samedi 30 août 2014

Naufrage en Socialie !




Il y a peu, la gaucholalie toute entière se moquait des divisions et des embrouilles au sein de l'UMP. Certes il y avait de quoi, à ceci près que l'UMP n'est pas au pouvoir. Alors autant dire que le naufrage du Parti Socialiste auquel nous assistons, quasiment en direct, pourrait à notre tour nous faire rire si ces gens-là, ces humanistes en carton pâte, ces progressistes aux ego boursouflés, n'étaient pas ceux qui sont censés diriger notre pays depuis un peu plus de deux ans. Hélas, si, ils dirigent ! 


Mais qu'a-t-il pu se passer pour que ces gens qui avaient absolument tous les pouvoirs (AN, Sénat, Régions, grandes villes, etc...) et donc logiquement tout pour entreprendre et réussir en soient réduits à s'invectiver, à huer leur premier ministre, à perdre magistralement les élections municipales puis européennes, à défier leur Président, à contester les décisions gouvernementales, à menacer de ne pas voter la confiance d'un nouveau gouvernement quasi mort-né, à prendre l'exact contre-pied de la parole présidentielle,... Que s'est-il passé pour que celui qui était arrivé en 3ème position aux primaires socialistes, devenu ministre de premier plan, soit limogé comme un malpropre et accueilli en héros à La Rochelle, pour qu'un ministre de l'Education à peine nommé prenne lui aussi la porte avant même d'avoir assumé une rentrée scolaire ? Que s'est-il passé pour que le deuxième premier Secrétaire du parti socialiste en moins de deux ans en soit à évoquer "un renversement de gouvernement"? Que s'est-il passé pour que ces gens-là en soient à fustiger notre principal partenaire économique, l'Allemagne, afin de masquer leur propre médiocrité et leur incompétence ? Pourquoi, jusqu'à présent, sorti du mariage zinzin, absolument rien de concret ne peut être mis à leur actif ? Pis, pourquoi ont-ils été incapables jusqu'à aujourd'hui de prendre la moindre décision significative et efficace pour redresser économiquement le pays ? Pourquoi les quelques réforminouchettes engagées, comme la réforme bancaire, sont-elles sans effets ? Comment ces gens, supposés intelligents puisqu'ils ont été élus (smiley) ont-ils pu à ce point se laisser berner par un homme, Président, dont les "amis" les plus proches ne cachaient à personne la nullité et l'inconsistance ?

En deux ans, le parti socialiste et ses adhérents dont le nombre a chuté de 25 000 n'est plus que l'ombre de lui-même. Les triomphateurs de mai 2012 font aujourd'hui pale figure et raseraient les murs s'ils avaient la moindre once d'humilité et de décence.

Que s'est-il passé ? Les réponses sont nombreuses mais il en vient une - peut-être la principale - à l'esprit de tous: elle tient en la personne même de François Hollande. "Le problème, c'est lui" titre le Figaro à juste titre car il porte la responsabilité de ce naufrage. Fuyant les conflits, n'osant jamais trancher, ayant enfumé au Bourget la base, incapable de prendre la moindre décision, nommant à des postes sensibles des personnes clivantes ou incompétentes, reniant ses promesses, menteur comme un arracheur de dents, se satisfaisant de réformes sociétales quand chaque mois entre 10 000 et 26 000 personnes viennent grossir le rang des 6 millions de chômeurs que compte désormais le pays, détricotant par simple esprit de revanche les quelques bonnes mesures prises par son prédécesseur, se condamnant lui-même à la risée nationale quand il promet des inversions de courbes impossibles, se mettant en scène, ridicule, sous la pluie à Sein, se contentant de commémorer à tour de bras quand le pays continue de s'enfoncer dans la crise et que son propre gouvernement sombre, se ridiculisant sur un scooter quand le pays a besoin d'un véritable chef d'Etat, etc, etc, etc... voilà à mon sens la principale raison du naufrage en cours du parti socialiste; ils attendaient un chef capable de redresser le pays avec des idées de gauche et un programme de gauche ils auront eu une marionnette qu'ils n'auront pas réussi à manipuler laissant ce soin à d'autres. Ils voulaient la gauche - du moins c'est ce qu'ils affirmèrent - ils auront eu un social-démocrate ou un social-libéral, c'est selon, qui mettra un peu plus d'un an pour faire son coming out.

Les socialistes ne se reconnaissent plus car ils ne peuvent pas - c'était pourtant prévisible - se reconnaître dans celui (et ses équipes) qui devait incarner le changement dont il était le promoteur. Le miroir s'est brisé sous les coups de la réalité. Le projet est trahi, les valeurs de gauche ont été trahies. Dès lors, perdus, ils ne savent, comme à leur habitude, comme au temps du congrès de Reims, que se déchirer, se diviser, s'éclater en autant de courants que de leaders minimo que compte le parti. Les socialistes ne se reconnaissent plus car pour se ré-identifier, il faudrait au préalable qu'ils avouent aux Français et à eux-mêmes qu'ils se sont trompés sur l'homme Hollande, celui qu'ils ont tous soutenu, celui à qui ils doivent, par sa victoire du 6 mai, leurs fauteuils sous les ors de la République. P'tain de crise d'identité !

Ce spectacle qui nous est offert par la gauche devrait, à nous gens de droite, donner l'occasion de bien rigoler, même pas tant cela est pitoyable, tant la catastrophe François Hollande était prévisible, tant ce qu'il advient du pays depuis est préoccupant.

Et dire que Président n'a pas encore effectué la moitié de son mandat... 

Folie passagère 2433.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

48 commentaires:

  1. et mdame taubira qui fait un bras d'honneur a hollande et valls ce matin a peine reconduite dans ses fonctions... cette mégère doit jubiler intérieurement comme pas possible ...la preuve que la pseudo diffrence de point de vue sur la sécurité et la reforme pénale de l'année derniere entre elle et Manolito était surjouée ,genre le bad cop et le good cop ... à pleurer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton flingueur: pas possible autrement, la Taubira doit avoir quelques dossiers sur Hollande et Valls pour avoir été maintenue dans ses fonctions. Il se dit que ce serait rapport a l affaire Cahuzac.

      Supprimer
  2. Tout était prévisible il suffit de se rappeler tous les commentaires sur Président par ses copains du PS depuis Mitterrand , jouer la surprise et presque l'indignation c'est d'une bien belle hypocrisie . Espérons que la majorité des français s'en souviendront . Bon Week-end je fuis La Rochelle trop de mauvaises mouches à m...e

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: bien sur que c'est de l hypocrisie et celle -ci a justement explosé aux yeux des Français. Ne pas oublier que tous ceux qui aujourd'hui, en socialie, se plaignent de hollande soit l ont aidé a prendre le pouvoir soit lui doivent tout.

      Supprimer
  3. Légende de la 1ère photo:
    "Wai les copains, on va gagner un Max de pognon et d'avantages pendant au moins 5 ans!!".

    Oui, le socialisme est une horreur au grand cœur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Pierre
      C'est une horreur tout court.

      Supprimer
    2. Non car ils sont souriants et bienveillants en apparence.
      La forme doit primer sur le fond.
      Merde! Quand même....

      Supprimer
    3. Effectivement et c'est bien leur drame le fond n ajamais primé sur la forme avec ces charlots.

      Supprimer
  4. Que dire d'autre ? Tout est dit et bien dit.
    Bravo Corto ! Et merci d'exprimer si bien ce que nous sommes nombreux à penser.

    Et bien sûr que nous savions tout ça depuis le début, et même avant.
    Le pire étant que les copains du Nullissime aussi le savaient ; ils l'ont assez clamé à tous les vents. Ce qui ne les a pas empêchés de propulser au plus haut leur tocard.
    Dommage, ils n'ont pas poussé assez fort et ont raté la Lune.
    Quoique, même là, il aurait bien été capable de faire des dégâts...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Pour des gens qui n ont de cesse de ressasser les vieilles lunes socialo: l égalité, la justice et patin et couffin,, il eut été fort de café qu ils expédiassent le flan si loin mais c eut été la première fois qu ils auraient accordé actes et paroles

      Supprimer
  5. Ouais ,désespérant et magnifique billet....

    RépondreSupprimer
  6. Il ne reste plus à Hollande qu'à faire construire un bunker sous le palais de l'Elysée, mon cher Corto !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a déjà un passage souterrain qui passe sous la cour. Peut-être pourrait-il s'y retrancher en fermant les issues ?

      Supprimer
    2. @marianne: mais ce bunker existe déjà depuis au moins Giscard comme il en existe officiellement deux autres, l'un a Taverny ( en cours d une possible desaffection ) et un autre par chez vous, près de Lyon. Si je vous dis que j en ai visité deux sur trois et fait ma communion solennelle dans l un deux, vous le croirez ?

      Supprimer
    3. Corto, "[...] et fait ma communion solennelle..." Et ben quand on voit ce que ça a donné ! ;-)

      Sinon, le problème, ce n'est pas François Hollande, dont il n'est que la tête de pont, mais bel et bien le socialisme, dont il serait bon que ses (derniers) thuriféraires et électeurs, se souviennent, dans un pays en faillite tant il en est vérolé (de socialisme et d'étatiste). Ceci dit, il en est une excellente (tête de pont).

      Supprimer
    4. @Al Weest: oh, hé, camembert !
      Pas d accord, le socialisme aussi mortifère et sectaire qu'il puisse être n'est qu une idéologie qui demande que panache pour gagner. Mitterrand, aussi pourri qu il fut, se réclamait aussi du socialisme qu il fit gagner en 1981 mais avec quelle classe, quel panache si bien qu au moins la France ne fut quasiment pas dévalorisé pendant son mandat pour autant que je m en souvienne ou tout au moins rien de comparable avec l espèce de pignouf qui nous ert aujourd'hui de Président, Président que son Premier a demandé ce matin de respecter ( mouarf ! )

      Supprimer
  7. bonsoir corto
    d'accord sur beaucoup de chose ... hormis un détail : il y a le miroir à droite est quasi identique, ce
    qui me fait dire que ce n'est pas le nauvrage en "socialie" mais en république et en démocratie.

    cordialement

    Ps toujours pas reçu mon petit mèl ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jlmespe: pas tout a fait d accord, a droite, dès qu un chef est trouvé, on resserre les rangs derrière et on la boucle. (Je n ai pas souvenir que sous Sarkozy, le pouvoir ait eu affaire a une telle fronde deux ans ou 5 après l élection de 2007).C'est la l une des plus grande différence entre la gauche et la droite en France: la culture du chef d un côté, les "courants" de l autre. Et puis, comme je l ai écrit, la droite n est pas au pouvoir.

      nb: je viens de le lire ton email et n arrive pas a ouvrir les fichiers joijnts.

      Supprimer
    2. certes, la droite a une culture plus ordonnée, mais le désordre la ronge idéologiquement

      - étatisme ou libéralisme ?
      - laïcité ou conservatisme ?
      - nationalisme ou europe ?
      - anti-mariage homo ou, finalement , on laissera faire lachement, mine de rien
      etc ...
      la gauche a tellement contaminé la droite que désormais le foutoir y a sa place !

      cordialement

      Supprimer
  8. Tu écris que ce spectacle ne nous fait même pas rire, nous gens de droite.
    Et ben moi, je rigole ! D'abord parce que les occasions se font rare - il faut attendre une sortie du Rincé - et parce qu'ils se sont eux-mêmes assez gaussé des chamailleries de cours d'école de l'UMP depuis 2 ans - ils n'avaient pas tort ceci dit -.
    Alors, je profite des séquences théâtrales de ces derniers jours et je me régale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Bien sur que je rigole, j ai même piqué un fou rire l autre jour en entendant je ne sais plus quel ministre , montebourg sans doute, défendre son bilan en citant Saint Augustin et se référant à Cincinnatus. Evidemment que oui que j en profite pour me marrer devant toute cette gabegie socialiste où tout, absolument tout était prévisible. Simplement parce que j ai choisi le parti d en rire. mais fondamentalement, tout cela est quand même bien triste. qu est devenu notre beau pays pour que même La Marine se propose de gouverner avec Hollande ? Mouarf !

      Supprimer
    2. ha moive aussi je me marre
      comme un bossu
      comme dit muray "j'aime que ce qu'ils aiment soit en perdition"

      Supprimer
  9. AVIS ! j ai du monde , je repondrais a vos commentaires plus tard dans la soirée ! bises

    RépondreSupprimer
  10. Qu'ils soient ridicules peut être amusant mais on va payer cher ce moment de franche rigolade, une fois ces scélérats mis dehors des cercles du pouvoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: mis dehors ? le plus tot sera le mieux encore faut-il qu il y ait une opposition prête a reprendre les manettes.

      Supprimer
  11. La raison de leur gouvernements de combats internes ? Ils sont de gauche, donc tolérants, ouvert à l'Autre, humanistes ayant des valeurs ect, tout simplement.

    A propos de prendre l'eau/naufrage toussa, dans le cadre maritime on rappelera l'apport ultra fort d'un homme de gauche GO, Camille Pelettan et ses consorts, qui, au début du 20e siècle ont réussit, via la mise en avant des projets de potos, a faire couler l'avance de la France en matière de...sous marins.

    Ca ne s'invente pas;

    Vryko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vryko: jamais entendu parler de ce Pelettan, vais aller voir

      Supprimer
    2. ^Vryko: quel parcours ce Pelettan !

      Supprimer
    3. Eh oui, un homme de gauche parfait.

      Vryko

      Supprimer
  12. Avis: banderole d accueil de la CGT aux socialistes de La Rochelle :

    https://pbs.twimg.com/media/BwSeiqtCEAA29qH.jpg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ouais quand même ...
      J'espère que la droite va se tenir tranquille et ils sont capables de casser toutes les chances de récupérer la situation à leur avantage.

      Supprimer
  13. Si Valls reste fidèle à sa logique et et à son semblant d'autoritarisme, voici le programme :
    - Lundi matin (très tôt pendant que je dors encore) : Valls menace Hollande en lui demandant la démission de Taubira, sinon c'est lui qui part ...
    - Lundi matin (à mon réveil) : Valls ayant obtenu sans difficulté l'aval de Hollande demande à Taubira de démissionner
    - Lundi pendant la matinée : Sarko fait son jogging
    - Lundi midi : Taubira enfourche son vélo avec ses 40 gardes du corps pour déjeuner et l'envoie valser ... (Valls /valser ... :-) OK c'est nul :-(
    - Lundi PM : Valls démissione Taubira et annonce qu'il formera un gouvernement Valls III pour mardi soir.
    - nuit de lundi à mardi : Valls dort
    - Mardi matin : JJ Bourdin pose à Taubira les questions qu'elle lui a préparées
    - Mardi en cours de matinée : Sarko fait son jogging acclamé par la foule et les repentis socialistes (je rêve)
    - Mardi midi : Valls déjeune avec Hollande à l'Elysée
    - Mardi fin d'après-midi : Valls quitte l'Elysée en adressant quelques saluts aux journalistes
    - Mardi début de soirée : Valls re-supprime tous ses tweets de la semaine passée vantant les mérites du gouvernement Valls III
    - Mardi soir : Valls forme un nouveau gouvernement et nomme Belkacem à la Justice ... après avoir fait le Ministère de l'Education Nationale, du Sport & Fitness, de la femme et du gender : notez qu'un énarque c'est balèze : c'est tellement polyvalent que ça peut faire tous les ministères !
    - Mardi très tard le soir (je dors à cette heure-là) : la Manif pour Tous réagit à la nomination de Belkacem et appelle la protestation

    Et pendant ce temps-là :
    - les journaleux d'iTélé se mettent en arrêt maladie
    - Hollande participe à d'autres commémorations sous la pluie et se fait ridiculiser par la presse mondiale ...
    - Jegoun prend sa carte chez MLP
    - MLP propose à Valls un gouvernement d'union nationale ... (je rêve là)
    - Bayrou s'intérroge sur la légitimité de Hollande de rester Président et s'intérroge aussi sur le comment du pourquoi il est devenu Président
    - Sarko fait son jogging
    - Yannick Noah et les derniers blogueurs de gauche demande l'asile à Kim-Jong-Hun
    - Je taquine mes collègues qui ont voté "the change"
    - Carla écrit une nouvelle chanson
    - Corto écrit un méga billet sur la fin du PS, sur l'exil des derniers blogueurs de gauche et l'expiation de Jegoun
    - Archishmok fait une méga vidéo où il ne peut même pas placer un mot tellement il ne peut s'empêcher de rire :-)
    - les juges du Syndicat de la Magistrature aidées du journal Le Monde prépare un contre-feu pour faire chier Sarko et/ou l'UMP

    OU BIEN :

    Taubira brandit quelques dossiers très fâcheux sur Valls, et Hollande, qui se plient donc à sa volonté et lui jurent fidélité, et elle reste tranquillou à sa place pour continuer son oeuvre de destructrion massive de la France ...

    Comme le dit le Général ... Vaste programme !

    (c'était mon délire du soir dsl)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Sen
      Ah ! que ça fait du bien de rêver un peu. Beaucoup ?
      Mais la chute après le "ou bien", n'en est que plus dure ! ;o))

      Supprimer
    2. @ Sen
      Vous m'avez bien fait rire et les occasions de rire sont si rares aujourd'hui, que je crois que cela valait bien la peine de le souligner !

      Supprimer
    3. @Sen: belle rêverie qui m a bien amusé. Hélas, j ai bien peur que le rêve se finisse, version " ou bien ", c'est sur, la Taubira a des dossiers à sortir, autrement je ne vois pas comment elle peut encore etre là à son poste, on va se la fader jusqu à la chute de hollande.

      Supprimer
  14. @corto
    Bo billet bravo comme d'habitude ....

    RépondreSupprimer
  15. Est-ce que Taubira en vélo a fait valser Sarko qui faisait son jogging ou a t'elle fait valser Valls ? Taubira aurait des dossiers facheux sur Hollande et Valls qui ainsi préfèrent s'écraser plutôt que d'être écrasés ... je remarque que Sarkozy imperturbable continue à se maintenir en forme en faisant ses joggings ...c'est vrai que dans cette France de fous plus rien n'étonne et un peu de délire est bienvenu ! Le " mariage pour tous et toutes " avait l'avantage de faire croire au peuple crédule que la Gauche était unie pour le meilleur et pour le pire ... désormais nous savons que l'Union était une union de façade et qu'après la Lune de miel les assiettes volent ... en route pour le Divorce des forces de Gauche .... continuez vos délires ...ils nous aident à supporter les désillusions de la réalité !!!! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: as tu vu Dam' Taubira quitter la réunion des frondeurs sur son vélo, son garde du corps lui courant après ? Le ridicule achevé !
      Continuons nos délires, ben oui, pas le choix, ça fait rire et permet d évacuer un brin notre colère .

      Supprimer
    2. La question est de savoir combien de temps les Français accepteront d'être conduits par cette équipe de branquignolles ? Dire qu'on appelle le P-S " un parti de gouvernement " ... on a maintenant la preuve que ces formules toutes faites reposent sur du vide ...il nous reste à admirer Madame Belkkacem faire son numéro de charme au côté de Valls ... à défaut de politique cohérente on nous vend son sourire ... Que devient Monsieur Vallaud maintenant que Montebourg est descendu en rase campagne ... je me le demande ! bon dimanche à vous Corto ! Marguerite

      Supprimer
    3. @Marguerite: je ne sais pas ce que devient mr Vallaud mais vu l'hommage vibrant que Valls a rendu ce matin à la Belkacem, a sa place je me ferai du souci.

      Combine de temps ? ha, la belle question dont on aimerait chacun avoir la réponse: le plus tot sera le mieux

      Supprimer
  16. Autrefois, nous avions les films de de Funès et autres pour égayer nos soirées tv et maintenant, ce sont nos ministres d'opérette qui se produisent en direct. Mais quel triste spectacle ! Taubira se moque ouvertement de nous, de la France, et il nous faut supporter tout cela ? Jusqu'à quand ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @crisfi le films de de Funès ou Au théatre ce soir, c'était avant !
      Taubira se moque ouvertement de nous car elle n aime pas la France, elle aime sa guyane, elle aime ses congénères, elle aime Césaire et Schoelcher, mais elle n aime pas la France

      Supprimer
  17. Oui, c'est drôle sur le moment puis, on ne peut être que saisi d'effroi devant la décomposition des appareils politiques gouvernementaux.
    Aux dernières élections (municipales + européennes), la défiance du peuple s'est exprimée par un rejet massif, soit en s'abstenant soit en votant FN.
    Et pendant ce temps, la Marine est en embuscade pour le plus grand mal du pays. Sauf qu'en plus, elle risque de mettre la zizanie entre les Français tandis que les partis gouvernementaux ne savent que faire l'unanimité contre eux.
    Les partis ne sont plus capables d’offrir la moindre espérance au peuple et cela rend la situation politique du pays très instable.
    Non, il n’y a rien de risible dans ce triste spectacle offert par la socialie, juste de l’affliction.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Seghux: bien sur que tout ce mauvais spectacle est afflgeant maintenant, on va pas non plus se mettre la rate au court bouillon pour ces branquignols, si ?

      Supprimer
    2. Non, ils n'en valent vraiment pas la peine et j'ai sans doute cédé à une faiblesse humaniste par mes propos précédents. Les Français se choisissent leur destin et ils en assumeront les conséquences, quelles qu'elles soient !

      Supprimer
    3. Seghux: comme je me plais a l écrire bien souvent, on a les élus que l on mérite

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique