samedi 10 septembre 2016

Ne rien lâcher, ne pas baisser les bras...


Je lisais le dernier billet du Merle Moqueur. Suzanne, pour faire simple, y faisait état de la lassitude qui l'empêchait de publier autant qu'avant. " Je trouve que nos blogs, les échanges ont rétréci (...) je n'éprouve plus le même agacement devant ceux qui ne veulent pas voir...". Allez le lire, ICI, et revenez... Puis, je tombe sur un article d'Agora Vox propulsé par l'ami Vlad qui nous explique que la quasi totalité des médias sont entre les mains de seulement 38 personnes ou groupes de personnes ou d'intérêt. Toujours chez Le Merle, en commentaire, l'ami Le Plouc écrit: " La médiocrité, la vacuité et l’irréalisme hors sol de "l’offre" Politique (P majuscule) finissent par faire baisser les bras ou se contenter de traiter des bricoles. "


Comme Le Merle et Le Plouc, comme plusieurs commentateurs, j'ai moi aussi constaté, pas tant ici qu'ailleurs, un " rétrécissement " de l'offre bloguesque. Moins de billets, beaucoup de blogueurs, en particulier de gauche, on les comprend les pauvres, ont claqué la porte ou n'émettent que de temps en temps quand d'autres s'expriment maintenant sur Fessebouc, moins de commentaires laissés, quasiment plus de " chaîne " entre blogueurs, etc... Bref, il y aurait une espèce de ralentissement de l'activité: lassitude, ras le bol de l'actualité, prise de recul ou repli sur soi, ennui, concurrence des réseaux sociaux, moins de temps,...

Ici, je n'ai pas à me plaindre, les statistiques montrent que je n'écris pas pour rien. Les commentaires laissés prouvent que les gens sont intéressés, veulent parler, s'exprimer, débattre et que parfois même, ils apprennent ici ce qu'ils n'avaient vu, lu ou entendu nulle part ! Et il faudrait que je baisse les bras, que j'arrête ? Par lassitude ou je ne sais quoi d'autre ? Ben merde !

Et bien non ! Stop ! Ne baissons pas les bras, ne baissez pas les bras: écrivez, commentez, publiez, critiquez, argumentez, contre-argumentez, renseignez-vous, confrontez BFM à Itélé, Régalez-vous avec France TV ou TF1, twittez, fessebouquez ! Faites-vous votre propre opinion ! Informez !  Allez-y ! Action, réaction !

38 personnes maîtriseraient la quasi totalité de nos médias et il faudrait les laisser faire et se contenter, si tant est qu'on en ait encore envie, de leur offre ? Ben re-merde ! Nos blogs sont utiles pour braver, même petitement, la doxa, le politiquement correct ou relever les conneries qu'on nous instille en permanence. Dernièrement, avec d'anciens billets que j'avais écrits, j'ai pu démontrer à quelqu'un de crédule que la décision d'abandonner l'écotaxe avait été prise par l'une de ceux qui l'avait pourtant voté à l'Assemblée; je vous garantis qu'elle ne regarde plus la Royale de la même façon.

Il y a quelques temps, lors d'un déjeuner de blogueurs, chacun annonça à divers moment du repas ses chiffres. Nous étions une dizaine. Je me fis cette réflexion plus tard: crénom, à nous tous, c'étaient entre 1,5 et 2 millions de pages qui étaient vues chaque mois sur l'ensemble de nos blogs. Ce n'est pas rien ! Même si sur la toile tout est relatif ... Et nous n'étions que 10 ! Chaque mois sur ce blog, c'est en moyenne 140 000 pages vues et 85 000 visiteurs uniques, constante progression depuis 5 ans. Nous ne sommes pas seuls, je ne suis pas seul. Nous diffusons notre façon de voir les choses et à notre manière, nous aussi, nous distillons...

Je vois autour de moi de plus en plus de gens se désintéresser de l'actualité pour x raisons et se replier sur leur cercle, d'autres prendre pour argent comptant ce que leur balancent nos fantastiques médias, d'autres encore se faire des idées complètement fausses de la réalité. Combien me disent: Ras le bol, j'irai à la pêche, je ne vote plus, tous pourris, quoiqu'on fasse, quoiqu'on vote ILS nous pissent à la raie, j'm'en fous maintenant,... Chaque jour, un de plus ! Mais ils n'attendent finalement que ça, nos politiciens, qu'on les laissent en paix faire leurs petites affaires entre eux. Nos médias n'attendent que ça: occuper notre temps de cerveau disponible à leur manière et avec leurs idées. Et on devrait démissionner, que nenni ! Allons-y avec nos commentaires, nos billets, nos écrits, nos statuts sur FB ou nos tweets. 

Ils nous lisent, je vous le garantis, j'en sais quelque chose. 

Ne laissons rien passer.  Un politicien twitte une connerie ? On lui répond. Un autre fait un billet qui ne va pas avec ce que nous souhaitons ou ce que nous pensons, on réplique. Un vote à l'assemblée ne nous satisfait pas, on écrit à son député, rien de plus facile et en plus, ils répondent bien souvent. Je ne veux absolument pas me taper 5 ans de Socialie supplémentaire, je vais voter, j'aurais trop mauvaise conscience si Président-Candidat repassait. Votons, donc ! En masse.

Si nous n'avons pas, chacun, " l'influence " que nous voudrions avoir pour défendre nos idée, à nous tous, on dépote tout de même. N'avez-vous pas l'impression que les lignes bougent depuis quelques temps ? Ne voyez-vous pas que l'on peut aujourd'hui écrire: " ras le bol des muzz ou des migrants " sans se prendre un scud de SOSarnaque. Jean Raspail est réédité, De Villiers fait un carton avec son livre, comme Finkie avec le sien, comme Zemmour, comme Onfray, comme Sarko ( oui, ok ), comme Jean Sévilla avec sa France Catholique, etc...

Dénonçons chaque jour, ici ou ailleurs, où vous voulez, " la médiocrité, la vacuité, et l'irréalisme hors sol de l'offre politique ", ils commencent enfin à dégager leurs portugaises ensablées, croyez-moi, il n'y a qu'à constater les propos quasi-hystériques de certains pour s'en assurer.

Combien de fois ais-je lu que nous ne serions plus en démocratie, et bien si tel était le cas, défendons-là. Notre démocratie serait menacée et bien dénonçons avec nos blogs, notre tchatche, nos tweets, nos courriers, nos votes, ou pourquoi pas par un engagement militant, ceux qui lui portent atteinte.

Combien de fois ais-je lu et même écrit: ça fait 40 ans qu'ils nous enfument ? Et bien tant pis pour nous, nous nous sommes tus, nous nous sommes laissés enfumés. Stop ou encore ?

Mon prof de philo nous disait souvent que seuls les taiseux et les silencieux avaient tort. Il avait raison, j'en suis chaque jour de plus en plus convaincu. Ne cédons pas, surtout cette année et celle qui vient. Cessons " d'être las d'être cette microscopique voix supplémentaire du net qui ne décolère pas face aux mensonges et aux ravages du politiquement correct ". Ne dit-on pas que la colère ronge et que la parole libère ?

Folie passagère 3289.
Résultat de recherche d'images pour "agora"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

76 commentaires:

  1. Ma foi tu as bien raison Corto...
    Je ne suis plus capable de décortiquer une info et à force d'arguments de la démonter.
    Le feu sacré reviendra peut-être plus tard.
    Mais servir de courroie de transmission en relayant une image ou une info sur mon blog, je peux. Même s'il est vrai que Twitter fait bien l'office.
    A propos du billet du Merle Moqueur, je viens de lui adresser un dernier commentaire, repris dans un billet fait à l'instant. Je lui donne une ènième raison du " rétrécissement " de l'offre bloguesque (en ce qui me concerne) : La sidération
    Alors tout comme chez elle je te mets le lien qui illustre ce qualificatif :
    -> Cliquer ici
    PS : je ne te connaissais pas sous tes atours de capitaine relançant des troupes.
    Ca te va plutôt bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad: et bien c'est déjà ça ! ton info que je n avais pas encore vue est sidérante mais puisque nous acceptons de payer sans rien dire, et depuis des années, pour le même genre de connerie, je ne vois pas pourquoi nos politiciens et ces profiteurs n en profiteraient pa

      Supprimer
  2. De grâce ne laissez pas tomber ! Merci de garder intacte votre combativité et votre passion de la vérité et de la politique ( au sens noble )!
    Venir chez vous ( et quelques autres ) me fait me sentir moins seule dans mes "opinions nauséabondes" !
    Avoir raison avant tout le monde est parfois inconfortable, mais baisser les bras et se fondre dans la pensée commune serait encore pire.
    Le "à quoi bon ?" laisserait le champ libre à tous ceux qui nous veulent du mal et à tous ceux qui persistent, contre tout bon sens, à les aider.
    Je ne comprendrai jamais comment, ceux qui cultivent la mémoire de la résistance en 39-45, qui vomissent les collabos de cette époque, peuvent à ce point se tromper de combat aujourd'hui...
    Être de gauche en fait, c'est s'être toujours trompé, pacifiste dans les années 30, admirateur de Staline, Mao, Pol pot, Chavez, partisan du tout-état ETC...et pourtant ils sont encore nombreux à penser que seule la gauche est fréquentable et peut nous sortir de l'ornière dans laquelle elle nous a mis...
    Alors, vu le boulot qu'il y a devant nous, pas le moment de lâcher, surtout qu'il y a comme un frémissement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: ah mais attention, je n'ai aucune envie de baisser les bras, ce billet n'est pas de l auto encouragement mais bien un encouragement à ne pas la fermer à tous ceux qui pour diverses raisons ne l'ouvrent plus !
      Le frémissement est là, en grande partie " grâce " aux migrants et aux délires hollandesques, faut surfer là dessus , ne plus rien laisser passer.
      Les gauchistes ? il y en a encore, en gros 20% de l électorat et certains font la fête ce week end a la Courneuc=ve : les mecs ont soutenu les pires atrocités et ils font la fête et personne pour leur rabattre le caquet et leur mettre le nez dedans! Voilà contre quoi il faut lutter.

      Supprimer
  3. Allons'enfants ! Il est vrai que parfois je suis moi aussi envahie par une sorte d'"aquoibonisme " d'autant que les lecteurs n'osent pas commenter ; ceux de gauche , ainsi que tu le dis Corto , la boule au ventre , et à droite la trouille de passer pour des extrémistes et d'annoncer la couleur !
    Parlons tant que nous sommes en vie ( d'autant que faute de parler on meurt sans confession et voilà des siècles que je ne suis pas allée à la Confess ) . Parlons haut et fort nos idées , nos vouloirs , nos refus . Soyons véhéments . Relayons les " vraies " infos . Peut-être que le flot de vos blogs , de nos commentaires , de nos convictions profondes et notre " populisme " ( au sens propre du terme ) finira par atteindre les plus sourds ainsi que ceux qui ne veulent pas voir . Faisons du bruit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Chan: j ai lu quelque part " tous concernés, tous acteurs "...

      Supprimer
  4. Zut , j'ai oublié : hier soir aux environs de minuit Barbes a envahi les Champs et du bruit il y a !
    https://www.facebook.com/solange.hendi/videos/10208866933422944/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Chan: ces images des Champs... inimaginables il y a encore 5 ans, mais encore une fois, pourquoi se priveraient-ils puisqu on ne dit rien, pis, on regarde et on applaudit. sans moi!

      Supprimer
  5. Il est des blogs, dont le vôtre, mon cher Corto, qui devraient être déclarés d'utilité publique. Je ne pourrais pas vous dire le nombre de personnes qui me disaient n'avoir pas le temps de se tenir au courant de l'actualité à qui j'ai recommandé de lire votre blog. Alors, même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous, je vous encourage vivement à ne surtout rien lâcher, ni baisser les bras.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: encore une fois, perso, je n ai aucune envie de lacher prise et de baisser les bras, j'aimerais juste que tous ceux à qui vous avez conseillé de venir ici l'ouvrent, écrivent, ne la ferment plus, voilà qui serait réjoussant

      Supprimer
  6. Corto:splendide.

    Oui,nous avons plaisir à nous regrouper et échanger en dehors du véritable carcan des médias habituels.

    Oui,cet échange commence à créer un contre-pouvoir salutaire.

    Le seul possible, d'ailleurs, puisque l'information (désinformation...) passe par les
    38 "familles ou groupements d'intérêts " évoqués dans ton billet.

    Combien sommes nous à nous forger ainsi une propre opinion,
    en grapillant ici ou là, sur un blog tel que le tien, sur les "réseaux sociaux "(cette dénomination m'indispose,mais elle est entrée dans les moeurs..), notre propre opinion face à celle que les médias officiels et assimilés nous distillent?

    Combien sommes nous?

    Difficile à estimer.
    Mais quoiqu'ils disent et quoiqu'ils fassent nous pourrons dire que nous n'étions pas dupes.

    Et que nous avons fait ce que nous pouvions pour les renvoyer à leurs études...
    Bardés de goudron et de plumes.

    Comme il se doit!

    RépondreSupprimer
  7. Bon, je viens de lire tous les commentaires chez Suzanne et je tiens à préciser que Corto n'a jamais supprimé aucun de mes commentaires, alors que j'exprime des points de vue qui ne sont pas en accord parfait avec ses billets d'humeur d'une part, et que je persiste à me présenter comme "anonyme". (Voir mes commentaires sur le billet précédent à propos de Daesh et de la filière regroupement familial).

    RépondreSupprimer
  8. bonsoir corto, d'accord avec vous que les lignes sont en train de bouger... même si la lassitude est la, meme si les blogueurs écrivent moins, je sens que ca bouge... ou que les " gens" se taisent de moins en moins
    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anne: les gens se taisent de moins en moins, osent dire qu ils vont voter Le Pen, osent dire ou écrire qu ils en ont marre des muzz, etc..; ça bouge, c'est certain. Les élections à venir confirmeront-elles ce " bougement " ?

      Supprimer
  9. J'ai moi aussi fait ce constat: moins de billets, moins de "pêche". Et, moi aussi, je me lasse. Il faut avouer que l'essentiel de nos sujets vient des médias. On peut les critiquer, on peut s'en moquer, ce sont eux qui nous distillent l'information. On peut aussi aller sur les sites étrangers en sachant qu'eux aussi ne sont pas vraiment libres. Seulement quelquefois différents. Aller sur des sites professant toutes les opinions? La moindre critique dans un commentaire débouche le plus souvent sur des insultes et le débat se clôt avant d'avoir commencé.
    Au moins, chez toi, on peut dire tout le mal qu'on pense de Sarko! :-)
    Alors, continuons quand même. Essayons d'argumenter ou d'afficher nos préférences pour un avenir (je parle pour moi) qui ne sera le mien que bien peu longtemps.
    Allez! Courage, l'ami!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: le courage est là et la lassitude etc que j évoque ne me concerne pas, je m'adresse bien à tout ceux qui baissent la garde par, pour faire vite, ras le bol.
      Bien sur qu il faut continuer

      Supprimer
  10. Réponses
    1. @grandpas: ouais ben y a des matins où ça rame sec

      Supprimer
  11. Après vous avoir demandé votre avis par un commentaire précédent sur l'entrisme de la Chine dans notre façon de consommer et même au-delà, sur son influence sur notre société en général, voici que je me permets de vous faire juge de notre Presse internet ici en Bretagne.

    http://breizatao.com/2016/09/10/vannes-le-maire-pro-musulman-david-robo-tente-de-faire-taire-le-media-independant-breizh-info-qui-critique-sa-politique-pro-islamiste/

    Je trouve dans cet article de Breizatao saluant son confrère Breiz-info lynché par le "Système" un "Ouais, ouais, tous ensemble" qui ressort de votre billet et des commentaires y afférents.

    Merci d'exister, et de déclarer, "Cessons " d'être las d'être cette microscopique voix supplémentaire du net qui ne décolère pas face aux mensonges et aux ravages du politiquement correct ".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: je ne sais quoi penser de Breizatao ni quel degré de vérité se dégage de ses billets que je lis régulièrement. Souvent des billets bien informés mais je n aime pas son "style " insultant, voire haineux comme celui que tu mets en lien. Choisit-il ce style pour faire parler de lui et se prendre des procès qui lui donnent une certaine notoriété médiatique ?
      Après qu'une certaine presse soit victime de la vindicte ou de coup bas de la part de politiciens, rien de nouveau, hélas, mais il faut effectivement dénoncer ses méthodes.
      Cordialment

      Supprimer
  12. Comme je comprends cette lassitude !
    Bien que très pugnace, je la ressens également, et n'ai plus le cœur à toujours bagarrer. Pour tout, et pour rien...
    Et pourtant, c'est justement à ce moment précis qu'il faut s'accrocher le plus, et ne surtout pas lâcher. L'ennemi veille. Hors de question de lui laisser le champ libre.
    Malgré le dégoût et l’écœurement. Toujours grandissants. Jusqu'où où ?

    Contente de voir que, malgré un environnement aussi décourageant, vous tenez fermement la barre, et continuez à décortiquer tout ce qu'on essaye de nous cacher.
    N'ayant aucune confiance dans la jugeote (plutôt absente) de mes compatriotes, voyant que même des personnes intelligentes se laissent béatement duper, j'avoue que le moral est plutôt dans les chaussettes...
    Heureusement, chaque fois que je viens vous lire, une petite lueur d'espoir me revient.

    Merci à vous d'être là, de vous attacher à poursuivre la bataille, et de ne rien lâcher.
    Vous avez bien du mérite... MERCI. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: merci pour tes merci, mais je ne te remercierais jamais assez de ne pas te lasser de pousser des gueulantes autour de toi. Ne pas se taire et essayer de convaincre du bien fondé de notre façon de voir les choses

      Supprimer
  13. Je suis un peu d'accord avec Merle moqueur, avant je ne parlais que politique, comme toi, je me suis prise le chou plusieurs fois avec plein de cons qui ne comprenaient ou ne voulaient pas comprendre ça m'a fatigué, alors maintenant je fais du "gnan- gnan j'ai peu de lecteurs, toujours les même et ils sont contents! Donc j'écris très peu et je me soulage sur tweeter, on est en live c'est mieux.Je ne pense pas que tu viennes me lire et je comprends c'est pas terrible, lol...mais tu vois j'ai fait un truc sur Macron (suis pas bac plus 5, et bé j'ai eu plus de visites, mais très peu de com...alors je comprends Merle moqueur...il y a longtemps que j'ai baissé les bras...d'ailleurs j'ai fermé mon autre blog et n'ai gardé que celui ci...faut dire que la blogosphère n'est plus ce qu'elle était...quand je vois tes scores j'hallucine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Julie: rien ne sert de se battre avec ceux qui de toutes façons ne veulent rien entendre, je l ai compris depuis longtemps, ceux là, je les vois venir de loin et ne m y interesse plus, perte de temps. Dans mon quotidien et parfois sur ce blog, je ne vise que les " mous " ou ceux dont je perçois qu'ils savent écouter et qu'ils sont ouverts à la discussion, dès lors il y a possibilité de convaincre.

      J ai lu ton dernier billet et te ferais une remarque: 6 commentaires laissés et seul à un tu as répondu, c'est pas sympa :)

      Supprimer
    2. coucou, c'est vrai je ne réponds pas forcément car je crois que les gens ne reviennent pas lire...pseudo Corto?

      Supprimer
    3. Julie: Corto un pseudo ? oui

      Supprimer
    4. Je confirme que le fait d'avoir une réponse quand on commente, motive le lecteur. En tout cas sur moi ça marche et Corto répond très souvent. Je me demande d'ailleurs comment il en trouve le temps. C'est aussi un principe que j'applique moi même sur mon petit forum perso (rien à voir avec la politique et la société).
      Vous écrivez pour être lue, nous on commente aussi pour être lus, sinon pourquoi le ferait-on?
      Alfred

      Supprimer
  14. NON non et non! Ne vous taisez pas, vous n'en avez plus le droit pour vos lecteurs, comme vous l'écrivez si bien, nous apprenons sur votre blog ce que nous n'avons pas vu, lu ou entendu nulle part ailleurs ! les commentaires que "vos" lecteurs y laissent apporte encore quelque chose et complètent quelquefois vos écrits. Merci cher Corto pour ce que vous nous apportez, surtout continuez a moins que vous n'ayez un poste ministre l'année prochaine !? par pitié bon sang, remontez le moral à vos collègues !! courage à vous tous blogueurs vous faites du bon travail !

    Jean-Pierre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jean Pierre: merci mais perso je n ai aucunement envie de me taire et pas la moindre envie d'arrêter. On fait du bon travail ? peut etre, j espère mais rien ne t empêche de faire pareil en blogant ou en prenant la parole ailleurs sur les réseaux sociaux ou au quotidien

      Supprimer
  15. Géo

    @Corto

    Tes billets sont très bien et je suis sûr que leur influence est encore plus forte que tu le soupçonnes.
    Les historiens du futur y trouveront matière à comprendre notre époque et fort possible que dans quelques siècles,si l humanité survit,il y ait des gens avisés qui ressortent des articles publiés en notre temps et aussi de ta main,ceci pour montrer par exemple les fautes graves commises actuellement et les remèdes proposés par ceux qui les avaient dénoncées,afin d éviter que les mêmes errements soient reproduits.
    Qui peut connaitre la portée des idées exprimées ici ou ailleurs par des résistants contre un système figé, sectaire et combinard,même dans un lointain avenir?
    Les sites que je visite en sus de ton blog montrent la vie d une pensée foisonnante,sincère et passionnée de vérité qui contraste saprément avec l atonie et les mensonges des médias officiels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: bien sur que cela foisonne sur le net et de plus en plus selon moi.Notre travaail n'est pas inutile, j en suis certain.

      Supprimer
  16. L'usure est consubstantielle à la vie...
    Il y a l'usure, donc, et il y a le fait d'avoir l'impression de ne rien avoir à dire de plus que les autres (et qui souvent le disent même mieux), ce qui a été mon cas. Faute de temps pour écrire des articles de qualité qui se démarquent de la concurrence, je préfère fermer ma gueule (sauf sur ton blog ;)).
    Et puis, suivant l'exemple de l'amiral Woland, je soupçonne certains d'être passés à la clandestinité. Pour ceux-là, j'ai l'impression que bloguer ne constitue plus un acte de résistance suffisant.
    Voilà voilà, bref, même si tu manifestes une déviance que je ne comprends pas (tu es d'ailleurs en train de lire son livre), un énorme merci à toi de ne pas t'user à suivre les turpitudes de la Socialie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Umadrab: fut un temps ( pas tout a fait fini ) ou être homo était une déviance,, et voilà qu en vient un nouveau ou soutenir Sarko en devient une ! Ben crotte, une déviance en chasse une autre :)
      Woland s'exprime de temps en temps sur facebook, me suis pris le chou une fois avec lui car je n aime pas son extrémisme.
      Par contre d accord avec toi, je comprends que pour certains blogueurs, l'activité ne soit plus un acte de résistance suffisant. Pour moi ça va encore mais je me pose régulièrement la question

      Supprimer
    2. C'est bien évidemment à dessein que j'ai utilisé ce terme de déviance ;))
      Bloguer n'est sans nul doute pas suffisant mais c'est en tout cas indispensable, et tu es un des acteurs qui permettent aujourd’hui de dire ouvertement qu'on n'en peut plus de l'invasion migratoire.

      Supprimer
  17. j'adhères complètement a ton billet d'humeur Corto, internet, les blogs et autres réseaux sociaux sont un formidable outil démocratique, un espace dans lequel d'autres, enfin ! que les editocrates appointés, les journalistes tenus en laisse, les médiatiques subventionnés , peuvent prendre la parole et exposer leurs attentes, leurs points de vue, leurs exigences, leurs colères...
    combien d'affaires ou d'évenements passés sous silence par la grace de nos " journalistes " sans la mobilisation des réseaux sociaux, souvenons nous de Cologne par exemple, alors oui, ne pas baisser les bras, moins que jamais en ces temps ou les réseaux de pouvoir, se rendant compte du réveil des peuples ( ouh le méchant populisme ... ) sont plus que jamais a l'oeuvre pour étouffer toute voix dissidentes ...
    et tu as tout a fait raison, l'important est de propager les idées, d'amener les gens a questionner, a raisonner , a réfléchir avant de gober tout cru ce que l'on essaie de leur faire avaler , surtout, surtout, de réinformer . une liberté dont on ne se sert pas, c'est de la soumission consentie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: " Une liberté... " qui plus est dans un pays où nous avons encore cette liberté.

      Supprimer
  18. Onfray n'est qu'un abject imposteur, qui sera vite oublié, contrairement à vos billets quotidiens, bien plus utiles que les illisibles purges de cet opportuniste.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Augustin Caron: je ne suis pas un spécialiste d'Onfray mais j approuve à quasi 100% toutes les déclarations qu il a faites ces derniers temps et la critique de la gauche et du politiquement correct qu il assène.

      Supprimer
    2. Onfray imposteur? Peut-être. Peut-être qu'il n'est pas de gauche, mais comme lui, depuis plus d' ½ siècle je n'arrive pas à comprendre la ligne directrice de pensée de ceux sensés la représenter.
      Contrairement à Onfray qui est clair en ses propos et sa vision de ce qu'est la gauche, ou tout du moins ce que devrait être la gauche.
      Cordialement.
      Francis Hop

      Supprimer
  19. Tout le monde n'a pas ta facilité d'écriture. Merci de mettre noir sur blanc ce que personnellement j'ai du mal à exprimer clairement
    J'utilise souvent tes infos et arguments quand je confronte mes idées avec des "de gauche"
    Continue et ne lâche rien , mais je te fais confiance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. amédé: " J'utilise souvent tes infos et arguments quand je confronte mes idées avec des "de gauche", c'est un peu le but aussi :) merci à toi

      Supprimer
  20. Les media patentés sont perturbés, leur agressivité de plus en plus affichée à notre encontre le prouve, car leur école leur a inculqué qu’ils étaient le « quatrième » pouvoir (après le troisième qui n’existe pas !).Ils se rendent compte qu’ils ont été « manipulés », un comble pour des pro de la manipulation. Il faut se mettre à leur place sans leur pardonner, les billets sont de meilleur qualité que les leurs, les commentaires deviennent de plus en plus pertinents. Les flux sont rapides, l’information plus qu’abondante, que demande le peuple ?
    De moustique nous sommes passés à frelon. Cela va faire une bonne vingtaine d’années que je me passe des jités et je n’ai pas zappé sur les chaînes infos depuis au moins deux mois.
    Bonne continuation à tous - Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Homo Orcus: oh oui qu ils s en rendent compte que les moustiques deviennent frelons. Dernier ex en date: Laurent Ruquier. Celui ci se sert abondamment et depuis longtemps de twitter pour faire sa promo ainsi que celle de ses émissions, mal lui en a pris, les twittos ne le loupent pas et du coup déclaration de Ruquier poussé à bout: " Sur twitter y a que des fachos ils sont ignobles " et de rajouter avec son chroniqueur Moix: " twitter , un site d'extrême droite qui pue la merde " Marrant, non ?

      Quant à moi, m'ont bloqué sur twitter: Plenel, Le Roux, Royal, Roger-Petit, et quelques autres

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Ruquier et son Mouix ne feraient il pas que humer leur propre odeur en demandant stupidement autour d eux lequel s est fait dessus?
      J ai depuis longtemps cessé d écouter ses oeuvres et pas rien que les siennes car l'odeur dont il se plaint était présente.
      Il y a trop de faces qui portent la fourberie et la compromission sur elles comme un étendard.

      A mon sens,Corto,même si il n y avait aucun intervenant sur ton blog,ou rien que des hostiles,dés lors que tu crois en ce que tu fais et que tu as la foi qui soulève les montagne,
      et bien poursuivre aurait un sens même si tu avais sensation de prêcher dans le désert parce que même dans un désert il y a des présences et des vents pour porter les paroles.

      Supprimer
  21. Tous ces blogs et comptes twitter et autres traces de toile sont les poumons de ceux qui respectent l'ordre du vote démocratique ; ils permettent de respirer en attendant les élections. Si malgré tout rien ne se passe en 2017, je crois bien que ça se règlera à la corse, je sens que ça commence à bouger, l'impatience se fait sentir.

    RépondreSupprimer
  22. A Corto et ses copains :

    Tremblez, tyrans et vous perfides
    Les stipendiés de tous les partis
    Tremblez! vos propagandes parricides
    Vont enfin recevoir leurs prix!
    Tout est blogueur pour vous combattre
    Censurés, nos jeunes héros ?
    La France en produit de nouveaux,
    Contre vous tout prêts à écrire. !

    Amitiés
    Droopyx

    RépondreSupprimer
  23. Petit soucis pour publier

    RépondreSupprimer
  24. C'est vrai qu'avec tous les commentaires que vous censurez, il y aurait de qioi faire un blog de qualité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Coucou Élie,comment savez vous svp que Corto censurerait des commentaires qui feraient un blog de qualité à eux seuls déjà?
      Seriez vous...un espion?
      auriez vous caché des nano-particules intrusives au coeur du web et qui décryptent les mails censurés?
      Sur quels critères fixez vous la valeur des commentaires censurés que vos nano-espions vous transmettent?
      Êtes vous équipé d une technologie extra-terrestre?
      Si oui,pourrais je prélever vos organes à fin d analyse?
      Merci.




      Supprimer
    2. Elie si vous n'aimez pas ne venez plus.. et si c'est pour laisser ce genre de commentaire amer mais inutile Corto a bien raison de censurer !

      Supprimer
    3. Géo

      @PhilZ

      Dans un billet de Corto qui regardait le nombre de visiteurs de ce blog,Élie écrivait que c était un bon blog,intéressant etc..
      et peu de mois après,tout a changé:
      "Les blogs,peu de poids...très bons commentaires censurés ici...participants fachos...etc"

      dédoublement de la personnalité?Amour-propre ulcéré?

      Maintenant,parler des participants comme étant des fachos c'est nier la réalité de l état du pays et c est nier aussi le besoin de prendre des décisions radicales qui paraitront "fachos" à tous ceux qui,intoxiqués par l utopie des droits de l Homme et autres foutaises inapplicables en l état actuel de l humanité ,n ont jamais connu que la sécurité d un petit univers doré qu apporte l argent abondant dans certains milieux.

      Tant mieux pour eux de ne pas avoir connu la privation,pourrait on dire,si cela ne se faisait pas au détriment de la lucidité intellectuelle sur les réalités existantes et au détriment de l intérêt national dés lors qu ils ont un pouvoir quelconque et l absence totale de qualités pour l exercer.

      Supprimer
    4. @Philz: il a changé d avis parce que je ne passe pas ses lamentables ou stupides commentaires, il appelle cela de la censure, j appelle cela de la dépollution

      Supprimer
  25. Pour se remonter un peu le moral en se sentant moins seul :

    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/09/09/31001-20160909ARTFIG00344-elisabeth-levy-la-gauche-compassionnelle-neu-neu-a-une-lourde-responsabilite.php

    et


    http://www.causeur.fr/burkini-islamisme-islam-conseil-etat-39844.html?sidebar

    RépondreSupprimer
  26. bon, si c'est mes interventions qui vous gênent , je suis prêt à arrêter
    salut l'ami!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: a qui ce commentaire s'adresse-t-il ? :)

      Supprimer
    2. ben , à vous
      je sais bien que parfis je suis un peu chiant
      comme tout le monde mais en pire

      Supprimer
  27. Monsieur Arie z une haute opinion de lui même.
    Et il n'admet pas de se faire virer de partout.
    Probeta.

    RépondreSupprimer
  28. Merci de faire ce boulot, Corto. Il est nécessaire plus que jamais, et nous sommes en train de gagner la bataille des idées. Je ne partage pas toujours les tiennes, mais toujours j'apprécie l'esprit dans lequel tu les défends. Je suis de ceux qui pensent "tous pourris" mais qui ne se désintéressent pas pour autant des agissements et manipulations de ces pourris, ne serait-ce que pour juger de l'état de pourrissement de notre société. Evaluer ce qu'on peut encore en attendre.

    Alfred

    RépondreSupprimer
  29. @ Corto :pour compléter le mini débat amorcé suite à ton coup de griffe à Julie (qui ne répondrait pas à tous ses lecteurs...).
    Oui:le fait d'instaurer un dialogue,même succinct,entre le "taulier" et ses adeptes est,à mon avis,un facteur primordial et de qualité d'un blog, et de son rayonnement.
    J'ai pendant un temps essayé de glisser ça et là des commentaires sur des articles écrits par des gens qui m'apparaissaient très pertinents,documentés, ayant pignon sur rue etc..
    L'absence totale de réaction de leur part m'a conduit à les abandonner.Je n'ai plus besoin de professeurs distillant leur savoir ex cathedra...

    J'apprécie en revanche fortement le caractère convivial de ton blog,qui tient largement au fait que tu réagis presque toujours à ce que nous t'envoyons.
    Bien que ce soit une sacrée charge,ne change surtout pas!
    J'en profite pour te rappeler que oui,je te suis,pour l'essentiel...hormis ton enthousiasme pour Sarko...(hors sujet!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: perso les commentaires, c'est ma gourmandise, plus y en a plus mon blog grossit et c'est en général un réel plaisir que d y répondre

      Supprimer
  30. Corto, c'est paradoxal, mais ce billet fait du bien au moral; bien qu'il me confronte à la réalité. Celle de celui qui se "dégonfle" trop souvent de dire son opposition. Qui renonce à se battre contre des "penseurs faciles" qui reprennent les phrases toutes faites émises par le système, inventées par la "gente" bien pensante.
    Merci.
    - Francis Hop -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franccis Hop: et pourquoi renoncer et se dégonfler, crois tu que le camp d en face se dégonfle et renonce ?

      Supprimer
  31. Je m'aperçois qu'on peut critiquer Sarko sans trop s'attirer les foudres du taulier, j'en profite!
    Alors, il est bien ce bouquin "Tout pour la France, et beaucoup pour ma gueule." ?
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Homo Orcus: il est très bien, en effet. S il fait tout ce qu il annonce, tu devras logiquement voter pour lui :)

      Supprimer
  32. Un article paru aujourd'hui dans "Die Welt" (11 sept.) nous apprend des choses bien intéressantes: des gens ayant obtenu le statut de réfugié en prétextant des persécutions dans leur pays d'origine retournent passer des vacances dans les pays en question...


    https://www.welt.de/politik/deutschland/article158049400/Fluechtlinge-machen-Urlaub-wo-sie-angeblich-verfolgt-werden.html

    RépondreSupprimer
  33. Peu présent ces derniers temps non par lassitude mais parce que le temps est incompressible, je suis totalement d’accord avec toi Corto.. Non il ne faut pas baisser les bras, oui il faut être de plus en plus vigilant car nous abordons un virage important. Dans quelques mois beaucoup de choses peuvent changer dans un sens ou dans l'autre. Alors oui il nous faut garder toutes ces énergies pour combattre car je crois que nous avons le pouvoir de faire cela et peut être aussi le devoir pour continuer à se regarder en face .. essayer d’agir avant le chaos annoncé…
    Le web reste un espace de liberté qui pourrait à l’avenir passer sous contrôle aussi . Donc agissons et bravo à Corto pour la qualité permanente du contenu de ses articles, pour cette impertinence et ce regard sur notre société… Merci à tous ceux qui interviennent et encouragent aussi le maitre des lieux qui en effet prend en plus le temps de répondre à nos remarques . Incroyable espace de stimulation et de partage!
    Que tous les bloggers qui passent ici ou ailleurs soient remerciés par le travail incroyable qu’ils font avec talent.. Jamais je n’aurai cette capacité à animer de tels espaces et si l’on peut comprendre par moment une lassitude surtout qu’ils ne lachent rien. Chaque mot peut être un vent porteur rafraîchissant …une aide incroyable pour éviter que notre monde s’écroule , pour que l’avenir de nos enfants ait un sens...

    Corto tu devrais être remboursé par la sécu..comme antidépresseur naturel..

    RépondreSupprimer
  34. Moi en tout cas, je m'informe chez vous, et vous m'avez convaincue. Myrto303

    RépondreSupprimer
  35. Bonsoir Corto, bonjour devrais-je dire. Depuis quelques semaines je suis moins sur la toile, non parce que lassée mais trop réactive et n'ayant plus d'activité "utile" cela m'éprouve trop affectivement. Je suis favorable à Nicolas Sarkozy, à mon avis le seul assez mordu de France, compétent, d'expérience depuis 40 ans, ayant l'humilité d'évoluer pour nous aider à sortir du marasme actuel. Ce soir je me suis laissée tenter. Ayant regardé-écouté l'émission avec Nicolas Sarkozy, j'ai tweeté pendant et après. Et j'ai cherché ta réaction. Je tombe sur ton article. Je n'ai pas écrit souvent mais je peux dire que les rares fois où je l'ai fait j'ai reçu un merci. Et ce sont des blogs comme les tiens qui m'informent, m'aident à réfléchir, me permettent d'échanger avec d'autres qui pensent par eux-mêmes, sans haine ni agressivité. Alors oui merci, Corto, et continue pour moi, pauvre petite bonne femme de près de 80 ans, mais surtout pour tous les jeunes, tous les moins jeunes encore en activité et qui peuvent influencer des prises de position et de décisions qui feront d'avantage respecter notre France, et faire que les Français puissent se parler en vérité, et vivre dans le respect mutuel.
    Un peu longue ma prose mais elle est très cordiale. Bon vendredi Corto et tous ici.

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.