mardi 23 août 2016

Le boss est de retour

Résultat de recherche d'images pour "nicolas sarkozy"

En attendant la suivante, cette première semaine de vacances est hélas terminée. Je suis donc de retour ! Comme Nicolas Sarkozy ! Sauf que ni l'un ni l'autre n'étions totalement partis. J'ai lu tous les commentaires laissés sur les précédents billets et remercie ceux qui les ont laissés. Quant à Sarko, il ne fait qu'officialiser une candidature dont personne ne doutait.

J'aime assez cette idée de candidature de Sarkozy. D'une part parce que, comme bien souvent écrit ici, je suis persuadé que dans l'actuel cheptel politicien il est le seul à pouvoir relever ce qui reste du pays et le remettre en ordre de marche et d'autre part parce qu'il me plaît de voir à quel point cette candidature excite et énerve un paquet de gens, au premier rang desquels nos si chers médias. Ces mêmes médias qui, malgré toute l'ardeur, la mauvaise foi et la partialité dont ils ont fait preuve, n'ont pas réussi totalement à nous pourrir le bonhomme. Qu'on le veuille ou non, l'homme a toutes les qualités requises, l'expérience, la stature et le charisme nécessaires pour redevenir Président de la République.

J'aime voir tous ces gens de droite s'ébrouer pour dire que Sarkozy, une fois, ça va, mais que deux fois, non c'est pas possible. Les mêmes qui lui doivent tout, les mêmes qui n'ont pas été foutus de se hisser au-dessus de lui. Que valent - et ce quels que soient leurs qualités individuelles ( si tant est...) - un Mariton, une NKM, un Poisson, un Lefevbre, une Morano, un Le Maire, un Guaino, un Myard ou bien encore un Didier par rapport à un Nicolas Sarkozy ? Leur candidature, s'ils arrivent à recueillir les parrainages et signatures, ne sont que de témoignage, de vengeance ou indispensable pour négocier un éventuel maroquin ministériel. Fichue primaire ! Fichue primaire qui fera, c'est un fait quoiqu'on en pense, le " champion " de la droite en 2017.

J'aime voir tous ces gens de gauche s'escagasser pour tenter de torpiller cette nouvelle candidature, eux qui n'ont pas été fichus de donner au pays autre chose qu'un avorton présidentiel tout juste bon, et encore, à faire des blagounettes à deux balles mais absolument parfait pour laisser un pays, une République et son  propre camp à l'état de quasi ruine. " Le fiasco général du quinquennat Hollande " écrivait il y a 8 jours un célèbre journaliste... de gauche. Sarkozy ne fut pas parfait entre 2007 et 2012, loin de là, mais au moins savait-il s'habiller et ne pas se ridiculiser, et nous avec. " Le quinquennat de Sarkozy fut décevant " écrit le même journaliste; décevant, peut-être, mais pas pour les tout de même 48, 36% de Français qui ont eu la certitude qu'avec lui ce serait certainement mieux qu'avec ce qui nous sert actuellement de Président. Tout était pourtant si prévisible: On ne pouvait pas faire d'un scooter une Ferrari.

J'aime cette candidature parce que c'est celle qui fera le plus braire le Front National qui ose encore croire que pour eux, et surtout pour la Marine, tout est possible et ce faisant berce d'illusions ses adhérents.

J'aime cette candidature pour ce qui a déjà filtré de son dernier bouquin Tout pour la France, ses " priorités intangibles ": Economie et Finances, Immigration et Islam, Identité, Justice et Sécurité, Education et Santé. Pas encore un programme de campagne, ni tout à fait des promesses, pour l'instant des propositions courageuses et indispensables pour le redressement du pays. Reste à savoir si les Français auront assez de coucougnettes et de bon sens pour les accepter car nombre d'entre elles elles ne sont ni populaires et à vrai dire ni vendeuses: Suppression de l'Isf, réduction de 100 milliards des dépenses publiques, suppression de 300 000 postes de fonctionnaires, âge de la retraite repoussée à 65 ans en 2025, régime des retraites de la fonction publique alignées sur le régime général, suppression des régimes spéciaux, encadrement strict de l'immigration légale, révision du droit du sol, augmentation du nombre d'heures de présence pour les enseignants, autonomie des universités élargies, etc... Perso, je signe ! Pour celles-ci et pour les autres ( CF résumé ICI ).

C'est officiel donc: Sarkozy est candidat à la Présidence de la République; souhaitons que les Français soient cette fois ci moins enclins à se laisser manipuler par les médias et qu'ils regardent de près et les programmes et les capacités de chaque candidat... J'ai comme un doute... quand je pense que certains sont encore capables de voter pour Hollande ou pour Juppé.

Folie passagère 3274
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

72 commentaires:

  1. Ravie de vous voir de retour vous aussi...
    Quant au programme du candidat Sarkozy, par ces temps d'indignation molle, de célébrations mortifères et de frémissements indignés de burkinis, cela fait du bien :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @libresechanges: Je dirais même plus, ça fait du bien !

      Supprimer
  2. Bien vu la folie passagère, ce petit homme abandonné sur la grève se dirigeant vers un destin bien sombre et peut être même tempétueux !
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Homo Orcus, ah mais attention, Môsieur, mes folies passagères sont toujours bien vues :) Surtout celle-là

      Supprimer
  3. Bonsoir, Corto, heureuse de retrouver ta trace terrestre ! J'ai ainsi, moins le mal de mer ... Ton retour concomitant à celui de N. Sarkozy, coïncidence ? Voilà, pour lui, ce n'est pas gagné, vu ce que nous pouvons lire sur nos tablettes... Cette hargne m'interpelle car vraiment, si vraiment on peut lui en vouloir... mais à ce point ! ... Hollande à côté...Incomparable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Crisfi: la hargne anti sarko m a toujours paru comme dépassant l entendement. Et mézavi qu il y a d autres raisons que le fouquet's et autres broutilles,finalement. Il y avait un billet d un blogueur, La Lime, qu il faudrait que je retrouve et qui expliquait cette hargne pour ne pas dire haine de manière interessante...

      Supprimer
  4. A peine sa candidature officialisée, 2 sondages assassins tombent le matin même !
    A croire qu'ils ont interrogé les français la nuit ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sen: j ai vu ces sondages, ils en ont parlé pendant une bonne demi heure sur BFM: plus c'est gros, plus ça passe. Et qui ce soir ont-ils interrogés pour donner la réplique à Sarko ? : Copé! c'est a se faire dessus !

      Supprimer
  5. Bon retour à vous !
    En ce qui concerne (je vous cite) : "Quant à Sarko, il ne fait qu'officialiser une candidature dont personne" ne veut, dirais-je.
    Un sondage dans le Figaro de ce soir demande aux lecteurs s'ils pensent que Sarko sera sélectionné par la primaire. Le résultat est sans appel : 60 % ne le voient pas primé...
    Dans la vie, il y a un temps pour tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Dame Ginette

      Le Figaro, c'est le rendez-vous du FN et du PS. Pas beaucoup d'objectivité.
      Un sarkozyste qui s'égare dans les commentaires a vite fait de s'y faire lyncher.

      Supprimer
    2. @Dame Ginette: a votre age vous vous laissez encore manipuler si facilement ? voila qui n'est pas bien raisonnable.

      Supprimer
  6. Sarkozy est incontestablement le "boss" du parti LR, mon cher Corto. Il n'y a qu'à voir les Darmanin et autres Peltier qui viennent de le rejoindre. Gageons qu'il pourra faire son marché parmi ceux qui étaient déjà engagés à soutenir l'un ou l'autre de ses concurrents. Ni Juppé, ni Fillon ne pouvant démontrer que lorsqu'ils étaient au pouvoir,
    ils ont été meilleurs que Sarkozy; les autres candidats n'ayant tout simplement pas la maille et se présentant plutôt pour se rallier en cours de route à celui des candidats qu'il estimeront le mieux placé pour leur fournir un strapontin après l'élection, on peut donc raisonnablement penser que Nicolas Sarkozy est en mesure de gagner cette primaire.
    Est-ce que cette primaire passionnera les Français ? Je suis beaucoup plus dubitative.
    Mais il n'est que d'attendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je ne doute pas un instant que cette primaire interessera les Français et si ce n'est pas le cas, les médias les y pousseront :) Qu il soit en mesure de la gagner ? aucun doute, la gagnera-t-il, ça c'est autre chose . Quand je vois que ce soir BFM ou itélé, je ne sais plus, a fait appel à Copé pour dire pis que pendre de Sarko...

      Supprimer
  7. Je visite régulièrement votre blog car je le trouve intéressant, mais je n'ai jamais pris part à la conversation je considérai que mes contributions n’apporteraient rien de bien utile au débat. Mais là...., je n'y tiens plus ! Je vous crois intelligent et raisonnable et je ne comprends donc pas comment vous pouvez encore croire que Sarkozy puisse présenter une quelconque solution aux problèmes actuels de la France et des Français. Je l'avoue, je suis désemparé devant tant d’aveuglement partisan !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: si j étais le seul a le soutenir, je comprendrais volontiers votre étonnement. Et a propos d'aveuglement... avez-vous consulté pour savoir si celui-ci ne serait pas de votre côté dans votre façon de considérer Sarko comme " fini ".
      Vous me dites intelligent et raisonnable, j ai donc sans doute quelques bonnes fraisons de le soutenir.

      Supprimer
    2. Pareil, même sidération. A gauche, le hollandisme révolutionnaire, à droite le retour du boss.
      Il est évident que Sarkozy à du charisme, mais il a surtout beaucoup de culot de revenir. Il me semble qu'il y a 5 ans, il était encore président. Et que son bilan a été plus que mauvais. A sa décharge, personne n'aurait fait mieux. Le système politique tout entier est bon à jeter. Y compris ses acteurs.
      Sarkozy, c'est comme l'UE, le libéralisme ou le bolchévisme: quand ça ne marche pas, c'est qu'il n'y en a pas assez.

      Supprimer
  8. Le taulier du blog et le boss sont de retour... Parfait !

    Il suffit de voir et d'entendre les journalopes qu'il a pris de court (comme d'habitude) se ruer sur les sondages (il chute lourdement, 79% n'en veulent pas, etc...), et le rappel "des affaires" pour mesurer l'affolement de la merdiacratie.
    La une de Libé, un régal !

    Bay et Fillipot courant les plateaux TV pour répéter urbi et orbi les éléments de langage du FN, c'est aussi assez drôle. Ils vont finir par lasser...

    A droite, les ralliements se multiplient et les girouettes accélèrent. Le vent a tourné.
    J'aimerais bien savoir qui sont les poids lourds (crédibles) qui restent aux autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: un vrai régal que de les voir tous se déchainer depuis hier. C'est presque a mourir de rire si ce n'était pas pitoyable

      Supprimer
    2. Justement j'ai cru comprendre qu'un Filloniste s'est rallié à Sarkozy ...
      Au fait, quelqu'un peut-il confirmer que Juppé n'a pas tous les parrainages ? A moins que ce ne soit que des histoires ...

      Supprimer
    3. @Sen: un filloniste se rallier à Sarko ? Il devrait y en avoir d'autres.
      Pour Juppé, je doute fort qu il n ait pas eu ses parainages

      Supprimer
  9. Que Sarko soit élu ou un autre, je n'y vois aucune différence ; c'est du théâtre de marionnettes et Bruxelles tient les ficelles. Promets-moi quelque chose, cher Corto, c'est de continuer ce blog avec la même honnêteté et le même œil critique envers le pouvoir si ton champion est élu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pharamond: Bruxelles tenir les ficelles, ce n'est pas faux mais assez simpliste comme vison du bousin, non?

      Promis !

      Supprimer
    2. Bruxelles ou Washington ou les banques, mais nos présidents tant qu'ils accepteront les règles actuelles ne sont plus que les gouverneurs de la région France dans le meilleurs des cas et les directeurs de France S.A. dans le pire.

      Merci pour la promesse. Cela m'inciterait presque à voter pour Sarko. Non, je blague, c'est bien au-dessus de mes forces.

      Supprimer
    3. @Pharamond: et , en admettant que tu sois un citoyen impliqué et compte tenue de l offre disponible, peut-on savoir pour qui tu pourrais éventuellement voter ?

      Supprimer
    4. J'hésite entre voter FN sans illusion aucune, mais histoire de faire bisquer les grands démocrates de tous bords (et que personne ne vienne me dire qu'on ne blague pas avec ça, il n'y a qu'à regarder l'actualité pour se rendre compte que le grotesque à envahi les palais de la République) ou ne pas voter parce que je ne crois plus en ce système à bout de souffle et délétère. Ceci justement parce que je suis encore un citoyen et pas un électeur-consommateur comme la population votante est devenue et impliqué parce que le sort de mon pays m'inquiète au plus au point et que je crois que seul un électrochoc pourrait peut-être le sauver.

      Supprimer
    5. Pharamond:je vous rejoins...les petits arrangements politiciens actuels ( les primaires sont devenues des machines à sélectionner ses prochains ministres en cas d'accession au trône. ..) ne sont à l'échelle ni des problèmes actuels,ni de la géopolitique.

      Supprimer
    6. Pharamond qui commence à me connaître , sait bien que nous voterons FN sans illusion aucune
      juste pour faire couiner les politrouks en mal de flagellation et les journaloppes adeptes du tocsin ( qui ne signifie pas "seins en toc"....quoique...) à tout propos mais parfois mal à propos ( le tocsin, suivez un peu)
      je me souviens de ce jour béni de 2002 où on a pu entendre la médiature vronzaise dans son ensemble hululer à la lune et les responsables ( mais responsables de quoi , grands dieux? s'ils étaient responsables de quoi que ce soit,ça ferait des années qu'ils seraient en taule ) ceindre leurs reins d'une écharpe tricolore et assurer avec une mâle assurance ( ce qui est discriminatoire pour les fumelles) que le fascisme ne passerait pas par eux ( là, on peut douter....les voies du seigneur sont impénétrables et , parfois, de temps en temps ,une âme égarée peut être regagnée par l'attrait de l'esthétique....)

      le champion, le héros de ces antifachysses de pacotille , le ripouilleur Jacques en personne , seul à seul contre le vieux monophtalme , a refusé le combat

      probable qu'il avait la pétoche de pas trouver les arguments idoines?
      qu'il avait peur qu'on lui remette en mémoire les financements de ses campagnes? ( afwicains, moyen-orientaux , toussa )
      qu'il était pas jouace qu'on lui redise qu'il avait foiré sur tout , depuis le regroupement familial en 73 ,jusqu'au chômisme endémique ( notons qu'il n'était pas seul dans ce cas, Lionnel s'est bien commis dans le truc aussi )
      bref , sur tout , depuis 74 , nos gouvernements, nos politrouks, nos merdiatrouks , sont nullissimes , en dessous de tout , à chier

      seul truc positif , avoir refusé d'aller ratonner Saddam en 2003

      mais cette ordure a quand même pris la tête des agresseurs des serbes....au jour de son trépas, je m'offrirai une bonne boutanche

      Supprimer
    7. Oui, le problème c'est que trop de personnes croient que la machine fonctionne encore malgré tout. C'est une erreur, quelque chose tourne encore, mais ce n'est plus la démocratie ; et cette chose ne tourne que parce que les crédules la font tourner.

      Supprimer
  10. Attention quand même ! La conclusion de votre billet m'inquiète.
    Le débat des primaires est le bienvenu, mais il ne faudrait pas perdre de vue que l'essentiel est d'éviter un nouveau quinquennat de gôche. Il faudra donc se regrouper derrière celui qui sera arrivé en tête...même si cela devait être Juppé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: j ai écrit il y a quelques semaines que je ne voterais jamais pour un repris de justice, je ne voterais donc pas pour Juppé ni ne le soutiendrais non pas parce qu il est repris de justice mais parce que je ne le crois pas capable de défendre les valeurs auxquelles je tiens. Dans le cas où ce serait luiqui gagne la primaire, je me contenterais de descendre du mieux possible son adversaire, c'est tout ce que je pourrais faire

      Supprimer
    2. Non et non à Ali Juppé : faut pas "charia" tout de même!

      Supprimer
  11. Annie

    Hier soir, bruno lemaire a commenté la candidature de Nicolas Sarkozy. C'était d'un minable, pitoyable! il se prend pour qui ce grand échalas. bruno le renouveau! avec la douce main de pauline... Comment tous ces candidats à la primaire vont-ils pouvoir se réunir après tant de méchancetés. Meme les plus insignifiants s'y mettent (nkm - mariton - copé... Quelle tristesse.
    A part ça, cela fait plaisir de vous lire de nouveau.

    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Annie: Comment et bien ils feront comme les socialistes en 2011, ils mettront un mouchoir sur les boules puantes de la primaire et battront des coudes pour avoir des postes. Sauf que là, si c'est Sarko qui l emporte ça m étonnerait qu une NKM ou un Copé soient recasés

      Supprimer
  12. Ravie de vous retrouver :)
    Voilà bientôt 10 ans que les médias "cassent du Sarko"...Comment voulez-vous que les gens aient une opinion positive de lui ? Quand on vous répète à longueur de temps que cet homme est le diable en personne, peu résistent au matraquage...
    Je lui souhaite donc bon courage mais je crains, malgré toute la volonté dont il est capable, que les Français lui préfèrent ce socialo-islamo compatible qu'est Juppé...
    2 mandats de 2 brèles à la suite, je ne donne pas cher de nos chances de nous sortir du pétrin...seule "consolation" personnelle, je n'aurai voté ni pour l'un ni pour l'autre...
    Nicolas Sarkozy a sans doute appris de ses erreurs et de ses renoncements, ce qu'il propose est probablement ce qu'il faut faire. En admettant qu'il gagne la primaire puis la présidentielle, tant de forces (Bruxelles, les syndicats, la justice, l'éducation...) feront tout pour qu'il échoue...

    RépondreSupprimer
  13. Enfin revenu, l'air revigorant du grand large et un peu de repos semble vous avoir fait un bien fou, vous nous revenez regonflé à bloc pour écrire de nouveaux billets très éclairés. Quant à monsieur Sarkozy (pour qui j'ai voté en 2011) je vais attendre de voir ce qu'il propose, car comme beaucoup de Français je suis écoeuré, encore plus depuis deux jours d'entendre ces roquets de droite qui commencent déjà à s'entre-déchirer. Oui, je vais attendre sinon ma voie ira comme celles de beaucoup de Français, au FN !?

    Jean-Pierre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma voix ! pardon.

      j-Pierre

      Supprimer
    2. @jean Pierre: revenu reposé ? Mouarf ! crevé, oui !

      Tu as déjà un bon aperçu de ce qu il proposera en cliquant sur le lien " ICI " dans le billet.

      Supprimer
  14. Le boss est de retour, certes ! En tant que chef et sans état d’âme il a fait son travail d'assainissement au sein de "Les Républicains", même si on ne parle plus de la dette de ce parti. Je pense néanmoins que Sarkozy n'a pour autant aucune chance de se faire ré-élire Président. A peine a-t-il déclaré sa candidature que tous les anti-sarkosistes primaires et les médias se déchainent. Il suffit de se rappeler de l’expérience de Pavlov avec le chien : “...Le chien salivait à voir simplement la pièce, le plat où on mettait la nourriture, la personne qui la lui donnait ou encore à sentir l’odeur de la viande...”. Sarkozy est de sortie, les hyènes qui chassent toujours en bande commencent à saliver !

    Je ne suis pas un inconditionnel de cet homme mais je ne comprends pas objectivement le rejet ou la haine qu’il suscite ! Il n'a pourtant pas fait pire que le culbuto actuellement à la tête du pays. La plupart ont une méconnaissance totale de la situation réelle qu'il a dû affronter avec pugnacité en 2008, crise qui a totalement plombé la suite de son quinquennat. Il est vrai que son côté hâbleur dérange, il a eu beaucoup de paroles mais pas souvent des actes (Karcher, ....).

    Mais dans la situation actuelle du pays ce qui est pire se sont ses amis de "30 ans" qui lui savonnent allègrement la planche. Ils sont tellement obnubilés par leur exposition médiatique mais aussi très cons pour ne pas s'apercevoir qu'il font totalement le jeu de Hollande ou de Marine ou de l’abstention. Je crains le pire avec les primaires et surtout comment se rassembler après le pugilat pour battre la gauche en mai 2017 !

    En plus, n’oublions pas les affaires judiciaires en cours dont Bigmalion... Il est pratiquement certain que l’instruction des différents dossiers va naturellement s’accélérer prochainement car depuis le passage de Taubira la justice en France est totalement indépendante !

    Selon la loi de Murphy le pire est toujours certain, dans ce cas on repartirait pour 5 ans avec la clique en place. J’espère que la loi de Murphy sera contredite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roland: après la primaire, ils se rassembleront comme la gauche en 2012, ne serait-ce que pour obtenir un poste.

      Quant à Murphy, je ne doute pas un instant qu elle ne se vérifiera pas ce coup ci, sauf à considérer que Juppé soit pire que Hollande :)

      Supprimer
  15. écœurement d'entendre les uns et les autres, je ne voterai pas, de toute façon voter entretien le système de pourriture des partis, une voix c'est quoi pour eux ? du fric mon ami, seulement du fric, chaque voix engrange des sous pour le parti, ils n'ont aucune idée pour redresser le pays, seuls les intéressent leurs petites magouilles ; les maroquins et les places à l'assemblée, que ce soit à gauche comme à droite et je ne dois pas être la seule à ne plus avoir d'illusions

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas loin de te rejoindre... (cf plus haut ma réponse à Pharamond)Amitiés.

      Supprimer
    2. @Boutfil: le dilemne est toujours le même : ne pas voter et se voir " priver " de parole ( t as pas voté, t as pas droit au chapitre ) ou accepter tant bien que mal le système en allant voter en espérant avoir une voix qui comptera... un peu

      Supprimer
    3. Corto:as tu réellement le sentiment qu'avoir voté te donne pour autant voix au chapitre?
      Il est certain que les "rivaux"de Sarko au sein des républicains ne m'inspirent aucune confiance.
      Mais son quinquenat n'a pas été ,tant s'en faut,de nature à me rassurer non plus!
      Entre Lisbonne et la Libye...

      Supprimer
  16. Bonjour Corto,ça roule ? !!
    Contente de te lire. Je suis, comme d'habitude, assez d'accord avec ce qui est dit. Je ne suis pas sarkolâtre mais j'apprécie sa force de travail, son engagement pour son pays au dépens de son confort (qui, si on ne le croyait pas intelligent friserait presque le masochisme) et sa compétence prouvée.
    Mais dans quelle galère va-t-il se mettre ? Il en est conscient et un tout petit peu naïf en espérant que les Français retrouveront leurs esprits après cinq ans de débandade. Il faut dire que nous avons eu notre dose de malheurs et que pour le conjurer avoir du bol ne suffit pas mais de la fermeté, du courage et de la connaissance des dossiers, tout ce que notre Cala-Miteux n'avait pas. Donc que la Gauche hurle aux loups, c'est normal: il faut sauver sa pitence mais je suis étonnée par la déferlante de haine des FN. Même combat dans ce cas-là que le PS...
    Nous faisons pas de Sarkozy un messie mais encore moins avec Marine,Alain,Emmanuel et les autres.
    Et pour ce qui est du "T" dans "Tout pour la France" qu'il soit une croix rouge couleur sang, je pense qu'il n'a déjà que trop coulé et qu'il est temps de mettre les points sur les "i " et on peut faire confiance à Sarkozy pour le faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @IDEL: Oui, ça roule :)
      Naïf Sarko ? ah que non, il sait même parfaitement ce qui l' attend et je crois qu il a toutes ses chances... s'il gagne la primaire. Ceci dit en politique, on a toujours des surprises, alors, il est bien trop toot pour se prononcer, nous ne pouvons que soutenir.

      Supprimer
  17. L'attitude de mépris-pour-tous des socialistes au pouvoir fin années 2000 m'avait tellement déçue qu j'ai voté Madelin au 1er tour .. on connaît la suite. Leur attitude envers Ségolène Royal a presque fini de me dégoutter d'eux en 2007. Par détestation de Sarkozy j'ai voté Hollande en 2012. Au moins je peux dire aujourd'hui, après un quiquenat infâme au-delà de tout, que je sais pourquoi mon 1er réflexe politique est de les rejeter. Mon prochain passage à l'acte consistera à : soit m'abstenir, soit voter.
    Dans ce dernier cas je déciderai pour qui (ou contre qui) la veille de l'élection.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Geneviève Boyer " ma détestation de Sarkozy " ??? et bine parlons en, pourquoi " détestation ? Sur l ensemble de ce qu il a fait entre 2007 et 2012, qu'a-t-il pu bine faire pour en arriver à le détester. Voilà qui m interesse !

      Supprimer
  18. Bonjour Corto, ta question m'oblige à rassembler mes idées pour élaborer une réponse. Puisque cela t'intéresse je vais m'y atteler. Mais je peux déjà t'en résumer le fond : dans tous les domaines où pour moi Sarkozy a été critiquable, Hollande a fait pire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Geneviève Boyer: j attends donc avec impatience. :)

      Supprimer
  19. Géo

    Bonjour Corto


    Je comprends bien ton point de vue sur Sarkozy.En l état actuel de l offre,il parait le mieux placé pour limiter les dégâts au niveau national,car Hollande et sa meute méritent juste de disparaitre après qu on ait tiré la chasse et côté FN il y a des lignes de fracture et un blocage assuré des institutions programmé si leur candidate était élue.
    Cependant,il ne faut pas s illusionner,ceci du fait que Sarkozy ne sera pas en mesure de réaliser des points essentiels de son programme si il était élu.
    Réguler les marchés de matières premières et agricoles au niveau mondial:
    Ce sont des banques types Goldman Sachs qui ont de plus en plus contrôle sur ces domaines et celà a déjà causé des famines catastrophiques dans le monde.
    Redéfinir des règles bancaires mondiales et contrôler l immigration...
    Dans la mesure où la France n a plus le contrôle de ses frontières ni même le pouvoir de "battre monnaie", comment ferait il?

    Il y aurait bien une solution pour obtenir de beaux biscuits pour le pays,ce serait de nationaliser nos banques systémiques et de menacer à mots feutrés de les mettre en faillite, pour plonger le monde dans la crise gravissime que les " élites" financières de la planète redoutent et font tout pour reculer le plus possible par différentes mesures qui ne font que gagner du temps.
    Celà les inquiéterait trés sérieusement car ces gens ne comprennent que le langage de la force.
    Ainsi,renégocier la dette illégitime,obtenir des avantages substantiels,en bref,dire à tous ces impérialistes sis aux USA et à l UE qu ils nous gonflent et que nous ne sommes plus leur larbin.
    Et celà,seul un gouvernement nationaliste qui n aurait rien à faire des pots de vins des lobbies divers et des créatures associées,des harpies du genre Merkel et Hillary et tous leurs bonshommes qui les chapeautent,pourrait le réaliser.
    Et puis nous retirer de ces opérations de destruction au moyen-orient ou en Afrique,là où nous n avons rien à faire ni à gagner en nous battant pour les USA.
    Et nous débarrasser de ces factions genre prétendus "anti-fas" qui évoquent plutôt les S.A.des années 1930 qu autre chose,à bord de leurs véhicules essence payée qui les transportent gratis là où ils vont semer encore le bazar et la casse,ces "antiracistes" de pacotille et assimilés tous ces subventionnés de l outre-atlantique et la pseudo religion des "droits de l homme franc-maçon",
    En bref toutes ces factions qui ne représentent que peu de monde et auxquelles des médias complices car subventionnés aussi pour cela donnent la parole alors que lesdites factions ne représentent qu elles mêmes et sont là pour entretenir le désordre et une ambiance de guerre civile et aussi appuyer des mesures scélérates.

    Alors,comme ce programme ci n est pas prévu par les futurs candidats éligibles,
    je crois que nous devons assimiler le fait que quel que soit le futur président,il ne pourra que limiter un peu les dégâts sans éviter la tempête(à la condition que ce ne soit pas l actuel squatter de l Elysée ou un clone)car la présente situation n est que le résultat de décennies de laxisme y compris chez les citoyens.
    C est donc la réalité qui devra se charger de remettre les choses en ordre quand les choses seront tellement dégradées que les structures de notre système politique s effondreront d elles mêmes,y compris l UE.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo
      Pourriez-vous nous préciser ce que vous entendez lorsque vous écrivez : "... côté FN il y a ...un blocage assuré des institutions programmé si leur candidate était élue" ?

      Supprimer
    2. @Géo: " la France n a plus le contrôle de ses frontières ni même le pouvoir de "battre monnaie" ça, c'est aujourd'hui. Rien n empêche, si ce n'est la langue de bois, le politiquement correct, les traités, de revenir là dessus et a défaut de mener la politique de la chaise vide. ça a marché dans le passé pas si lointain je ne vois pas pourquoi cela ne devrait plus fonctionner.

      @marianne: qu il me soit permis de repondre a la place de Géo. Pour diriger un pays, il ne suffit pas d'être élu(e), encore faut-il que l'appareil d état et les gens qui font les institutions suivent un minimum la personnalité élue. La Marine élue, je ne lui donne pas 6 mois car elle n'aura pas derrière elle cet appareil. C'est aussi simple que cela. Tenez, à ma connaissance, il n y a aucun membre du FN au Siècle, aucun dans l inspection des finances, etc... elle se cassera les dents sur ce qui fait, qu on le veuille ou non, qu on soit d'accord ou pas, la solidité du système.

      Supprimer
    3. Géo

      @Marianne

      Corto a bien traduit ma pensée.Tout serait fait pour empêcher le FN de gouverner et lui laisser sa chance en l état actuel des choses.
      En outre,Marine a déclaré renoncé à sortir de l euro,commence à marquer une certaine allégeance au système en place et cela n est pas bon pour le FN à mon sens car je crois que nous serons obligés tôt ou tard à retrouver des monnaies nationales,ou,tout au moins,des monnaies communes entre pays de structures et de PIB compatibles.(Bloc sud européen pour la France).

      Et le fait de virer son père pour se légitimer,,lui qui avait raison sur toute la ligne sur l immigration forcenée,est à mon sens une faute.

      @Corto

      Je suis entièrement d accord avec toi,on peut ruer dans les brancards et faire la politique de la chaise vide,mais je doute que Sarkozy fasse cela car il reste malgré tout lié au système atlantiste et n a pas les mains libres de ce fait.
      Si il est élu,l avenir nous le dira.

      Il faut réclamer des chèques à l UE,comme les Anglais le font,car nous perdons 6 à 7 milliards d euros chaque année dans cette affaire,pour nourrir aussi des pays riches de l UE qui réclament des compensations pour diverses raisons.

      Supprimer
  20. Il est où, Corto, il est où, il est là, Corto, il est là!
    Sarkozy est de retour, les vautours et les hyènes vont s'en donner à Coeur joie, tant il est d'ailleurs, ont ils arrêté un jour?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: il y a du Maé derrière ce commentaire, n'est-il pas ?

      Supprimer
  21. Très heureux de te lire à nouveau après de bonnes vacances,j'espère.
    Quant à Sarkozy,une impression toujours persistante de réchauffé et de déjà vu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jean Marc: Merci. Du déjà vu ? assurément mais qui pour renouveler le machin ?

      Supprimer
  22. Super !
    Alors n'ayons pas la mémoire trop courte ... voici quelques faits d'armes de Sarkozy, au dela des discours séducteurs, en dehors du fait que plus de 80% ne veulent pas de lui à la candidature :

    * traité constitutionnel de 2005
    * réintégration dans l'OTAN
    * sauvetage de l'Euro au prix de la souveraineté budgétaire
    * destruction de la Libye dont on mesure les conséquences (migratoires) aujourd'hui
    * fin de la double peine
    * accélération de l'immigration parce qu'il faut relever le défi du métissage qui n'est pas un choix mais une obligation : https://www.youtube.com/watch?v=VF6MezJ884M
    * création de l'UOIF (qui sert de strapontin à l'Islam de France)

    Le meilleur pour la fin : Nicolas Sarkozy a donc fait son grand numéro de séduction, expliquant qu’il tenait beaucoup à « l’amitié France Arabie-saoudite
    http://www.marianne.net/visite-estivale-nicolas-sarkozy-au-roi-arabie-saoudite-100244961.html

    Ha c'est sûr, l'amitié France-Arabie ... que dire ...

    Est-ce qu'il est moins pire ?
    Je ne sais pas. Et si c'est le seul argument, alors je crois que tout est dit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yoanandaa: 80% ne veulent pas de lui...j ai arrêté là, j ai cru lire la presse mainstream.

      Supprimer
  23. Perso je vais écouter attentivement le patelinage de la profession de mauvaise foi.
    En musique de fond je verrais bien "J'ai pas changé..."
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  24. Hollandouille va utiliser à fond le programme de Sarko pour faire peur aux électeurs :" regardez le programme de la droite, c'est la fin de notre modèle social. Moi je suis le meilleur défendeur de ce modèle"
    La campagne 2017 basée sur "la somme de toutes les peurs" : peur du Fn, peur du terrorisme, peur du déclassement et de la perte des avantages accumulés depuis des années.

    RépondreSupprimer
  25. Salutations Corto , je t'ai jalousé de te voir détacher l'amarre pour filer vers le large , depuis la disparition de mon ami il y a 7 ans je n'ai pas eu la force de remonter sur le pont . C'est la vie .......Pour Sarko j'ai la certitude que comme Hollande il n'attend que le dernier round , le face à face avec Marine , l'un comme l'autre n'espère que le réflexe républicain et ça me dérange énormément . Ce qui serait un atout ,serait de présenter avec qui il travaillerait :comme 1er ministre , avec son ministre de la justice ( imagine taubira revenir ,à faire des cauchemars) économie , éducation , uniquement ceux là , c'est aussi valable pour les autres candidats , droite , gauche mais nous sommes sous la Vème et on vote que pour 1 seul qui fera ,après, ce qu'il voudra .
    As-tu entendu Zemmour commenter le retour du Boss ? En résumé il dit en 2012 les français ont voté hollande pour virer Sarko , en 2017, ils ne vont pas virer hollande pour remettre Sarko .
    Perso le chant des sirènes je les ai trop entendu et depuis que je vote , je n'ai jamais raté une élection qu'elle quelle soit,je suis à l'instant présent complètement à coté de la plaque , pour rester honnête avec moi-même mon vote ira avec ma peur de cette montée de l'islam radical et ira avec celui qui s'engagera à la combattre , pour l'économie vu que c'est le trust mondial qui tient les rênes ce sera comme d'habitude . Bon retour en Socialie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: c'est pas l homme qui prend la mer... perso, je crois que cela m irait très bien.

      Pour le reste, j aime assez ton commentaire qui rejoint celui d audessus: 2017 sera l élection de la somme de toutes les peurs.
      Il me semble avoir lu que Sarko se présenterait avec une équipe et des noms, en clair seraient connus au moment du vote ceux avec qui il gouvernerait. A vérifier.

      Supprimer
    2. pour le dernier round avec Marine, faudrait déjà passer le premier tour
      et ni pour l'un ni pour l'autre , ça n'est gagné d'avance
      heureusement d'ailleurs
      j'en peut plus de voir leurs gueules et d'entendre les journaloppes et autres politologues psalmodier leurs prénoms et noms ( effets indirects de la démocrature, on appelle tout le monde par prénom plus nom.....infernal ....parfois c'est biaisé , genre Marie -Ségolaine se raccourcit en Ségolaine....) à tout propos

      enfin, j'espère que celui qui devra affronter Marine osera monter sur le ring pour lui causer, pas comme cette lope de Chirac qui avait refusé le débat avec le vieux monophtalme ....quel dégonflé ce type

      dire que vous avez voté pour lui.....moi, c'est la première fois où j'ai voté pour les natios

      et j'ai pas arrété depuis

      lorsqu'on voit une telle couardise cousue de fil blanc , ça donne pas envie de porter ses suffrages aux partis de gouvernement , croyez pas ?

      Supprimer
  26. Sarkozy en 2012 : "Je suis pour le droit du sol nous le garderons ; j’ai été tout à fait constant sur cette position, même quand cela peut nous poser des problèmes. Le droit du sol, c’est la France."

    Il a changé deux fois d'avis sur le vote des étrangers, l'AME et le voile à l'école. Une vraie marionnette.

    Sarkozy a institué le vote des binationaux, des "Français de l'étranger" auxquels onze postes de députés sont réservés. Et les passeports français se distribuent à la pelle.

    L'identité nationale : "Les sociétés meurent de la consanguinité et n’ont rien à craindre du métissage"

    L'immigration : Le 30 mars 2012, en pleine campagne électorale, Sarkozy était en meeting à Besançon et il a déclaré : "Le regroupement familial est un droit et je le garantirai." Or, le regroupement familial est la première filière d’immigration vers la France, très loin devant l'immigration de travail qui doit être autour de 7 %.

    Le pouvoir et la thune, what else ? La destruction de la France pardi !

    Si avec tout ça, vous croyez encore au blablabla des politocards, je m'interroge : tant d'ignorance, comment est-ce possible ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. y a que les abrutis pour ne pas changer d avis, surtout compte tenu des circonstances.

      Supprimer
  27. Sarko a fait ses preuves! Nombre de ceux qui voteront pour lui, voteront "pour le moins pire". Qui nous dira parmi ses électeurs à quel point il est "pire".

    RépondreSupprimer
  28. Si le vote blanc n'est pas comptabilisé comme suffrage exprimé (ce qui sera le cas, s'il y a quelque chose sur laquelle les politiques sont tous d'accord, c'es bien ça), je m'abstiendrai comme d'habitude. Quand on vote, on n'a pas le droit de se plaindre du résultat. Prévisible hélas!

    RépondreSupprimer
  29. Si vous ne me lisez pas moi, peut-être souffrirez vous de lire l'un de ses fidèles et anciens collaborateurs, Maxime Tandonnet qui soulève quelques lièvres

    https://maximetandonnet.wordpress.com/2016/08/25/un-leger-malaise/

    [...] Personnellement je dois à mes sept années passées dans la « Sarkozie » (2005-2011) ni mandat ni promotion, mais la richesse inouïe d’une expérience au cœur du pouvoir et la fierté d’avoir travaillé à ses côtés. Je lui en serai toujours reconnaissant. Mais pourquoi ne pas le dire, sa déclaration de candidature qui débouchera peut-être sur son élection, me laisse un arrière-goût de perplexité.
    [...]

    Le président Sarkozy annonce une politique de grande fermeté, d’identité et de retour à l’autorité. Il choisit comme emblème le regroupement familial. Ce n’est pas mon sujet du jour et je n’ai pas envie de m’y étendre. Pourtant, le regroupement familial aujourd’hui n’est pas un problème pour la France. Il est défini par une loi du 24 juillet 2006, justement la loi Sarkozy, qui prévoit des conditions précises de logement, de revenu et d’intégration pour faire venir sa famille en France. Le nombre de bénéficiaire est plutôt bien maîtrisé, autour de 20 000 en moyenne par an. Pourquoi remettre en cause ce qui justement, marche bien grâce à une réforme consensuelle dont il est l’auteur (enfin, le « porteur ») ? Les difficultés de l’immigration en Europe et en France viennent de tout autre chose: l’incapacité des gouvernements à faire respecter les lois sur l’entrée et le séjour notamment au regard de l’immigration irrégulière . Bien sûr, on me dira, le regroupement familial, c’est un symbole; un symbole, c’est-à-dire un chiffon rouge qui excite les foules quand on l’agite. Mais pourquoi ne pas laisser la méthode des chiffons rouges qu’on agite et qui n’ont strictement aucun intérêt, aucune portée pratique, aux partis extrémistes, de droite comme de gauche?

    Enfin, le président Sarkozy annonce, dans son interview au Figaro, que M. Baroin est le mieux placé pour devenir son Premier ministre. La contradiction entre le choix de M. Baroin (qui voulait interdire les crèches dans les mairies) et le discours d’identité, axé sur la religion chrétienne du président Sarkozy m’intrigue. Cela veut-il dire que l’avis du futur Premier ministre n’a aucune importance? Et on en revient au modèle du « collaborateur » de 2007-2012? Ou bien que le discours sur le christianisme est de circonstance? Mais surtout, le fait de désigner un Premier ministre pressenti huit mois à l’avance me trouble profondément. Cela signifie que le choix du Premier ministre est un simple appendice de la volonté présidentielle. Les futurs rapports de force au Parlement, les résultats des élections, donc la volonté populaire et la possibilité de l’émergence de nouveaux leaders se trouvent ainsi niées. Nous poursuivons dans la logique de l’hyper présidence de type hollandaise, ce système qui ronge le pays depuis trop longtemps, concentrant toute l’image de la vie politique et de la vie publique dans le visage d’un homme, comme aux pires époques de l’histoire, cet homme étant voué à devenir le bouc émissaire du pays, le réceptacle de toutes les déception et de toutes les frustrations, puis à l’entraîner comme un boulet dans l’abîme.
    [...]

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.