vendredi 22 août 2014

Baffe ou coup de pied au cul ?


Normalement, rentrant de vacances, je devrais avoir plein de choses à dire. Il y a d'ailleurs plein de choses à dire. Comme de savoir s'il faut rire ou pleurer de voir Jean-François Placé tendre la main à Bayrou, Borloo et Juppé, d'entendre Bayrou ne pas tarir d'éloges sur Juppé, de voir, consterné, l'importance que l'on donne au bouquin de cette poussière politique qu'est Cécile Duflot, d'assister, non sans un sourire à l'entrée du convoi humanitaire russe en Ukraine, ce convoi dont Hollande et Fabius disaient " qu'il ne fallait pas le laisser passer", d'apprendre que pour cause de restrictions budgétaires pompiers et Samu devront y regarder à deux fois avant de faire sortir leurs ambulances des garages, etc... Oui de quoi dire, sans aucun doute, surtout pour un blogueur de droite... 

Et puis, vous lisez un truc... Président a parlé ! De La Réunion, et avant d'aller à Mayotte, où il est en vadrouille post-électorale, deux ans après, l'homme du 6 mai 2012 a encore dit une connerie plus grosse que lui: "On est dans le mouvement, on maintient le cap... La reprise est là, elle est faible, elle est fragile, mais avec 0,5% de croissance attendue, la reprise est bien là, On n'est plus dans la crise, mais l'enjeu, c'est de libérer et de mobiliser toutes les énergies pour sortir de la stagnation".

Le pire étant peut-être à venir, Président a dit aussi que semaine prochaine il ferait "des annonces" 

"La reprise est bien là !", "avec 0,5% de croissance attendue!" Comment peut-il oser ? Lui qui nous annonçait 0,5% de croissance pour... 2012, 1,7% pour 2013 et 2% pour 2014, comment peut-il oser nous dire que la reprise est là avec plus de 5 millions de chômeurs et des millions de Français qui n'en peuvent plus de se serrer la ceinture, oui comment ose-t-il  nous parler de reprise et de crise dans laquelle nous ne serions plus ? 

Alors comprenez, quand on lit ou entend ce genre de trucs, les bras vous en tombent, les doigts sur le clavier se crispent et vous hésitez entre donner une baffe, hélas virtuelle, et un coup de pied au cul de ce qui nous sert de Président. Vous hésitez, oui, entre baffe ou coup de pied au cul à donner à cet olibrius, peut-être bien les deux même si l'occasion nous était donnée... Mais in fine, on reste comme deux ronds de flan devant pareilles conneries, vous restez sans voix, le stylo vous échappe... C'est la sidération qui saisit et immobilise le blogueur... 

Le temps de trouver une réponse à la question suivante: François Hollande a-t-il encore toute sa tête ?

Folie passagère 2421.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

39 commentaires:

  1. Réponses
    1. @Minijupe: C'est les deux mon général, pas mon capitaine , ô capitaine ! si seulement nous avions l assurance que cela lui mettrait du plomb ds la cervelle mais même pas !

      Supprimer
  2. Un soufflet aurait encore un côté trop "Grand Siècle" pour cet histrion. Je vote donc pour la pointe de botte dans le fondement (qu'il doit avoir mou…).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un coup à se faire piquer sa botte ;o(
      Jacques

      Supprimer
    2. @Didier Goux: je crois que le dernier duel célèbre suite à soufflet, impliquait Gaston Deferre , une autre époque effectivement où même les gauchistes avaient un peu d honneur. Que reste-t-il à Hollande ? à part le déshonneur ?

      Supprimer
  3. Mais pourquoi se gênerait-il pour dire tout ce qui lui passe par la tête, mon cher Corto, puisque ça marche ?
    Vous avez vu cette foule qui se pressait pour le voir, le toucher, l'embrasser ?
    Vous savez bien qu'il pense avoir la baraka, et il n'y a que les grincheux comme vous et moi - et quelques autres - pour s'en émouvoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marianne: Certes, marianne, certes, mais j ai aussi entendu une journaliste sur TF1 dire que à La Réunion n'avaient été conviés aux réjouissances et bains de foule que les sympathisants PS. Ceci dit, ça fait tout de même un paquet de branquignols pour aller faire la bise à Président.
      mais comment ose-t-il déblatérer pareilles bêtises ?

      Supprimer
    2. Toujours les mêmes conneries ici et ce n'est pas un journaliste de tf1 qui le dit! Tous les déplacements de ton idole sarko premier et surtout dernier étaient super encadrés et il fallait montrer sa carte ump pour approcher...à trois km!Et tout ça,tu le sais bien!

      Supprimer
  4. "Libérer les énergies", des mots qu'on attendrait d'un orateur dans un congrès du Medef!
    Ne sait-il plus ce qu'il dit ou a-t-il pesé ses mots?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: pour moi, c'est sur, il ne se rend plus compte de ce qu il dit.

      Supprimer
    2. Exactement comme dans une secte.

      Supprimer
  5. François Hollande est un adepte de la méthode Coué et le pire , c'est qu'il se trouve toujours des naïfs pour le croire. Avec ce monde en plein marasme, c'est plus facile de croire au verre à moitié plein, plutôt qu'à moitié vide . Surtout que ce verre n'a plus de fond. Entre ce qui nous tombe sur la tête et ce qui se dérobe sous nos pieds, certains se forcent à croire aux chimères. Et les médias sont très forts pour gober le mensonge permanent.
    Bienvenu dans ce beau monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel: Si Hollande fait encore illusion, c'est auprès de bien peu de monde. La nouveauté selon moi, c'est que même les médias adhèrent de moins en moins à ses conneries.

      Supprimer
  6. Effectivement les Médias sont plus nuancés mais il aura fallu la décapitation du journaliste américain. Ça, c'est sur le plan extérieur car dans l'hexagone, ils sont trop proches du Pouvoir (carottes de l'abattement fiscal ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel: abattement fiscal et subventions ! Ayrault n'avait-il pas menacé Le Figaro de lui supprimer les subventions d'Etat... car il jugeait le journal trop incisif

      Supprimer
  7. A l'instar de Minijupe, les deux mon général, mais en quantité illimitée et pas seulement pour Ridiculissime Premier : pour quasiment toute la classe politique.
    En effet de tout ces parasites, aucun (à ma connaissance) ne dénonce l'évidence : la pyramide de Ponzi, arrive à sa fin et qu'il serait bon désormais de s’intéresser de près aux réalités mathématiques et que chacun prenne ses responsabilités.

    L'avenir me parait bien sombre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eux couleront toujours une bonne retraite sur le dos des Français.
      Question travail effectué/salaire, il n'y a pas à dire, politicien c'est peinard.

      Supprimer
    2. Je pense qu'il fait allusion au système de retraite par répartition, système qui ne va pas tarder à s'écrouler !

      Jacques

      Supprimer
    3. Et bien par exemple le système de retraite est un schéma pyramidal : il faut que la base ne cesse de croître, et ce de manière exponentielle, pour assurer le même revenu aux nouveaux retraités.
      Avec les cotisations d'aujourd'hui on peine à payer les allocataires actuels et on ne cagnotte rien (ou très peu), et demain pour nous assurer notre retraite il faudra toujours plus de cotisants : et ça ce n'est clairement pas possible.

      En fait 'l'économie' actuelle est basée la dessus, c'est pour cela qu'ils (nos politocards) ne jurent que par la croissance démographique : plus de cotisants coûte que coûte (dans leur rêve, car importer des individus sous qualifiés, inemployables ne contribue en rien au système).

      De même que fabriquer du fonctionnaire ne sert à rien : un fonctionnaire est un destructeur net de valeur par essence : son salaire, ses cotisations ne proviennent que des actifs productifs et lui ne produit aucune valeur ajoutée (ceci dit il faut des fonctionnaires, mais pas dans les proportions que nous connaissons aujourd'hui).

      Regarde la dette française ne fait que croître, non pas pour des investissements productifs mais pour essayer de tenir les promesses délirantes d'hier : donc on consomme aujourd'hui le produit de demain et on paye un intérêt dessus.

      C'est la cavalerie, la fuite en avant, le schéma de Ponzi. En fait les bases actuelles de l'économie sont globalement pourries, ce n'est pas durable, ce qui a marché depuis 70 ans ne peut plus fonctionner.

      Comme une pyramide, si tu es dans les premiers bénéficiaires tu te fais les roustons en Platine, sinon tu l'as bien profond.C'est pas pour rien que les pyramides sont interdites.

      Et c'est ce qui est en train de se produire, nous sommes aux limites du jeu de con.

      Donc maintenant c'est soit on fait une 'bonne guerre' comme certains disent, soit on spolie tout le monde avec de faux prétextes pour continuer un peu, soit on repart sur des bases saines ça c'est le moins probable des scenarii.

      Quoiqu'il arrive ça va chier sévère, et les actifs d'aujourd'hui n'auront jamais plus les mêmes prestations que leurs aînés.

      Désolé d'avoir fait un pavé, mais j'espère que c'est compréhensible.

      Supprimer
    4. @Namor: merci, parfaitement compréhensible. Mais avec tes 2 solutions de fin commentaires, tu en oublies une troisième que pourtant tu évoques en début, celle choisie par nos dirigeants: l importation massive d immigrés depuis 30 ans et dont une partie cotise tout de même et l autre pond des gosses .qui demain cotiseront.

      Supprimer
    5. @Corto : C'est la théorie qu'ils vont cotiser, mais en pratique ils sont surtout là pour voter, et accessoirement nous ruiner la vie et d'ailleurs nous pourrir l'existence ça ils excellent, par contre niveau création de richesse j'ai un fameux doute.
      Une partie effectivement contribueront et se sentirons lésés, mais l'autre partie c'est la politique de la main tendue (emploi aidés, Rsa et autre douceurs socialoïdes parce qu'il faut des zaides, et qui est qui paye toutes les zaides ?).

      En fait l'immigration de masse telle qu'elle est aujourd'hui c'est plus du kérosène sur le feu que une solution durable. Je crois que cette politique migratoire n'est qu'une illusion.

      Enfin c'est mon avis, ceux qui vivront encore une vingtaine d'années pourrons juger, moi je serais probablement déjà en train d'arpenter le chemin du grand mystère.

      Supprimer
    6. "De même que fabriquer du fonctionnaire ne sert à rien : un fonctionnaire est un destructeur net de valeur par essence : son salaire, ses cotisations ne proviennent que des actifs productifs et lui ne produit aucune valeur ajoutée (ceci dit il faut des fonctionnaires, mais pas dans les proportions que nous connaissons aujourd'hui)"

      J'aime beaucoup le "par essence". La somalie a très peu de fonctionnaire. Ca doit être pour çà qu'elle est si performante économiquement et que c'est un havre de paix.
      Dés que le produit n'est pas chiffrable pour les débiles éduqués, à ne pas confondre avec les instruits, çà devient inutile. C'est exactement la cause du naufrage actuel de cette société.

      A.g.

      Supprimer
    7. Plotôt qu'une comparaison avec un trou à rats sans routes, sans industrie et sans des masses de fonctionnaires (selon vous), c'est en nous dénichant un pays qui réussit mieux que nous le faisons et avec plus de fonks qu'en France qu'on pourra éventuellement vous accorder une once de crédibilité.

      Supprimer
    8. Ben on on va prendre le danemark ou le canada alors.
      La suède si çà ne suffit pas.
      Ah et il y a autant de fonctionnaire en anlgeterre qu'en france.
      Curieux pourtant, seulement moitié moins de la richesse nationale consacrée aux prestations sociales et transfert sociaux en nature, vous savez, les subventions.
      Ces mêmes subventions qui font vivre bons nombres de privés (opticiens, pharmacie, commercant en zep, compagnie aérienne, éoliennes, etc, etc,etc ) que vous devez trouver hautement crédibles car "ils créent de la valeur". Mais ç'est tout bon car ils sont privés. Eux.
      J'ai bien fait de parler de débile pour le commentaire plus haut ça en attire de nouveau très vite. Des types incapables de passer les épreuves du moindre concours administratifs, qui ne rentrerait dans un immeuble en flamme pour n'importe quel prix, ne voudrait jamais de la vie se fader une garde ou ne serait-ce que l'acceuil aux urgences d 'un hopital ou faire barrage derrière un bouclier/sous un casque entre des barbares et des gens biens mais qui trouvent encore que le prix payer -des clopinettes pour les trois exemples- pour ceux qui s'y collent est trop élevé.
      J'attends toujours de voir l'avantage dans les secteurs ou le privé assurera le même service que le publique, mais au tarif du privé ! Je prends l'exemple des flics, un fonctionnaire de nuit gagne 1 € de plus de l'heure que son collègue diurne. Largement moins élevé que la différence dans le privé pour la même différence de cycle horaire où la majoration peut atteindre 25%.La logistique privée, l'armée US la paie encore bien longtemps après l'irak.
      C'est intéressant car cet état d'esprit est en action pour ce qui concerne l'armée française.
      On en a pas besoin, çà coûte cher faut réduire ! Du coup les maliens, les afghans et peut-être demain les français leurs accordent bien moins qu'une once de crédibilité.
      A.g.

      Supprimer
    9. Parce que vous croyez qu'en Suède, au Danemark ou au Canada le statut du fonctionaire est le même qu'en France ? Ensuite vous estimez que le niveau des "transferts sociaux" plus élevé chez nous est un critère qualitatif et dans le même temps vous dites que dans les pays qui réussissent mieux les transferts sont moins élevés (moitié moins), et c'est moi que vous traitez de débile :-))
      D'ailleurs pour que vous en soyez rendu à ce niveau, c'est que vous n'êtes pas très sûr de votre catéchisme.
      Après vous nous estimez incapable de certaines tâches dévolues au fonctionnaires. Et bien étudiez la proposition inverse, ça marche aussi.
      Ensuite, nul part je n'ai écrit que 100% privé est la panacée. Mais vous aimez bien attribuer aux gens des opinions qui vous arrangent. C'est enfantin, voire simplet comme démarche.
      Quand au travail de nuit du fonks, merci je connais, j'ai travaillé de nuit dans une entreprise publique, et j'avais plus que 10% de bonification, sans parler des compensations horaires ni du rythme de travail particulièrement relax...

      Supprimer
    10. Ahah... Oui je vois. Ok d'accord. Avant c'était le pays qui convenait pas, maintenant il y a fonctionnaire et...fonctionnaire. Expliquez nous en quoi la différence de statut, à prouver au passage, diffère dans la mesure où se sont des emplois financés dans tous les cas par les fonds publiques. Mais si possible sans plomber votre explication de 30 % de arnaque pseudo psychanalytique et sans passer a coté du rôle, de la fonction.
      On pourrait vous attribuer un vague doute, gavé de propagande, mais visiblement vous n'avez pas compris que le niveau de subvention était plutôt à classer dans le négatif pour le pays. Une activité privée viable n'a pas besoin de subventions, c'est du parasitisme. Il y a bien écrit plus haut "un fonctionnaire est un destructeur net de valeur par essence". Vous allez bien dans ce sens, on est d'accord. Je maintiens.

      La proposition inverse ne fonctionne pas non.
      Les recalés des concours finissent dans le privé. Pas l'inverse. Oui je sais, il y a des tas de personnes super performantes dans le privé qui réussiraient haut la main les tests et auraient une carrière et des états de service bien supérieurs à la moyenne. Sauf que...
      Non.
      Ils restent dans le privé. Passent pas le concours.
      Pareil, pour votre expérience. C'était super, tranquille, bien payé mais...on dirait que c'est fini.Il vaut peut être mieux d'ailleurs car vous semblez incapable de faire la distinction entre conserver une capacité de production autonome pour l'état ou le contrôle d'une activité stratégique -les entreprises publiques- et un rassemblement d'entrepreneur dont l'objectif est le profit. D'où peut-être la différence de rythme. Je vous remercie toutefois d'abonder dans mon sens avec les 10% de bonifications, qui corresponds au 1€/H évoqués plus haut et qui restent inférieurs a ceux du privé. Même dans la restauration on est à 25%.
      http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/76317/evolution-des-salaires-et-des-majorations-du-travail-de-nuit-dans-la-restauration-rapide.html
      La spécificité des taches régaliennes, ne serait-ce que l'usage légitime de la violence ne peuvent faire l'objet d'un transfert au privé. La sécurité ou la sauvegarde de la vie humaine ne peuvent être soumise à concurrence. Et çà ben çà a un coût. Le drame je le répète c'est que des ânes savant ont le nez sur les lignes comptables et ne voient pas la fonction. Pire on vous mets le vendeur chez citroën au même niveau qu'un sauveteur en montagne par philosophie égalitariste.
      A.g.

      Supprimer
    11. En admettant que ces haut fonctionnaires considèrent l'Etat comme une entreprise à part entière, il est légitime pour eux d'avoir des retraites en or massif.

      Supprimer
    12. @A.G: " La sécurité ou la sauvegarde de la vie humaine ne peuvent être soumise à concurrence " ah oui ? c'est beau de rêver, toute la vie n est que concurrence, qu on le veuille ou pas. Dire que cela ne devrait pas être, c'est un peu comme essayer de "ré-enchanter un rêve", c'est de l utopie, au mieux, au pire de la démagogie

      Supprimer
    13. L'anonyme: le Danemark je ne connais pas, mais au Canada, clairement c'est la province la plus "socialiste", le Québec, qui plombe le pays. En Suède le statut de fonk. est bien différent du français. En GB, je crois qu'il y a eu du nettoyage de fait récemment.
      Voilà pour les pays que vous citez.
      La différence de statut a une influence sur la motivation. Si vous êtes hyper protégé, vous serez moins motivé. J'ai visité des centaines d'entreprises publiques et privées, je peux résumer en disant que d'un côté vous avez une ambiance de ruche, de l'autre celle d'un monastère.
      Sinon je suis d'accord sur ce point: une activité privée viable n'a pas besoin de subventions. Ai-je prétendu le contraire ? Alors je ne vois pas pourquoi vous ressassez. Cela étant, le pire en toute matière c'est l'idéologie. Des subventions passagères ou ciblées ne sont pas forcémment inutile, de même qu'une administration potable peut se révèler fort utile.
      Au sujet de mon expérience dans le public, vous feriez bien de vous abstenir de la commenter, vous n'en savez rien. Passez ma vie au milieu de branleurs ne m'a pas semblé être une opportunité bien intéressante, au-delà de la rémunération plutôt excellente pour la productivité attendue, si je compare avec le même type de job dans le privé.
      Ensuite, votre sophisme sur les concours est à se taper le ventre. Merci de m'avoir fait rire de bon matin.

      Supprimer
  8. Tu vois le mal partout,c'est de la politique VOLONTARISTE merde quoi....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen aztec: Le tout c'est que lui y croit, nous on a compris qu il se payait notre tête !

      Supprimer
  9. Une tête, "quéquette 1er" en a même deux mais il ne sert que d'une seule celle au dessus de ses épaules est là pour faire humanoïde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: tu crois que c'est un robot le gars ?

      Supprimer
  10. Moi j'ai zappé complètement Andouille 1er , j'attends avec impatience la proposition à AN par le député UMP Larrivé pour sa destitution ce qui serait un bien pour l' UE et la France .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: je crois que même aux pires heures de Mitterrand, Giscard ou Sarko, on n a jamais parlé avec autant d insistance de la destitution d un président !

      Supprimer
    2. @ Corto
      Pour moi, ce sera les deux aussi. Et double ration, SVP. ;o)

      Pendant les vacances, pour la 2e année consécutive, j'ai revu un avion avec la banderole "hollande-démission". Il y avait juste été ajouré un "2". Mouarfff !
      Je n'ai pas pu faire une photo car mon appareil ne sait pas nager...

      A part ça, je constate que j'ai un bon paquet de billets à lire en rattrapage. Il va falloir que je passe ne mode accéléré !!!

      Supprimer
    3. Franzi: Ah que coucou te revoilou ! en pleine forme, va y avoir du grain à moudre !
      bises

      Supprimer
  11. Recoucou Corto !

    Tiens, il n'a pas plu sur Hollande à la Réunion ?
    Même pas un petit cyclone ?
    Bises

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP