samedi 22 mars 2014

Pourquoi le pompier grenoblois a-t-il refusé de serrer la main de Manuel Valls?


Les médias sont quand même hallucinant de désinformation (ou de manque de curiosité). Nouvel exemple pas plus tard qu'hier avec la visite de Manuel Valls à Grenoble. Un sapeur-pompier a refusé de serrer la main du ministre des polices ce qui a eu le don de mettre en colère l'homme qui dégaine les coups de mentons plus vite que les biftons pour payer les PV des copines de sa femme. Manuel Valls a donc remis sèchement le sapeur à sa place, je cite

"Quand on refuse de serrer la main à une personne, c'est qu'on a perdu ses valeurs (dit-il d'abord au pompier récalcitrant). Moi je vous invite, monsieur, avec l'expérience qui est la vôtre, vous qui n'êtes pas un gamin, qui exercez des responsabilités, quand vous êtes devant un ministre de l'Intérieur, devant un représentant de l'État, devant un membre du gouvernement, je vous invite à vous comporter comme un sapeur-pompier ! Il y a une hiérarchie chez les sapeurs-pompiers, et vous devez la respecter ! Et si je viens ici pour dialoguer avec des sapeurs-pompiers, ce n'est pas pour qu'on refuse de me tenir la main, de me serrer la main."

On pourra s'étonner de trois choses. la première, c'est le petit ajout du Huffington Post: "le pompier récalcitrant"; le pauvre pompier, le voilà déjà condamné par un journaliste ! La deuxième, c'est la réaction démesurée de Valls, du "casse toi pov'con" revisité. Celui-ci s'emporte et tente par ses propos de rabaisser un gars dont le métier est de mettre en jeu sa vie pour en sauver d'autres. Dans l'armée, on aurait dit de Valls qu'il fait péter les galons, soit chercher par les titres et la fonction, non par l'expérience, à claquer le baigneur d'un subordonné. En gros, le jeune aspirant tout-frais-pas-cassé qui essaye d'en remontrer à l'homme qui a vu et tué l'ours. C'est une manière comme une autre d'exiger du subalterne le respect et la soumission. Le kakou obtient généralement la soumission, jamais le respect. Le respect, ça se gagne  Et entre nous... qui donc aurait envie de respecter et de saluer un mec aussi hargneux et arrogant que Valls ?

La troisième, et vous aurez beau chercher, il faut vraiment fouiller, c'est l’absence d'explication à ce geste du pompier. Aucun média n'a cherché à comprendre ou tout au moins à expliquer ce qui a pu motiver cet affront fait à l'Autorité. On vous dira ici et là qu'il y a un conflit actuellement avec les pompiers car une directive européenne, applicable en France, les obligent à travailler plus en étant payé moins. Si, si, vous avez bien lu, une directive européenne impose à cette profession un allongement de la durée de travail annuel sans aucune compensation salariale; de quoi énerver un brin le jeune pompier et ses collègues, non ? Pour le Conseil Général de l'Isère, les modalités d'application de cette directive se traduisent par 67 heures de plus travaillées sans le moindre fifrelin de compensation. 

Mais il y a mieux encore qui justifie, à mon sens, la colère locale. Le 26 décembre dernier, à Grenoble même, une nouvelle manifestation de pompiers est organisée devant le Conseil Général pour protester contre cette directive et son application locale. Les choses s'enveniment et les pompiers tentent d'entrer dans l'édifice. 90 CRS suréquipés font face à 150 pompiers. Que fait la police aux ordres de Manuel Valls ? Elle charge, gaze à tout va et tire sur les pompiers avec des balles gomme-cogne (flashball). L'un des pompiers, collègue de l’effronté, en recevra une en pleine tête et perdra un oeil.

150 pompiers manifestent, les CRS chargent et l'un des pompiers grenoblois deviendra borgne. De quoi ne pas saluer le chef suprême des CRS, non ? De quoi logiquement inciter Manuel Valls à faire preuve de diplomatie, pourquoi pas de compassion, lorsqu'il va à la rencontre de ses subordonnés qu'il fit matraquer par d'autres de ses subordonnés deux mois auparavant.

A l'aune de ces explications, on comprendra peut-être mieux le refus du pompier de ne pas serrer la main du ministre.

Et sauf erreur de ma part, rien n'oblige un pompier à serrer la main d'une Autorité, sa seule obligation éventuelle étant de se mettre au garde à vous et de faire le salut réglementaire. Pour l'anecdote, je connais un général d'Armée qui a refusé dernièrement de serrer la main de Président à qui il était présenté. Il s'est contenté de se mettre au garde à vous, à 88 ans, point barre. Aussi surprenant que cela soit, Pépère a eu l'intelligence de ne rien dire.

Folie passagère 2194.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

74 commentaires:

  1. C'est l'horreur le socialisme. Je n'avais pas entendu l'histoire de la manif qui a dégénéré...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: et çela t'étonne de n avoir rine entendu de cette manif ? hey, coucou, reveil, tu es en Socialie ! :)

      Supprimer
    2. mais késskidi celui-là ?? Tu crois sincèrement que ça a qque chose à voir avec la " Socialie" ?,

      Supprimer
    3. parce que sauver des vies ne vaut pas plus que n importe qu elle autre métier selon vous aristide ?? je pense qu ils meritent ce qu ils gagnent et croyez moi , perso je ne gagne guère plus de 12000/an ! quand a l histoire de valls je ne vois pas en quoi elle a avoir avec sa paie selon vos allusions...quand a la directive europeenne elle ferait bien de s occuper de l ensemble des administrations et pas seulement nos ....pompiers...!

      Supprimer
    4. Un homme dont la devise est " sauver ou périr" n'a pas à jouer la marionnette devant un fonctionnaire d' Etat (aussi haut placé fut-il) issu d'un gouvernement élu par les citoyens. De plus , si Valls cessait d'être aussi répressif dans ses idées et dans sa façon de faire, ça n'arriverait pas. Il est mal barré Manolo....très mal barré...mais c'est peut être mieux ainsi. Résistance passive....moi, j'applaudit !!!

      Supprimer
  2. Que le pompier refuse de serrer la main de Valls, c'est son droit le plus strict, mais en ce qui concerne les causes de son mécontentement, euh, comment dire : la vérité c'est que les pompiers professionnels ont un temps de travail effectif ridicule et que jusqu'ici personne n'avait osé toucher à leurs avantages invraisemblables car c'est un corporation très syndiquée et tout ça. Mais sur le fond, ils sont simplement indéfendables. La directive européenne ne fait que remettre un tout petit peu d'ordre dans une maison qui aurait besoin de bien plus que ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @aristide: admettons mais trouverais tu normal de voir ton temps de travail augmenter sans compensation aucune ? cela donne envie de manifester et certainement pas le droit de rendre un pompier borgne.De quoi alimenter le mécontentement. cette fronde des pompiers généralisé à toute la France est tout de même bien occultée par les médias.

      Supprimer
    2. Tout dépend du temps de travail en question, mon cher Corto. Que le leur augmente, même sans compensation, ne serait que justice, crois moi.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    4. Juste pour remettre les choses au claire. les SPP font 35 heures comme tous les employés de la fonction publique . et on pourrait rajouter qu'ils en font plus puisque les gardes de 24 heures ne sont pas decomptées 24 h mais 16 h (selon les départements) !!!!

      Supprimer
    5. C'est faux. Les gradés sont aux 35h pour la plupart. Mais les hommes du rang et les sous-off eux font 96 gardes de 24h par an, c'est à dire qu'ils sont à la caserne 96 jours par an. Ils ont d'ailleurs si peu de travail réel qu'un nombre non négligeable d'entre eux se permettent d'être pompiers volontaires en plus de leur travail de pro, pour mettre du beurre dans les épinards.
      Encore récemment un gradé me disait que ses hommes en étaient à programmer leurs loisirs avant leur temps de travail.

      Supprimer
    6. la porte est ouverte
      comme tout fonctionnaire pour rentrer il faut un concours
      enfin ça c'était avant maintenant pour 2 pros on peut recruter un volontaire ...
      le débat n'est pas là
      c'est bien français de voir les avantages des autres
      mais comme les autres on bosse 1605 h voir plus avec les équivalences des 24 h
      on va souhaiter le malheur des autres pour bosser 24 h sur 24h mdr
      maintenant il parait que l'on est une profession à risque ???
      le seul avantage c'est lorsque l'on fait un crédit on a une assurance plus cher merci qui ???
      Anonyme est marrant en plus
      CQFD

      Supprimer
    7. bonsoir,
      je suis pompier professionnel dans l isere .
      aristide permet moi de t expliquer les choses ,les vrais pas ceux que tu pense connaitre.
      je travaille en periode de 12h payé 12. jusque la facile a comprendre.
      j effectue 1540 h par an au lieu de 1607 soit 67h en moins . ces heures en moins sont la compensation des jours feriées (ceux que tu passe avec maman alors que moi je bosse).
      la dessus, je travaille la nuit, le dimanche (la ou une fois de plus tu es avec la maman et les enfants a la maison ) sans aucune compensation. ( les majorations de 50% n existe pas contrairement a beaucoup de metier).
      je travaille 1 week end sur 2 pendant que toi tu as tous tes week end avec ta famille.
      oui j ai beaucoup de temps libre si on peut dire mais quand toi tu fait 35h en 5 jours moi je les fais en 3 .
      je t invite a venir nous suivre et voir se que nous vivons tout les jours tu comprendrais peut etre mieux le malaise qui est dans notre metier.
      je suis pompier volontaire et ceux depuis mes 16 ans . je l etais dans mon ancien metier ou j effectué plus de 260h par mois . c est juste l envie d aider la population qui fait que l on prend du temps sur son temps libre pas pour l argent car en isère les pompier professionnel nont pas le droit d effectuer des gardes payer (et oui ton gradé en dit bien des idioties)
      si tu pense qu on bosse pas assez ou que l on est trop payé dit toi bien que quand toi tu passe en détournant le regard devant les pires choses de la société et bien nous on ne detourne pas le regard comme toi et on y va...

      Supprimer
    8. a mon avis tu n y connais rien du tout a la profession ....evite de donner des avis et renseigne toi un peu sur les lois et la réalité

      Supprimer
    9. Pour Anonyme (quel drôle de nom).
      Peux tu nous dire combien (net par mois, avec les primes et le logement) gagne un pompier professionnel? Aussi, quel niveau d'étude ont les SPP en moyenne (hors officiers)?

      Supprimer
    10. alors pour repondre. en isere ca part de 1400 euros salaire net avec toutes les primes incluse a un peu prêt 2500 euro. (le max c est en fin de carriere bien entendu)je parle bien de salaire ou l on travaille week end nuit et jour ferié ... pour le logement ,il n y en a plus . on paye chaqu un le sien comme toi.
      pour ma part, je gagnais bien mieux ma vie avant d etre pompier(plus de 500 euro de difference a ce jour ) mais la passion l a emporté sur l argent.
      les diplômes ca part de bep a bac +5.(je parle bien des pompiers hors officier) après c est un concours donc tout le monde a sa chance faut juste se remettre en question .

      Supprimer
    11. Bravo les garçons ! voila l'image et surtout ce qu'est devenu la profession !!! Mettez vous au travail , appréciez ce que les anciens vous ont légué, arrêtez de dire ou écrire ce qu'il n'est pas vrai ou faussé ! En tout état de cause, si ce métier qui au départ à ces avantages et ces inconvénients, je vous le conçoit, vous fatigue tant que cela, laissez votre place et donnez la à une personne qui la mérite !!!

      Supprimer
    12. et encore tu as de la chance anonyme moi aussi je suis spp mais en haute Garonne et nous on as pas les 12h on reste sur les 24h ,donc on fais 94 garde annuel alors quand je vois les conneries écris par certain je leurs augmenterai le temps de travail également sans augmente le salaire.Il faut qu'il sachent un peu ce que l'on vis au quotidien les nuit blanche,les insultes, les caillassages,...... après ils pourront peut être parle. Mon cher anonyme on fais un métier que peut de personne pourrais faire et pas beaucoup de monde comprennent notre revolte

      Supprimer
    13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    14. @Fredéric Andréo: je suis le taulier de ce blog et soutiens les pompiers mai visiblement pas grand monde n'est informé sur votre colère, on en parle même pas aux infos. Pourrais-tu, si tu le souhaite me faire un petit texte expliquant les raisons de votre grogne, texte que je publierais sur ce blog ?

      si cela te dis, tu me l envoie à mon adresse email: atoilhonneur@voila.fr

      merci

      Supprimer
    15. Alors aristide pour te donner un ordre d'idée de nos salaires : je suis payé 1700 euro soit 20400 euro annuel, je fais 94 gardes annuelles soit 2256 heures. 20400/2256 = 9,04 euro de l'heure sur mon lieu de travail.
      Combien de personne ici accepteraient de travailler 8h par nuit gratuitement ( car oui, entre 22h et 7h du matin nous ne sommes pas payé) soit 750h heures passées gratuitement sur notre lieu de travail tous les ans?
      Combien de personnes accepteraient de travailler 43 heures par semaine pour 1700 euro?
      Combien ici accepteraient de travailler 2 voire 3 weekend par mois sans aucune compensation de salaire?
      Nous ne parlions pour le moment que du salaire mais parles tu du préjudice moral que peux subir chaque sapeur pompier au moins une fois dans sa vie : voire des parents perdre un enfant en bas âge, voire des enfants observer leurs parents décédés sur un accident de la route, connaitre le décès d'un collègue sur intervention qui n'était là que pour rendre service!! tu penses qu'un employé de bureau sera confronté à tout cela dans sa vie?
      Et oui pendant que toi tu te prélasse paisiblement avec conjoint et enfants les nuits, weekend et jours fériés, moi je suis au travail pour 9,05 euro de l'heure, tu parles d'avantages invraisemblable toi?? foutaises.....

      Supprimer
    16. Bonjour,

      Pour relativiser les propos ci-dessus :
      - 94 gardes annuelles ça fait environ 1 jour de travail sur 4. Donc 3 à récupérer. Il y a des rythmes largement plus durs.
      - Dans la majorité des SDIS l'activité opérationnelle ne provoque pas un épuisement des organismes, les relevés d'activité opérationnelle le prouvent, le temps passé sur intervention est tout à fait acceptable. Et de toute façon avec un jour sur 4 de boulot, il y a de quoi récupérer. Si ce n'était pas le cas pourquoi la majorité des pros prendrait du volontaire à coté ?
      - Le problème c'est que la profession coûte chère à la base (infrastructure, matériels, formation, etc...) et que depuis des années les demandes exagérées des syndicats ont fait explosé la facture des conseils généraux (qui grognent depuis longtemps déjà mais sans oser protester, popularité oblige).



      Supprimer
    17. Je dis Bravo aux Pompiers, c'est un métier difficile, d'ailleurs ce n'est pas un métier mais une vocation, que peut de personnes peuvent faire, il faut de l'humanisme, savoir mettre de côté sa vie personnel, appeler alors que vous êtes en famille, ou a un mariage, baptême ou autre grand moment de leur vie. je trouve honteux ceux qui dénigre les Pompiers, sans savoir, ni comprendre leur quotidien, la vue de l'horreur, de l'insoutenable. de la souffrance. ils doivent faire face à toutes les situations que peut de personnes sauraient vivre, sans en sortir choqué. Heureusement qu'ils sont là nos chers Pompiers. après il y as comme partout de bon et de moins bon Pompiers, mais cela vaut pour toutes les professions, ne serait ce qu'au gouvernement. Et Arrêter de toujours dénigrer les fonctionnaires, je suis fonctionnaire et ne gagne que 1 300€ par mois, je travaille 1 week-end sur 4 et je suis présente les jours féries, parfois pour faire des remplacements de collègues souffrantes. c'est trop facile de critiquer quand on ne connait pas. en effet parfois le boulot est moins pénible et des fois c'est très difficile et très lourd. quand vous êtes auprès de personnes alzheimer, démence, schizophrène pendant 7h30 . vous êtes bien heureux de sortir de là, même si j'aime mon travaille, parfois c'est très dur.

      Supprimer
    18. Pour notre tres cher anonyme qui semble tout savoir mieux que tout le monde, comme parvenir à un calcul d'un seul jour de travail pour 4 jour de repos? Je suis également pompier professionnel dans la loire, je travaille annuellement 2600 heures où toi tu n'en fais que 1605... De plus j'ai l'audace de revendiquer le droit de choisir certains de mes jours de repos comme bon me semble, et si le service peut me l'accorder. Tu trouves cela inadmissible? Et bien pourtant, moi aussi j'ai le droit de partir en vacances avec ma femme et mes filles, et cela plus que les 4 jours que tu nous accorde. Dans ton calcul, tu aurais pu avoir la grandeur de nous accorder des congés payés où nous sommes libérés du service, enfin presque car nous sommes tous des bons samaritains dans l'âme et meme gratuitement pendant nos vacances ( je sauvé 1 personne de la noyade et j'ai porté secours sur un accident avec un décédé sur le chemin du retour des vacances cet été). Je ne sais pas pourquoi ais je suis sûr et certain que tu en aurais fait autant, voir plus ... ! Au final, je travaille en moyenne 1 garde de 24 h pour avoir ensuite 2 jours "de repos", pendant lesquels je suis obligé de continuer à m'entrainer avec mon chien pour les recherches de personnes....
      Mon exemple n'est pas isolé, alors avant de parler de ce que tu ne connais pas, essaye de reflechir un minimum!

      Supprimer
  3. et alors, quand lui a refusé de serrer la mains du président de Tunisie, reçu par Bartelone à l'Assemblée, on lui a fait la morale à ce pov'mec ? la politesse n'est pas applicable dans ce cas ? il se prends pour qui le petit Franco ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: tu pose la question et apporte en meme temps la réponse: il se rêve franco

      Supprimer
    2. C'est vrai que par la faute de franco nous avons le manuel gazier ou gazeur

      Supprimer
    3. C'est une intox, cette histoire, ou en tout cas ça y ressemble drôlement : http://fikmonskov.wordpress.com/2014/03/22/on-a-frole-le-drame-ou-comment-jai-failli-relayer-une-intox-de-oumma-com/

      Supprimer
    4. @Kikmonskov: Pour ton Mazourki c'est peut être une intox mais ds le cas présent,il n y a aucune intox et ne vois donc pas ce que ton com vient faire ici

      Supprimer
  4. Comme les infirmières qui savent faire pleurer dans les chaumières,les cadences infernales,le manque de moyens etc..chez les pompiers c'est pas la mine non plus,mais qui peut se "payer" ces deux corporations?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen aztec: heu, moi pas comprendre "mais qui peut se "payer" ces deux corporations";
      Quant aux infirmières, celles que je connais et qui bossent en hôpital le font avec une abnégation totale pour des salaires plus que modestes, des horaires de dingue pour la plupart.
      Et quel rapport avec le billet ton commentaire ?

      Supprimer
    2. Sans oublier les responsabilités en cas d'erreur...

      Amike

      Supprimer
    3. c'était pour répondre à ça:"Si, si, vous avez bien lu, une directive européenne impose à cette profession un allongement de la durée de travail annuel sans aucune compensation salariale"
      Se les payer dans le sens de dénigrer.
      "abnégation totale pour des salaires plus que modestes, des horaires de dingue pour la plupart."Je suis pas mal à l'hôpital actuellement pour des pb de genoux et franchement je ne suis pas impressionné

      Supprimer
  5. «Quand on refuse de serrer la main à une personne, c'est qu'on a perdu ses valeurs»
    on que l'on veut les garder ... non?

    il est conNNNfus le manuel
    Un ministre de l'intérieur n'est pas une personne à qui l'on peut serre la main impunément il faut mettre des gants de protection c'est curieux les pompiers en sont dotés ?

    encore une fois vous avez raison Corto pour les médias mais c'est trop facile ils sont tellement prévisibles
    merci et bon week end à dimanche soir
    on regardera qui serrent les mains à qui

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: merci a toi, et demain, on vote, on vote bien, on vote a droite, au centre mais pas à gauche !

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  6. la prochaine fois, au lieu de passer pour un malappris, qu'il aille deux jours avant la visite serrer des mains galeuses, il y en a puisque cette maladie est en recrudescence...il pourra serrer les mains tendues , avec une déférence et un sens des valeurs teintés d'une bonne dose de jouissance .
    tant qu'il y sera qu'il salue de près les journalistes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @josette: valls n'est pas pompier ni infirmière, il n ira pas se risquer a serrer la main à des gens "trop" malades. ce mec est odieux, dire qu il est soutenu par une partie des gens de droite me sidère

      Supprimer
  7. Il est vrai que refuser de serrer la main d'un ministre alors que le petit peuple se rue sur tout officiel de quelque importance comme si le don de toucher les écrouelles était passé des rois de France aux représentants de l'Etat républicain, est surprenant pour un ministre. "Comment? On ne m'aime donc pas?", se met-il à songer.
    Malpoli le pompier? Peu respectueux? Pour ainsi dire pas assez soumis?
    Non! Tout simplement pas content et désireux de le montrer.
    Une poignée de main peut être une marque de politesse, un signe d'amitié ou une manière de sceller un accord.
    Valls a eu tort de la considérer comme une manifestation d'allégeance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: mais Valls ne peut même pas imaginer qu on ne lui fasse pas allégeance. C'est bien là toute l'arrogance des socialos

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Entièrement d' accord avec votre analyse sur le personnage. J'ai rarement vu plus imbu sur un visage

      Supprimer
  8. Il y en a comme ça, mon cher Corto, à qui le pouvoir monte à la tête.
    Souvent ils finissent mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: affolant non ? La morgue de ce Valls ( que j ai vu de très près dans ma commune) est incroyable. pangloss, juste au dessus résume assez bien la chose.

      Supprimer
  9. Ce sont encore une fois les valeur, les fondements de la république qui sont bafouées. Quand on est fonctionnaire, pompier, militaire, gendarme, on doit le respect à sa hiérarchie. Encore aujourd'hui quand on est fonctionnaire on ne dit pas non, oneut discuter, négocier argumenter mais au bout du compte sauf cas grave on doit faire (droit de retrait).
    Les mouvements de protestation n'ont rien à voir. (Entre nous je trouve les pompiers un peu violents)
    Comment pensez vous apprendre le respect à des jeunes en déficit d'éducation quand des hommes dont l'exemplarité n'est jamais remis en cause, perdent tous repères.
    Vous remarquerez que je n'aborde pas autre chose. Je reste modéré, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didsat: tu reste modéré, façon de voir les choses. Tiens, expliques moi, par exemple, comment un général qui a donné toute sa vie a son pays, à la fonction, à la défense de la république, qui pendant un moment répondait directement au président, qui a été pendant 2 ans prisonnier en Indochine, qui a fait l Algérie parce qu on lui ordonnait de la faire, qui a été décoré de tous les hochets républicains etc... donc un gars dont on ne peut contester l attachement aux valeurs de la République et toussa peut en venir à refuser de saluer Hollande ? explique moi ça . Si tu peux

      Supprimer
    2. Comment dire, alzheimer ?
      Ne pas respecter, un ministre ?

      Supprimer
  10. bonsoir corto
    voilà bien le genre d'article pour lequel nous sommes nombreux à vous lire

    bonne continuation

    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jmespe: A toi aussi !merci et bon dimanche. N oublies pas d aller voter

      Supprimer
    2. Quel hypocrite !! oublie pas d'aller voter ?... Et en plus pas ce que tu veux, mais à droite ou à droite toute ?... "L'arrogance des socialos "...je trouve que tu as la mémoire courte. le même genre d'incident à eu lieu avec d'autres ministres d'un autre bord, sous Sarkozy !! ça y est on se rapelle ??.. Là tout était de ...miel, sans arrogance aucune des Hortefeux ou autres Guéant ??

      Supprimer
  11. Ce geste banal de serrer une main engage la personne ...que l'on pense à cette fameuse poignée de main de Montoire ...De quel symbole elle a été porteuse ...! Il y a de la colère chez beaucoup de Français et je ne voudrais pas etre à la place de ces fonctionnaires qui doivent appliquer des ordres qu'ils désapprouvent ou servir des politiques qui vont à l'encontre de leurs convictions ... Cet homme là a du courage , le sens de l'honneur ou une colère très profonde ! Avec la poignée de main de Sarkozy , il n'y avait pas de lien hiérarchique , entre Valls et ce pompier il y a ce lien qui rend le geste courageux . De toute façon ce refus est de chaque coté ( Sarkozy ou Valls ) perçu comme offensant . Nos politiques nous respectent ils ou pensent ils que leur position suffit à justifier le respect du ! Le respect ça se mérite aussi , ce n'est pas seulement un du !
    Au fait demain on n'oubliera pas de s'exprimer dans le secret de l'isoloir ...! Un petit espace de liberté qui nous reste ...c'est tellement rare ..! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: il est bien courageux en effet notre pompier. et je suis prêt a parier que ce pompier est très respectueux des institutions et de la fonction de ministre de l interieur ce qui ne l engage nullement a respecter l homme qui l occupe
      Et on vote !

      Supprimer
    2. Je soutiens avec force les pompiers, leur métier n'est pas facile et ce n'est pas tout le monde qui aurait le courage qu,ont les pompiers, il suffit de voir comment ils se font caillasser ou même tirer dessus quand ils vont dans les cités dites interdite ou zone de non droit que pas un seul politique n'a encore régler ce problème. Alors messieurs/dames, ne critiquez pas le peut d'avantage qu'ont les pompiers, ils méritent ces avantage et oui tandis que nous nous passons nos fins de semaines en famille eux sont aux boulot a sauver des vies, même chose pendant les fêtes de noel et jour de l'an, un peu de respect pour ces hommes et femmes pompiers s'il vous plait, ce que voient ou endurent ces hommes et femmes vous ne seriez peut-être pas capable de le faire, ayez plus de reconnaissance envers eux, vous pourriez avoir besoin d'eux un jour ou l'autre. Bravo a ce pompier qui n'a pas voulu serrer la main a ce SS de valls, voila au moins un homme qui a eu le courage de faire comprendre que la politique socialiste est une politiques de lâche, de mafieux, de voleur, d'escroc et de pédophile, il en est pas mieux de l'UMP.

      Supprimer
  12. Quitte à comparer, autant comparer jusqu'au bout.
    Le type qui n'a pas voulu serrer la main de Sarkozy, ce qui était son droit, a eu également des propos que je trouve injurieux en motivant son refus par la phrase" Je ne veux pas me salir".
    Si on a attendu jusqu'à plus soif, et ça continue (!!!...) le "casse toi pov' con", qui était certes maladroit, jamais la contrepartie n'est mentionnée. Il faut donc l'avoir entendu en direct. Et avoir une bonne mémoire...

    A contrario, Manugaz abuse de son pouvoir pour menacer un pompier qui a simplement refusé de lui serrer la main (comme je le comprends !), mais sans faire de commentaire. Le roquet s'est énervé tout seul qu'on ne s'aplatisse pas devant lui.
    Or, en vous lisant, on comprend fort bien LES raisons qui l'ont poussé à cette forme de courage qu'il faut pour être franc dans cette lamentable Hollandie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: je ne serai pas surpris que ce genre de geste se multiplient de plus en plus tant la défiance des citoyens vis a vis de la classe politique est croissante.

      Supprimer
    2. Oui!! la classe politique en effet....TOUTE la classe n'est-ce pas ??....C'est bizzarre yout de même, chez toi, elle se résume à la gauche...Et puis l'autre avec "la politique socialiste est lâche, des mafieux , des voleurs , des escrocs...et pareil pour l'UMP"....C'est pas 1 peu confus tout ça ?? ( risible presque) Puis, SS... ( ? ) , et pédophile ( kèske c'est 1 politique de pédophile ?..) .....Fatiguant vos idioties.

      Supprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  14. Pas d'hypocrisie chez ce pompier, mais quelle suffisance chez le Ministre de l'Intérieur ! Tous des donneurs de leçons ces socialos. Je préfère nettement le style Sarkozy qui avait réglé un problème similaire sur le champ en répondant à une insulte par une insulte. Sarko avait traité avec l'individu d'égal à égal, sans évoquer sa position de pouvoir comme l'a fait E. Valls décidément très imbu de sa personne.

    L'affaire Sarko avait duré des semaines, celle de Valls restera à n'en pas douter relativement confidentielle .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle Difficile de trouver mieux question arrogance et suffisance que Valls. Quoique... Taubira, Le Roux, Rihan Cypel, Belkacem, ... et bien d autres peuvent concourir

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  15. Je me suis permis de rebloguer votre article sur mon blog :)

    RépondreSupprimer
  16. Ce qui aurait vraiment de la gueule, c'est qu’insidieusement les Pompiers, l'Armée et autres Grands Muets se détournent au passage d'un de ces politiques qui se prennent tellement au sérieux. Offrir son dos car ils en ont plein le dos, voilà un geste sans parole, très malpoli mais à la hauteur de leur déception. Voilà ce qui pourrait arriver lorsqu'on n'est plus respecté ! Et j'ai une pensée pour les infirmières, pas uniquement hospitalières, corvéables à merci, au service de la collectivité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel: d après ce que l on me dit, l'envie est grande dans l'armée d exprimer la déception et le ras le bol, mais obligation de réserve. ce qui est sur c'est que même sous Mitterrand la grogne des militaires n était pas aussi forte.

      Supprimer
    2. C'est complètement faux. Mais qu'est-ce que tu en sait ?? Tu es militaire ?

      Supprimer
  17. Si ce Pompier était un étranger ...Ce Connard de Valls aurait fermer sa gueule et ne pas aboyer comme un chien enragé....Chose qu'il peut se permettre face à un Français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sicart yves: allons, allons, sous entendrais-tu que notre sinistre de l'Intérieur aurait plus de complaisance avec les CPF qu'avec les Français de souche. Si ? :)

      Supprimer
    2. Hummm ...comme ça sent bon le racisme et les remarques fachisantes... Trop de conneries ( et toujours initiées par ce même "doigt d'honneur corto" , beau travail de matraquage). Je m'en vais , ça pue.

      Supprimer
  18. Cet article a été classé premier du Top News Ebuzzing aujourd'hui.
    Top News
    Classement des articles des blogs et des medias suivant le score calculé par Ebuzzing sur la base de nombreux paramètres (partages de l'article sur les blogs, sur Facebook, sur Twitter, influence de la source, …)
    1.
    Pourquoi le pompier grenoblois a-t-il refusé de serrer la main de Manuel Valls?

    A Toi L'honneur !, La Suite... — Les médias sont quand même hallucinant de désinformation (ou de manque de curiosité). Nouvel exemple pas plus tard qu'hier avec la visite de Manuel Valls à Grenoble. Un sapeur-pompier a refusé de serrer la main du ministre des polices ce qui a eu le don de mettre en colère l'homme qui dégaine les coups de mentons plus vite que les biftons pour payer les PV des copines de sa femme. Manuel Valls a...
    22/03/2014 - 18:31

    inShare

    RépondreSupprimer
  19. ce pompier aurait du sortir sa lance à incendie pour éteindre Valls directement

    RépondreSupprimer
  20. Je ne suis pas choquée qu'un pompier ou tout autres personnes selon ses convictions ne serre pas la main à un cowboy de ministre de l'intérieur qui se permet de donner des leçons alors qu'il ne se les appliquent pas à lui même,"le respect"...Valls n'en a déjà pas pour lui même alors pour la France et les français encore moins!!mais par contre je suis choquée de lire certains commentaires sur les "avantages" des pompiers,alors qu'ils ont une profession plus que dangereuse et au service de chacun d'entre nous,nous ne pouvons objectivement pas comparer ce métier à des métiers dit "basique" car qui dans tous ces commentaires fait un métier où il risque sa vie sur chaque intervention?Je suis maman de 3 enfants en congé parental et j'ai énormément de respect pour les pompiers,et je ne comprend pas cette mentalité "typiquement française de toujours aller voir ce que les autres ont...ceux qui les dénigrent...portez-vous pompiers volontaires pour bénéficier de "tous" leurs avantages et de leur boulot de planqués!!! Ah!Ah!Ah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une chose est sûre, Valls n'est pas éternellement lié à la France. Mais à l'Espagne, sans aucun doute.

      Supprimer
  21. Je lis 94 gardes de 24h et ça arrive encore à se plaindre. Nous à paris on est a135 plus des réserves (journées de 8h à 17h) à raison de 6 à 8 par an. Et on répond présent avec une lourde activité opérationnelle sans se plaindre sur tous les réseaux sociaux. Bref les mecs arrêtez de vous plaindre et changer de taf si cela ne vous convient plus.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP