jeudi 20 novembre 2014

Si même Pôle Emploi vous incite à ne pas travailler...

Si même Pôle Emploi vous incite à ne pas travailler...

( Photo prise hier dans une agence de Pôle Emploi )

Parce que c'est bien de cela qu'il s'agit. 

Prenez le cas du chômeur lambda peu ou pas qualifié en couple avec deux enfants. Au SMIC, il touchera 1 445,38 euros bruts par mois pour 35h travaillées par semaine. Soit un salaire net de 1 133,81 euros. On imagine assez bien qu'un boulot payé au SMIC n'est pas forcément source d'épanouissement ou de valorisation de soi. Un "petit" boulot, comme on dit..

Le gars, il voit cette affiche; qu'est-ce qu'il se dit ?: Pourquoi j'irais me casser le cul (c'est bien souvent ainsi qu'en son fort intérieur, l'homme parle) à bosser pour un connard de patron ou pour l'Etat (de nombreux postes dans la fonction publique sont rémunérés au SMIC) pour toucher en fin de mois 1 133 euros alors que si j'en glande pas une, à rien foutre, je toucherai 1 069, 53 euros ? Hein, pourquoi irais-je mettre mon réveil à 6 heure du mat' et aller dans un froid glacial prendre le métro pour des clopinettes ? Autant cultiver un baobab au creux de la main ou regarder la téloche, au moins ne me ruinerais-je pas la santé.

RSA ou SMIC, c'est  dans le cas présent du pareil au même, tu rajoutes à l'un ou à l'autre les éventuelles APL, allocations familiales (t'y a droit si t'es au RSA), le chèque rentrée des classes, la prime de Noël et autres aides diverses et variées, et roule ma poule... Si en plus t'es pas trop fainéant, tu bosses un peu au black dans le quartier (peinture, maçonnerie, plomberie, etc...) et sans trop te fouler tu gagnes plus en étant "assisté" que salarié, et en plus net d'impôts: Tout ça, c'est tout bénef !

Alors bien sûr, faut pas généraliser, padamalgam n'est-ce pas, tous les chômeurs ne sont pas des fainéants ou candidats à l'assistanat, certes, loin de là; mais tout de même...

La générosité de notre modèle social ne cesse de me sidérer...

Folie passagère 2542.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

18 commentaires:

  1. Et c'est en région parisienne ce qui veut dire transport en commun , à la campagne cela fait longtemps que le calcul à été fait lorsque tu comptes la voiture , le carburant , le jeune couple avec deux gosses préférera rester au chaud , c'est le revers de la médaille de trop de prestation et c'est ce qui attire l'émigration .
    Pour le patron , le smic , c'est le piège d'embaucher un non-qualifié qui ne travaillera pas plus que son salaire ( j'ai donné en tant que patron et j'en suis revenu ) et à mon avis il y a trop de prestation qui se greffe autour du rsa qui freinent même les qualifiés à se faire embaucher et les profiteurs s'en régalent ,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: ah mais si en plus tu rajoutes les inconvénients de vivre à la campagne ...

      Tout le monde profite du système finalement jusqu au jour où le système, il n'en peut plus et c'est très exactement ce qui est entrain de se passer. SMIC, RSA et tout le toutim, c'est bon uniquement en période de vache grasse, le jour où le maigre apparait...

      Supprimer
  2. Elle est pas belle la France ?
    Que pôle-emploi fasse ce genre d'information n'a rien d'étonnant, un mec au RSA n'entre plus dans les chiffres du chômage et c'est bon pour leurs statistiques, pour le con-tribuable c'est autre chose...
    Cette générosité est en train de nous faire crever...et quand plus personne ne pourra la financer, que cette illusion éclatera, la misère sera pour tout le monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: je ne sais pas si les "RSA" sortent des statistiques du chômage, par contre je suis sur qu ils sortent de la catégorie A, celle qui focalise chaque mois toute l attention. La misère passe encore mais l explosion sociale, ça c'est autre chose... Cette générosité n est plus de mise, même les socialos commencent a le dire a demi mots. Reste maintenant a avoir le courage de reformer, pour de bon.

      Supprimer
  3. Il y a ceux qui gagnent sans bosser, ceux qui bossent sans gagner, et ceux qui d'une façon ou d'une autre s'en mettent plein les poches avec la bénédiction de Taubira :

    http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/20/les-coulisses-genantes-refuge-lasso-homos-fait-lunanimite-256134

    Vous avez dit "intouchables" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: J ai un temps soutenu cette association mais effectivement depuis quelques temps et en particuliers depuis le "suicide " d'un de leurs protégés, commencent a apparaître des choses un peu curieuses. maintenant, je sais aussi que dans le milieu des assoc' LGBT, tous les coups sont permis et qu elles se livrent toutes une guerre sans merci pour obtenir un max de subventions. Alors je me mefies et n ose pas trop me prononcer.

      Supprimer
    2. "n ose pas trop me prononcer"

      Ce qui a l'air d'etre le leitmotif des que l'on (ne) parle (pas) des assos LGBT

      Grand menage a faire dans les milliards de subventions pas saines aux assos, anti racistes, d'immigrateurs, de cultureux, lgbt & al

      Supprimer
    3. Lowcarber: qu il y ait grand ménage a faire ds toutes ces assoc', c'est une évidence, une question de salubrité. Dans le cas du Refuge, il y a des accusations mais pour l instant aucune condamnation, j évite donc de porter un jugement.

      Supprimer
  4. Si comme moi vous avez lu Zemmour, vous n'ignorez pas que le RSA, (RMI il y a quelques années) est une idée américaine. Les américains ayant anticipé le choc de la mondialisation et des délocalisations.
    Alors dans un pays comme la France, qui a suivi l'exemple américain, qui a bien profité des délocalisations, de la mondialisation, il est de bonne guerre de faire un peu de publicité pour un système qui permet à peine aux gens de manger.
    Le problème n'est pas là. Le problème c'est la fin de toute idée patriotique ; et l'exemple vient de nos élites économiques. Et politiques.
    Vous le savez bien.
    Alors à quoi bon stigmatiser si vous renoncez à nommer le problème ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: j ai lu Zemmour et son idée que ce RSA serait une invention US. Et alors, qu'est-ce que cela change au problème que je soulève là a savoir qu avec notre modèle social un RSA vaut bien un smic ? La responsabilité des politiques et des z'élites, okay, mais ce n est pas l objet du billet.

      Supprimer
    2. Si.
      Au contraire.
      C'est parfaitement l'objet du billet à mon avis.
      Dans un pays comme le notre le RSA n'avait aucune raison d'être.
      Le peuple qui a bâti ce pays ne faisait pas la mendicité, il travaillait.
      Les coupables ne sont pas ceux qui cherchent du travail mais ceux qui l'ont tué.

      Supprimer
  5. C'est une chose incroyable à la fin que d'avoir dit à des millions de gens "nous n'avons plus besoin de vous" et de leur dire aujourd'hui "vous coûtez encore trop cher" et, dans le même temps, accepter toujours plus nombreux ceux qui viennent chercher l’aumône chez ceux qui n'ont plus rien chez eux.
    Citoyens du monde dans la file de Pôle Emploi, des restos du cœur.
    C'est ça l'idée ?

    RépondreSupprimer
  6. Je ne crois pas à la fin des nations.
    Je suis même certains que cette belle idée reviendra dans la gueule de ceux qui voulaient l'oublier.
    Nous bâtirons encore des murs, comme Israël en construit aujourd'hui.
    L'aumône retrouvera son sens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: je ne crois pas non plus a la fin des nations mais, parce que je suis attentif a ce qui se passe, je me dis qu il va falloir sacrément réagir ( comment ?) pour pas qu elles disparaissent

      Supprimer
  7. Cher Corto,
    Une, le chômeur lambda n'est pas forcément peu ou pas qualifié. Il peut aussi être très ou sur-qualifié, il arrive qu'il soit dans le même cas de figure. J'en connais qui, avec Bac+7 n'ont que des offres d'emploi au SMIC +10%
    Deux, les allocations familiales sont versées idem aux RSA et au salariés peu rémunérés.
    Pourquoi pas une allocation minimum pour tous et même supérieure au SMIC?
    Sous condition de rendu au pays ex: lire le journal aux pensionnaires des maisons de retraite insomniaques, les aider à la marche, balayer les feuilles mortes dans les bois ou toute autre activité non marchande donc ne tombant pas sous le coup de la concurrence déloyale, toutes activités dont l'embauche serait à 6h du matin.
    Ce revenu permettant de survivre humainement et de se sentir utile à la société tout en évacuant les vocations à l'assistanat professionnel. S'il faut se lever à 5 h du mat pour être présent en maison de retraite à 6 h, on peut espérer que beaucoup se sentiront soudain une âme d’entrepreneur ou une grande motivation pour le premier connard de patron qui voudra bien embaucher. CCLM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @CCLM: Pour les surdiplomés ou les très qualifiés peu payés, nous sommes d accord. Pour les allocs familiales versées aux RSA et au salariés, c'est bien ce que j écris dans mon article. Pour le reste, entièrement d accord.

      Supprimer
  8. Rien ne vous semble incongru sur les montants donnés?Qu'est-ce qu'un parent isolé sans enfant?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Patsy: un parent isolé c'est par exemple un père sans ressources mais qui doit payer une pension alimentaire à son ex.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen