jeudi 8 septembre 2016

Le discours de Wagram

François Hollande lors du discours de Wagram, le 8 septembre 2016

Alors je vais vous dire: J'ai écouté Président. Comme toujours, normal c'est not' Président tout de même et si pour une fois il avait eu quelque chose d’intéressant à nous dire, j'eus été embêté de ne pas saisir cet instant en direct. Bon, pour être tout à fait honnête, je l'ai écouté distraitement, légèrement, pendant que nous prenions l'apéro, pardon, l’apéritif.  

Il ne s'embête tout de même pas le bougre, à moins d'un an de la présidentielle, le voilà qui débarque sur nos écrans, pas moins de 4 chaînes pour diffuser son intervention, pendant près d'une heure. Et certains de s'étonner qu'il ne se soit pas encore déclaré officiellement candidat... Tant qu'il ne l'est pas, il peut s'incruster autant qu'il le veut, quand il le veut, ce ne sera pas pris en compte dans son temps de parole. Alors autant dire qu'il ne va pas se gêner, de la même manière qu'il ne s'est pas gêné pour faire voter une loi réduisant de 1 an à 6 mois la prise en compte des dépenses de campagne: Plus il se déclare tard, moins ça lui coûte. A lui, pas à nous. Enfin bref...

Pour revenir à ce discours qui, nous disait-on, devait être " grand " et " puissant ", rien de très génial en fait, comme d'hab. Un bonhomme très content de lui, du " je " en veux-tu, en voilà, anaphores et auto-satisfecit à foison mais indubitablement un discours de campagne. On nous avais annoncé un discours sur " La démocratie contre le terrorisme ", il en aura profité pour parler un peu de tout, sauf de l'emploi et du chômage, mais surtout pour dézinguer autant que faire se peut Sarkozy et, mais dans une moindre mesure, La Marine. A se demander quelle était la menace imminente, le danger: Le terrorisme musulman ou son adversaire rêvé pour 2017 ? Il a même été roublard puisqu'en fait, il a en permanence assimilé La Marine à Sarko. Pour un peu, et certains commentateurs ne s'y sont pas trompés: Dans sa bouche, Sarko et le FN c'est kif-kif. Pas une phrase de son discours sans qu'il s'en prenne, sans jamais le désigner nommément, à Sarko. Pas à Juppé, pas à Fillon, pas à Le Maire, ni même encore à ses extrêmes à lui, celles de gauche, non juste à Sarko.

Sarko veut changer la constitution pour revenir sur le regroupement familial et éventuellement le droit du sol, c'est sans compter sur Président qui affirme que : " Non, la Constitution n'est pas un texte flexible et la Déclaration des droits de l'homme n'est pas un vieux parchemin. C'est le pilier de notre vie commune ", marrant pour un gars qui l'a pourtant modifié, mis en place deux groupes de travail pour la modifier à nouveau ( déontologie de la vie publique et avenir des institutions ) avant de se prendre un bouillon avec sa déchéance de nationalité !

Le danger, mes amis, c'est la droite ! Voilà le message qu'il nous adressé en même temps qu'il l'adressait à la gauche, à toute la gauche qu'il se doit absolument de rassembler, vite et bien, s'il veut atteindre le score qui lui permettra d'aller au second tour.

Oh, bien sur, il a parlé aussi du terrorisme que nous vaincrons, un jour, si nous sommes rassemblés ( derrière lui ) et d'Islam, de cet " Islam de France " qui devait se prendre en main, avec l'aide de l'Etat: " Aux Français de confession musulmane de prendre leurs responsabilités de citoyens, de faire reculer l'islam radical et l'obscurantisme. Ce n'est pas une affaire religieuse, c'est un combat républicain ". Quant aux nauséabonds qui seraient tentés par le racisme et l'islamophobie, méfi les gars, " Chaque Français, quelles que soient les conditions d'obtention de la nationalité française, est ici chez lui ou chez elle. La République ne distingue pas entre ses enfants. " Tenez-le vous pour dit: Il ne changera rien au droit du sol, au regroupement familial et à toutes ces petites facilités qui font que pour la diversité d'ici ou d'ailleurs, avec Président, " L'accueil, c'est oui ! ". 

Notre identité ? L'identité française ? Que tous les conservateurs et autres réacs se la ferment: " notre identité, elle n'est pas figée, elle n'est pas une contemplation du passé, pas une recherche obstinée de nos racines. L'identité est en perpétuel mouvement. C'est pour ça que la France est bien plus qu'une identité, c'est une idée, une ambition ". Autrement dit, on ne change rien, on continue la dilution. Quant à " l'idée, l'ambition ", faudra sans doute attendre le prochain discours pour qu'ils nous éclaire sur ce qu'il veut. L'identité nationale, c'est du concret, un passé, une histoire, des monuments, pour Président, la France, c'est " une idée ", autrement dit quelque chose d'encore fumeux, de brumeux, une " idée " qu'il va vouloir nous vendre. Nous verrons.

Comme nous verrons sûrement se repointer les ABCD de l'égalité, un petit coup de gender, et autres délires progressistes, c'est cousu de fil blanc: " La lutte pour l'égalité entre les sexes dès le plus jeune âge était une question première sur laquelle nous ne devons rien lâcher. L'école publique, c'est l'égalité entre les filles et les garçons ".

Et c'est à peu près tout de notable. Un grand discours ? Le discours de Wagram comme se plaisent déjà à le qualifier les thuriféraires présidentiels... Ouais, bof, un discours de campagne ni plus, ni moins, pour quiconque doutait de son éventuelle candidature, le début d'une longue série. Le discours de Wagram prononcé devant un parterre acquis mais un discours finalement bien creux, sans grand intérêt si ce n'est, pour Président, la nécessité de ( tenter de ) rassembler la gauche et de taper sur Sarko, cet ex-président qu'il aimerait tant voir gagner cette fichue primaire de la droite et du centre.

Comment cela, vous n'avez pas écouté Président ce matin ? Rassurez-vous, vous n'avez rien perdu.

Folie passagère 3287.
Résultat de recherche d'images pour "hollande wagram discours"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

57 commentaires:

  1. Réponses
    1. @Chan: ben oui, dans le poste, tu savais pas ? on attend les chiffres d audience, je crains le pire... pour lui

      Supprimer
  2. Mon ami tu es un héros, moi je pouvais pas,j' avais cantine et non bistrot comme un certain thuriféraire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: t avais cantine ! ben zut, j espère qu au mois le menu valait le coup

      Supprimer
  3. En effet il y a belle lurette que je n'écoute plus
    cet écornifleur...il peut raconter ce qu'il veut, de
    toute façon ça n'intéresse plus grand monde.
    La probabilité qu'il se retrouve au second tour de la
    présidentielle, au demeurant très faible mais non nulle,
    reste la seule véritable raison de se méfier...en cas
    de confrontation avec MLP, il gagne, l'animal!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: bien sur que face à MLP il gagne, sans panache, mais il gagne, le bougre.
      Amitiés

      nb: tu peux m envoyer email à atoilhonneur@yahoo.fr, j ai un truc a te demander

      Supprimer
  4. Entre du-gland qui nous la joue dernier rempart contre les nauséabonds de droite et la première pouf de France qui s'étale à la une de Paris-match, libre et engagée derrière président,tout un programme!!! on sent que les mois à venir vont être croquignolets...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: si tu le retrouve, lis dans Challenges, le billet de Bruno Roger Petit a propos de Hollande, son discours et Julie, c'est à mourir de rire !

      Supprimer
  5. Bravo pour avoir écouter ce miséreux indigne de la fonction qu'il occupe , sa charge qu'il porte ce n'est pas pour la France mais pour son orgueil et son ego , lorsqu'on répète à qui mieux mieux " moi , je " à la place de " nous " en spy c'est du narcissisme et ce gus se fait de l'auto-satisfaction .
    Qu'il y en ait qui viennent encore écouter celui qu'on nomme président est tout à fait surprenant , je dirais même malsain pour l'état d'esprit d'un parti .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri:Mais bien sur qu il n a que l orgueil et son égo qui le mènent. ce qui est un le propre des politiciens de haut vol. Ceux qui l écoutent, se disent de son camp, faut-il qu ils soient comme lui, ils sont comme lui. Le PS bouge encore animé qu il est par tout ceux qui ont interet à ce que Hollande gagne a nouveau

      Supprimer
  6. En parlant de la première pouf de France lisez ça , ça vaut son pesant de cacahuètes.

    http://www.delitdimages.org/julie-gaillet-marraine-dune-campagne-contre-sexisme/#respond

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: j ai vu ! republique exemplaire qu il disait

      Supprimer
  7. Chapeau bas Corto pour écouter cet escroc jusqu'au bout. J espère qu il ne t à pas gâché ton apero.
    J-J S ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JJS: Pour me gâcher un apéro, il en faut bcp plus ! escroc, hollande ? Non, politicien de première bourre

      Supprimer
  8. "Comment cela, vous n'avez pas écouté Président ce matin ? Rassurez-vous, vous n'avez rien perdu."
    J'étais au géant casino de mon patelin sur le coup de midi un quart,au bistrot de la galerie marchande pour acheter du café,des zigs au zinc,des qui cassaient la croute,le patron qui lisait la dépêche du midi,la téle allumée tranche de cake au programme et personne pour écouter Duglan,PERSONNE.Je crois que personne en France n'a écouté Présiglan,on compte les jours,on le laisse pérorer...beurk!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: Personne ? ah ben si y avait au moins moi et tous les commentateurs appointés par Itélé, BFM et cie

      Supprimer
  9. Promis j'ai essayé de le regarder mais c'est au-dessus de mes forces! Merci Corto d'avoir fait l’effort et de nous faire un aperçu de l'intervention de l'enflé. Si je comprend bien la drouâte est plus dangereuse pour la démocratie que les muzz ah, mais c'est vrai que la droite ne vote pas pour lui! Et dire qu'on va se farcir ça pendant sept mois de campagne électorale fétide, on est bien lotis tiens !
    Jipé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jipé: ça pour être fétide, ça va l être !
      La droite plus dangereuse que les terroristes muzz ? ah ce n'est pas ce qu il a dit, il a jsute dit que la droite c'était pas ce qu il fallait à notre démocratie parce que Sarko et bien c'est pas un grand démocrate, na !

      Supprimer
  10. Réponses
    1. @Chan: oui, mais chut, personne ne le sait :)

      Supprimer
  11. Dans la mesure de vos faibles moyens (parce que l'influence des blogs...), vous faites le maximum pour tenter de satisfaire le vœu de Hollande : avoir Sarkozy pour adversaire à la présidentielle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Elie

      "Blabla...faibles moyens...blog..."

      A sa naissance le plus grand des séquoias n était qu une petite pousse insignifiante et pourtant il aura assimilé assez de puissance pour vivre des siècles et voir passer des générations d humains du haut de sa splendeur.

      Même phénomène dans le monde des idées.
      Alors,l insignifiance d un blog,je n y crois pas(et les gouvernements non plus.)

      Supprimer
    2. @géo: ben zut, un com d'Elie que j ai laissé passer mais j aime bien ta réponse.

      Supprimer
    3. Elie Arié, qui se prend une fois de plus les pieds dans le tapis...
      Mais si les blogs sont à ce point inintéressants et sans influence,qu'est ce que tu viens nous casser les burnes à longueur de temps avec tes commentaires?
      Tu as du temps à perdre?

      Supprimer
    4. @Elie
      C'est vrai : "Blabla...faibles moyens...blog..."
      Toutefois, ces blogs permettent à des types comme moi de recueillir différends points de vue afin de se faire une opinion. Évidemment, l'opinion de types tels que moi...
      - Francis Hop -

      Supprimer
  12. Si j'ai bien compris, il nous propose une espèce de "France-caméléon" qui prendra sans problème les couleurs, us et coutumes de ceux qui arrivent...puisqu'elle n'a pas d'identité...
    Avec des convictions pareilles, pas étonnant que certains mettent tant d'ardeur à la défigurer...
    Une chose est sure, c'est qu'avec lui, la France n'a pas d'avenir...
    Esau a bradé son héritage pour un plat de lentilles, hollande fait mieux, il brade la France pour garder le pouvoir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: ça pour garder le pouvoir, il va faire tout ce qui est possible, sans scrupules. Marrant, je n arrives pas un instant à croire à la sincérité de ses propos. Pouah !

      Supprimer
  13. Géo

    @Corto

    C est donc toi LE Français qui a écouté le discours de l autre bonhomme?

    Celà sonne tel un discours d Occupation par l Etranger,je trouve,
    ce genre de litanie fade qui prétend écraser les valeurs d une civilisation qui survivra à toutes les humiliations que ce genre de t.d.c. veut lui faire subir.
    Sachant qu il est de famille catholique ,ce type doit sûrement payer le prix de sa trahison d un pays auquel il doit tout à un niveau subtil que nous ne concevons pas,et idem pour sa horde.

    (t.d.c.:très digne citoyen)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @géo: que nenni, je n etais pas le seul, y avait aussi Michael Darmon et Ruth Elkrief.

      Il est d une famille catholique par son père, de mémoire sa mère était syndicaliste ou un truc du genre. un père autoritaire et ave qui il semble qu il n est plus bcp de liens et pas mal de ressentiment

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      "Darmon,Elkrief"

      Un journaleux officiel auprès de ce genre de " président" est il encore un Français?

      C est marrant,j ai toujours vu Hollande sous la férule d un parent autoritaire qui envoyait au coin un gosse déjà obèse et maladroit ne sachant rien faire d autre que des bêtises et ruminant sa rancoeur!

      Supprimer
  14. Hollande état en meeting, mon cher Corto ! Je ne l'ai pas écouté. Mais Grumberg à C'dans l'air, avait l'air soucieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ce soir sur Europe1, c'était cassage en règle du bonhomme de la part de tous les intervenants, même gôcho. Ils donnaient même l'impression de se délecter. Bizarre pour des "grandes voix" d'ordinaire peu versées dans le subversif.

      Supprimer
    2. @marianne: Pkoi soucieux, pas convaincu par Président ? Encore un qui déserte ?

      @Isabelle: y a un paquet de gens qui tournent leur veste depuis quelques temps...

      Supprimer
  15. Bonsoir Corto,

    "La France, c'est une ambition". Pourquoi pas mais avec cézigue, ça devient plus une pollution qu'une ambition (surtout ses propos). Bon, nul il est, nul il a été, nul il sera. Nihil novi sub sole.
    Sinon, j'admire ton abnégation. Je ne pourrai pas écouter 30 secondes d'un discours de ce type. il faudrait qu'il se rende compte que pour de nombreux français (de plus en plus nombreux), il n'existe tout simplement pas (voir le sondage dont tu t'es fait l'écho).

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: pour de nombreux Français... certes mais s il parvient au second tour, ils seront tout de même des millions à voter pour lui.

      Supprimer
    2. @H: et histoire de finir de t achever, la dernière sortie de Najat: " le 1er danger n'est pas l'Islam radical, mais le ressentiment à l'égard des musulmans".

      Supprimer
    3. tonton flingueur9 sept. 2016 à 01:09:00

      @Corto,
      oui Corto, j'ai lu aussi cette déclaration ahurissante de najat ( dans son cas, naja conviendrait mieux... ) , il faut quand meme se rendre compte que cette nana est ministre de la république ! on comprends maintenant son étonnant silence face au barbu sur canal +, elle ne voulait tout simplement pas en fait lui montrer du "ressentiment " ... a moins qu'il ne soit tout betement s'agit que de solidarité communautaire... sinon, avec cette déclaration elle ne fait que cracher a la gueule des tués et blessés dans les attentats islamistes, le plus grave est que personne dans les médias ne se soit permis de la remettre a sa place , finalement c'est encore une fois notre faute, comme d'hab quoi...

      Supprimer
  16. On sent que s'il pouvait il mettrait son casque et irait -incognito- voter Sarko à la primaire de droite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: quitte à signer l'engagement qu il défendra es valeurs de la droite et du centre et payer deux euros. Il n a aucun scrupule :)

      Supprimer
  17. Corto vous méritez une distinction ! Pour moi celui que l'on qualifie de président il est inaudible depuis longtemps. Quoiqu'il dise je m'en tamponne ! On va faire un procès à Sarkozy pour le dépassement des frais de campagne mais notre Schetino ne se prive pas d'utiliser les moyens payés par nos impôts pour satisfaire son ego.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Roland: notre " Schetino " , c'est excellent ça, ça lui va bien !

      Supprimer
    2. Schetino fameux! !!!
      J-J S

      Supprimer
  18. je l'ai entendu , enfin des morceaux , sur vronze kul, ce midi
    ça m'a fait rigoler
    on aurait dit du Murray!
    lorsque Murray fait causer ses personnages bénévolents
    ce même ton de canard châtré , ce débit anémique , ces métaphores de catéchisme républicain ....
    désopilant
    ce mec, hanchois molleglande , a du génie , c'est le seul a avoir porté à ce point la comédie au sommet de l'état

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus; la comedie, certes, dell'arte , peut être. Comment un mec qui a été si bon en 2012 a-t-il pu devenir si mauvais en si peu de temps ?

      Supprimer
    2. c'est assez incompréhensible
      ce type aurait une carrière de stand-up devant lui
      il ferait un malheur dans les caves de st germain des près
      ça explique probablement sa proximité avec djamel 2bouses

      Supprimer
  19. Corto votre dévouement à une information documentée mérite la médaille du mérite . Parce qu'il faut se le farcir "l'orateur" ... mais tout va bien , il a son parterre tout acquis ! On a parlé d'applaudissements nourris ! Tu m'étonnes ! ils sont dans un tel entre-soi que leur seul souci est de conserver le pouvoir ... Et ils sont tellement hors-sol qu'ils se gavent de discours auto-suffisants à en pleurer ... Quant à la Sarkozyte aigue dont est atteint le locataire de l'Elysée c'est de l'ordre du pathologique ... C'est vrai qu'avec son merveilleux bilan , il peut à loisir critiquer son prédécesseur à l'Elysée ! Qui a eu l'idée de ce spectacle ( parce que c'est un spectacle ! ) dans cette salle au décor suranné ! Et combien ça coute ces petites séances récréatives ... heureusement qu'on ressort l'affaire Bigmalion des placards au bon moment ... et il nous fredonne la chanson de la " la Démocratie qui gagnera " ... Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite vu qu il pérorait à l'invitation de la fondation Jean Jaurès et de Terra Nova, l'homme avait public acquis. Il est en campagne et n'a qu une chance de gagner c'est que ce soit Sarkozy qui gagne la primaire alors, il va taper fort et comme dans le même temps ce discours fait plaisir à sa gauche, c'est tout benef

      Supprimer
  20. Je ne suis pas un enfant, encore moins de la république. Mes parents ne sont pas des idées, et je n'aime pas qu'on m'infantilise.

    Quand au discours : pour lettre contre le terrorisme, qui n'a rien à voir avec l'Islam, il faut renforcer l'Islam. Double sophisme, ce serait presque beau.

    RépondreSupprimer
  21. C'est (encore)les vacances donc je ne l'ai pas écouté.
    C'est (encore) un peu de vacances donc je n'ai pas lu sérieusement le résumé.

    Mais, par pitié, qu'il me foute la paix, qu'il monte dans son Volkswagen commandé avec options illégales depuis le mois de Mai par le P.S. pour parcourir la France.

    Qu'il se prenne un maximum de tomates (bio ou chimiques) !

    Puisqu'ils en sont tous à se réclamer de la sauvegarde de la France, revenons en à de saines pratiques : combat en champ de lice entre les candidats de droite, idem à gauche. Tant qu'à faire de la primaire saignante...

    Comme je reste fondamentalement démocrate, chaque parti pourra définir ses règles internes (lance, épée, katana, mousquet, sten (gaullistes) kalachnikov (P.C.), l'arme atomique ou biologique étant proscrite)

    Les 2 derniers candidats devront s'affronter obligatoirement à l'arme blanche (c'est beaucoup plus télévisuel) la longueur et le poids de l'arme ayant été définis par une pétition en ligne (réservée aux sujets majeurs de nationalité française dûment enregistrés sur les listes électorales).

    Et on fait la phase finale dans une belle arène (Le Puy du Fou).

    Tous prêts à se dévouer pour la France, qu'ils disent ! Avec ce système, il en reste combien de candidats dévoués corps et âme ?

    C'est sans doute leur grande différence à tous avec ceux (il en reste peu) qui peuvent arborer l'Ordre de la Libération à leur revers : certains ont prouvé, d'autres invoquent ! Et plus ils sont dans ce deuxième cas plus on nous demande de les entendre.

    Droopyx


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: ta proposition semble séduisante mais je doute que nos politiciens aient ce genre de courage :) La campagne , primaires puis présidentielle, va être saignante, ça va fuser et voler bas, sans doute assez dégueu mais ça va être passionnant à suivre.


      Comment va, sinon ?

      Supprimer
  22. Et ce matin, sur rmc, Neuman qui trouve excellent le discours d'H. L'enflure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Crisfi: ah c'est un bon celui là aussi le Neumann ! Peut pas le piffer, d'ailleurs je me demande bien lequel je peux piffer de tous ces journaleux

      Supprimer
  23. Hier, je me suis obligé dans la voiture à écouter l'extrait du discours sur France 1faux. Il parlait d'un "danger" qui nous menace et contre lequel la seule réponse est "l'union" autours de sa petite personne. Mais de quel danger parle-t-il?
    L'invasion migratoire? que nenni
    L'islamisation de l'Europe? que nenni
    L'extrême drouate alors, ou simplement le fait de ne pas être réélu.

    J'ai cru entendre le discours d'un dirigeant africain en fin de mandat qui peine à se faire réélire, du style Ali Bongo. A moins que ce soit ce dernier qui ait pris exemple sur "moi président".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jef Koone: ben oui, quoi, le danger c'est la droite et son extrême pas le reste, remarqe qu il ne fait que reprendre ce que Valls ne cesse de répéter depuis des mois.

      Supprimer
    2. ► Un discours sur " La démocratie contre le terrorisme "◄
      Président veut protéger la France.
      Mais... Qui va nous protéger du protecteur ?
      - Francis Hop-

      Supprimer
  24. La France est une idée, Hollande est donc président d'une idée. C'est pratique, c'est son idée à lui. Et ses peurs sur le devenir de la France: cela se passe déjà et il en est largement responsable.

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.