vendredi 16 septembre 2016

38% c'est énorme !


Z'avez vu, il y avait le boss dans la télé hier soir. 2,7 millions de téléspectateurs sur France 2 pour l'écouter, une performance d'audience stable dans le temps. Il a été plutôt bon, ais-je trouvé,  même très bon. Bon okay, vous me direz que je ne suis pas objectif puisque je le soutiens. Mais quand même, l'homme est et demeure un sacré animal politique. Parce que franchement, rester stoïque pendant deux heures face à une Léa Salamé agressive et en quête de crédibilité, une syndicaliste antillaise, un petit patron FN, un Pujadas toujours aussi plan-plan, un Langlet prof d'économie pour les tout-petits, Karim Rissouli, des salariés, un sachant imam et at least, une pseudo humoriste belge même pas drôle faut le faire, moi, j'aurais pas pu!

Les propositions de Sarko, je ne reviendrais pas dessus. Les uns diront que c'est du pipeau, d'autres que c'est irréalisable, d'autres encore mais pourquoi n'a-t-il pas fait  tout ça avant nananère, enfin bref, on y croit ou on y croit pas, perso, j'y crois. Je ne vois pas qui d'autre que lui, actuellement, pourrait nous sortir de la mouise - pour être poli - dans laquelle Président-candidat et la clique socialiste nous ont mis.


Je ne retiens finalement qu'un truc que même un Yves Thréard du Figaro ne semble pas avoir vu puisqu'il conclut ainsi son édito de ce matin: " Sarkozy n’a convaincu que les sympathisants de droite mais, après tout, il n’a besoin que d’eux pour gagner la primaire. Il n’a d’ailleurs jamais prononcé le nom de ses concurrents." En fait, il a fait beaucoup mieux puisque au terme de l'émission, on apprend que Nicolas Sarkozy avait convaincu 38% des Français interrogés. Et bien crotte alors, si ça ce n'est pas une belle performance, faudra qu'on m'explique ! 38% des gens qui ont regardé l'émission ont trouvé que Sarko avait été convaincant dans ses propos, convaincant avec ses propositions. C'est donc que globalement ces Français-là adhèrent au programme, aux idées et aux propos de Sarko. C'est donc autant de Français qui sont okay avec le retour du service militaire obligatoire pour les jeunes décrocheurs accessoirement racailles avec un baobab dans la main, okay avec la suppression de 300 000 fonctionnaires, okay avec l’alignement des régimes de retraite, okay avec la suppression de l'ISF, okay avec la fin des 35 heures, ok avec... Voilà qui redonne un peu d'espoir non ?

38% tout de même ! Et, mais ça on le savait, 75% des sympathisants Les Républicains. Alors Sarko, grillé ou pas grillé ?

Si j'en crois le même Thréard, l'émission n'était en fait qu'un dialogue de sourds. Comment pourrait-il en être autrement et c'est bien ce qui devient horripilant avec ces émissions politiques: les intervenants sont là plus pour dézinguer l'invité que pour lui donner la parole. L'invité est l'accusé qui doit se lever et prouver en quelque sorte son innocence faute de pouvoir vraiment exposer ses idées ou son programme. Rendez-nous L'Heure de Vérité, ressuscitez-nous François-Henri de Virieu!


Alors certes, les 38% de convaincus d'hier ne feront pas forcément les 38% au premier tour de la présidentielle, mais tout de même...

... Au tweet des gauchistes de France info qui disait: " Seuls 38% de Français convaincus par Nicolas Sarkozy. Pas de quoi le décourager ! ", le député socialiste Rihan-Cypel, hollandolâtre s'il en est, répondit justement: " 38% c'est énorme ! 38% = 5 points de plus que son score de 1er tour en 2007 et 12 points de plus que celui de 2012  ! " En effet, pas de quoi le décourager, bien au contraire.


Folie passagère 3295.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

63 commentaires:

  1. Léa Salamé comme intervieweuse et "recta" on prend parti pour l'invité!
    Mais le service militaire pour les jeunes décrocheurs accessoirement racailles, quelle idée saugrenue! S'ils ne le savent pas déjà, on va apprendre à nos chances pour la France à utiliser des armes. C'est se foutre à l'eau pour se protéger de la pluie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: d officie, cette Léa Salamé, pouah !
      quant au service militaire, rien n'oblige a leur apprendre a manier les armes

      Supprimer
  2. Non, désolé.
    38% de ceux qui ont été interrogés, donc qui ont regardé l'émission, et donc, qui était intéressé A PRIORI par ce qu'il avait à dire.
    Ça fait loin des 38% de la population.

    Ensuite ça ne veut pas dire qu'ils ont été convaincus par CHACUNE de ses mesures, mais peut-être simplement, comme toi, ils se disent que c'est "MOINS PIRE"

    Si on prends mesure par mesure, avec les 2 bémol que j'ai dit, il faut aussi compter qu'il va y avoir des gens qui seront FAROUCHEMENT contre, notamment les fonctionnaires (encore que toucher à leur nombre c'est moins compliqué que toucher à leurs privilèges, et que c'est CA la vraie question que Sarko n'aborde pas).

    Ensuite, la mouise, ce ne sont pas les "socialistes" qui nous y ont mis, mais "les partis de gouvernement", l'UMPS, LRPS, la gauche ET la droite.

    Pourquoi ? les 2 ont la même politique immigrationniste, européiste, étatiste, antiraciste. Il n'y a que quelques petites nuances : les uns sont pour plus redistribution, les autres pour un tout petit moins pour aider les entreprises.

    Tout d'un coup les sondages t’intéressent ?
    Quand j'avais sorti le sondage de 80% (je sais plus chiffre) qui ne voulaient pas que Sarko se représente, tu avais "refusé de lire mon post" et tous les arguments qui expliquaient pourquoi !

    L'argument "il est moins pire" ... tu te rends comptes de ce que ça signifie vraiment ???

    Non, Sarkozy ne mettra pas en oeuvre son programme.
    Comment peut-on y croire ? Non seulement LUI, mais AUCUN politicien n'a jamais tenu ses promesses. Mais cette fois, ça y est, ça va le faire, cette fois c'est sûr ????

    barf.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @yoananda " 38% de ceux qui ont été interrogés, donc qui ont regardé l'émission, et donc, qui était intéressé A PRIORI par ce qu'il avait à dire. " Non ??? pas possible ??? c'est vrai ?

      Supprimer
    2. C'est vrai que l'on regrette l'époque des journalistes politiques de qualité parce que là c'était un véritable traquenard pour enfermer Sarkozy dans ses contradictions , dans les affaires utilisées bien à propos par l'équipe d'interviewers caricaturaux à l'extrème avec une palme d'or pour Léa Salamé arrogante et méprisante à souhait . Chapeau à Sarkozy pour affronter cette équipe d'aigrefins avec une pugnacité certaine ... Cela en dit long sur ce qu'est devenu le service public auquel nous contribuons par la redevance ... Tout était à charge dans cette émission . Pujadas a été mouché par le rappel de l'affaire Baudis dans la diffusion de laquelle il avait joué un certain rôle qui lui a valu une mise à pied de combien de jours ?.... et ce sont ceux là qui donnent des leçons de morale et de vertu ... Ils ne considèrent même pas que les télé spectateurs sont capables de se faire une opinion par eux-mêmes et qu'ils peuvent se passer de leur prétendue pédagogie infantilisante ! On voit que le service public est tombé bien bas ! Dire qu'on fustigeait l'époque de l'ORTF mais il me semble qu'à cette époque les débats savaient faire la place à différents points de vue ...mais c'était il y a longtemps ! On peut reconnaître à Sarko qu'il sait se battre et affronter l'adversité ... Marguerite

      Supprimer
    3. @Marguerite: + 1 ! aussi et pour couronner le tout, tu veux savoir ce que France Info ( groupe F telavison, comme France 2 ) a balancé comme commentaire sur Fzcebook ?:

      " Ah tiens, et si on prenait des nouvelles de Paul Bismuth ? " Des journalistes ? Non des chargés de communication de la Socialie

      Supprimer
  3. je persiste sarko s est le meilleure claire nette précis combatif devant pstv

    RépondreSupprimer
  4. Un tribun indéniable,mais une fois de plus,on peut le résumer à sa capacité à cocher les bonnes cases et à sa stratégie géniale de communication.On pourrait y ajouter(mais c'est tout)sa présence indestructible face à des salops et des pourris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jean marc: indestructible face à des salauds et des pourris... ne voila -t-il pas une qualité de plus a mettre à son actif ?

      Supprimer
  5. C'était pénible à suivre avec Salamé qui restait bloquée sur 2007, refusant d'entendre l'argument d'un monde qui a changé depuis 9 ans et que le rôle d'un président est justement d'adapter sa politique aux nouvelles contraintes.
    Tous reprennent ça en choeur (C'est dans l'air ce soir) sans se rendre compte que le citoyen lambda, lui, a bien constaté que son environnement en 2016 n'a plus rien à voir avec 2007 et qu'il faut changer de braquet.

    Reconnaissons à Sarkozy l'art et la manière d'envoyer des scuds aux journalopes (Rissouli et ses 33 visites à Hollande notamment).
    J'ai adoré le dernier qui a conclu l'émission repris par Montvalon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: non seulement avec 2007 mais pire encore avec 2012 ! Juger les hommes politiques d aujourd'hui a l aune de ce qu ils ont fait avant 2012 est d'une stupidité sans nom ( même si c'est tentant et facile de le faire ) et cela vaut aussi pour autre que Sarko

      Supprimer
    2. Tu préfère qu'on juge à l'aune de leurs promesses ? lol

      Supprimer
  6. Exceptionnellement j'ai regardé l 'a2 , c'est maintenant qu'il faut écouter les hommes politiques , bien que très tiède envers Sarko je l'ai trouvé très zen face à Salamé , perso je lui aurais foutu une baffe .
    Au vu des invités et des journaleux c'est bien une chaine d'état socialope ,dorénavant je choisirai une émission un peu plus aérer envers les invités .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: le pb c'est qu une émission plus arée avec les invités, tu risques de ne pas trouver.
      Quant à la TV publique, lis mon commentaire plus haut à Marguerite

      Supprimer
  7. Géo

    Dommage que,lors des débats,les politiques soient toujours confrontés à des interlocuteurs du niveau de ceux énumérés ici car ça relève davantage à mon sens du combat d arène que d autre chose.

    Maintenant,il est clair que quoi que l'on pense de Sarkozy,dont je ne suis pas fanatique,il me parait difficile de faire pire que les "dirigeants" actuels qui ont ridiculisé le pays sur toute la planète,sauf à vouloir lancer un concours de nullité.
    Je lisais que le tourisme faisait grise mine en France cet Été,c est important,le tourisme,pour notre pays.
    Quoi de surprenant?
    Quand on entend un Valls enseigner qu il va falloir s habituer au terrorisme et qu il faut aussi se coltiner l invasion migratoire en cours,je doute que l avenir économique du pays soit brillant,sans parler du niveau de son Éducation Nationale,des relations avec l Étranger,de l entreprise de destruction des valeurs spirituelles,morales et familiales(impulsée,il est vrai,par l UE,l onu et toute la clique habituelle)les émeutes,dégradations et violences dans les rues..etc...etc...
    Si quelqu un voit un pays gouverné actuellement,qu il fasse signe car tout part plutôt à val de route!

    Nous n avons donc que des profiteurs trés malveillants à notre égard et rien que de l amateurisme en sus.

    Donc,38/100,ce n est pas exagéré comparativement à la situation.
    Que Sarkozy fasse un peu mieux que les actuels,on peut le croire volontiers,mais ne pas s illusionner toutefois devant l ampleur de la tache à accomplir qui est le résultat de décennies de dégénérescence pas seulement au niveau politique,mais dans les mentalités quotidiennes.
    Si l on se retrouve avec des hordes de migrants et des attentats,des radicaux religieux et autres racailles un peu partout,c est du fait que nous sommes collectivement tombés au même niveau que ces populations dont la présence n est qu un symptôme.
    Rééquilibrer les choses va demander un consensus général et tout prouve que les Français ne sont pas encore prêts à ce travail,donc qu ils vont devoir vraiment manger de la vache enragée auparavant,quel que soit le futur gouvernement.





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Et pour revenir sur ce "gouvernement",rappelons que des représentants (ou censés l être)de notre pays ont l'air de vrais clochards,et pas seulement chez les hommes mais il y a des photos,dont celle d une certaine femme du régime en visite en Arabie saoudite,tant désopilantes qu affligeantes!Tenue indescriptible,on aurait presque envie de lui payer un tailleur des vêtements et un coiffeur respectables.
      Certes,c est le décorum,mais si les envoyés ou président d un État débarquent en tenue de clochard ou fagotés tel que,comment ne pas deviner les moqueries et le manque de considération qui en résultent envers le pays qu ils représentent?

      Tout est moche laid et étriqué là-dedans.

      Dans un débat situé uniquement sous l angle de la présentation,Sarkozy mériterait quand même 98/100!(J eus été candidat je serais venu avec des photos pour les montrer à la caméra.)

      Supprimer
    2. @Géo: c'est peut etre bien ce qui est le plus embetant: quelque soit celui qui sera élu, la tache sera enorme pour sortir le pays de l ornière, qui d autre que Sarko ? mais meme lui, faudra qu il s accroche parce que ça va secouer dur

      Supprimer
    3. Géo

      @Corto

      "Ça va secouer dur!"

      Je pense que tu appliques aussi cette expression au domaine mondial,parce que nous entrons dans une période où toutes les folies sont possibles et que,d une part,la France n a ni les dirigeants à la hauteur de telle situation,ni sa population,avachie et individualiste,la capacité de résistance des Anciens,outre que nous allons avoir du mal à éviter une guerre civile à mon sens et que nos "dirigeants" ne feront rien contre la violence parce que l État est devenu bien trop faible maintenant pour contrer des factions armées décidées à en découdre,outre que,de l Étranger,on allume le feu pour pousser les communautés à l'affrontement et au radicalisme,comme on l a vu avec la manipulation du burkini et cette affaire de restaurant bien orchestrée de l extérieur à mon avis.Tout cela a été murement réfléchi aussi pour nous affaiblir.
      Toute la racaille anti-française de la cinquième colonne et infiltrés jusque dans le " gouvernement" a répondu à l appel téléguidé de l Étranger.

      Supprimer
  8. Rien que pour la dernière réplique qui a mouché Salamé, je pourrai voter pour lui ! .. ;) Annette Lanonymette

    RépondreSupprimer
  9. Corto: je ne suis toujours pas un Sarkophile indélébile, tu le sais.
    Je te rejoins volontier néanmoins sur le chiffre:38% , après une émission aussi dévastatrice,c'est bien,très bien même. Meilleur qu'à la présidentielle.
    Je me garde toute fois de tout commentaire sur le fond: ce genre d'émission ne permet pas de faire le tri entre ce qu'un candidat fera,ce qu'il essaiera de faire,...et ce qu'il affiche en sachant que,de toutes façons, il ne le fera pas!

    Pour être franc,je n'ai pu aller jusqu'au bout.
    Parce que je frôlais la crise d'apoplexie à la seule image de Salamé,les yeux exorbités et la bave aux lèvres...et à celle de ce tout tout petit Pujadas.
    Non,ce ne fut pas un grand débat,de par la faute de la nullité absolue de deux présentateurs grassement rémunérés pour servir la majorité. ..quelle qu'elle soit...
    Et je crains que les débats à venir soient du même tonneau,tant les medias français sont tombés bas,et les meneurs politiques soucieux de ménager chèvre et choux...



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: tu as raison, il n y a pas eu de débat, il ne peut y en avoir dans ce genre d émission qui vise avant tout à faire de l'audience

      Supprimer
  10. J'ai regardé d'un œil et écouté d'une oreille.
    Perso, je l'ai trouvé plutôt bon et convaincant, et en tout cas volontariste.

    Il n'est pas dans le consensus mou, c'est le moins qu'on puisse dire ! Toucher à la retraite des fonctionnaires, crime de lèse sévice-public ! S'attaquer à l'ISF ce totem idiot qui fait tellement plaisir à la logique faisons payer les "riches" (sauf que du coup ils se sont barrés).

    Bien aimé aussi les passages sur la Libye et le rappel que si on réduit les impôts de 40 mrds, cela en laissera encore 7 de plus qu'à la fin de son mandat !

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: tout le pb est de savoir si les Français sont enfin prêts a accepter ce genre de réformes. Rien n'est moins sur. Si oui, et si il est élu, ce sera un " grand " quinquenat,si il est élu et que les fonctios, les corpo, les syndicats, etc... ne le laissent pas faire ce pourquoi il a été elu, ce sera le bide et on dira qu'il n a rien fait
      En clair, Sarko ne sur estime-t-il pas la volonté qu ont les Français de voir leur pays se réformer

      Supprimer
  11. Je serais sage, mais quand même, Sarkozy ça passe pas.

    RépondreSupprimer
  12. Pour tout vous dire, je n'ai regardé que 10 minutes un peu avant la fin...pour la simple raison que ces tribunaux de l'inquisition m'énervent au plus haut point. Je ne peux donc pas commenter sur le fond mais uniquement sur la forme. J'en ai marre de ces pseudos-journalistes qui organisent des pseudos-débats et nous gavent d'une pseudo-information.
    Faire interroger un "républicain" par des militants de l'autre camp, sur un chaîne tout acquise aux gouvernants actuels, avouez que sur le service public, notre argent est bien utilisé...
    Heureusement que le bonhomme est bon. Arriver à convaincre 38% des personnes interrogées dans ces conditions est déjà exceptionnel. Imaginez ce qu'il ferait dans une émission respectueuse et démocratique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: une émission respectueuse, avec des journalistes impartiaux et objectifs... euh... tu crois encore aux miracles ?

      Supprimer
    2. Corto7416 sept. 2016 à 23:07:00
      @nana: une émission respectueuse, avec des journalistes impartiaux et objectifs... euh... tu crois encore aux miracles ?

      @Corto: une présidence respectueuse, avec un Sarkozy impartial et objectif, honnête, et, n'ayant que l’intérêt du peuple comme but... euh...tu crois, encore, aux miracles ?

      Anna-Lyse du Rhines

      Supprimer
  13. Ben oui, les discours de Sarkozy sont enthousiasmants.
    Comme en 2007, quand j'ai voté pour lui, des deux mains, malgré ma "culture" de gôche.
    Comme en 2012, quand il s'est fait sortir et que j'ai quand même voté pour lui au second tour pour ne pas avoir Gras-Double Ier.
    Comme en 2017 quand je ne voterai pas pour lui parce que je crains que ses merveilleux discours ne restent que des discours, expérience oblige.
    Le voilà le problème Sarkozy aux yeux de bien des électeurs qui, pourtant, ont été enthousiasmés par ses discours.
    Plus confiance.
    Désolée, Corto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @isabelle: tu n as pas a être désolé ou pas, tu penses comme tu veux. les eul truc qui me gêne c'est de réduire le bonhomme a ce qu il n a pas fait en ne tenant pas compte du contexte, de temps qui changent à une vitesse folle, une situation en 2017 qui n a rien a voir avec ce qu il y avait en 2012 ou 2007, etc...

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord isabelle.
      Juste un truc : Mon imagination me projette en l'isoloir de 2017. Le choix entre deux bulletins. Sarko ou la gauche? Je recommence la connerie de 2012 avec mon vote blanc?
      Cordialement.
      FrancisHop

      Supprimer
  14. Hollande ferait presque certains jours passer à postériori Sarkozy pour un grand président. Malheureusement, ce n'est pas suffisant pour que je lui accorde mon vote, dans la mesure où cet homme m'a passablement gonflé lorsqu'il était aux manettes. La vente d'une partie de l'or de la France, la Libye, le défilé des troupes africaines le 14 Juillet, ce genre de trucs ...

    Considérant les joyeux drilles entre lesquels nous aurons vraisemblablement le choix, je pense de plus en plus consacrer mon temps le jour de l'élection à quelque chose de plus productif que de me rendre au bureau de vote.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Bruno: ah, la Libye ... quand est-ce que les gens arrêteront de voir cette histoire comme le leur presentent les médias ?...

      Supprimer
    2. @Bruno: oups ! j ai malencontreusement effacé ton dernier com au lieu de le valider. désolé

      Supprimer
    3. Pas bien grave Corto.

      J'y exprimais entre autres le fait que je ne voulais pas te mettre en boule, visiblement ça a été le cas. :)

      Supprimer
  15. Je suis persuadée que le trio Pujadas, Salamé et Rissouli, par leur méprisable contribution, sont en partie responsables de ce 38% de convaincus.
    C’est l’arroseur arrosé !
    Tant mieux.

    C’est convaincue qu’en 2007, j ‘ai voté pour Nicolas Sarkozy.
    Un peu déçue en 2012, il a tout de même eu mon suffrage.
    L’abruti qu’il avait en face de lui ne me donnait pas le choix.

    Le "procès " honteux d’hier soir, sur une chaine publique, ne pouvait que me convaincre de continuer à lui faire confiance et de lui donner ma voix à la primaire de novembre.

    C’est des deux mains que je voterai pour lui en 2017.
    Je le crois courageux, sincère, honnête et capable.
    S’il est élu, j’espère qu’il renversera enfin la table.
    De toute façon il est le seul à pouvoir le faire.
    Il est notre dernière chance…

    Mauricette.

    L’avenir n’est pas serein…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il ne renversera rien, la dernière chance, c'est le peuple.
      ce fantasme de l'homme providentiel est un venin paralysant

      Supprimer
    2. @Mauricette: le seul en effet actuellement non seulement capable de renverser la table mais en plus de diriger le pays dès le lendemain de l élection (si il est élu ) et pour qu il puisse faire ce qu il propose, il lui faudra un peu plus qu un 51 %, l enjeu est là.

      Supprimer
  16. Servir sous les armes est un honneur, pas une punition. Les armées ont a besoin, pour remplir leur mission, de gens dont la formation, le caractère et le sens moral n'ont rien à voir avec le profil des "décrocheurs" dont il était question dans l'émission d'hier.
    L'armée n'a pas vocation à devenir un centre de redressement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit d'un "service militaire", pas de les faire entrer dans l'armée.

      Supprimer
    2. Des militaires sans armes, c'est la guerre des boutons ?

      Supprimer
  17. L'UMP/LR ? Vous parlez bien du parti du sur-endettement, de la sur-immigration, du sur-européisme, du sur-chômage et de la sur-magouille ?

    - Sarkozy est un pur produit de la politique politicienne, il dit tout et son contraire, gesticule dans tous les sens, avec un bilan à faire pâlir la gauche socialiste : la double peine supprimée, le chaos en Libye, le référendum de 2005 foulé aux pieds, la Turquie dans l'UE, la dette publique augmentée de 600 milliards d'euros en 5 ans, le déficit structurel constamment aggravé entre 2007 et 2012 ;

    - En cinq ans, le gouvernement Fillon a adopté pas moins de 15 collectifs budgétaires, a créé 40 taxes et a augmenté la pression fiscale de plus de 20 milliards d'euros ;

    - La dette publique a doublé : elle est passée de 900 milliards à 1 800 milliards d'euros en 10 ans ;

    - La refonte de la taxe professionnelle imposée lors de la nuit du 14 octobre 2009 par un amendement de Carrez coûte chaque année 30 milliards d'euros aux finances publiques ;

    - Accélération de la désindustrialisation : 1 million de chômeurs supplémentaires au 15 mai 2012 ;

    - 80 milliards de déficit de comptes publics, un déficit commercial délirant et un fiasco en matière d’immigration et de sécurité. Un record de flux migratoires et de naturalisations pendant le quinquennat de Sarkozy.

    Sarkozy, Hollande = même mépris pour le peuple et la classe moyenne. Alors, stop ou encore ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et le sympathique RSI, qui est un scandale d'état d'une gravité si incroyable......que peu en parlent. je suis d'accord avec vous, comment leur faire confiance, ils nous prennent tellement pour des cons, promettant tout et son contraire, retournant leur veste au gré du vent.

      Supprimer
  18. La propagande FN ? T'en veux t'en v'la, soigneusement recopiée 😂😂😂

    RépondreSupprimer
  19. un ENORME BON POINT pour Sarkozy.

    http://www.20minutes.fr/politique/1925955-20160916-pourquoi-sarkozy-interesse-tant-crise-demographique

    Ca fait tellement longtemps que je me plains que personne ne parle de démographie ... que la, ça serait vraiment de mauvaise foi de ne pas reconnaître ... il est le seul, à ma connaissance, à porter ce débat CAPITAL, EXISTENTIEL sur la place publique.

    (oubliez les tentatives d'enfumage/minimisation de 20 min, c'est LE sujet dont on devrait tous parler tous les jours !!!)

    BRAVO.

    Pour le coup, tu vois Corto, je ne suis pas "anti-sarkozyste-primaire" mais je maintient mes critiques à son égard.

    RépondreSupprimer
  20. « Cet homme, en qui le dernier degré de la raillerie était d’engager les autres à croire aux lois et aux principes dont il se moquait. »
    Élixir de longue vie - Balzac
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  21. Bien content de ne pas avoir regardé !
    Sinon, et bien que je continue à penser ce que je pense de SArkozy (et de ce qu'il ferait s'il était élu), je tiens à dire que j'apprécie vraiment la hauteur qu'il prend qu'il mette dans le débat public en y introduisant une question fondamentale, primordiale, et qui est oubliée par tout le monde : le nombre d'habitants de la planète. Et que je trouve lamentables toutes ces attaques relatives à son manque de foi dans l'origine uniquement anthropique du réchauffement.
    Bon week-end,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Umadrab

      "...le nombre d habitants de la planète..."
      Cette question essentielle en effet est ignorée de tous.
      Peut être devrions nous nous inquiéter dés lors que l'on ne nous parle pas d un sujet.(c est que le sujet est étudié de près à mon sens!)
      Pour celui ci,indépendamment des grandes migrations futures à venir,je ne serais pas surpris que l on nous prépare une guerre mondiale ou choses équivalentes,tôt ou tard,pour résoudre le problème.
      J exagère?Voir que Russie et Chine réarment et stockent aussi de la nourriture,que la guerre est un bon moyen en outre pour résoudre les problèmes de dette,le chômage,calmer les mécontentements populaires et j en passe.
      Si Hillary Clinton veut en découdre avec Iran et Russie,c est que l idée de guerre générale couve et même si Obama était prolongé suite à l état du cerveau de l autre,et aussi pour bloquer Trump,dont l oligarchie mondialiste ne veut pas,le fait qu elle ait été choisie par cette oligarchie montre que cette option radicale est dans leurs projets.

      Supprimer
    2. @umadrab: cela fait un moment qu il parle de demographie,déjà en 2012 pendant la campagne.
      Les attaques dont il est victime sont souvent lamentables, celle sur le rechauffement climatique en est un bon exemple parce que pourceux qui l ont écouté ou lu, il n y a aucun doute: il ne nie aucunement le réchauffement climatique, juste la position qui voudrait nous faire croire que l homme serait seul respinsable. Mais les journalistes...

      Supprimer
    3. Une déclaration pour rien :si l'homme en est responsable, totalement ou en partie, il peut donc agir sur le réchauffement climatique ( s'il n'en est en rien responsable, il n'y a rien à faire, à part s'y adapter.)
      Par contre, il a eu raison de parler de démographie mondiale : si l'homme est en partie responsable du réchauffement climatique, c'est aussi lié à la hausse de cette démographie.

      Supprimer
  22. de Roland: "Personnellement je l'ai trouvé plutôt bon, convaincant, clair,
    calme...devant cette juridiction d'exception ! Il faut quand même avoir un
    certain courage pour se foutre ainsi dans la gueule du loup. La Salamé est
    non seulement incompétente mais cache ses lacunes derrière une agressivité
    qui lui enlève toute crédibilité. Quant à Pujada, le juge qui n'instruit
    qu'à charge, un vrai has been. Les autres insignifiants y compris Langlet le
    spécialiste de l'économie pour les nuls.
    Les 38% ne veulent rien dire pour l'instant mais il est vrai que c'est
    plutôt surprenant. Juppé doit s'arracher les cheveux (une image). Je crois
    que Sarkozy aime vraiment la France et qu'il pourrait mettre en œuvre son
    programme, il n'a rien à perdre. Je précise que je ne suis pas un
    inconditionnel de NS."

    RépondreSupprimer
  23. Sarkozy fait exactement ce que Hollande attend. Hollande va se présenter comme celui qui s'oppose à ce que propose Sarko: hollande sera le candidat du statu quo.
    Il ne sait faire qu'une chose critiquer et se moquer.

    RépondreSupprimer
  24. Non je n'ai pas regardé le procès de Sarkozy, mais je ne suis pas fan de L homme certes mais contre n importe qu el gauchiste je vote pour lui. J-J S

    RépondreSupprimer
  25. @ Corto

    Kadhafi était notre allié à la fois contre le jihadisme et contre les filières de clandestins qui remontaient de l'Afrique sub-saharienne.

    C'est seulement depuis la mort de Kadhafi, en 2011, que les filières passent par les ports libyens. Auparavant, elles utilisaient d'autres voies de passage vers l'Europe. Résultat : le nombre de migrants/clandestins/réfugiés qui arrivent sur le sol européen a explosé. On va même les chercher jusque dans les eaux territoriales le la Libye.

    Kadhafi avait coutume de dire : "Il y en a des millions qui veulent s'introduire en Europe. Demain, il est fort probable que l'Europe ne soit plus européenne mais africaine. Le temps des invasions barbares est revenu."

    Kadhafi : « After me, the jihad ». Ils en disent quoi, Sarko et BHL ? Non responsables et non coupables, sans doute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oublions pas Mayotte.
      Sarkozy a, par là, grandement, ouvert la porte à l'immigration sauvage.
      Et, ce, volontairement.
      Plus personne n'en parle.
      Et, pourtant...

      Et, pour faire libérer la Cassez (même famille), n'avait-il pas proposé, en échange, Clipperton ?
      On ne parle plus beaucoup de cette affaire, non plus.

      Anna-Lyse du Rhines

      Supprimer
  26. Je ne voterai Sarkozy en 2017 qu'en fonction du cas de figure suivant : il arrive au 2éme tour et y affronte un candidat de gauche. Sinon, dans tous les autres cas de figure , ce sera MLP. Ah et j'oubliais : si c'est Juppé au 2éme tour face à un gauche, je ne me déplacerai même pas pour voter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec vous sur toute la ligne !

      Supprimer
    2. Il faudra tout de même que tu m'expliques comment tu peux encore soutenir un tel gugusse qui a viré la double peine, qui n'a rien karchérisé du tout lorsqu'il était au pouvoir et qui n'a eu de cesse de vanter le métissage à tour de bras !!... et j'en oublie (sa position par rapport au mariage guignol par ex.) !
      Vivement dimanche pour ton argumentation !
      Amitiés.

      Supprimer
  27. J'ai écouté l'ensemble.
    Il a été bon. Sur tous les sujets.
    Mais 38% c'est peu.

    Seule faute : "l'Europe c'est la paix". Non, c'est la paix qui a fait l'Europe.

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.