samedi 29 novembre 2014

UMP: Quelques éléments pour apprécier les résultats sans dire trop de conneries


La France est dans l'expectative, la fièvre monte, les médias commencent à s'enflammer, les reporters sont positionnés devant le QG: L’événement du jour, c'est l'élection à la présidence de l'UMP. Et même si vous vous en foutez, il vous faudra des trésors d'imagination pour y échapper.

Alors avant que les résultats nous soient dévoilés, sans doute aux environs de 20h30, 21h00, il me paraît bon de faire quelques rappels. Ça évitera peut-être à certains de dires des conneries et permettra à d'autres de mieux apprécier les résultats du jour.

Primo: Cette élection est une élection interne; seuls les militants à jour de leurs cotisation peuvent voter. Ils sont donc un peu plus de 260 000 à pouvoir le faire, 268 341 pour être précis. Notons que c'est la première fois qu'un vote électronique est organisé en France à si grande échelle et sur un délai aussi court (24 heures)

Deuxio: La précédente élection pour la présidence de l'UMP remonte à novembre 2012 et vit la victoire contestée et contestable de Jean-François Copé avec 50,03% des suffrages. Les deux candidats en lice se proclameront victorieux et le bordel commença... Tout ou presque a été dit sur cet épisode de sinistre mémoire.

Tertio: C'est en 2004 que Nicolas Sarkozy est élu pour la première fois Président de l'UMP, il l'emporte avec 85,09% des suffrages devant - Mais qui pour s'en souvenir ou nous le rappeler... - Nicolas Dupont-Aignan (9,10%) et... Christine Boutin (5,82%). La participation est considéré à l'époque comme satisfaisante, elle s'élève à 53,29%. 
En 2002, au congrès de l'UMP qui se tenait au Bourget, Alain Juppé avait été élu avec 79% des suffrages devant le même Dupont-Aignan qui avait totalisé alors 14,91% des suffrages. Trois autres candidats s'étaient présentés mais leurs scores insignifiant les à fait disparaître de la mémoire collective. Le taux de participation s'élevait à seulement 28,79%. Deux ans plus tard, rattrapé par la justice pour une histoire d'emplois fictifs, Alain Juppé sera contraint de démissionner.

Quatro: Le nombre d’adhérents varie régulièrement au cours des dernières années, souvent au gré des résultats électoraux:

- 5 janvier 2007 : 335 000 adhérents à jour de cotisation (le parti aurait enregistré plus de 200 000 nouvelles adhésions depuis que Nicolas Sarkozy en était devenu le président).
- 31 décembre 2007 : 370 000 adhérents
- 7 novembre 2008 : environ 256 000 adhérents
- 20 novembre 2010 : 236 341 adhérents
- 8 novembre 2012 : 324 945 adhérents
- 29 août 2014 : 268 341 adhérents
L'UMP est le premier parti politique de France par son nombre d'adhérents (Le PS n'en comptait que 170 000 au 31 décembre 2013, en baisse de 25%)

En résumé, pour apprécier les résultats de ce soir:- 

- Il faudra prendre en compte la participation et la comparer aux précédentes élections,
- Le score de Nicolas Sarkozy , prévu aux environ de 70%, sera certes un excellent moyen de juger de la pertinence de sa candidature mais le comparer à celui de 2004 serait d'une bêtise digne d'un Michael Darmon ou d'une Françoise Degois. Et d'une, les candidats concurrents de Sarkozy sont d'un autre calibre que ceux qu'il avait face à lui en 2004 et de deux, l'eau a passé sous les ponts depuis, le Nicolas Sarkozy de 2014 n'a rien à voir avec celui de 2004. Entre temps, il a été ministre, président (avec du bon et du moins bons), la cible préférée des médias et un mets de choix pour nos petits juges (rappelons qu'à ce jour et malgré toute l'énergie déployée par ses contempteurs, Sarkozy n'a jamais été inculpé ).

Nicolas Sarkozy sera élu ce soir à la tête de l'UMP et cette perspective m'enchante, ne serait-ce que pour voir de quelle manière les gauchistes et autres frontistes vont se déchaîner contre lui... et de quelle façon ils vont tenter de minimiser son succès.

Rendez-vous à plus tard, donc.

Bonne soirée à tous, même en Socialie.

Folie passagère 2555.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

26 commentaires:

  1. Compris, chef !

    RépondreSupprimer
  2. Merci Corto de nous avoir rappelé tous ces chiffres. Il permettront à chacun d'apprécier les résultats à leur juste valeur. Laissons braire les médias et les partis adverses qui sans aucun doute ne vont pas manquer de se déchainer. Je croise juste les doigts pour que sur ce coup là, chacun des 3 candidats donnent au monde politique une leçon de fair play.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: se déchainer... non penses tu, je viens d entendre Hondelatte sur BFM dire que le score de Sarkozy n était certes pas celui espéré mais qu il " n'était pas tout a fait minable " !! Pas tout a fait minable , non mais, pas tout a faite, c'est " presque". Il n aura pas fallu attendre une heure pour que les médias y aillent ! Pouah !

      Supprimer
  3. Bon ! Je viens de passer deux heures sur BFM TV, mon cher Corto. Finalement, ce score de 64,5% de Sarkozy est loin d'être mauvais, si l'on tient compte de l'agacement - et le mot est faible - que les militants ont éprouvé depuis plus de deux ans que l'UMP se déchire ouvertement. Si on ajoute à cela toutes les "affaires" dont on dit régulièrement aux gens que Sarkozy est menacé, ce score devient à mon sens un exploit, d'autant qu'il faut tenir compte de tous ces partisans de Juppé et accessoirement de Fillon qui auront voté Le Maire.
    Tant mieux s'il n'a pas gagné avec un score de Corée du nord, il devra maintenant montrer exactement de quoi il est capable à la tête de l'UMP avec une opposition en face de lui. Là il lui faudra être fin manoeuvrier et pas seulement bateleur d'estrades. Je pense que le spectacle risque d'être intéressant.
    Un très mauvais point en revanche pour la réaction de Fillon pleine de défiance et d'amertume.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Rien, à redire a votre commentaire. 64,5%, je m attendais tout de même à un chouïa plus mais c'est plus qu'honorable, pas loin de l exploit, compte tenu des valises que les médias et les gauchistes auraient bien voulu le voir porter.
      J ai cru comprendre que Fillon n avait meêm pas été foutu de féliciter nominativement Sarkozy... petit, et pour le coup minable et j invite qui veut à lire ce que disait Fillon de Sarkozy le 7 mai 2012:

      http://www.blog-fillon.com/article-nicolas-sarkozy-a-ete-le-president-du-courage-104731550.html

      Supprimer
    2. Je viens de visionner cette vidéo de Fillon. Fillon serait donc un épigone du Dr. Jekyll devenu aujourd'hui notre Mr. Hide !
      Je pense qu'il ne serait pas inutile, mon cher Corto, de laisser cette vidéo à la fin de vos billets, comme vous le faites quelques fois, afin que vos lecteurs aient le temps de s'en imprégner.

      Supprimer
  4. Malgré la pression des médias, il est de retour.
    Sa famille politique vient de gagner 2 adhérents.
    A lui de prouver qu'il peut renverser la table et renvoyer tous ces barons ancrés à leur siège dans leurs pénates.
    A lui d'envoyer Juppé se présenter à la primaire UDI.
    Qu'il mette ses paroles en accord avec ses actes, à droite et seulement à droite, sinon il est fichu. Il n'a plus le choix.

    Enfin un chef ! Champagne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: le plus dur reste maintenant a faire et Sarko aura fort a faire avec Le Maire ne serait-ce que sur le mariage zinzin. Pour les médias, ce soir sur Itélé et BFM c'est un festival anti Sarko où a qui minimisera le plus son score. Pouah !
      Champagne, non, calva pour l instant!

      Supprimer
  5. Euh... Ses actes en accord avec ses paroles, voulais-je dire.

    RépondreSupprimer
  6. L'opposition, comme les médias la nomment, semble renaître de ses cendres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierre: renait ? le plus dur reste a faire !

      Supprimer
    2. D'après ses commentaires sur Facebook, il semble sur de son coup quant à son retour.
      Je dis renaître car il va sans doute intervenir en tant qu'opposant, et que l'ump va profiter de l'impopularité de Hollande, grace au retour du chef.

      Supprimer
  7. Le canard enchainé a sorti tout un dossier sur les déclarations de Copé à l'époque de la présidence et d'une semaine sur l'autre, le nombre d'adhérents variait et pas qu'un peu... de + ou - 100 000 .. et vous, vous débarquez avec des chiffres précis.
    Un peu de sérieux quand même ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jolo Kast: Vous citez Copé ? Allons, allons, un peu de sérieux quand même !

      Supprimer
    2. Aucun parti ne connait le nombre de ses membres... sauf vous visiblement.... et vous pouvez sourcer vos données ?

      Supprimer
    3. @Jolo Kats: je peux éventuellement donner mes sources, mais pour sourcer mes données, ça je ne sais pas

      Supprimer
  8. Je viens d'apprendre que Sarkozy a perdu avec 64% des voix et que Bruno fête sa défaite avec panache. Pensez 29 %, c'est presque 30 !
    Je pense que ce président de l'UMP ne sera pas inerte et va affronter les pièges que tous les autres ( gauche et petite droite mélangée) vont lui tendre. Peut-être qu'il aime le pouvoir comme le disait si respectueusement Cohn Bendit mais je crois qu'il aime surtout la France et il sait que ce nouveau parcours sera semé d'embûches. Chapeau quand même pour un ex Président de la France de remettre les mains dans le cambouis.
    En espérant que les journalistes et certains juges le laisseront faire son job.( je pense à cette affaire qui est en train de faire pschitt.: la comptable de Bettencourt inculpété pour faux témoignages.).
    Et maintenant, si on parlait de la catastrophe socialiste et de son représentant le plus emblématique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Correctif: je veux parler de Bruno Le Maire
      et je dis que la comptable est inculpée pour faux témoignages

      Supprimer
    2. @Idel: vu ce que j ai entendu sur Itélé ou BFM ce soir, je doute que les journaleux le laissent faire son job.
      Pour les affaires, imagines que Sarko a sur le dos 14 juges d instruction différents et plus de 100 flics depuis plus de deux ans et tout ce monde là n a toujours rien trouvé qui puisse permettre la moindre inculpation qui tienne, c'est y pas incroyable ?
      Hollande est à dakar et tout le monde d en fout.
      Camabadélis nommé à la tête du PS propose de débattre avec Sarkozy élu par les militants.
      Bref, on se marre

      Perso, je pense que Sarko a effectivement l'amour de la France chevillé au corps , il avait bien plus a perdre en se relançant dans la course qu en restant chez lui ou a se promener de par le monde a faire des conférences.

      Supprimer
    3. "je crois qu'il aime surtout la France"

      ??? Le gars qui a fait valider le traite de Lisbone et est le Caniche de Merkel.
      Dur a avaler non ?

      Il sera president en 2017 mais c'est triste a mon avis, il n'a rien de presidentiable.


      Supprimer
    4. "Hollande est à dakar et tout le monde d en fout"Que non pas ,il a fait un super discours,l'homme africain est bel et bien rentré dans l'histoire,et ille prouve...?

      Supprimer
  9. AVIS ! Encore quelques chiffres:

    2014 Sarkozy élu à la tête de l UMP avec 64,50% soit 100.159 voix
    2004: Sarkozy élu à la tête de l UMP avec 85,09% soit 60 266 voix

    RépondreSupprimer
  10. "Vitré. Alain Juppé, discret sur le financement de sa campagne"

    http://www.breizh-info.com/19636/actualite-politique/vitre-alain-juppe-discret-sur-le-financement-de-sa-campagne/

    Linnocent

    RépondreSupprimer
  11. Victoire de l'insignifiance...Il a fait un million de chômeurs et il sera réélu, c'est incroyable!
    jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jard: "il a fait un million de chômeurs " J'adore, même un gauchiste n aurait pas osé!

      Supprimer
  12. Si on résume les résultats : Sarkozy fait 65% (j'aurais préféré 70%) contre la team LeMaire-Mariton-Fillon-Juppé-Bertrand-"Médias-de-gauche".
    Gagner à 1 contre 6, même à 65%, c'est très honorable, surtout quand on a fait que 19 meetings contre plus d'une 100aine pour leMaire.
    En tout cas, au regard de ces résultats, Juppé doit se dire qu'ouvrir les primaires au centre ne lui suffira plus, il faudra aussi l'ouvrir au PS voire même jusqu'à l'extrême-gauche !
    LeMaire peut fanfarroner devant toutes les caméras, mais il sait que son score compte au 50% d'anti-Sarkozyste. Je lui suggère de se la jourer discrèt.
    Quand à Cambadélis qui disait ce matin que le score de Sakozy est faible, je lui reconnais que c'est en effet loin des 100% qu'il a obtenu (élection avec un seul vote je rappelle).

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP