exactement cela.

      Supprimer
    2. @nana: entièrement d accord avec toi sur toute la ligne.

      Idem je ne vois personne de la trempe d un Churchill ou de Gaulle mais j en vois quand même un qui à défaut de valoir les précités me semble etre le seul a pouvoir limiter les dégâts.

      Supprimer
  28. Bonjour,

    Le terme "communautarisme" me dérange. C'est d'un autre niveau. La situation m'évoque plutôt la conquête et la colonisation.

    Les burkinis, les burqas et même les barbes et les djellabas sont l'équivalent à l'échelle individuelle des minarets.

    Il s'agit de prendre possession de l'espace public, d'imposer une norme, de bannir les autres normes.

    Ceci dit, les coupables sont l'UMPS. Et dans UMPS, il y a UMP. Et dans UMP, il y a Sarkozy.

    Qu'on puisse faire confiance à ce dernier, notamment, ne cesse de m'étonner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi ce qui m'étonne c'est que l'on ait pu en France mettre un type comme Hollande aux commandes..une bande d'idiots écervelés et inconséquents qui ne savent que suivre la carotte qu'on leur montre bêtement à travers des manipulations médiatico-politiques orchestrées permanentes sans jamais regarder vraiment la réalité en face...quant à la Marine il ne faut pas rêver.. elle ne tiendrait pas 6 mois !!!

      Moi au contraire j'ai tendance à penser que Sarko serait le plus courageux pour affronter ce genre de problème mais ce que je crains ce sont tous les autres ces rats qui n'ont à proposer de sérieux et qui feront tout pour lui mettre des bâtons dans les roues avec encore et toujours un pays continuant à dériver... les lâches de tous les horizons prêts à vendre leurs enfants pour garder quelques privilèges!
      Si les médias et certains politiques soutenaient une vraie ligne de fermeté l'Islam ne serait plus un problème.. pour vivre en paix il faut de vraies règles et il faut les appliquer et il faut soutenir et encourager ceux qui peuvent encore le faire.. sinon dans 10 ans on sera sous régime islamiste...

      Supprimer
  29. Bonjour Corto, Et depuis plusieurs mois il faut subir la présence médiatique du sociologue Stéphane Liogier. Il répète à longueur de temps que notre intolérance au burkini entrave la tentative de libération des femmes musulmanes ! Maintenant elles se baignent. Idiots que nous sommes, nous ne voyons pas l'émancipation en marche. Toujours l'inversion des preuves. Ceux qui invitent ce bonhomme veulent vraiment allumer la mèche ! Bonne rentrée, je vous lis toujours avec gourmandise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jacqueline: merci ! moi ma gourmandise bloguesque, ce sont les commentaires.

      Supprimer
  30. Ce qui nous sert de président n'a pas encore dit un mot sur le sujet sauf erreur de ma part. Il est plus prompt à commenter n'importe quel fait divers.
    Il espère ménager ses électeurs musulmans et pouvoir jouer sur le "vivre ensemble" par opposition du "vivre séparé" de Sarko. Par contre ses copines se déchainent : belkassine, hidalgo, duflot, touraine....

    RépondreSupprimer
  31. Mais bon sang, quand Sarko a parlé de Kärcher pour ces cites de merde où règnent la racaille, qu'est ce qu'on en avait à foutre de ces journaleux et autres ordures gauchiardes qui glapissaient. Il n'avait qu'à donner l'ordre de nettoyer les banlieues et autres zones de non droit (les Ricains dont ont s'est bien moqué avec leurs "no go Zone" n'avaient pas tort)avec le concours de l'armée au besoin. c'était une mesure de Salut public et une simple restauration de l'autorité de l'Etat.
    Si il n'a pas été en mesure de le faire à l'époque pourquoi le ferait il maintenant?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'aurait fait on l'aurait traité de fascite !!! et toute la gauche les associations anti machin, et tout ce qu'il peut y avoir de malhonnêtes dans cette république seraient descendus dans la rue pour tout casser comme sait si bien le faire la gauche! parce que c'est cela la réalité française !
      Les journaleux comme tu dis sont capables de tout faire pour protéger leurs idées et la racaille de bas en haut de l'échelle ne l'oublie pas...
      Alors après faut-il limiter le pouvoir de nuisance de la presse. je pense que oui.. De toute façon elle n'est pas libre puisque majoritairement rattachée à une idéologie..

      Supprimer
  32. Moi j'ai la solution, mais je vous préviens elle est radicale!!! il faut les piquer!!! comme ça elles vont disparaitre toutes ces provocatrices car c'est simplement ça!En plus on parle d'elles, elles kiffent...je voulais regarder C'est dans l'air mais rien que le titre m'énerve déjà...le chômage baisse...la connerie des médias est indécrottable!!!

    RépondreSupprimer
  33. Vous souvenez vous de la chanson de Gérard Lenormand "si j'étais président"?
    Si j'étais président de la république, je sais où trouver les membres de mon gouvernement : les auteurs des commentaires de ce blog feraient très bien l'affaire. Du bon sens et un réel attachement à la France et à son peuple feraient mieux sans problèmes que ces énarques compétents mais vendus.
    Bonne soirée en France, du moins pour l'instant.
    Alfred

    RépondreSupprimer
  34. Idem, pas la force moi non plus ! Comme des crevards, nous devrions nous réjouir d'une baisse homéopathique.

    RépondreSupprimer
  35. Oui, ces provocations sont insupportables; et on se heurte à un vieil obstacle bien connu : plus vous tentez d'inciter les gens à masquer ce qu'ils sont, plus ils ont tendance à l'afficher - et ce n'est pas propre aux musulmans : vous croyez que si, demain, on interdisait le port du crucifix et de la kippa, on ne les verrait pas fleurir, y inclus portés par des gens qui, autrement, n'auraient jamais eu l'idée de le faire ?

    Je ne vois qu'une seule solution: édicter des peines réellement dissuasives. Les amendes en cas de port de nidjâb-burqâ ne servent à rien, puisqu'elles sont payées par des associations salafistes; il faut les remplacer par de la prison ferme en cas de récidive. C'est triste, pour une démocratie, d'en arriver là, mais que faire d'autre,face à ce qui est évidemment une pure provocation ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement non, dans le cas du crucifix en tout cas, ou alors vraiment très peu. Les chrétiens ne sont pas en conquète ni même en reconquète, bien au contraire. Mais votre raisonnement est juste dans le cas des mahométans car tout ce qui peut donner prise est utilisé par eux comme prétexte pour justifier de nouvelles provocations :
      Qu'on les laisse faire, c'est un aveu de faiblesse et ils avancent leurs pions, qu'on les contre et c'est l'occasion d'un bras de fer qu'ils gagnent généralement, ou jouant sur nos droits de l'homme et notre tolérance, principes que nous poussons jusqu'à l'absurde.


      Des peines dissuasives? mais elles ne seront jamais appliquées ! les médias trouveront toujours à montrer des exemples de "dérives" et à les monter en épingle, et les policiers seront submergés par le nombre d'infractions qui seront commises sous leurs yeux par des foules entières hostiles n'attendant qu'un prétexte.
      On ne fera pas entendre raison à tout un peuple qui se lève, avec une poignée de policiers qui n'a pratiquement le droit de rien, et surtout pas à l'erreur ! Pour cela, il faudra l'armée (elle ne demande que ça).

      Alors je suis d'accord avec vous, ce serait triste pour une démocratie d'en arriver là. Mais pour la méthode plus en accord avec nos principes, il aurait fallu avoir été plus ferme bien avant, ce que nos politocards n'ont pas fait pour des motifs liés au fonctionnement démocratique, justement. Aujourd'hui, il faut utiliser des méthodes que notre morale réprouve mais que la situation exige. C'est tout un peuple, qui fait la guerre au nôtre, chez nous et avec nos armes (+ les siennes). Femmes et enfants en première ligne. Il n'est plus temps pour la compréhension et la mansuétude, il faut les faire passer sous les fourches caudines par la force s'il le faut. Mais nous ne le ferons pas, empêtrés que nous sommes dans nos droits de l'homme.
      Je ne dis pas qu'il faut faire un massacre, simplement de reprendre les rennes avec fermeté, et pousser les rétifs à l'autorité française au départ. Mais même ça, c'est trop pour les droidelhommistes. Alors que c'est le minimum pour en éviter un énorme, de massacre : celui des peuples européens qui se profile. Nous allons en crever, de nos droits de l'homme!!!

      Alfred... et un peu Cassandre

      Supprimer
    2. J'ajoute que tant que le "jeu démocratique" continuera à prévaloir, nous continuerons à nous enfoncer dans la merde. Un Sarko, n'en déplaise à notre hôte, ne cherchera pas à régler le problème. Juste à calmer le jeu pour en donner l'illusion, ce qui, endormant la crainte du peuple, donnera cinq ans de plus pour que les ronces courent et de développent dans l'ombre. cinq ans de plus à couler lentement mais sûrement.
      Il serait capable de faire le boulot, je suis sûr qu'il a la poigne et l'intelligence nécessaires. Mais pourquoi le ferait-il plus que les autres? Plus que pendant son premier quinquennat? Pas motivé pour ça. Pas son problème.
      Alors qui? Le Pen? déjà plus motivée, mais les gauchos embusqués dans toutes les administrations ne manqueront pas de lui mettre des bâtons dans les roues à tous les niveaux, provoquant la guerre civile promise dans ce cas par Valls. Et puis son entourage, probablement pas plus sain que les autres partis, doit rêver de profiter du pouvoir, frustré qu'il en est depuis toujours, plutôt que de faire le job.
      J'en suis à espérer un coup d'état militaire, pour vous dire mon état de pessimisme!

      Alfred

      Supprimer
    3. Géo

      @Elie Arié

      "Amendes ne servent à rien,payées par associations salafistes".

      Pierre 1er,lui entre autres,avait résolu le problème.Les amendes étaient établies en fonction de la richesse de ceux qui les payaient effectivement.

      Si on les prélevait en outre à la source sur les allocs,(en supprimant les seuils de quotité saisissable pour ce genre de cas,y compris pour les remboursements des destructions suite à émeutes)là,il y aurait souci!Le temps qu une association rembourse la délinquante...entre temps stage en prison en outre...et suppression de tout avantage du style aide médicale gratuite et aide au logement et aussi du droit à HLM et assimilés,suppression A VIE,la Chine a des leçons à nous donner sur la façon de faire l effet domino sur tous les domaines de la vie quand vous êtes hors des clous et vous rendre la vie impossible et pas d assoc en vue pour intervenir,il n en est pas question.
      Alain Peyrefitte l a bien expliqué.

      Donc,pour la prison ferme en plus,je suis d accord avec vous c est une bonne idée,mais en plus des sanctions financières, il n y a qu à pousser au fond des cellules,comme celà se fait hors Occident.

      Maintenant,dans l état actuel des choses,nous ne sommes pas encore prêts à appliquer ces mesures car trop faibles et mous mais je crois que tout se résoudra dans la violence c est inévitable.

      Les associations salafistes ont des mosquées ici,elles sont donc vulnérables et taxables.+de toutes façons si ça ne dépendait que de personnes comme moi tout le monde irait en taule,plus un sou pour les délinquants et les unités anti-émeute ne seraient pas de gentils policiers avec de gentils lacrymos.


      Supprimer
    4. Géo

      @Alfred


      En outre,tant que nous n aurons pas envoyé valdinguer cette UE et ses atlantistes,nous n aurons déjà pas grande chance de sortir de ce marigot dans lequel elle et ses financiers nous embourbent.

      Les usa,quataris et compagnie achètent nos murs?okai,mais qu il nous les payent en lingots d or pas en monnaie de singe.
      Toutes les appropriations faites chez nous avec la planche à billets n ont aucune valeur,il nous faudrait donc reprendre ce qui nous a été escroqué par la planche à billets.

      Supprimer
  36. Exact, c'est de toute façon Bruxelles qui commande Paris. En votant nous changerons de président, mais pas de politique. Ou alors juste de façon superficielle. Entre le PS et LR, la différence ne peut être que cosmétique.
    Alfred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Alfred

      On a reproché,à juste titre,à Hollande,par exemple,de ne pas avoir exécuté la promesse de séparer les activités de dépôts et de spéculations des banques,mais en creusant un peu,nous voyons les raisons:
      Les banquiers lui répondraient d aller se faire voir,sinon ils n investiraient plus dans l économie,donc l élu retourne à sa niche dorée en baissant la queue.
      Mais les banques n investissent plus dans l économie mais spéculent.
      En fait,les grands banquiers peuvent refuser de prêter à un État qui serait exigeant envers elles,et comme nous sommes interdits de battre monnaie,privilège réservé à la bce de Goldman Sachs,nous devons subir!
      Subir la règle de la planche à billets qui permet de nous acheter nos fleurons avec les imprimantes.
      Et le jour où le système s effondrera après que les préteurs réaliseront qu ils ne seront même plus remboursés des intérêts de la Dette,et que le papier-monnaie n aura plus de valeur car la confiance aura chuté et que les prix grimperont fortement,que feront les européens?
      Antal Feketé avait défini l or comme une assurance et non pas un investissement.
      Chinois,Russes et USA l ont compris et le stockent en prévision d un désastre.
      Quel crédit accorder à la monnaie d un pays(USA),endetté actuellement à 19 Trillions de dollars et qui s endette de 374 millions de dollars par jour?(chiffres de début 2016) et dont plus d un sixième de la population survit grâce aux bons alimentaires?(32 millions de gens à l arrivée de Obama et 50 millions ces derniers mois.)

      Qui de sensé traiterait avec une entreprise qui aurait un tel bilan et qui donc ferait confiance à la signature de cette entreprise apposée sur des traites remises en échange d achat de biens tangibles?
      Les politiques d Europe de l ouest sont dans leur majorité des traitres à leur pays car ils n ont rien fait pour nous prémunir contre nombre de choses qui seraient longues à énumérer ici et dont on ne va pas parler dans la course électorale.
      Pourquoi les payent on?
      A quoi servent ils?
      Nous sommes en droit de leur poser la question.

      Supprimer
  37. Ah lalala vous me fait bien rire sérieusement vous vous creusez la tête alors que vous savez que vous ne pouvez rien y faire accepter le changement bande d'idiot

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.