vendredi 29 août 2014

La Loi Alur de Duflot, c'est avant tout l'histoire de 312 députés incompétents


L'effondrement du marché immobilier et de la construction de logements neufs a amené le gouvernement à réviser la loi Alur de Cécile Duflot. Enfin, réviser, à la dénaturer complètement serait plus juste. Les mises en chantiers ont chuté de 13% entre mai et juillet atteignant un niveau plancher jamais atteint depuis 1998 soit à peine 73 000 nouvelles constructions. Pour la seule Fédération des Promoteurs Immobiliers, les ventes de logement ont chuté de 15% soit à peine 23 000 logements. Pour 2014, au mieux, ce sont 300 000 logements neufs qui seront construits, loin de l'objectif de 500 000 par an fixé par Président pendant sa campagne, tout juste 100 000 de moins que lors de la dernière année pleine du mandat Sarkozy en 2011. Cet effondrement du bâtiment impacterait négativement la croissance du pays de 0,4%. Une paille pour une économie qui finira sans doute l'année à 0,5% de croissance. Au mieux. A ramener au 2% promis pour 2014 par le candidat Hollande.

Ça, c'est pour le constat. Au bout de deux ans et demi de socialie, le bâtiment est sinistré et comme le dit l'adage : "Quand le bâtiment ne va pas, plus rien ne va !". Alors Valls a pris des mesures qu'il a annoncé aujourd'hui. 3 mesures phares: l'encadrement des loyers ne se fera, à titre expérimental, uniquement sur Paris. Un abattement de 30 % sur l'impôt sur les plus-values de cession des terrains dont les promesses de ventes auront été signées avant fin 2014. La possibilité d'investir et de louer à un membre de sa famille.

Bref un détricotage en règle de la loi Duflot, dite loi Alur. Cécile Duflot trouve cette attaque en règle contre son bébé " inouï " !

Moi ce que je trouve absolument "inouï", c'est que ceux qui nous gouvernent aujourd'hui, gouvernement et parlementaires socialistes, avaient adopté à la quasi unanimité des voix de gauche (Assemblée et Sénat) cette fameuse loi Alur, il y a pas un an. Sur les 292 députés affiliés au groupe Socialiste Républicain et Citoyen ( i.e, les socialistes), 256 ont voté la loi ALUR, de même que la totalité des députés écolos (17), des députés radicaux de gauche (16) et de 8 députés communistes (sur 15).  Au total, 312 députés de gauche voteront cette loi dont il ne faudra pas un an pour constater les effets calamiteux. Avaient-ils de la merde dans les yeux pour voter une loi que tous les professionnels conspuaient ? Il faut croire que oui.

Pensez-vous qu'un de ces lascars fera son mea culpa ? Pensez-vous, la coupable désignée est la mère Duflot. Point barre. 

Je n'aime pas, mais alors vraiment pas la Duflot, mais sur ce coup là, on aurait tort de lui faire porter, seule, le chapeau. La loi Alur, aujourd'hui vidée de l'essentiel de sa substance, c'est avant tout une histoire d'incompétents au nombre desquels 256 députés socialistes !

Sur ce, bonne soirée à tous, même en Socialie !

Folie passagère 2431.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

21 commentaires:

  1. Et il ne faudrait pas oublier l'incompétence du Premier ministre, mon cher Corto, et comme nous sommes en Vème République le plus responsable de tous est tout de même Hollande !
    Rappelons que rien, mais rien du tout, ne l'obligeait à donner un poste ministériel à la cheftaine des Verts dont le parti avait péniblement atteint les 2 % à l'élection présidentielle.
    Voilà ce que c'est que de faire de la politique en ayant des arrière-pensées électoralistes au lieu de se donner les ministres les plus à-même d'oeuvrer pour l'intérêt général.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ah mais que si quelque chose l obligeait: l accord signé avec martine aubry juste avant la présidentielle, accord qui a plombé en partie la première partie de ce quinquennat.
      Sinon pour le reste nous sommes d accord.
      ceci dit, ça pose quand même le problème de la competence supposée de nos députés qui, hormis les rapporteurs aux lois et projets, votent ce qu on leur demande de voter sans même lire les textes. l'écotaxe a tété aussi un bel exemple de cette anomalie démocratique

      Supprimer
  2. Pour mener une politique, l'homme politique a le choix entre suivre ses intuitions (et ignorer tout savoir), consulter plusieurs spécialistes ou conseillers d'un ou plusieurs domaines pour être influencé ou prendre des morceaux et le dernier choix est de suivre totalement une théorie. Visiblement pour mener la politique en question, on comprends rapidement que c'est le premier choix qui fut choisi. Mais le gouvernement a t-il accès aux spécialistes, économiste, scientifiques, dirigeants etc... pour gouverner de manière éclairé?

    Ce qui est intéressant, c'est qu'il est rare que le gouvernement revienne sur une politique désastreuse. Il se pourrait qu'il le fasse uniquement pour embêter l'ancienne ministre dissidente à l'origine de cette politique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @judex: là je ne crois pas, le secteur est tellement sinistré que le GVT n avait pas d autre choix que de revenir sur cette loi non seulement stupide mais en plus empêchant Président de tenir sa promesse de 500 000 logements/an. Que son détricotage permette a Valls de se payer les écolos, c'est faire d une pierre deux coups !

      Supprimer
  3. bonsoir corto !
    l'effondrement immobilier est inévitable:

    1- la surpopulation géré par les écolos et leur immigration massive ne peut plus augmenter les prix :
    on importe massivement des pauvres incapables de payer leur loyer et non pas des riches.

    Quand aux français, ils peuvent de moins en moins se payer un loyer ou mieux encore une maison.

    Personnellement, j'aurais tout juste les moyens de passer de mon appart à une mini maison en lotissement ;
    mais je ne le ferai sans doute pas, car le bénéfice ultra-faible ne justifie pas 50 000e

    2- l'architecture devient digne des pires stations balnéaires => désertion future des touristes de notre pays qui s'enlaidit à vue d'oeuil. De plus , on a beau vous répéter que votre nouveau logement est A+ les gens prennent conscience qu'ils achètent avant tout un clapier en béton parfaitement cubique.


    PS: je vous ai écris que votre boite mel "voilà" , la lisez vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jmespe: il suffit pour moi de longer la nationale 1 a hauteur de Pierrefitte ou Saint Denis pour constater l abomination des nouveaux logements qui sortent de terre et destinés non pas ( bien au contraire ) aux "pauvres mais aux classe moyenne inférieures. L intérêt étant de leur fourguer des logements tout juste correct pour que les populations immigrées aillent voir ailleurs.
      Pour les Français, j en connais peu qui achète en ce moment si ce n est dans des coins où les prix sont incroyablement bas par rapport aux métropoles !

      pour les emails oui je la lis atoilhonneur@voila.fr mais rien reçu de toi pour l instant

      Supprimer
  4. Tous les députés sont compétents, chacun dans son domaine c'est à dire qu'ils ne peuvent être compétents en tout. La bêtise du système, c'est qu'on leur demande de se prononcer sur des sujets dont ils ne connaissent pas grand chose et donc de voter comme on leur dit de le faire. Qu'ils soient de gauche ou de droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: tu as parfaitement raison et cela ne m a pas échappé. ceci dit, je n ai jamais rien signé de ma vie personnelle ou professionnelle que je maîtrisais pas. au mieux je refuse au pire je mabstiens. Ceci dit que les députés votent pour une loi a laquelle ils ne comprennent ni les tenants ni les aboutissants est tout de même une scarée anomalie, pour rester correct !

      Supprimer
    2. Quelque chose me dit que cette anomalie est bien utile à certains.

      Supprimer
  5. Bonsoir Corto,

    Quand la bêtise (pour rester poli) a pris le pouvoir, on ne peut que constater les dégâts. L'humilité imposerait à celle qui est à la base de ce fiasco de faire profil bas. Elle démontre simplement par son attitude et ses propos que ce brave Michel Audiart avait raison: ça ose tout et c'est à çà qu'on les reconnait. Ne perdons pas notre temps avec elle, elle n'en vaut pas la peine. Tu as raison d'insister sur le fait que la stupidité est également partagée. Pangloss a hélas raison, l'assemblée nationale n'est qu’une chambre d'enregistrement peuplée d'ectoplasmes. J'en ai mal au ventre mais je suis au regret de constater que mon pays, la France, est devenu une caricature de démocratie: le pouvoir par le peuple est devenu le pouvoir par la connerie!

    Bonne soirée (même en Socialie)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: Pour la Duflot, effectivement qu elle fasse profil bas est la meilleure des attitudes a avoir, mais ce serait méconnaître ces écolocons que rien n effraie.
      Le pouvoir par la connerie, certes mais aussi par l incompétence dont on use.

      Supprimer
  6. Un des effets de l'ivresse du Pouvoir c'est sans doute l'illusion de croire qu'une loi suffit à transformer le réel et quand le réel résiste il faut trouver des " coupables " ! Sans doute qu'à l'époque lointaine où la petite Duflot militait à la J-O-C , monsieur l'aumônier a oublié de lui expliquer que l'enfer était pavé de bonnes intentions comme l'était sans doute sa loi ... Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @margyerite: joli commentaire, j aime bien... même si plein d indulgence pour Duflot :)

      Supprimer
  7. C'est à se poser des questions sur la démocratie..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Crisfi: c'est sûr dans la mesure où une palanquée de députés sont capables de voter une loi sans en connaître ni le texte, ni les nuisances éventuelles de la dite loi, nuisances que tous les professionnels du secteur avaient pourtant mises en avant, on peut se poser des questions

      Supprimer
  8. N'ayant plus rien à retoquer du gvt Sarko , il s'attaque à son aile gauche et il n'y en a pas beaucoup mais cela l'emmènera jusqu'en 2017 , faire et défaire c'est la devise en Hollandie , ceci dit il y a un vieux proverbe qui disait " quand le bâtiment va tout va " et la Duflot aurait du l'apprendre .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: la Duflot, sur ce coup là, a fait ce qu on lui demandait de faire. Elle s'es planté dans les grandes largeurs et "on " l a laissé faire.

      Supprimer
  9. "Au total, 312 députés de gauche voteront cette loi"
    312 députés fonctionnaires voteront cette loi,eux ils ont leur préfond retraite par capitalisation,qui nous est interdite à nous dans le privé,ils n'ont donc pas mis de billes dans de la défiscalisation logement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen aztec: 312 députés godillots a qui on a demandé de voter une loi stupide et qui l ont voté car finalement ils s en foutaient comme d une guigne en partie pour les raisons que tu invoques.

      Supprimer
  10. Vous noterez que pour Duflot, sa loi est "une vraie loi de gauche"...

    Pour cette grognasse, une vrai loi de gauche c'est une loi qui sabote la construction immobilière alors que les Français et la France en on besoin.

    Cela explique beaucoup de choses...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen