mardi 20 septembre 2016

Rencontre avec l'Histoire...


Merci, oui, j'ai passé un très bon début de semaine là où une France d'aujourd'hui entend respecter certaines traditions, certaines habitudes, une certaine façon de vivre, là où les vieilles pierres sont protégées, rénovées, entretenues, là où la chasse à courre n'est pas une absurdité barbare d'un autre temps mais un art de vivre, un héritage, une oeuvre de régulation. 

Il n'y a pas plus amoureux des cerfs et des chevreuils que celui qui les chasse et qui sait écouter leurs brames, la nuit, au cœur de ces forêts préservées.

 

Et si financièrement cela en coûte à ceux qui ont choisi ce petit coin protégé, peu importe, ils se placent comme gardiens d'un patrimoine qu'ils préfèrent ne pas remettre entre les mains d'un Etat aussi impotent qu'immobile.


Il y a de la Loire les châteaux que l'on connaît tous et puis ceux inconnus dont, sait-on jamais, je tairais le nom: Préservons-les. De merveilleux châteaux, sans doute moins chargés d’histoire que Blois, Chambord, Chenonceaux ou Azay-le Rideau mais si beaux, si seuls, si isolés que la plupart n'ont jamais vu un car de touristes s'y arrêter. Ils sont planqués dans de petits coins et pour certains d'entre eux, seuls les pays pourront vous y amener. On les visite tranquillement. On s'émerveille de ces petites tours, de ces salles à manger d'époque, de ces escaliers à la Léonard, de ces bibliothèques aux milliers de livres précautionneusement époussetés, de ces trophées de chasse, de ces armes et armures amoureusement entretenues et exposées, de cette vaisselle dans laquelle on aimerait tant manger, de tous ces meubles plusieurs fois centenaires, de ces statues, de cet " ange déchu " qui m'a tant ému... On se prend à penser qu'ici, nul ciment ni fers à béton, que de vieilles pierres et du vieux bois dont on faisait charpentes, poutrelles, meubles et parquets qui craquent encore sous nos pas bien après que chevaliers et seigneurs du coin ne les aient torturés. 

En ces lieux on fait silence, on photographie discrètement, presque par intrusion et l'on déambule sans crainte de l'heure qui passe: on ferme quand il n'y a plus personne, une fois qu'on a fini de déguster dans des coupes en étain un Vouvray " tranquille " et quadragénaire que le propriétaire vous offre parce qu'il sent bien que l'endroit vous a remué et que le choc d'une rencontre avec l'Histoire, par les temps qui courent, bouleverse autant qu'il apaise...

 

Mes ancêtres étaient là, enfin, vous l'aurez compris, pas les miens directement, juste ceux qui ont fait une partie de notre histoire, un morceau de l'histoire de France, de ceux que  l'on peut évoquer sans faire polémique. Sans faire polémique ? Aurions-nous de lointains ancêtres dont nous devrions avoir honte ou rougir quand on se dit Français, quand on se prétend Français, je n'ose l'imaginer...

 

D'un virage que seule l'Histoire peut négocier, l'un de ces châteaux est devenu polonais comme une bonne moitié des habitants du village d'aujourd'hui; n'allez pas les interroger sur leurs origines sinon, offusqués, ils vous sortiront de la grand bibliothèque une Histoire de France en soixante trois volumes et vous diront: elle est là notre Histoire...


Demain, ce sera courses, Paris puis relâche avant de partir six jours en Aveyron avec quelques blogueurs de bonne compagnie. Au programme: Promenades, veillées au coin du feu, flacons de qualité, agapes, ripailles et cochonnailles.

Portez-vous bien !

Folie passagère 3298.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

44 commentaires:

  1. Merci Corto de nous faire partager d'aussi savoureuses visites.
    Et bonne "Aveyronnade" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: je n ai aucun doute sur cette bonne aveyronnade ! bises

      Supprimer
  2. Très beau billet !
    Pour la chasse à courre, il y a Cheverny que j'ai eu le plaisir de visiter avec sa salle de trophées magnifiques.
    Certes, il est connu (par les amateurs de Tintin entre autres) mais il a tout de même conservé ce côté confidentiel, je trouve.
    Pour ce qui est des agapes, ripailles et autres délices, nous aurons de quoi faire !
    À dimanche.

    RépondreSupprimer
  3. C'est très beau Monsieur Corto, mais on ne t'as toujours pas vu en tenue de chasseur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: c'était il y a trois ans déja mais à l'occasion tu verras. ce coup même pas une ballade à cheval !

      Supprimer
  4. Bonjour Corto,

    Merci pour ce billet que je qualifierai de rafraichissant vu le contexte actuelle. Il fait écho à cette célèbre phrase de Marc Bloch, le grand historien, qui disait: "Il est deux catégories de Français qui ne comprendront jamais l'histoire de France, ceux qui refusent de vibrer au souvenir du sacre de Reims ; ceux qui lisent sans émotion le récit de la fête de la Fédération.".
    Pour notre plus grand malheur, nous avons affaire à des gens qui nient l'existence de cette histoire (https://leblogalupus.com/2016/09/18/mondialisme-revisionisme-france-les-manuels-dhistoire-effacent-le-passe-chretien-et-monarchique-de-la-france/).
    J'ai la chance de bien connaître notre pays pour l'avoir longuement survolé dans tous les sens et à toutes les altitudes. La France est belle, très belle et elle vaut bien mieux que ce qu'elle subit en ce moment. Dommage que certains ne songent qu'à la salir.

    Bon séjour en Aveyron et faites honneur à l'aligot et aux tripoux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: ils sont hélas si nombreux à la salir, actuel gouvernement en tête !

      Alors je dois dire que les tripoux, absolument, par contre l'aligot, ça n a jamais été mon truc
      A bientot

      Supprimer
  5. Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
    Fumer la cheminée, et en quelle saison
    Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
    Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

    Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
    Que des palais Romains le front audacieux,
    Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

    Plus mon Loire gaulois, que le Tibre latin,
    Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
    Et plus que l'air marin la doulceur angevine.

    Joachim du Bellay

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  6. Le bonheur de visiter des petits châteaux, dans le calme et la discrétion, comme des privilégiés !
    Les visiteurs, inconnus les uns des autres, en viennent souvent à partager leurs impressions comme de vieilles relations.
    Des petits moments heureux qui ne s'oublient pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: super sympa oui, difficile d oublier ces moments là

      Supprimer
  7. Je comprends ton émotion à la vue du bellâtre sur son petit rocher,mais je trouve qu' il ne fait pas tellement d'époque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: il n est pas du tout d 'époque. Si j'ai bien compris, il a été installé par les polonais et serait du 19eme. En agrandissant la photo, on voit qu'il a un regard à tomber par terre :)

      Supprimer
  8. Dommage que +1 à la puissance N ne fasse que +1 car c'est une très forte approbation que je voudrais exprimer pour ce beau billet!

    RépondreSupprimer
  9. Géo

    De ces photos transparait l esprit des lieux,l âme d une civilisation bien vivante,que la pourriture au pouvoir et ses légions des ténèbres veulent détruire avec obstination et malveillance calculée.

    Elle sera toujours là,alors qu ils auront disparu depuis longtemps.

    Perso, indéfectiblement lié à cette âme,qui est présente partout où une civilisation digne de ce nom existe ou a existé(elle est donc immortelle car polymorphe).
    et il n y aura pas de concession possible quelles que soient les forces,les lois,les manipulations,les invasions,trahisons de pseudo-élites et autres sataneries déployées par ceux qui cherchent à détruire cette âme,à effacer sa mémoire et notre civilisation par la même occasion.

    Sur notre plan physique,sa présence spirituelle se traduit par un équilibre des proportions,outre les matériaux employés,qui rayonne par delà les structures apparentes et connait sa perfection,sous nos cieux,avec l édification des cathédrales,ces vaisseaux de pierre,projections d un symbolisme vivifiant d où pulsent des rayons d énergies incessamment renouvelées.

    L inversion des valeurs c est aussi la création d oeuvres déséquilibrées et donc perturbantes pour le vivant,pour rabaisser l humain et le soumettre à un ordre tyrannique et malfaisant.
    Ce que nous voyons fleurir à notre epoque dans une vaine tentative de remplacer la création que nos ancêtres traduisaient si excellemment avec leurs oeuvres par des singeries artificielles.

    Comme ils sont petits,laids et mesquins, en comparaison de ce qui fut fait et de ce qui SERA réalisé, les prétendus gouvernants et tous leurs suppôts avec leurs entreprises mondialistes d asservissement,
    Ce sont de vrais nabots!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: de vrais nabots, certes mais des nabots dangereux et mortifères pour qui n'est pas de leur camp.

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Sans aucun doute.
      Le vice leur donne l apparence de l intelligence.Il est à l intelligence ce que la margarine commune est au beurre.

      Supprimer
  10. Corto.
    Le lyrisme de ton billet tranche sur la laideur et la "normalitude" du quotidien!
    J'ai admiré ce château...
    La grandeur du passé ,de notre passé à nous,je la retrouve aussi,dans le Quercy tout proche de l'Aveyron, dans les kilomètres de murs de pierres sèches qui sillonnent le Causse, dans les minuscules abris de bergers éloignés de tout, dans les maisons de pierre des hameaux remis en état par des anglais et des hollandais...
    Seul acquis palpable de la libre circulation des hommes à l'intérieur d'une Europe où ils ne se sentaient pas étrangers... Mais symbole déjà dépassé, nombre de ces nouveaux hôtes déménageant au vu de la dégradation de notre pays...
    La dégringolade de ce quinquennat ,c'est aussi cette nouvelle vague de désertification...
    Bon,je ne veux pas gâcher tes agapes en France profonde,profite de tout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Gridou
      Votre réponse est, elle aussi, assez lyrique.
      Que ça fait du bien de lire ce billet et votre réponse ! :)

      Supprimer
    2. @Gridou et Franzi: Je vois bvenir gros comme une maison que dans certains chateaux, voire dans mon aveyron , ils viendront nous coller quelques dizaines de migrants.
      On peut le regretter mais heureusement que dans ces coins là, il y a les Angalis et quelques bataves pour s installer et renover quelques ruines, redonnant ainsi vie à des hameaux ou villages.

      Supprimer
    3. Franzi:un grand merci!
      Corto: tu as été un peu vite!
      Car je soulignais que,depuis quelques années, ce fantastique sauvetage de notre patrimoine vernaculaire du grand Sud Ouest par nos voisins bataves ou british avait cessé. Certains même nous ont quittés et s' en sont répartis...
      Motif le plus fréquent:charges foncières exorbitantes et paperasserie tâtillonne...
      La vie quotidienne en notre beau Pays ne fait plus rêver au delà de nos frontières. ..

      Un grand merci à Hollande et à sa politique!
      Une des faces cachées de l'iceberg,on n'en parle pas,mais la désertification de nos campagnes bat son plein.
      Et ce ne sont pas les migrants qui referont murs de pierres sèches et toits de lauzes!

      Supprimer
    4. Géo

      @Corto

      Celà a déjà commencé pour les châteaux,notamment en Auvergne.

      Ce qui prouve que nous avons à faire à une armée d Occupation,des mercenaires inconscients du fait qu ils sont eux mêmes manipulés et dont on utilise les instincts les plus bas qu ils ne maîtrisent pas pour démoraliser et rabaisser les autochtones dés que l occasion se présente,avec une justice corrompue qui couvre les exactions comme on le voit de plus en plus manifestement en Allemagne,en Autriche,en Suède,etc...et en France,par l impunité donnée à une délinquance grandissante.
      Les gouvernements européens qui parrainent tout ça sont coupables de haute trahison envers leurs peuples(sans compter les crimes de guerre à l Étranger).

      Les gilets de sauvetage de ces "migrants" en orange sur les photos,avec des normes inscrites,sont offerts par George Soros,jeune délateur à 15 ans de ses compatriotes auprès des nazis,et très apprécié des officiers SS pour une autre raison que nous laisserons deviner.

      Le piratage des données informatiques de l Open Society par des résistants américains à un méphitique ordre mondial impérialiste confirme lumineusement tout ce qui était dit du rôle de Soros,agissant avec la bénédiction du gouvernement US et de ses maîtres.
      Mettre le paquet sur la France!Voilà le projet de SatanSoros au regard désespéré d une âme perdue.
      Ces créatures détestent notre civilisation.

      Le devoir de chaque famille est d enseigner aux enfants tout ce que l Educ Nat veut boycotter et de rejeter avec mépris tout ce qui vient de gouvernements pourris voulant effacer les mémoires des peuples.
      (Non à Fahrenheit 451).

      Supprimer
  11. Merci pour cette belle carte carte postale de la France profonde !
    Espérons que la laideur ambiante ne recouvrira pas toutes ces merveilles...Serons-nous capables de nous battre pour que les générations futures puissent à leur tour les admirer, connaitre et perpétuer nos traditions ?
    Bon séjour en Aveyron !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: les générations futures connaîtront ces merveilles tant qu il y aura quelques amoureux de vieilles pierres et d'Histoire pourentretenir et faire vivre ces endroits. Dès que l Etat ou une collectivité s en empare, ils perdent leurs âmes.

      Le séjour sera forcément bon

      Supprimer
  12. "Il n'y a pas plus amoureux des cerfs et des chevreuils que celui qui les chasse et qui sait écouter leurs brames, la nuit, au cœur de ces forêts préservées". Bon, j'aime bien mes voisins, donc je vais les chasser et les tuer après les avoir entendu copuler....Vous aimez votre compagnon ? Bon, alors allez le tuer..
    Mais non les chasseurs sont des pervers qui ont le thanatos hypertrophié, s'ils veulent tuer, qu'ils aillent donc en Syrie mais là, problème, ils risqueront leur peau. Il y a quelques années près de chez moi un ancien gendarme a chassé le cerf, la pauvre bête a osé se rebeller pre mortem (oh le méchant), et il a embroché l'ex pandore qui en est mort. Si le chasseur avait eu une occupation plus saine, il serait encore en vie. Je ne le plains pas plus que tous les chasseurs victimes d'accidents de chasse, je dirai même que ça me satisfait, ça venge quelque peu les myriades de pauvres animaux innocents tués par ceux la même qui en meurt. Pendant ce temps là l'homme fait tout pour prolonger la vie de ses parents, vieux bavouilleux moches et déliquescents. Le droit à la vie n'est pas réservé à l'homme. Dans mon jardin je me sens toujours honoré de la présence et la confiance des animaux qui viennent y faire une petite incursion et le leur offre à manger (canards, poules d'eau, lapins, faisans, oiseaux etc..). Et qu'on ne me parle pas des arguments grotesques de régulation, etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: commentaire de quelqu un qui n'y connait rien. Pas grave.

      Supprimer
    2. Pourquoi ais-je l'impression de lire la prose insipide et inepte d'un Aymeric Caron ?

      Supprimer
    3. Bien d'accord avec vous. Voir et revoir les Inconnus dans la vidéo sur les chasseurs, la galinette cendrée, le Bouchonnois...

      https://www.bing.com/videos/search?q=la+gallinette+cendr%c3%a9e+les+inconnus&view=detail&mid=F9DDF01D1E41E21B7F2EF9DDF01D1E41E21B7F2E&FORM=VIRE

      Supprimer
    4. @Koltchack: Tu sais qu on part demain... ?

      Supprimer
  13. Comme il doit être bon d'entendre ceci :
    "... ils vous sortiront de la grand bibliothèque une Histoire de France en soixante trois volumes et vous diront: elle est là notre Histoire..."
    Hélas, à part sous la plume d'un amoureux de la France...
    Francis Hop.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Francis Hope: mais le plus beau c'est qu ils me l ont sorti cette histoire de France en 63 volumes, la photo du bas et aucun doute, ils l'l'avaient lu et apprises. intarissables !

      Supprimer
    2. Géo

      Il y a quelque temps,j avais eu l occasion fortuite de faire écouter de la musique dite"classique"chantée à des jeunes gens issus de familles musulmanes.
      Enfants mis par leurs parents pourtant pas très fortunés dans des écoles privées.

      Et ils ont aimé!Surpris eux mêmes de leur réaction.

      Baffe gigantesque dans la goule des cartels mondialistes et de leurs suppôts "socialistes" et autres.

      Pensez donc,si des Français d origine immigrée se prennent à aimer les créations de notre civilisation jusqu'à demander le sens de l oeuvre écoutée et veulent enregistrer...

      Et bien il y en a qui peuvent aller se rhabiller pour imposer la disparition de civilisations planétaires millénaires et y substituer leur merde mondialiste!

      Inquiétant pour eux,non?

      Question:
      Le nivellement par le bas de l Educ Nat est il fait dans le but de faciliter l intégration,d effacer le Français de souche,ou d effacer le Français de souche ET d empêcher les autres d accéder aux potentialités d une civilisation qu ils finiraient par aimer après avoir compris sa valeur?
      Programme pernicieux fait avec l appui d assoc véreuses qui encouragent la haine envers le Blanc.

      Combien de temps cette duperie se poursuivra t elle encore?

      Supprimer
    3. Géo
      Un double merci.
      Pour l'anecdote,en premier lieu...Oui,les enfants peuvent,intuitivement,aller vers ce qui est "beau" ,même si cela déroge à leur environnement culturel habituel...
      Pour la morale que vous en tirez ,en second lieu...
      Oui,des abrutis haut placés à l'éducation dite nationale estiment encore qu'il vaut mieux imposer une sous culture commune (le rap,entre autres)
      plutôt que d'essayer de faire aimer notre culture "classique" au plus grand nombre.
      Et ces connards ne se rendent même pas compte que le fondement même de leur démarche est du racisme à l'état pur!Parce que des gosses de banlieues peuvent s' intégrer à un orchestre symphonique...
      Je réserve quelques tonneaux de goudron et de plumes à tous ces jean foutres...

      Supprimer
    4. Géo

      @Gridou

      Aux yeux des politiques actuels qui prétendent les défendre,le destin des "jeunes de banlieues" serait de devenir célèbres exclusivement par le rap ou alors en devenant footballers.
      Et de fréquenter les salles de boxe.

      Ce qui est parlant sur le mépris affiché à leur égard de la part de gens qui ne montrent qu un exemple lamentable de malhonnêteté permanente et encouragent la fraction la plus vile et violente de cette génération à commettre des exactions dans l impunité totale.

      Je crois que les troupeaux de racailles déversés et entretenus dans le pays n ont pas d autre fonction que d entretenir la suspicion généralisée entre les races et de maintenir l ignorance et donc le pouvoir de l oligarchie dégénérée sur les masses.

      Mais j ai remarqué que la prise de conscience de l existence des manipulateurs mondialistes s accentue et que des gens de diverses ethnies commencent à prendre conscience des manipulations à notre encontre.






      Supprimer
  14. Si je comprends bien vous étiez dans mon coin ! je suis heureuse et fière que vous l'appréciez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Douteuse région si belle, j y vais de temps en temps pas très loin de loches , montpoupon

      Supprimer
  15. Mes ancêtres étaient là...????? tes ancêtres, horrible petite pédale prétentieuse, il doivent avoir envie de dégueuler quand ils te voient en train de te faire farcir le trou du cul par des nègres...
    ps. je te mets au défi de publier ce commentaire... (chez toi, la lâcheté est supérieure au vice...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Abdul: bisous ma caille ! Une p'tite pipe ?

      Supprimer
    2. je savais que tu aimerais, au final, c'est la plus stricte vérité. Profite bien de ces moments, les hommes de Daesh arrivent... Bisous ma puce.

      Supprimer
    3. Si je puis me permettre pour le connaitre personnellement :

      .Corto est homosexuel avoué mais ne ressemble en rien à une "pédale" (je crois d'ailleurs qu'interpeller quelqu'un ainsi relève de quelques menus délits).
      . Il peut effectivement être très "prétentieux" en matière culinaire mais ce n'est pas totalement mérité (même si je ne suis pas toujours d'accord).
      . J'ai eu l'honneur de rencontrer un de ses ancêtres. Un grand Monsieur. Il n'avait pas l'air d'être, même de très loin, au bord de la nausée (il faut avouer qu'il a l'air très intelligent, lui !).
      .Étant totalement hétérosexuel, de plus fidèle à mon épouse, n'ayant jamais échangé de confidences avec Corto sur ce sujet (extrêmement personnel et délicat, auriez dû vous en convenir avant de publier), je me permets de penser, sauf avis contraire, que celui-ci fait assez peu de cas de la couleur de la bite.
      .Ni, si j'en juge par sa réponse à 23:45 de l'usage que l'on peut en faire.

      Droopyx




      Supprimer
    4. @ abdul Comme c'est petit pauvre IDIOT !

      Jean-Pierre

      Supprimer
  16. (chez toi, la lâcheté est supérieure au vice...)dit il bien planqué derrière son pseudo
    tout mon mépris
    françois

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.