jeudi 25 août 2016

Un poison nommé Bayrou



Quelle plaie celui-là ! Il a déclaré que si Nicolas Sarkozy gagnait la primaire de la droite et du centre, au détriment de Juppé, cela signerait «à l'instant» le déclenchement d'une résistance préparée de longue date. Autrement dit, il se présenterait au premier tour de l'élection présidentielle.

Quelle haine peut à ce point agiter un bonhomme qui ne pèse plus grand chose pour qu'il en vienne à nous faire prendre un risque non négligeable de refaire passer Président ? Par deux fois, en 2007 et 2012, Bayrou s'est opposé frontalement à Sarkozy. Son soutien clair a sans nul doute permis à Hollande d'être élu. On voit où nous en sommes aujourd'hui... Et le gars est prêt à remettre le couvert. 9% des voix en 2012... il en a manqué moins de 3 pour que Sarkozy repasse.

La haine justement... J'ai eu beau chercher, je n'ai pas réussi à trouver ce qui a pu susciter tant de haine pour Sarko chez Bayrou. C'est pas une valeur chrétienne, ça, la haine et pourtant c'es bien de cela qu'il s'agit, non ? Dans son programme, Hollande avait promis le mariage zinzin, promis de faire évoluer l'euthanasie, promis la gratuité totale des actes concourant à une IVG, etc... Plus largement, selon moi, l'idéologie qui anime la gauche est aux antipodes de ce qu'un catholique qui se dit fervent pratiquant peut cautionner. Et pourtant Bayrou a apporté son soutien à Hollande. Sa haine de Sarko a emporté ses convictions. Sans état d'âme !

Et le voilà qui voudrait à nouveau prendre le risque de reconduire la gauche une nouvelle fois. La gauche de Hollande, de Valls, de Cazeneuve, de Taubira, de Todeschini, de Touraine, de Belkacem, de Le Roux, de Binet, de Peillon, de Rihan-Cypel, des franc-macs, j'en passe et des pires, tous prompts à bouffer du curé... Les mêmes qui ont su, en 2012, si bien capter le vote musulman. Voilà avec qui Bayrou entend jouer et perdre. Parce qu'il perdra. Et qu'en perdant, il condamnera la France.

Qu'il se présente au premier tour de 2017 pour s'opposer plus à Sarko qu'à la gauche, il fera quoi comme score ? 9% comme la dernière fois ? 5 % ? 15% ? Suffisamment en tout cas pour favoriser la présence d'un candidat de gauche au deuxième tour; quand Sarkozy et La Marine en feront probablement autour de 3 fois plus.

En novembre 2015, on prêta à Sarko les propos suivants: " Bayrou ? Mais on a intérêt à ce que Bayrou soit candidat ! Regardez les chiffres : au deuxième tour, le tiers de ses électeurs votent pour moi… Et au premier ? Au premier tour, il prend à la gauche ! C'est simple, Bayrou c'est le Taubira de Hollande ! ". Possible mais je n'en prendrai pas le pari. 8 jours après il y eut le Bataclan, les terrasses, le stade de France puis St Quentin, Nice, Magnanville, les burqini, etc... Le FN fera certainement un score très élevé au premier tour; la droite et le centre se doivent d'arriver avec le plus haut score possible au soir du premier tour. Avec une candidature de Bayrou, c'est la possibilité de voir le FN arriver en tête du premier tour. Et ce poison de Bayrou d'appeler une nouvelle fois à voter pour la gauche ou bien d'appeler à voter pour celui qu'il déteste. Pire, il pourrait se taire quitte, une nouvelle fois à se renier, ses convictions avec. Un poison, vous dis-je. Un poison que Houellebecq dans son livre Soumission voyait en premier ministre du Président de la République Française fraîchement élu, Mohammed Ben Abbes !

Quant à Juppé et Bayrou, posez-vous la question de savoir qui ils soutiendront si d'aventure le FN se trouvait au second tour face à un candidat de gauche ...

NB: Je vous invite, si vous avez le temps et l'envie, de lire la bio wikipédia de Bayrou, on y trouve quelques perles... comme par exemple son souhait, un moment de faire alliance avec le parti socialiste ou son passage à la très controversée communauté des Béatitudes.

Folie passagère 3276
Résultat de recherche d'images pour "françois bayrou et françois hollande"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

59 commentaires:

  1. Bayrou a vu filer pratiquement tous ses membres du MoDem à l'UMP ce qui lui a déclenché sa haine contre Sarko , il a perdu Pau à cause de l'UMP ,il perd pratiquement tous ses "combats" à cause de l'UMP , ceci explique cela .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf erreur, en 2014 il n'a pas perdu Pau à cause de l'UMP, il l'a remporté grâce à l'UMP

      Supprimer
    2. @Claude Henri et libres echanges: effectivement, il a remporté Pau aux dernières municipales grâce à l appui, non pas déclaré de l UMP , mais bien de Juppé.

      Supprimer
  2. Annie

    Rappelez-vous ce que disait Simone Veil à propos de ce traitre de bayrou :"françois bayrou est le pire des candidats, une imposture" . Je crois aussi me souvenir aussi qu'elle s'était plainte de son attitude lors d'une élection européenne.
    Avez vous passé le raz blanchard ?

    Amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Annie: Simone Veil a (presque ) toujours raison.
      Le raz Blanchard ? Non, pas passé

      Supprimer
    2. @Annie: Simone Veil a (presque ) toujours raison.
      Le raz Blanchard ? Non, pas passé

      Supprimer
  3. Avec les socialistes, on sait au moins à quoi s'en tenir, ce sont des adversaires clairement désignés. Les centristes, eux, sont toujours prêts à trahir le camp conservateur et soutenir les idées progressistes les plus farfelues au nom des "principes" (de gauche), du moment qu'il reste des places à pourvoir. Bayrou ne représente rien de rien, on lui sera cependant reconnaissant d'avoir été celui qui a réussi à vider entièrement l'UDF de sa substance et de ses militants. Le juste milieu est le dieu des pauvres cons, comme l'écrivait Marc-Édouard Nabe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que Sarkozy n'a pas trahi le camp conservateur en faisant entrer en 2008 au gouvernement six ministres PS amis proches de Hollande (Kouchner, Hirsch, Amara, etc) ?

      Supprimer
    2. @Rupert: il ne représente rien... Ils furent quand même 9% a voter pour lui

      Supprimer
    3. @Courageux Anonyme: Je parle de Bayrou et des centristes, pas de Sarkozy et du début calamiteux de son mandat en 2007-2008. L'UMP/LR a été largement infiltrée et idéologiquement corrompue par les anciens de l'UDF; c'est d'ailleurs à mon sens le problème principal de ce mouvement. Son seul espoir de s'en sortir serait de les virer et de reconstruire un vrai mouvement conservateur, mais peut-on compter sur Nicolas Sarkozy pour repositionner la droite... à droite ? J'ai comme un gros doute, mais j'aimerais bien. Comme j'ai bien aimé la fin de son mandat en 2011-2012, la "stratégie Buisson" etc.

      @Corto: Je serais bien surpris de voir le Modem dépasser les 5% aux prochaines présidentielles. C'est un mouvement qui me semble moribond (même ce cornichon de Lassalle a décidé de partir) , et les 5 ans de présidence Hollande n'ont sûrement pas arrangé ses affaires. Je crois que les électeurs seront motivés par l'envie de sortir les sortants, et que l'humeur ne sera pas aux demi-mesures et à l'eau tiède.

      Supprimer
    4. On s'en fiche que Sarko soit de droite, de gauche, du bas, du haut, il est farouchement antilibéral, et dans un pays qui crève de l'étatisme, c'est signe qu'il ne fera aucune réforme. Pourquoi ferait-il en 2017 ce qu'il n'a pas été fichu de faire pendant 5 ans alors qu'il avait tous les leviers possibles ?

      Supprimer
  4. Ce type est une purge, encore un catho à la mord moi le nœud qui se dit catholique ais qui ne respecte aucun préceptes qui devraient le guider...
    un nuisible comme la politique en produit , hélas, trop souvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: est-ce la politique qui produit des nuisibles ou bien sont ce les nuisibles qui la pervertissent ? Je pencherais plutot pour cette deuxième hypothèse.

      Supprimer
    2. Vous savez ce qu'ils vous disent les Catholiques !?

      Jean-Pierre

      Supprimer
    3. @ Jean-Pierre:hop hop hop! je crois qu'on ne s'est pas compris. Je n'ai rien contre les catho en étant un moi même. je dis simplement que Bayrou n'a de catho que le vernis...(d'où le "à la mord moi le nœud")

      Supprimer
  5. Le baudet du Béarn a un pouvoir de nuisance certain, il est possible qu'il fasse gagner un candidat de gauche, ce qui serait un comble. Nous perdrions encore cinq ans et ces années seront peut être fatales.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @le Nain: " peut-être " ? Surement , oui !

      Supprimer
  6. Entre la fesse droite et la fesse gauche qui a t il pour faire chier le peuple? Bayrou le petit trou du cul!
    Cet homme c'est l'image même du politique inutile et toxique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: Politique inutile ? va-t-en dire ça à Hollande !

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Dans Soumission, Houellebecq fait de Bayrou le premier ministre choisi par le Président Ben Abbes pour son imbécillité.

      Supprimer
    2. @grandpas: crétin, sans doute pas, mais sans aucun bilan probant en tout cas à mettre à l'actif de ses 40 ans de politique

      Supprimer
  8. Bayrou c'est comme J-Louis Debré tu leur mets Sarko sous le nez et ça leur bloque les neurones en position "âne bâté" et ça c'est méchant pour les ânes qui sont des créatures douces et amicales à l'inverse de ces deux olibrius !
    Jipé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J-L Debré en ce moment vient tous les après-midi faire le guignol sur Europe1 dans une émission "comique" et néanmoins débile style Hanouna. Et c'est homme politique, ça, Madame.

      Supprimer
    2. @Jipé: +1!

      @IsabelleC: Débré il me fait penser à Bachelot: le naufrage.

      Supprimer
    3. j'ignorais que Debré se commettait dans une émission style Hanouna
      ce fut le miniss' de l'intérieur de ce cryptomarxiste de chirac au début de son premeir septennat ....lorsque les maliens squattaient st bernard
      ma mère , droite chrétienne de gauche , m'avait dit à l'époque "mais qui nous a fichu ça ? un perdreau de l'année ! il faut une sale bête , à l'intérieur , un type qui rigole pas , un pasqua , pas un garçonnet ! "
      comme quoi, elle avait pas tout à fait tort

      Supprimer
  9. Aussi loin que je puisse m'en souvenir, mon cher Corto, nous avons toujours connu de ces centristes, cathos ou pas, qui au second tour des élections favorisaient le camp d'en face. Bayrou est de ceux-ci. J'y vois de l'opportunisme politique, peut-être l'idée d'une revanche sur le destin qui ces temps-ci, et malgré ses contorsions politiques, ne lui a pas été favorable.
    De plus il a dû entendre dire par les media que la grande erreur de Hollande avait été de ne pas le nommer Premier ministre en 2012. Il a donc espoir que cette erreur ne se répètera pas. Je ne connais aucun de nos politicards, de droite ou de gauche, qui pourrait résister à une telle perspective. Mais il ne faudrait pas perdre de vue que les premiers responsables des nuisances de ce monsieur seront les électeurs qui porteront leur voix sur lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois dire que si François Bayrou se présentait à l'élection présidentielle, je voterais pour lui.

      Supprimer
    2. @Christine: Libre a vous bien sûr , perso, je n ai aucune appétence pour le vote inutile

      Supprimer
  10. Corto:il est sidérant qu'un tel asticot puisse encore susciter l'appétit de qui que ce soit...
    La question que je me pose,toutefois:il lui faut quand même un minimum de fric pour s' agiter ainsi.
    Qui l'alimente?
    Quant à l'idée de le rapprocher sur un cliché avec l'autre asticot lécheur de babouches...
    Ces deux là font la paire dans la catégorie "politique pourrie de la quatrième. ..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: qui l alimente ? ben en premier lieu les cotisations de ses quelques 5000 adhérents mais à part ça, je ne vois pas trop.

      Supprimer
  11. Effectivement, la haine que voue Bayrou à Sarkozy n'est pas rationnelle. Le problème en France, c'est que gauche=Le Bien > droite=les méchants.
    Tout le monde est pris dans ce truc là, et refuse de discuter avec quiconque est situé plus à la droite que lui même, sous perdre de corrompre son âme et ses principes (sortez les violons).
    Ainsi les frondeurs refusent de se corompre avec Valls et la droite dure (haha) du ps, les socialistes d'une manière générale trouvent Bayrou trop à droite pour faire des alliances avec lui, celui ci vomit sur Sarkozy qui lui refuse d'adresser la parole au FN, parce quand même on ne parle pas à des gens aussi nauséabonds.
    C'est un peu con mais c'est comme ça que ça marche.

    La victoire de Sarkozy à la primaire et donc la présence de Bayrou serait également à l'avantage de Marine le Pen, car celle-ci aurait une (maigre) chance de battre Hollande au second tour, contre Sarkozy aucune chance.

    RépondreSupprimer
  12. S' opposer à Sarko jusqu'à la haine est pour lui une façon d'exister...On l'avait presque oublié pendant 4 ans, le voilà ressuscité !
    Ce type n' existe que face à cet ennemi clairement identifié, il ne vaut rien sauf par son pouvoir de nuisance...de plus il n'est pas rancunier envers les socialos, prêt à leur donner à nouveau le coup de main sans rien en retirer...
    On connait l'énergie de Nicolas Sarkozy mais le combat va être rude, la victoire bien incertaine...mais comme on dit "à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: bien sur que le combat va être rude, au moins cela pimentera-t-il cette préisdentielle

      Supprimer
    2. Bayrou un opportuniste qui retourne sa veste..
      C'est couille molle et lèche babouche réunis

      Supprimer
  13. Bayrou, il aurait dû s'appeler Brayou (= pleurnichard en chti)!

    RépondreSupprimer
  14. Motivation simple : sous ses allures de mouton endormi, il meurt de jalousie envers Sarkozy (visibilité, interview,etc) et sa jalousie irrationnelle (il sait qu'il ne sera jamais qu'un minus politique)se nourrit de ça : faire capoter Sarkozy, c'est montrer qu'on a le pouvoir sur la destinée de plus fort que soi, et donc on montre qu'on est celui qui a le plus haut pouvoir. Cette motivation émotionnelle se moque des résultats de sas actions, son moment de jouissance : si Sarkozy capote il en sera le responsable, c'est lui qui aura tiré les ficelles. Un toxique comme ça est indigne (c'est dire...) de faire partie du paysage (fumier) politique français. C'est un chien enragé sans valeurs, et il devrait être traité comme tel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui la discussion est super intéressante par ici. La France se reconstruit à vue d'oeil, les gars.

      Supprimer
    2. @FrédéricLN: " Ma mission, en 2006-2007, de "conseiller pour les études et le projet" auprès de François Bayrou " je comprends que la discussion puisse te paraître... inintéressante.

      Supprimer
  15. Géo

    Bonsoir

    Pourquoi ne sommes nous pas surpris de ce genre de saloperie,finalement?
    Une caste politique déconsidérée et mesquine,avide de prébendes,des égos surdimensionnés faisant fi de la sauvegarde du pays,caste inconsciente peut être de ce qui arrivera car vivant en vase clos dans ses prérogatives et ses seigneuries...

    Ça sent fortement le cloporte quand même!
    Pourquoi cette impression que chaque campagne électorale devient de plus en plus sordide et basse avec des rampants qui surgissent de partout à chaque fois pour essayer d arracher une portion du corps d une république mourante?
    Je crois aussi avoir lu que Cosse est aussi candidate à des primaires "socialistes".
    Le ton de cette campagne n est il pas déjà donné?
    On devine que le niveau des débats va être particulièrement putride.

    Quant aux suites de cette campagne,quel que soit l élu,il ne faut pas se faire d illusion,on n a pas encore épuisé l arsenal de coups bas,trahisons et reniements en tous genres qui vont survenir.
    Sans compter des gens achetés ou secrètement compromis et dont le comportement est dicté par ces considérations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: les couteaux vont voler bas, les boules puantes fuser, les dossiers ressortis des tiroirs le tout multiplié par le nombre de primaires à droite, à gauche, chez les écolos puis par les deux tours de la présiddentielle, va y avoir du sport et la quasi certitude que la population va ressortir désabusée, gavée voire ecoeuré par cette compétition

      Supprimer
  16. Je pense aussi que Bayrou va prendre des voies à gauche et donc favoriser le candidat de droite ...
    Hollande pourrait être ré-élu (face à Marine) s'il parvient à éliminer Melenchon, sinon, je le vois mal au second tour.

    Hollande ou Sarkozy ou Marine pour moi c'est du pareil au même. Aucun des 3 n'a le pouvoir ni le programme pour redresser la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @yoananda: que Hollande n ait pas de programme, c'est normal, il ne s'est pas encore déclaré. Pour Sarko ou Marine, comme pour Le Maire, Fillon, Juppé, dire qu ils n ont pas de programme relève soit de l'ignorance, soit de la bêtise. Ils en ont tous un, pas forcément finalisé, il suffit de lire leur projet, propositions, bouquins, etc... Même le parti Les Républicains a publié son projet. Je sais, ça demande du temps et du boulot ...

      Supprimer
    2. Les élections antérieures nous ayant amplement démontré, mon cher Corto, qu'il ne suffisait pas d'avoir un programme mais qu'il fallait encore, vouloir et surtout pouvoir, l'appliquer !

      Supprimer
  17. Pour se faire élire à Pau il avait promis de se consacrer uniquement à la ville et de ne plus faire de politique au niveau national.
    Tous les Palois vous diront aujourd'hui qu'on ne le voit quasiment pas et que la ville n'a jamais été aussi mal gérée...

    RépondreSupprimer
  18. Si la Loge des Brelles existait, Bayrou en serait le Grand Maître.
    J’adhère à l’analyse de Claude-Henri, Pau étant à l’origine de sa haine de l’UMP.
    Je me souviens d’un soir d’élection où il n’avait pas gagné la Mairie, rattrapé par des journalistes en pleine nuit il avait bavé sa haine sans retenue.
    Bayrou a les mêmes travers idéologiques que Hollande, ce sont des solipsistes. Je n’ai pas encore vérifié si ce travers figurait sur la liste des maladies mentales et dans cette hypothèse si une thérapie existait. Ils sont faits du même bois flottant.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  19. Ah tiens, vous vous en défendiez il y a quelques temps mais vous revoilà adulant l'homme du malheur, notre ex président anormal...

    Je vous recommande la lecture et/ou l'écoute de Philippe de Villiers à son sujet, vous comprendrez alors que ce que vous reprochez à Bayrou est en tout point similaire à ce que vous faites vis à vis du seul parti qui pourrait potentiellement faire quelque chose.

    En bref et sans prétendre avoir la subtilité de Villiers, Sarkozy est un mondialiste sans coeur et à qui la France ne dit rien.

    Bayrou n'est qu'un clone version catho gaucho.

    Inutile donc de vituperer sur sa haine existante ou non, c'est schtroumpf vert et vert schtroumpf.

    En espérant vous voir devenir un jour plus lucide sur la question,

    Alexei

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alexie: a qui s'adresse ce commentaire ? si c'est à moi à quoi et à qui fais tu allusion avec ce " ah tiens vous vous en défendiez il y a quelques temps " ?

      Supprimer
    2. @Alexie: a qui s'adresse ce commentaire ? si c'est à moi à quoi et à qui fais tu allusion avec ce " ah tiens vous vous en défendiez il y a quelques temps " ?

      Supprimer
  20. Même le pittoresque Jean Lassale dénonce les calculs politiques de ce type pour la présidentielle 2017. Un traitre reste toujours un traitre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Roland: il me semble même que Lassale a quitté le MOdem alors qu il était le seul député de ce parti

      Supprimer
  21. Oui c'est bien à vous que je m'adresse.

    J'ai souvenir d'un de vos posts où je vous avais fait remarquer que Sarkozy était responsable de la situation actuelle et vous m'aviez répondu en substance que vous n'aviez justement pas dit le contraire.

    J'en avais conclu à un debut de prise de conscience de votre part, je constate à regret aujourd'hui que rien ne semble changé de ce point de vue.

    Alexei

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alexei: je n ai certainement pas approuvé un quelconque propos de qui que ce soit validant le fait que Sarko était responsable de la situation actuelle. Qu il ait fait des erreurs, oui, c'est évident mais selon moi pas forcément celles qui ont été mis en valeur par les médias. Et j'ai toujours été et reste un soutien ( pas inconditionnel ) de Sarko. Voir mon billet que je publie dans quelques instants.

      Supprimer
    2. Ma question est simple: pourquoi?
      Alexei

      Supprimer
  22. Même si le FN arrive en tête, c'est l'autre qui sera élu. Pauvre Bayrou! Il est arrivé trop tard. Il aurait avantageusement remplacé René Coty.

    RépondreSupprimer
  23. Pas un grand poids mais suffisamment pour nuire. Comme si la jalousie, la haine d'un rival plus rusé, plus compétant pouvaient être une feuille de route. Il y en a qui le pensent, ceux à qui profitent le "crime". En tout cas, ce Bayou naguère homme de lettres respectable, croit toujours en son étoile, celle qui consiste à faire de l'ombre.
    Catho pour catho, je préfère nettement JF Poisson, homme éminemment respectable qui ne se la joue pas mais qui joue honnêtement au sein de la Primaire, me semble-t il, parce qu'il a des choses à dire, qu'il y croit et qu'il pourrait peut-être être une balise pour Sarkozy, très affûté dans les relations avec la Syrie et aussi dans le domaine sociétal.

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.