lundi 20 avril 2015

Migrants. Le chiffre magique : 700 !


Voilà, cela fait des mois, le mouvement a pris de l'ampleur depuis un peu plus de deux ou trois ans, que des migrants se noient en Méditerranée. Un coup, c'est une dizaine, une autre fois, c'est une quarantaine, parfois une centaine et à chaque fois, bien sûr, quelques voix pour s'en émouvoir et puis c'est tout, on oublie et en croisant les doigts on espère que le prochain coup, il n'y en ait pas beaucoup, et si possible, plus du tout. Il y a quelques jours, une dizaine, je ne sais plus, ils furent 400 à se noyer. On en a parlé, on s'est ému et encore une fois, nous nous sommes tus.

Et puis là, ce weekend, on nous dit que c'est 700 ! 700 migrants, sur un cargo d'infortune, parait-il pris de panique à la vue d'un navire s'approchant, ont fait chavirer leur embarcation. Selon quelques témoignages, ce sont 700 migrants qui auraient ainsi péris. Il parait même que certains étaient enfermés dans la soute. Aucune chance d'en réchapper. Des femmes, des jeunes, des enfants, des hommes ont péri. Noyés. 700. Peut-être plus. Mais 700, voilà qui doit parler aux oreilles de nos dirigeants qui tous, sans exception, à travers toute l'Europe, s'en émeuvent et y vont de leur " Cela doit cesser ", " C'est monstrueux ", " On doit faire quelque chose ", " C'est la faute à l'Europe ", " Ceux qui se sont livrés à pareil trafic sont des terroristes, des esclavagistes ", " C'est une honte ", blablabla... 700, voilà qui fait réagir, comme s'il y avait de la magie dans ce chiffre puisque 400 ne semblait pas suffisant.

Alors, on - personne d'ailleurs ne sait très bien qui est ce " on " - convoque d'urgence, à Bruxelles, une réunion, pour cet après-midi, une réunion extraordinaire des ministres des affaires étrangères et de l'Intérieur de l'Union; même Jean-Philippe " Harlem " Désir en est. On parle d'une réunion tout aussi extraordinaire, car non prévue, de tous les chefs d'Etats pour cette fin de semaine. Il va falloir prendre des décisions. Plus jamais ça ! Il en aura fallu 700.

Mais quelles décisions ? On ferme les frontières de Schengen ? On renvoie les bateaux qui traînent là d'où ils partirent (parce que l'on sait d'où ils viennent) ? On met sur pied une marine européenne ( avec quels sous ? ) pour remplacer Triton qui avait remplacé Mare Nostrum ? On dégomme les potentats locaux qui s'engraissent au lieu de mettre leurs pays dans la voie du développement ? On envahit la Libye ? On décide de ne plus accorder l'asile aux migrants ? On prend solennellement la décision de ne plus payer la sécu, les soins, le gîte et le couvert aux migrants et on le fait savoir au monde entier, histoire de les décourager ? On balance par avion sur les lieux d'embarquement de clandestins et dans les pays concernés des milliers de photos des cadavres repêchés, histoire de leur montrer à quoi ils s'engagent en montant dans ces bateaux maudits ?

J'ai vu et entendu ce samedi, en live, un député européen très très en colère quand il s'est mis à nous parler de ce problème. Il avait honte d'être Français, il avait honte d'être européen qu'il nous a dit. Lorsque je lui ai demandé ce qu'il avait fait lui, depuis deux ans, là où il siège, pour régler ce problème, un brin piteux, il nous répondit, je le cite de mémoire: J'en parle tous les jours à Bruxelles, j'alerte mais il ne se passe rien ! Rien ! Et pourtant, les solutions existent, " on " les connaît " mais personne ne bouge.

La solution, " on " la connaît tous. Et depuis longtemps. Elle passe par la stabilisation politique et le développement des pays d'origine de ces migrants. Sauf que ces pays s'appellent l'Irak, la Syrie, la Libye, l’Érythrée, le Niger, la Somalie, le Maroc et quelques autres. Des pays qui sont tous soit aux mains de musulmans extrémistes, soit aux mains de musulmans modérés, soit de dictateurs, soit dans le plus grand chaos. Pas sûr que tous ces gens-là soient sensibles à l'argument du droit d’ingérence. Autrement dit, il faudra du temps, beaucoup de temps et encore beaucoup plus d'argent et une volonté inflexible pour aller mettre de l'ordre là dedans. En a-t-on la volonté ? Pas si sûr...

Et en admettant que la volonté y soit et que des moyens nécessairement colossaux soient engagés, il faudra des mois et des mois, voire des années pour arriver à pacifier et développer ces pays, si tant est que cela soit possible. Si tant est que ces peuples veulent bien enfin entrer dans l'Histoire...

Alors vous voyez, il y a de fortes chances que le chiffre magique perde sous huit jours ou un mois de son " efficacité " médiatique. Il va falloir s'habituer à ces drames. Nous allons vivre avec.

Une chose est sûre et certaine, l'Union Européenne, ou disons plutôt les peuples qui la composent, n'a pas vocation ni les moyens d'accueillir toute la misère du monde. Ils sont, nous dit-on, 11 000 à avoir débarqué en huit jours... En huit jours seulement. Ils sont officiellement 35 000 à avoir débarqué depuis le début de l'année dans le sud de l'Europe.

Et deux bateaux ayant chacun à leur bord entre 400 et 500 migrants ont été repérés aujourd'hui...

Folie passagère 2745.
Résultat de recherche d'images pour "migrants italie"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

55 commentaires:

  1. Tiens, je remarque que le livre de Jean Raspail ",le camp des saints" qui anticipait ce qui arrive aujourd'hui et qui avait provoqué un tollé lors de sa réédition, et bien plus personne n'en parle. Pourtant il y a dix ans je me souviens que toute la bien pensance lui était tombée dessus à bras raccourci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @brindamour: pas seulement il y a dix ans, cela a recommencé quand je ne sais plus quelle maison d édition, il y a 2 ou 3 ans, a voulu le réimprimer

      Supprimer
  2. Un autre axe de réflexion :

    L’Etat Islamique planifie l’invasion de l’Europe depuis la Libye

    Par lejournal du siecle le 19 février 2015 • ( 13 )


    Des plans de l’Etat Islamique (EI) pour conquérir l’Europe via la Libye ont été révélés par un groupe anti-terroriste britannique, Quilliam. En raison de son emplacement continental idéal, les combattants de l’EI souhaitent utiliser ce pays comme passerelle pour faire transiter des combattants d’Afrique du Nord par la Méditerranée.

    Etat islamique en Libye

    Selon les informations de Quilliam, la stratégie de l’Etat Islamique est de transporter illégalement des combattants par la Méditerranée, de Libye vers les différents ports d’Europe du Sud, comme Lampedusa en Italie (qui se situe à moins de 500 kilomètres de distance des côtes libyennes) et ainsi débuter la guerre sur l’ensemble du sud de l’Europe.

    Le document est rédigé par un membre important de l’Etat Islamique d’Irak et du Levant, connu sous le pseudonyme d’Abu Ibrahim al-Libim. Il est considéré comme un recruteur influent sur Internet. Les analystes le considèrent comme un propagandiste influent et très suivi.

    « Twitter a fermé à plusieurs reprises les comptes de Libim et à chaque fois qu’il crée un nouveau compte, il reçoit des milliers d’adeptes très rapidement, typique d’une importante influence » a déclaré Charlie Winter, chercheur à la Fondation Quilliam.

    Les plans de Libim se composent d’une première phase, qui repose sur l’utilisation d’immigrants illégaux pour débarquer en Europe du Sud, puis d’une seconde phase, avec des attaques tous azimuts sur l’Europe méridionale, avec pour objectif de semer la violence et le chaos.

    Les membres de l’EI espèrent réunir en Libye toute une armée de combattants originaires de Syrie et d’Irak pour envahir l’Europe.

    « Nous allons conquérir Rome, par la permission d’Allah, » affirme le groupe dans une vidéo publiée dimanche exposant la décapitation de 21 égyptiens coptes – vidéo qui a conduit l’Egypte à organiser une campagne de bombardements sur des positions de l’Etat Islamique en Libye. Dans la vidéo, la Libye est décrit comme ayant « un immense potentiel », notamment avec les tonnes d’armes, de munitions et de pétrole laissés sur place après l’éviction du colonel Mouammar Kadhafi en 2011.

    italy-embassy-libya-migrants.si

    Les services de renseignements italiens ont pour leur part intercepté des conversations téléphoniques dans lesquelles l’État Islamique menace de faire venir en Europe 500.000 à 700.000 migrants embarqués sur des centaines d’embarcations afin de frapper « psychologiquement » l’Europe si celle-ci décidait de s’attaquer à la Libye. Dans le même temps, les partisans de l’État Islamique « se mélangeront » aux demandeurs d’asile qui traversent la Méditerranée, pour être ainsi accueillis en Europe.

    Plus de 207 000 personnes ont tenté cette année de rejoindre l’Europe depuis la Méditerranée.

    Sources : Quilliamfoundation / RT / The Telegraph / DailyMail / Le Journal du Siècle




    Partager :

    Google
    Twitter319
    Facebook10K+

    RépondreSupprimer
  3. Franchement , peut-on accueillir toutes les populations étrangères en Europe ? J'ai entendu en voiture qu'il y aurait 950 émigrants sur le bateau au lieu de 700 , ça ne change rien mais comment éradiquer ce genre d'esclavage moderne , les marchands de rêve doivent être connus pour avoir tant de *client* à tenter l'aventure .
    Un job , une maison , une voiture , de l'argent , vivre en paix , pour 99% d'entre ce ne sera qu'un rêve , la réalité sera complètement différente comme pour beaucoup d'européens .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: c'est le miroir aux alouettes que leur vendent les passeurs. En fouillant un peu, j imagine que les boss de ce commerce peuvent etre identifiés et zigouillés, mais cela ne changera rien, les têtes repioussent. Le traitement de cette immigration passe par la fermeté, façon australienne, et le développement des pays d origine, ce qui suppose d y aller d une manière ou d une autre.

      Supprimer
  4. Trop de bla-bla, trop de dissensions en UE, trop d'atermoiements, trop de lâcheté, trop de bons sentiments, avec tout ça, il n'y a pas de solution.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pagloss: mais bien sur qu il y a des solutions, suffit de vouloir vraiment les mettre en oeuvre.

      Supprimer
  5. Écoutez, pour moi, le chiffre magik des victimes, c'est toujours, ce sera toujours, six millions
    Pas un de plus, pas un de moins
    Six millionsses ( avec l'accent du sous off de la coloniale) sinon rien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: ce chiffre de 6 millions (sans ses, moi qui ait fait la coloniale, je n ai jamais entendu ça ) me fait penser à quelque chose: six millions de muzz en France. C'est ça ? :)

      Supprimer
    2. si si ,les sous off , en majorité du sud ouest, du sud est ou corsicos , mettaient des "e" pas muets partout
      exemple; un escadron, des escadronsses
      un mion , deux millionsses

      Supprimer
  6. Le décolonisation nous a fichus hors d'Afrique, mon cher Corto, on ne va tout de même pas y retourner faire de l'ingérence ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @amrianne: lais nous ne l avons jamais vraiment quitté et depuis 2 ans, nous y sommes même de plein pied: au Mali par exemple.

      Supprimer
  7. Les temps sont très durs...pour tous. Pour ces victimes de la bassesse de certains qui les exploitent comme de la chair à canon. La vie n'a donc aucun prix d'autant, et c'est le paradoxe, ces gens paient une fortune pour fuir...quoi,d'ailleurs ?
    Les temps sont durs aussi pour nous qui assistons à cette hécatombe.
    N'y a-t-il que l'Europe comme solution ou fait-elle partie d'un plan maléfique ? Certains aimeraient bien qu'elle soit moins arrogante et surtout moins chrétienne. C'est une lutte pour le pouvoir et ces pauvres gens sont en première ligne et nous à l'arrière.
    Les Africains se prendront-ils en main ou seront-ils toujours d'éternels assistés ?
    Le tiers -monde ne fait que se déplacer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel: je crois que le pb est pour une bonne part dans ta question sur les Africains .

      Supprimer
  8. Solution australienne.
    Point barre.
    Et si un potentat libyen moufte, on lui rappelle que la base aérienne de Solenzara est à moins de 2 heures de vol. Et s'il continue à récriminer, l'avion décolle.

    Mais pour cela, il faudrait "l'inflexible courage d'être riche" (pour citer Raspail) Et le courage, c'est bien ce qui manque à nos veules fais homme que sont nos politiciens.

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas que ce soit une question de courage, simplement d'idéologie (le fameux vivre-ensemble obligatoire), rajouté, à droite UMP particulièrement d'une volonté de montrer ses muscles (et cacher des frais de campagnes ?) qui nous ont f*outu dans cette m*erde.

      Je ne parlerais évidemment pas de l'intervention ô combien néfaste de Sarkozy et consorts en Lybie acceptée par la gauche.

      Le problème est notre idéologie républicaine (république qui avait lancé la 2e colonisation-excepté le cas Algérien-par devoir d'éduquer les "races inférieures (Blum-Ferry, ect).).

      Vryko

      Supprimer
    2. @Vryko: viens que je t embrasse ! Pour une fois que je lis quelqu un qui ose dire et reconnaitre " acceptée par la gauche " auquel je rajouterai et " par toutes les grandes puissances occidentales."

      Supprimer
  9. La solution, " on " la connaît tous. Et depuis longtemps. Elle passe par la stabilisation politique et le développement des pays d'origine de ces migrants.

    Bref...réparer les conneries de Sarkozy, votre chouchou, et BHL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: On dirait le commentaire d'un gauchiste bas du front. Ce n'est pas digne de toi. tu vaux bien mieux.

      Supprimer
    2. pourtant c'est cela, ne pas avoir de couilles, dependre des autres d'un eventuel developpement des ces pays de merde a la natalite explosive au lieu de resoudre le probleme la ou il est.Stop the Boats ( avec l'accent Australian, 236 bateaux en 2013, 1 en 2014, 0 en 2015)

      Supprimer
  10. Il y a eu assez peu d'émotion quant on a appris que des migrants avaient jeté à la mer une douzaines de leurs coreligionnaires au motif qu'ils étaient chrétiens. Du coup, que l'on ne compte pas sur moi pour me joindre au chœur des vierges effarouchées, je ne m'inquiète que de mes frères dans le Christ.

    Quant à la solution pour sauver des vies, elle est simple et aisée à mettre en oeuvre. Il suffit de faire comme l'Australie, disposer suffisamment de bâtiments de guerre dans le but de faire rebrousser chemin aux bateaux poubelles. Depuis, le flot des tentatives de migrations illégales a tari, contribuant à sauver des milliers de vies. Mais pour cela il faut des gouvernants dotés de paires de couilles, pas des pleurnicheurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: sauf que comme tu dis la solution australienne, fort peu du gout de nos élites: vivre ensemble et toussa obligent.

      Supprimer
  11. c'est de l'esclavage... une refugiée disait que le passage coûtait 7 000 euros....
    dans une autre histoire récente : un bateau italien était en train de charger des réfugiés en train de " couler"... les trafiquants ont tiré sur les italiens pour les forcer à " rendre" l'épave... j'ignore pourquoi la marine italienne n'a pas répondu ( souci de proteger les civils ? ).. anne
    voir ici :
    https://www.youtube.com/watch?v=qM8nYBnlBmU

    RépondreSupprimer
  12. De jeunes homes, en âge d'être mobilisable, dans leur pays en guerre, et qui le fuient, ça s'appelle des... je te les renverrai se battre dans leur pays à grands coups de pompe dans le derche

    colonel en retraite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca s'appelle des humains intelligents qui n'ont pas envie de mourir pour des intérêts financiers qui ne les concerneront jamais...comme toutes les guerres d'avant et d'après. Si l'Occident n'avait pas foutu le bordel là-bas, on n'aurait pas un problème de cette ampleur...Assassiner Hussein, Kadhafi et vouloir faire la peau à Bachar, pour mettre la main sur les puits de pétrole et de gaz, pardon, pour les drouadelôme...comme l'Ukraine ou l'ex-Yougoslavie d'ailleurs, nous vaudront des retours de boomerang dont nous n'avons même pas idée.

      Tous vos bateaux de guerre du monde n'empêcheront pas les affamés de débarquer quand ils seront des millions à vouloir le faire. Rappelez-vous la Chute de l'Empire Romain...

      Ca s'appelle la Loi de Résonance.

      Supprimer
  13. D"après l"Onu un Somalien a un revenu de 2 dollars par jour en moyenne. Comment le pékin moyen peut trouver 5 à 7000$ pour payer son voyage? S"endetter pour 15 à 20 années, je n"y crois pas. Je pense plus à une invasion déguisée, car la majorité des migrants est islamique,sinon pourquoi ne vont-ils pas dans des pays coreligionnaires? Tout ça me semble bien orchestré par des manipulateurs très forts en communication!!
    Et pauvre Europe qui se lamente et ne voit rien venir...
    Bien amicalement
    Jdx38

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jdx38: invasion déguisée pour certains, c'est fort possible. Pour les autres va savoir: économies, emprunt fait par la famille, tontine, vente d un troupeau et de tous les biens, etc... Et n oublies pas que parmi ses migrants, il y a aussi beaucoup de classes moyennes et supérieures, du moins pour ceux qui viennent de Syrie ou d Irak

      Supprimer
  14. Au passage vous noterez que l'on va se mêler des affaires d'un pays souverain, la Libye, au prétexte d'un massacre supposé à venir, mais que l'on ne bronche pas, que l'on ne remue pas le petit doigt, quand une partie d'un peuple, la chrétienne en Irak, se fait RÉELLEMENT massacrée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: reellement massacrée, là nous sommes d accord. N oublions quand même pas que des dizaines d avions et quelques centaines de militaires occidentaux sont engagés dans la lutte contre Daesch. Donc, on ne peut pas dire que l on ne remue pas le petit doigt même si c'est loin d etre sufisant

      Supprimer
  15. C'est comme si l'émotion suscitée par cette tragédie empêchait de voir que les djihadistes sont en train d'utiliser les migrants pour déstabiliser l’Europe. En février dernier, l'État islamique a menacé d'envoyer 500000 migrants en Europe depuis la Libye et ce n'est sans doute pas un hasard si les djihadistes ont diffusé hier les images de l'exécution de chrétiens sur une plage libyenne. On peut imaginer que les flux vont s'intensifier.

    La solution, ce serait, comme le dit Koltchak, de faire comme l'Australie et de reconduire les bateaux illégaux. Mais nos dirigeants européens n'en auront pas le courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Noix vomique, nos politiques n en auront pas le courage, trop peur de ce que l on pensera d eux, les assoc' droits delhommistes sont en embuscade, d ailleurs, je les ai quasiment toute vu défiler dans les médias aujourd'hui, et même cette grognasse de Françoise Degois qui elle propose d ouvrir des corridors humanitaires et d aller directement là bvas chercher tous les futurs migrants.

      Et comme toi, je crois que cette brusque accélération de ces" drames " n est pas un hasard au regard des déclarations de Daesh

      Supprimer
    2. @corto @noix vomique , je pense me souvenir que dns le traité de lisbonne il a été convenu qu'il ne fallait plus renvoyé les migrants afrivains dans leur pays .

      Supprimer
  16. AME + aide aux réfugiés + aide au développemement = 13Mds rien que pour la France.
    C'est beaucoup, on pourrait se dire qu'on pourrait être plus efficace, plus précautionneux sur les récipiendaires réels, ou même faire plus...
    Mais quand on voit le résultat en Grèce, par rapport aux pays baltes ou l'Irlande, il est évident que la seule solution est "Aide toi, le ciel t'aidera...".
    Quant au rôle de gendarme du monde, c'est la bouteille à l'encre.
    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: l aide au développement ... ouais, j y crois a la condition qu elle soit bien utilisée. ma frangine revient du Tchad sidéré: dès que l on sort de la capitale, aucun village n a l'eau courante ni le tout à l égout, par contre le long des voies bitumés, il y a des travaux pour implanter... la fibre optique !

      Supprimer
  17. Et la Marine française qui contrôlait les côtes del a Lybie quand on bombardait à tout va elle est où ?
    comme l'italienne du zumanitaire ? elle doit défendre Nos côtes contre l'invasion
    même théorie que pour le paiement des rançons des otages c'est comme cela que l'on reconnait un chef d'état qui se teint droit et franc trois coups de canons auront un retentissements jusqu'à 2000 km à l'inérieur des terres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: un chef d Etat qui se tient droit et franc ??? Ou ça ? En France ?

      Supprimer
  18. Vous avez bien introduit toute la problématique de ce sujet, dont personne ne semble mesurer l 'importance en dehors de ses aspects affectifs...Je vous rejoins d 'ailleurs sur ces effets de seuil, une dizaine de noyés quotidiens, bof, un nombre à deux chiffres vaut un envoyé spécial, à trois une esquisse de reportage etc..
    Ceci étant, le chaos actuel a complètement modifié et la nature du phénomène migratoire, et son ampleur.A l 'immigration clandestine purement "économique" ( généralement des hommes seuls venu chercher du travail en Europe, quitte à chercher ensuite à y implanter leur famille ) s' ajoute, avec le chaos du proche et moyen Orient ( et maintenant de l ' est de l ' Afrique), un véritable exode de populations en proie à des guerres de religion et à l ' émergence de Daech ( qui ne cesse de s' étendre, on peut se demander si les frappes aériennes servent à grand chose...)
    Et il est bien évident qu 'en l ' état actuel des choses, l' Italie ne peut à elle seule y faire face.
    Je vous rejoins entièrement sur le fait que seul le développement de l' éducation et la lutte contre la pauvreté seront de nature à éradiquer les racines profondes de ce mal. Mais il s ' agit de remèdes à long terme, qui supposent une immixtion de gré ou de force dans des régimes divers...Et l 'on peut douter que les opinions publiques des états occidentaux soient prêtes à s 'y engager..Par ailleurs, ce phénomène subsistera tant que Daech n 'aura pas été maîtrisé.Dans l 'immédiat, et vu la nécessité d 'agir sans attendre, il est à craindre qu' une solution " à l' australienne" demeure la seule parade envisageable. Elle est profondément choquante sur le plan moral et humain, mais l 'urgence m ' apparaît telle qu 'il ne faut pas l ' écarter...Et que l' on objecte pas le coût du dispositif, il serait sans commune mesure avec les coûts sociaux nécessaires pour accueillir décemment les familles d 'immigrés, sans compter l' accroissement des problèmes sociétaux que l' on a déjà de la peine à résoudre...
    Ceci étant, on ne peut pas féliciter ni nos propres stratèges politiques, ni les instances européennes, de découvrir d 'un seul coup l' urgence à agir...Après avoir éliminé des chefs d ' état, certes critiquables, sans avoir une seconde imaginé ce qui, à l ' évidence,allait se passer après leur disparition...Ou en continuant à commercer avec des états financeurs de mouvements terroristes...
    Pour terminer sur une note plus terre à terre: alors que la visite "clandestine" de quatre parlementaires à Damas avait entraîné l' opprobre ,ne voilà t il pas que le présentateur du JT d 'une chaine publique s 'est cru autorisé ce soir à donner une grande leçon de droits de l 'homme au chef d ' Etat de la Syrie, en agissant comme un journaliste d 'investigation et en lui agitant des photos " accablantes " sous le nez...Moi, j' ai trouvé Assad extrêmement calme et poli...Si un jour il y a un "calife" à Damas, j ' attends avec intérêt que Pujadas agisse de même avec lui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou: nous sommes donc d accord dur toute la ligne !

      Supprimer
  19. 700 selon les organisateurs, 800 selon la police. Une dernière estimation devrait monter à 900 d'ici peu.
    Même avis que @Koltchack, prenons exemple sur l'Australie.
    Les chiens aboient, la caravane passe et c'est tant mieux pour elle.

    RépondreSupprimer
  20. C'est bien évident que cet afflux de migrants qui nous vient de Libye, mon cher Corto, fait partie de la guerre que l'EI mène à l'Occident. Or à la guerre comme à la guerre ! Qu'attend l'Europe pour faire surveiller les côtes libyennes, reconduire les bateaux interceptés à leur point de départ, les détruire et arrêter les trafiquants d'êtres humains ?
    Quittes à laisser les "humanitaires" instaurer des camps pour les réfugiés en Libye ou ailleurs en Afrique et non en Europe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui à la méthode australienne mais étant donné que ce sujet est politisé, pragmatisme et réalisme sont balayés par les humanitaristes tant au niveau national, qu'européen.
      Ceux qui préconisent des solutions pragmatiques calquées sur la méthode australienne, sont des égoïstes dépourvu d'humanité. Le fait qu'ils osent s'inquiéter pour le devenir de leurs propres conditions de vie, en est la preuve.
      Conclusion : il est de notre devoir de sécuriser la traversée et d'accroitre et améliorer les conditions d'accueil et de séjour de ces malheureux.
      Nos bienfaisants veulent ignorer que le territoire français n'est pas plus extensible, que le contenu du porte-monnaie des solidaires volontaires ou forcés.
      Honte à nous ! Battons notre coulpe n'est ce pas ?

      Supprimer
    2. @Marianne: qju'attend elle ? Je ne sais pas, personne ne sait. Pour ce qui est de la France, on peut penser, juste une idée, que nos actuels dirigeants, après avoir dit oui à l intervention en Libye de Sarko, puis après l'avoir critiqué copieusement pour cela une fois venue la campagne présidentielle, hésitent à intervenir redoutant, peut etre, de se faire critiquer a son tour pour reniement d'un côté et interventionnisme de l autre.
      Après, Hollande a engagé l'armée française sur de nombreuses opex, difficile de dégager des moyens pour en ouvrir une nouvelle.

      Supprimer
    3. @Mireille: vois mon lien plus bas sur la solution australienne. La principale critique, comme par hasard, est droitsdelhommistes !

      Supprimer
    4. Mireille a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Migrants. Le chiffre magique : 700 !" :

      En sous-titre il est indiqué que les règles appliquées par les australiens, seraient illégales aux yeux du droit international et européen.
      Nous ne sommes pas australiens :-(

      Supprimer
    5. @mireille: Ns ne sommes pas australiens, par contre bisounours, assurément !

      Supprimer
  21. Il est évident que tous ceux qui débarquent ne sont pas de braves gens poussés par la misère, il y a sans nul doute des combattants qui vont nous coller le boxon avant longtemps, l'Europe est aveuglée par ses bons sentiments à la con, grâce aux associations superpayées par nos impôts, la seule solution est celle de l'Australie, mais là-bas, c'est des vrais politiques pas des mauviettes comme les nôtres, qui viendront pleurnicher en cas de guerre , on a déjà connu ça en 39.. c'est les dignes descendants à la différence près qu'ils ne pourront pas aller se mettre les fesses à l'abri en Angleterre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: Daesch na t il pas annoncé qu il allait nous balancer 500 000 "migrants " ?

      Supprimer
    2. Daesch est probablement en train de mettre une dizaine de millier de djihadistes parmis eux, vu le degat que nos 3 'chances pour la france" ont fait le 11 janvier, la cinquieme colone bien sanguinaire qui se fait accueillir, nourrit/blanchit en ce moment va mettre au pas ces mecreants europeens.

      Supprimer
  22. AVIS !: La solution australienne:

    http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/L-Australie-a-ferme-ses-portes-aux-demandeurs-d-asile-2015-04-21-1304592

    RépondreSupprimer
  23. Depuis le temps qu'eIles recueillent des corps de naufragés qui sont pour la plupart musulmans, les autorités italiennes auraient pu se renseigner sur les rites appropriés et faire par la même occasion l'économie de quelques cercueils.
    Selon l'usage musulman ces dépouilles devraient être simplement entourées d'un linceul.

    RépondreSupprimer
  24. Au Danemark un modèle à suivre , si la reine à des coucougnettes ce n'est pas pareil en France .
    Panique au Danemark : la Reine refuse le modèle multiculturel
    Le chef de l’Etat Danois, sa Majesté la Reine Margrethe II, a accordé une interview pour son 75ème anniversaire. Une interview qui provoque la panique dans le monde du politiquement correct. Qu’a-t-elle donc fait de si grave ?

    « Celui qui s’installe au Danemark doit se conformer au normes et valeurs Danoises » déclare-t-elle. « Nous pouvons les accueillir, mais nous devons aussi leur dire ce que nous attendons. Car il s’agit de notre société, dans laquelle ils se rendent. Ils doivent comprendre dans quel monde ils sont venus. » Et la Reine de devenir plus précise encore : « Nous faisons volontiers de la place. Cependant, ils sont venus dans notre société et ne peuvent pas attendre pouvoir perpétuer leur modèle de société chez nous. Ils peuvent se rendre dans les mosquées, s’ils le veulent, mais s’ils font des choses incompatibles avec le modèle de la société Danoise, ils doivent reconnaitre que cela n’ira pas. » La Reine désigne bien entendu une certaine immigration qui se forme en société parallèle. Elle a aussi fait passer un message sur la liberté d’expression, qui n’est pas seulement menacée par les terroristes : « Je sais bien que certains disent, qu’il faut être prudent, qu’il faut réfléchir, cependant, nous devons absolument pouvoir nommer les choses et comme celles-ci doivent être selon nous. Ils veulent nous effrayer, nous ne devons pas nous laisser intimider. » Ceci est un message on ne peut plus clair à ceux qui ne cessent de relativiser, de minimiser nos valeurs fondamentales, afin de ne pas heurter les musulmans. Elle se préoccupe aussi du sort des juifs. Elle se déclare également choquée par l’augmentation des menaces et persécutions contre les juifs du Danemark. « Soudain, l’on regarde les juifs de travers, ils se sentent mis sous pression et menacés, ce qui est choquant. Ils supportent cela avec dignité, comme ils le font toujours, mais il est choquant d’observer cela. » lance la Reine.

    Les cris d’orfraies ne se sont pas fait attendre après ces déclarations politiquement incorrectes. L’ancien communiste, Johannes Andersen, un sociologue de l’Université de Aalborg a estimé que la Reine se mêle politiquement dans les débats sur l’immigration et fait savoir aux immigrants que le Danemark ne doit pas être un pays multiculturel. D’autres l’accusent de diviser le pays. Exemple, l’imam Fatih Alev, du Centre Islamique Danois : « Ce ne sont même plus les partis de droite maintenant ! Même la Reine est désormais influencée par cette tendance. Peut-être ressentait-elle le besoin d’exprimer ses critiques, afin de ne pas paraitre naïve. Les musulmans auraient-ils perdu leur Reine ? » Et, le jour de la venue de Geert Wilders, la Reine a donné une conférence de presse pour souligner ses propos : « La plupart savent bien sur ce quoi ils doivent se priver, lorsqu’ils arrivent dans un pays étranger, ils ne doivent pour autant changer leur religion ou manger différemment. Il ne s’agit pas de fricadelles. Il s’agit de s’adapter au pays dans lequel on est venu. » Il reste à dire que la Reine du Danemark s’est considérablement renseignée depuis 1984, ou elle déclarait que : « Les Danois feraient mieux de garder leurs observations idiotes sur les immigrants. » A l’époque, personne ne pensait qu’elle se mêlait politiquement. Ensuite, en 2006, elle commençait à se rendre compte de la situation, lors de ses voeux pour le nouvel an : « Nous devons commencer à reconnaitre, qu’il nous faut être clairs sur nos valeurs, sur laquelle notre société repose. »

    RépondreSupprimer
  25. L'Australie a raison .. c'est la voie à prendre .. au lieu de s'apitoyer sur tous ces migrants ( aussi dur que soit leur condition du moment) refoulons les et faisons en sorte de combattre ce qui crée ces exodes !!! l'Australie dit non mais propose l'argent dans les pays d'origine .. Le fait de refouler supprimera les trafics qui ne serviront plus à rien et obligeront les nations à se bouger le c... car tous ces politiques et associations loin de ces conflits ne sont que lâches. Le vrai problème c'est la souffrance des gens sur leur terre natale merde !

    si nous ne changeons pas nos positions .. il va y avoir de vrais dégâts.. Chez nous on en peut plus, la coupe est pleine et il faut avoir le courage de le dire .. un rien et cela explosera... Ce n'est pas pour rien que le FN grimpe .. nous ne sommes plus chez nous

    RépondreSupprimer
  26. Hi, I do think this is a great blog. I stumbledupon it ;) I am going
    to come back once again since I bookmarked it.

    Money and freedom is the best way to change, may you be rich and continue to help others.



    Also visit my web blog ... vita youth

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Monsieur Corto
    BHL en vidéo
    http://www.liberation.fr/video/2015/04/22/bernard-henri-levy-ceux-qui-pourraient-se-sentir-responsables-sont-ceux-qui-ont-laisse-faire_1258436
    VIdéo à propos des naufrages en Méditerranée : aucune prise de conscience par BHL de ses fautes géopolitiques -alors que tout le monde sait que les gesticulations de BHL en Libye ont entraîné la guerre civile et les ravages actuels.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen