jeudi 7 juillet 2016

Moi aussi je veux l'hommage de la Nation !


Ce matin, j 'ai regardé l'hommage de la Nation au Grand homme, bien trop tôt disparu, dit-on généralement en pareilles circonstances. C'était très républicain comme cérémonie, presque martial, à foutre les j'tons, presque. 

L'autre petit homme, notre président, avait mis les petits plats dans les grands: Arrivée quasi royale dans sa belle petite voiture, escortée par une bonne douzaine de motards de la gendarmerie en grand uniforme et une tripotée de bodyguards dans deux grosses voitures perçues comme non blanches. Le voilà qui descend de sa carriole et qui, d'un pas mécanique, la main gauche toujours bizarrement coincée sur la couture du pantalon, entre dans la cour d'honneur des Invalides où le ban, l'arrière-ban de la République ( dont la moitié ne pouvait pas piffer le disparu ) et le cercueil de Rocard l'attendaient depuis un moment sous le cagna parisien. La cérémonie pouvait enfin commencer.

Marseillaise et trompettes, revue des troupes, un coucou à tout le monde et nous voila parti pour écouter un vieux dinosaure du  syndicalisme français ( que même que je croyais qu'il était mort depuis longtemps ) Edmond Maire, un ami du défunt Rocard, l'honoré du jour. Un beau discours, vraiment. Enfin ça, c'est ce qu'on dit par politesse parce qu'a vrai dire, je n'ai rien écouté, mes aiguillettes de canards avec petits légumes au curry rissolaient...

Puis ce qui nous sert de Président a pris la parole; sans doute a-t-il pensé, à ce moment, qu'un jour, ce serait à lui que la Nation rendrait hommage... Il parlé du défunt, que c'était un chic type même si ils n'avaient pas toujours été d'accord, que la gauche ceci, que l'autre gauche cela, que c'était un homme d'Etat mais qu'il n'avait pas pu le devenir véritablement parce que Mitterrand... ben Mitterrand quoi, il était là et occupait déjà la place, qu'il fut un grand premier ministre, entier, défendant ses " utopies " avec droiture, un mec réglo en somme. Président en a profité aussi pour faire remarquer à la Nation et surtout au frondeurs de son parti et à la droite que l’utilisation du 49-3, hein , le Rocard, il ne s'était pas gêné pour l'utiliser, lui, et pas qu'un peu et que s'il l'avait utilisé, les gars, ce n'était pas pour " jouer contre sa famille politique " (frondeurs, vous avez entendu le message ? Okay, alors vos gueules ! ). Président nous a rappelé l'oeuvre du grand homme et puis voilà, quoi, c'était fini. Re-Marseillaise, sonnerie aux morts, on remballe tout le saint-frusquin et le cercueil du bonhomme, un petit tour pour saluer tout le monde. Terminé. Re-voiture et escorte. Salut Rocard, on t'aimait bien !

Et c'est à peu près là que je me suis demandé ce qu'avait bien pu faire cet homme pour que la Nation et tout ce que compte la France de politiciens lui rendent hommage ? Parce que franchement, bon okay, y a eu la CSG-provisoire-qui-dure-encore, un impôt donc, les accords de Matignon qui ont vu l'Etat se déculotter devant une bande de kanaks dont quelques uns avaient occis 4 gendarmes , la guerre d'Algérie pendant laquelle le Rocard ne cacha pas ses sympathies pour le FLN et à part ça, à part avoir été premier ministre et franchement pas vraiment pote avec la gauche mitterandienne, cette gauche qui continue à nous pourrir la vie, hein, il a fait quoi Rocard pour qu'on lui rende ainsi hommage ? Et que fera-t-on pour les prochains ex-premiers ministres qui passeront de vie à trépas ? Vu le nombre, va falloir créer un poste de Président-bis de la République en charge des cérémonies-hommages aux grands hommes de la Nation !

Alors qu'a-t-il fait le Rocard pour avoir droit à ça ? Et bien il l'a demandé tout simplement, réglé lui-même, nous a-t-on dit, tous les détails de la cérémonie et Président a accepté, il aime tant célébrer-commémorer-honorer-hommager et si ça peut lui faire gratter un point ou deux dans les sondages, c'est toujours bon à prendre... en attendant espérant que la France gagne l'Euro...

Et bien puisque Rocard l'a demandé et obtenu, le jour où je calancherai, je réclame aussi le droit de recevoir l'hommage de la Nation dans la cour d'Honneur des Invalides, la Marseillaise, le chant des Partisans, " On disait qu'il en était " de Fernandel et un p'tit coup de Jean-Pax Méfret pour finir. Y a pas de raison ! Par contre, fourguez moi un Président qui ait de la classe. Merci d'avance.

Allez, salut Rocard, certains t'aimaient bien mais ne te fais pas d'illusion, ils t'auront vite oublié.

Folie passagère 3235.
Résultat de recherche d'images pour "hommage de la nation rocard"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

51 commentaires:

  1. e veux que mes obsèques aient lieu à Colombey-les-Deux-Eglises. Si je meurs ailleurs, il faudra transporter mon corps chez moi, sans la moindre cérémonie publique. Ma tombe sera celle où repose déjà ma fille Anne et où, un jour reposera ma femme. Inscription : Charles de Gaulle (1890-?.). Rien d'autre. La cérémonie sera réglée par mon fils, ma fille, mon gendre, ma belle-fille, aidés par mon cabinet, de telle sorte qu'elle soit extrêmement simple. Je ne veux pas d'obsèques nationales. Ni président, ni ministres, ni bureaux d'assemblées, ni corps constitués. Seules, les Armées françaises pourront participer officiellement, en tant que telles ; mais leur participation devra être de dimension très modeste, sans musiques, ni fanfares, ni sonneries. Aucun discours ne devra être prononcé, ni à l'Église ni ailleurs. Pas d'oraison funèbre au Parlement. Aucun emplacement réservé pendant la cérémonie, sinon à ma famille, à mes Compagnons membres de l'ordre de la Libération, au Conseil municipal de Colombey. Les hommes et femmes de France et d'autres pays du monde pourront, s'ils le désirent, faire à ma mémoire l'honneur d'accompagner mon corps jusque sa dernière demeure. Mais c'est dans le silence que je souhaite qu'il y soit conduit. Je déclare refuser d'avance toute distinction, promotion, dignité, citation, décoration, qu'elle soit française ou étrangère. Si l'une quelconque m'était décernée, ce serait en violation de mes dernières volontés.

    Charles de Gaulle.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce silence qui a accompagné le blindé portant le cercueil vers le cimetière, l'émotion des gens simples, je m'en souviens...

      Supprimer
    2. magnifique. ...
      un grand homme. ..

      Supprimer
    3. @Le Nain et Libresechanges: je m en souviens très, très bien, la seule fois que j ai vu mon père pleurer ( un tt petit peu )

      Il y eut cependant un hommage national qui lui fut rendu en Notre Dame de Paris où tout ce que le monde de l époque comptait de gens importants étaient présents. Moi aussi d'ailleurs !

      Supprimer
    4. Le blindé en question était un EBR détourellé si ma mémoire est bonne.

      Supprimer
    5. Merci pour ce rappel du testament du grand Charles de Gaulle . Je me souviens des yeux humides de mon grand-père , pourtant un dur ..
      Chan

      Supprimer
  2. Bonsoir Monsieur Corto :
    Vous écrivez, à propos de Rocard, "bien trop tôt disparu"... A presque 86 ans... J'aime votre humour.
    Vous préférez vos "aiguillettes de canards avec petits légumes au curry " à ce Flamby. Vous avez raison : la cuisine maison est toujours meilleure que les "trucs" industriels (c'est valable en cuisine comme en politique). :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ana Maria: ah la cuisine maison, un vrai bonheur, j adore cuisiner.

      Supprimer
  3. Corto:merci pour la fin de ce billet,non que le début ne fût quelconque, mais les détails cérémoniaux et moi,ça fait pas du Stéphane Berg...😈
    Deux choses,si tu le permets.
    Ordonnancer ainsi ses funérailles relève quelque part de la psychiatrie...Et je n'arrive pas à comprendre que ce protestant en soit venu là sans quelque maladie.Car le prof de fiscalité que j'ai approché se foutait à l'époque de ce genre de conneries...
    Je pense sincèrement que l'homme était honnête, profondément,et dans ses convictions ,et dans son comportement.Ce qui devient hélas rare aujourd'hui...
    Voilà. Tu as parmi tes lecteurs quelqu'un qui ce soir regrette la disparition d'une ultime figure d'une gauche utopiste,largement criticable mais encore humaniste...Espèce en voie de disparition et que je n'arrive pas à oublier....Tu as raison sur bien de tes critiques,je tempèrerai quant à moi celle relative à la Nouvelle Calédonie...
    Rocard ne méritait pas,mais pas du tout, d'être encensée par ce qui nous sert de Président par défaut..Parce que celui là, dans le genre charognard attardé, il mérite des plumes....et du goudron...



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Gridou

      Rocard organisant ses funérailles...

      A partir d un âge certain,l on se recroqueville souvent sur des attitudes compulsives et maniaques dans les moindres détails,c est peut être aussi une façon d essayer de contrôler sa propre mort en projetant sa volonté au delà du moment fatidique?
      Et peut etre davantage chez celui qui est dans le doute?

      Supprimer
    2. @gridou: Rocard etait certainement un mec droit et honnête mais à part ça ? Et pi crotte, c'était un gauchiste tout de même ! :)

      @Géo et gridou: Pour les funérailles, lire le commentaire de Le Nain plus haut. Préparer ses funérailles, ok, ordonnancer je veux bien mais réclamer un hommage de la Nation quand finalement on n a pas fait grand chose d extraordinaire, quelle belle preuve d'immodestie

      Supprimer
    3. Géo

      @Corto


      Rien de surprenant.
      Charles de Gaulle était,par exemple,un homme qui payait lui même ses factures d électricité et de chauffage pour sa part de consommation à l Élysée,il avait une conscience aigue de sa fonction et n amalgamait pas les interets privés de sa personne avec le service de l État.
      Il gouvernait,lui.
      Quant aux bateleurs actuels...

      Supprimer
  4. As-tu remarqué, Ami Corto, que lorsque l'on gratifie quelqu'un, on dit qu'il est dans la droiture ? A l'inverse, pour qualifier quelqu'un de malhabile, on le dira gauche voire sinistre ( de sinistra en latin qui a aussi donné le mot sinistre, au pluriel, synonyme de dégâts !)
    Bon, si je comprends bien on ne reconnaît la valeur des gens que lorsqu'ils sont morts avec toute l'hypocrisie qui va avec. De plus, se farcir un discours mortel de Hollande, c'est surhumain ! Je pense à Jean d'Ormesson qui, lui est non seulement un grand homme mais il est immortel, doit tout faire pour tenir le coup parce que nous l'aimons beaucoup d'une part et aussi pour lui éviter un hommage hollandais.
    Conclusion, c'est peut-être mieux de ne pas avoir les hommages de la Nation lorsque celle-ci galvaudé ses valeurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel "et l hypocrisie qui va avec", voir l article du Point que j ai mis en lien plus bas.
      Ta conclusion , je la fais mienne

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto


      "Article du Point"

      Et la trahison envers la France aussi:
      la photo montrant,sur la rangée où se trouve Hollande,et aussi derrière,une belle brochette de traitres au pays.
      Et ensuite,quand on voit Hollande devant le corps de Rocard,comment croire un instant à la force de ce type?C est inconcevable de penser qu il contrôle quoique ce soit.La loi El Komri,la suppression du grec et du latin et le remplacement par l arabe à l école sont à coup sur des idées de l UE/USA appliquées en France,ce qui n enleve rien au fait qu'il trahit ce pays auquel il doit tout son confort,lui aussi, en le livrant à l'ennemi.
      Il ferait penser a un gouverneur fantoche mis là par un pouvoir occulté aux yeux des gens,une marionnette,en somme.

      Qui,ayant un peu de conscience des réalités, ne sent pas une ombre ténébreuse qui tente d étouffer nos libertés ou ce qu il en reste et qui donne un assaut d une violence inédite contre nous,depuis la 2eme guerre mondiale?
      Hollande est un homme de paille.Ses fonctions ne devraient plus lui être conservées si nous etions dans un système politique sain,pas plus que tous les autres autour de lui car il n ont plus de légitimité,de par leurs actes hostiles à nos intérêts vitaux.
      Tout converge mais trop long à reprendre ici,ce n est pas le sujet du billet.
      Seulement,ces histoires de volontés dernières d hommages de la Nation ne seraient elles pas encore un enfumage pour détourner les regards des vrais problèmes?
      On ressort E.Maire,on aurait ressorti sa dépouille si il avait fallu,
      mais au fond c est tout de même encore une belle et onéreuse singerie,cet hommage.

      Embaumer tous ceux de cette caste et réclamant un hommage puis les mettre aux enchères chez Sotheby's ou assimilé pour récupérer un tout petit peu de ce qu ils nous auront coûté les feraient,au moins,servir un bref instant,après tout.

      Supprimer
  5. Non mais c'est pas vrai ! Je coupe Public-Sénat parce qu'ils étaient partis dans une longue émission pour parler encore et encore de Rocard, mon cher Corto, j'arrive ici et c'est toujours de Rocard qu'on cause !
    Soyons justes, le ton ici est des plus réjouissants ! Donc vous êtes pardonné.
    Mais tout de même ces socialistes ne manquent pas d'air : nous expliquer que c'était un très grand homme politique, et n'avoir jamais voté pour lui ! Et s'il a été un "grand Premier ministre", pourquoi a-t-il été viré, selon ses propres termes ?
    Non décidément, non, je ne comprendrais jamais rien aux socialistes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: jamais vous ne comprendrez les socialistes, sans doute etes vous trop droite pour cela. :)

      Supprimer
  6. Géo

    Bonsoir Corto

    Peut être aussi que quelque part cette disparition les renvoie à leur propre fin et à la fin de leurs privilèges?
    Alors,ils ont une pensée émue et larmoyante.
    En fait ils pensent surement à leurs goules,tous ces comédiens,se voyant bientôt à la place de Rocard,et non à Rocard lui même,pour plusieurs d entre eux.
    Et quand Giscard,Chirac,Fabius,etc...vont trépasser,bonjour les discours sirupeux avec de tels zozos.
    Et Lang?Lui aussi déjà si proc...euh,bref,enfin...passons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: bien sur qu ils y pensent tous ! ils ont compris mainetannt qu il suffisait de le demander :)

      Supprimer
  7. J'ai écouté ou plutôt traduit les messages plus que subliminaux envoyés par Savamieux dans sa lecture, toujours aussi hachée et soporifique, de la fiche Wikipédia de Rocard.
    Et il y en avait quelques uns gros comme des câbles d'amarrage et pas que le 49-3 !
    Bref, il a pratiqué encore une fois l'autosatisfaction : il était le meilleur, je le suis aussi si vous comparez ses actes et les miens.

    "J'ai peur de mourir pendant son quinquennat ! La pensée que Hollande puisse me rendre hommage me terrifie !"
    Jean d'Ormesson

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: oui, son discours a Pépère n'était vraiment pas de circonstance.
      J aimerais savoir qui a choisi de déposer le cercueil a mêmele sol : Rocard ou Savamieux ?

      D'Ormesson n a plus en principe que 10 mois a tenir :)

      Supprimer
    2. Toujours aussi bon le Jeannot, un régal !
      Homo Orcus

      Supprimer
  8. Géo

    Quelqu'un a t il idée de ce que ce genre de cérémonie coûte au contribuable?
    Et si les frais d obsèques sont pris en charge par le pays,
    Alors même là,on nous volerait?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @géo: aucune idée, par contre tout ce ramdam aux Invalides, y compris la voiture de pépère et les motards, oui, ça, sans aucun doute c'est le contribuable

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      En fait,on paye pour satisfaire l ego de types décédés jamais vus ni connus de près et qui ne sont rien affectivement pour la plupart d entre nous sauf trop souvent des parasites.

      Si ils veulent se lancer des fleurs pourquoi ne le font ils pas à leurs frais?

      Supprimer
  9. Un bon socialiste est donc un socialiste mort...hommage de la nation...reconnaissante ou libérée ?

    RépondreSupprimer
  10. Pas de temps à perdre pour un nain en taille comme pour le reste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Rhoooo ! tu l'as cassé là notre rocard

      Supprimer
  11. Moi, je m'en fiche des funérailles nationales post-testamentaires.
    Mais je veux être nommée colonel de réserve des forces spéciales, comme JV Placé, pour bénéficier d'une voiture qui fait pinpon, du droit de me garer n'importe où sans bourse délier et d'un peu plus de pognon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Isabelle : ah parce que tu crois qu avec le garde de colonel de réserve obtenu à la lèche on a une voiture qui fait pimpon ? Ça, c'est ce que croyait Placé

      Supprimer
  12. A lire ! :

    http://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/ceux-qui-ont-tue-rocard-etaient-a-ses-obseques-07-07-2016-2052816_1897.php?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&utm_campaign=Echobox&utm_term=Autofeed&link_time=1467907719#xtor=CS1-32-[Echobox]

    RépondreSupprimer
  13. mais sur quoi ont-ils juché la bière?
    ça ressemble à .....rien en fait
    ça ne ressemble à rien...

    conducator mou a dû dire "et faites en sorte que ça n'aie l'air de rien...."
    ben voilà....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: " ... et que j'ai l'air bien plus imposant que lui "

      Supprimer
  14. Il n'était qu'un fossoyeur de la France. Un fossoyeur talentueux, mais un fossoyeur. Un fossoyeur enterré, c'est un juste retour des choses.

    Alfred

    RépondreSupprimer
  15. Comme vous j'ai lu l'article du POINT, édifiant. La seule qui s'en sort avec quelque panache c'est Ségolène qui m'aimant pas Rocard et n'est pas venue, un bon point pour elle.
    Dans cette affaire de funérailles nationales je vois un relent de vengeance vis à vis de son meilleur ennemi; Mitterrand, qui avait lui aussi tout programmé. Mais ai-je sans doute l'esprit bien tordu .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Arravane: donner un bon point à la Royale, voilà donc a quoi aura servi Rocard :)

      Supprimer
  16. La CSG merci Rocard
    Bon il a fait plein de conneries en plus.
    Le mec droit dans ses bottes mais con comme c'est pas permis...

    RépondreSupprimer
  17. Le meilleur hommage rendu à Rocard est,à mon sens,celui de Zemmour:http://www.rtl.fr/actu/politique/michel-rocard-a-ete-battu-politiquement-par-mitterrand-mais-il-l-a-vaincu-ideologiquement-analyse-eric-zemmour-7783971489

    RépondreSupprimer
  18. Ça fait penser à cette chanson des frères Jacques
    C'était le plou grand rheneral dou Mexique
    Jose de las castagnettas
    C'était vraiment oun type fantastique
    C'était un as un très grand as....
    Oun jour on est venu lui dire
    Mon rheneral l'ennemi est là
    Il en est mort de sourprise
    On lui fit des grands honneurs
    Funeraillas nacionalas
    C'était le plou grand rheneral dou Mexique
    José de las castagnettas ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus : Scare frères Jacques, ils avaient tout vu d avance :)

      Supprimer
  19. Rocard devait espérer lui aussi mourir après 2017 pour éviter que le guignol lui rende hommage.

    "On a fait le plus difficile mais le plus dur nous attend"
    Et une pensée profonde de celui qu'on nous présentait comme très cultivé !
    Quand je pense que les merdias ont fait leur choux gras sur la syntaxe de Sarkozy. Beaucoup plus discrets sur les inepties de Savamieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: ah celle là oui, je l ai relevé , j en ai meeme fait un billet, collector !

      Supprimer
  20. C'est quoi le truc abandonné au milieu de la cour ?
    Mais que fait le travailleur détaché préposé à la propreté du lieu ?
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Homo Orcus: tu parles du truc qui est debout ?

      Supprimer
  21. Volaire
    Tous ont fait vœu de vivre à nos dépens, d'être un fardeau à notre patrie, de nuire à la population, de trahir leurs contemporains et la postérité. Et nous les souffrons !
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Homo Orcus: tiens, Voltaire remonte dans mon estime

      Supprimer
  22. Bizarre ce catafalque échoué au milieu de cette cour comme le petit Ilan au bord de sa plage,heureusement notre phare de la pensée veille sur lui

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: veille sur lui ou se délecte d'un brin d'y etre arrivé, lui ?

      Supprimer
  23. Quand je pense que ces tordus de socialauds dépensent sans compter l'argent du contribuable pour faire l'éloge d'une pareille pourriture, ça me révolte.

    Quant à la phrase du bouffi, c'est tout ce que ce pauvre type est capable d'exprimer.

    GfB

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.