jeudi 26 mai 2016

CGT- SS, CGT-SS, CGT-SS !


Ben oui quoi, CGT - SS ! Quitte à faire dans le scandaleux et le grotesque, comme la CGT, allons-y: CGT - SS !


Parce que franchement - et l'on passera sur les affiches anti-police - envoyer un avis à tous les journaux en leur disant que si vous ne publiez pas le communiqué du Sergent Martinez-Garcia, on fera en sorte que vos canards ne soient pas distribués, fallait oser, ils l'ont fait. Pas un quotidien national aujourd'hui dans les kiosques sauf l'Humanité qui elle, bien sûr, a accepté.

Non mais c'est quoi ce genre d'ultimatum ? C'est quoi ce type d'oukase ? Comme au bon vieux temps, du temps où, par exemple, elle empêchait à Marseille le départ du ravitaillement des forces françaises se battant en Indochine, la GCT a choisi d'imposer sa loi, d'instaurer de fait une censure, de porter magistralement atteinte à la liberté d'expression et d'informer. C'est beau, on se croirait revenu aux heures les plus sombres du communisme. Y avait-il des cégétistes parmi les #JesuisCharlie ?

Mais rassurez-vous, aucun journal ne portera plainte, aucun n'ira réclamer des dommages et intérêts à la CGT, normal, elle contrôle le syndicat du livre, les patrons de presse se coucheront donc ! Encore.

La loi, c'est moi, et moi, je suis la CGT ! Elle s'était assoupie, elle s'est réveillé, Martinez, pression interne et la concurrence des autres syndicats obligent.

Cette même CGT qui met le bronx dans le pays en ce moment, cette même CGT qui ne dément pas quand on l'accuse de mettre à sac des permanences d'élus de la République, cette même CGT qui ne condamne pas ces fameuses affiches, cette même CGT qui appelle au soulèvement et au blocage du pays, cette même CGT dont le service d'ordre opère casqué, masqué, manche de pioche à la main, cette même CGT qui pénalise l'activité déjà chancelante du pays...

Cette même CGT qui finalement, bénéficie d'une certaine complaisance puisque à part quelques rodomontades de quelques politiciens personne n'osera la défier physiquement ou via les tribunaux... Pourquoi se priverait-elle ?

Au JT, ce soir, ils nous ont dit que le parlement avait voté une aide exceptionnelle pour les élus dont les permanences (que j'imaginais assurées ) payées avec nos sous ont été saccagées... La CGT casse et le contribuable paye. Pourquoi donc se priverait-elle ?

N'y aurait-il donc aucun moyen, légal ou autre, de juguler ce furoncle syndical purulent qui ne représente qu'un pouième de la population active ? L'actuel pouvoir en a-t-il seulement envie ? Est-il seulement capable de faire preuve d'autorité ?

Martinez et ses sbires ont bien raison de faire ce qu'ils font et d'agir ainsi, ils n'ont personne en face. Et puis, hein, quitte à payer, laissons faire la CGT, si avec le boxon qu'elle met en ce moment, elle entraîne la chute de l'hystérique de Matignon, ce sera déjà ça de pris, un pitoyable retour sur investissement en quelque sorte...

C'est quoi un Etat qui laisse faire tout et n'importe quoi à un groupuscule extrémiste ?

Comment appelle-t-on un groupuscule qui s'autorise tout et n'importe quoi ?

CGT - SS !

Folie passagère 3187.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

65 commentaires:

  1. Bonsoir Corto,

    Fin 1947, le pays traversait une très mauvaise passe. Suite aux directives de Moscou, le PC avait basculé dans l'opposition et le pays connaissait une agitation comparable. Le contexte était différent, Staline régnait en maître sur l'URSS, et le pays peinait à se remettre de l'occupation. Dans ce contexte délétère, des syndicalistes CGT n'avaient pas hésité à saboter une ligne SNCF. Bilan 16 morts dans le Lille-Tourcoing dans la nuit du 2 à 3 décembre. La CGT n'a pas évolué d'un hiota depuis cette période et incarne parfaitement la fossilisation à la française et sa connerie congénitale. Pour autant, je te rejoins complètement. Pourquoi se priver quand on a face à soi un état faible et un gouvernement vide.
    Je gage que, si la situation perdure, nos clowns vont baisser la culotte. Les tiraillements auxquels nous assistons au sein du gouvernement en témoignent. Normal 1er va abandonner Manolito en rase campagne et les français vont se retrouver gros-jean comme devant. Nous sombrons de plus en plus.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: j ai cité l Indochine mais j aurais pu aussi citer ton exemple ou des 5000 fusils qu'elle cachait à la NMPP " en prévision du grand soir ", cache découverte en 1991 par la direction qui ne porta même pas plainte.
      La CGT un fossile, sans aucun doute, mais un fossile nuisible et puisque personne ne s y oppose...

      Supprimer
    2. en 1991 un cariste chez MNPP touchait 3 fois ma paye d'ingénieur dans une grande entreprise internationale française.

      Supprimer
  2. En plus l'Etat (selon l'Audacieux ça ne coûte rien, mais c'est nos impôts) verse plus de 6 300 000 euros d'aide à L'HUMANITE soit 0,54 euros par exemplaire, sans compter l'effacement de dettes pris en charge par nos impôts aussi. Ce pays est devenu totalement dingue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Rolland: dongue le pays ? Non, pas tout le pays, une partie seulement :)
      Pr les subventions à la presse, perso, c'est suppression totale

      Supprimer
    2. L'huma vends entre 35 et 37K numéro par jours , ce qui porte la subvention a plus de 60cts le numéro ( source france info avant hier )... Sachant qu'il y a 36K commune en France, combien d’abonnements y'a t'il dans les biblio/media-thèques, institutions genre le mairie-senat-l'assemblé- hôtel de département - hôtel de région ???

      Quel est donc le VRAI montant des subventions qui part de nos poche pour aller arroser cette idéologie stalinienne ?

      --
      Pwet

      Supprimer
    3. Lorsque je travaillais à la mairie de St Denis, en détachement temporaire de mon entreprise de travaux public, tous les matins les salariés avaient un exemplaire de l'huma sur le bureau, exemplaire que j'allais systématiquement remettre a la déléguée syndicale cgt, qui était ma secrétaire, je ne sais pas pourquoi elle ne m'aimait pas beaucoup, peut être parce que j'amenai le Figaro tous les matins....

      Supprimer
  3. Pendant ce temps on ne parle plus de Daesh...
    pourtant http://www.valeursactuelles.com/ca-ne-va-pas-vraiment-mieux-62056
    Le bordel que l'on subit doit bien arranger les islamistes..
    Imaginons un attentat dans les jours prochains.... que diraient toutes les carpettes politiques qui nous dirigent?
    Mais peut être aussi que les islamistes n'auront pas à se fatiguer la CGT détruit le pays très facilement...

    RépondreSupprimer
  4. Géo

    Bonsoir Corto

    Effectivement,les SA et les SS,avant la prise du pouvoir par Hitler,s autorisaient déjà des méthodes semblables en cassant les vitrines de gens qui ne leur plaisaient pas et,clairement,les autodafés de livres en place publique et les obstructions faites à des journaux de paraitre sont du même niveau de groupuscules terroristes qui veulent supprimer les droits fondamentaux des individus à s exprimer et même à exister.
    Leurs actes liberticides devraient relever de tribunaux formés en l occurrence.
    Voilà ce qui arrive quand on laisse prospérer une faction qui finit par constituer un État dans l Etat,avec ses milices violentes et fascistes et le contrôle de certains secteurs de l économie.

    Mais ce qui révèle aussi un pays qui est très attardé du fait de l existence de factions à l idéologie obsolète,vieillote,qui ne correspondent plus aux réalités mondiales actuelles et ne subsistent que par l existence du Jurassic Park français où toutes les vieilleries et scories du passé,hommes comme institutions,sont conservées comme des reliques saintes.
    C est vieilliot,étriqué,inadapté,et...nuisible et couteux,mais on le garde!
    C.G.des Tyrannosaures...(ou...des Traitres)
    C est méchant,ça se dechaine à la moindre occasion de tout casser et ça ne pense qu à sa gueule en se contre-foutant des droits d autrui.

    A quand l apparition de dirigeants de valeur pourvus de génitaux de qualité et qui,prêts à l épreuve de force et à l emploi de la force publique,casseront définitivement ce genre de faction hostile à nos intérêts vitaux et réquisitionneront d office toutes les personnes nécessaires au remplacement des factieux pour assurer un service minimal?
    On garde ces gens dans l espoir qu ils puissent être tôt ou tard les idiots utiles d une politique dans laquelle certains interets étrangers, hostiles à notre redressement,peuvent aussi trouver leur compte.
    C.G.des Traitres?(consciemment ou pas)

    En outre,tout ce bazar autour de la loi Komry n est que prétexte,pour ces factieux, à mettre le Bronx,et non pas à défendre des salariés.

    RépondreSupprimer
  5. La CGT n'est qu'un symptome du malaise.Cela va etre de pire en pire.

    La France n'est pas l'Allemagne, elle ne se "reforme" pas de la meme maniere, elle devalue sa monnaie regulierement ( ce qui est beaucoup plus egalitaire).

    Depuis l'euro/franc fort, plus de devaluation donc chomage massif & malaise social.

    la solution est simple

    RépondreSupprimer
  6. en plus a part "l'elite" pour propager sa doxa, qui en a foutre que des quotidiens peu lus, paye par l'etat ( 2 milliards l'annee derniere tout de meme !) ne soient pas imprimes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lowcarber: a la limite peu importe qu elle soit lue ou pas c'estle procédé employé par la CGT qui est déguelasse

      Supprimer
  7. Si la tactique du gouvernement consiste à laisser faire la CGT pour la rendre de plus en plus impopulaire, ça peut marcher (surtout si elle sabote l'Euro de foot...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne touche pas au football,c'est sacré.
      Une grève générale ne fera peut-être pas tombé un gouvernement mais une coupe d'Europe de football annulée.
      N' importe quel politicien n' y survivrait pas.

      Supprimer
    2. @Elie Arié et Grandpas: mezavi que GVT comme CGT n ont qu une trouille c'est que ce bordel ne se soit pas calmé pour l euro !

      Supprimer
  8. « Les Français se sont montrés les plus habiles artisans* de ruine qui aient jamais existé au monde.
    Ils ont entièrement renversé leurs commerces et leurs manufactures ; Ils ont fait nos affaires, à nous leurs rivaux, mieux que vingt batailles n’auraient pu le faire ».
    *révolutionnaires.
    Edmond Burke (1729-1797) - Député au Parlement de Grande-Bretagne
    Rien ne change
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  9. Tcheka, leurs conviendrait mieux.
    Pour avoir connu des appels à la grève à mains levées, il faut voir les regards de tchekiste des syndicalistes.
    Pou la reprise du travail, le vote se fait à bulletin secret.
    La démocratie selon les sbires gauchistes de la CGT ou mieux encore les gars du SUD, ceux là sont vraiment des enragés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à une époque j'ai pataugé dans les huiles corrosives et la limaille et je ne pouvais constater que la "casse" organisée. C'est Auroux qui a porté le coup de grâce en donnant un pouvoir illimité et sans contrôle à la CGT. Je n'ai pas connu SUD, un schisme de la CGT encore plus radicalisé.
      Homo Orcus

      Supprimer
    2. Les pouvoirs de la CGT sont surtout dus à de Gaule, c'est lui qui leur a offert les bases de leur capacité de nuisance-SNCF-EDF. Même un grand homme n'est pas forcément à l'bri d'une erreur de jugement. Aujourd'hui, alimentés, voire gavés par les mannes des "formations permanentes", ils ont, ET le pouvoir, ET les moyens. CCLM

      Supprimer
  10. Je voudrais bien commenter mais pas le temps, je viens juste de terminer mon Allah en pâte de sel pour l'offrir ce vendredi à celui que j'aime, Booba Keur.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Homo Orcus

      Il ne faudra pas que Booba oublie de la revêtir d un vernis démocratique,sinon l humidité va l imprégner et Allah finira par partir en brioche.
      Ça n est pas un climat sec et désertique,ici.

      Supprimer
  11. Est-ce que quelqu'un a pensé une seule seconde ce qu'il se serait passé si c'était le FN qui bloquait ainsi le pays ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le vrai danger dans notre pays n'est pas le Fn. C'est bien la gauche et son monde de privilégiés voyous qui bloquent et cassent tout dès que l'on touche à leurs avantages net depuis longtemps.
      Le FN un truc monté de toute pièce par cette même gauche pour faire peur grace à la presse qui conditionne les esprits comme dans tout système à tendance totalitaire.
      La situation actuelle ne peut pas être bien pire entre une économie en berne, une pensée liberticide au pouvoir,un système judiciaire et éducatif très orienté et une milice la CGT qui s'occupe de déstabiliser et qu'on laisse faire ni plus ni moins alors que des millions de gens n'ont plus aucune liberté pour travailler et nourrir leur famille.
      FN n'a jamais eu ( et n'aura jamais) ce pouvoir de nuisance !

      Supprimer
    2. @HenriToto: le FN est bien plus " légaliste " que les mecs de la CGT. Bloquer ce n'est pas dans sa culture, surtout en période de dédiabolisation.

      Supprimer
  12. Lutte à mort engagée entre Manuelito et Jo-Martinez ...
    Gageons que d'ici le 10 nous serons débarrassé de l'un ou de l'autre ...

    Heureusement qu'on est pas en plein etat d'urgence ... Ho Wait ... Ni que d'ici 15 jours tout ce que l’Europe continentale compte d'enragés mou du bulble, amateur de baston aux périphéries de stades ou 2x11 mec jouent a pousse caillou, se retrouvera en France .. Ho Wait.

    Y'a deja des bouffeurs de merguez qui se font soulever par des véhicules sur les barrages ( a croire que les "gens" n'aiment pas etre bloqué par des bouffeurs de merguez), tout ce ci va mal finir ... si en plus on rajoute des barbus ne serait ce que 10% moins cons que les précédents ... Tout ce ci vraiment va mal finir ...

    --
    Pwet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pwet: + 1 ! ça risque fort effectivement de mal finir, hier on est passé à un cheveux de mort d'homme, on y est presque et toussa pour un projet de loi qui n a pas finit d etre édulcorée

      Supprimer
    2. Géo

      Les parrains de Bruxelles doivent être enchantés(sens figuré)de ce qui se passe en France.

      Quand le pays faillitaire sera l objet de la vraie austérité de leur part,
      Cela risque de se passer bien plus mal qu en Grèce ou à Chypre!
      Il y en a qui vont semer l émeute un peu partout et il ne faudra peut être pas sortir promener les gosses en ville.

      Ceci dit,toute l Europe est endettée un maximum,à l Ouest particulièrement.
      Belle poudrière,quand même!

      Supprimer
  13. Et pas un seul de nos grands ténors de droite, mon cher Corto, qui tous se voient en présidents de la République en 2017, pour oser venir porter la contradiction à Mélenchon sur France 2, alors que tout le monde sait que Mélenchon est du côté de la CGT. Celui-ci a eu beau jeu de faire remarquer qu'il n'était pas syndicaliste et n'avait donc aucune responsabilité dans le blocage du pays dont il rejette, non sans raisons, la responsabilité sur Hollande et son gouvernement.
    Résultat : une avancée spectaculaire des sondages de fin d'émission.
    Bravo la droite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La droite ou les médias, ce quatrième pouvoir aux mins d'une idéologie? Qui s'arrange pour mettre de l'huile sur le feu?

      La droite en ce moment n'agit pas .. elle n'en a pas besoin.. le boxon se fait tout seul sans elle... Au point ou l'on en est je trouve que c'est aussi bien.. on sera plus vite débarrassé de cette chienlit. Si la droite intervient trop,la presse sautera dessus pour créer diversion et mauvais coups.On connait la machine !

      Par contre un peu avant les élections oui il faudra que la droite rappelle au bon souvenir des français le bilan de 5 ans de Hollandisme et de ce socialisme français déconnecté du monde. il y aura matière à influencer le pays ( et il faudra tout rappeler de l'affaire Leonarda jusqu'au crash de mai 2016; et c'est pas fini) pour qu'ils ne nuisent plus au pays ( du moins je l'espère)

      Supprimer
    2. @marianne: quel intérêt d'aller débattre avec Mélenchon franchement ? Ils ont bien fait de refuser et d envoyer le petit Darmanin.
      J'ai écouté hier Mélenchon, grotesque bonhomme, utopiste, fossile et qui en plus se prend pour un intellectuel . mais quand on écoute bien ce qu il dit: c'est creux, du vent, irréaliste. Il n'est porté en ce moment que par le ressentiment des gens de la " vraie gauche "qui ont voté Hollande

      Supprimer
    3. @ PhilZ et Corto
      En somme vous êtes tous les deux d'accord pour dire que les ténors de la droite n'ont nul "intérêt d'aller débattre", que "le boxon se fait tout seul sans elle", et qu'il suffira de "tout rappeler" au pays pour se faire élire. Un peu comme en 2012 quand on lui a rappelé le Fouquet's, la Rolex, le yacht de Bolloré pour qu'il se jette dans les bras de Hollande ? Mais si cette fois-ci ça ne marchait plus ? Et si le pays était devenu plus difficile à "influencer" qu'en 2012 ? Demandez à GfB ce qu'il en pense !
      :

      Supprimer
    4. @marianne: non, ce n est absolument pas ce que j ai écrit et vs le savez bien. Quel intérêt pour un ténor de la droite d aller débattre avec un Mélenchon qui de toute façon n'a aucune envie d'écouter ni de prendre les arguments d autrui en considération. Si en plus c'est pour se faire traiter de la même façon que ce tartuffe a traité hier journalistes et Darmanin; pauvre Darmanin à qui Melenchon a refusé de donner du monsieur, le sifflant en fin d émission pour le faire revenir avec un " hey Darmanin, reviens, viens voir, j ai un cadeau "

      Maintenant , les Français ne sont pas totalement cons, ils voient bien qu en ce moment, ça crève tellement les yeux, le bordel, c'est la gauche qui le met ( GVT, CGT, syndicats, antifas, etc... ), la droite ( de l'UDI au FN ) ne peut que s en réjouir, à elle de récupérer intelligemment le mécontentement

      Supprimer
    5. Géo

      Dommage que le soumis de Washington ne quitte pas l Élysée en ce moment pour recevoir son hochet de "chef d État mondial".
      (Mais...chef d'État de quoi?)
      Ce serait d un effet bluffant.
      Oui...vraiment!
      Pas grave,en septembre,cela ne sera pas mieux.

      Supprimer
    6. Visiblement, mon cher Corto, vous n'avez pas vu la même émission que ces nombreux Français qui en fin d'émission ont fait avancer le score de Mélenchon de façon très significative. Quant à Darmanin, s'il avait été aussi maltraité que vous le dites, pourquoi a-t-il invité Mélenchon à Tourcoing ?
      Il faudra vous y faire, Mélenchon est "l'homme fort des sondages" ! Dans les derniers sondages des présidentielles, il est passé devant Hollande qui devrait tout faire pour l'empêcher d'avoir ses 500 parrainages, mais cela devrait faire réfléchir les Communistes.
      Tout cela pour dire qu'il y a gros à parier qu'il faudra, tôt ou tard, que cela plaise ou pas, débattre avec lui. Et il faudra trouver d'autres arguments à lui opposer que : tartuffe, utopiste ou fossile.

      Supprimer
  14. Heu,
    ben moi je suis d'accord avec la CGT : tout pour virer Hollande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @yoananda: c'est qu'est-ce que j'dis: si au moins ils pouvaient servir a cela, prenons :)

      Supprimer
    2. Voui, ça pourrait donner un peu d'espoir, pour peu de temps. Très vite, tous ces militants, bien échauffés, bien entraînés et bien nourris par les subsides publiques, toujours soutenus par les médias, seraient encore plus nocifs.
      La seule possibilité d'éradiquer le mal serait de suivre l'exemple de Ukraine (que pour une fois j'approuve) INTERDICTION DU PARTI COMMUNISTE CCLM

      Supprimer
  15. Bon et bien ce coup ci ça y est, nos connards de droite ont perdu une voix la mienne...

    Ils sont vraiment trop minables pour encore pouvoir leur accorder quelque crédit que ce soit.

    Le FN vient de gagner une voix... c'est désolant mais quand on dépasse les limites, y a plus de bornes...
    GfB

    RépondreSupprimer
  16. Et tu oublies que la CGT manifeste devant le tribunal de Bobigny où sont jugés les cégétistes qui ont molesté les cadres d'Air France pour faire pression sur la Justice. Il sera intéressant de voir quelle sera la décision des juges.
    La sortie du bras de fer CGT gouvernement? Si les militants ne se lassent pas, le gouvernement cèdera. Peut-être pas sur sa loi travail mais sur d'autres revendications (avantages, salaires etc) ou -plus discrètement- sur certains "aménagements" (subventions, facilités aux délégués, fromages aux dirigeants etc).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: oui, je suis curieux de voir quelles seront les peines pour les arracheurs de chemises cégétistes. M étonnerait que ce soit trop sévère, allez, tablons sur 3 mois de prison avec sursis maxi.
      Pour le reste a suivre, l euro de foot sera l'arbitre des négociations

      Supprimer
    2. @Pangloss: oh ! surprise, ça tombe à l instant, le procès est renvoyé à la rentrée prochaine ! Pkoi ne suis je finalement pas étonné ?

      Supprimer
  17. Étonnant, le nombre de gens qui s'étonnent de voir la CGT faire de la CGT, qui découvrent qu'elle a toujours fait de la politique, ou qui l'imaginaient devenue réformiste depuis Thibaud !

    RépondreSupprimer
  18. Il faut comprendre les vraies motivations de la CGT contre cet article 2 du Code du Travail, bien expliquée dans un article en ligne de l' Obs aujourd'hui :

    - la CGT est en perte massive d'adhérents, et risque d'être dépassée par la CFDT en nombre d'adhérents;

    -l'article 2 permet aux entreprises de déroger aux accords de branche si 50 % des syndicalistes y sont favorables ( si un accord leur semble défavorable, on voit mal pourquoi ils le signeraient);

    -il privilégie donc au niveau de l'entreprise, la culture de la négociation et du réformisme, aux dépens de la culture de l'affrontement qui est celle de la CGT.

    Dans cette affaire, la CGT joue sa dernière carte, et il me semble qu'elle a déjà perdu la partie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Elie Arié: d accord sur tout sauf sur " elle joue sa dernière carte "

      Supprimer
  19. Corto:entièrement d'accord avec ton billet ,et sur l'appréciation portée sur ce syndicat fossile...
    Je ne partage pas en revanche l'idée selon laquelle "la droite" a tout intérêt à se taire pendant que la gauche s' autolyse...
    Les gens autour de moi ne comprennent plus qu'aucun politique ne critique clairement et ouvertement un gouvernement qui part à la dérive...
    Alors le discours que j'entends le plus souvent est que tous les politiques ne songent plus qu'à leur carriérisme,et surtout pas au Pays...
    Dans ce contexte,seul le FN apparaît crédible, car le seul à donner de la voix...
    Ne te méprends pas: une partie de l'electorat s' apprête à rejeter en bloc droite et gauche traditionnelles,et leurs petites magouilles electorales... (à cet egard,les regionales ont été révélatrices!)
    Et je doute que la politique post 2017 ressemble à la politique antérieure...et ce ne sera pas un mal,quoiqu'il advienne!

    RépondreSupprimer
  20. ce qui m' étonne c'est que les étudiants ne bougent plus, dans le bordel ambiant, s'ils s'y mettaient, ce serait encore pire, mais tout le monde est rentré gentiment à la fac et au lycée, des consignes ?et de qui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil: les étudiants,des consignes? Pas certain.Pour avoir vécu 68,au plus chaud,nous étions peu politisés, et la consigne principale était de f...tre le bazar face à des flics qu'en fait nous respections!Et de rechercher des espaces de liberté dans un monde qui ignorait chômage et racismes divers...
      Alors il ne m'étonne pas que l'amalgame de 68 ne "prenne" pas...Les revendications des ouvriers n'ont rien à voir ,et ils sont bien moins nombreux hélas. ..Quant aux "etudiants", à part quelques dinausaures attardés, ils ont les yeux fixés sur les pays anglo saxons...Pour faire carrière. ..
      Et la CGT et les médias nous servent une pièce de théâtre à la quelle personne ne croit plus!

      Supprimer
    2. @Boutfil: les étudiants, ils sont en pleine révision, les examens etles partiels deuxième semestre sont là alors logiquement et comme d'habitude, ils ont remisé les pancartes et bossent

      Supprimer
  21. Pour en revenir à Des Paroles et des Actes, d'hier, mon cher Corto, je confesse que je me suis bien amusée. J'ai ri quand le Playmobil de service qui, paraît-il a perdu son émission, a essayé de coincer Mélenchon, et n'y parvenant pas, a bafouillé, en cherchant affolé du renfort des yeux, à gauche et à droite. Voir madame Saint-Cricq devenir toute rouge de confusion quand Mélenchon lui a rappelé qu'elle était bien inscrite au Parti socialiste, ça n'a pas de prix. Puis voir enfin Mélenchon s'amuser littéralement avec Darmanin, en le félicitant de son courage d'avoir osé l'affronter en lui souhaitant d'être présent à la présidentielle, puis enfin, plaquant tout le monde sur le plateau, pour courir lui offrir un livre, c'était effectivement très drôle.
    Les téléspectateurs (ou ce qu'il en restait, puisqu'on nous avait annoncé l'annulation de l'émission) ne s'y sont d'ailleurs pas trompés.
    J'ai l'impression qu'aujourd'hui, il n'y a qu'un seul vrai candidat de gauche et c'est Mélenchon ! Tous les autres ne sont que roupies de sansonnets !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ]marianne : très drôle, vu comme ça, oui ais " la politique n'est pas un spectacle " il me semble, perso, a la reflexion , j ai trouvé cette émission grotesque, comme les précédents numéros finalement.

      Supprimer
    2. Eh bien si, mon cher Corto, en ce moment la politique est bel et bien un spectacle, et même une série comique qui pourrait figurer sous le titre global : "Socialistes, mode d'emploi" Je vous assure que vue sous cet angle, la télévision devient enfin amusante.

      Supprimer
  22. Un avis intéressant, à méditer :

    http://cerclenonconforme.hautetfort.com/archive/2016/05/26/le-pouvoir-reside-dans-les-infrastructures-5807277.html

    RépondreSupprimer
  23. A l'heure des files devant les stations de carb et des centrales nucléaires tournant au ralenti pour protester trop mollement contre une loi dont nous dit-on 60% des Français ne veullent pas je trouve assez marant de voir les rombières et autres bobos s'exiber devant les caméras à Roland Garros, visiblement la loi d'Elle Connerie c'est le cadet de leur souci. Vous remarquerez que les caméras de la TV socialiste d'état ne nous montrent pas de conducteur(trice)s courroucé(e)s le pistolet (de carbu) en main mais trouvant la situation somme toute pas si désagréable. Aujourdhui c'est la fête des voisins faut pas alourdir le climat.
    Bref le caudillo hystérique de matignon au "coup de menton mussolinien" (qualif entendu ce matin de la bouche d'un pro Macron)attends tranquilement que tout rentre dans l'ordre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: mais tout, bien evidemment, rentrera dans l ordre, à quel prix ? à quelles conditions ? ça va etre très intéressant de suivre le dénouement de ce projet de loi et de voir comment, par la suite, les ennemis d aujourd'hui vont se rabibocher.

      nb: j ai pu aller assez souvent à Roland Garros: tout ce que la gaucholalie compte de spécimen était toujours présent

      Supprimer
  24. L'anarchie vaincra !! c'est ce que doivent penser les trouducs cégétiste et son chef , le guérillero Martinez , la loi du plus fort ne passera pas , ou le gvt saute ou la cgt retrouve ses 1,8 % de représentation syndicale .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude >Henri: que ces trouducs pensent... voilà qui me laisse songeur

      Supprimer
  25. Mouette
    Je reprends à mon compte dans cet article de "cercle non conforme" :
    " Tout patriote devrait se satisfaire du blocage qui attaque directement le rêve du libre-échange sans entrave". Et
    La monnaie n'est pas seulement un instrument économique mais une réalité politique.
    Prends ça dans les dents UE que j'ai en horreur. Nina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nina: le libre echange n a pas que des mauvais cotés il me semble

      Supprimer
    2. Le libre échange, la mondialisation, ont fait reculer le taux de pauvreté partout dans le monde, sauf en France (observatoire de la pauvreté)
      Et ceux qui critiquent le plus cette mondialisation continuent à chanter l'Internationale.
      Le partage, ils veulent bien, mais seulement avec ceux qui ont plus, ceux qui avaient moins et ont plus aujourd'hui ne les intéressent pas. CCLM

      Supprimer
  26. Vous avez 2 heures pour supprimer cet article insultant et diffamatoire pour notre organisation syndicale... Au-delà de ce délai une plainte pour diffamation sera déposée dans les Tribunaux compétents.
    Tenez bien compte de cet avertissement de la CGT... Des captures d'écran ont été effectuées. A bon entendeur salut.

    RépondreSupprimer
  27. Je viens de tomber par hasard sur ce commentaire,qui me fait bien marrer.
    C'est d'un humour très stalinien!

    RépondreSupprimer
  28. Le libre échange et la mondialisation on fait reculer partout la pauvreté, sauf en France.
    Oui, c'est la raison pour laquelle des millions de réfugiés économiques déferlent en Europe.
    Quand aux Français, il se sont effectivement appauvris depuis qu'ils doivent se soumettre
    à la politique d'austérité des traités Européens
    Pas besoin de chanter l'internationale pour s'en rendre compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Anonyme "Déferlent en Europe" Oui aussi mais, pas tant que ça en France, sauf en transit.
      Quant aux Français, aucune politique d'austérité ne leur a jamais été infligée.
      En Espagne, en Angleterre, en Grèce, 10 à 25% de fonctionnaires licenciés.
      En France, hors le non remplacement, 0 licenciement.
      Si les classes moyennes ont été déclassées et que la pauvreté augmente, c'est surtout dû au fait que Sarko a voulu éviter les coupes franches dans le gras du/ des, mammouths.CCLM

      Supprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.