mardi 3 mai 2016

Les migrants, c'est bon pour la croissance: Tu l’acceptes ou tu payes !


Vous vous demandiez, peut-être, pourquoi l'Allemagne  et donc l'Union Européenne, mais aussi nos bougres d'ânes de socialistes français, étaient pour l'arrivée massive de réfugiés, non ? Ben voyons, on vous l'a expliqué pourtant: " Pour nous l'accueil, c'est Oui ! ", " Refugees, Welcome ", " Benvenido " et " Bienvenue chez nous ". Okay, n'allez pas croire qu'il n'y ait que de l'humanisme et de la charité socialiste bien ordonnée dans cette volonté d'accueillir toute la misère du monde. Nous le savons aussi, l'Allemagne, en plein déclin démographique, contrairement à la France, a besoin de chair fraîche bon marché pour faire tourner ces usines; elle vient de nous piquer la place de premier partenaire économique avec les USA, faut pas faiblir, s'agit pas de la reperdre.

Ce que l'on ne nous a pas dit, en tout cas pas ouvertement, c'est que les réfugiés, c'est bon pour la croissance ! Oui, oui, et ce n'est pas moi qui le dit, c'est un spécialiste économique de première bourre, commissaire européen à l'économie, ou au commerce, je ne sais plus, j'ai nommé Pierre Moscovici !  Interrogé par un très grand journal de renommée provinciale, Le Républicain Lorrain, il a déclaré, je cite: " Cela peut étonner, et je sais que bien d’autres paramètres sont à prendre en compte… Mais oui, les dépenses publiques en faveur des réfugiés ont un effet de relance sur l’économie européenne. Nous l’avons chiffré en novembre dernier à 0,2 à 0,3 point, sur 2 ans, sur la croissance de l’Union, voire 0,4 à 0,5 point dans les principaux pays d’accueil, comme l’Allemagne. " 

Vous avez compris ? Les réfugiés, c'est bon pour la croissance. Ça coûte un max, mais c'est pas grave, c'est pas cher, c'est l'Etat qui paie. Les Teutons, okay, ils ont les moyens, nous... Mais c'est bon pour la croissance, ce sont des bouches à nourrir, à financer, à héberger, à soigner, à éduquer, à former - d'ailleurs les Allemands ont créé spécialement pour eux, histoire qu'ils forniquent correct, un site internet d'éducation sexuelle, visitez-le, c'est tordant - à faire travailler, etc... c'est du pognon qui circule, de la consommation, de l'investissement... c'est bon pour la croissance ! CQFD. Prenez des refugees, et vous verrez, plus vous en prendrez et plus vous accroissez les chances pour l'économie de redémarrer. Et une croissance qui redémarre, ce sont des gens et des politiciens heureux.

Et puis si d'aventure, vous n'étiez pas convaincu, si d'aventure l'arrivée massive et la présence de ces Chances pour l'Europe, et donc pour la France, vous escagassait un brin, sachez que l'Union, elle s'en tape de votre escagassement, elle a tout prévu. Il a fallu qu'un journal plutôt sérieux, The Financial Time, révèle le truc (puisqu'aucun média français ne s'est donné la peine de le faire): La Commission Européenne dont Moscovici fait partie propose de faire payer une amende de 250 000 euros par réfugié à chaque pays de l'Union qui refuserait d'assumer son quota ! 250 000 euros ! Autrement dit et si le projet de résolution aboutit, admettons que la France ne prenne que 25 000 réfugiés sur les 30 000 imposés, elle (enfin le contribuable) devra payer à Bruxelles une amende de 125 000 000 d'euros (si mon compte est bon, y a tant de zéros...) ! 125 millions ! Ou peut-être bien, à la réflexion, 1 250 000 000 d'euros, 1,25 milliard ! ( veuillez vérifier l'addition avant de payer, merci ). Peu importe, nous avons les moyens et l'Union a les moyens de faire raquer les pays récalcitrants ! Ce serait tout de même con de devoir payer une méga-prune pour avoir refusé quelques pouièmes de croissance, non ?

Vous l'aurez compris: les réfugiés, c'est bon pour la croissance, tu l’acceptes ou tu payes !

Allez, sur ce, bonne soirée à tous les contribuables, même en Socialie.

( NB: Pour les plus curieux qui auraient pris le temps de lire l'article du Républicain Lorrain, on aura noté qu'au passage Moscovici en profite pour mettre deux claques à Macron: " L’avenir est dans la rénovation de la pensée sociale-démocrate, pas dans la constitution d’une force « ni droite ni gauche » aux contours un peu flous " )

Folie passagère 3162.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

43 commentaires:

  1. Bref, pour avoir de la croissance qui fera baisser le chômage, il faut importer de chômeurs.

    Pas de doute, ils nous prennent pour des cons.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: C'est tout a fait ça ! pour des cons !

      Supprimer
  2. Géo


    Espérons qu il y aura des chefs d États qui enverront ce ramassis de crapules de Bruxelles au diable,ou que,sinon,les peuples s en chargeront.
    "L Union a les moyens de faire raquer les pays récalcitrants..."

    Quand on refuse énergiquement quelque chose qu on veut vous imposer,il y a toujours moyen de nuire à un oppresseur et de rendre les coups,ce n est qu' une question de volonté déterminée et d avoir l art et la manière de le faire.
    (Aucun risque en France,avec les politiques actuels)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: on peut supposer que des pays comme la Hongrie, la Roumanie ou la Pologne feront opposition mais l UE tient ces pays, la Hongrie et surtout la Roumanie a bout de bras et a largement de quoi les faire rentrer dans le rang.

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto


      Tout dépend de la faculté de résistance de ces peuples,je reste persuadé que ceux ci sauront s en sortir sans l U.E.,de par leur passé,
      Et qu en outre,nous allons vers un désastre économique et financier,et donc humain,que les banques centrales ne font que retarder,portant le système à bout de bras,aussi,avec leur monnaie de singe produite sans équivalent de valeurs tangibles rattachées.
      Sans compter le grand danger mondial que serait un pays se ré appropriant la faculté de battre monnaie et décidé à exercer un chantage contre ses oppresseurs ,par le biais notamment de grandes banques systémiques renationalisées et faillitaires.

      Il faudra...que la bce donne l argent des amendes aux pays réfractaires,pour qu ils les payent,au train où nous fonçons dans le mur,à mon sens.(=arroseur arrosé?)

      Supprimer
  3. tous ces types ne raisonnent qu'en termes économiques...absolument pas en termes culturels et c'est tout le problème, seul le fric compte pour eux.. Quant à Mosco, ce type pue vraiment, même physiquement je trouve.
    Matador

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouaip, à tous, réfléchissez à la façon de s'en sortir... Moi, à part la révolution, je déclare forfait ! J'ai beau tourner mes neurones dans tous les sens, je ne trouve aucun autre moyen de sortir de ce merdier ethnicide... Vivre ou se laisser mourir (c'est pas du James Bond) sera la grande question existentielle des Français, demain. Pas glop du tout...

      Supprimer
    2. Tu es injuste !

      Lorsqu'il était à Bercy, il parait qu'il passait le plus clair de son temps au Café de Flore. Cet établissement n'ayant pas connu une baisse drastique de son C.A. Mosco ne devait pas sentir si mauvais. A moins qu'il n'ait été placé en bout de terrasse sous le vent...

      En plus tu parles de notre, peut-être, futur présiflan :
      http://lelab.europe1.fr/pierre-moscovici-pour-la-presidentielle-2022-nous-serons-trois-sur-les-rangs-valls-hidalgo-et-moi-2640317

      Je suis contre l'euthanasie, mais plus j'entends nos politiques, plus je me dis que, tout compte fait, dans cette acception du terme ("P. ext. Fait de supprimer les sujets tarés afin de satisfaire des exigences de nature collective.") celle-ci pourrait être salutaire concernant certains politiques.

      Droopyx

      Supprimer
    3. @matador: bien sur qu ils s en foutent de la culture, c'est juste un moyen de vendre leur camelote, autrement dit leur idéologie. Le pognon ! le pognon avant tout!

      @Léo: et tu la fais comment ta révolution ?

      @Droopyx: Voila que tu éclaires d un nouveau jour ma façon de voir l euthanasie. Moscovici président ... ça laisse songeur mais dès lors qu on s'est gaufré un Hollande, pkoi pas un LMosco

      Supprimer
  4. marianne ARNAUD3 mai 2016 à 20:39:00

    L'amende à payer pour 5 000 réfugiés non acceptés, mon cher Corto, serait de :

    125 0000 x 5 000 = 625 000 000

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Vous n avez pas bien lu: 250 000 euros l amende soit pour 5000 refuzniks :

      5000 x 250 000 soit = 1 250 000 000, non ?

      Supprimer
  5. les cons comme Mosco qui balancent le term de croissance sans parler de per capita, m'enerve, 0.2-0.3% de croissance est pathetique quand cela est du a une augmentation de pres de 1% de population.
    Idiots

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lowcarber: mais Mosco est idiot, même Hollande l a reconnu en l envoyant à Bruxelles pour s en débarrasser, c’est dire

      Supprimer
    2. Géo

      Respectons le commissaire européen.

      Supprimer
  6. Moscovici, tout juste bon à se faire des poupées Barbie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpass: certes, mais tu prends Mosco, t'en fais 1 smicard et tu verras: plus de Barbie

      Supprimer
    2. Géo


      @Corto

      Non,Corto,tu ne me feras jamais croire qu un être aussi évolué,aussi chic,avec un tel talent que Moscovici,ne pourrait pas,même clodo intégral,faire tomber en pamoison les plus désirables des Barbie.
      Cela,jamais!!!

      Supprimer
  7. Il est choupinet ton site sur la sexualité !

    Mais quand je lis (http://www.zanzu.de/fr/circoncision) :
    "Certaines femmes sont également circoncises. Comme c’est nocif pour les femmes, on appelle cela une mutilation sexuelle féminine."

    Vive le politiquement correct ! "on appelle" donc "ce n'est pas forcément...". Il faut bien respecter les coutumes, peut-être pas aussi modernes que les nôtres, de cultures éminemment respectables et qui vont tant nous apporter.

    Ecrire "l'excision est une saloperie d'un autre siècle absolument ignoble que seuls certains êtres qui se considèrent à tort comme humains pratiquent" serait sans doute stigmatisant et pourrait nuire à l'insertion (je n'ai pas dit intégration ou assimilation qui sont maintenant des notions colonialistes)dans notre chouette société multiculturelle où les valeurs de chacun sont éminemment respectables.

    C'est bizarre, sur la 1ere photo, on ne voit pas une femme ! Celles-ci ne sont donc pas concernées par les exactions qui justifient l'exil et l'asile ?

    A propos de photos, ce blog devient de plus en plus trash et gore (cf. la 2nde) c'est une atteinte à la dignité du citoyen et du contribuable. Si celà devait continuer, je me verrais forcé de faire un signalement au C.S.A. tant le choix de tes illustrations devient révulsif.

    Droopyx

    P.S. A propos de ce beau site et de l'excision, je gueule mais je sais bien que finalement C. Autain, V DeHaas, les Femen, Osez le féminisme, les chiennes de garde, la L.D.H. et le ministre des Droits des femmes... vont réagir et le faire condamner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Droopyx


      À propos d excision et de la 2eme photo:
      C est honteux,on a excisé les antennes du K.fard sur la photo.
      Mais que fait donc la S.p.a?

      Supprimer
    2. @Droopyx: ah ça, pour être choupinet, il l'est ce site, passes y un moment et tu vas te gondoler. ceci dit pour que la ministère allemand de la santé ait financé le truc ça en dit long sur la bestialité des migrants, oups, pardon, de ces chances pour l Europe.
      80 à 90% des migrants sont des hommes, au moins au début de la vague, il sembleraient que la proportion ait baissé, un peu.
      Les féministes et autres posions porter plainte et faire condamner ce site mais tu n y pense pas, peut etre même bien qu elles se pignolent en le parcourant ! je sais c'est pas bien mais bon

      Supprimer
    3. @Géo: ce que tu qualifie de cafard est commissaire européen, alors merci de respecter l homme et la fonction, okay ? On en a condamné pour moins que ça

      Supprimer
    4. Géo

      A Corto

      Nous respectent ils?

      Supprimer
    5. @Geo
      Bien sûr.
      A chaque période pré-électorale...
      Droopyx

      Supprimer
    6. @Géo
      "Nous respectent ils?"

      Bien sûr.
      Il suffit de faire partie de l'électorat présumé positif à leur égard.

      Si ce n'est pas le cas, je crains qu'effectivement une très légère dénégation de ce que nous pouvons penser ou constater puisse obérer temporairement leur jugement entre 2 élections.

      Mais restons positifs, ces quelques points de frictions seront vite résolus dans les 6-3 mois précédants une élection.

      Tu verras alors que tu es vraiment respectable à condition de ne pas remettre en cause les valeurs de la république (laquelle ? On s'en fout. Même Bourdin ne s'y retrouve plus !)

      D'ailleurs un Pdt. qui tient à prévenir par SMS la Nation et le monde entier qu'il met fin à sa relation avec sa petite copine démontre bien qu'il a le plus grand respect pour l'information de ses sujets/électeurs.

      Allez ! Attends janvier 2017 et tu verras bien que tu es respecté. Regarde les profs, les intermittents, les dj'euns, les avocats aux Conseils... ils sont déjà respectés.

      En un an, plein de gens vont être respectés. P'têt même nous !

      Droopyx

      Supprimer
    7. Géo

      @Droopyx

      C est dommage,car au fond Moscovici a des talents cachés,bien cachés,certes(c est pour cela qu on ne les voit pas,du reste)
      Mais réels,
      Il n a pas pu trouver le cadre dans lequel ses talents eussent pu s'épanouir,et faute revient à la république de ne pas offrir de contexte gratifiant en mesure de les exprimer.

      Supprimer
  8. J'ai également entendu, il y a environ un an, DSK dire que l'économie française avait besoin d' 1 million d'immigrés. Et Alain Madelin : " Je suis un vrai libéral : et le libéralisme, c'est la libre circulation des capitaux, des marchandises et des travailleurs."
    L'ennui, avec tous ces économistes (qui ont sans doute raison, parce qu'ils disent tous la même chose)c'est qu'ils n'envisagent l'homme que comme une "unité "économique", et ne se posent pas de questions sur l'acceptabilité par la population de gens issus de cultures trop différentes ( l'arrivée massive de Portugais dans les années 1960 n'a pas posé de problèmes) arrivant trop vite et en trop grande quantité pour pouvoir s'intégrer dans des délais raisonnables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ajoutons qu'il y a un problème: la majorité des immigrés ne veut plus venir chez nous, la France n'est pour eux qu'un lieu de passage vers la Grande-Bretagne.

      Supprimer
    2. Géo

      @Elie Arie


      Économistes...de pacotille.
      Voir la situation peu reluisante dans laquelle nous sommes!
      C est au pied du mur qu on voit le maçon.
      Et ici,le mur,il vaudrait mieux ne pas être en dessous.

      Nous pouvons noter le mépris affiché que tous ces individus ont pour les peuples auxquels ils doivent leurs privilèges.
      Le mépris du droit des peuples à disposer d eux même est patent et ne met il pas en cause la légitimité voire même la légalité de ces mêmes individus et de Leurs combines "européennes" qu ils cautionnent?
      (A mon sens,oui!)

      Supprimer
    3. @Elie Arié: Portugais, polonais, italiens ont été finalement bien acceptés pour deux raisons, ils ont voulu s'intégrer, mieux, s'assimiler a leur nouveau pays, et deuxio, ils étaient de même culture que nous. Mais comme tu dis, et comme l a écrit Matador plus haut, ces mecs ne raisonnent que " economique ", le reste ils s en tapent, marrant venant de pseudo gaucho comme Macron, Moscovici ou DSK...

      Supprimer
    4. @Elie Arié
      "Et ajoutons qu'il y a un problème: la majorité des immigrés ne veut plus venir chez nous, la France n'est pour eux qu'un lieu de passage vers la Grande-Bretagne."
      Si l'immigré rejoint l'exilé fiscal dans ses aspirations, cela montre bien que nous avons comme un léger problème de compétitivité culturelle et économique.

      Il est urgent d'exiger que ne pourront émigrer dans un pays européeen que ceux qui auront participé à un minimum de 15 nuitées debout.

      Droopyx

      Supprimer
    5. tonton flingueur4 mai 2016 à 01:02:00

      jacquou attali, l'autre " expert" multicartes et tout terrain que le monde entier ne nous envie pas, déclarait en 2012 sur bfm ou itélé je ne sais plus que d'après lui et tous les démographes, statisticiens, économistes " sérieux " , c'est a dire de son avis... il fallait 300 000 immigrés par an et ce pour les 15 prochaines années, oui, vous avez bien lu ... comment voulez vous qu'avec de telles nuisances sur pattes a tous les postes de responsabilités du monde occidental cela puisse finir de façon " apaisée " ... des lendemains pleins de " vivre ensemble " façon kalach, les pruneaux c'est bon, ca guérit la constipation, mais ceux la, de manière définitive...

      Supprimer
    6. @Tonton: Attali, qu'il commence par s'appliquer à lui-même ce qu il propose pour les autres: supprimons tous les vieux inutiles

      Supprimer
  9. Au JT de la 3 (23h15) ce soir à propos de l'"anniversaire" de La Méduse :
    "qui fait écho au drame des migrants" !!!

    (j'aurais d'avantage crû qu'il faisait beaucoup plus écho au drame des administrations ou entreprises placées sous la coupe d'incompétents nommés pour leur accointances avec le pouvoir).

    Au train où nous allons bientôt le "souviens toi du vase de Soissons" sera l'expression du colonialo-fascisme le plus exarcébé.

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: la Méduse qui fait écho au drame des migrants!!!! aucun doute, tu étais bien sur la 3

      Supprimer
    2. Géo

      C est le cerveau des journaleux qui doit être empli de gelée de méduse!
      Minable,cette récupération effrénée pratiquée par ces médias de médiocre qualité pour asservir la pensée à l'avantage d une propagande mensongère.
      Il faut faire preuve de saprée abnégation pour avoir ces trucs chez soi et payer une redevance,quand même.

      Supprimer
  10. La position de l'Allemagne sur ce dossier est mal expliquée par nos media aux ordres. On nous bassine avec le succès Allemand, etc. C’est du bidon. Le succès Allemand est dû en grande partie à l’utilisation d’immigrants de l’est puis de la Turquie, payés très mal puisque jusqu’à très récemment il n’y avait pas de smic en Allemagne. Imaginons qu’en France on paye pour un temps plein des ouvriers 400 ou 500 euros. Evidement qu’on garde plein de PME et de production chez nous, et qu’on peut exporter…

    Or depuis quelques temps les Turcs ne veulent plus venir. Donc Merkel pousse pour récupérer de la main d’œuvre qui lui manque vu son problème démographique. On va me dire, oui mais ils ne sont pas tous qualifiés, etc. C’est vrai, et comme Merkel n’est pas conne, ils ont en place un système de triage assez complet qui prend 6 à 9 mois. Ils gardent les bons, les autres sont éjectés. Ou ça madame ? Ben ailleurs en Europe puisqu’ils y sont déjà. C’est pour ça que Merkel pousse pour des quotas : les autres pays vont se récupérer les incapables. Bravo l’Europe. On est aux ordres de l’Allemagne sur tout plein de sujets (comme la politique monétaire de merde qui nous a foutu dedans).

    Au delà de ça, oui les pays comme le notre vont avoir un déficit de main d’œuvre. C’est une réalité. Sauf que des clowns comme Moscovici se contentent de répéter des chiffres sans précisions ni explications.
    Et comme on est des bisounours, on ne tri pas en amont qui vient chez nous, et pour quel besoin. Je m’explique : un des gros manques va être les services à la personne pour s’occuper des « vieux ». Hors ce n’est pas le jeune Syriens male qui va aller changer les couches de mémé dans un hospice. Si je prend l’exemple du Japon, ils font venir des filles du sud est asiatique (beaucoup des Philippines) en très grand nombre. Leur formation est payée, y compris langue Japonaise. En échange elles ont un visa extrêmement restrictif qui ne les autorise que ce type de travail. Le résultat est qu’ils gardent les emplois qualifiés pour les Japonais et résolvent leur problème de main d’œuvre pour une population vieillissante.
    Ce n’est certes qu’un exemple, mais qui montre qu’une politique d’immigration intelligente peut se construire.

    Jean-Maurice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jean-Maurice: ouais et bien une politique d immigration intelligente c'est pas pour demain la veille avec les guignols qui nous dirigent

      Supprimer
  11. Démonstration implacable de ce que coûte un réfugié: 250.000 €

    Je pense que cette résolution n'aboutira pas étant donné que tout le bloc de l'Est refuse les quotas. On ne pourra pas exiger d'eux une telle "amende". Sinon, ce sera la fin de l'U.E. (et je ne vais sûrement pas pleurer).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribelle: on peut parier que les pays de l est refuseront ces amendes si la mesure est adoptée et si elle l'est, il sera cocasse de voir comment Bruxelles s y prendra avec ces pays récalcitrants

      Supprimer
  12. Derrière Moscovici se cache son éminence grise la polytechnicienne Karine Berger, conseiller économique de PS et députée des Htes Alpes -élue par les éleveurs donc forcenée anti-loup soit dit en passant-qui milite dans son essai "les 30 glorieuses sont devant nous" pour la venue de 30 millions d'immigrés -oui trente millions vous avez bien lu- qui serait financée par une dette à 110% du PIB- "car jusqu'à 130% c'est tenable" (!)
    Une folle furieuse est donc en charge de la politique économique du PS, peu de gens le savent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si, mais si, d'ailleurs elle se charge de la faire savoir, en toute modestie, puisqu'elle le vaut bien :

      "J'ai vraiment l'impression que tout ce que je pensais faire et réaliser, ça s'est passé. Aussi bien pour les dossiers locaux que nationaux dans lesquels j'ai plongé", estime-t-elle. Mieux : "Je suis l'un des députés les plus visibles. J'ai le sentiment surtout d'être extraordinairement influente dans l'équilibre croissance - austérité. Ma voix a fortement porté et le président de la République l'a entendue." K. Berger 16/06/2013

      Et effectivement la croissance est quasi nulle et l'austérité inexistante. L'équilibre est respecté.

      Droopyx

      Supprimer
  13. Corto: D'accord,évidemment,avec ton billet et le fond des commentaires de tes lecteurs!
    La preuve est faite (une fois de plus...) que tous ces fonctionnaires internationaux se gaussent ,et de l'avis des peuples,et des bases culturelles dont,en fait,ils se f...tent éperdument.Un seul mythe: la croissance,la croissance à tous prix...Et des multinationales avec des salaires au plus juste...
    Alors ,franchement,vu l'état de délabrement de notre Pays, et la morgue de ces fonctionnaires internationaux,l'éventualité d'un "Frenchixt" ne m'impressionne plus!Du tout! Et j'y aspire même, quitte à le serrer un peu plus la ceinture.Mais quel bonheur que de leur tenir un peu la dragée haute!

    RépondreSupprimer
  14. @ Corto : une révolution, c'est un processus graduel. Un enchaînement de faits dans un environnement réceptif. L'environnement réceptif : on y arrive. Les faits, il suffit de les provoquer. Il n'y a pas que les barbus qui manipulent les explosifs. Chez nous, on a plein de spécialistes. On pourrait demander aux Corses par exemple. Quant aux cibles, suivez mon regard... M'enfin, faut des mecs pour allumer la mèche. Moi je veux bien faire partie de cet enchaînement...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP