lundi 13 avril 2015

C'est quoi un comportement suspect ?


Marrant ces revirements de l'Histoire. Il y a à peine un an, tout le monde, en France, gueulait parce que l'on avait découvert que la NSA espionnait en Europe jusqu'aux téléphones d'Angela, et voici que nos actuels dirigeants s'apprêtent à s'octroyer les moyens qu'ils critiquaient... Mais passons, entre temps, il y a eu Coulibaly et les frères Kouachi, et Daesh, et... Enfin, bref...

Je ne sais pas trop quoi penser de cette loi sur le renseignement que nos députés sont entrain d'étudier. A priori, me dis-je, tout ce qui peut servir à repérer et coincer des barbus terroristes est bon à prendre. Me dis-je aussi, si UMP et PS semblent à peu près d'accord sur ce projet, c'est qu'il doit être bon, porté qu'il est par cette si rare union nationale nécessaire quand notre sécurité est en danger. Me dis-je toujours, si je n'ai rien à cacher, peu me chaut que je sois potentiellement surveillé.

Mais tout de même, merde quand même...

De savoir que nos services de renseignements pourront, si le projet est adopté en l'état, aller fouiller dans tous mes fichiers informatiques, écouter toutes mes conversations téléphoniques, poser des caméras chez moi ou une balise sous ma voiture, mais que mieux encore, ils pourront espionner toutes personnes ( les N+1 dans le jargon ) avec qui j'aurais pu causer, dont j'aurais pu parler avec mes interlocuteurs, et qu'ils pourront faire tout cela grâce à une simple autorisation administrative, sans qu'aucun juge ne s'en mêle, et tout ça dès lors que j'aurais été identifié comme ayant " des comportements suspects ", comportements suspects qui pour l'heure n'ont pas été précisément définis dans le projet de loi, oui franchement, ça me gave un tout petit peu, non, beaucoup en fait...

Et puis, n'oublions pas, parce qu'ils n'insistent pas trop là dessus, mais cette loi à venir, elle ne s’intéresse pas qu'aux terroristes; renseignements économiques, financiers et techniques  sont aussi pleinement concernés. Des pans entiers de notre vie, de notre pays, de notre économie seront donc soumis à ce qu'il ne faut surtout pas assimiler à un Patriot Act à la Française.

Et puis, quand je vois que tous plein de gens très bien, comme le juge Trévédic, la Ligue des droits de l'Homme, une tripotée d'avocats, Reporters sans Frontières ou même la CNIL font montre d'une opposition féroce vis à vis de ce texte, je me dis qu'il y a peut-être un loup... et quand y a un loup...

Enfin, j'ai beau me dire que je ne suis qu'un epsilon sur la toile, un nano-blogueur, j'ai comme qui dirait l'impression, un ressenti, que dès que l'on ne sera pas dans le sens du vent, on pourrait bien, par contre, être pris dans les mailles du filet: plus le filet est large, plus il ramasse...

Non, vraiment, je la sens vraiment mal cette loi. Pas bien du tout. Je veux bien croire que les intentions qui ont présidées à son élaboration soient légitimes, mais j'ai comme l'impression que nos lascars en ont profité pour se donner un maximum de moyens pour voir du méchant partout où ça les intéresserait d'en voir... et pas que du côté des barbus terroristes

Ça me donne des frissons ces machins là. 

NB: Pour ceux qui n'ont rien compris à ce projet de loi sur le renseignement, je conseille la lecture de cet article qui explique très bien et très simplement le machin.

Folie passagère 2735.
Résultat de recherche d'images pour "espionnage"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

50 commentaires:

  1. Je ne sais pas quoi en penser non plus.
    Mais je me marre un peu quand beaucoup crient à l'espionnage de la vie privée alors qu'ils sont les premiers à dévoiler leur vie sur les réseaux sociaux, à permettre leur géolocalisation, à télécharger toujours plus d'applications que n'importe quel bon hacker peut pirater.
    Les États n'en demandaient déjà pas autant. On leur sert les informations privées sur un plateau et même on en redemande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: c'est sur que en le sachant, ou pas, on leur donne tous les moyens de nous suivre à la trace. Ne serait-ce qu avec nos smartphone. je vois avec le mien, dès que je veux me brancher ou télécharger un truc, il me demande " autorisez-vous qu on saississe votre position "

      Supprimer
  2. Corto de toute façon, tu es déjà dans la mire des socialistes, alors peu de changement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: dans la ligne de mire, n exagérons pas, mais j en soupçonne quelques uns d etre capables, s il le fallait, de me pointer du doigt auprès de quelques autorités pour me nuire :)

      Supprimer
  3. S' il n'y avait que cette loi ! Ce gouvernement se "fout" de nous. Chaque fois, nous poussons des cris d'orfraie et... plus rien... Nous passons à autre chose. Il n'y a plus rien faire : ils sont aux ordres de big brother. L'UMP ne joue plus aucun rôle... UMPS, dixit le FN... c'est désespérant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @crisfi: le seul, a ma connaissance et pour le moment, a avoir émis de sérieuses réserves sur cette loi ( mais en avouant qd même qu il la voterait ) c'est Bruno Le Maire.
      La valse des infos et des coops sert aussi à ça: qu on oublie demain ce qui nous ascagassait hier.

      Supprimer
    2. @ Corto
      Pourrait-il nous expliquer POURQUOI il va voter après avoir émis de "sérieuses réserves" ?
      Il n'a pas les C... lui non plus ? Et, en plus, il veut nous enfumer ? Il nous prend pour des perdreaux de l'année ?
      Aux chiottes ; avec tous les autres glands et divers faux-culs.

      Supprimer
    3. @Franzi: même si j aime bien Le Maire, j avoue que j ai du mal a comprendre, perso je ne pourrais voter pour une loi avec laquelle je ne serais pas 100% d accord. Lui, si ! Donc, politicien.

      Supprimer
  4. Cette loi sur le renseignement ne protège pas de l'erreur humaine qui peut causer de graves ennuis à des innocents. J'ai lu quelque part que les "services" avaient surveillé un temps un des frères Kouachi et leurs fréquentations et notamment la ligne téléphonique d'un homonyme de quatre-vingts ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: uen bonne loi est une loi qui protège, dès lors qu elle est pleine d incertitudes... J ai des doutes. regarde, aujourd'hui, personne, pas même ses promoteurs n'est capable de définir clairement, dans le cadre de cette loi, ce qu est un " comportement suspect "

      Supprimer
  5. "Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et finit par perdre les deux"- Benjamin Franklin.
    Je viens de recevoir "la France big brother " et je vais m'empresser de le lire...écrit avant ce projet loi...
    Ceci dit quoi en penser ? Comme toujours on va tenter d'éviter les conséquences sans s'attaquer en profondeur aux causes...et la liberté inscrite dans nos principes fondamentaux se réduit encore, que va-t-il en rester ?
    La France peuplée de 66 millions de suspects ?
    Même si je n'ai rien à me reprocher ( enfin tant que mes opinions politiques ne sont pas un délit...), ça me dérange que l'on puisse accéder de cette façon à ma vie privée, enfin, encore plus que ce n'est déjà le cas...
    Et quand on voit les attitudes de dictateur de Valls, cette loi, si elle est votée, est déjà en de mauvaises mains...le bon prétexte de lutter contre le terrorisme conduira forcément à des abus avec les sectaires qui nous gouvernent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: depuis quelques années, pas seulement depuis 2012, on réduit de plus en plus le champ de nos libertés: hadopi,principe de précaution aujourd'hui le terrorisme, au final, on est de plus en plus bridé et l on mesure de plus en plus les écarts que l on ne doit pas franchir.
      Le pb comme tu dis c'est que je me méfies d un Valls comme jamais je ne me suis méfié d un homme politique: zéro absolue question confiance.

      NB: Franklin ne disait pas que des conneries.

      Supprimer
  6. Hors sujet mais ça en dit tellement long !
    Ce matin, interview de Najat (grosso modo) :
    "- Êtes-vous toujours pour la dépénalisation du cannabis ?
    - Non, plus maintenant
    - Ah, vous avez changé d'avis alors ?
    - Non, enfin oui on peut dire ça...
    - Et qu'est-ce qui vous a fait changer d'avis ?
    - Quand j'ai préparé la loi sur la prostitution, je me suis rendue compte de l'enchevêtrement des réseaux de cannabis, de drogue, de prostitution (et toussa)... C'est pour ça qu’aujourd’hui je suis contre"

    Est-ce à dire que nos chers (ô combien !) ministres et élus ne savent pas de quoi ils parlent ? Je ne peux le croire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Tu px le croire :) . Un homme politique n est pas supposé tout savoir, juste censé s entourer de gens capables de lui fournir tous les élements qui feront qu on pourra croire qu il sait.

      Supprimer
  7. Ne vous faites aucune illusion, mon cher Corto, tout ce que cette loi va autoriser aux services, les services le faisaient déjà, mais de manière occulte. Après le vote à l'unanimité, paraît-il, les services agiront légalement, voilà tout.
    Après....mystère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mariianne: sans doute cela se faisait-il , je n en doute pas. la différence, c'est que là, on introduit de nvx outils comme les " boites noires" ou les "fausses antennes relais " dans les textes et les techniques de captation du renseignement. Du sophistiqué , et du bien plus performant que jusqu a maintenant. le tout, toujours sans contrôle formel.

      Supprimer
  8. " big brother" depuis le temps qu'on en parle est enfin dévoilé au grand jour ,aussi aucun changement prévu dans cette vieille France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: au grand jour: l'assurance de ceux qui croient tout dominer et maîtriser.

      Supprimer
  9. Des employés de la NSA ont avoué qu'ils utilisaient souvent leurs pouvoirs à des fins personnelles pour faire pression sur leur entourage, améliorer singulièrement leurs plans-drague...etc.

    RépondreSupprimer
  10. AVIS ! : Pour Marc Trévidic, c'est certain: "La loi (sur le renseignement) va permettre des dérives (…) on banalise trop" #LGJ

    RépondreSupprimer
  11. Merci des références à cet article qui est un bon résumé, et permet de mieux saisir... Même perplexité que la votre. Après tout nous sommes en guerre, et la fin peut justifier certains moyens... Surtout en cas d'urgence terroriste où les délais de consultation de telle ou telle juridiction peuvent justifier la tentation de passer outre... Je rejoins d'ailleurs Marianne Arnaud, le texte revient à légaliser certaines pratiques déjà utilisées. Mais le "parachute" présenté au citoyen qui s 'estimerait espionné à tort serait à mon sens d'une inefficacité évidente, par sa lourdeur et sa complexité. Et le véritable problème est bien celui de la "boîte noire" placée chez les serveurs. Il ne s' agit plus là de simples écoutes, mais de véritables tris à base d'algorithmes qui permettent de vous classer a votre insu, et sans doute definitivement, dans telle ou telle catégorie (d'opinion politique, de consommateur, d' état de santé et que sais-je... ). Le projet de loi semble ouvrir ce champ à l'infini...antiterrorisme, mais intérêts économiques? Et là sans contrôle bien précis de quelque juge que ce soit. .. Vous me direz que les grands moteurs de recherche ne s' en privent déjà pas...Mais nous franchirions semble-t-il un sacré pas en avant si la loi passait en l' état. Ceci etant, fallait il une "nouvelle loi", ou bien analyser ce qu' 'il fallait simplement améliorer dans l'existant? Ne serait ce que pour des questions de rapidité, quand on voit le temps qu'il faut avant qu' 'une loi soit applicable... Or ce projet ci nécessiterait un bon nombre de décrets d'application, dont chacun pourrait donner lieu à bien des combats juridiques...
    Et puis, finalement, ainsi que le rappelle Pangloss, aucune loi ne protège de l'erreur humaine. Et ce sont plus des défaillances humaines que des manques de moyens qui semblent à l'origine de certains récents déboires! Alors finalement, prudence, prudence!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: c'est bien ces boites noires qui pose problèmes ainsi que les fausses antennes relais qui non seulement par simple autorisation administratives surveilleront un bonhomme mais tout son entourage proche ou lointain avec.
      Les dérives qu il y aura sont ^possiblement énormes
      Alors oui prudence, on verra ce que deviendra le projet final.

      Supprimer
  12. tonton flingueur14 avr. 2015 à 02:12:00

    comme tu dis Corto, tout le problème est qu'entends t on par "comportement suspect " et surtout quelles sont les autoritées qui définissent ces "comportements suspect" ...par ce que la on peut s'attendre a un grand fourre tout suivant les différents gouvernements et leurs orientations politiques... je peus comprendre qu'on traque les réseaux islamistes sur internet mais quand de l'autre coté on interdit aux aspirants "martyrs d'allah" de partir se faire dézinguer chez leurs copains pour ne pas peiner papa et maman eplorés a l'avance... et leur permettre éventuellement de se faire la main "at home" ... y'a comme un blème! alors effectivement on peut se dire, bof de toutes façons je n'ai rien a cacher... oui , pour l'instant, mais qui te dis que tes orientations politiques ne seront pas considérés prochainement comme "suspectes" ? oui je sais, c'est encadré toussa toussa... et mon cul, il l'est encadré ? avec nos charmantes "élites" j'ai comme un léger doute... oh, léger, léger...comme disait l'autre :" quand un mauvais coup se prépare, il y a toujours la république a sauver... " vraiment il semble que les socialos nous préparent 1984 de plus en plus vite au fur et a mesure de leur déroute, BIG BROTHER is watching you... be cautious Corto ;-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton flingueur: je plussoies de A à Z ! Aujourd'hui enl état actuel du projet de loi, personne n a été capable de définir publiquement ce qu était un comportement suspect. Et je rappelle que cette loi ne vise pas uniquement la lutte antiterrorisme, mais aussi le domaine du renseignement économique, scientifique, y a qu un pas jusqu au ... politique, et là... Be cautious comme tu dis

      Supprimer
  13. Imagine le même texte proposé sous le quinquennat précèdent.
    Ah! il y a plus de gauche comme dans le temps.Ils auront vraiment tout renier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amédé: cela aurait été le tollé général. Souviens toi déjà de ce que fut la bronca avec cette ridicule Hadopi...

      Supprimer
  14. Encore un bienfait que nous devons à nos amis Akbar Bapoux!
    Consolons nous en considérant que le gros reproche fait à cette loi c'est qu'elle n'exige
    pas l'autorisation des Juges...quand on connaît les Juges...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: une façon de voir les choses :)

      Supprimer
  15. Actuellement, cette loi a été rédigée pour une bonne raison: lutter contre le terrorisme. Mais qui dit qu'elle ne sera pas utilisée pour d'autres motifs dans l'avenir?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: mais elle n a pas été rédigée uniquement contre le terrorisme, c'est ce que personne ne semble relever, il y est clairement prévu, écrit, que cela concernera aussi le renseignement économique, et scientifique. vois mon com a Tonton, plus haut

      Supprimer
  16. C'est tout de meme hallucinant le nombre de lois liberticides implementes par nos chers Socialo, Mai 68 en bien mort.

    Lorsque la droite est au pouvoir la gauche fait sont boulot d'opposition et veille au grains, bloque les dendences liberticides des gouvernants, mais lorsqu'elle se trouve a son tour au pouvoir, il n'y a plus de contrepoids, la droite d'opposition n'etant en realite que le FN, inexistant en nombre ( jusqu'aux prochaines legislatives).
    Effrayant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lowcarber: tiens, pour une fois je plussoies presque totalement avec toi

      Supprimer
  17. une loi avait été votée en décembre avant les attentats me semble t il concernant le renseignement .....

    de toute façon ces lois ne feront peur qu'au petits pirates en culotte courte mais pour le reste les informaticiens s'organiseront et feront en sorte au sein de groupes potentiellement dangereux de contourner tout cela
    d'ailleurs la cyber attaque de TV5 monde était un gros clin d'oeil à tout cela!!!
    Quand vous savez ( dixit une amie tunisienne) qu'en Arabe un mot peut signifier plusieurs choses .. le codage naturel de l'information à faire circuler est simple

    en attendant l'état socialiste met doucement en place une forme de Stasi pour contrôler votre valeur citoyenne...et tout ce qui doit aller avec..
    quand ce même pouvoir supprime les syndicats de chirurgiens sous prétexte qu'ils sont contre la loi Touraine l'on sait ou l'on est !

    le 11 janvier a servi à une chose .. la perte de nos liberté encore et encore de la récupération médiatique jusqu'à nos conversations sur le net ...
    quand on se rend compte comment les Français sont vite des moutons (esprit Charlie) on peut craindre le pire oui



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: un message de Daesch circule sur la toile pour féliciter le GVT français pour cette loi, genre, on vous a emmerdé, on n a pas fini, on va mobiliser vos ressources de renseignement et on emmerde vos citoyens épris de liberté

      Supprimer
  18. De toutes façons, c'est un loi portée par valls donc je m'y oppose, c'est comme ça la politique en France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que ce faux post de boutfil n'est donc pas de boutfil mais votre réaction m'amuse, c'était juste un trollage pour prouver que vous êtes un abruti sectaire.

      Supprimer
    2. @Fake: parce que, abruti, tu crois que je ne m en suis pas rendu compte ? Allez, je te dis: Si cela avait été Boutfil, le pseudo m aurait renvoyé directement surr son blog. Et puis jamais elle n aurait dit un truc aussi con.

      Supprimer
    3. qui c'est cet abruti qui prends mon pseudo pour écrire des conneries ? là c'est bien moi ...

      Supprimer
  19. AVIS !: Même taubira reconnait que cette loi pose un problème, le dit via un tweet et se fait immédiatement censurée, tweet supprimé:

    http://lelab.europe1.fr/le-ministere-de-la-justice-supprime-un-tweet-dans-lequel-christiane-taubira-dit-que-la-loi-renseignement-peut-porter-atteinte-a-la-vie-privee-512804

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, même madame Taubira réalise qu'elle pourrait être placée sous surveillance, par ceux qui lui veulent du bien, y compris à l'intérieur de la grande famille de gauche à laquelle elle appartient.

      Supprimer
  20. Aucun moyen technique de communication ne pourra échapper à ces filtres sélectifs. Sur les blogs, dans les échanges email, nous devrons nous auto policer. Faudra-t'il pour nous protéger, n'avoir recours qu'aux anciens moyens de communication :
    - conversations directes entre personnes présentes physiquement dans un même espace, ayant pris soin d'être véritablement déconnectées de tout intermédiaire ou support numérique.
    - échanges épistolaires "papier" par voie postale. Ce ne seraient pas la poste, ni l'Etat (timbres) qui s'en plaindraient.
    - pigeons voyageurs
    - convenir de codes et méthodes de cryptages entre amis.
    Malheureusement l'immédiateté, la spontaneïté et dans une moindre mesure la sincérité des échanges en prendraient un sacré coup !

    RépondreSupprimer
  21. Un comportement suspect c'est se demander ce qu'est un comportement suspect...

    RépondreSupprimer
  22. Je doute que les services francais aientl la moindre competence/ressource humaines pour exploiter correctement (datamining) ces donnes.

    Et beaucoup vont leur echapper, il suffit d'utililser imessage & de ne communiquer qu'avec Facetime Audio (j'adore Facetime audio) pour etre parfaitement non-ecoutable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Facetime Audio ? Misère ! Au plus ça va au plus je me dis que mon niveau d'adaptation, de connaissances et de compréhension se situe au dessous de zéro.
      Imessage : vous êtes sûr ? puisque cela s'effectue via Wi-Fi ou via le réseau mobile depuis votre iPhone ou iPad et donc mis sous surveillance.

      Supprimer
    2. Oui, Imessage et Facetime Audio sont tres tres bien securises, AES 256 (le codage designe pour le niveau top secret aux US).La NSA s'est plaint qu'elle ne pouvait y acceder, il y a zero chances que le gouvernement francais puisse y acceder.

      Donc tout possesseur d'Iphone/Ipad/mac peut communiquer de facons totalement securisee (avec une superbe qualite audio, bien plus claire que celle du telephone), cela fait du monde ;-)

      Supprimer
    3. De plus l'une des donnees que le gouvernement recherche est de savoir qui telephone/contact qui, plutot que le contenu de la conversation, et avec Imessage/Facetime Audio, ils ne peuvent pas connaitre l'origine/destination d'une communication ( les flux vont&viennent des serveurs d'apple seulement).Le noir complet.

      Supprimer
  23. Je lis et parfois commente les posts de Corto. J'ai donc un comportement suspect.
    C'est grave docteur VALLS ?
    Je vais vérifier que mes lignes tph ne sont pas sur écoute.
    Je vais contrôler que ma voiture n'est pas pastillée et qu'il n'y a pas une camionnette pare brisée sans teint à deux pas de la maison.
    Je vais .... continuer à faire dans le politiquement incorrect.
    On ne sait jamais.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique