mercredi 20 juillet 2016

Violences urbaines: Le jour d'après...

Résultat de recherche d'images pour "violences urbaines"

Il y a parfois, dans la bouche des journalistes, des mots qui vous stoppent dans votre élan. Il en va ainsi, ce matin, du mot " après ".

Je viens de me lever et quand je me lève, faut pas m'asticoter. La cafetière, le café, la clope. Je porte péniblement mon mug à ma bouche, m'apprête à avaler cette première gorgée... et là, paf !, le gars sur Itélé a dit: " Après ".

" Après la mort d'un jeune homme, des incidents ont éclaté entre forces de l'ordre et des jeunes à Persan-Beaumont, deux villes du Val d'Oise, limitrophes du département de l'Oise ".

Bougre de journaliste ! Ce n'est pas " après " la mort d'un jeune homme, c'est " après " des nuits et des nuits de violences urbaines. Nuance ! Depuis plus de huit jours, une bonne dizaine de villes du Val d'Oise sont le théâtre de violences urbaines et d'affrontements entre la diversité, heureuse de caillasser, et la police. Comme chaque année, depuis dix ans environ, quand la chaleur arrive ! A croire qu'ils ont leurs vapeurs, les CPF. Argenteuil, Groslay, Gonesse, Garges, Montigny, Cormeilles, Persan, Beaumont, Pontoise, Bezons, etc... ça fait plus de 8 jours que cela dure dans les quartiers sensibles: voitures et poubelles incendiées, vitres brisées, abribus détruits, flics et pompiers caillassés, commissariats attaqués, Cocktail Molotov et mortiers à volonté.

Mais, et peut-être vu le contexte actuel assez tendu, les médias télévisés, ne nous en parlent pas, ou très peu. Il faut un " après la mort " pour qu'ils commencent à émerger et à enfin nous informer. Un mort, difficile de le passer sous silence et puis, ça fait de l'audience.

Persan et Beaumont, c'est à 5 kilomètres de chez moi, autant vous dire qu'ici, tout le monde est au courant de ce qui se passe, y compris quand la BRI fait des descentes dans des nids de djihadistes,  et cela fait 8 jours que le matin, on a juste à constater les dégâts pour se rendre compte à quel point la nuit a été chaude.

Alors non, monsieur le journaleux, ce n'est pas " après la mort d'un jeune homme " que des incidents ont eu lieu, c'est " après des nuits d'affrontements que ce qui devait arriver est arrivé ". Quant à ces racailles abruties, il faudra bien qu'un jour elles comprennent qu'on ne joue jamais impunément avec la police le feu.

Addendum: Beaumont, cet après-midi, du jamais vu dans le coin depuis au moins 40 ans:



NB: Ci-dessous, le quartier dit " Le Village " à Persan.

Folie passagère 3250.
Résultat de recherche d'images pour "le village Persan"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

39 commentaires:

  1. Vivement cet hiver, ça refroidira la caillera. Il est quand même curieux que ça se passe durant les vacances scolaires. Des recalés au bac?

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: c'est toujours en été. Tu comprends, ils ne peuvent pas partir en vacances, ils n ont pas de travail, ils sont chez papa-maman,etc... Ah, au fait, celuiqui est mort avait 25 ans

      Supprimer
  2. Vous devriez, comme les journaleux, vous mettre au goût du jour, mon cher Corto, et ne signaler plus que les "actes de malveillance".

    RépondreSupprimer
  3. T'as rien compris, ils chassent le Pokémon Mohammedius.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: le pokemon, cette nouvelle folie. J ai vu un gars à la télé, un cpf qui ne pouvait plus lacher son smarphone, le pauvre, il regrettait d'avoir failli se faire renverser par une voiture qui l avait dérangé dans sa concentration!

      Supprimer
  4. Combien d'arrestations ? Combien de garde à vue ? C'est pas comme à Lyon où, pour avoir déployé une banderole protestant contre des subventions à l'islam, des identitaires ont fait 48 heures de garde à vue...puisqu'on vous l'a dit et répété, le danger, c'est "l'extrême droite", pas les racailles, ni les ultra gauche qui cassent tout, ni même les islamistes qui tuent du mécréant...avec ceux-là toutes les précautions oratoires et judiciaires sont prises...Allo la police politique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: 5 interpellations à Beaumont et à l heure qu il est ils ont tous été relaché ! A titre de comparaison, Dominique Van machin, celui qui a lancé le truc " hollande démission" a fait 48h de GAV pour avoir déployé un drapeau français au défilé des champs elysées et crié Hollande démission !

      Supprimer
  5. Corto: merci de souligner ce problème,qui me hérisse le poil tout autant que toi...
    Je découvre chaque matin,via les réseaux sociaux,que tel ou tel quartier( ou zone rurale tranquille!) a fait l'objet de violences,dont des voitures brulées,du mobilier urbain saccagé ou des forces de l'ordre,pompiers,éboueurs,médecins urgentistes pris à partie et caillassés.

    Omerta générale des médias.

    Il y a peu,( 10/20 ans) un simple "incident" faisait la une...
    Il faut maintenant,comme tu le dis,un mort pour que l'on en parle,entre une conneritude de la dinde du Poitou, et une eructation de Manuelito...
    Deux causes essentielles à cet État de fait qu'une république bananière ne renierait pas...
    1) des médias aux ordres.Je n'ai jamais vu , depuis que je suis en âge de m'intéresser à la chose publique,une presse et des télés aussi aux ordres, s' autocensurant avant même qu'une censure officielle ne les menace de les priver de leurs avantages...
    Et des journalistes privés de tout attribut quelconque de virilité. (Tant pis pour les journaliste "e" s , qu'elles se grognent de Red Bull..)
    2) Notre propre lâcheté. Ce qui hier ,dans notre échelle de valeurs morales( inculquées par une école publique ou privée encore passionnée par l'avenir des enfants),était considéré comme un crime est devenu une "incivilité" ordinaire...

    Je condamne de toutes mes forces cette dérive laxiste, inspirée par Taubira et ses sbires,qui veut que nous soyons responsables de ces" pauvres" racailles parce que nos arrière grands pères les auraient "asservis" en les vaccinant et en les éduquant.
    Je rappelle à messieurs les élus et journalistes arrivant sur les lieux en convois protégés,une fois l'ordre établi qu'une voiture cramée, c'est peut être la perte d'un emploi, ou une famille privée des premières vacances qu'elle pouvait s' offrir avec une vieille tire rafistolée.

    Alors là oui,Corto,je te donne mille fois raison!
    Notre pays est désormais livré à la multiplication des zones de non droit avec la complicité de médias couchés devant Valls et ses sbires.La carte de ces zones n'est jamais publiée. ..Seuls les touristes étrangers y ont droit,parce qu'ils ont encore des journalistes d'investigation non corrompus et qui ont des couilles,eux!
    Et j'en profite pour faire un lien avec ton précédent billet, sur les sifflets...
    Je crois avoir vu ce matin qu'un quidam s' avisait de nous délivrer une leçon de morale...Je le renvoie à ma propre intervention:je suis infiniment respectueux de l'ordre établi,pour autant qu'il reste entre les mains de personnes honnêtes, suffisamment intelligentes pour conduire ce pays,et capables de nous protéger.
    La clique au pouvoir est à l'opposé.
    Alors je garde mes sifflets.
    Et je conchie la quasi totalité des merdias,pseudo philosophes et gourous qu'il est urgent d'expédier em maison de retraite.
    ( J'ai pris garde de ne citer aucun nom. Même si J..pépé me sonne à l'oreille...)
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: médias aux ordres ? c'est de pire en pire ! mais on trouve quand même quelques voix pour commencer a critiquer ouvertement le pouvoir en place.
      Pour les racailles et le silence médiatique qui va avec, je crois que le pouvoir en place a terriblement peur qu'en en parlant ça s'amplifie et dégénère (syndrôme de 2005), en gros étouffer le truc et pas faire de vague. Les médias se prêtent au jeu jusqu a ce qu il y est drame: là, ça paye et ça fait de l audience. Quant aux habitants qui pâtissent de tout cela: tant pis pour eux

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  6. Géo


    Bonjour

    Dans un pays correctement et non pas démagogiquement gouverné le remède eut été simple.
    La Police arrive,armée jusqu aux dents.
    Sommation puis on ouvre le feu si non respectée.
    On enfonce les portes des endroits où des jets d objets sont constatés,on fait aplatir tous les émeutiers pris face contre terre mains sur la nuque,sous la menace des armes,puis
    embarqués,tassés dans des cellules.

    L Armée en renfort pour perquisitionner partout à la recherche d armes et assimilés.
    Sanctions sociales contre les familles des auteurs des faits pris dans l opération.
    Les étrangers pris dans l affaire renvoyés chez eux.
    Ah oui,et si ils ne voulaient pas?
    Eh bien,d abord,saisie sur leurs biens (du genre des 100000€ du terroriste)d abord,si ils en possèdent.Il faut bien rembourser les dégâts.
    (des pays comme le Canada l ont fait,la saisie sur les biens d escrocs avant de les expulser,par exemple).
    et autres choses qui vont leur donner envie de repartir de suite sans que l on soit obligé à les emmener soi-même.

    Mais,en France,rien n est fait comme il faudrait car l on n a pas de dirigeants,d où qu ils viennent,à la hauteur des enjeux.

    En d autres termes,les enfants des citoyens devront payer pour l incurie de leurs ainés et y compris ceux des banlieues à délinquance forcenée.

    Parce que si toutes ces populations et leurs futurs gosses s imaginent pouvoir un jour s échapper de leur habitat devenu des trous à rats en agissant ainsi...
    Non mais,ils rêvent!!!

    Croyez le,les gars(et les filles)
    avec une telle mentalité,vous y êtes pour longtemps,parqués dans vos "banlieues".
    Maintenant,le fait que les médias mentent sur tout n est pas une surprise dans un système mafieux et combinard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: quoi ? mais tu es un fasciste en puissance, on est u pays de la liberté y compris celle d emmerder les " petites gens" parce que la racaille, et heureusement d une certaine manière, elle sevit globalement dans ses quartiers ou dans des quartiers qu elle s 'annexe

      Supprimer
    2. Géo


      @Corto

      Pourquoi "en puissance?"
      Fasciste,tout simplement!

      Dans une société aux valeurs inversées,il est normal que le goût de l'ordre ,du respect du citoyen classique et du bien commun soient qualifiés de mentalités fascistes.
      Les désordres étant subventionnés pour créer le climat d insécurité putride favorable à l instauration de mesures liberticides pour tous,
      dans le but de promouvoir cet ordre mondial bénéfique à ces cartels internationaux,
      pour leur domination sur les peuples.

      En cela,les esprits attardés "djeunes" de banlieues sont de parfaits crétins utiles de par leurs actions.
      Tout cela est planifié depuis longtemps.

      Supprimer
    3. @ Géo
      + 1 sur chacun de vos deux commentaires. Et je signe des deux mains.
      Reste à trouver le "couillu" qui nous fera ça... :)

      Supprimer
  7. CeltiqueDeBanlieue20 juil. 2016 à 14:15:00

    Vache ! Estimons nous heureux à Franconville (bien située quelque part entre Pontoise, Argenteuil, Bezons, Montigny, Cormeilles, ...) nous n'avons pas (encore ?) ce genre d'évènements ... Serait-ce tarder ?

    Sinon, rien à ajouter à ton billet qui, une fois n'est pas coutume, résumé parfaitement les pensées d'un grand nombre.

    bien à toi,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @celtique: Comment ça " une fois n'est pas coutume " ?
      Pour Franconville que je connais assez bien, je dirais que vous n etes pas à l'abri, le terreau racaillerie y étant assez fertile

      Supprimer
    2. CeltiqueDeBanlieue21 juil. 2016 à 09:34:00

      Pardon mauvaise expression, la chaleur, la fatigue (du boulot et de l'actu surtout) je voulais dire l'inverse bien sûr.

      Disons que Franconville est bien loti niveau racailleries mais qu'on n'est pas à plaindre comparés à d'autres il faut être honnête.

      bien à toi,

      Supprimer
    3. @Celtique: sans rancune ! ( smiley)

      Supprimer
  8. Pépère a d'une certaine façon le cul bordé de nouilles.
    La tuerie de Nice lui a permis d'enterrer les autres sujets : nouveau 49.3 sur la loi travail, le cas Macron, sa cote de non popularité, une intervention calamiteuse le 14 juillet, les incidents de nos chances partout en France lors des festivités de la fête nationale, des coups de feu dans diverses villes, des policiers blessés par des tirs dans les cités, des détraqués qui se promènent en djellaba sur des plages avec couteau pour zigouiller des mécréants, 3 militaires des forces spéciales tues en Libye, le rapport de la cour des comptes, ..... Et j'en passe. Pendant ce temps le premier ministre éructe et tremble des mains devant les députés en rappelant qu'il ne fera rien qui sera contraire à la constitution. Pauvres c...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Roland: où se vérifie l adage " a toute chose malheur est bon ". Il va etre interessant de suivre les sondages de popularité à venir

      Supprimer
    2. Géo

      @Roland et Corto

      Qui croit sérieusement encore à la fiabilité des sondages?(manipulés seulement pour orienter les votes futurs,à mon sens).
      Voir qui dirige réellement les instituts de sondages?De qui sont ils les employés?
      Méfiance aussi pour ce qui concerne les votes électroniques,qui me paraissent propices aux tricheries.

      Supprimer
  9. AVIS ! : Beaumont , cet après-midi:

    https://twitter.com/s_assbague/status/755783144343830529

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AVIS ! et encore plus dingue de savoir qui filme ces images et les autres que l on peut voir sur twitter: Sihame Assbague

      Supprimer
  10. Voilà des noms de patelins qui me parlent. Beaumont, j'y suis passé quelques fois. J'ai passé mon enfance à Creil. La dernière fois que j'y suis allé, c'était pour accueillir à la gare ma nièce de 25 ans qui n'aurait pas raisonnablement pu descendre du train sans être accompagnée. Ce n'était plus la même ville.
    Le grand remplacement, ce fantasme de petit facho, j'ai du le rêver.
    Alfred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alfred: Creil aujourd'hui ? ben c'est comme Garges ou Gonesse, on y va plus

      Supprimer
  11. C'est pas gagné !

    https://fr.news.yahoo.com/etat-durgence-vive-passe-darmes-entre-laurent-wauquiez-081909535.html

    Wauquiez a raison, l'état d'urgence se doit de répondre à des lois spécfiques mais doit éviter la basse vengeance politique opportune comme nous l'avons vu. Valls parle de juridisme, ça n'a rien à voir avec le droit ! Putain, quelle brelle !
    Petit rapprochement avec le passé...
    Les conséquences de l'attentat du 9 décembre 1893 - Auguste Vaillant (Bombe dans le Palais Bourbon)
    La conséquence directe des actes anarchistes fut l'adoption des « Lois scélérates » en 1893 et 1894.
    La première, votée le 12 décembre 1893, concerne la sécurité générale. Elle prévoit la création de nouveaux délits, dont l'apologie de faits ou apologie de crime. Cette loi permet aux autorités d'ordonner des arrestations et des saisies préventives.
    La seconde, datée du 18 décembre 1893, concerne les associations de malfaiteurs. Elle a pour objectif d'autoriser toute poursuite contre des groupes accusés de préparer des attentats.
    La troisième, adoptée le 28 juillet 1894, concerne la liberté de la presse. Elle interdit toute propagande aux anarchistes et se traduit par l'interdiction de leurs journaux.
    Les lois scélérates ne sont abrogées que le 23 décembre 1992.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  12. Mais combien de temps encore les Français vont-ils supporter ces fous furieux ? Jean-Pierre.

    RépondreSupprimer
  13. comme en 2005, ça ne bouge pas dans les cités du 19 eme, pour cause de commerce de choses pas vraiment autorisées, le petit trafiquant-caid ne veut pas d'emmerdes, ça craint sinon, les flics arrivent et on ne peut plus vendre tranquillement, comme quoi, l'économie même le monde.....enfin, pour l'instant croisons les doigts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: il est clair que bien souvent le bordel dans les quartiers sensibles surviennent quand le chef-dealer du coin est empeché de travailler, soit par un concurrent, soit par les flics

      Supprimer
  14. Histoire de vous réconcilier avec les journalistes aux ordres.
    Alain Duhamel, porte parole de la pensée unique et du politiquement correct, a été élevé à la dignité de grand officier de la légion d'honneur le 14 juillet 2016.
    Oui, vous avez bien lu : c'est bien grand officier
    PhD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @PhD: Oui, j ai vu, du grand n importe quoi !

      Supprimer
    2. Non, simplement du clientélisme.
      Droopyx

      Supprimer
    3. Annie

      Ce matin j'ai entendu sur les grandes gueules d'RMC cette fameuse sihame assbague : A GERBER!!! je précise que j'ai horreur de cette expression, mais c'est la seule qui me vient à l'esprit pour décrire son intervention.

      Supprimer
    4. CeltiqueDeBanlieue21 juil. 2016 à 14:12:00

      Vu l'usage qu'on en fait en la donnant à quelqu'un pas franchement adepte de la religion des droits de l'Homme, comme ça ! Cadeau ! Et pourquoi vous râlez bande de vilains fachos ?!

      Franchement on pourrait presque la décerner à tous les français n'ayant pas voté Hollande et qui auront supporté ce calvaire pendant 5 ans en mai 2017. Ca c'est de l'héroïsme !

      Supprimer
  15. http://www.citoyens-et-francais.fr/article-la-liste-des-quartiers-sensibles-de-france-ou-regnent-la-delinquance-les-dealers-les-armes-et-les-is-125522553.html

    Assez impressionnant je trouve ...

    RépondreSupprimer
  16. Ah, Corto, je m'inquiétais pour toi, sachant que tu es dans ce "coin" ! Serait-ce plus hard que dans mon coin, non loin du Mirail ? Je pense qu'à ce rythme c'est le pays entier qui va "morfler" et comme nous ne sommes plus protégés par ces nuls du gouvernement et que nous n'avons pas le "droit" de nous défendre... Ce sera comme en Afrique... breuhhhh

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CeltiqueDeBanlieue21 juil. 2016 à 14:16:00

      Le "problème" c'est que les gens risquent de finir par le prendre ce "droit". Ce serait légitime mais non sans conséquences avec ces guignols aux manettes ... Heu les conséquences pour celui qui se défend bien sûr, faut pas pousser ...

      Supprimer
    2. Géo

      @CeltiqueDeBanlieue

      "Les conséquences pour celui qui se défend..."

      C est une parole hindoue(ou tibétaine?) que les "dirigeants" négligent souvent:

      "Il ne faut pas frapper le plus vulnérable à coups de bâton,
      d abord parce que c est mal agir et aussi parce qu il finit toujours par se faire un bâton et il te rendra les coups,aussi fort que tu penses être."

      Effectivement,ça finit toujours par arriver,il n y a aucune exception.

      Supprimer
  17. crois tu qu'un jour la vrai information reviendra?

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.