mardi 26 août 2014

Valls II: Nominations clivantes et provocation !


Ce qu'il y a de bien avec président, c'est qu'on est jamais déçu !...

Le voilà nous pondre un remaniement ministériel qui aura le mérite de mécontenter et la gauche de sa gauche et la droite, que celle-ci soit molle ou dure. Mais mieux encore il n'aura rien fait pour rassurer une musulmanie en plein désamour.

Pour ce qui  est du mécontentement de la gauche de sa gauche, bienvenue à Emmanuel Macron, le Pompidou boy, le bébé Rothschild, l'as de la finance, le millionnaire de moins de quarante ans; dans le monde de la finance, l'un des meilleurs dit-on ! Avec cette nomination, précédée de celle de Laurence Boone au poste de conseillère économique de la présidence, une financière de haut vol issue de chez Merryl Lynch, une chose est certaine, acquise, la finance n'est plus l'adversaire de Président mais bien l'une de ses meilleure alliée, elle a trouvé sa place à l'Elysée et à Matignon... Une désillusion de plus, une nouvelle trahison pour tous les cocus du 6 mai 2012, pour tous ceux qui avaient pris pour argent comptant les promesses du Bourget.

Pour la droite, la molle ou la dure, c'est la reconduction de la greluche guyanaise au poste de gardienne des sceaux qui passera mal. On la disait partante, pour la deuxième fois, Président la reconduit à nouveau dans ses fonctions. Et quitte à mal faire, Président nomme à l'Education Nationale, Belkacem, la prêtresse des ABCD de l'égalité, la thuriféraire de la GPA, la gardienne des gender studies ! On n'osera pas demander quelles compétences il faut avoir pour tenir un tel ministère, elle en a peu semble-t-il si ce n'est son sourire carnassier et son côté idéologue élevée au jus de Peillon. Deux nominations donc qui non seulement énerveront la droite mais redonneront du peps à la Manif Pour Tous (prochaine manif le 5 octobre à Paris) et qui, en ce qui concerne celle de Belkacem, ne devrait pas être de nature à rassurer l'électorat muzz, bien échaudé par les délires sociétaux de Président et de sa clique.

Ainsi, Valls et Président qui avaient une occasion en or de bâtir un gouvernement de rassemblement et de rétablir un tant soit peu de la confiance avec une partie de leur électorat auront réussi la performance de nous offrir un gouvernement tout aussi clivant que les précédents !

Chapeau bas, les artistes !

Pour le reste de cette nouvelle équipe, ce nouveau gouvernement de combat de cohérence et de clarté, nous verrons demain si cela vaut la peine de s'y attarder... pas sûr !

Folie passagère 2426.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

26 commentaires:

  1. Damned !!!
    Et pour compléter tout ça, Jean-Phi-Phi in-Dédiré dans le gouvernement...

    O rage, ô désespoir,
    O toquards ennemis,
    N'ai-je donc tant vécu
    Que pour voir ces infamies.

    Bon, d'accord, j'ai "un peu" plagié... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Jean philippe, tout le monde s en fout, il est ridicule mais là où il est, a part pour l image de la France, il n est pas nuisible. Alors que la taubira, la Belkacem et quelques autres...

      De ton plagiat, je retiendrais surtout " o toquards ennemis " !

      nb: j ai lu ts tes commentaires sur les billets passés mais pas eu le temps d y répondre

      Supprimer
    2. @ Corto
      Pas grave du tout. Et merci. :-)

      Supprimer
  2. Bon, et bien avec Vallaut, on peut être certains que les simulations de mariage gays dans les petites classes vont se multiplier.
    Le progressisme est le cancer de notre société. Le jour où la France les rejettera comme on vomit du lait ouvert 2 semaines auparavant, le pays se portera mieux.
    Quelle bande de guignols...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les progrèsseux disent que nous sommes paranoïaques... En réalité nous nous inquiétons qu'ils ne distinguent pas le vice de la vertu. Pire, qu'ils s'en prennent aux gamins car ils ne peuvent changer l'esprit des parents.

      Supprimer
    2. @Pierre: "qu'ils s'en prennent aux gamins car ils ne peuvent changer l'esprit des parents." C'est exactement ce que prônait Vincent Peillon, l'archétype de l idéologue laïcard

      Supprimer
  3. Plus de doutes : la trahison est la marque du socialisme et fait parti de son plan pour un but unique : le pouvoir et le garder le plus longtemps possible quitte à faire crever et diviser le peuple par tous les artifices sournois inimaginables.
    Au début, il (FH) a promis le paradis à tous par un changement vous-n'avez-pas-besoin-de-savoir-comment-car-on-le-sait-pas-nous-non-plus-mais-on-a-quand-même-les-solutions-il-suffit-de-dégager-le-sortant.
    Mais comme l'a prévenu Sarkozy, tout ce qu'ils promettent est de la poudre aux yeux car ils feront de toutes façons une politique presque-de-droite quand ils auront vidé les caisses après avoir embauché leurs amis et subventionné l'assistanat.
    Comme Mitterrand !
    Aucune idée de fond : on est dans la République des slogans : je ne compte plus le nombre de fois que j'ai entendu l'expression "gouvernement de clarté", "après "gouvernement de combat" ... (car là il s'agit peut-être plus de combattre mais de voir clair ?)
    J'enrage à lidée que la Finance mondiale, celle qui gouverne dans l'ombre et sans jamais être élu dixit au Bourget, qui est son ennemi NUMBER ONE, est depuis 2ans 1/2 nourrie, logée, blanchie, ... au palais de l'Elysée et est devenu la patron de Bercy.
    Est-ce-que ce Macron va désigner les riches comme ennemis public, va-t-il laisser les impôts écraser le portefeuille de la classe moyenne ? - j'ai reçu mon avis d'imposition hier :-(
    J'en sais rien, mais ce que je sais, c'est que j'enrage aussi à l'idée que parmi beaucoup de personnes dont j'avais pourtant prévenu la fourberie et l'imposture de la gauche et en particulier de FH, certains s'en mordent les doigts et le disent, alors que d'autres se sont renfermés dans leur mutisme.
    FH peut faire la politique de girouette comme il veut (gauche de la gauche ? droite de la gauche ? centre de la gauche ? ... j'arrête j'ai le vertige !), en divisant la société française, en attisant les partis extrêmes, et en décrédibilisant volontairement la parole politique il fait tout à l'instar de Mitterrand pour se retrouver au second tour avec MLP, comme si les français étaient ses pions.
    Un pays en crise, divisé, ruiné politiquement, économiquement, sans cap, sans visibilité, sans espoir ... au bout de seulement 2ans et 1/2 !
    Encore merci au 51.6% d'écervelés !

    Sur, ce bonne nuit et Merci pour tes articles Corto !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je ne parle même pas de Belkacem / Taubira / Désir : preuve que la division de la société française est dans son programme !

      Supprimer
    2. @Sen: Hollande a été menteur depuis les primaires socialistes, il s'est enferré avec son discours du Bourget dont l unique objet était de convaincre la gauche de voter pour lui. A peine élu, il a fait tout le contraire. Il n a pas fallu longtemps aux cocus du Bourget pour s en rendre compte. Quelques uns persistent a le soutenir, dautre, la grande majorité des 51% a finalement compris a qui ils avaient affaire. Je constate avec plaisir toutefois que nombre de blogueurs de gauche qui le soutenaient ont enfin changé d avis et ne machent pas leurs mots pour le critiquer. Après y a les irréductibles abrutis qui mordicus le soutiennent faute de vouloir reconnaitre leur erreur.
      Hollande a tout fait pour diviser le pays et aire monter les extrêmes mais sauf le miracle d une croissance qui reviendrait subitement de manière durable et significative, il est foutu pour 2017, j en suis persuadé. ce qui ne signifie nullement que la droite a toute les chances de l emporter.

      Supprimer
  4. Et concernant madame Belkacem, mon cher Corto, vous auriez pu ajouter : "égérie des LGBT" !
    J'ai le sentiment que nous n'allons pas attendre longtemps pour assister au naufrage du second "gouvernement de combat".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Bien sur qu il va sombrer, à peine nommé, 80% des Français ne font pas confiance à ce nouveau GVT qu ils trouvent injuste, pas clair et peu fiable ! a 80%. Ce GVT va s exploser la figure avec l opposition de son propre camp et avec Bruxelles.
      Quant à belkacem, sa nomination à l'EN est le meilleur service que Hollande pouvait rendre à LMPT, avec le maintien de Taubira, pour remotiver les troupes

      Supprimer
  5. Taubira et Belkacem sont des armes de destruction massive de notre France, elles haïssent ce pays l'une comme l'autre par haine de l'occident chrétien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas; d accord pour Taubira, moins pour Belkacem

      Supprimer
  6. Tant Vallaud, Ah la cruche qu'elle se casse !!!

    Jacques

    RépondreSupprimer
  7. Hier au soir, mon cher Corto, j'ai regardé l'émission de Stéphane Bern consacrée au Général De Gaulle. En surimpression des images du Général à Paris, à Colombey, à l'Elysée, à Phnom-Penh, au Québec, je ne pouvais m'empêcher de revoir les images de Hollande de ces dernières heures, minable, dégoulinant sous la pluie, s'essayant à discourir en enfilant des banalités cent fois entendues, et de me dire que, décidément, nous étions tombés bien bas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Pas vu cette émission. ce qui a bien avec Hollande c'est que par sa médiocrité, il rehausse tous ses adversaires ou prédécesseurs, voire même certaines personnalités de son camp !

      Supprimer
    2. A la réserve près que sa médiocrité l'a amené à l'Elysée, ou il n'a rien à faire. En attendant, faut saluer le machiavélisme hors-pair, dont tout sauf médiocre, du bonhomme (qui n'a rien de bon, contrairement au cochon avec qui il partage pourtant les mœurs et le physique). Pourriture, saloperie, vermine, cet homme me semble la quintessence du mal.

      Supprimer
    3. @Al West: la quintessence du mal, c'est un peu exagéré, non ? :)

      Supprimer
    4. @ Corto et Al West
      Peut-être un poil exagéré, mais ça fait quand même du bien de le dire.
      Et j'adore le contenu de la parenthèse. :o)))

      Supprimer
    5. @ Corto, "un peu exagéré, non ?" Non. Menteur, infidèle, malhonnête, diviseur, casseur, socialiste, et j'en oublie.

      @ Franzi : hé hé... ;-)

      Supprimer
  8. Nous avons encore assisté à une mascarade du pouvoir , c'est à vomir . Liberté Egalité Fraternité , trois mots qui sont supprimés en Hollandie .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude Henri: Tout cela finira par se payer un jour, j en suis convaincu

      Supprimer
  9. Alors sur Emmanuel Macron je vais tout de suite vous arrêter. C'est un banquier, pas un financier. C'est même un banquier d'affaire, ce qui signifie qu'il ne connait pas grand chose (voir même rien) aux marchés financiers mais qu'en revanche il a un très gros carnet d'adresse.

    Le métier de banquier d'affaire n'a pas grand rapport avec la finance à laquelle vous pensez. C'est un job de relations et de négociation, c'est tout.

    Ce type n'a absolument rien d'un trader. C'est un énarque, ancien haut fonctionnaire, qui est l'exemple parfait du capitalisme socialiste de connivence. La banque Rothschild c'est pas JP Morgan ou Goldman Sachs. Rothschild c'est une banque de socialistes donc rassurez vous, il va mener la même politique étatiste que son prédécesseur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @skandal: merci, je sais pargfaitement la différence qu il y a entre un banquier d affaire et un financier.

      Supprimer
    2. @ Skandal

      Merci ! Nous voilà donc rassurés !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen