vendredi 14 novembre 2014

Quand Bernard Cazeneuve se déballonne ... Malaise


J'ai écouté Cazeneuve lors de sa énième conférence de presse. Il m'a presque fait pitié.

Il annonçait les mesures qu'ils avaient décidé de prendre, lui et le gouvernement, suite à la mort du gentil et inoffensif Rémi Fraisse... afin que plus jamais ça !

Les gendarmes sont dorénavant privés de grenades offensives, arme de répression et de dispersion qui avait pourtant fait ses preuves depuis plus de cinquante ans. Un mort en cinquante ans, nous dit-on et nous répète encore Thierry Mandon (député PS) ce matin sur Itélé. Lors de manifestations "brûlantes", les gendarmes devront tout filmer; comme si tel n'était déjà pas le cas. Et ces mêmes gendarmes devront être accompagnés d'une autorité civile (qui?) chargée, avec les militaires, d'évaluer la juste réponse à donner à ceusses du camp d'en face. On imagine d'avance les conciliabules... On y va ou on y va pas, on frappe ou on frappe pas, on gaze ou on gaze pas, on arrose ou on arrose pas,... ou bien encore: on laisse faire ?

Sommes-nous aptes à juger du bien-fondé de ces nouvelles mesures en faveur de la protection des manifestants ? Je ne suis pas sûr mais ce que je sais c'est que depuis des années, qu'on le veuille ou non, les forces de l'ordre, dans les manifs, font bien leur boulot. Elles sont même une référence dans le monde entier. Alors quand j'ai entendu Cazeneuve, j'ai éprouvé une sorte de malaise: les coupables, c'étaient forcément les flics. Et tant pis si ils se prenaient à Sivens mortiers et cocktails Molotov, comme l'attestent les images, et non pas des cailloux et des mottes de terre, comme se plaisent à le répéter en boucle les Julien Dray et autres "fighteuses" comme Françoise Degois (c'est ainsi qu'elle se définit elle-même).

Oui une sorte de malaise de voir un ministre de l'Intérieur se déballonner devant la pression des écologistes comme Mamère, Cosse, Joly , de Rugy ou devant ces manifestants extrémistes de gauche qui partout où ils le peuvent, à Sivens, à Nantes, à Toulouse, à Rennes ou bien encore à Paris, se font un plaisir de casser du CRS ou de mettre à sac des quartiers entiers.

Un gars, au cours d'affrontements violents entre manifestants et gendarmes, est mort à Sivens. Ce sont des choses qui peuvent arriver mais suffisamment rarement pour que l'on puisse saluer le professionnalisme des forces de l'ordre, professionnalisme sans lequel les Remi, depuis le temps, on les ramasserait à la pelle...

Au lieu de cela, par manque de courage et sans doute par clientélisme électoral, sous couvert d'une volonté d'apaisement et de plus jamais ça, Cazeneuve et le gouvernement préfèrent "deshabiller" les gendarmes.

Après ces déclarations de notre Cazenave, les manifestant doivent penser avoir de beaux jours devant eux, sans doute jubilent-ils; Julien Dray, Mamère et consorts, aussi. Les gendarmes certainement moins.

Malaise...

Folie passagère 2532
.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

60 commentaires:

  1. Cazenaze (ou Nazeneuve, comme vous préférez) va-t-il "déshabiller" tous les joyeux drilles qui manient cocktails molotov et bouteilles d'acide ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: Va-t-il ? Et bien je ne sais pas mais sauf erreur de ma part, que ce soit à Sivens, à Nantes ou à Rennes pour les derniers saccages, aucun manifestant n a pour l instant écopé, ne serait-ce qu en comparution immédiate d une peine de prison ferme...

      Supprimer
    2. Et les cocktails Molotov, va-t-on aussi les interdire ?

      M. Cazeneuve, l’intrépide ministre de l’Intérieur de Crampon 1er, vient de s’exprimer sur les récents événements qui agitent aujourd’hui le pays. Au lieu de se positionner clairement et franchement sur le légitime terrain de la défense de l’ordre républicain face aux menées violentes des commandos anarchistes, il s’est ingénié à faire profil bas et à noyer subrepticement le poisson......


      La suite ICI

      http://www.ndf.fr/poing-de-vue/14-11-2014/et-les-cocktails-molotov-va-t-on-aussi-les-interdire?utm_source=feedburner&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29#.VGYhB8my5Ao

      Supprimer
  2. J'entendais ce matin un chroniqueur de la RSC demander que l'on ôte aux CRS et aux gendarmes mobiles toutes les "armes de tir" car maintenir l'ordre ce n'est pas tirer sur les gens. Que voilà une suggestion intelligente. Si on ôte peu à peu aux forces de l'ordre tout ce qui permet de maintenir à distance les manifestants ils seront obligés d'en venir directement aux mains avec eux. Et un coup de matraque peut être tout aussi mortel qu'une grenade. Sans compter qu'à ce moment là, lorsque les gendarmes se sentiront physiquement menacés ce ne sera plus la peine de leur demander de se retenir. De la part d'un journaliste, après tout, on peut comprendre ce genre d'ânerie, mais un ministre de l'intérieur n'est-il pas censé comprendre ce genre de chose?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aristide: un ministre de l Interieur, présentement, n a qu un rôle: pas de bruits, pas de vagues. Faudrait pas plus déstabiliser ce qui reste de majorité. Le reste, hein... y a qu à envoyer les gendarmes et CRS au charbon avec des pistolets a bouchon,

      Supprimer
  3. J'attend avec impatience le moment ou les CRS feront valoir leur droit de retrait, se sentant incapables d'assurer leur mission dans des conditions normales de sécurité pour eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: Sauf erreur de ma part => pas de droit de retrait pour les gendarmes et militaires. Pour les CRS de la Police Nationale, ils n ont pas le droit de grève, mais bon, avec la CEDH ça devrait venir

      Supprimer
  4. Pas tous les manifestants, les gauchistes de blacks bloc eux auront tous les droits mais les fascistes en loden avec poussettes eux s'en prendront plein la gueule avec la Benedict des nouveaux gouvernants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: Remember Nicolas Bernard Buss...

      Supprimer
    2. @ Grandpas et Corto
      Je n'ai pas souvenir que ManuGaz se soit posé ce genre de question concernant la Manif'vpour Tous. bien au contraire.
      Me trompe-je ??? Hélas non. Mais quelle bande de crétins aussi inconscients qu'irresponsables. Et lamentables.

      Supprimer
  5. Il n'y a pas une pétition quelque part pour soutenir les forces de l'ordre ? Il serait quand même temps de leur prouver que tous les Français ne cherchent pas à en faire des cibles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: j ai lu ton com, j ai cherché, j ai trouvé. La pétition provient du journal de la gendarmerie l'Essor de la Gendarmerie. La pétition est là:

      https://www.change.org/p/bernard-cazeneuve-ne-d%C3%A9sarmez-pas-les-gendarmes?recruiter=180326831&utm_campaign=mailto_link&utm_medium=email&utm_source=share_petition

      Supprimer
    2. je l'ai signée

      Supprimer
    3. Pour moi, c'était déjà fait. Of course !
      Veuve de Gendarme ;)

      Au fait, Corto, vous avez supprimé la modération ?
      Le calme serait-il, au moins partiellement, revenu ?

      Supprimer
    4. @GFrani: hey Coucou !
      oui , j ai désactivé la modération puisque le calme semble revenu et l abruti parti, mais je réactiverai si necessaire

      Supprimer
  6. Au delà du danger de cette décision, je trouve que la date de l'annonce correspondant au 47ème suicide d'un policier en 10 mois est particulièrement mal choisie et humiliante pour toutes les forces de l'ordre de qui dépendent notre sécurité et celle de nos élites.
    Si celles ci sont menacées par un quelconque illuminé, les policiers auront bien du mérite s'ils ont encore la constance de mettre en danger leur propre survie pour qui ne prend pas de mesures efficaces face à 47 suicides mais en prend de telles pour le décès d'un seul manifestant. CCLM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @CCLM: Bien d accord avec toi, j en étais resté à 42 suicides de policiers depuis janvier, nous en sommes effectivement à 47. du jamais vu dans les annales

      Supprimer
  7. Je trouve que certaines munitions, tout comme les gaz lacrimos contre des familles avec poussettes, n'ont pas leur place contre certains types de manifestations.
    A Sevens ce n'était pas une émeute ou la guerre civile tout de même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: as tu vu les images de Sivens ?
      Pr les familles avec poussettes, ce n'était sans doute pas approprié, certes, mais pour l avoir vécu de très, très près, il n y avait pas que des familles avec poussettes a certains endroits des LMPT

      Supprimer
    2. @Corto74

      Il y avait aussi des flics en civil, sans brassard évidemment, qui jouaient les casseurs !

      Supprimer
  8. Bonjour Corto,

    Pas trop le temps de commenter si ce n'est pour dire que, si j'étais gendarme (que ce soit officier ou pas), je me poserai de sérieuse question quant à mon avenir au sein de l'institution et sur mes réactions face à des manifestants déchainés.
    Il y a de cela plus de cinquante ans, un chef de l'état de premier plan a disons "humilié" l'armée. On sait qu'elle a été la réaction d'une partie de cette dernière mais ce responsable avait pour lui une hauteur de vue qu'on serait bien en peine de trouver parmi nos clowns. Hélie de Saint Marc a bien expliqué les raisons de la colère des centurions dans ses livres.
    Ce pouvoir est en dessous de tout. J'ai pu noter qu'il est nettement plus à l'aise quand il est face à des poussettes et des familles. Aussi la question est, l'Histoire se répètera-t-elle?

    Bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cazeneuve est comme ses patrons, Valls et Hollande : "Grand diseux, petit faiseux" et "Fort avec les faibles, faible avec les forts".
      Depuis les manifs pour tous, je n'ai plus la même considération légaliste qu'auparavant pour les forces de l'ordre. Elles ont fait preuve d'une violence qui, certes, n'a pas tué mais qui a révélé une volonté délibérée de "faire mal" à des manifestants pacifiques et sans défense.
      Je vous recommande la lecture de "Répression pour tous ?" de François Billot de Lochner
      Pour vous pasticher, Corto, "malaise" ....

      http://www.libertepolitique.com/Actualite/Editorial/La-repression-pour-tous

      Supprimer
    2. @H: je ne crois pas que l histoire se répètera, tant que les gens ont encore a bouffer... pas de soucis majeurs à craindre pour le pouvoir en place

      @Pourquoi pas: les forces de l ordre, par définition sont là pour obéir aux ordres, le premier qui ne s y conforme pas dégage d une manière ou d une autre, c'est la règle de base de leur métier: Obéir. Et encore heureux. Alors lors des Manif Pour Tous, elles n ont fait qu obéir aux ordres et même si j ai trouvé cela exagéré, je ne peux pas leur en vouloir a elles directement.

      Supprimer
    3. @Corto74

      Certains gendarmes et CRS en ont manifestement "rajouté" !
      La vue d'un uniforme ne me rassure plus comme auparavant.

      Supprimer
    4. Je serai homme politique, je serrerai un peu les fesses. J'éviterai de faire des paris foireux. De mes conversations ici ou là, j'ai le sentiment qu'on approche du point de non-retour.

      Pour nous détendre un peu, une petite histoire drôle avec Normal 1er:

      F. Hollande rend visite à la reine d'Angleterre
      Il redoute inconsciemment la première occasion de bourde quinquennale.
      Le voilà dans le carrosse royal en compagnie de la reine.
      Tout à coup, un des chevaux se manifeste de façon plus "olfactive"que sonore, si bien que la respiration des passagers du carrosse devient difficile.
      > > La reine dit alors à F. Hollande : Vous voyez mon cher, même la reine d'Angleterre ne peut pas tout contrôler !
      J'apprécie votre honnêteté, Majesté, je croyais que c'était le cheval...........

      Bonne soirée

      Supprimer
    5. @H.

      Excellente !
      Cela ressemble bien à Crampon 1er

      Supprimer
    6. @H

      Votre histoire pourrait s'intituler "Quand Hollande croit que la reine d'Angleterre se déballonne"

      Supprimer
    7. Le souvenir m'avait échappé mais en y réfléchissant, je suis retombé sur le film "Adieu Poulet" de Pierre Granier-Deferre avec un Lino Ventura en très grande forme. C'est la fin qui est intéressante: http://fr.wikipedia.org/wiki/Adieu_poulet
      '

      Supprimer
    8. @H: effectivement voila une blagounette qui n aurait pas dépareillé dans la bouche de glandu 1er. Par contre, je ne vois pas le rapport avec Adieu Poulet

      Supprimer
    9. Bonjour Corto,

      Dans le film, le personnage incarné par Lino Ventura (le commissaire Verjeat, par définition intègre et droit), écœuré par ce qu'il a découvert au cours de son enquête, est appelé au secours par la personnalité politique (Lardatte) à la base de cette corruption car retenu en otage par le malfrat de service (je cite de mémoire). Confronté à cet appel au secours, il abandonne Lardatte à son triste sort malgré les injonctions de son supérieur direct: "Pignol apprend à ce moment que Portor est dans la maison de Lardatte, et l'a pris en otage. Le criminel réclame Verjeat, et refuse de discuter tant avec Pignol qu'avec Ledoux. Le contrôleur demande alors à Verjeat de parlementer avec Portor ; le commissaire se saisit du haut-parleur, et dit : "Verjeat, il est à Montpellier, Verjeat !" Puis il se tourne vers Lefèvre et le salue : Adieu poulet !" (http://fr.wikipedia.org/wiki/Adieu_poulet)

      Voilà ce qui risque d'arriver aux politiques à force de prendre les agents régaliens de l'état (force de police et de gendarmerie, personnel de justice, etc...) pour des cons.

      Bon après-midi

      Supprimer
    10. @H: Ok , ja i vu le film mais n avais pas fait le rapport. Je doute néanmoins que nos gendarmes et CRS osent ce genre de sortie cinématographique.

      Supprimer
  9. C'est quand même amusant de vous entendre louer le professionnalisme des forces de l'ordre lors des manifestations, quand on se souvient des lamentations qu'on pouvait lire ici sur les dérives policières et la dictature socialiste lors des manifs pour tous. Quand ils gazent et arrêtent des anti-mariage gay les flics sont des salauds, quand ils tuent un écolo crasspouille ce sont des pros qu'il faut soutenir ?

    RépondreSupprimer
  10. @buck danny...Espece d'abruti, as tu vu lancer des cocktails molotovs ou des bouteilles d'acide lors des manif anti mariage gay? Cet écolo craspouille comme tu l'appelles, il l'a quand même bien cherche. Et les forces de l'ordre font leur métier en professionnels. Tu dois faire partie de ces fonctionnaires planques ou peut être, un intermittent subventionne d'un service culturel.

    Bernard de Thailande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Bernard: merci, ça m évitera de lui répondre, il peut aussi lire mon commentaire laissé plus haut à " PourquoiPas"

      Supprimer
  11. Mes sentiments sont un peu partagés au sujet des gendarmes mais de là à les désarmer contre des anarchistes sans foi ni loi il y a une incohérence qui a été franchi , c'est envoyé à la guerre des soldats avec des bouquets de fleur . Je crois qu'à leur place sur une intervention ou je me ferais porté pale ou je garderais mes mains dans les poches face aux énergumènes assoiffés de violence .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: mais les gendarmes dans l immense majorité ne se font jamais porter pâle. Jusqu à peut etre la décision d hier de Cazeneuve et aucun décidant d accomplir le boulot pr lequel il est payé et formé ne restera les mains dans les poches.

      Supprimer
  12. Les forces de l'ordre (CRS et mobiles de gendarmerie) présents sur les manifs sont des corps extrêmement hiérarchisés et d'une obéissance absolue aux directives des pouvoirs publics: ministères et préfets.
    Quand on leur fait balancer des lacrimos sur LMPT, dont des gosses, c'est dégueulasse, parce que totalement injustifié.
    Quand on leur interdit de se défendre face à des émeutiers qui veulent leur peau (les molotov et les barres de fer sont des armes létales), c'est dégueulasse, parce que totalement injustifié. On va aussi bientôt leur ôter leur pistolet de service?
    Ne pas se tromper de coupable; les fautes ne viennent que des méprisables autorités.
    Ce n'est pas seulement un malaise, c'est un sentiment de forfaiture et de trahison.
    Petite remarque: aux US, si ne faites qu'effleurer le flingue d'un flic, vous pouvez considérer que vous êtes déjà mort.
    Penthièvre


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @penthièvre: entièrement d accord. Tu noteras que grosso merdo toute la gauche se félicite des décisions prises par Cazeneuve et consorts ( même si quelques critiques demeurent ). Perso, je n aimerai pas etre gendarmes ou flics avec pareil gouvernement de lopettes .
      Les fautes comme tu dis, je ne sais pas si elles se partagent mais il y a bien deux coupables selon moi dans cette histoire, des manifestants violents et une autorité qui a donné des ordres aux gendarmes. Avec son discours, Cazeneuve dédouane les deux. Oui, malaise !

      Supprimer
    2. @ Penthièvre
      Entièrement d'accord avec vous.
      Et ce naze de CazeVide enfonce encore un peu (beaucoup) plus le clou. Quelle enclume ce type !

      Supprimer
  13. Moi il y a une écolo devant laquelle je me déballonnerais pas c'est Barbara Pompili....
    Samedi aprem grosse, manif paysanne en faveur de la retenue de Sivens a Albi( du genre de celle en faveur de l'aéroport de Nantes),vaudrais mieux pas qu'il y ait trop de crasseux qui traînent dans le coin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas sur qu'on en entende parler beaucoup...

      Supprimer
  14. Résultat du déballonnage devant les manifestants : le Lycée Montaigne bloqué par des agités, aucune Force de l'Ordre pour libérer l'accès, un parent d'élève ne se maîtrise plus, se transforme en guerrier. Pourtant, les parents d'élève du VI ème n'étaient pas réputés être des populations à problème. .CCLM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @CCLM: Pas des populations a problème en effet, peut etre juste des populations qui en ont ras le bol. ce sont les " pires "

      Supprimer
  15. Tu as raison, c'est consternant, affligeant et même désespérant. Voir ce nabot craintif se
    déculotter devant les voyous verdâtres c'est comprendre à quel degré de bassesse et de
    renoncement en est arrivé le soi-disant "pouvoir". En effet, les Gendarmes ont apprécié la
    chose à sa juste valeur, ça ne va pas leur améliorer le moral...ni la motivation.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: vu les dispositions prises par le mollusque Cazeneuve, il faut croire que les voyous verdâtres n en sont pas et que la Socialie compte encore sur eux pour glaner quelques voix dans les urnes. Quant aux gendarmes, ne faut-il pas dans toute histoire un bouc émissaire ?

      Supprimer
  16. Un ministre de tutelle qui ne soutient pas ses troupes, mon cher Corto, c'est vraiment du pas vu.
    Il aurait été plus digne qu'il démissionnât. Mais ces gens-là, ça ne démissionne pas, ça se cramponne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: qu'il démissionnât ! ah, ah, ah, comme vous dites, on se cramponne, la soupe commence a refroidir alors autant en profiter le plus longtemps possible

      Supprimer
  17. J'attends les prochaines manifs violentes.

    RépondreSupprimer
  18. Juppé, le mec qui dit une chose un jour et son contraire un an après!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Orage: juste un politicien... qui sait que son heure est peut etre venue avec l aide des forces progressistes

      Supprimer
  19. tonton flingueur14 nov. 2014 à 18:33:00

    hors sujet mais , tu te souviens Corto que je 'avais dit que l'affaire Sagnol n'en resterais pas la... comme il fallait s'y attendre sos anti blanc portes plainte contre lui avec les énoncés habituels , appel a la haine, discrimination, ect ect...
    il ne reste plus maintenant qu' a attendre les plaintes de la licra, ldh bref le bizness as usual...il faudra bientôt meme surveiller ses propres pensées...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton Flingueur: J ai vu en effet mais on peut parier, SOS racisme perdra sur ce coup là

      Supprimer
  20. Au début de la guerre d'Algérie ce furent les gendarmes qui durent accompagner la troupe pour faire des rapports à la justice ( sans majuscule )

    La Guerre se rapproche ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: La guerre, ah que non, pas encore, juste une révolution, sire, juste une révolution

      Supprimer
  21. Cela se lit dans ses yeux !
    Ce type est un minus habens, il vient de le prouver.
    Il est bien digne de son mentor.

    Honte à eux et à ceux qui par leurs votes ou leurs abstentions, leur ont octroyé la fonction qu’ils occupent…

    L’avenir n’est pas serein…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mauricette: : je n arrive pas bien a qualifier ce personnage, je le trouve juste petit et sans fierté malgré ses grands airs de notables de province.

      Supprimer
  22. Tiens tiens...
    Il semblerait que l'entreprise de démolition des forces protectrices de la France continue son chemin. En plus des effectifs qui diminuent, des vieilles Ford qu'on donne à la police, hein, car faudrait quand même pas qu'ils aient les moyens de bien faire leur job, on enlève un outil aux CRS.
    C'est quand même pratique un martyr pour les adorateurs du progrès. On nous fout de l'émotion plein les médias, pour finalement trouver une solution débile.

    Heureusement que la France aura un nouveau point culminant, la belle tour triangle du 15e. Agenouillez-vous devant le dieu triangle, le désordre est votre nouveau jus de fruit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre

      Les CRS sont encore trop nombreux puisque Casenaze en trouve pour protéger Bouteflika hospitalisé à Grenoble.
      Pauvre France !

      http://www.ledauphine.com/isere-sud/2014/11/14/bouteflika-hospitalise-a-grenoble

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP