mercredi 18 mai 2016

Racailles, casseurs, manifs: images insupportables...

Les flics manifestaient pour s'indigner du manque d'amour dont ils sont les victimes auprès d'une partie de la population. Une autre manif était prévue à proximité par des gens qui voient de la violence policière partout, elle était pourtant interdite par la préfecture de police. Comme l'atteste ce tweet quasi- surréaliste:

Manifestation interdite en cours ! On croit rêver. Quelle preuve de stupidité. Quelle aveu d'impuissance ! Depuis quand s'amuse-t-on à interdire ce que l'on est pas capable d'empêcher ? Surtout quand on a affaire à quoi, deux cent ou trois cents connards, connards qui, au préalable, avaient prévenu la préfecture que, bien qu'interdite, la manifestation aurait lieu au point de rendez-vous prévu.

Et en lieu et place, on a eu ça:


Deux flics, en bagnole bien identifiable de police, se font sortir par une douzaine de racailles avant qu'ils y mettent le feu ! Voilà, c'est ça, l'état d'urgence: Un rassemblement interdit de 300 gusses qui a tout de même lieu, une bagnole qui crame, deux flics sans doute en quasi état de choc, un sinistre de l'Intérieur qui viendra, comme d’habitude, nous dire que les coupables seront pourchassés et sévèrement punis. Poil au zizi !

Juste " une scène très choquante, une attaque qui montre une élévation du niveau de violence " qu'il a dit le Préfet de police de Paris, Monsieur Cadot.

La prochaine fois, les deux flics pourront-ils sortir à temps du véhicule ? Les laissera-t-on sortir ? Ou devrons-nous assister, en direct, à un monstrueux barbecue ? Parce que voyez-vous, le drame, il va avoir lieu. Forcément. A jouer avec le feu - et notre gouvernement est aussi bon à ce jeu là que les racailles en question - on finit toujours par se brûler. 

Vous aurez remarqué que j'ai parlé de " racailles " et non de " casseurs ". Sciemment. Avec ce mot de casseurs, médias et politiques n'oublient jamais de nous le rappeler, on a un peu trop tendance à sous-entendre: gauchistes, antifas, Black Blocs, groupuscules d'extrême-gauche, etc... et un peu trop tendance à ne pas bien regarder les images. Alors qu'en fait, à bien y regarder - faites-le - il y a certes des gars de l'extrême- gauche radicale et violente, souvent à la manœuvre, mais on y voit clairement des jeunes que dans d'autres types de mouvements, on nommeraient sans problème racailles, jeunes de cités, CPF et autres dignes représentants de la diversité et/ou des quartiers sensibles. Mais ça, ils ne peuvent pas le dire alors que cela crève les yeux. Ils ne peuvent pas le dire sinon les réactions seraient immédiates; pas besoin de les énumérer, vous avez compris...

Sont-ce des casseurs qui ont mis le feu au lycée Léonard de Vinci à Levallois, il y a quelques jours ? Sont-ce des extrémistes de l'ultra-gauche qui firent des descentes dans deux supermarchés du 19ème ou des dignes représentants de la diversité joyeuse et de la banlieue qui glandent?

J'aurais aimé vous parler d'autre chose, de choses futiles, comme de la pluie qui tombe, ou incongrues, comme de cette nouvelle gamme de godemichés et d'anneaux péniens vibrants mis en place chez Leclerc, mais c'est impossible.

Ces images de violence ont quelque chose d'insupportable. Insupportables parce que nous ne sommes pas à Mexico ou dans une favela brésilienne, nous sommes en France, à Paris, Nantes on Rennes. Dans un Etat de droit. Insupportable cette impression d'être en phase pré-insurrectionnelle doublée de cette impression, de cette quasi certitude, que le pouvoir en place est totalement impuissant, incapable de maîtriser ces débordements devenus quasi quotidiens. Déficit évident d'autorité et de réactions appropriées, incapable d'assumer deux de ses principales mission régaliennes: la sécurité des Français et le maintien de l'ordre.

Insupportable, à la longue, d'entendre médias et politiques nous parler de " débordements en marge des manifestations contre la loi travail ". Ces casseurs, ces racailles se foutent dans les grandes largeurs de la loi travail. Ils sont là parce qu'ils veulent en découdre, parce que le système ne leur plaît pas, parce qu'ils en veulent à la terre entière et peut-être même à eux-mêmes. Ils veulent casser du flic, ils veulent casser l'Etat, ils veulent briser l'ordre établi. ils se foutent du code du travail. Ils sont 200 à 300 à Paris, autant à Nantes ou à Rennes, nous dit-on et l'Etat incapable de les maîtriser, de les casser pour de bon. De qui se moque-t-on ? On nous dit que les meneurs sont connus et identifiés. Vraiment ? Alors que font-ils à casser et à nous pourrir le quotidien ? Le Sinistre de l'Intérieur dit qu'ils seront interdits de séjour les jours de manifs, dix sont présentés à un juge, un seul est suspendu de manif.

[ Tiens, ça fait 5 minutes que sur la radio publique, France Inter, l'animateur se fout ouvertement de la police; libertés d'expression et de rire de tout, je suppose ]

J'aurais aimé vous parler d'autre chose, de choses rigolotes mais comment ne pas évoquer aussi ces grèves à répétition ? Ces jours qui passent et qui voient les unes après les autres les différentes corporations ou professions descendre dans la rue, manifester et emmerder ceux qui ne demandent qu'à aller bosser. Comment ne pas évoquer cet homme stupidement mort par la faute d'un livreur qui, pour éviter un barrage de routiers en colère, a fait demi-tour et pris en contre-sens une voie rapide.

Allons nous nous lasser et finir par nous habituer à tout cela ?

Quel drame faudra-t-il pour que tout cela cesse  et qu'enfin le gouvernement prenne ses responsabilités. Je n'ose croire qu'il trouve quelques intérêts à voir ce bordel ambiant continuer... Si ?

#########

Il y a quelques temps j'avais lancé un appel aux dons pour aider un gars qui, à peine remis de son cancer et de six ans de souffrance, se lançait dans une drôle d'aventure:  Les Balkans, 4 500 km en scooter. Le budget n'est pas tout à fait bouclé mais il partira dans tout juste un mois et son aventure sera à suivre ICI. Un grand merci à tous ceux qui ont participé.

Folie passagère 3179.
Le Scooteristes Performer
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

49 commentaires:

  1. bonsoir corto : oui,est ce voulu ? pourquoi "l'état" ne donne t il pas d'ordres cohérents ?... alors que nous serions soit disant en état d'urgence... une manif interdite qui a lieu...
    je me souviens des manifs autrefois vues à la TV....il n'y avait pas tous ces casseurs.
    sinon, je suis trés contente que la trachéo du " mec" soit refermée... bon voyage à lui :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme 1 = anne ... Une distraction

      Supprimer
    2. @anne: merci pour lui.
      Quant aux manifs interdites qui ont lieu, parait que c'est difficilement maîtrisable ces phénomènes.
      Il y a de la part des " casseurs " une volonté très nette d en découdre et du coté des autorités, une volonté toute aussi nette de faire le minimum...

      Supprimer
  2. oui mon cher Corto MAIS ce qui est important c'est aussi de savoir pourquoi on en est arrivé là, pourquoi autant de jeunes, de personnes, de citoyens en arrivent à de telles extrémités, a autant de haine ,? sans chercher à excuser tout çà...Franchement vous avez vu la gueule de la société dans laquelle on vit, ou des patrons encaissent des millions de salaires, la corruption de pas mal de politique, leur cynisme, etc etc..cette impression (qui n'en est pas une) qu'une minorité s'empiffre sur le dos des autres..,? quelques que soient les conclusions de ce constat, toute cette violence est le résultat lo-gi-que d'une société déliquescente qui met hors-jeu (idéologiquement et/ou économiquement) des millions de personnes. "La violence est une réponse à une violence subie" en psycho et çà, j'y crois fermement.
    Matador

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @matador: ola, moi la culture de l excuse, je m en mefie comme de la peste. certes notre société n 'est pas facile mais ceux qui veulent s en sortir le peuvent, ce ne sont pas les exemples qui manquent. La corruption de pas mal de politique . On a en France, à la louche, 150 000 élus, donc 150 000 politiciens, essaie seulement de m en citer 100 qui soient corrompus. Idem pour le cynisme. On met en exergue quelques politiciens et c'est toute la classe politique, les élus donc, qui devraient être jetés au panier ? Des patrons qui gagnent des millions ? Peu me chaut tant qu ils rapportent, par leur choix stratégiques, des milliards de chiffre d affaire à leurs entreprises.
      Alors oui, c'est vrai, c'est pas facile mais y a moyen de vivre, de grandir, de réussir plus ou moins. Reste a savoir où l on place le curseur entre le + et le -. le jour où j ai compris que le - pouvait etre satisfaisant, j ai approché la sérénité .

      Supprimer
    2. @Matador: je rajouterais que dans un pays comme le notre, rien, absolument rien , justifie la violence.

      Supprimer
    3. Sur un point, la corruption. A 15000 euros/mois c est pour le moins une forme d achat de consentement
      .on achete leur soumission au système. Cf Martin ex syndicaliste
      Matador

      Supprimer
    4. @Matador en extrapolant , imagines que tous les patrons quittent la France , tu serais obligé de devenir patron pour vivre et là ce ne serait plus 35 h par semaine mais le double ou le triple et tu te paierais en conséquence , se focaliser sur disons une centaine de gros patrons c'est oublié tous les petits qui rament en donnant du boulot à ceux qui en ont besoin .

      Supprimer
  3. Racailles et casseurs d'extrême gauche, même combat...tout casser pour tout changer...
    Ce ne sont assurément pas ceux qui veulent que la France aille mieux qui sont dans la rue...vu leurs projet de société, le grand bond en arrière est assuré...
    Quand à l'état socialiste, il est en dessous de tout...En plein état d'urgence, il a laissé pourrir la situation et franchement je ne vois pas, comme vous, comment on va pouvoir éviter un drame...heureusement que "ça va mieux" sinon je ne sais pas où on en serait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: " le grand bond en arrière assuré " , j aime bien.
      Il laisse la situation pourrir, c'est une solution qui peut fonctionner, en l espèce cela ne semble pas être le cas. On le voit chaque jour.

      Supprimer
  4. il y a la racaille d'extrème gauche et la racaille politique et celle là, il ne faut pas l'oublier non plus...elle est la responsable, en premier leu, de toute cette merde
    Matador

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @matador: certes mais je te renvoie a ma réponse plus haut.

      Supprimer
  5. " Un grand merci à tous ceux qui ont participé."J'en suis et j'suis un peu vénère,pas un merci,queue d'chi comme tu dis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen aztec: patience, mon ami, patience.

      Supprimer
    2. Bonsoir, Je voudrais par la présente m'excuser tout spécialement auprès de Zen Aztec, mais aussi auprès de tous les "auditeurs" du blog de Corto74 qui ont participé à mon projet fou. Je voudrais les remercier doublement. En effet tous n'ont pas eu accès ou la possibilité de suivre ma page Facebook et n'ont pu voir les remerciements faits par ce biais. Tous n'ont pas eu accès à mon blog récemment mis en ligne, voire n'en connaissent pas l'existence. Bref je reconnais mes défaillances en communication et j'en suis confus. Alors n'hésitez pas à venir voir l'aboutissement de ce projet sur www.scooteristeperformer.fr ,mes modestes billets vous informerons étapes par étapes. Le départ de Toulouse est pour le 16/06 jusqu'aux environs de Lyon, la jonction avec Chamonix le 17/06, et le départ de toute la troupe le dimanche 18/06 direction Flims en suisse.
      MERCI

      Supprimer
  6. Le mois de juin sera plus calme, foot et Ramadan obligent.
    Sinon,très pour le Monsieur au scooter, un grand combat, une leçon pour les pleureuses qui peuplent notre quotidien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Houlalà ! S'ils tentent de tuer des flics, ça passera; mais s'ils touchent au foot, ils se feront lyncher par les supporters...

      Supprimer
    2. Là, nous sommes d'accord, du pain et des jeux,surtout des jeux et pas touche au Dieu football.

      Supprimer
    3. @Elie Arié et Grandpas: super commode le foot, l euro, le tour de France puis les JO, et nous constaterons, tous ensemble, que par enchantement,il n y aura plus de manifs... enfin en principe. Dans le cas contraire, il sera encore temps de crier aux loups

      Supprimer
  7. Bien sûr que l'Etat est responsable ET coupable. Il connaît les casseurs aidés de racailles de tous poils mais ne fait rien. Et la grande question,c'est pourquoi ? Les intervenants de C dans l'air avaient l'air abattu,impuissants. Qu'est ce que ça veut dire ? On va maintenir l'ordre au Mali mais on ne peut pas en France ?
    Malheureusement j'ai dans l'idée que cela fait partie du plan pour la réélection de celui qui nous sert de président. Quel pied de régner sur un chaos ! Et n'oublions pas ceux qui sont tapis dans l'ombre: des terroristes patentés qui n'attendent que l'étincelle pour porter l'estocade sur un pays exsangue. Mais, Hollande, pour se maintenir est capable, j'ai peur, du pire.
    Ne rien faire de peur que cela dégénère démontre la faiblesse. Riposter est tentant au risque d'aller au clash.
    Dilemme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel: Non seulement il connait les casseurs mais en plus il nous le dit ! dingue , non ? Comme tu dis, Président va remettre de l ordre au Sahel (des centaines de milliers de km²) et n'est pa foutu de juguler le bordel ambiant. ça preterait a sourire si on ne voyait ces p'tains d'images...

      Supprimer
  8. quand on lit les commentaires de ce type ici
    http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/nuit-debout-paris-les-crs-commencent-evacuer-la-place-de-la-republique-779197

    effectivemment l'on se rend combien une partie de ceux qui manifestent sont déconnectés et à la masse.

    le gouvernement laisse faire car c'est dans son intérêt. L'on constate par contre que ce sont toujours les mêmes qui cassent bloquent et revendiquent ... et que les policiers qui manifestent ( ou la gauche était très peu représentée à priori aujourd'hui) montrent que les limites de l'acceptable sont franchies..

    aujourd'hui: http://www.valeursactuelles.com/societe/rennes-penurie-de-billets-a-cause-des-saccages-de-distributeurs-automatiques-61935

    Le peuple va finir par se révolter, c'est pas possible!. Celui qui travaille, paye ses impots et donne du travail à son prochain va bientôt descendre dans la rue et la je crains que personne ne puisse contenir cette colère profonde qui existe dans notre pays qui monte doucement mais surement !
    Qu'ils continuent, après tout, tous ces casseurs et autres à faire grimper la sauce .. on pourra enfin espérer batir autre chose dans notre pays incapable de se réformer et paralysé en ce moment par une minorité de connards d'ici ou d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: On renverse la table, on finit par souhaiter que tout cela dégénère plus encore en espérant des lendemains qui chantent... Oui, pkoi pas, mais à quel prix ?

      Supprimer
    2. le prix ... peut un avenir meilleur pour nos enfants car depuis quelques années le ciel s'est considérablement assombri. Et dans nos politiques actuels aucun n'aura les couilles pour changer quoique ce soit. La crise de la loi sur le travail montre que le pays conditionné ne veut rien changer et que même si il y a changement de dirigeants les réformes et les blocages continueront ( c'est un signal catastrophique même si cette loi est vide de substance) .. au mieux le contexte économique européen ira mieux et l'on restera dans notre médiocrité en récupérant les miettes jusqu'au prochain orage... nous serons aussi automatiquement dépendants des autres.. D'ailleurs l'Europe nous met déjà la pression mais d'autres suivront.. Tous ceux qui investissent les chinois par exemple dans ma campagne ( et cela pourrait avoir des conséquences autres) et je ne parle pas des pressions religieuses.
      La médiocrité est-elle souhaitable? préférons-nous vivre encore longtemps avec une partie de la population hyper assistée qui nous dit merde en permanence, casse et insulte et une autre qui s'épuise et se décourage et en a assez.
      Je crois que cela ne sera plus possible longtemps..

      Supprimer
  9. Ils sont combien ? 2 où 300 et dans un état de droit, on s'emmerde pour 2 où 300 gus ! mais nous vivons dans quel pays ? en état d'urgence, une poignée de mecs collent un souk comme ça et on en arrête combien 2 ? ça va mal finir bien sûr, avant longtemps il y aura un mort et si jamais c'est parmi cette racailles, on est pas sorti de l'auberge !
    Pour le scooteriste, on suivra son parcours avec affection

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil! oui, sur paris 200 à 300 gusses et l incendie de la voiture de police: une quinzaine seulement. No problemo, ils sont connus nous dit-on mais si ils sont connus pur quoi ne sont-ils pas arrêtés, peut être bien, à voir, parce que contrairement a ce qu on nous dit, ils ne sont pas connus ...

      Pour le scooteriste, on croise les doigts, il s est démis l épaule aujourd'hui ...

      Supprimer
  10. On peut comprendre que l' Etat ne veuille pas d'un nouveau Malek Oussekine, qui pourrait être l'étincelle dont vous parlez, mais la question n'est pas là, à mon avis.

    La question est bien celle de l'apparition, depuis une vingtaine d'années, d'une population de "casseurs" des banlieues, non intégrée; pourquoi ceux qui n'hésitent pas à tendre des pièges aux pompiers pour les caillasser hésiteraient-ils à) bruler une voiture de police (sans parler de ceux qui font le voyage en Syrie) ? Si cette population avait exisdté en mai 68, les choses se seraient passées tout autrement.

    Pourquoi cette population ne veut-elle pas s'intégrer- alors qu'une grande partie d'entre elle s'intègre et réussit, mais on n'en parle jamais ? Pourquoi ne cherche-t-elle pas à saisir cette chance qu'est pour elle l'école- comme, par exemple, l'immigration asiatique- et y rentre-t-elle d'emblée avec une attitude de rejet?

    Pourquoi toutes ces questions sont-elles taboues, ou, au contraire, se heurtent à des réponses racistes qui n'expliquent évidemment rien ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ele Arié: Pkoi toutes ces questions sont elles taboues... et bien peut etre parec que depuis des années le politiquement correct et la culture de l excuse, la victimisation des racailles de banlieues étaient de mise

      Supprimer
    2. Mon petit frère blond aux yeux blonds nous a fait une belle crise d'ado "c'est trop injuste pourquoi chui pas riche et célèbre sans faire d'effort?", argument assez partagé par les autres petits frères et sœurs d'amis, assez concomitant de la télé réalité (mais qui n'est sans doute qu'un phénomène accompagnant cette nouvelle donne et non pas un déclencheur), au grand étonnement des grands frères et sœurs d'à peine quelques années (et nous n'étions pas des enfants de choeur)
      Quelques claques plus tard, ça rentre plus ou moins dans le droit chemin.
      Sauf que par malheur ceux qui étaient arabes ou noirs avaient pour eux pour rester au stade de larve adolescente toute la victimisation médiatique bien-pensante. Le petit frère d'un copain peut tenir tout un discours que rien n'est de sa faute à côté de son frère doctorant sans rien voir de la contradiction. Pour tout vous dire le chômage des jeunes en Ile-de-France n'existe pas (vous n'avez pas de familles à charge, vous vivez chez vos parents et donc pas de seuil où cela coûte plus cher de travailler ). Vous allez dans n'importe quelle boite d’intérim vous avez du boulot le soir-même. Sans aucun diplôme vous pouvez aller faire le ménage et changer les couches dans les maisons de retraite, les fast-foods recrutent à foison (en cdi), livraisons, inventaires, centres commerciaux, BTP, les aéroports CDG et Orly sont de véritables usines à emplois non qualifiés. Mais c'est indigne de petits roitelets sans diplôme.

      Supprimer
    3. @Elie Arié, c'est bien là que tout a commencé: depuis des années (et pas que le fana de scoot) on laisse faire dans de plus en plus de zones de non-droit, au début quelques cailloux sur la police, puis les ambulances, les pompiers, et même parfois des faux départs de feux pour organiser un traquenard.
      Ils ont laissé faire (et en rajoutant des milliards de neuros en plus via la politique de la ville) pour s'acheter une paix sociale relative.
      Mais dixit les dirigeants, il n'y a pas de zones de non droit en France.
      Pas de bol, à force de ne rien faire on en est là. Entre l'attaque du musée des armées et la voiture de police on atteint des profondeurs gravissimes. On a donc maintenant des zones de non droit un peu partout, y compris place des Invalides. Plus de cash à Rennes, etc.
      Je ne voie pas de solution facile et douce, à ce stade il faut réagir brutalement, et c'est tout.

      Jean-Maurice

      Supprimer
  11. Imaginons que ce soient une manifestation de droite qui soit interdite et qui se tienne quand même. Imaginons les ordres que donnerait Cazeneuve aux forces de l'ordre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: ah ben on a déjà vu un cas de figure ressemblant à ton hypothèse. C'était à Calais, une petite centaine de gars manifestaient, sans dommage aucun, contre les migrants, le tenu pour responsable, le général Piquemal, a été mis au trou !

      Supprimer
  12. la vidéo de la voiture que l'on enflamme c'est du délire.. de nombreux de photographes et vidéastes et personne n'intervient... les médias sont complices comme il est dit. incroyable!

    RépondreSupprimer
  13. Un truc curieux.
    Quand on regarde les photos du service d'ordre de la CGT on les voit avec des gourdins ! Ils ont une autorisation ? C'est peut-être une délégation de service public !

    Salut motard au scooteriste. Qu'il fasse attention sur la route en France ! Il y a d'anciens ministres de l'intérieur, passionnés de Sécurité Routière, qui roulent à 170 contre 110 et d'anciens présidents du Conseil Constitutionnel qui font des demi-tours impromptus en plein Paris. Il y a même eu un Pdt. de Région qui faisait des excès de vitesse sur la A13 avec une Saab de fonction.

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: J ai vu pour le service d ordre de la CGT et de FO, marrant, aucun journaliste ni, à ma connaissance, aucune autorité ne s'en est offusqué...

      Supprimer
  14. anne : oui, ils étaient tranquillement assis par terre,pas menaçants,n'ont rien cassé, une centaine et Piquemal au trou.. d'ailleurs, la grande muette commence à l'ouvrir un peu... il parait qu'en fait , elle a le droit de parler.
    au fait, quand on lui demande son expertise, il faut au contraire des militaire inventifs, réactifs, intelligents... pas des gens aux " ordres", car ils doivent analyser des situations complexes, comportant de plus bcq d'imprévus...( capacité de réaction )

    RépondreSupprimer
  15. https://rhubarbe.net/2016/05/18/les-raisins-de-la-colere-anti-flic/
    anne
    toujours ravie pour le gars à scooter : une grande victoire...

    RépondreSupprimer
  16. "Quelle aveu d'impuissance !"

    Bizarre ! Moi, nauséabonde, je pensais qu'il s'agissait d'une évidente complicité ; voire sollicitation. Pour préparer le "reconduction" du gnome malfaisant.
    Pouah ! Je n'en peux plus de cette ordure.

    Bon courage et bonne chance "au Mec" ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: complicité du GVT , non, pas possible ? Disons que tout ce bordel pourrait éventuellement lui servir... Ce qui est certain c'est que tout cela ne peut que faire monter le FN et comme la seule chance à mon avis de Hollande d etre réélu c'est d avoir MLP en face de lui au second tour...

      Supprimer
  17. Les flics n'ont même plus le droit de sortir leur arme pour défendre leur vie. Imaginez cette scène aux E-U, il y aurait eu quelques gus au tapis.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ne croyez pas si bien dire!
      Vous avez déjà vu comment se passe une interpellation après un petit délit de fuite autoroutier,là bas?
      Le flic vous demande de sortir gentillement de votre voiture et,surtout,de bien montrer vos mains et d'éviter tout geste brusque.
      Si vous n'obtempérez pas ou hasardez un geste malheureux,en faisant mine de sortir vos papiers de votre poche,il ne prend absolument aucun risque.
      C'est comme ça.
      En France évidemment,ce serait impensable(attention,je ne milite pas pour le droit des policiers de tirer à vue!),surtout quand un tribunal administratif casse une décision de bon sens de la préfecture de police de Paris d'interdire une manifestation,présentant des dangers de troubles à l'ordre public.

      Vendémiaire.

      Supprimer
    2. @Le Nain et Vendémiaire: Impensable en effet en France !

      Supprimer
  18. Ah! tu vois,Corto,que tu y viens toi aussi...
    Phase pré-insurrectionnelle....c'est comme un mauvais parfum qui flotte dans l'air du Printemps.
    La prochaine fois,cela va mal se terminer et on aura une mort de policier mais là non plus,ils ne réagiront pas,cela ne les tirera pas de leur aboulie et la décomposition du pouvoir continuera.
    Mais c'est l'agonie interminable d'une année pleine qui me laisse à penser que le pire est possible et à craindre un vrai coup tordu pour faire accroire que "tout va mieux" et que "tout va très bien Madame la Marquise".
    Je ne parle pas seulement des vieilles ficelles de la com',ni de la complaisance des médias serviles pour faire passer les suppositoires mensongers de Hollande;plutôt,sans tomber dans la théorie du complot,de manoeuvres du pouvoir pour dramatiser la situation,d'un vrai coup dur attendu comme une pluie rafraîchissante de printemps,seule façon pour Hollande de reprendre la main et d'assurer sa réélection

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vendemiaire: On a vu comment Président et sa clique etaient capables de surfer sur les attentats et comment les Français ont réagi : +20 points dans les sondages... on peut s'attendre à tout de leur part. Un drame a quelques encablures de la présidentielle, ce serait potentiellement du pain béni pour eux

      Supprimer
  19. Corto:+1 pour ton billet.La situation est devenue catastrophique dans tous les domaines ,car tout se tient...L'apparition de ces racailles ,principalement des mômes issus de la troisième génération d'immigrés, qui refusent de s'assimiler, et aux quels les bienpensants taubiresques accordent toutes les excuses et tous les droits...La démission de leurs parents et de l'ensemble des enseignants dépassés parl'ideologie forcenée de leurs supérieurs,et la violence de parents illettrés donnant raison à leurs gosses...
    Et puis,quoique tu en dises,toute la série de magouillages et contre exemples venus de tous les politiciens de renom...Certes,tous les élus ne sont pas des voyous.Surtout parmi les "petits élus',dans les petites collectivités. ..Mais tout ce que j'entends actuellement des grands politiques me fait vomir, entre les anathèmes absurdes des ténors de la gauche proposant une idéologie délétère et dépassée, et le silence obstiné des ténors de la droite,tous préoccupés de leurs petits calculs électoraux à la petite semaine...et qui ne dénonce aucunes des dérives de la situation où l'État de droit n'existe plus! Du tout!,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: quand deux flics se font éjectés de leur bagnole par des fous furieux, quand des pompiers se font caillasser, quand... etc... oui, je dis que l Etat de droit n est plus respecté et que ceux qui sont en charge de le faire respecter faillissent

      Supprimer
  20. des godes et des anneaux péniens vibrants ( cok-rings) chez leclerc?
    j'y vais de ce pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: Absolument, le tout de marque Manix, entre les dentifrices et le mini-rayon parapharmacie. ça m a tout de même étonné de voir cela dans mon petit Leclerc de petite ville où tout le monde se connait

      Supprimer
    2. Je pense que tout ceci est très bien pensé et que cela se déroule selon leurs plans, sinon ils y auraient déjà mis un terme, ou du moins réagi plus fermement. A mon avis, mais je peux me tromper, pour que l'UMPS ne perde pas le pouvoir, il ne faut pas qu'il y ait d'élections l'année prochaine. Donc il faut conditionner l'opinion publique avant d'exécuter le plan, soit: Troubles de plus en plus graves montés en épingle par les merdialignés, ce qui conduit à la déclaration par le gouvernement en place d'une guerre civile, s'ensuit la déclaration de l'état d'urgence permanent, donc les pleins pouvoirs au Président en place et l'annulation des élections. L'UMPS sont tous copains de classe à l'ENA, et ils ont une peur panique de perdre le pouvoir, et qu'un parti ne faisant étranger à leur mafia mette le nez dans leur magouilles, les dénonces et les poursuives en justice, un peu comme ont fait les Islandais avec leurs banksters. Je peux me tromper mais on va tout droit vers un régime à la PETAIN, copie du 3ème REICH. PV.

      Supprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.