samedi 4 juin 2011

Je sais tout mais je ne dirai rien

Hôtel La Mamounia - Marrackech

A partir du moment où l'on sait que tout le monde savait mais que personne ne dirait rien, on peut vraiment se demander pourquoi la déclaration de Luc Ferry a pris autant d'ampleur.

Ferry révèle qu'un ex-ministre aurait joué du pipeau avec de jeunes enfants marocains il y a quelques années et que toute la classe médiatico-politique, y compris à Matignon, savait. Une partie "fine" avec des mineurs qui aurait dégénérée, une suite d'un grand hôtel (déjà une suite) ravagée par une folie orgiaque, le ministre amené au poste, et l'affaire aussitôt étouffée. On feint encore une fois de découvrir ce qui se passe depuis longtemps chez quelques puissants de ce monde: l'abus de pouvoir, le sentiment d'impunité, les dérives sexuelles de certains et patati et patata. Alors quand le nom d'un puissant est sur toutes les lèvres depuis si longtemps, on voudrait bien cracher le morceau, il suffit d'attendre le bon moment, l'opportunité, l'instant choisi.

Assez curieusement, toute la presse, les media, et quelques politiques s'emparent du truc et apparemment plus pour critiquer l'intervention de Ferry que pour conspuer le ministre-pédophile. Des noms circulent certes, 2 en particuliers, mais personne n'ose, faute de preuves (?) balancer ouvertement le nom du méchant. L'image semblera osée mais tout cela me donne l'impression qu'on branle le machin tout en retenant au maximum l'éjaculation, histoire d'être sûr d'éclabousser la bonne personne, au bon moment.

Et si le moment était enfin venu ? L'heure du Grand Déballage aurait-elle sonné dans les salles de rédaction ? Il est de notoriété publique (avérée depuis une enquête du journal Marianne) que les journalistes appartiennent dans leur majorité au "peuple" de gauche. Et le peuple médiatique de gauche s'est pris une sacrée claque avec DSK. N'a-t-on point depuis 3 semaines suffisamment glosé sur les média et honni ces journaleux qui avaient couvert depuis si longtemps les frasques de DSK ? Malgré toutes les turpitudes, sues mais tues, du gars, une bonne partie de la gauche, media et PS en tête, avait fait de DSK, l'homme providentiel pour battre Sarko, oui mais voilà, il y eut le Sofitel.

L'affaire, baptisée injustement affaire Ferry, offre opportunément à beaucoup de monde la possibilité d'une opération "mains propres et encres sales", une volée de revers croisé sur l'affaire DSK. En effet, admettons, par hypothèse et sans preuves, que le ministre pédophile dont tout le-monde-connait-le-nom-sans-oser-le-balancer soit un ex-ministre de droite d'un ancien gouvernement de droite dont le ministre de l'Intérieur serait aujourd'hui président de la République; avouez que cela aurait de la gueule à moins d'un an de la présidentielle ! Quel beau scandale cela nous ferait. 1 partout, la balle au centre.

Alors si les déclarations de Ferry permettaient, à la gauche (je dis ça sans rien prouver, bien sûr) de faire oublier les histoires de suite au Sofitel en mettant en avant les délices de la Mamounia, j'avoue que je ne serai pas surpris.

Folie passagère 693.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

35 commentaires:

  1. Crois-tu ? :)
    Ces gens-là ne seraient finalement pas aussi propres que leurs chemises blanches ?
    Quand je dis ces gens-là, je pense à tous, hein...

    RépondreSupprimer
  2. D'une part, je veux bien admettre que les journalistes soient à gauche mais ils ne décident pas de la ligne éditoriale des journaux.

    D'autre part, et l'affaire Tron ? C'est encore un coup monté de la gauche ?

    RépondreSupprimer
  3. @olivier autissier: ah mais que nenni, certains sont irreprochables et donc à ce titre on n en parle jamais

    RépondreSupprimer
  4. @nicolas: ah qd on titille la gauche, je sais pouvoir compter sur toi pour réagir. Tron c'est du pipi de chat au regard de celui dont tout le monde connait le nom sans oser le prononcer, tu sais le miraculé de Lourdes ...

    Quand je parle des journalistes,il faut entendre le landereau mediatico-politico germanopratin. Ca te va comme ça ?

    RépondreSupprimer
  5. Tu ne titilles pas la gauche, tu titilles les journalistes. Evidemment que ça arrange la gauche quand un gugusse de droite se fait prendre. Mais pour l'instant, c'est Jack Lang qui en la le plus pris dans la gueule, personne n'ayant osé parlé de l'autre...

    Tu reprends le leitmotiv des trolls de droite alors que les journaux ont fait les deux précédentes élections.

    RépondreSupprimer
  6. @nicolas: la bière coule-t-elle à flot ?

    RépondreSupprimer
  7. Quel rapport ? Tu racontes des conneries comme les vieux trolls ringards de ma jeunesse et tu traites les autres d'ivrognes...

    RépondreSupprimer
  8. C'est ce qui s'appelle allumer des contre-feux, mon cher Corto.
    J'ai tout de même peur que dans l'esprit des gens toutes ces histoires ne s'additionnent au lieu de s'annuler.
    On ne peut plus compter que sur le bébé pour nous sortir du cloaque !

    RépondreSupprimer
  9. @nicolas: tu m'a traité de troll . Je peux tout supporter, y compris que l'on me traite de réac, pardon, de nouveau réac, mais pas que l'on me prenne pour ce que je suis certainement pas, à savoir de troll.
    C'est curieux, oui très curieux comment tu peux parfois exprimer ton mécontentement lorsqu'un billet ne te plait pas jusqu'à dire que ce sont des conneries. Tu me fais de la peine sur ce coup là

    RépondreSupprimer
  10. @marianne; ravi de voir que vous, vous ayez compris le sens de mon billet. Cette affaire Ferry est effectivement ni plus ni moins, pour l 'instant qu'un contre-feux bien satisfaisant pour une certaine elite

    RépondreSupprimer
  11. Corto,

    Le but n'est pas de te faire de la peine. Je ne traite pas de troll, je dis que tu reprends les arguments de mes trolls...

    Par ailleurs, ce n'est pas que ton billet ne me plait pas. Quand un billet ne me plait, je ne donne pas la peine de commenter.

    Je parle de "conneries" à partir du moment où tu laisse entendre que je suis en état d'ébriété. Qui a été insultant ?

    Alors respire un grand coup...

    RépondreSupprimer
  12. @nicolas: Pour reprendre les arguments de tes trolls encore eut-il fallu que je les lise. M'enfin l'important est de voir que ce billet te plait, puisque tu le commentes, et donc que mes conneries sont tout de même interessantes.
    Alors sans rncune et bois une cervoise a ma santé, je vais me prendre un coca

    RépondreSupprimer
  13. @nicolas: et si ce billet te plait, t'aurais tt de meme pu le retwitter, non ? :)
    (j ai découvert hier seulement a quoi servait les retwitages)

    RépondreSupprimer
  14. T'affole pas ! Je n'ai pas dit que ton billet mon plaisait, juste qu'on ne pouvait pas dire qu'il ne me plaisait pas.

    C'est un peu comme le camembert : on ne peut pas dire que je n'aime pas, mais ce n'ai pas pour ça que j'aime...

    Je te faisais des RT avant que ton compte twitter soit réellement actif... Ton blog est régulièrement en lien sur mes 4 blogs...

    RépondreSupprimer
  15. @ Nicolas,

    L'autre, c'est le " miraculé de Lourdes " ?

    Olive

    RépondreSupprimer
  16. @olive: oui, celui qui quand il apparaissait à l'assemblée nationale, tout le monde scandait "Mamounia, Mamounia !" et ça ce n'est pas la rumeur mais tout plein de témoignages...

    RépondreSupprimer
  17. @Corto,

    Mamounia, Mamounia !

    Je me souviens alors que j'étais en vacances
    au Maroc avec ma fille être allée y prendre
    un thé à la menthe. Nous étions bluffée par le
    luxe de l'endroit, car nous , nous étions pour
    une semaine dans un hôtel plus modeste..

    Ceci est une petite anecdote pour faire
    diversion.
    Olive

    RépondreSupprimer
  18. " Bluffées "Pourquoi personne ne prononce le
    nom du Monsieur ? On va être poursuivis si
    on le fait ?

    RépondreSupprimer
  19. Si jegoun n'en avait pas parlé dans les commentaires, je serais monté au créneau avec l'affaire Tron qui est l'image de la Gauche dans toute sa splendeur. On a osé s'attaquer à DSK, il fallait qu'il riposte dans un même registre, et même qu'ils mettent les bouchées double.
    Le jour où on prouvera (je dis ça au pif) qu'Hollande se gare sur des emplacements interdits avec son scooter, vous pouvez être sûrs que les voitures de tous les mecs de l'UMP seront sous surveillance.

    RépondreSupprimer
  20. Val,

    To commentaire est grotesque. A te lire on croirait que la gauche est responsable de l'affaire Tron.

    En outre, elle n'a quasiment rien dit (comme la droite dans l'affaire DSK, d'ailleurs, contrairement à la gauche...).

    Il est surtout lamentable : tu mets au même niveaux un délit sexuel et un machin de stationnement dont tout le monde de fout.

    RépondreSupprimer
  21. Je suis heureuse, mon cher Corto, que sur le sujet, vous allez faire le plein de commentaires !
    Dire qu'ils sont tous judicieux serait très exagéré !
    Quant à moi, je salue toute la cortosphère, car je vais aller me rafraîchir les idées pendant une semaine dans le Midi, pile où il y a une alerte orange pour demain !

    RépondreSupprimer
  22. @anonyme: au départ de l'affaire, certains évoquaient Jack lang mais cela ne concordait pas avec un gouvernement droite, forcément. Alors, un journaliste Thierry Desjardin en a évoqué un autre: voir le lien sur le mot" nom", en l'occurence Douste Blazy.

    @val et Nicolas: l'affaire Tron c'est du pipi de chat à coté des sous entendus de Ferry. L'affaire marocaine, tout le monde s'en foutait ou n'en avait jamais entendu parler avant la tirade de ferry.
    Ceci dit, quoiqu'on en pense, je pense que ferry a juste voulu citer un cas comme cela par rapport au débat sur la transparence, les puissants qui s'oublient et toussa mais je suis convaincu que la sphère mediatico politique de gauche a été trop contente du cadeau qui lui était fait, un prété ( DSK ) pour un rendu ( l'homme du Maroc ) en somme. Trop contente de prouver, comme si besoin était, qu'a droite aussi il y a des détraqués.
    Ceci dit ( bis) sur le fond je trouve ce déballage grotesque et inutile.

    RépondreSupprimer
  23. @marianne: Yo ! profitez en bien, il y a un moment que je n'en ai pas pris, de vraies vacances, ça devrait etre bon pour cette année.

    RépondreSupprimer
  24. Qu'on soit contents est une chose qu'on soit à l'origine, une autre.

    RépondreSupprimer
  25. Corto, j'aime bien ton expression "mains propres et encre sale".

    RépondreSupprimer
  26. Un sentiment de gâchis, voire de colère nous a envahis. Entre autres choses ("cela va de soit"). Je sais, ce n'est pas le propos, mais il aurait pu se relire, merdkoi ! (Et si ça me fait plaisir de l'épingler :-))

    Amicalement.
    Al.

    RépondreSupprimer
  27. Avec mes 8000 km et 9 heures d'avion d'eloignement, j'avais l'impression de pouvoir prendre la classe politique indienne avec un petit sourire ... en meme temps, je pensais en mon fort interieur que mes copains de la classe moyenne qui ne votent pas au motif que "ils sont tous pourris" avaient la democratie qu'ils meritaient (un peu).
    Je dois dire que je me sens de moins en moins en mesure de la ramener. Face a ces combats de boue dont certains sont certes salutaires (s'il y a des violeurs et des pedophiles dans nos classes dirigeante, qu'on les emprisonne), mais avec toutes ces affaires de moeurs, et toutes ces petites phrases et ces reglements de comptes, ou sont les debats de fond ? Il parait qu'on vote dans un an ? Je trouve ca demotivant au possible.
    C'est d'ailleurs ce qui est triste, quand on est loin. De son pays, on entend surtout parler pour les scandales et les catastrophes. J'espere que sur place, on vous parle d'autre chose...

    RépondreSupprimer
  28. @bombay: Ma pauvre ! parce que tu crois qu'ils nous parlent d'autre chose ? En ce moment c'est on ne peut plus bas de niveau question politique et débats de fond. Les media ont trouvé la recette du bonheur: sexe et scandales !
    Ca devrait, j'ose espérer s'améliorer à l'approche des présidentielles.

    RépondreSupprimer
  29. C'est surtout qu'il n'y a pas de débat, plus qu'il n'est bas, et m'est avis que cela en arrange certains (non ?)

    Amiet cætera

    RépondreSupprimer
  30. @al west ton avis me semble pertinent ! :)

    RépondreSupprimer
  31. "On feint encore une fois de découvrir ce qui se passe depuis longtemps chez quelques puissants de ce monde"

    parce que ça n'arrive que chez les "puissants" ? ...

    RépondreSupprimer
  32. @romain variae: hélas non. Mais aucun interêt médiatico-politique dans ce cas.

    RépondreSupprimer
  33. Ils nous gavent avec leurs histoires de cul à plusieurs millions de dollars, ou-bien dizaines d'années de taule... C'est selon...

    Je ne pense franchement pas que ces charges successives aient un but électoraliste ni ne viennent directement des politiciens eux-mêmes. Quelque-chose tue lentement mais sûrement l'ordre établi pendant que quelques-uns essaient de sauver les meubles. Cela va bien au-delà d'un "nettoyage de printemps" dont le but serait de moraliser la politique. Ces événements font autant de mal, sinon plus, à nos représentants les plus scrupuleux qu'aux quelques crapules qui nous gouvernent, ce qui ne présage rien de bon.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps.

TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIME

France, 2019.