jeudi 1 septembre 2016

En 2017, Marine Le Pen ne sera pas élue !

Afficher l'image d'origine

Bien des amis, des connaissances ou des commentateurs me disent que MLP pourrait peut-être gagner la présidentielle 2017. Je n'y crois pas un instant.

Alors certes, la multiplication des déclarations de candidatures, une quarantaine à ce jour, devrait en toute logique faciliter l'accession de La Marine au deuxième tour de la présidentielle. Des quarante déclarés candidats, il est bien évident que seule une quinzaine, au maximum une vingtaine, auront rassemblé suffisamment d'argent, de soutiens et de parrainages pour aller au feu le 23 avril 2017 !  Qui peut imaginer que 500 maires de France acceptent de s'afficher et de soutenir une grossièreté comme Gérard Filoche ou des inconnus à la ramasse comme Jean-Pierre Média, Philippe Préval, Pierre Guiraud ou bien encore Bahia Idjouadiene ou Charlotte Marchandise Frouquet ? Personne.

Il y aura donc un éparpillement des voix au premier tour, comme toujours, avec une petite vingtaine de candidats, éparpillement qui pourrait même s'étirer encore avec la probable candidature du micro Macron. Au soir du 23 avril, les marchandages, négociations et carabistouilles repartiront de plus belle; seule Marine n'aura personne avec qui négocier, elle est la seule dont l'électorat est sûr et " fidèle ". Elle a acquis une base solide de près de 30% des votants ( 27% aux dernières régionales ). Elle est donc quasiment assurée d'aller au second tour, personne pour en douter. Pas moi en tout cas.

A vingt heure, le 23 avril, tout le landernau politique sera en émoi, et tous nos grands sachant s’extasieront, s'énerveront ou s'exciteront: Marine Le Pen est en tête ! Les politiciens s'écharperont et en coulisse, ça négociera sec. La gauche comme la droite, une nouvelle fois dépitées par le succès de MLP, se rassembleront: Non, MLP ne passera pas. Les socialistes de Solferino, explosés par un quinquennat calamiteux, appelleront à voter pour le candidat de gauche si celui-ci est arrivé en deuxième position, au rassemblement le plus large des Français pour défendre les valeurs de la République si son candidat arrive troisième. La droite, si elle finit seconde, derrière Juppé ou Sarkozy, ramassera le pactole et MLP sera battue. Si le candidat de droite est troisième, on aura le sempiternel débat du ni-ni ou du front républicain, peu importe, la gauche alors l'emporte et MLP est là aussi battue. Le plafond de verre n'explosera pas.

Sans doute fera-t-elle un score bien plus élevé que celui de son père en 2002, 35% à 40% , difficilement plus, des suffrages, selon moi, mais elle sera battue. Et le 7 mai, Juppé, Sarko, Hollande ( si tant est qu'il ait osé se présenter ) - qui d'autre ? - deviendra le nouveau Président de la République. Un nouveau Président qui n'aura finalement été élu que grâce à une alliance hétéroclite, avouée ou non, allant de l'extrême-gauche à la droite dite républicaine, en passant par le PS, les écolos, etc... Le nouveau Président aura la légitimité des urnes et la colère ou l'amertume de tous ceux qui auront du voter pour le camp d'en face afin de battre MLP. Bref, le nouveau locataire du Château ne sera pas à la fête. Fini, l'état de grâce. Finis les cent jours.

Seul le résultat des législatives pourra lui donner l'indispensable assise que ne lui aura pas apportée la présidentielle; si tant est que le FN n'obtienne pas un nombre de députés suffisant pour empêcher le système de ronronner ce à quoi je ne crois pas pour les mêmes raisons.

On le voit donc, la véritable élection de 2017, la seule qui finalement comptera, sera celle des législatives. D'elle dépendra que l'on se goinfre une nouvelle fois la gauche ou que l'on puisse enfin respirer. C'est à ces élections qu'il faudra voter massivement, plus que jamais.

NB1: Si quelqu'un sait où l'on peut trouver un document récent exposant le programme du FN, je suis preneur.

NB2: M'en vais ce soir faire un petit tour en Aveyron, absent donc jusque lundi soir. Pas sûr que je puisse, de mon trou perdu, publier, on verra. 

Folie passagère 3281.
Résultat de recherche d'images pour "elections législatives 2017"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

35 commentaires:

  1. Tu as parfaitement raison , en espérant que le candidat vainqueur ne soit ni un gauchiste et encore le vieillard Juppé.

    RépondreSupprimer
  2. On sait jamais sur un coup des abstentionnistes il pourrait peut être ne pas y avoir de 2eme tours ...

    C'est vraiment les législatives qui vont donner l'orientation. Pour le reste comme président on aura un socialiste ( avoué , officiel , honteux, de droite ou national).

    --
    Pwet

    RépondreSupprimer
  3. Gauche et MLP, je vais à la pêche, Juppé et MLP, je vais à la pêche, Bayrou MLP, je vais à la pêche. Si c'est un(e) autre, je verrai.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. idem pour moi...

      Supprimer
    2. Pas sûr que cette fois les moutons se laissent avoir aussi facilement par la propagande entre deux tours

      Supprimer
  4. Imagine qu'elle fasse 52% 1er tour ! Bon WE en Aveyron .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien pour cela que je ne me risquerais pas voter MLP au premier tour.
      Au second, quand le "front républicain" sera bien établi, pourquoi pas, afin que l'heureux élu ne se drape pas dans une très grande légitimité...

      René 88

      Supprimer
  5. Tout à fait d'accord avec cette analyse, je me
    risquerais même à pronostiquer un second tour Le Pen/
    Sarko.
    Par conséquent on ne prend aucun risque à voter Le Pen
    aux deux tours...
    Pour les législatives ce sera comme d'habitude, les
    braves électeurs donneront une majorité au président élu.
    Bonnes vacances.

    RépondreSupprimer
  6. Biensur que non,

    A moins que Sarko passe la primaire et que Bayrou se lance, le second tour serai donc MLP/Hollande.

    Hollande pourrait perdre en cas de nouveau massacre proche des elections.

    Dans tous les cas la 100ene de deputes FN empecheront toute majorite

    Le bordel

    RépondreSupprimer
  7. je pense avoir basculé du coté obscur de la force. Marre de tous ces guignols de droite comme de gauche, marre de ces bobos bien pensant, marre de ces associations de merde qui pompent notre fric pour nous foutre la tete sous l'eau, marre de courber l'echine devant ces fils de putes d'islamiste.
    Donc de deux maux il faut choisir le moindre...

    RépondreSupprimer
  8. MLP n'a que bien peu de chances. Mais qui sait ce qui va se passer d'ici là? Les candidats vont se déchirer et s'affaiblir les uns les autres. Les islamistes sont en embuscade. Il se pourrait que leur intérêt (mettre le bordel) soit de faire élire Le Pen.
    Bon Aveyron.

    RépondreSupprimer
  9. je ne change pas de bulletin depuis 1984 toujours le même nom

    que tout le monde fasse comme moi

    ma joie les voir éructer dans leur tolérance

    RépondreSupprimer
  10. D'accord avec cette analyse. Pour ma part, un second tour Le Pen-Hollande (ou n'importe quel gauchiste ), je vote blanc. Je sais, ça ne sert à rien...mais d'une,je ne peux me résoudre à ne pas aller voter et de deux, si les votes blancs sont nombreux, c'est aussi un message aux politiques...même si je ne suis pas sure qu'ils l'entendent...
    Bon WE !

    RépondreSupprimer
  11. 106 pages de programme a telecharger sur le site FN.

    RépondreSupprimer
  12. pareil ici.

    2 petites possibilités en plus toute fois, mais avec un gros conditionnel.

    1/ Merluchon est devant Hollande actuellement dans les sondages. Donc, il se POURRAIT (conditionnel) qu'on ai La poissonnière face au Merlanchon. Elle pourrait l'emporter.

    2/ il y a des rumeurs comme quoi Marine jouerait le tout pour le tout: elle quitterait le FN (ayant compris que c'était une impasse) se présenterait en solo pour obtenir des alliances larges ...

    Le programme du FN c'est pareil que celui de Sarko mais en plus sérieux, sur l'immigration. Par ex, au lieu de stopper l'immigration temporairement, ce serait définitif.
    Ce genre de trucs.

    Au niveau économique, j'ai pas regardé mais c'est d'inspiration marxiste, extrême gauche, anti UE, anti libéral ... donc rien de bon (l'UE est une saloperie, mais économiquement le discours souverain n'a pas de sens).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord quant au programme économique. Sur ce point, on peut dire merci à Philippot et ses sbires. Le candidat idéal serait plutôt Marion, nettement plus proche de la ligne classique du FN des grandes années, conservateur sur le plan social et celui des moeurs, teinté de libéralisme reaganien sur le plan économique.

      Supprimer
    2. @Koltchak91120
      Oui, Marion me parrait tenir bien mieux la route ... mais elle arrivera trop tard malheureusement.

      Supprimer
  13. Vous avez probablement raison. Même si je le déplore partiellement...
    Au 2e tour, aucune hésitation pour moi : entre deux maux, il faut toujours choisir le moindre. Si
    MoiJe est hélas en lice, ce sera Marine.
    Pour mémoire voter blanc = voter Destructeur Hors Con-court.

    Bon séjour aveyronnais. :)

    RépondreSupprimer
  14. Bonne analyse, le plafond de verre est toujours là, on l'a vu aux Régionales.

    RépondreSupprimer
  15. Corto:" Aveyrone " bien...
    Tu t'en vas après avoir lancé un joli pavé dans la mare...

    Je partage ton analyse sur bien des points.
    Ne serait ce que l'importance des législatives.
    En soulignant,au passage,que le mode de scrutin est tel que le FN risque,à nouveau,d'être dépossédé d'une représentation proportionnelle à ce qu'il représente réellement dans l'opinion.

    Quoiqu'il advienne,on aboutit au résultat suivant:
    MLP a toutes chances d'être battue à la présidentielle, par le jeu de partis qui,s' ils font actuellement la pluie et le beau temps à l'Assemblée, ne peuvent revendiquer représenter,à eux seuls, l'opinion de bon nombre de français.
    Mais qui manipuleront l'opinion sur un" front républicain" qui est une pure ignominie,aucune menace sérieuse n'affectant la République, de la part de quel que parti que ce soit.

    Aux législatives,le parti qu'elle préside risque d'être à nouveau étouffé par un mode de scrutin qui peut certes eviter l'ingouvernabilité, mais interdit à un électeur sur quatre (ou trois) d'être pris en compte dans la gestion du Pays.

    Je ne remets ,encore une fois,nullement en cause ton analyse.
    Et respecte ton choix,en soulignant au passage que moi aussi j'aimerais avoir un programme précis de Sarko sur bien des points;tiens, Calais, (puisque la 2 vient de se rappeler ce soir que Calais était ville de France...)

    Je ne veux pas polémiquer ce soir.

    Mais ce que tu écris,ce que tes lecteurs écrivent, démontre à l'évidence qu'il n'y a plus de vraie démocratie en France.

    Près d'un tiers d'entre nous,qui ont peut être des peurs ou des colères exagérées, mais qui ont peur de ce qui se passe, en termes de remplacement,en termes d'emplois,en termes de qualité de vie et de possibilité d'espérer une vie meilleure ,prés d'un tiers dis je va de nouveau avoir le sentiment qu'il est exclu de la Nation,parce que les partis traditionnels et les medias verrouillent admirablement bien le système. .
    Et cette pesanteur risque,effectivement, de dériver vers la guerre civile à force de voir les mêmes incapables se repasser les plats.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet la France n'est plus une démocratie, même plus participative (le minimum pour se dire démocratique). Elle n'est plus souveraine. Et elle n'est plus gouvernable.
      Le spectacle clownesque des élections pour savoir qui va hériter du bousin pour le dernier tour de manège (parce que je doute qu'il y ai des élections en 2022, et je ne suis même pas sûr qu'on y arrivera en 2017 si jamais - c'est prévu - on a un attentat chimique avant l'échéance).

      Supprimer
  16. Pas si sur pour MLP, je suis pret a parier qu'elle passera face a Sarkozy. La seule certitude que j'ai, c'est que Sarko ne sera pas elu, son impopularite grandissante est trop forte. Et bien que je le prefere a Juppe, je prie pour qu'il ne gagne pas la primaire de Novembre car Juppe a enormement plus de chances que lui d'etre elu, et ce, quel que sera celui qui sera en face.

    RépondreSupprimer
  17. "à la Force !" tous ces enfoirés
    2 septembre
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  18. Bien malin celui qui pourrait faire aujourd’hui un pronostic sérieux sur l’issue des élections en 2017. Durant les 9 mois à venir beaucoup d’évènements pourront faire basculer les électeurs d’un camp vers un autre. Ces surprises pourront venir aussi bien de la crise financière (qui dure depuis 2008), de l’insécurité galopante, de l’afflux incontrôlé des « migrants », d’éventuels nouveaux attentats, … peut être même d’ici là le chaos le plus complet dans le pays.
    Pour la présidentielle, à ce jour aucun scenario se détache, toutes les options sont sur la table, même celle d’un Hollande au second tour. Par contre, en discutant avec beaucoup de personnes (pas ultra) je me rends compte que le fameux « plafond de verre », qui empêcherait MLP de se faire élire, celui-ci présente de plus en plus de signes de faiblesse et que des surprises pourraient venir de ce côté dès le premier tour.
    Il est encore plus difficile d’avoir une idée sur la composition de la prochaine assemblée nationale celle-ci devrait en toute logique se constituer en fonction de celui qui sera élu président de la république, donc avec une large majorité présidentielle. Mais il est pratiquement sur que si Hollande devait à nouveau passer, sur un concours de circonstance, la composition de l’assemblée ne sera pas en sa faveur (euphémisme).
    Pour rester optimiste, peu importe les résultats de 2017, il y aura le bordel ! Je ne vois pas comment la France peut se relever sans grever ses abcès et se libérer de cette gangrène qui ronge le pays depuis maintenant des décennies. La gangrène nécessite généralement l'amputation du membre malade.

    RépondreSupprimer
  19. Belle analyse Corto mais j'ai parfois l'impression qu'on discute du sexe des anges pendant que le niveau de merde monte inexorablement! Je viens d'entendre une intervention de l'ancien chanteur de Zelda ... Édifiant, après avoir tombé la chemise il tombe le masque:en gros la France doit comprendre qu'elle n'est plus blanche et chrétienne. Tout est dit ! Alors qui nous sortira de là ? Quel Charles Martel, quel roi catholique ? Ne devons nous compter que sur un sursaut des Gaulois ? Et si cela arrive il vaudra mieux s'y préparer ! Ou alors aller se réfugier dans un trou perdu dans l'Aveyron !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zebda à raison. La France n'est plus blanche (ni chrétienne). La France n'est plus rien du tout d'ailleurs et ça ne va pas tarder à ce voir.
      Les gens ne réalisent pas que bientôt les supermarchés ne seront plus remplis et qu'ils seront sous la coupe de seigneurs de guerre musulmans s'ils vivent dans les mauvais quartiers.

      Supprimer
    2. Tout à fait de l'avis de Jipe. Un nouveau président, quel qu'il soit, ne changera rien d'important. C'est trop tard. Le système est sclérosé, il ne produit que des impuissants à gouverner. A quoi bon choisir être le président d'un chateau de cartes?

      Alfred

      Supprimer
  20. @Corto74

    stp, tu peux donner un lien pour l'affirmation que les musulmans sont devant les catho en terme de pratique régulière ?
    Je n'ai pas réussi à retrouver ça, malgré de nombreuses recherches.

    RépondreSupprimer
  21. Théorie de Falkvinge sur les boîtes : pour lui, notre degré de liberté se mesure à la boîte qu’il faut utiliser pour l’assurer.
    La première boîte, c’est celle de la caisse à savon (soap box) sur laquelle on monte, au milieu d’un parc, pour exercer son droit d’expression. De nos jours, elle est déjà fort contrôlée.
    La seconde est celle qui reçoit le scrutin du peuple (ballot box). Inutile de dire que celle-ci aussi est de nos jours, sujette à caution.
    La troisième est celle qu’offre la justice au travers du box des accusés et de sa capacité à se défendre. Petit à petit, même cette dernière semble s’éroder.
    La dernière, évidemment, c’est celle qui contient des munitions.

    Il manque la boîte ultime, le cercueil... occupé par celui qui s'opposait ou tout simplement pas d’accord.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  22. Marine le Pen sera au pouvoir le jour où "l'Etat Profond", "l'Etat derrière l'Etat" voudra lui faire gérer la méga-crise qu'il déclenchera au moment opportun.

    Une excellente façon de faire coup double pour le Deep State : laminer définitivement le FN et ramener ensuite au pouvoir le parti unique LRPS, en ayant pris soin au préalable de modifier en profondeur la Constitution ainsi que les toutes les structures politiques, administratives, judiciaires, économiques, etc … Rien de nouveau sous le soleil.

    RépondreSupprimer
  23. CeltiqueDeBanlieue2 sept. 2016 à 14:46:00

    @Corto : Ne pas mordre à l'hameçon ... ne pas mordre à ... ne pas ... Arf trop tard j'ai mordu !

    Mon cher tout ce que vous dites est juste et je ne prétendrai pas avoir une analyse fine et de meilleur qualité que la vôtre. En effet les législatives seront plus importantes (de manière effectif et non de manière affective) que la présidentielle.

    Je ne me fais pas d'espoir sur l'élection de MLP, pourtant cela ne m'empêche pas d'y croire ou du moins de l'espérer. Un brin idéaliste, nul doute.

    Vous dites Sarko, et je peux l'entendre (car bien plus plausible que MLP), mais cela semble être par défaut mine de rien. C'est le plus apte ou le "moins pire".

    J'ai la naïveté de croire un peu plus et de me retrouver dans les propos de MLP (j'ai encore le temps de perdre mes illusions ;)).

    Car à ce jour, ce ne sont pas les différents programmes économiques qui me parlent le plus (autant discuter du sexe des anges, sachant que l'économie de la France n'est plus réellement gérée en France) mais bien les questions de société (qui devraient pourtant être secondaires par rapport au reste) . Et sur ce plan ...

    RépondreSupprimer
  24. bon We, bon, j'espère que ce n'est pas ce scénario qui gagnera!!!!!!je ne veux pas la gauche, aucun de gauche! je pense que les trois quarts des Français ont eu leur dose de gauchisme pendant 5 ans, plus 14, je préfèrerais NS mais quand je vais sur les réseaux sociaux, c'est pas gagné...je ne crois pas non plus au remake de 2002...et cette fois ci le plafond pourrait bien sauter car entre un Hollande et une MLP c'est tout vu pour moi! Elle aura du mal à faire pire qu'Hollande...

    RépondreSupprimer
  25. MLP ne sera pas élue pour une simple raison : les élections seront suspendues au motif que le FN est une menace pour le pays.

    Pour rester près de la gamelle les soces emploieront tous les moyens, à commencer par les plus répugnants. L'exemple de Maduro au Vénézuela comme jadis celui d'Allende devrait inquiéter.

    RépondreSupprimer
  26. "MLP ne sera pas élue...." Tout à fait d'accord car il n'hésiteront pas à annuler la consultation électorale pour "sauver la République" de la "Peste noire"...Ils proposeront un gouvernement d'union nationale et la droite a d'ailleurs tout à y gagner....le tour est joué...On garde le "pouvoir"! Et les mêmes ne mèneront en bateau pour au moins 5 ans...
    En revanche, quelque soit le candidat, hors MLP, qui arrive en tête au 2°tour, l'essentiel se jouera lors des législatives. Cela conditionne le choix du premier ministre et vous pouvez imaginer le dilemme si le FN a la majorité à l'AN...!

    RépondreSupprimer
  27. Le président non FN tirerait sa légitimité des élections législatives ?
    Je ne crois pas : ses électeurs du 2nd tour voudront renvoyer la balance de l'autre coté, avec le risque d'une assemblée sans majorité.
    Je crains plutôt une sorte de gouvernement des juges ou plutôt des hauts fonctionnaires (voir la qualité du Conseil d'état).

    Attention aux images trompeuses : le plafond de verre n'est pas la cause mais un effet. Ce nom conforte une propagande, une ligne de défense solide. En réalité, il faut absolument que tous les partis "républicains" s'accordent pour atteindre les 50%.

    A l'inverse, le FN n'aurait qu'un seul accord symbolique à réussir pour mobiliser de nouveaux électeurs.

    Amike

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.